Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > De Lyssenko au Giec, après la science prolétarienne, la science (...)

De Lyssenko au Giec, après la science prolétarienne, la science technécologiste

La COP-21 se précise alors qu’un livre écrit le monsieur météo Philippe Verdier ne passe pas inaperçu et suscite maintes controverses ou plutôt une basse polémique. Mais le fond de l’affaire reste politique. Car cette question du dérèglement climatique n’a rien de scientifique et tout de l’idéologique, du politique, participant à une forme de totalitarisme mou occidental et moderniste qu’on peut voir se dessiner depuis 1990. Pour bien comprendre cette question climatique, il suffit de se souvenir de la célèbre affaire Lyssenko qui fit beaucoup gloser. Lyssenko a en effet égaré la science génétique de l’URSS, imposant une pseudo-science censée servir l’agriculture mais pas que ça puisque la génétique de Lyssenko se prêtait à un usage idéologique en étant dirigée contre la génétique mendélienne considérée comme bourgeoise. Après avoir été un héros célébré dans la Pravda, Lyssenko a fini par être discrédité dans les années 60 car les biologistes soviétiques ont fini par comprendre leur égarement. Ce qui caractérise cette période, c’est aussi la manière dont on été traités les opposants à Lyssenko, nombre d’entre eux finissant au goulag ou à l’asile.

En 2015, dans la France démocratique, il n’y a pas de goulag ni d’enfermement pour délit d’opinion scientifique. Les contestataires de la politique menée au nom du climat ne risquent pas grand-chose, à part être traités de connards par NKM, parfois de révisionnistes, tout en étant souvent censurés par les médias de masse et quand ce n’est pas le cas comme Verdier, le discrédit, le dénigrement et l’anathème sont de mise. Le climato-sceptique incarne l’axe du mal, le démon carbonique. Les médias d’Etat comme le sont devenu Libé, Rue89, l’OB ou Le Monde n’ont pas été tendres avec Verdier, pratiquant des analyses d’une mauvaise fois évidente. Dans Le Monde, un journaliste a même dit que la science climatique est exacte car elle prédit l’évolution passée du climat. On dirait du Pierre Dac. Dans la voyance, le plus difficile à prédire, c’est l’avenir. En tant que scientifique diplômé, je livre mon opinion. La climatologie n’est pas plus fiable que l’astrologie. On ne peut pas prédire le climat ni le maîtriser.

Deux arguments s’opposent à la prédictibilité du climat. Le premier, c’est que le climat dépend de l’activité solaire et que nul ne peut savoir à l’avance quelle sera cette activité, même si des cycles ont pu être observés pour les tâches solaires. Le second est bien plus ennuyeux pour les climatologues. C’est que le climat repose sur des lois physiques, que la physique qui détermine les processus thermiques comprend les lois quantiques et que ces lois quantiques disent que le monde physique est indéterministe. Pour que le climat puisse être prédit, il faudrait qu’il obéisse à des lois déterministes or ce n’est pas le cas. Une part d’indéterminisme empêche toute prédiction exacte. De plus, le système du climat est bien trop complexe pour qu’on puisse utiliser des paramètres et des données suffisamment exacts et complets pour faire les calculs. De l’arbitraire est introduit et l’ordinateur ne sort pas une prédiction climatique mais un calcul dont le résultat dépend des choix arbitraires effectués par les scientifiques.

Ce qui est intéressant du point de vue philosophique, c’est l’analyse des ressorts psycho-sociaux, idéologiques, médiatiques et politiques dans ce combat contre le climat qui fleure un parfum de totalitarisme mou. La science prolétarienne de Lyssenko a fait place à la science écologiste ou plutôt technécologiste car il s’agit d’un phénomène lié à l’idéologie technicienne bien analysé par Ellul ou Habermas. Le nombre de livres parus sur ce sujet est impressionnant. Les uns alarmistes sur le climat, les autres dénonçant les climato-sceptiques et le tout occupant un présentoir dans une grande librairie bordelaise. Je n’ai pas trouvé le livre de Verdier. Le responsable du rayon m’a fait savoir qu’il était juste en commande. Curieux, car le livre est paru il y a quinze jours. Mais dans l’ensemble, de mémoire de philosophe, on n’a rarement vu tant d’intellectuels se ranger auprès d’une thèse climatologique aussi fragile que l’était la génétique de Lyssenko. Il y a maintenant une pensée officielle sur ce sujet. Une pensée qui appuie la logique de l’Etat français et de la conférence COP-21. Dans oublier les nombreux intérêts privés dans ce domaine. Lorsqu’il s’agit de climat, la bonne conscience dénonce les lobbies du pétrole mais jamais les lobbies de l’industrie verte.

Le volet totalitaire est présent et l’on accordera une attention particulière aux activistes anti-capitaliste qui, suivant Naomi Klein, pensent que le climat et la croissance verte sont une manière de sauver le capitalisme, de le moraliser. C’est assez hallucinant pour un philosophe mais c’est un fait avéré. Bien évidemment, les fidèles de l’écologie technocratique n’ont pas étudié les analyses de Ellul, Habermas ou Aron. Ils ne peuvent pas comprendre que l’industrie verte n’est qu’une structure de domination de la nouvelle classe bourgeoise technocratique ; une sorte de communisme vert qui finit par devenir une idéologie des élites et ne sert ni la liberté, ni la démocratie réelle, ni l’émancipation et les aspirations authentiques de l’existence. Si le totalitarisme des années 30 et 50 avait comme instrument le complexe militaro-industriel, le totalitarisme écolo met en place un complexe climato-industriel qui, bien que centralisé par l’Etat, s’avère assez délocalisé avec des tonnes d’officines et de profiteurs qui se servent de cette manne financière pour leur propre intérêt. Je préférais les capitalistes bourgeois, au moins ils investissaient dans des industries produisant des biens pour les gens et non pas ces activistes verts qui sont des improductifs vivant au crochet des Etats technocratiques.

La COP-21 se présente ainsi comme une farce totalitaire, autrement dit une grande messe technocratique qui a ses héros comme naguère l’Union soviétique célébrait la force productive de Stakhanov. Eh oui, figurez-vous que le climat a ses héros, et c’est d’ailleurs le titre d’une émission de télévision publique qui on le sait, participe à cette propagande techno-climatique.

La climatologie en plus n’est pas une science, au sens de Karl Popper, car elle n’est pas réfutable. Pour preuve, cette situation imaginée dans le futur. Admettons que le climat soit acceptable d’ici dix ans. Ce sera grâce aux engagements pris par les nations sur les gaz à effet de serre. Si ça chauffe au-delà du supportable, c’est parce que les engagements n’ont pas été assez puissants. Quoiqu’il arrive, la sophistique du développement climatique aura gain de cause.

La messe est dite. Nous sommes dans un pays gagné par la désintégration intellectuelle et morale. Quand je vous dis que toute cette affaire fleure l’idéologique et même le religieux vous ne me croyez pas. Libre à vous de faire le lit des profiteurs du climat et des ambitions politiques. Nous sommes en démocratie. Le peuple peut se tromper légalement, les élites ont la loi pour tromper les peuples. Mais les citoyens ont la loi pour contrer l’idéologie et penser librement. L’homme est-il devenu si faible dans un contexte où la liberté est une valeur suprême ? C’est possible, auquel cas, restez chez vous et croyez à la messe climatique, le pouvoir en place s’occupe de vous. La neuropolitique dépêche ses cellules psychologiques et sa propagande médiatique. C’est quoi la neuropolitique ? Je ne vais pas tout vous dire. Mais lisez Foucault, vous comprendrez. Si vous le voulez !


Moyenne des avis sur cet article :  4.27/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

29 réactions à cet article    


  • tf1Groupie 19 octobre 2015 10:17

    « La climatologie n’est pas plus fiable que l’astrologie »

    Une telle phrase ne vient certainement pas d’un scientifique


    • Trelawney Trelawney 19 octobre 2015 14:09

      @tf1Groupie
      Avec votre pseudo et ce que vous dites ici, je ne sais jamais si c’est du second degré et c’est très agaçant


    • robin 20 octobre 2015 13:25

      @tf1Groupie

      Un tel commentaire vient sûrement d’un idiot !


    • Jeussey de Sourcesûre M de Sourcessure 19 octobre 2015 12:33

      L’écologie est une science,

      l’écologisme une secte...

      • Gandalf Gandalf 19 octobre 2015 20:44

        @M de Sourcessure


        Non, l’écologie est une idéologie, dont l’application en science permet de contrecarrer certains dévoiements lobbyistes (uniquement 30% des recherches scientifiques sont exactes).

      • jef88 jef88 19 octobre 2015 12:48

        Nos intello-ecolos ne veulent pas voir des faits avérés !
        Dans le passé le climat a évolué, vers le bas, vers le haut ...
        Exemple Groënland signifie « pays vert ».... Ou étaient les glaces ? ? ?
        et pourtant à l’époque pas de gaz à effet de serre !


        • Sozenz 19 octobre 2015 15:06

          c est le « profitable » des grands mouvements . tout comme l’a été le « Je suis Charlie ».
           


          • doctorix doctorix 19 octobre 2015 16:20

            Voici une liste de 33.000 connards (selon NKM), qui plus est scientifiques, qui ne croient pas au réchauffement ou à son origine anthropique.



            • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter 19 octobre 2015 16:26

              @doctorix

              Le faux médecin n’a pas grand monde à son cabinet aujourd’hui smiley

              Et il fait sucrer les posts qui répondent à ses injures : c’est la démocratie selon le gourou Asselineau ?


            • doctorix doctorix 19 octobre 2015 16:31

              @Sharpshooter

              Je n’ai aucunement fait sucrer vos posts, vous vous donnez trop d’importance, je crois. Quand vous postez vos petites crottes, il doit y avoir un balayeur qui les trie.
              Celles dont vous parlez devaient être particulièrement malodorantes, je suppose.
              Si ça ne tenait qu’à moi, comme vous ne publiez que de la merde, j’enverrais le tout à la fosse septique. Et vous avec.

            • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter 19 octobre 2015 16:37

              @Maladix

              Et sur le fond , quand prouveras-tu que tu n’es pas un affabulateur ?

              En attendant appelle-moi Monseigneur smiley


            • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter 19 octobre 2015 17:48

              @sampiero

              Mon vieux Sampi

              Je vois que tu sors de ta sieste crapuleuse et que tu n’as pas tout suivi smiley

              Si notre comique est médecin, moi je suis archevêque et j’entends qu’il respecte mon titre tout comme il prétend faire respecter le sien ....


            • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter 19 octobre 2015 18:16

              @sampiero

              D’accord, mais après l’apéro

              Je veux d’abord voir si ton candidat tient le choc ...


            • doctorix doctorix 19 octobre 2015 20:01

              Deux trolls en action, et tout débat est foutu.

              Belle technique, y a pas à dire.
              C’est pas grave, ce COP21 fait chier tout le monde, de Dunkerque à Tamanrasset, et de Brest à Vladivostok.

              • JC_Lavau JC_Lavau 19 octobre 2015 20:10

                Enorme surprise : pour une fois Dugué n’écrit pas de conneries, ou très peu.
                En revanche les commentateurs, hélas !

                Si, quand même une bourde, l’enchaînement quantique —> météo, qui demeure indéfendable.
                Mais bon, jamais Dugué n’a été physicien. Que Dugué ne comprend rien à la quantique n’est pas une information : depuis longtemps on en avait des preuves par tombereaux entiers.

                De toutes façons l’état de l’atmosphère est intrinsèquement chaotique, et les raisons macrophysiques sont amplement suffisantes.

                L’affaire Lyssenko est de petite taille comparée au scandale carbocentriste actuellement au pouvoir dans toute la presse et les media, et de là sur les gouvernements et sur tous ceux qui se prennent pour des élites sans jamais avoir acquis la compétence. Elle était confinée à la seule URSS de Staline puis de Khrouchhiov. L’escroquerie carbocentriste est à l’échelle planétaire. Des milliers et des milliers de scientifiques naïfs ont été compromis jusqu’aux sourcils.


                • Gandalf Gandalf 19 octobre 2015 20:49

                  @JC_Lavau


                  Inutile de jeter l’opprobre sur Dugué, la science, pour une grande part, est devenue un arnaquocentrisme :
                  - brevets pertinents achetés pour être mis au placard ;
                  - 9/10 des molécules sont inefficaces ;
                  - scientisme qui tourne au sectarisme ;

                  La science est corruptible, les oeillères permettent d’éviter la critique, l’ignorance, ou la diffusion du savoir.

                • doctorix doctorix 19 octobre 2015 21:10

                  @JC_Lavau

                  D’abord, faire comprendre l’arnaque, ses motivations, ses bénéficiaires. Ce n’est pas gagné.
                  Mais ensuite, comment en sortir, avant que des dépenses aussi extravagantes qu’inutiles ne ruinent tous les peuples, pour rien ?
                  Les médecins ont un mal fou à reconnaître leurs bévues, plus encore leurs crimes.
                  Alors, les scientifiques, les politiques, les journalistes...
                  Le thermomètre est un arbitre impartial, mais il mettra du temps à émettre son verdict.

                • JC_Lavau JC_Lavau 19 octobre 2015 21:32

                  @doctorix. Ta sociologie des sciences me semble un peu faible, non informée.


                • doctorix doctorix 19 octobre 2015 21:53

                  @JC_Lavau

                  Mandarin omniscient ?
                  Pardon, maître.
                  Les voies du Seigneur sont impénétrables, mais tous les chemins mènent à Rome.

                  • doctorix doctorix 19 octobre 2015 21:18

                    @Gandalf

                    Oui, à propos du GIEC : 
                    « ces gens sont des imbéciles qui répètent en boucle des bêtises, le savent et sont payés pour ! »
                     

                  • Pyrathome Pyrathome 19 octobre 2015 22:08

                    Le volet totalitaire est présent et l’on accordera une attention particulière aux activistes anti-capitaliste qui, suivant Naomi Klein, pensent que le climat et la croissance verte sont une manière de sauver le capitalisme, de le moraliser.
                    .
                    À lire absolument, très grande pertinence comme d’habitude, après le grandiose opus « la stratégie du choc » 
                    « Tout peut changer » Naomi Klein


                    • clostra 20 octobre 2015 01:30

                      Wouaa ! super Bernard !

                      en fait je suis fort inquiète depuis qu’ils auraient trouvé le moyen de piéger le CO2 (chaud devant !) et d’en faire un carburant. Inquiète car si déjà on interdit les sacs plastiques (ce qui est une bonne chose) et qu’on supprime le CO2*, comment qu’on va faire pour soigner ses crises de spasmophilie ?

                      *car si il y a du carburant derrière vous allez voir, ils vont siffler tout notre CO2 !


                      • JC_Lavau JC_Lavau 20 octobre 2015 12:07

                        @clostra. Inutile voire nuisible de gober tous les canulars qui circulent.


                      • Jean Keim Jean Keim 20 octobre 2015 08:41
                        A quelque chose malheur est bon.

                        Que la thèse officielle du réchauffement climatique façon GIEC ou autre soit vraie ou fausse, peu importe, de toute façon là encore on est dans la croyance et l’idéologie et on peut balancer autant de liens internet que l’on veut, cela ne changera pas grand chose, ils ne sont que le reflet du mode de pensée de ceux qui les donne en pâture.

                        Le côté positif de tout ce ramdam serait que nous devenions un peu plus conscient que nous ne pouvons pas faire n’importe quoi, nous sommes beaucoup trop nombreux, notre planète maison en conséquence se rétrécit et il est urgent que nous nous sentions responsables des autres et de notre environnement.

                        • JC_Lavau JC_Lavau 20 octobre 2015 12:00

                          @Jean Keim
                          ais wi, mais wi ! Toi tu n’es pas en état de procéder aux calculs ni aux recoupements, donc tu as raison de m’accuser d’être à ton niveau. Mais wi !


                        • Jean Keim Jean Keim 20 octobre 2015 12:25

                          @JC_Lavau
                           ??? Vous n’étiez pas spécialement visé par mon commentaire, rengainez votre artillerie smiley


                          • JC_Lavau JC_Lavau 22 octobre 2015 12:40

                            @basilic
                            Tous les clergés de toutes les religions sont ennemis mortels du scepticisme et des sceptiques. On l’a bien vu quand l’épiscopat français a volé au secours de l’ayatollah Khomeiny et de sa fatwa de mort contre Salman Rushdie : « Rrhâââh ! Encore une fois les croyants sont blessés dans leur crédulité ! Imposteurs professionnels de toutes obédiences, unissons nous contre les incrédules qui nous encerclent et nous ridiculisent ! »

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès