Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Dors bien petite Maddie...

Dors bien petite Maddie...

Tout commence un soir de mai 2007 alors qu’un couple d’Anglais en vacances au Portugal décide d’aller passer la soirée au restaurant et, pour ce faire, laisse sa progéniture endormie, dont une adorable petite fille de 4 ans dans l’appartement qu’il a loué.

Vers 22 heures, Kate McCann, la mère, part en visite d’inspection, comme elle le fait soi-disant habituellement et constate que Maddie a disparu. Branle-bas de combat, elle revient au restaurant, prévient son mari et les amis présents, puis la police, et les recherches s’organisent.

On ne reverra plus la petite Maddie…

A partir de là, l’affaire prend des dimensions internationales. La police judiciaire portugaise, disposant de peu de moyens, mais reconnue pour son efficacité, monte une opération de grande envergure. Quant aux autorité anglaises, elles envoient trois de leurs fins limiers à la rescousse. Et l’affaire va se compliquer.

Pour les Anglais, il s’agit d’un enlèvement. Quelqu’un s’est introduit dans la chambre, aux dires d’un témoin ayant prétendu avoir vu un homme en sortir avec un paquet dans les bras qui aurait pu être l’enfant. On arrête un voisin, mais l’homme est relâché par la suite faute de preuves.

Pour les Portugais, l’enquête piétine et cette version ne leur plaît pas. Une autre solution commence à poindre son nez. Le comportement des époux MacCann leur paraît suspect. Il se révélerait qu’ils aient menti sur plusieurs points. Cela suffit à Gonçalo Amaral, le policier chargé de l’enquête, pour déclencher d’autres procédures.

Des chiens spécialisés dans la recherche de cadavres passent la chambre et une voiture louée par le couple le jour du drame au peigne fin et y détectent des traces suspectes. Aux endroits signalés, on prélève des échantillons organiques que l’on compare à l’ADN de Maddie. Les examens effectués en Angleterre révèlent 15 marqueurs identiques. Pas de doute, il s’agit de Maddie. Tout porte à croire que l’enfant est morte dans la chambre et transportée ailleurs par la suite. Pour Amaral, la petite fille est morte d’une surdose de sédatif administrée par les parents, tous deux médecins, afin de passer une soirée tranquille. Affolés, ils ont ensuite fait disparaître le corps et monter cette gigantesque farce.

Sauf que l’affaire a pris de gigantesques proportions. Un fonds de soutien s’est monté pour aider les infortunés parents et plus d’un million et demi d’euros ont été recueillis en leur faveur. Comment soupçonner ce couple et décevoir les milliers de gens qui leur ont témoigné leur confiance.

En France, 13 marqueurs identiques sur deux ADN suffisent à la justice. Les époux MacCann auraient été écroués jusqu’à nouvel ordre. Ce n’est pas le cas au Portugal. Cédant à la pression des Britanniques, les policiers portugais ont autorisé le couple à rentrer au pays. Quant à Gonçalo Amaral, qui conteste la situation, il est purement et simplement limogé après des années de bons et loyaux services.

Je ne m’étendrais pas sur les articles parlant des deux échéances de la maison des MacCann réglées grâce à un prélèvement sur le fonds de soutien ni des quelque six cents milles euros versés à une agence de détective véreuse pour finalement classer l’affaire.

A une époque où soi-disant, grâce aux progrès de la police scientifique, des cas comme ceux du petit Grégory seraient vite résolus, il semblerait que d’autres intérêts continuent à fausser la donne.

L’affaire de la petite Maddie est donc classée, mais Gonçalo Amaral, libre de tout engagement envers ses employeurs, a écrit un livre pour, dit-il, rétablir la vérité et réparer l’injustice dont il a été victime dans cette affaire. Il n’est, pour l’instant, sorti qu’en portugais, mais j’espère bien qu’il sera un jour traduit en français et en anglais. En attendant, connaissant bien la langue de Vasco de Gama, je vais m’empresser de le lire.

Et la petite Maddie dans tout ça ?

Dors bien bébé...


Moyenne des avis sur cet article :  4.46/5   (37 votes)




Réagissez à l'article

34 réactions à cet article    


  • Plus robert que Redford 6 novembre 2008 11:31

    Du démarrage, cette louche affaire a suscité bien des commentaires, et c’est certainement l’attitude irresponsable et choquante des parents qui en a été à l’origine. Pour tout adulte à peu près normalement éduqué, on ne laisse pas trois enfants, dont l’ainé n’aurait que 4 ans, seuls, bouclés dans une maison, pour aller picoler dans le bar d’à côté !

    Mais la politique et les idées reçues s’en mêlent, et on a là un concentré des relations nord-sud depuis des siècles.

    Le Portugal ? un pays du tiers-monde pour ces britanniques dont la suffisance n’a d’égal que l’arrogance, même si ces deux penchants sont masqués sous le fard d’un certain snobisme.

    Ce fait divers se fût-il passé sur le sol sacré de sa gracieuse majesté, nous n’en aurions jamais entendu parler. Au mieux, il eût fait quelques titres dans ces tabloïds excrémentiels dont se délectent nos civilisés voisins d’outre-manche..

    Mais voilà : le Portugal n’est pour eux qu’un pays sous-développé, peuplé de gnomes noirauds et basanés, probablement pédophiles de surcroît, que la vision d’une blondinette rose aux yeux bleus porte au paroxysme de la bestialité !! Quand à la police de ces contrées, toute prête à absoudre ses ressortissants, elle doit sûrement passer ses journées les pieds sur la table, écrasée de chaleur en sirotant quelque alcool frelaté entre deux tabassages de suspects...

    Je ne saurai probablement jamais de quoi la petite Madeleine a été la victime, mais le Portugal, lui est bel et bien la victime des préjugés du nord !


    • Hieronymus Hieronymus 9 novembre 2008 20:24

      @ + r/R

      merci pour votre commentaire, on aimerait en lire + svt de tels sur Avox
      a la fois tres pertinent et plein d’humour (la representation des Portugais ds l’inconscient collectif des Britanniques)


    • Super resistant de l’islam 6 novembre 2008 11:42

      A croire que pour les anglais, la justice portugaise n’a que peu de valeur.


      • Annie 6 novembre 2008 12:52

        Il est de bon ton je crois dans AV de présenter ses sources pour étayer ce qui est dans ce cas l’accusation à peine voilée de la culpabilité des parents .Tous les dossiers de la police portugaise en relation avec la disparition de Madeleine McCann ont été remis aux journalistes en août 2008 ; à part le Daily Mail qui n’a cessé de voir Maddie partout pour augmenter ses ventes et de pointer un doigt accusateur vers ses parents, personne n’a formulé depuis lors l’accusation, ni même l’insinuation qu’ils étaient coupables. La thèse de l’ADN a été totalement discréditée et cela par la police portugaise : http://www.guardian.co.uk/theobserver/2007/dec/23/features.magazine137
        Nous pouvons qu’attendre avec impatience le prochain livre de Gonçalo Amaral qui est accusé de faux témoignage, torture etc. dans une autre affaire d’enlèvement d’enfants http://www.guardian.co.uk/uk/2008/jul/24/madeleinemccann.portugal
        http://www.guardian.co.uk/uk/2007/oct/03/ukcrime.uknews4
        http://www.timesonline.co.uk/tol/news/world/europe/article1913175.ece


        • Plus robert que Redford 6 novembre 2008 14:02

          Que des références anti-portugaises en "dot uk" !

          Merci d’abonder en mon sens !


        • JL JL 6 novembre 2008 14:50

          Bon article. Mais ous dites  : ""Vers 22 heures, Kate McCann, la mère, part en visite d’inspection, comme elle le fait soi-disant habituellement""

           ???

          Oublions le "soi disant". Elle part du restaurant ? Pour inspecter son logement ? Elle est de sortie tous les soirs ? 

          ""Des traces ADN de la petite dans sa chambre" "

           ? Quoi de plus normal ? Surtout si elle est morte d’une surdose de somnifère. Je ne comprends pas.


          • Annie 6 novembre 2008 15:29

            Il n’y a aucune référence anti-portugaise puisque je vous suggère de lire les rapports portugais pour vous faire une idée objective sur l’affaire. Les références dot.uk sont le fait d’une Française vivant en Angleterre qui en a assez de lire des ragots et des insinuations dans les journaux de la presse poubelle des deux côtés de la Manche.


            • JP Guerreiro JP Guerreiro 6 novembre 2008 19:07

              Chere Annie,

              Vous ne citez que des sources anglaises....
              Quant à Amaral, quoi de plus normal qu’on le descende en flêche. Il a été très vindicatif envers les pressions et méthodes de ses collègues d’outre-manche...
              La thèse de l’ADN a été discrédité sur une contre-expertise, pas lors du premier examen. Les autorités anglaises ont souligné que la police portugaise avait contaminé les preuves.
              Il n’en reste pas moins qu’à l’heure actuelle, la majorité de la police portugaise est plutôt de l’avis de ce mauvais flic ayant été limogé après plus de 25 ans dans la maison. Et on attend toujours la plainte des McCan envers cette parution qui a maintenant plus de 6 mois.
              Sur la récente plainte concernant Gonçalo Amaral, 5 inspecteurs étaient incriminés. Un accord a été passé pour que seul soit incriminé (et bien chargé) Amaral. En échange, les quatres autres étaitent dégagés. Quant à l’avocat de la pleignante, on a découvert qu’il avait été engagé et payé par la fameuse agence de detective des MacCann.
              Le procés est en cours mais j’aurais des nouvelles fraiches bientôt...
              Pour le reste, j’attend effectivement de recevoir le livre afin de me faire une opinion.

              PS : la plupart de mes sources sont de grandes agences ou quotidiens portugais comme "Lusa", "Correio da Manha" ou "Diario de Noticias", quant aux autres, elles ne concernent que moi...


              • Annie 6 novembre 2008 19:37

                JP,
                Mes sources sont anglaises parce que je ne parle pas le portugais et que je vis en Angleterre, mais il s’agit entre autres de la BBC, l’Independent et le Guardian, qui sont des sources d’informations relativement fiables. Par contre comme je viens de le mentionner, les dossiers de la police portugaise ont été mis à la disposition des journalistes et donc tout le monde et n’importe qui peut se faire une idée sur cette affaire s’il le souhaite.
                Je vous dirai que personnellement je n’ai pas suivi de très près cette affaire. Mais j’ai été écoeurée comme beaucoup de personnes par le traitement qu’ont subi les McCann. Jusqu’à preuve du contraire, les McCann devraient bénéficier de la présomption d’innocence. 
                Permettez-moi de m’étonner quand même de vous voir aussi disposé à croire un policier qui est loin d’être irréprochable et qui est partie prenante dans cette affaire et de lui accorder une indulgence que vous refusez aux McCann. 


                • JP Guerreiro JP Guerreiro 6 novembre 2008 19:58

                  Je ne crois pas un policier. Ayant moi-même travaillé un temps dans la presse portugaise, j’y ai gardé d’excellents contacts. Je crois certains journalistes, des personnes qui aiment leur métier, qui le pratiquent avec sérieux et qui sont bien loin de la presse people.
                  Et puis je n’arrive pas à comprendre comment des parents ayant perdu une petite fille arrivent à embaucher un porte-parole, donne des interviews dans la presse, embauchent un super-avocat, celui-là même qui a assuré la défense de Pinochet, une agence de detective et utilisent des fonds récoltés pour un usage privé.
                  A leur place, je serais effondré alors que là, j’ai l’impression d’être en face d’un vrai "bizness".
                  Et je ne comprend pas cette dernière affaire. Comment une agence de detective embauchée par eux soulève un lièvre sur ce policier portugais ? Cela me rappelle l’affaire de max Mosley. Curieusement, après avoir plombé Mac Laren, il est victime d’une agence de detective qui, une fois encore, monte un "coup" à base de nazisme et de sado-masochisme (attention, je ne défend pas Mosley ni ces enf***** de nazis). Les anglais sont-ils doués pour ce genre de pratique ?
                  Amaral serait-il devenu l’homme à abattre ? 


                • lisca lisca 8 novembre 2008 11:14

                  "Je n’arrive pas à comprendre comment des parents ayant perdu une petite fille arrivent à embaucher un porte-parole, donnent des interviews dans la presse, embauchent un super-avocat"
                  Vous les voulez "effondrés", victimes, pleurant, résignés. Silencieux surtout.
                  Ils font tout ce qu’ils peuvent pour leur fille et s’efforcent de lutter contre le désespoir. Ils se trouvent confrontés à des intérêts policiers, nationaux, voire (probablement) mafieux et internationaux. Leur petite a sans doute été victime d’un réseau de pédophiles. Ils luttent pour elle et pour nous tous, monsieur, et tous les petits enfants. Merci à eux.
                  Souhaiter bonne nuit à une angelotte qui a été probablement torturée et assassinée ou qu’on "élève" dans un but inavouable ne suffit pas à faire passer le ton si facilement insinuant de l’article.
                  Moi je me pose des questions. Comment se fait-il que la presse caniveau soit tombée sur les parents avec un tel acharnement et une telle impudeur ? Elle protège quels intérêts ?
                  Qu’y a-t-il de sordide à cacher dans cette histoire ?
                  Et merci Annie smiley pour clarifier les choses et pour les liens.


                • Annie 6 novembre 2008 20:33

                  "A leur place, je serais effondré alors que là, j’ai l’impression d’être en face d’un vrai "bizness".
                  C’est là où je ne vous suis pas parce qu’à leur place je ne sais pas ce que j’aurai fait et comment j’aurai réagi. Je ne peux absolument pas me prononcer d’un côté ou d’un autre sur cette affaire, c’est pour cela que je ne le fais pas, simplement je maintiens le droit des McCann à bénéficier de la présomption d’innocence. 
                  Je voudrai revenir sur deux points qui n’ont rien à voir avec l’enquête en soi, mais qui ont certainement servi à démoniser les McCann.
                  1) le fait qu’ils aient laissé seuls leurs enfants dans une chambre à proximité de l’endroit où ils prenaient leur repas ; rétrospectivement, c’était une erreur, et surtout vis-à-vis de l’opinion publique. Etait-ce vraiment une preuve de négligence ? 
                  2) Les McCann se sont servi du fonds pour Maddie pour payer leur emprunt immobilier. Ils ont pris un congé sans solde pendant plus d’un an je crois, comment étaient-ils censés rembourser cet emprunt ? 
                  Je me dis que si les McCann sont coupables, ils auront quand même payé dans une certaine mesure parce que la mort de leur fille dans ces circonstances ne pouvait être qu’accidentelle. Mais s’ils sont innocents, ils auront payé leur erreur au centuple. Peut-être êtes-vous trop jeune pour vous souvenir de l’affaire de Bruyai en Artois, mais toute cette affaire a reposée sur la "conviction intime" du juge.


                  • JP Guerreiro JP Guerreiro 6 novembre 2008 20:55

                    Je m’en souviens. J’ai lu plusieurs articles à ce sujet et vu les adaptations cinématographiques et TV.
                    Dans le cas de maddie, intime conviction d’Amaral ou pas, il a été écarté.
                    Les MacCann ont, au final, bénéficié de la présomption d’innocence puisqu’ils sont toujours libres. L’affaire étant bouclée, ils ne seront plus inquiétés et s’ils ne sont pas coupable, le vrai meurtrier est aussi tranquille ;
                    C’est malheureux.....


                  • Annie 6 novembre 2008 21:38

                    Ok JP, ce que je voulais dire, et il est évident que vous parlez et comprenez très bien le portugais, est que vous pouvez consulter ces dossiers de la police portugaise et vous faire une meilleure idée. Pour ma part, je ne peux qu’être tributaire de ce que publient les journaux ; 
                    je vous avouerai une chose, et cela pour conclure : il y a eu un moment où j’ai été presque convaincue de la culpabilité des McCann, et cela pour toutes les mauvaises raisons (susmentionnées). 
                    Je comprends mieux votre perspective et je regrette mon agressivité quand je vous ai répondu au départ. Je réitère mon attachement total à la présomption d’innocence qui pour moi est un principe fondamental, comme principe bien sûr, mais aussi comme garde-fou, car quelquefois nous (moi, les êtres humains) avons besoin d’être protégés de nous-mêmes pour éviter de succomber à la vindicte populaire. 
                    Je vous remercie de m’avoir répondu, et en outre, j’ai trouvé cet échange très intéressant.



                     
                     


                    • lisca lisca 8 novembre 2008 11:21

                      Annie, les coupables sont à chercher du côté des affaires Dutroux et tant d’autres.
                      La presse caniveau est à lire en quelque sorte à l’envers. Ceux qu’elle accuse ont touché à des intérêts secrets. On arrive à se renseigner en la lisant dans ce sens.
                      Lisez ces news, décryptez à partir d’autres recherches préalables et postérieures puis enveloppez votre poisson avec. C’est sa vraie fonction. smiley


                    • Isabel 6 novembre 2008 21:46

                      Votre article est intéressant, outre le caractère douloureux de cette affaire, une petite fille dont personne ne sait ce qu’elle est devenue, outre la vague médiatique qu’elle a déclenchée, je me suis bien souvent interrogée sur le comportement des parents, j’avais l’impression qu’il s’étaient pris au jeu de la célèbrité (qui peut être positive ou négative) d’appels à témoins, cela a fini en interviews dans de grands quotidiens, puis des magazines, à travers le monde, nous n’étions plus dans la dynamique d’enquête... Connaissant très bien moi-même le Portugal, je sais leur police à la hauteur, et leurs enquêtes rudement menées, alors que s’est il passé exactement ? expertise, contre-expertise, accusation, disculpation, preuves... que de mystère autour de ce mystère. Il est certain : tant que le ou les coupables n’ont pas été trouvés, tout le monde est innocent, mais que de doutes...


                      • moonlight 6 novembre 2008 23:59

                        Merci bien pour votre article Monsieur Guerreiro. Personellement je ne pense pas à un enlèvement, n’oublions pas qu’il n’y a jusqu’ici aucun indice pour cette thèse. Ce sont les parents qui n’ont pas cessés de prétendre que Maddie a été kidnappée. Cependent ils n’ont pas coopérés avec la police, ils n’ont pas répondus aux questions et n’étaient pas intéressés à une reconstruction. Si la porte du balcon était vide, Maddie aurait aussi pu sortir, mais les Mc Cann ont exclus cette possibilité.
                        Ces genres de crime se jouent normalement dans la famille ou dans l’entourage, mais les parents n’ont pas de soupçon concernant leurs amis.
                        Pourquoi n’ont ils pas protégés les jumeaux après un tel événement et les laissés seuls en traversant l’Europe ?
                        N’oublions pas ces chiens spécialisés dans la recherche de cadavres qui ont signalés dans plusieurs endroits et aussi dans un vêtement de Kate. Kate a donné une explication, à savoir qu’elle était en contact avec plusieurs corps avant les vacances. C’est une preuve que les chiens ne se trompaient pas dans ce cas, pourquoi devraient-ils se tromper dans les autres endroits ? Pourquoi les parents n’étaient-ils pas très inquiétés par ce développement concernant leur fille disparue ?


                        • cristina fernández 7 novembre 2008 10:08

                          Bonjour.
                          Je voudrais signaler un seule chose.
                          Le livre du Docteur Amaral est également disponible en espagnol.
                          Pour plus d’informations, ici :

                           http://maddie-laverdaddelamentira.blogspot.com/


                          • justice 7 novembre 2008 10:19

                            ok pour la présomption d’innocence, qui aurait été mise en valeur lors d’un procès...mais qui n’a pas eu lieu.
                            n’oublions pas qu’il n’y avait pas de corps, donc pas de preuve de ce qui s’est réellement passé le soir du 3 mai, mais avant que l’on penche tout d’un côté ou de l’autre, n’oublions pas non plus tous les faits (la liste est franchement longue sans compter ceux que nous ignorons publiquement).

                            cela suffit-il à parler de négligence ? j’espère bien, surtout quand on laisse les portes ouvertes pour que le dit ravisseur puisse entrer en toute tranquillité...quand on sait qu’il y aurait pu avoir une surveillance que les Mc ont refusé pour quelques malheureux sous...quand on sait les innombrables incohérences des déclarations (voir sosmaddie ou kidnapping.be et bien d’autres et au delà des articles dont la presse entière s’est emparée, même ceux erronés)...quand on sait que le porte-parole osait parler d’individus suspects alors que les pistes en question avaient depuis longtemps été investiguées par la pj et totalement mises de côté...quand on sait que les MC ont quasi cohabité avec le suspect Murat pendant des mois sans broncher et qu’ils se connaissaient même auparavant...quand on sait qu’ils n’ont jamais émis le moindre doute concernant un seul de leurs amis...quand on sait que les MC ont purement et simplement refusé la participation à une reconstitution qui aurait peut-être été la seule façon d’éclairer les zones d’ombre du 3 mai...quand on sait à qui a profité le fond madeleine (la méga équipe de guignols corrompus qu’est l’agence de détectives engagée et le prix que cela coutait pour leurs guignoleries, sans que les MC ne réagissent ?)...quand on sait l’énorme pression politique financée par le fameux Kennedy (tiens pourquoi ?? et ne nous trompons pas de bonhomme) pour des intérêts inconnus de tous mais qui ne vont certainement pas dans le sens de découvrir la vérité sur cette affaire...quand on sait que les MC n’ont jamais demandé la réouverture du dossier de leur propre fille (de quoi faire bondir les quelques centaines de familles d’autres enfants victimes d’enlèvement, tiens demandez-leur ce qu’elles en pensent aujourd’hui)...quand on sait que des milliers de pages du dit dossier sont encore tenues secrètes et ne seront donc pas données en pâture à la presse, car, toute affaire classée qu’elle est aujourd’hui, elle peut tout de même encore être rouverte...
                            etc

                            tout cela fait drôlement réfléchir sur la toute-puissance et innocence des MC, et ce, malgré la fameuse présemption d’innocence.
                            n’oublions pas non plus qu’ils ont tenté tout bonnement de clouer le bec à tous ceux en quête de la vérité vraie, par des pressions, des menaces et du dénigrement et ça en dit long (tout comme leur bras).

                            au final, malgré la surdimension donnée à cette affaire dès les premières heures de la disparition de leur fille (ils n’auraient pas pu faire ça tous seuls, vous non plus vous imaginez bien), ayant certainement au départ contribué à une énorme prise de conscience mondiale sur le sort des enfants disparus plutôt fantastique mais tout de même mis en danger la vie de leur fille en proclamant tout haut le signe distinctif de son oeil (jusqu’à vouloir qu’il apparaisse dans le o de Google...), cette affaire ne participerait-elle aujourd’hui pas à créer un nouveau concept sur la négligence et l’irresponsabilité des parents envers leur progéniture, et ce, en toute impunité...

                            les MC, me semble-t-il, ont à ce jour, passé plus de temps à faire blabla devant les caméras (quel courage) en omettant la plupart du temps de s’adresser aux éventuels ravisseurs (ma foi), très bizarrement sans penser une seule seconde aux conséquences terribles que cela aurait pu avoir sur leur petite de la part des dits ravisseurs et sans compter l’indécence dont ils ont pu faire preuve vis-à-vis d’elle ; ne pensant finalement qu’à sauver par tous les moyens leur parfaite réputation, plus qu’à rechercher leur propre fille ou à collaborer dans une enquête aux moyens jamais déployés jusque-là...
                            cela ressemble plus, pour ma part, à un total déni.

                            sauf que la petite est très probablement morte à l’heure qu’il est, qu’on ne sait toujours pas ce qui lui est vraiment arrivé mis à part les témoignages contradictoires du clan (et je ne compte pas les faux pour faire diversion dans une enquête déjà fort complexe), sauf qu’il reste deux autres enfants qui auront soif un jour de vérité et toute une foule de gens ni pro ni anti MC (qui ont cru en eux et à l’enlèvement au départ et pleuré pour Maddie), mais qui s’attachent à de vraies valeurs humaines et qui veulent encore connaitre la vérité sur le sort d’une enfant innocente et victime de l’irresponsabilité parentale,

                            pour pouvoir lui rendre enfin justice...


                            • nephilim 7 novembre 2008 10:21

                              Tres people comme article entre le raccoleur et le juge de comptoire^^


                              • justice 7 novembre 2008 11:14

                                aucun problème, j’accepte la critique.
                                juste un mot tout de même, je ne suis ni juge (encore moins de comptoir, c’est pas mon truc lol), ni payé pour "raccoler" qui que ce soit et je ne travaille pour aucun journal.

                                mais si c’est parce que je fais référence aux sites de sosm ou de kid, c’est parce que nous avons eu la chance ici, durant toute la durée de l’enquête, d’avoir deux sites d’information sur cette affaire, car sans eux et quelques autres (à traduire) nous ne saurions toujours rien d’autre à l’heure qu’il est concernant cette affaire, que les énormes conneries divulguées dans tous les journaux, omis quelques-uns bien sur (au-delà de la désinformation, certains sont très sérieux fort heureusement, car il faut reconnaitre que Maddie a été une très sacré "poule aux oeufs d’or"...)

                                mais chacun est libre de se faire sa propre opinion.
                                à bon entendeur.


                                • justice 7 novembre 2008 14:59

                                  ouuups,
                                  j’ai cru que le commentaire de Nephilim faisait réponse au mien,
                                  ébé, autant pour moi...lol
                                  cela dit, je trouve que l’auteur de l’article aurait du, soit rester neutre, soit être plus explicite dans sa prise de position.


                                • JP Guerreiro JP Guerreiro 7 novembre 2008 20:12

                                  Je ne voulais pas refaire un article complet sur le cas. Il y en déjà eu énormément. Mon intention était de le rappeler, vu qu’il est destiné aux oubliettes, mais avec des sources surtout portugaises vu qu’en France, un majorité d’articles provenait de sources anglaises.
                                  Il y a plusieurs informations que je n’ai pas spécifié. J’attend toutefois de lire ce fameux livre que je vais recevoir dans les prochains jours avant d’aller plus loin sur le sujet....


                                  • justice 8 novembre 2008 10:21

                                    merci pour votre réponse.
                                    j’imagine aisément la difficulté de retranscrire sur une seule page tous les tenants de cette affaire, autant dire qu’Amaral a bien fait d’écrire son livre...lol
                                    mais en effet, chaque fois que l’on ouvre internet ou le moindre journal, la surdimension que lui avait donné les Mc au départ a bel et bien disparu, car depuis qu’ils ne sont plus arguidos, c’est le silence radio !
                                    heureusement qu’il y a encore des gens, comme vous je suppose, qui continuent de croire qu’un jour justice pourra enfin être rendue à cette pauvre petite.
                                    je voulais aussi parler du Portugal, car ce pays a été largement dénigré dans cette affaire et j’imagine aisément ce que peuvent ressentir aujourd’hui tous ceux qui ont tant soutenu la famille MC avant leur départ express de ce pays. voilà, j’avais aussi envie de le dire.
                                    j’attends avec impatience des écrits (livres, sites, articles etc) afin que perdure cette affaire et par lesquels peut-être un jour, on pourra enfin faire la lumière sur ce qui s’est vraiment passé le soir du 3 mai.


                                  • lisca lisca 8 novembre 2008 11:01

                                    Article biaisé, qui accuse les McCann sans preuves, malveillant envers des parents effondrés sous une apparence de bons sentiments dégoulinants pour l’enfance. Très habituel, hélas.
                                    Il y a un véritable scandale d’enlèvement d’enfants et de maltraitance dont s’occupent des personnes qui se risquent. Que l’auteur se renseigne et nous fasse un article là-dessus. Il y faut du courage, du temps. Il faut avoir quelque chose à dire aussi, une indignation véritable, l’amour de la vérité.


                                    • moonlight 8 novembre 2008 13:25

                                      Il y a tant de questions dans cette affaire.

                                      Pourquoi un kidnapper aurait-il pris un tel risque pour enveler cette fille ?
                                      Le ravisseur ne pouvait pas savoir quand les parents ou les amis allaient côntroler les enfants. Il ne pouvait pas savoir si les enfants se réveilleraient et commenceraient à crier. Il ne pouvait pas savoir si la porte du balcon serait ouverte. Il a pris tant de risque et a trouvé des conditions favorables.
                                      Pourquoi a-t-il seulement pris Maddie, mais pas les jumeaux ?
                                      Aprés la description des MC il avait entrer la chambre à coucher par la porte de balcon et a quitté la pièce par une petite fentre avec Maddie en bras ! Et Maddie ne s’est pas réveillée et n’a pas pleuré ?

                                      Pourquoi les parents n’ont jamais offert à un ravisseur une rançon pour assurer le retour de leur fille ?
                                      Pourquoi ont-ils mentioné la coloboma de Maddie contre le conseil de la police ?
                                      Pourquoi ont il engagé Metodo 3 qui n’ont ni expérience ni succès dans les enlèvements ?
                                      Pourquoi engager des avocats de star et un attaché de presse si ont a rien à cacher ?
                                      Pourquoi ne pas koopérer avec la police et répondre à des questions qui pourraient aider à trouver Maddie ?
                                      Pourquoi douter les chiens spécialisés qui étaient toutefois correctes dans le vêtements de Kate ?

                                      Et jusqu’ici pas la moindre trace pas un indice qui soutient la thèse d’un enlèvement !

                                       


                                      • JP Guerreiro JP Guerreiro 8 novembre 2008 14:59

                                        Je vois que mon article continue à soulever pas mal de polèmique. Que certains y manifestent leur doutes, je comprends. Que d’autres soient scandalisés par cet « article biaisé » alors qu’ils nont ni été sur les lieux même de l’affaire ni ne connaissent de sources directes liées à l’affaire m’étonne plus. Serait-ce que la campagne de « public relation » des MC a si bien fonctionné ? Des parents effondrés ? ou ça ? Je ne me rappelle pas en avoir vu... J’ai plutôt vu des gens avec un self control admirable et une position de défense incroyable avec de grands moyens. Et si les théories que défendent une partie de la presse, la majorité des policiers portugais et certains lecteurs est vrai, alors, c’est justement une insulte à toutes ces personnes citées qui oeuvrent pour la défense des enfants maltraités et enlevés et qui se risquent.... Je pense personnellement que nous ne saurons jamais la vérité sur cette affaire, un peu comme celle du petit Grégory ou curieusement là encore, la famille rentrait en ligne de compte ou alors, dans plusieurs années peut-etre....


                                        • justice 8 novembre 2008 19:27

                                          entièrement d’accord.


                                        • lisca lisca 9 novembre 2008 00:52

                                          Il est vrai que la critique est aisée et l’art bien difficile !
                                          Merci pour cet article qui permet de poser certaines questions et de rappeler le scandale des enlèvements d’enfants.
                                          C’est vrai que les époux McCann ont fait preuve d’un grand self-control. Ce sont des Britanniques, et qui plus est des médecins.
                                          J’ai beaucoup de sympathie pour eux et je leur souhaite de retouver leur petite fille. Il y a eu des cas étranges où les enfants ont réapparu des années plus tard.
                                          et sinon, de savoir, pour le moins.
                                          C’est de la torture, perdre un enfant de cette façon.
                                          Bon courage pour d’autres articles ! A bientôt ! smiley


                                        • Muller Muller 10 novembre 2008 04:01

                                          Bravo pour votre article. Il est vraiment regrettable que l’enquête sur la disparition de Maddie est close. Votre article est très objectif et honore la mémoire de Maddie (si elle est déjà morte) alors que ses parents semblent  déjà l’oublier.

                                           

                                          Je suis un peu scandalisé de voir qu’on parle de « article biaisé ». J’espère qu’un jour la vérité éclatera sur cette affaire si triste. Et je m’interroge comme moonlight :

                                           

                                          « Pourquoi un kidnapper aurait-il pris un tel risque pour enlever cette fille ?... Pourquoi les parents n’ont jamais offert à un ravisseur une rançon pour assurer le retour de leur fille ? Pourquoi ont-ils mentionné la coloboma de Maddie contre le conseil de la police ? Pourquoi ont il engagé Metodo 3 qui n’ont ni expérience ni succès dans les enlèvements ? Pourquoi engager des avocats de star et un attaché de presse si ont a rien à cacher ? Pourquoi ne pas coopérer avec la police et répondre à des questions qui pourraient aider à trouver Maddie ? Pourquoi douter les chiens spécialisés qui étaient toutefois correctes dans le vêtement de Kate ?

                                           

                                          J’attends votre prochain article sur ce sujet.

                                          Mes salutations.


                                        • JP Guerreiro JP Guerreiro 10 novembre 2008 10:15

                                          Il y a surtout une question qui m’indispose :
                                          Vu les contradictions entre les diverses dépositions des membres de cette fameuse soirée ainsi que du personnel du restaurant, notamment au niveau des horaires et des absences, seule une reconstitution aurait pu mettre tout le monde d’accord et éclaircir certains points.
                                          Hors, cette fameuse reconstitution a toujours été refusée par les MC ainsi que par les autres convives. Aurait-ils peur qu’elle ne dénonce des failles dans un mécanisme monté de toute pièce ?
                                          Pourtant, si personne n’a rien à cacher, je ne vois pas ou est le problème.
                                          Je n’ose quand même pas imaginer que tout le monde était d’accord et a menti pour couvrir un accident car là, là, je ne trouverais pas de mot suffisamment fort pour qualifier de tels agissements....
                                          J’espère vraiment que cette reconstitution a simplement été refusée pour des raisons logistiques ou de disponibilité.
                                          En tous cas, là encore, cela n’a pas aider à résoudre le cas...


                                          • Mum 17 novembre 2008 19:15

                                            Bonsoir, Le site "enfants kidnappés" vient de prendre position sur cette affaire, voici le lien. http://www.kidnapping.be/maddie/maddie.html


                                            • JP Guerreiro JP Guerreiro 18 novembre 2008 23:40

                                              Merci pour l’info. Pas de doute, leur position est claire et nette. Ils s’inspirent du site de SOS Maddie. Un nouvel article vient d’ailleurs d’y paraitre. On n’y parle de machination visant à "abattre" Gonçalo Amaral. Il semblerait que cette histoire de violence et torture serait un montage de toutes pièces.
                                              http://sosmaddie.dhblogs.be/
                                              Décidement, cette histoire va de rebondissement en rebondissement. Une chatte n’y retrouverait pas ses petits. Mais qui provoque tous ses embrouillaminis ?
                                              Je me le demande.......


                                              • JP Guerreiro JP Guerreiro 18 novembre 2008 23:53

                                                En effet, leur position est claire. Le site SOS Maddie a rajouté un article sur l’affaire de torture où est soi-disant impliqué Gonçalo Amaral.
                                                http://sosmaddie.dhblogs.be/
                                                Là aussi, il semblerait que les choses ne soient pas bien claires.
                                                Je me demande bien qui s’amuse à brouiller les cartes...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès