Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > L’homosexualité, une maladie occidentale ?

L’homosexualité, une maladie occidentale ?

Malgré les tabous et les idées reçues que peut inspirer l’homosexualité, la réponse est évidemment : ni maladie ni occidentale. Pourtant, de nombreux Africains l’ignorent encore…

Le sentiment homophobe est très répandu en Afrique noire, en raison de nombreuses idées fausses dont celle qui veut que l’homosexualité soit une "maladie" qui aurait été apportée par les anciens colonisateurs.


Ignorance, simplismes et amalgames

Sentiment qui est exacerbé par un manichéisme qui oblige l’interlocuteur à prendre position pour ou contre. Et donc, contre.

L’homosexualité est devenue dans ces pays un véritable bouc émissaire dans une période où les valeurs morales font de plus en plus défaut et les amalgames sont rapides entre homosexualité, pédérastie, pédophilie, franc-maçonnerie, prostitution, tourisme sexuel, sado-masochisme, etc.

Un journal du Cameroun, Continental, fait le point ce mois-ci sur cette dérive et met les points sur les i.

Le principal argument laisse entendre que l’homosexualité serait une pratique sexuelle contraire aux traditions africaines et qui proviendrait des Européens.

Les premiers missionnaires avaient affirmé, sur la foi de leur seule observation, mais sans véritable étude, qu’il n’y avait pas d’homosexualité en Afrique, mais considéraient cependant les pratiques sexuelles africaines comme dépravées.

Depuis un siècle, on sait que l’homosexualité a existé depuis toujours autant en Afrique qu’ailleurs.

Mais cette croyance fausse a été également encouragée par les deux principales religions monothéistes présentes en Afrique noire, à savoir l’islam et le christianisme, paradoxalement introduites par les mêmes Occidentaux, et aussi par l’héritage du Code Napoléon qui interdisait l’homosexualité (dans certains pays, l’homosexualité est encore passible de la peine de mort, voir la carte en fin d’article).


L’homosexualité, aussi d’origine africaine

Charles Gueboguo a rédigé un livre (cf. à la fin de l’article) où justement, il remarque que si la perception de l’homosexualité a évolué en Afrique noire, elle a toujours existé par un enracinement très profond dans certaines traditions africaines et, en particulier, à travers quatre "piliers".

1. L’homosexualité liée aux classes d’âge et aux jeux érotiques

Au sud du Cameroun, chez les Bafia, les garçons devaient franchir trois étapes pour devenir des hommes, et la première étape consistait, pour des garçons de 6 à 15 ans, à vivre entre eux, à l’écart des jeunes filles. La puberté et la promiscuité aidant, certains adolescents avaient alors des relations sexuelles avec les plus jeunes.

2. L’homosexualité liée aux rites initiatiques

Certaines pratiques avaient pour but de souder les personnes à préparer une guerre ou à atteindre l’âge adulte. Ainsi, au sud et au centre du Cameroun, chez les Beti et chez les Bassa, certains rites comportaient des attouchements à caractère homosexuel entre femmes. Souvent appliqué quand la situation était difficile (mauvaise récolte, absence de gibier), ce type de rite pouvait aussi signifier le contraire chez les Fang du Gabon, Cameroun et Guinée équatoriale, à savoir être porteur de richesses futures.

3. L’homosexualité liée à l’absence de personnes d’un autre sexe

Par exemple, chez les Azande, dans le sud-ouest du Soudan, les femmes avaient parfois des relations sexuelles entre elles au sein d’un même foyer polygame. Pareillement chez les femmes nkundo en République démocratique du Congo et chez les femmes herero en Afrique australe, souvent parce qu’elles n’obtenaient pas satisfaction auprès de leur mari.

4. L’homosexualité identitaire

Certaines personnes avaient la préférence pour des personnes du même sexe qu’elles. Notamment dans le sud de la Zambie où elles étaient appelées "mwaami" dans la langue ila.


Tabou, intolérance et interdiction

Croire que l’homosexualité n’existait pas en Afrique avant l’arrivée des Occidentaux relève donc d’un mythe trompeur, mais qui pourrit la vie actuelle des homosexuels qui sont obligés de se cacher (souvent sous la couverture d’une famille classique, comme il y a quelques décennies en France, par exemple) et qui songent à s’expatrier sous des cieux moins hostiles.

L’interdiction pénale de l’homosexualité encore très répandue en Afrique noire n’est d’ailleurs pas l’aboutissement d’une quelconque tradition africaine, mais bien de l’héritage juridique des anciens colonisateurs.

Certains pays continuent encore en effet à pourchasser les homosexuels, comme la Gambie dont le président, Yahya Jammeh, a ordonné le 18 mai 2008 aux homosexuels de quitter le pays avant vingt-quatre heures en prévoyant de lourdes sanctions aux "complices" : « Tout hôtel qui héberge ce type d’individus sera fermé, car leur comportement est illégal. Nous sommes un pays musulman, et je n’accepterai jamais de tels individus dans ce pays ».


Retard de l’Afrique ?

L’Afrique serait-elle en retard question mœurs sexuelles et tolérance des autres ? L’Occident a mis aussi très longtemps à atteindre cet équilibre finalement très récent pour faire cohabiter pacifiquement et dans l’indifférence les différentes "populations sexuelles".

Mais ce qui est sûr, c’est que l’ignorance est toujours le vecteur de l’intolérance.


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (28 mai 2008)


Pour aller plus loin :

Degré d’acceptation de l’homosexualité.

Évolution des mentalités en France sur l’homosexualité.

L’homosexualité, entre tabou et idées fausses, de Christian Éboulé (Continental).

La Question homosexuelle en Afrique de Charles Gueboguo, éd. Harmattan (2006).

Interview de Charles Gueboguo.






Documents joints à cet article

L'homosexualité, une maladie occidentale ? L'homosexualité, une maladie occidentale ? L'homosexualité, une maladie occidentale ? L'homosexualité, une maladie occidentale ?

Moyenne des avis sur cet article :  3.58/5   (65 votes)




Réagissez à l'article

282 réactions à cet article    


  • 1984 28 mai 2008 12:45

    Je peux me tromper mais c’est pas toi qui supportait pas la vu d’homosexuels s’embrassant dans la rue ???


  • Zalka Zalka 28 mai 2008 13:28

    Bien vu 1984. Du point de vue de Seb59, les africains seraient donc plutôt "en avance" pour le coup.


  • Zalka Zalka 28 mai 2008 14:07

    Elever des enfants fait partie du rôle des adultes. Les homos étant adultes, ils pourraient parfaitement en élever.

    Jusqu’à preuve du contraire, en ce moment, les enfants maltraités le sont par la faute des hétéros, puisque les homos ne peuvent pas élever d’enfant !


  • Dame Jessica Dame Jessica 28 mai 2008 14:41

    @ Seb 59

    Cher Seb, je pense que tout le monde ici a encore en mémoire vos ineffables commentaires concernant le sujet "l’homophobie tristement ordinaire"...Vous y aviez accumulé tant de ridicules assertions que j’en ris encore et je ne suis sans doute pas la seule ! Je m’étonne qu’aujourd’hui vous reveniez sur ce sujet sans votre hargne habituelle...Auriez vous fait un stage intensif de tolérance ? Surtout n’arrêtez pas, l’abus de tolérance n’est absolument pas dangeureux pour votre santé, bien au contraire !

    Bien à vous


  • Dame Jessica Dame Jessica 28 mai 2008 16:25

    @ Seb 59

    C’est vrai, comment n’y ai-je pas songé : il est tellement plus épanouissant pour un enfant d’être le jouet de parents irresponsables, alcooliques, toxicomanes, violents, pédophiles (et oui les parents hétéro sont aussi parfois, hélas, des pédophiles avertis) que d’être élevé par un monsieur (ou une dame) qui en aime un(e) autre...Qui ne connait pas de parents tout ce qu’il y de plus hétéros qui auraient mieux fait de songer à la stérilisation avant de se reproduire et de faire de la vie de leur propre gosse un enfer...L’amour n’a rien à voir avec l’orientation sexuelle et m’est avis qu’il vaut mieux un bon parent homo qu’un parent bourreau... 

    Ceci dit, il me serait agréable que vous réserviez le tutoiement affectueux à vos amis proches...Ce n’est pas quelques posts échangés qui font de nous des intimes jeune homme...a bon entendeur....


  • Reuillois 28 mai 2008 16:28

    "Non ! Elever SES enfants oui ! Les enfants ne sont pas des jouets pour adulte homo en manque de reconnaissance sociale !"

    Autrement dit vous voudriez interdire l’adoption par des couples hétéros ? (j’ose espérer que non, mais c’est le corollaire de vos propos).

    Les couples homos (qui déjà peuvent avoir des enfants sans passer par l’adoption, et oui !) qui veulent adopter ne considère pas leur enfant comme un jouet !!!!!!!

    Bon sang de bonsoir, avec le recul que l’on a sur la question (30 ans d’études !!!!), il est reconnu que ça ne pose pas de problème, alors arrêter de nous enquiquiner !!!!


  • Avril 28 mai 2008 18:52

    Je suis complétement d’accord avec vous, mais je trouve agacant cette facon qu’on a de toujours opposé les parents hétéro alcoolique ect au parent aimant homo.

    l’alcoolisme, la pédophilie, la maltraitrance...... ca n’existe pas que chez les hétéros.

    Cordialement.


  • jpeg 28 mai 2008 20:45

    comment ils les fonts les enfants ??????


  • Nobody knows me Nobody knows me 28 mai 2008 21:06

    Mère porteuse... On n’a pas encore trouvé le moyen de rendre un être humain bisexué.


  • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 2 juin 2008 01:55

     Le mariage entre homosexuels devrait disparaitre. Entre hétérosexuels aussi, d’aileurs...

     

     Pierre JC Allard


  • roOl roOl 28 mai 2008 11:26

    Bof, les homosexuels sont des deviants...

    Ils pourront se faire des mamours autant qu’il veulent, il seront improductifs...

     

    Un monde peuplé d’homo est un monde qui meurt. Et ca, c’est la vérité.

     

    Pas la peine de gniagniayer, je suis deja parti !


    • Reuillois 28 mai 2008 12:53

      Déviants ? par rapport à quelle norme ? (car la déviance n’existe que par rapport à une norme socialement instituée) la norme comme quoi chaque femme doit épouser un homme et rester à la maison pour être bonne mère/bonne épouse ? Dieu merci on n’en est plus là.

      "Un monde peuplé d’homo" n’est qu’un fantasme qui n’existe que dans le cerveau des homophobes.

      Et la vérité, c’est que les homos aussi font des enfants... et oui

      L’humanité court des dangers bien plus grands que l’homosexualité, hélas...


    • Zalka Zalka 28 mai 2008 13:32

      Pourquoi le monde serait peuplé d’homos. Ceux ci ne veulent pas convertir les autres à cette formes de sexualité, mais uniquement la vivre en paix.

      Le monde humain ne risque donc pas de s’en porter plus mal.

      Enfin, nous pouvons apprécier la tolérance des homophobes pour le débat : "Pas la peine de gniagniayer, je suis deja parti !’.


    • Reuillois 28 mai 2008 13:53

      Seb, essaye de réfléchir au lieu de poser des questions outrancières. ça nous fera des vacances.


    • Zalka Zalka 28 mai 2008 14:08

      @seb59 : les homos sont attirés par les personnes du même sexe qu’eux. Leurs appareils génitaux fonctionnent aussi bien que ceux de n’importe qui.


    • Nobody knows me Nobody knows me 28 mai 2008 14:10

      C’est pas des vacances, ce serait carrément la retraite. xD

       


    • roOl roOl 28 mai 2008 15:00

      Deviant, deux papa, meme s’il y’en a un qui fais la maman smiley ils n’auront pas d’enfant, a moins de faire une entorse a leur mode de vie.

      Faites ce que vous voulez dans la vie privée, ca ne regarde personne, ca existe depuis la nuit des temps et bien avant les coming-out médiatique et la gay-pride. Ca ne vous oblige pas a refuter les lois naturelles...

       

      Et si beaucoup, meme sans discrimination, se sentent honteux, c’est ptet qu’il y’a une raison smiley

       


    • Reuillois 28 mai 2008 15:22

      "deux papa, meme s’il y’en a un qui fais la maman"

      Tu te rends compte à quel point tu reste aveuglé par les rôles sociaux de sexe instauré par notre société au règne encore la domination masculine !!!

      ensuite tu parles de loi naturelle réfutées, tout en disant que ça existe depuis la nuit des temps... tu vois pas la contradiction ???

      Et s’il y en a qui se sentent honteux, c’est parce que nous vivons dans une société encore grandement homophobe ou même les homos les mieux intégrés vivent toujours sous la menace de l’injure. Lis-donc les "Relexions sur la question gay" de Didier Eribon, ça te permettra d’en connaître un peu plus sur de quoi tu parles.

      "Et si beaucoup, meme sans discrimination, se sentent honteux, c’est ptet qu’il y’a une raison" => l’exemple type d’énoncé performatif


    • Zalka Zalka 28 mai 2008 15:45

      S’ils se sentent honteux, c’est à cause de l’opprobe que des gens comme vous jettent sur eux.


    • roOl roOl 28 mai 2008 16:17

      2 questions :

      L’oprobe fais il mal ?

      si oui, ou peut on en acheter ?


    • roOl roOl 28 mai 2008 16:17

      2 questions :

      L’oprobe fait il mal ?

      si oui, ou peut on en acheter ?


    • Reuillois 28 mai 2008 16:20

      Homoparentalité :

      Plusieurs centaines de milliers d’enfants ont au moins un parent homo en France !

      Plusieurs millions en Europe et aux Etats-Unis.

      Donc oui, les homos ont des enfants, et si vous ne comprenenz pas qu’il y a d’autres schémas que "papa-maman mariés" pour faire des mômes (PAS SEULEMENT LES ELEVER MAIS AUSSI LES CONCEVOIR), on ne peut plus rien pour vous.


    • roOl roOl 28 mai 2008 16:39

       @ Reuillois

       
      "deux papa, meme s’il y’en a un qui fais la maman"

      "Tu te rends compte à quel point tu reste aveuglé par les rôles sociaux de sexe instauré par notre société au règne encore la domination masculine !!!"

      Mais non, rien a voir avec de l’ideologie smiley

      Le papa, c’est celui qui met son truc dans maman ...

      "ensuite tu parles de loi naturelle réfutées, tout en disant que ça existe depuis la nuit des temps... tu vois pas la contradiction ? ? ?"

      Heu non...car depuis la nuit des temps, ils essayent, mais on a encore jamais vu un couple d’homo avoir un enfant... c’est pas jurassik parc la réalité smiley

       

      Et s’il y en a qui se sentent honteux, c’est parce que nous vivons dans une société encore grandement homophobe ou même les homos les mieux intégrés vivent toujours sous la menace de l’injure. Lis-donc les "Relexions sur la question gay" de Didier Eribon, ça te permettra d’en connaître un peu plus sur de quoi tu parles.

      Bah si c’est pour lire un bouquin gay... enfin... smiley

      Selon moi, le probleme c’est qu’une partie des homo veut absolument prouvé a la face du monde qu’il "en est"... alors que ce probleme ne regarde personne sortit du cercle privé.

      La ghettoïsation, c’est eux meme qui la construisent...

      Livre gay, tele gay, boite de nuit gay, resto (si, si) gay, il existe meme un art gay...

      Donc on dois les accepter, mais pas trop, apres il ne se sentent plus rebelles...

       


    • roOl roOl 28 mai 2008 16:42

      "PAS SEULEMENT LES ELEVER MAIS AUSSI LES CONCEVOIR"

      on met des spermatozoïdes dans une eprouvette et on leur passe du Barry White ?

      Faut arreter de planner...


    • Dame Jessica Dame Jessica 28 mai 2008 16:50

      @ Seb59

      Comment vous dire... Je crains qu’avec des propos pareils vous n’ayez vous même pas vraiment d’avenir biologique, hélas...

       


    • Reuillois 28 mai 2008 16:59

      roOl

      "un bouquin gay" hem... heureusement qu’il n’a pas été lu que par des gay.

      "Livre gay, tele gay, boite de nuit gay, resto (si, si) gay, il existe meme un art gay..." Si les homos avait été plus visible et reconnu dans la société générale, on n’en serait pas là. APrès c’est trop facile de nous taxer de communautariste. Le ghetto, ça n’existe que pour quelques milliers de parigots, la quasi totalité des homos vivent dans des quartiers hétéros, travaillent dans des entreprise hétéros, ont des amis hétéros, vivent dans la culture hétéro, et TANT MIEUX. J’ai fait une recherche sur les sorties des homos tourangeaux et pas un ne fréquentait que le milieu gay. Et le milieu gay est généralement (je dis bien généralement) ouvert aux hétéros.

      "Donc on dois les accepter, mais pas trop, apres il ne se sentent plus rebelles..." Mein Gott. Les homos ont envie d’être COMME TOUT LE MONDE, pas d’être rebelle ou je ne sais quoi. C’est si difficile à comprendre ???

      Quand à la conception, bien des manières sont possibles, avec procréation médicalement assistée ou non.


    • Zalka Zalka 28 mai 2008 17:10

      "Mais sinon 2 homos n’ont pas d’avenir BIOLOGIQUE"

      Un couple hétéro souffrant de stérilité n’a pas non plus d’avenir biologique. Allez vous le refuser l’adoption, les mères porteuses ou les modes de fécondation artificiels ? Non.

      Parce que quelque soit la situation biologique, ils peuvent élever un enfant. Et souvent ils le souhaitent d’autant plus qu’au delà de la reconnaissance sociale, ils n’ont pas la possibilité biologique de le faire. Hors les homos peuvent avoir ce même désir bien qu’ils ne puissent pas se reproduire par eux même.


    • Zalka Zalka 28 mai 2008 17:12

      "La ghettoïsation, c’est eux meme qui la construisent..."

      Vous avez probablement raison sur ce point. Les communautarisme m’emmerdent que ce soit celui des maghrébins, des homos ou des habitants de la Veule (96).

      Néanmoins, je ne vois pas en quoi cet attitude a un rapport avec le désir d’avoir des mioches.


    • Reuillois 28 mai 2008 17:27

      Avant de critiquer le "communautarisme" (mot magique pour réduire au silence toute prise de parole par une minorité...)... il faudrait déjà que l’universalisme républicain marche.... et c’est loin d’être le cas.


    • el bourrico 28 mai 2008 11:39

      La prochaine fois ne viens même pas, ça t’éviteras de raconter une connerie.


      • roOl roOl 28 mai 2008 15:01

        Je dis ca, je dis ca, mais je savais bien qu’avec un post comme ca, les réactions seraient truculentes smiley


      • Avril 28 mai 2008 11:53

        L’Afrique serait-elle en retard question mœurs sexuels et tolérance des autres ?

        Franchement, je m’étonnes que vous posiez la question !

        Pour avoir vécu en afrique ( centrafrique, congo, zaïre, angola, tchad..) je dirais que dire que les africains noires ( puisque c’est de cela dont il s’agit) ne pensent pas que ce soit qqch importer par les blancs. Car des dires anciens cela a toujours existé. Et dans certains pays qui ne connaisse pas de tourisme tel les pays de l’intérieur des terres on sait que ce n’est pas la faute aux occidentaux car certains en brousse n’en n’ont même d’ailleurs jamais vu.

        Les homo sont souvent contraint de quitter leur famille et de se prostituer ( notez qu’ils ont des clients). Le premier rejet vient de la famille même. En même temps je ne suis pas sur que toute les familles occidentales ce soit accepté.

        Tout le monde dans le village connait l’homo du coin comme on connait l’albinos du coin et on connait même les clients.

        Oui l’afrique noire est certainement en retard, oui elle a tellement à faire, mais ils ont tellement à faire....


        • Nobody knows me Nobody knows me 28 mai 2008 14:17

          En même temps je ne suis pas sur que toute les familles occidentales ce soit accepté.

          Expérimentons ce fait dans la famille des De Viliers ou autres coincés du derche, on va voir comment ils réagissent... Ou alors dans les milieux à "tendance virile", voyons voir comment sont traités les homosexuels dans ces milieux.


        • aeonys aeonys 28 mai 2008 16:00

          "Expérimentons ce fait dans la famille des De Viliers ou autres coincés du derche, on va voir comment ils réagissent... Ou alors dans les milieux à "tendance virile", voyons voir comment sont traités les homosexuels dans ces milieux.En même temps je ne suis pas sur que toute les familles occidentales ce soit accepté. "

           

           

          Si l’on part du principe qu’un exemple doit etre representatif de l’idee qu’il est cense demontrer, j’imagine que vous avez choisis avec soin votre exemple.

          Par consequent je peux en deduire que pour vous l’egal "occidental" de l’africain est necessariement d’extreme droite ou raciste ou plus enclin au trvaux manuel (donc degradants) qu’intellectuel... Je crois que l’on peut donc en deduire que votre opinion sur les africains est que ce sont des intolerants, extremement portes sur la religion et pas assez fin pour faire autre chose que des travaux manuels...

          c’est triste d’etre confronte a votre racisme et vos apriori habituels Avril...

           

           


        • Nobody knows me Nobody knows me 28 mai 2008 17:21

          Par consequent je peux en deduire que pour vous l’egal "occidental" de l’africain est necessariement d’extreme droite ou raciste ou plus enclin au trvaux manuel (donc degradants) qu’intellectuel... Je crois que l’on peut donc en deduire que votre opinion sur les africains est que ce sont des intolerants, extremement portes sur la religion et pas assez fin pour faire autre chose que des travaux manuels...

          Putain là y a déduction, y a pas à dire. Vous allez vraiment vite en besogne. Ai-je parlé d’égal ? J’ai donné un exemple aussi débile et farfelu que les exemples que j’ai lu aujourd’hui.

          Et Avril  ??? Franchement, je ne vous suis pas vraiment. Précisez le fond de votre pensée si vous voulez qu’on discute sérieusement.

          Au plaisir.


        • Nobody knows me Nobody knows me 28 mai 2008 17:28

          @Petite joke pour l’auteur

          Malgré les tabous et les idées reçues que peut inspirer l’homosexualité, la réponse est évidemment : ni maladie ni occidentale. Pourtant, de nombreux Africains l’ignorent encore…

          Alors ? Après avoir lu toutes ces belles réactions humanistes et progressistes d’occidentaux culturellement avancés, vous trouvez toujours que l’Afrique a un retard au niveau de la tolérance et de la connaissance de l’homosexualité ?

           


        • Nobody knows me Nobody knows me 28 mai 2008 17:29

          Merde c’est quoi ce bug, je voulais le mettre en bas ce putain de post.

          Sry


        • Avril 28 mai 2008 19:08

          Je ne compare personne à personne. Ce que j’essaie de dire c’est que nos pays occidentaux ou les homos sont quand même protéger par la lois donc un peu plus visibles il y a encore beaucoup d’intolérant.

          Alors imaginez en afrique ou ailleurs ,ou cela reste connu mais tabou, il faudrait qu’il soit aussi tolérant qu’en occident !!!

          LES cultures africaines, ce ne sont pas les cultures occidentales, chacun avance à son rythme, à sa facon.

          Les africains ont des batailles bien plus importantes à mener, mêmes si celle-ci doit aussi être mener.

          Je ne comprend pas qu’on compare des situation complétement différentes.

          pffffff..... voilà maintenant que je suis raciste..... v’la le délire.....

          Cordialement quand même. 


        • Avril 28 mai 2008 19:09

          Mon racisme et mon apriori habituels....... ben voyons..........

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès