Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Faire son beurre sur le dos des chômeurs

Faire son beurre sur le dos des chômeurs

C’est avec dégoût et colère que j’écris ce témoignage sur les pratiques scandaleuses de certains employeurs qui n’hésitent pas à gagner de l’argent sur le dos des chômeurs lorsqu’ils recrutent quand ils obligent les candidats à postuler via un numéro de téléphone surtaxé.dont une partie du montant de la communication leur est reversé !

Le cas que j’évoque, qui malheureusement n’est pas isolé, atteint les sommets de l’indécence car l’offre d’emploi qui propose une heure de travail par semaine en tant qu’agent d’entretien a été déposée pour toucher le plus grand nombre de personnes dans la quasi totalité des antennes du pôle emploi..

Voici l’offre en question :

Offre n° 188274 E du 09/04/09 : Agent d’entretien
http://www.anpe.fr/espacecandidat/nicola/RechercherParRef...
VOUS SEREZ CHARGE DU NETTOYAGE DE BUREAUX, LAVER LES SOLS ET DESINFECTER LES SANITAIRES,FAIRE LES POUSSIERES, VIDER LES POUBELLES,...NETTOYER LES VITRES A LA RACLETTE SERAIT UN PLUS.PERSONNE DYNAMIQUE AUTONOME PONCTUELLE BONNE PRESENTATION RAPIDE MINUTIEUSE
1h hebdo – CDI – 8,84 € / H
Si cette offre vous intéresse veuillez téléphoner à : – 08 92 10 61 62

(je ne mentionne pas le nom de l’entreprise mais j’ai toutes ses coordonnées ainsi que le nom du dirigeant. Je me suis entretenue avec sa collaboratrice directe auprès de laquelle j’ai fait part de ma désapprobation sur la pratique des numéros surtaxés.)

J’ai cliqué sur le lien donné, malheureusement le site du Pôle emploi était surchargé et je n’ai pas pu accéder à l’offre.

J’ai donc téléphoné au numéro indiqué.

Après quelques minutes d’attente une assistance m’a répondu et m’a demandé pour quelle offre j’étais intéressée.

Je lui ai indiqué sur toute la France.

Elle m’a demandé ma ville de résidence que je lui ai fournie ainsi que mes coordonnées.

J’ai demandé si le numéro que j’appelais était bien surtaxé.

La voix de l’assistante s’est durcie et m’a promptement demandé si j’étais "toujours" intéressée ou pas.

Tout en répondant que j’étais intéressée j’ai réitéré ma demande et devant mon insistance l’assistante m’a mise en attente et au bout de quelques secondes on m’a demandé mon numéro de téléphone pour qu’on puisse m’appeler.

Quelques minutes après j’ai reçu un appel venant de cette entreprise.

J’ai passé en tout 4 minutes au téléphone.

Le numéro étant un numéro audiotel, j’ai payé 0.34 euros par 4 minutes soit 1.36 euros ttc puisque je téléphonais d’un fixe.

Si j’avais téléphoné d’ un portable mon appel aurait été hors forfait et plus cher.....

Sur ces 1.36 euros mon correspondant en perçoit une partie.

J’ai consulté différents opérateurs certains font un reversement de 0.188 euros par minute soit pour mon appel 0.752 euros qui tombent dans les caisses du correspondant.

honte.jpg

Faisons un petit calcul :

Une collaboratrice travaillant 8 heures par jour peut traiter en 8 heures 120 appels ce qui va rapporter à l’entreprise 90.24 euros.

Imaginons que la collaboratrice soit payée au SMIC son salaire chargé correspond approximativement à ce que va toucher l’employeur en reversement du coût des communications par son opérateur.

En conclusion l’employeur fait payer le coût de son recrutement (hors entretien d’embauche) par les demandeurs d’emploi.

Si les opératrices sont des stagiaires ou des contrats aidés tout est bénéfice pour l’employeur...

Considérant cette pratique scandaleuse je me suis rapprochée du service pôle emploi qui m’a indiqué que le numéro d’annonce n’existait pas.

Mais que ceci pouvait venir du fait que l’annonce avait été retirée par le pôle emploi si elle ne correspondait pas à sa charte interne.

L’agent du pôle emploi m’a demandé le nom de l’entreprise et m’a confirmé que des annonces de ce type avaient été déposées par cette entreprise sur toute la France.

Cette affaire lui paraissant étrange elle m’a affirmé qu’elle en référait immédiatement à sa direction.

 

Mon commentaire sur cette affaire

D’un point de vue légal

La loi Châtel du 3 janvier 2008 crée dans le code de la consommation un article L. 121-84-5 relatif à l’interdiction de l’utilisation des numéros surtaxés par les fournisseurs de services de communications électroniques. Cette dernière catégorie de prestataire renvoie pour l’essentiel aux fournisseurs d’accès.

L’interdiction vise plus précisément les services dit de « hotlines » fournis par ces fournisseurs : service d’après-vente, d’assistance technique ou tout autre service chargé du traitement des réclamations se rapportant à l’exécution du contrat conclu entre ce fournisseur, et le consommateur.

L’interdiction prévue pour la vente à distance est moins explicite.

Concernant les numéros surtaxés utilisés par les administrations, elle reste muette. Ceci s’explique sans aucun doute en raison du fait que l’article 55 de la loi du 21 juin 2004 (LCEN) règlemente déjà l’utilisation de ces numéros par les services sociaux. Mais le décret qui était censé permettre son application n’a jamais été adopté. Concernant ces services, la question demeure donc entière.

Pour plus d’information voir ci-après :

loi chatel

loi chatel commentaires sur le site droits et technologie

L’employeur qui indique un numéro audiotel pour que les demandeurs d’emploi puissent déposer leurs candidatures n’est pas en soit illégal.

 

D’un point de vue éthique

Faire supporter tout ou partie le coût de ses recrutements (voire même gagner de l’argent) par les demandeurs d’emploi me choque profondément.

Qui plus est l’annonce s’adresse à des agents d’entretien . les personnes susceptibles de répondre à ce type d’annonce sont en général des demandeurs d’emploi peu ou pas qualifiés ayant des revenus très modestes.

C’est à mon sens tirer profit de la situation dégradée de l’emploi et des demandeurs d’emploi les plus précarisés.

Ce type de comportement est irresponsable car il ternit l’image de l’entreprise auprès des demandeurs d’emploi, des salariés et du public.

Dans un climat social de "crispation générale" due notamment à la montée du chômage et à la paupérisation d’une partie de la population il va de la responsabilité de chacun de maintenir les liens entre tous et de ne pas ajouter aux tensions existantes.

Heureusement qu’il y a des milliers d’entreprises qui ne font pas ce choix.

 

NB : si les annonces déposées par l’entreprise en question sont fictives l’entreprise est passible de sanctions


Moyenne des avis sur cet article :  3.79/5   (76 votes)




Réagissez à l'article

99 réactions à cet article    


  • sisyphe sisyphe 11 avril 2009 14:16

    Ben oui...

    Qu’est-ce que vous croyez ?
    Vu la perspective de chômage en hausse exponentielle, il faudra bientôt PAYER (oui, oui, verser de l’argent) pour obtenir un travail ; pas de problème, les banques vous prêteront ; on les renfloue pour ça...

    Bienvenue dans le troisième millénaire...qui sera violent ou ne sera pas, pour paraphraser l’héroïnomane...


  • Marianne Marianne 11 avril 2009 16:06

    Je ne comprends pas votre histoire de conseillers et d’allocations. Je suis passée par l’ANPE, comme beaucoup, je n’ai jamais entendu parler de personnes touchant 2 allocations chômage, à moins de frauder évidemment, mais dans ce cas on ne s’en vante pas.

    En revanche le type d’abus que décrit Artémis ne sont pas rares car il y a assez peu de contrôles des pratiques des entreprises de façon générale.
    Par exemple sur l’utilisation des aides publiques qu’elles perçoivent pour leur action en matière de formation, question qui concerne les salariés et les chômeurs.


  • Romain Desbois 11 avril 2009 23:56

    Le précédent logo qui n’avait pas dix ans avait coûté 6 millions de francs.


  • Fergus fergus 11 avril 2009 11:07

    Merci à vous dénoncer ce scandaleux abus qui n’est, hélas !, probablement pas isolé.
    Désolé, mon vote OUI vient d’être comptabilisé dans les NON. Mr Bug sévit toujours sur le site !!!


    • appoline appoline 11 avril 2009 20:24

      @ Fergus,
      Regardez bien les annonces concernant les concours d’état : même combat, numéro surtaxé. Il voudrait décourager les jeunes d’appeler, qu’il ne s’y prendrait pas différemment.


    • kabreras kabreras 11 avril 2009 21:38

      Il faut s’inscrire sur internet pour tous les concours d’état ..
      Il n’y a pas d’appel ou de numéro surtaxés ..

      Joli trollage.


    • Romain Desbois 12 avril 2009 00:04

      non hélas il y a des abus de tous côté.
      - Les dizaines de trader qui reviennent en France toucher le chômage (jusqu’à 6000 euros par mois), après avoir pesté sur les charges, les impôts et les taxes français.
      Le patron d’une amie de 56 ans, a offert à celle-ci de la licencier avec un an de bonus si elle acceptait, de façon à se qu’elle puisse faire le joint avec le dispositif de pré-retraite.
      Sans se préoccuper si cela va lui faire baisser sa retraite (basée sur les 25 meilleurs années).


    • jcm jcm 11 avril 2009 11:07

      Quelle honte en effet !!!


      • ARTEMIS ARTEMIS 11 avril 2009 11:30

        merci pour ces premiers commentaires 
        l’information m’avait été donnée par un de mes lecteurs
        et comme je vérifie toujours mes sources j’ai donc fait ma petite enquête
        ce que je n’ai pas dit dans l’article c’est l’accueil qui m’a été réservé par la collaboratrice du chef d’entreprise
        je me suis fait connaitre et j’ai demandé des explications sur la manière de procéder
        la conversation a pris une tournure plus que aigre douce
        en résumé

        •  il s’agissait d’un choix du patron
        • c’était légal
        • j’avais du temps à perdre en téléphonant
        • et que si les demandeurs d’emploi n’étaient pas contents ils n’avaient qu’à pas téléphoner !!!
        bref je me suis heurtée à un mur d’indifférence , de bétise, et d’absence de toute compassion pour la situation des plus précaires.

      • Parrison Parrison 11 avril 2009 11:44

        Juste pour apporter une petite touche de peinture au tableau des bassesses... !

        Bien avant que l’on parle de la crise, je me suis heurtée plusieurs fois au télémarketing...
        Le principe était de faire sonner le téléphone 2 fois.. En consultant le 3131 je rappelais le correspondant qui alors me faisait l’article sur son produit.... je n’ai pas pris de gants pour lui expliquer ce que je pensais de ces méthodes... !

         


      • foufouille foufouille 11 avril 2009 11:57

        cette offre est certainement bidon
        comme les « trevaillez chez vous et gagner plein de pognon »


      • ARTEMIS ARTEMIS 11 avril 2009 15:15

        bonjour

        oui à mon sens cette annonce est fictive mais je ne peux pas l’affirmer


      • Romain Desbois 12 avril 2009 00:10

        Le pire c’est que beaucoup d’entreprises qui passent des annonces n’ont pas l’intention d’embaucher. C’est pour elles une façon économique de se faire de la pub. et de faire croire aux concurrents qu’elles sont dynamiques et prospères. en prenant les chômeurs pour des pigeons au passage.


      • Parrison Parrison 11 avril 2009 11:25

        Merci pour cet article... !

        Ces sales petites combines, ni vu ni connu, j’t’embrouille, donnent une idée de la mentalité du voyou profiteur, et si elles se pratiquent sur le dos des démunis, alors là elles me donnent la nausée... ! 

        Merci de dénoncer toutes formes de pratiques similaires et il y en a pas mal... !


        • ARTEMIS ARTEMIS 11 avril 2009 15:19

          oui il y a beaucoup de profiteurs en temps de crise ce phénomène n’est pas nouveau malheureusement
          mais maintenant les citoyens ont un moyen formidable de s’exprimer les blogs et les médias citoyens


        • Florentine V. Florentine V. 11 avril 2009 11:58

          Je vous remercie pour votre article qui donne nombre d’indications et je comprends votre réaction.
          Votre papier m’a appris des points que j’ignorais.
          Flo.


          • Fergus fergus 11 avril 2009 12:00

            A propos de numéro taxé, il faut savoir que les responsables de nombreux sites de renseignements mis en place par les entreprises prennent en compte des études leur permettant de déterminer le temps moyen idéal de la durée d’attente, celui au-delà duquel ce temps d’attente risque d’entraîner une appréciation négative de l’appelant. Cela existe bien entendu dans les boîtes privées mais aussi dans des... services publics où, conformément à l’étude d’impact, on vous fait attendre (y compris si des opérateurs sont libres) 45’’ ou 1’, histoire d’amasser des petits profits marginaux ! 


            • ARTEMIS ARTEMIS 11 avril 2009 15:24

              pour profiter des autres certains déploient des trésors de génie
              si seulement ils pouvaient mettre leur talent ailleurs 
              mais ainsi va le monde......


            • ARTEMIS ARTEMIS 11 avril 2009 15:22

              bonjour mon cher archibald haddock je reconnais bien là votre sens de l’humour


            • gimo 11 avril 2009 17:36

              il est de" tout temps été plus facile de pendre aux pauvres leur argent
              le mal du pauvre c’est de ne pas savoir se défendre et de faire union


            • jaja jaja 11 avril 2009 12:44

              Il faudra que l’on s’occupe sérieusement des salopards qui dirigent ce genre de boites !


              • ARTEMIS ARTEMIS 11 avril 2009 15:30

                j’ai donné déjà le numéro de tel de l’entreprise en question mais téléphoner pour faire part de votre désapprobation ce n’est pas à mon sens le bon moyen, car vous aller payer et donc les « engraisser »

                un autre lecteur me suggère de donner les coordonnées de l’entreprise et du gérant j’hésite de le faire sauf si vous êtes une majorité à me le demander.....


              • Romain Desbois 12 avril 2009 00:17

                Peut-être que le mieux pour ne pas que la boite en question vous crée des ennuis serait de donner l’info et les coordonnées à la Halde ou à Maurice Rich , non Martin Rich, heu Martin Hirch. Enfin l’ancien riche d’ Emaüs ;o)


              • ARTEMIS ARTEMIS 12 avril 2009 11:02

                je pense que je pourrai contacter le médiateur ,mon député , les associations comme actu chomage ou agir ensemble pour soulever le problème des numéros surtaxés et dont une partie du cout de la communication est reversée à l’entreprise pour qu’ils interviennent

                je vais approfondir la question

                Agoravox pourrait également faire circuler une pétition afin que les numéros surtaxés dont une partie est reversée soient interdits
                dans les annonces de recrutement et qu’un numéro non taxé soit indiqué

                si parmi les lecteurs il y a un avocat il pourrait se mettre en rapport avec moi pour le texte de la pétition.

                je sais qu’il y en a un certain nombre qui lit Agora alors appel aux bonnes volontés....


              • Yvance77 11 avril 2009 12:57

                Bonjour,

                J’ai toujours aimé vos posts d’une humanité sans faille. Celui-ci reste dans ce que vous avez de meilleur, le combat contre l’ignominie.

                Avec tout mon respect, et si un jour je vous croise c’est bien volontiers que je vous saluerais.

                A peluche


                • ARTEMIS ARTEMIS 11 avril 2009 15:32

                  merci merci merci
                  cela me fait chaud au coeur vous ne pouvez pas savoir...
                  il y a des jours où je suis découragée de me battre contre les moulins à vent

                  mais bon je continue pour aider les autres


                • Mouche-zélée 11 avril 2009 13:25

                  En marge de cet excellent article il existe d’autres scandales dont personne ne parle dont le projet UMP de faire du salarié un simple bétail qui peut se prêter aux copains.

                  Puis des vieux séniles qui sont contre les mesures sociales des autres mais savent très bien les utiliser pour eux même ...

                  Je vous verrai bien faire un article sur le deal des « organismes de formation » assurant le suivi des demandeurs d’emploi de l’ANPE aux frais du contribuable et pour une véritable fortune ...

                   


                  • Reinette Reinette 11 avril 2009 14:42

                    à Mouche-Zélée, salut !

                    Le « Marché aux esclaves  » se porte bien. ci-dessous, la boîte qui suit mon dossier de recherche se fait des c... en or massif : BPI Recherche en stratégies de changement, tout un programme...

                    BPI Conseil en ressources humaines et people management

                    BPI, leader européen

                  • ARTEMIS ARTEMIS 11 avril 2009 15:40

                    c’est exact
                    j’essaie de dénoncer toutes les mesures ( loi, décret etc...) en droit social qui tendent à fragiliser les salariés, les chômeurs, les retraités etc...
                    je suis désolée je ne veux pas faire de pub pour mon site mais venez le visiter vous verrez


                  • MortytheReaper 11 avril 2009 14:01

                    Non le n° surtaxé pour une offre d’emploi n’est pas légale., que ce soit auprès de l’anpe ou une entreprise privée car il introduit une discrimination économique.
                    la relation entre un candidat et un recrutur n’est pas une relation commerciale. Nous sommes à réaliser de petit pas.


                    • ARTEMIS ARTEMIS 11 avril 2009 15:43

                      bonjour

                      je n’ai rien trouvé dans la loi Chatel
                      je n’ai pas trouvé de jurisprudence
                      mais il est évident que je ne suis pas une sur- femme et que je ne sais pas tout même si le droit social est mon domaine d’expertise
                      je serais ravie que vous me donniez vos sources pour l’intérêt du débat


                    • foufouille foufouille 11 avril 2009 18:14

                      @ morty
                      le 3949 du « polemploi » est surtaxe


                    • Reinette Reinette 11 avril 2009 14:34

                      34% de non avant mon vote

                      je vote OUI pour cet article

                      37% de non après mon vote

                      il y a un problème !


                      • ARTEMIS ARTEMIS 11 avril 2009 15:45

                        oui Reinette je pense qu’ il y a un problème mais ce n’est pas grave l’important c’est que les lecteurs qui se donnent la peine de commenter mon billet soit également scandalisés de ces pratiques


                      • ARTEMIS ARTEMIS 11 avril 2009 15:47

                        bonjour Léon

                        j’hésite mais je vais réfléchir aprés tout je n’ai jamais eu peur de quoi que ce soit


                      • Reinette Reinette 11 avril 2009 15:49

                        Artémis, bonjour
                        très bon article

                        Donc l’ANPE rebaptisé POLE EMPLOI ne contrôle pas du tout les annonces qu’elle affiche sur son site !

                        Je pense que le POLE EMPLOI (ANPE) est responsable de ce que vous décrivez. (la vérification des annonces d’un éventuel employeur fait bien partie de leur boulot, non ?)



                        • ARTEMIS ARTEMIS 11 avril 2009 16:07

                          je les ai contactés et l’agent du pôle emploi m’a indiqué qu’elle prévenait de suite sa hiérarchie .
                          IL m’a indiqué également que certaines annonces étaient retirées par leur soin après contrôle
                          La fusion de l’ANPE et des Assedic en pleine progression du chômage a désorganisé leur services
                          il y a un site à visiter le pôle emploi pour les nuls animé justement par certains salariés du pôle emploi
                          lisez les articles et vous verrez que le travail des agents du pôle emploi n’est pas aisé. comme de partout il y a des salariés trés consciencieux et d’autres qui le sont moins

                          et puis il y a l’organisation mise en place qui peut induire des dysfonctionnements
                          s’il y a des personnes à incriminer ce ne sont pas les salariés de base mais les dirigeants


                        • Reinette Reinette 11 avril 2009 16:17

                          Artémis,
                          Je ne mettais aucunement le travail des salariés de l’Anpe en cause car je sais dans quelles conditions ces personnes travaillent (l’un de ces salariés s’est suicidé il y a quelques jours)

                          Il ne faut pas oublié dans tout ça que Sarkozy et Cie ont transformé l’ANPE en POLE EMPLOI pour en faire un MARCHE PRIVE AUX ESCLAVES !

                          Je vais faire un tour sur votre site.


                        • Reinette Reinette 11 avril 2009 15:59

                          VOICI LA BOITE :

                          TRAVEX SERVICES ASSOCES (TSA) sur SOCIETE.COM

                          Identitée de TRAVEX SERVICES ASSOCES (TSA) sur societe.com (RNCS) ... RCS Chateauroux B 477 614

                          • Reinette Reinette 11 avril 2009 16:03

                            TRAVERS SERVICES ASSOCIES ou le « Marché aux esclaves »

                            Cartographie des dirigeants

                            Visualisez des réseaux de sociétés ayant des dirigeants communs.
                            A partir d’un dirigeant, visualisez l’ensemble des dirigeants présents dans les mêmes sociétés.

                            En savoir plus Cartographie des dirigeants

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès