Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > L’Edit de Nantes de la République

L’Edit de Nantes de la République

La France fait fuir ses jeunes, ses minorités visibles, ses gays, ses artistes, ...

La France deviendra bientôt un paradis aryen où la population sera uniquement composée de trentenaire blanc catholique et hétérosexuel.

A force d'opposer les communautés les unes contre les autres, de stigmatiser les minorités, de précariser sa jeunesse. Le peuple français a su déclencher la grande émigration.

Les jeunes sont de la chair à chômage : "Il vaut mieux être jeune dans un Canada en crise que dans une France en croissance." Louis Chauvel assassinait déjà le modèle français. Pour lui on ne passe pas des entretiens de motivation en entreprise mais des entretiens de démotivation. On dégoute les jeunes du marché de l'emploi avant même qu'il n'y ait eu accès. Belle mentalité qui nous fait dire :

Barrez-vous ! D'une simple étude on passe maintenant à l'acte. Il est devenu insupportable aux jeunes de cumuler les CDD, les stages précaires et de regarder la gérontocratie se gaver et enfumer aux lacrymo sa jeunesse indignée. Barrez-vous et évacuez enfin toute cette frustration que vous avez pu ressentir en vivant en France.

Car en effet la France est devenue un pays détestable. Quiconque est en bonne santé mentale dans ce pays a des rêves et des envies d’ailleurs. Institutionnalisation de la stigmatisation dans le monde de l'entreprise et dans la société. Record mondial de consommation d'anxiolytique, abus policier, bâillon médiatique. Bienvenue en France ! Enfin bienvenue... N'oubliez pas que vous n'êtes jamais vraiment chez vous.

Du coup, nous vivons dans une société du mensonge et d'hypocrisie absolue. Égalité républicaine ? Oubliée ça mes amis immigrés. Pour vous il n'y aura qu'une volonté farouche de vous faire coller à la norme. Au mieux on va préparer les jeunes issues de l'immigration à l'entreprise. Mais comme nous dit le sociodémographe Patrick Simon comment fait-on lorsque c’est l’origine ou la couleur de peau qui ne correspond pas à l’entreprise  ?

Plus que toute autre chose c'est la peur du changement qui bloque la France. Permettre aux homosexuels de se marier c'est avant tout leur permettre d'accéder à la reconnaissance de la société civile. Fini les mésaventures avec le passeport des enfants adoptés ou éprouvettes. Fini la déchéance du concubin après la mort de son compagnon. Fini de créer des citoyens de seconde classe à cause de leurs orientations sexuelles.

L'économie n'est pas le problème, le problème c'est cette haine qui nous ronge. La peur puis la haine. Depardieu, un homme qui était aimé des Français se retrouvant subitement hai. Pourquoi ? Ses pensées politiques ? Ses choix ? Le pseudo politiquement correct de gauche l'enterre déjà. Ne va-t-on pas trop loin dans notre folie ? Si l'art est le reflet de notre société. Depardieu n'est-il pas le meilleur artiste de son temps en nous montrant sa décadence ?

Souvenons-nous de nos cours d'histoire. La France est un carrefour, une rencontre de cultures, de nations, de religions. Chaque fois que l'on a voulu lui imposer un point de vue, elle a implosé. L'Édit de Nantes était un édit de tolérance permettant à des français pas comme les autres de devenir Français. Souvenons-nous en et appliquons les leçons du passé à notre société pour surmonter les défis économiques qui l'attendent.

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.54/5   (37 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • ZenZoe ZenZoe 21 janvier 2013 10:28

    Où voyez-vous que la France fait fuir ses jeunes et ses minorités visibles et qu’elle devient un paradis aryen ? Vous ne voulez pas dire l’inverse smiley  ?


    • Fergus Fergus 21 janvier 2013 10:40

      Bonjour, Jeremy.

      Je ne suis pas d’accord avec vous sur les « gays » : non seulement ils ne fuient pas le pays (leurs territoires, style Le Marais à Paris n’ont jamais été aussi étendus et visibles dans les villes de France), mais très peu d’entre eux se sentent réellement concernés par un « mariage pour tous » que revendiquent surtout une minorité de couples des lesbiennes.

      Il est un fait que le nombre des jeunes qui s’expatrient est de plus en plus grand, mais ce n’est pas lié seulement à des raisons économiques. Ces jeunes ont en effet été élevés dans la culture de la mondialisation et n’ont tout simplement pas les mêmes réticences à s’expatrier que leurs aînés. Beaucoup le font par désir de découverte.

      Quant à ceux qui partent pour trouver un job, ils soulèvent un paradoxe en quittant une économie de CDD (comme vous l’avez souligné) pour aller vers des économies encore plus flexibles, mais de facto moins rigides et dans lesquelles la pauvreté est loin d’être absente, quand elle n’est pas pire que chez nous.

      Pour ce qui est de Depardieu et des exilés fiscaux en général, vous parlez de « haine » là où c’est avant tout de la juste colère qu’il faut voir. Comment pourrait-il en aller autrement dans un pays où ceux qui galèrent réellement voient partir des nantis auxquels on demande un effort supplémentaire le temps de la crise, effort qui n’entamerait qu’à la marge leur patrimoine ou leurs revenus souvent exorbitants ?

      Cordialement.


      • foufouille foufouille 21 janvier 2013 11:35

        un bankster qui ne comprend pas la dette .............
        mdr


        • Gasty Gasty 21 janvier 2013 11:42

          A force d’opposer les communautés les unes contre les autres, de stigmatiser les minorités, de précariser sa jeunesse. Le peuple français a su déclencher la grande émigration.

          et ensuite :

          Il est devenu insupportable aux jeunes de cumuler les CDD, les stages précaires et de regarder la gérontocratie se gaver et enfumer aux lacrymo sa jeunesse indignée

          Vous n’avez pas l’impression d’opposer des communautés.... ?

          Et est-ce que votre jugement est définitif ? La France deviendra bientôt un paradis aryen où la population sera uniquement composée de trentenaire blanc catholique et hétérosexuel.


          • Jean-Michel Lemonnier Jean-Michel Lemonnier 21 janvier 2013 12:54

            @ l’auteur :

            Déjà votre première phrase est d’une insupportable bêtise et si c’est de l’humour, c’est raté :


            "La France deviendra bientôt un paradis aryen où la population sera uniquement composée de trentenaire blanc catholique et hétérosexuel."

            Même pas envie de continuer la lecture...(disons que j’ai lu l’ensemble sans m’attarder...inutile...)

            Évidemment, tous les Français ne rêvent que de cela...

            Par l’utilisation de ces termes vous faites le jeu de certains racialistes (race aryenne ? Les véritables Indo-aryens viennent de la steppe pontique->Bactriane, migrent vers le Nord de l’Inde et ont emprunté de longs chemins différents, certains se sont installés au Moyen-orient, puis progression pour occuper l’ensemble de l’espace européen...inutile d’essayer de nier les métissages qui découlent de ces migrations puis invasions sur leurs territoires qui suivent leur installation etc.).

            Je digresserai à peine en vous faisant part d’une citation intéressante et humoristique de Mark Mazower inspirée d’une phrase à la mode dans les années 30/40 sûrement : « le pur »Aryen« aurait dû être »blond comme Hitler, dolichocéphale comme Rosenberg, grand comme Goebbels, svelte comme Goering et viril comme Streicher" ...
            ou encore celle-ci :"Seigneur, rends-moi aveugle pour que je puisse trouver Goebbels aryen"

            Bref, Dieu seul sait d’où viennent les Européens d’aujourd’hui. On ne parle d’ailleurs plus des Indo-européens ou Indo-aryens comme d’un ensemble de populations mais comme des locuteurs de langues indo-européennes...

            En outre, vous vous faites dans le même mouvement le relai des gauchistes et autres pseudo-anarchistes avec leurs luttes anti-cléricales d’arrière-garde : Qui va à l’église catholique ? Qui ose se réclamer publiquement du catholicisme romain ? A part une poignée de cathos nostalgiques du rite tridentin et de pseudo-chrétiens classés à droite fustigeant l’assistanat, insultant le peuple tout en faisant un signe de croix devant les caméras de télévision...

            Faites les comptes vous verrez... tout au mieux nous sommes dans la « référence culturelle »... Il ne s’agit pas de s’en plaindre ici, mais d’en faire au moins le constat honnête…Arrêtez de vous gaver d’ images déversées par la déesse télévision, tels les dieux se nourrissant de l’ambroisie dans le jardin des Hespérides…


            Quant aux hétéros mâles, ça fait un moment qu’ils ont été « châtrés » par cette pensée dominante, la doxa féministe (de plus en plus extrême style Femen... mise en avant par le système, allez voir leur site c’est bien gratiné en terme d’images )... Lisez E. Badinter, féministe intelligente, c’est largement au-dessus de ces pâles nymphes de très mauvaise série B,  motivées par leur seule haine du mâle…

            Quant à cette opposition sur le « mariage homo/pour tous » qu’on résumera rapidement par un (pseudo ?)-clivage « réacs »/ »progressistes », si vous ne vous rendez pas compte qu’elle a été mise en scène…ça fait des mois que cela dure… alors que ce texte aurait pu passer à coup de « 49-3 ».

            Vous écrivez aussi : « comment fait-on lorsque c’est l’origine ou la couleur de peau qui ne correspond pas à l’entreprise  ? »



            Sans pour autant nier ces phénomènes de rejets, je vous assure que l’on peut s’appeler Jean-Claude Mounier, être de phénotype caucasien et rester au chômage pendant 3 plombes…Nombre de patrons recherchant le mouton à 5 pattes : bac + 12, 15 ans d’expériences avec des exigences salariales minimales…

            Puis vous vantez le modèle canadien : celui de la flexibilité, autrement dit celui aussi de la sécurité de l’emploi nulle ?

            Vous écrivez : « regarder la gérontocratie se gaver et enfumer aux lacrymo sa jeunesse indignée. »

            Pour le coup, on se dit que vous n’avez pas suivi le déroulement des révoltes des étudiants au Canada/Québec bien gâtés par la « gérontocratie » qui les gouverne… Est-ce d’ailleurs une question d’âge que de mater les rebellions ? Vous qui rêvez du Canada…

            Enfin, vous refusez l’opposition des « communautés » mais dans votre article vous ne faites que cela…

            ... En somme, vous fustigez une idéologie dominante dont vous êtes un excellent relai.


            • Jean-Michel Lemonnier Jean-Michel Lemonnier 21 janvier 2013 14:56

              @ Julius 32 Vous écrivez :

              "Encore pas mal de gens compte tenu de la propagande anti-chrétienne à laquelle vous apportez votre petite pierre.
              Non pas des pseudo-chrétiens, les vrais chrétiens, si ça vous chagrine c’est pareil, mais merci de venir nous expliquer ou est la vraie chrétienté du haut de la haine que vous semblez nourrir à son égard
              .« 

              Vous vous trompez de cible avec moi...Mais bon, vous ne me connaissez pas... pas plus que je ne vous connais...

              Je ne vous impose rien. Je tente d’analyser.... mais ni moi, ni vous (peut-être que je me trompe, mais vous semblez mal comprendre les choses ce qui ne parle pas en votre faveur concernant l’intelligence (au sens de compréhension) du message christique -vous voyant défendre ces sectateurs- n’êtes digne du Christ.

               Le défi spirituel, le travail intérieur est bien trop élevé, trop dur pour ceux qui s’en réclament ...bien plus compliqué à atteindre, à accomplir, que ces »signes« ( de croix...) envoyés par quelques-uns, médium télévisé aidant, à l’égard d’un »troupeau" qu’ils méprisent (je persiste et signe)... Je peux vous ressortir quelques propos émanant de ces personnes au besoin (mais parle-t-on simplement des mêmes ?)...

              Bien à vous,


            • Jean-Michel Lemonnier Jean-Michel Lemonnier 21 janvier 2013 14:59

              Mais ni moi, ni vous [...] ne sommes...


            • Richard Schneider Richard Schneider 21 janvier 2013 17:01

              @ Jean-Michel Lemonnier,

              Excellent commentaire. J’apprécie particulièrement votre dernière phrase :
              « ... En somme, vous fustigez une idéologie dominante dont vus êtes un excellent relais. »

            • Jean-Michel Lemonnier Jean-Michel Lemonnier 21 janvier 2013 19:39

              @ Richard Schneider :

              Merci à vous.


            • Yohan Yohan 21 janvier 2013 13:04

              Vous vous trompez de scénario, c’est plutôt le contraire qui risque de se produire. Effectivement, des français partent, mais ce sont plutôt les souchiens. Les petits caïds de banlieue, eux, vont rester dans ce pays qui leur permet de faire si facilement des affaires sous l’aile protectrice de Taubira et autres bisounours de gauche...


              • Ruut Ruut 21 janvier 2013 13:39

                La fuite des jeunes, oui, je l’ai fait.
                La fuite des riches, je la comprend.
                Pour l’évolution je ne partage pas votre avis.
                Quand a l’économie, c’est plus un problème de régulation inexistante qu’autre chose.
                En France, une entreprise a 400 Km coute moins cher pour produire que localement.
                Pourtant, si toutes les taxes industrielles étaient aussi appliquées aux produits importés, la délocalisation ne serait pas rentable.

                La France meurt de sa mauvaise politique économique.


                • jef88 jef88 21 janvier 2013 14:44

                  LE PROBLEME FRANCAIS !
                  la paperasse et le formalisme....
                  réduisons la paperasse de 30% et tout changera.....


                  • RBEYEUR 21 janvier 2013 15:58

                    QUELQUES EXTRAITS COMMENTÉS DE L’ARTICLE :

                    — « La France fait fuir ses jeunes, ses minorités visibles, ses gays, ses artistes, ... ».
                    Et en Afrique comment cela se passe-t-il ?  
                    — « … Barrez-vous et évacuez enfin toute cette frustration que vous avez pu ressentir en vivant en France... ».
                    L’auteur s’adresse-il à l’invasion migratoire arabo/africano/islamique de plus de douze millions d’individus ?  
                    — « …Le peuple français a su déclencher la grande émigration… ».
                    Quelle émigration ?
                    L’émigration de ceux qui créent, inventent et produisent ?    
                    Où bien l’émigration de ceux qui ne créent rien, n’inventent rien, ne produisent rien.
                    Où bien l’émigration de ceux qui refusent de s’intégrer ?
                    Où bien l’émigration de ceux qui ne sont que les « colonisateurs »  habiles, géniaux et avérés de nos ressources sociales ?
                    — « …Car en effet la France est devenue un pays détestable. Quiconque est en bonne santé mentale dans ce pays a des rêves et des envies d’ailleurs... ».
                    Cela concerne-t-il les douze millions d’envahisseurs migratoires ?
                    — « …N’oubliez pas que vous n’êtes jamais vraiment chez vous. ».
                    C’est exact pour ceux qui importent avec eux le style arabo/islamo/africain
                    — « …Égalité
                    républicaine ? Oubliée ça mes amis immigrés…. ».
                    Et si nous étions sous une république islamique cela serait-il mieux ?  
                    — « …comment fait-on lorsque c’est l’origine ou la couleur de peau qui ne correspond pas à l’entreprise  ?... ».
                    Incontournable effet de l’invasion migratoire apocalyptique !
                    — « …Permettre aux homosexuels de se marier c’est avant tout leur permettre d’accéder à la reconnaissance de la société civile… ».
                    Donc, la reconnaissance de la société civile consisterait-elle à se faire enculer avec l’assentiment du code civil ?
                    — « …Souvenons-nous de nos cours d’histoire. La France est un carrefour, une rencontre de cultures, de nations, de religions… ».
                    C’est très beau dans un échange où celui qui donne reçoit et celui qui reçoit donne…
                    — « …L’Édit de Nantes était un édit de tolérance permettant à des français pas comme les autres de devenir Français… »…
                    Henri IV promulgua l’Edit de Nantes uniquement pour ouvrir la coexistence des protestants avec les catholiques.
                    Il ne permettait nullement à tout un chacun de se faire enculer avec l’assentiment des institutions royales et sous les parfums de la fleur de lys…

                    Á PROPOS DE L’AUTEUR.

                    En examinant son profil on constate qu’étant modérateur d’agoravox il a envoyé trente-six demandes d’insertions d’articles à la poubelle…
                    Comme nous le savons bien, ce sont les donneurs de leçons et professeurs de morale qui sont les plus totalitaires et les plus fascistes dans leur comportement pratique : « faites ce que je dis mais ne faites pas ce que je fais ».


                    • Talion Talion 21 janvier 2013 17:58

                      « Le peuple français a su déclencher la grande émigration. »

                      Ce ne sont pas les quelques bobos cosmopolites, narcissiques, égocentriques et apatrides qui se sont tirés qui risquent de nous manquer.

                      Même si un million de ces crétins se barrent, le pays s’en relèvera !... J’irai d’ailleurs jusqu’à dire que cette fuite de concentré d’individualisme antipatriotique ne peut que nous faire le plus grand bien.
                      Leurs bras ne manqueront ni à l’agriculture, ni à l’industrie et des légions de personnes sachant VÉRITABLEMENT ce que signifie le terme « travailler » n’attendent que leur départ pour prendre leurs places.

                      Bon vent et bon débarras !


                      • titi 22 janvier 2013 07:34

                        C’est exactement ce que disaient les catholiques lors de la révocation de l’Edit de Nantes...
                        « Les protestants on s’en passe »...

                        1/4 des troupes de Guillaume III était huguenot... les huguenots ont fait le Royaume Uni contemporain..
                        Au 17è, 1/4 des habitants de Berlin étaient huguenot... les hugunots onf fait la Prusse contemporaine...

                        Lorsqu’on chasse les talents, on se le reprend toujours dans la figure.
                        D’ailleurs quelques années après la révocation, Vauban dira que c’était une grosse connerie, et encore plus tard Diderot le redira encore.

                         


                      • Talion Talion 22 janvier 2013 12:05

                        Pas sûr au contraire que cela ait été une mauvaise chose...

                        On rappel en effet que les protestants croient en la prédestination et en l’élection divine contrairement aux catholiques pour qui ces idées constituent la pire des hérésies...
                        Ces notions sont dans le prolongement d’idéologies n’ayant jamais réussi à s’implanter en France alors qu’elles furent à la source des malheurs et dévastations qui ont infligées l’Allemagne au vingtième siècle.

                        C’est donc sur la longue durée que l’on mesure véritablement les conséquences de ce genre de politique.

                        On remarque ainsi que la France a été relativement épargnée par l’idéologie qui va de pair avec le culte du sur-homme là ou les allemands ont embrassé cette idée qui a trouvé chez eux un terreau fertile.


                      • jak2pad 22 janvier 2013 02:05

                        rarement lu un tel tissu de sottises, et pourtant sur Agora Vox, il y de quoi s’arracher les cheveux.


                        • Nord 22 janvier 2013 09:35

                          A lire cette chose là, on se prend à rêver : et si globalement c’était enfin vrai ?



                          • ffi ffi 22 janvier 2013 17:09

                            Quiconque est en bonne santé mentale dans ce pays a des rêves et des envies d’ailleurs.
                             
                            C’est à ce genre de phrase que l’on mesure les étroites limites de la réflexion proposée.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès