Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Il bat à mort sa chienne : treize mois fermes

Il bat à mort sa chienne : treize mois fermes

Résumé des faits  : juin 2006, Gilles V rentre un peu entamé d’une soirée, sans doute soulagé de ne pas s’être fait arrêter par la police ; il entame une marche arrière imprudente, direction le garage. Hélas pour notre ami, Xsana (la chienne de sa compagne) a la malencontreuse idée de se trouver dans les environs et finit sous les pneus de cet étourdi. L’affrontement Xsana/voiture ne fut bien entendu pas à l’avantage de Xsana qui s’est donc retrouvée très mal en point, disons-le honnêtement, la pauvre bête agonisait. Gilles, dont le jugement et l’esprit d’analyse n’étaient sans doute pas au meilleur de leur forme, prit donc la décision très discutable d’achever la pauvre bête à coups de planche. Les voisins ne bougent pas le petit doigt pour aller arracher Xsana des griffes de Gilles le tortionnaire mais l’agitent courageusement dès qu’il s’agit de composer le numéro de la SPA. Celle-ci se porte partie civile et au terme du procès, le tribunal décide que Gilles est bon pour treize mois de prison ferme, bien que le Parquet n’ait requis qu’un mois avec sursis.

Lorsque j’ai lu cet article il y a environ un mois, j’ai eu un peu de mal à avaler la pilule. Tout de même, treize mois de prison ferme, pour avoir écrasé puis achevé une chienne, l’addition me semblait plus que lourde même si l’acte est bien évidemment condamnable. Je me dis que naturellement, l’article a dû déclencher un torrent de commentaires choqués par cette peine disproportionnée. Je clique donc instantanément sur le lien me permettant de voir les réactions des internautes, persuadé que je n’aurai pas à me donner la peine de laisser la mienne. J’en suis pour mes frais, voici quelques perles qui illustrent l’orientation de 95 % des commentaires :

C’est incroyable... si l’être humain n’aime pas son animal , c’est qu’il n’aime pas les êtres humain , car un animal est comme nous intelligent, prison ferme, c’est bien fait.

13 mois de prison n’est rien pour lui car une fois sorti ça ne redonnera pas la vie de cette pauvre chienne

SCANDALEUX !!!! Seulement 13 mois ?Encore une fois,bravo à la justice française... Faudrait voir à calmer un peu plus ce genre d’individu.

Et bien sûr, notre Brigitte Bardot nationale qui applaudit des deux mains et nous livre son enrichissante réflexion :
Ca fera réfléchir ces connards.

Toutes ces personnes qui se félicitent de l’action de la Justice française se félicitent-elles aussi lorsque, comme nous l’indique l’annuaire statistique de la Justice (page 160 et 163), la durée moyenne de la peine ferme en 2004 était de :
- 6,9 mois pour coups et violence volontaires sur une « personne » entraînant plus de huit jours d’ITT.
- 15,9 mois pour un homicide involontaire d’une « personne » par un conducteur.

Je discute ensuite de l’évènement avec un ami qui me raconte qu’un jour, en classe de terminale, visionnant avec sa classe un film sur les différentes interventions de l’Onu, il fut très choqué par les cris d’horreur, de dégoût et de tristesse à la vision d’un chien mort ; les images d’enfants, femmes et hommes gazés, brûlés ou autres n’avaient pas provoqué le dixième de ces réactions.
La valeur de la vie humaine aurait-elle donc perdu que certains attribuent inconsciemment (peut-être ?) une valeur plus importante à celles des animaux de compagnie ?

L’actualité récente nous montre encore que la vie de nos amies les bêtes se trouve parfois être mieux défendue que celle de nos « frères » les hommes. J’apprends par cet article qu’en Autriche, une mère a enfermé ses trois filles dans l’obscurité aux milieux des ordures et des souris pendant sept ans. L’histoire est tragique bien évidemment, mais il est intéressant de noter que les voisins ont appelé en premier lieu le « vétérinaire », car le chien et le chat étaient maltraités dans cette maison, les trois fillettes s’amusant probablement beaucoup avec leurs amis les rats. Le vétérinaire vient donc, et a la clairvoyance de donner l’alarme concernant les enfants. Il a ensuite tout de même fallu cinq mois de plus pour que les services sociaux se décident à libérer les fillettes devenues jeunes femmes, forcément, après sept ans...

Il est quand même très triste et très préoccupant de vivre dans un monde où les gens regardent d’un œil désabusé au mieux, pas concerné au pire, les guerres et leurs victimes, et qui parallèlement, lorsqu’un débile (car c’est peut-être là son seul crime) écope de treize mois fermes pour avoir tué sa chienne, se donnent la peine de manifester leur contentement, quand ce n’est pas leur mécontentement car treize mois fermes, voyons, ce n’est pas suffisant !

Et pendant que Gilles continue de purger sa peine, Philippe Bidart, condamné pour avoir tué « volontairement » deux CRS et un gendarme, sort de prison après dix-neuf ans de détention, ce qui fait donc 6,33 ans par personne, six fois plus qu’un chien, et on doit sans doute s’estimer heureux.


Moyenne des avis sur cet article :  4.14/5   (223 votes)




Réagissez à l'article

130 réactions à cet article    


  • NicolasB (---.---.146.158) 21 février 2007 12:00

    Drôle de justice.


    • marie (---.---.57.3) 21 février 2007 14:08

      Vous avez raison ! c’est scandaleux de punir la personne qui a tué cette chienne ! un chien ? mais cela n’est rien, un chien, juste bon à fermer sa gueule, si on le bat, et si on le laisse crever de faim ou de soif, ou si on balance sa portée de chiots dans une poublle et tout vivants. Non mais, nous sommes civilisés nous ! Quand aux pleurnichards et aux sensibles, qu’ils se posent la question de savoir si leurs pleurs pour les animaux ne seraient pas quelque part, « nazifiants » ! le coeur ne doit servir qu’aux êtres vivants humains, toutes les autres créatures de cette terre, justes bonnes à notre bon plaisir. STOP.


    • faxtronic (---.---.127.45) 21 février 2007 18:07

      Elle est nunuche la marie. J’adore les animaux, mais je peux simplement dire que le gars a ecraser sa chienne par accident, et qu’il a frappe ensuite pour l’achever. Franchement c’est une attitude debile, mais pas de quoi mettre un type en prison.

      Mon voisin a tué par le poison ou le collet 6 de mes chats de facon consecutive (il me tue un chat, j’en prends un autre, et ainsi de suite...) . La SPA le savait et s’en foutait.


    • (---.---.231.204) 21 février 2007 18:32

      Les témoins s’ils ont vu les coups de pelles, mais n’ont pas pu confirmer la thèse de la voiture en marche arrière, d’après le compte-rendu du tribunal. Ceci dit moi devant ce genre de chose, je lui en aurai fichu un grand coup sur la tête de sa pelle (seulement du plat, faut pas exagérer) histoire de lui remettre les idées en place, ça aurait coûté moins cher à tout le monde. Finalement les anciennes méthodes avaient du bon, il y avait moins de problèmes avant.


    • Scheindorf (---.---.205.69) 22 février 2007 00:32

      Oui, donc ce type est un criminel et devrai subir (enfin, je suis contre la prison, mais c’est un autre probleme) le meme sort que celui dont il est question ici.

      Il est dit qu’en moyenne il est requis 15 mois pour un meurtre involontaire dans un accident de voiture, il n’a eu que 13 mois, je vois pas ou est le probleme.


    • PasKal (---.---.201.240) 24 février 2007 14:00

      Pas Sarkosy qui ferait cela !

      Lui, quand après une escapade, sa ’Pomponette’ revient à la maison, il est tout content et il ne lui fait pas de mal ; hein, Richard ?! smiley


    • François RG (---.---.51.171) 21 février 2007 12:01

      Ca me rappelle une anecdote,par une froide journée d hiver,2 dames agées promenantleurs petits toutous bien emmitouflés,s arrete devant un SDF (avec son chien) et de s écrier « mon dieu le pauvre chien,il doit avoir froid »,devant tant de chaleur humaine le SDF est parti dans un immense fou rire.


      • LE CHAT LE CHAT 21 février 2007 12:02

        si une progressivité des peines était appliquée , sami nacéri devrait en avoir pour 30 ou 40 ans à l’ombre smiley


        • Cris Wilkinson Cris Wilkinson 21 février 2007 12:05

          Le problème n’est pas que la victime soit un chien. C’est la réaction qu’à eu la personne.

          Qu’en aurait-il été si au lieu d’un chien, c’était un enfant qu’il avait écrasé ???

          Vu la violence à l’encontre d’un animal qu’il connaissait ... il en aurait surement été autant avec une personne inconnue.


          • JEanlOu JEanlOu 21 février 2007 12:43

            @Cris : tu dis « Vu la violence à l’encontre d’un animal qu’il connaissait ... il en aurait surement été autant avec une personne inconnue. » Tout le problème est là, tu compares ici une personne humaine inconnue à un animal connu, c’est faux, un humain même inconnu doit avoir infiniment plus de valeur que n’importe quel animal. Et il n’y a vraiment aucune raison de penser que cette personne aurait fait la même chose si il avait écrasé un enfant, c’est tout simplement ridicule.

            De nombreuses personnes considèrent (à tort selon mon point de vue) les animaux domestiques quasiment comme des personnes à part entière.

            Pour ma part un chien ou une vache devrait avoir la même « valeur », c’est à dire bien bien moins que celle d’un homme.

            Bien à toi,

            JEanlOu


          • parkway (---.---.18.161) 21 février 2007 15:00

            le « tueur » en question voulait peut-être empêcher de souffrir la chienne, mais bourré comme il était il a pas pris le bon moyen ;

            Quant aux « témoins du »crime", pourquoi n’ont-ils pas été punis pour non assistance de personnes en danger ?

            ah, oui, ce n’était qu’un chien,donc pas besoin de se déplacer pour un sale clébard...

            belle contradiction ! ils aiment les chiens au point de téléphoner à la SPA, mais pour aller l’aider, nib...

            je crois, je suis en droit de croire, que les témoins ont appelé la SPa pas pour défendre le chien mais pour emmerder leur voisin...


          • phi2x (---.---.165.200) 21 février 2007 23:35

            @jeanlou : Tu nous dit « un humain doit avoir infiniment plus de valeur que n’importe quel animal ».

            Ton affirmation me laisse perplexe.

            Prenons un exemple, entre Marc Dutroux (pédophile et meurtrier) et ton chien, qui a le plus de valeur à tes yeux ?

            Même question avec Guy George ? Francis Heaulme ? Adolf Hitler ? etc etc ...


          • Scheindorf (---.---.205.69) 22 février 2007 00:37

            Considerer les autres especes comment inferieurs a l’homme, cela s’apelle du specisme et ce n’est fondé sur aucune raisons logique et legitimes.

            Pour moi, une vache, un chien, un poulet ou un homme, ça a la meme valeur. Je dirais meme, comme je n’aime pas l’arrogance, que l’homme le plus souvant a force de se prendre comme immensement superieur, vaut bien moins que les autres animaux sentients.


          • Josepha (---.---.177.41) 22 février 2007 08:48

            ce comm de Jloup sur la valeur de la personne humaine de facto à ses yeux supérieure à celle d’une victime animale montre à quel point la bêtise humaine est un danger pour le monde. En effet, à force de se croire en tout prioritaire ;l’homme aveuglé par son narcissisme, a créé un monde à son pied, certes, mais à l’agonie. Les dégâts que cet homme imbu de sa grande « valeur » fait au monde nous mène là où nous en sommes du point de vue ecologique : pas loin du gouffre ! smiley

            D’autre part on ne doit comparer homicide involontaire et volontaire comme dans ce cas...et si il y a valeur humaine(lol !) pourquoi ne pas tenir compte du chagrin de sa compagne ? sa souffrance ne compte donc pas aux yeux du tartuffe qui fait croire qu’il a de la compassion pour les hommes et pas pour les bêtes. « on a un seul coeur, disait Lamartine et pas un pour les hommes et un pour les bêtes. » Ce comm de Jlou en dit long sur son absence chez lui. smiley


          • parkway (---.---.18.161) 22 février 2007 11:18

            phi2x,

            pour répondre à ta question, il faudrait déjà savoir ce que tu entends par le mot ’valeur’ ?

            sur ce blog, il y a un article sur Bill gates et on n’arrive pas à s’entendre vraiment car certains parlent de ’valeurs’ mobilières et d’autres, comme moi, de ’valeurs’ humaines ;

            et ta question est d’autant moins pertinente, qu’on ne peut pas choisir car il n’y a pas de choix véritable dans ta question : si le chien en question est en train de sauver une gamine de la noyade, alors j’irai défendre le juif que hitler est en train d’étrangler.

            c’est vrai aussi que si je vois un juif sauver hitler de la noyade, j’empêcherai la gamine d’etrangler son chien.

            On peut faire toutes les suppositions...


          • noireb (---.---.30.2) 22 février 2007 13:29

            « Considerer les autres especes comment inferieurs a l’homme, cela s’apelle du specisme et ce n’est fondé sur aucune raisons logique et legitimes. »

            Tous les animaux sociaux font passer leur tribu, et a fortiori leur espece avant les autres.

            L’etre humain est un animal social, je ne vois pas pourquoi il ferait exception à la regle. C’est pourquoi je fais passer mon frère avant mon voisin, et mon voisin avant son chien (sauf voisin exceptionnellement casse-c*#@$).

            La survie de l’espèce, pour certains ca n’est pas que des mots.

            Sinon, petit détail légal : l’euthanasie d’un animal n’est pas illégale, celle d’un être humain oui.


          • rebelle (---.---.8.69) 24 février 2007 20:21

            La plupart d’entre vous qui réagissez admettent que la vie humaine a plus de valeur que la vie animale. Cela va de soi mais combien d’entre vous sont pour l’IVG ( interruption volontaire de grossesse) ? C’est un autre débat, je le reconnais mais avant d’avoir été des hommes, nous avons été des foetus. Beaucoup se disent : « un enfant oui, mais pas handicapé », ou alors, « non pas maintenant, il y a la voiture à changer » . Alors, pour vous la vie humaine a t-elle toujours autant de valeur ? Allez au bout de votre raisonnement .....


          • pierrarnard (---.---.86.85) 21 février 2007 12:07

            Dans la Rome decadente, Caligula avait fait construire un palais pour son cheval... Bis repetita


            • (---.---.208.137) 21 février 2007 12:09

              Pourquoi comparer les animaux et les hommes ? Devant un SDF aviné qui exploite la pitié en mettant en avant des animaux qui n’ont rien demandé , c’est l’animal que je plaint le plus ...


              • Jimmie Danger (---.---.164.192) 21 février 2007 12:18

                ...des animaux qui n’ont rien demandé..

                S’il est vrai que les chiens ne demandent pas à être recueillis par des SDF, ils ne demandent pas non plus à travailler dans la police, dans l’armée ou à Guantanamo..

                Si comme vous l’affirmez, les SDF exhibe des animaux pour inspirer la pitié, c’est bien parce que l’être humain est plus capable de compassion pour un animal que pour son semblable.

                Pour terminer, une citation chère à Mr Godwin :

                « Dans le nouveau reich, il n’y aura pas de place pour la souffrance des animaux » (en exergue d’une loi allemande de 1933 sur la protection des animaux).

                Jimmie Danger


              • parkway (---.---.18.161) 22 février 2007 11:23

                « les SDF exhibe des animaux pour inspirer la pitié, »

                pas forcément, certains en ont pour se protèger, car le milieu « sdf » peut-etre dangereux...

                et puis, ça aide bien contre la solitude et le cafard...


              • JP (---.---.209.11) 21 février 2007 12:16

                Il faut savoir également que les associations de protection des animaux reçoivent spontannément beaucoup plus de dons que les associations a vocation humanitaire (mis à part les gros chocs émotionnels comme un tsunami).

                De plus de nombreuses personnes agées mourant sans héritier décident de léguer leur bien à des associations de protection des animaux.

                Je serai également curieux de connaître les peines qui sont prononcées contre les propriétaires de chiens qui agressent et parfois tuent des personnes.


                • pepin2pomme (---.---.199.74) 21 février 2007 12:44

                  Très bon article.

                  On peut prolonger cette réflexion sur l’augmentation de l’importance que la justice attache à la vie des animaux. Au nom de quel critère ou de quelle loi, la vie d’un chien ou d’un chat vaut-elle plus que celle d’un animal de boucherie ? Au rythme oû vont les choses, je risque d’avoir des ennuis avec les défenseurs des animaux si je répands des granulés anti-limaces dans mon jardin (songez aux souffrances de cette bête qui agonise en rejetant toute sa bave sur un trajet d’un mètre avant de mourir).

                  A+


                  • (---.---.208.137) 21 février 2007 12:55

                    Je pense que c’est un problème de culture. Par exemple en Chine,ça ne les gêne pas de manger du chien alors que nous, ça nous choque. Mais c’est vrai que parfois, l’attachement aux animaux de compahnie peut être excessif, voire pathologique.


                  • JEanlOu JEanlOu 21 février 2007 12:58

                    Parfaitement d’accord avec toi pepin2pomme, c’est ce que je disais un peu plus haut, pour moi un chien ou une vache c’est grosso modo la même chose.

                    La seule raison pour laquelle la vie d’un chien domestique vaut plus que celle d’un renard est le fait qu’en faisant du mal à un animal domestique, on provoque de la peine chez des êtres humains.

                    Mais dans ce cas, si on applique la même chose aux humains, le meurtre d’un inconnu sans relation devrait être « moins grave » que le meurtre de quelqu’un avec une vie sociale très importante. Bref tout cela n’a pas de sens...

                    JEanlOu


                  • JEanlOu JEanlOu 21 février 2007 14:54

                    Effectivement et ceci pour la simple et unique raison que la viande de chien est difficilement accessible en France ou en Suède ;)

                    Soyez cependant certain que mes papilles gustatives (faussement carnivores apparement, mais devenues réellement carnivores à l’usage) ne se priveront pas de la viande de chien si un jour la vie m’amène jusqu’en Chine.

                    Bien à vous,

                    JEanlOu


                  • JEanlOu JEanlOu 21 février 2007 18:17

                    @Actias :

                    Bap trop nerveux cette race, à choisir je porterai plutôt mon dévolu sur un bon gros St Bernard, smiley

                    JEanlOu


                  • (---.---.231.204) 21 février 2007 18:46

                    Si vous ne savez pas faire la différence entre un chien et une vache, venez faire un tour chez nous, à la campagne pour vous ressourcer, car ça craint. Et un cheval ? Vous voyez la différence Si vous ne savez pas faire la différence entre un chien et une vache, il faudrait d au moins (on en voit à la télé au tiercé)


                  • JEanlOu JEanlOu 21 février 2007 18:52

                    @IP:xxx.x92.231.204 :

                    Merci beaucoup pour ton commentaire et pour ton invitation. Au cas où tu n’ais réellement pas compris ce que je voulais dire (dans ce cas, arrêtes de regarder le tiercé et la télé en général) je parlais de différences au niveau de la valeur, de l’importance des différentes races animales.

                    JEanlOu


                  • (---.---.214.63) 21 février 2007 12:56

                    "la durée moyenne de la peine ferme en 2004 était de :
                    - 6,9 mois pour coups et violence volontaires sur une « personne » entraînant plus de 8 jours d’ITT.
                    - 15,9 mois pour un homicide involontaires d’une « personne » par un conducteur. "

                    donc le probleme ce nest pas tant les 13 mois ferme pour la mort du chien, mais plutot la faiblesse des peines pour les autres agressions mentionnées


                    • schroen (---.---.175.112) 21 février 2007 16:49

                      Tu oublies que souvent ces peines sont avec sursis tandis que là c’est du ferme...

                      Schroen


                    • seb59 (---.---.180.194) 21 février 2007 13:01

                      Les juges ont decidé que ses actes sur la chienne meritent 13 mois : tres bien, bien fait pour lui.

                      Mais en effet , de nombreux actes devraient impliquer des peines plus lourdes.

                      Mais c’est impossible, car tous les bobos du coin vont crier au faschisme et a l’etat policier...


                      • (---.---.208.137) 21 février 2007 13:11

                        Entièrement d’accord. Ce n’est pas le fait de punir celui qui fait du mal à un animal, ce qui est tout-à-fait normal. Par contre, ce sont les peines pour violences et cruauté sur des personnes qui devraient être beaucoup plus lourde. Notez que souvent, quelqu’un qui fait volontairement du mal à un animal est tout autant capable d’en faire autant à un être humain.


                      • LaEr (---.---.126.214) 22 février 2007 09:54

                        Exact, et la plupart des « serial killers » commencent leurs oeuvres par la torture sur animaux...

                        Vous me trouverez peut-être ridicule, mais celui qui tuerait mon chat « parce-qu’il chie sur ses fleurs », je ferais de sa vie un enfer (si je m’estime abandonné par la justice)....

                        Pour le cas de l’article, il est difficile de juger sans avoir un compte-rendu détaillé des faits...


                      • JEanlOu JEanlOu 21 février 2007 13:53

                        @Actias « Un animal est comme un enfant dans le sens ou il est plus faible, moins intelligent et (presque) toujours completement innocent. » Certes, on peut comparer les deux mais en aucun cas on ne peut leur attribuer la même valeur.

                        Ensuite l’homme est par essence omnivore donc carnivore, je respecte le choix de certaines personnes de plus en plus nombreuses de ne pas manger de viande mais qu’on ne me dise pas qu’il est cruel de le faire. Quant aux traitements que subissent les animaux destinés à nos assiettes, il est clair qu’il y aurait beaucoup à en dire, au moins autant que pour les mauvais traitements infligés aux animaux domestiques, c’est à dire beaucoup peut être mais certainement toujours infiniment moins que pour nos « frères humains ».

                        Cordialement,

                        JEanlOu


                      • Josepha (---.---.177.41) 22 février 2007 09:05

                        c’est bien, le début et ensuite c’est débile, car on retombe sur une remarque humanistehttp://agoravox.fr/smileys/diable.png http://agoravox.fr/smileys/diable.png : « l’interet supérieur » smiley des hommes. Ah ? et au nom de quoi ? de sa fatuité impensable ? de sa cruauté supérieure ? de son inconséquence ?


                      • stephanie (---.---.255.235) 22 février 2007 13:26

                        Il s’agit ni plus ni moins d’un meutre. Ce monstre mérite la perpet. On a pas un coeur pour les fleurs, les humains, ou les animaux on a un coeur ou on n’en a pas. Pas besoin d’etre une lumiere pour se rendre compte que les animaux souffrent et ont des sentiments. Cet homme aurait surement fait la meme chose s’il s’agissait d’un gosse. Seulement contrairement aux humains, les animaux eux n’ont malheureusement aucun droit.


                      • noireb (---.---.30.2) 22 février 2007 13:57

                        Stéphanie,

                        Tu as déjà vu quelqu’un souffrir ?

                        Quelqu’un en train de mourrir ?

                        C’est insupportable...

                        et quelqu’un qui a un coeur ne peut que souhaiter l’euthanasie à ces malheureux. Si ce clébard était réellement en train de mourrir, l’achever est un acte de compassion. Mais y a quand meme des moyens plus efficace que le battre à mort, ça c’est vrai.


                      • (---.---.230.156) 21 février 2007 14:05

                        c’est plus l’acte de barbarie qui a été condamné que le reste. chaque espèce vivante a droit au respect. sans verser dans la sensiblerie, on voit bien à quoi le mépris de la vie a mené l’homme moderne : destruction de l’environnement et de la biodiversité, empoisonnement des océans et des cours d’eau, extinction des espèces, pollution de l’air...

                        posez-vous aussi la question de savoir pourquoi certaines personnes préfèrent les animaux aux humains ? parce qu’il ne sont pas intéressés, cyniques ou ingrats. nombre de personnes âgées et de malades gardent le sourire grâce justement à un chien ou un chat qui rompt leur isolement affectif. peut-être les animaux retrouveraient-ils une place plus « appropriée », si les hommes savaient se montrer solidaires des autres.


                        • Cl4ud3 (---.---.230.156) 21 février 2007 14:16

                          oups !

                          j’ai oublié de signer le mail (IP:xxx.x1.230.156).

                          j’ajouterai que d’élever des animaux pour les manger, n’est pas forcément synonyme de cruauté et de tortures : beaucoup de paysans pratiquent l’élevage dans de bonnes conditions : patûres, estives, basses-cours... simplement la viande qu’ils produisent est plus chère.

                          je comprends que certaines personnes soient choquées par les élévages en batterie, mais l’homme est omnivore, comme bien des primates...

                          l’homme a pu développer son intelligence grâce à l’absorption des protéines animales, et il n’est pas le seul primate à chasser : le chimpanzé pratique lui aussi la chasse. cela fait partie de l’ordre naturel des choses.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès