Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > La retraite et la santé

La retraite et la santé

Une étude de l’Inserm publiée dans la revue scientifique britannique The Lancet révèle suite à un long suivi sur 20 000 employés EDF-GDF que ceux-ci déclarent avoir un meilleur ressenti sur leur état de santé depuis qu’ils ont quitté la vie active. Nous pourrions appeler cela défoncer une porte ouverte, tellement il paraît évident que prendre un repos bien mérité après toutes ces années de labeur ne peut être que salutaire. Pourtant cette enquête est la plus importante jamais réalisée dans ce domaine puisque les participants à cette expérience furent contrôlés 7 ans avant, puis autant d’années après la sortie de l’entreprise.

En fait il ne s’agit ni plus ni moins que d’un sondage d’opinions, car il n’y a pas eu à ma connaissance d’examens médicaux qui puissent attester d’une réelle amélioration de la santé de ces travailleurs, ce qui est regrettable d’ailleurs et tend à limiter l’intérêt et la portée de cette recherche.
 
Prendre sa retraite est quelquefois un cap difficile à passer et il faut s’y préparer longtemps à l’avance, car s’il faut du jour au lendemain se réorganiser et trouver sans une réflexion préalable des occupations nouvelles pour donner un autre sens à sa vie, ce n’est probablement pas évident. Pour l’accro du boulot c’est encore plus compliqué, l’impression d’être subitement inutile, le désoeuvrement peuvent le faire plonger rapidement dans la dépression. D’ailleurs ils sont tout de même 13% à se dire en mauvaise santé un an après la retraite, contre 20% avant la cessation d’activité . A noter que dans le cas présent il s’agit d’agents qui ont entre 55 et 60 ans.
 
Alors qu’actuellement notre gouvernement souhaite nous voir travailler plus longtemps comme le font déjà les autres pays industrialisés, cette étude est peut-être un pavé dans la marre et semble aller dans le sens inverse de la prose présidentielle qui préconise de travailler plus. Mais en fait la seule recommandation des scientifiques est l’amélioration des conditions de travail.
Justement, les conditions de travail parlons-en !
 
Rentabilité et production maximum sont les deux mamelles du patronat et il est intéressant de constater que depuis l’avènement des 35 heures les Français ont une des meilleures productivité horaire de tous les pays de l’OCDE. Nous sommes presque aussi productif qu’avant en travaillant 4 heures de moins par semaine, ce qui induit davantage de stress, de dépressions et de suicides et également la plus forte consommation mondiale de médicaments antidépresseurs sans parler du tabac et du café à hautes doses. Etonnez-vous après cela que les travailleurs aient un mauvais ressenti sur leur santé !
 
Mais rassurons-nous, l’Etat veille et va demander aux entreprises de mieux prendre en compte le stress, sans pour autant que cela devienne une maladie professionnelle.
 
Pour conclure, l’utilité de telles enquêtes est plus que douteuse et ce ne sont certainement pas les arguments avancés par les chercheurs de l’Inserm qui empêcheront les politiques de reculer l’âge du départ à la retraite. Nous verrons cela l’année prochaine.
 
 

Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • Yohan Yohan 14 novembre 2009 13:49

    Le travail c’est la santé quand on travaille avec plaisir seulement. Voilà une évidence qu’il convient de rappeler


    • ARMINIUS ARMINIUS 14 novembre 2009 16:12

      Disons que les salariés d’EDF-GDF n’ont pas été les moins gâtés dans leur vie active, avec 1% de leur CA , tiré directement de la poche du consommateur, pour financer leurs vacances, dans les chateaux, hotels et chalets, ce % représentant environ 500.000.000 d’euros par an ( et ce depuis des dizaines d’années) ; de plus d’après les nombreux sous-traitants de ces entreprises publiques, il fleure rarement céans un parfum de transpiration !
      Bon, tout ceci est probablement un peu exagéré et je ne m’occuperais pas du bien-être d’une certaine catégorie de personnels, si il ne m’était arrivé en deux jours d’être privé d’électricité : cinq heures jeudi et deux heures aujourd’hui, à cause d’un petit coup de vent ( ce qui se produit assez régulièrement) ; il me vient donc à l’esprit que plutôt que de se goberger avec notre argent, EDF aurais pu penser depuis longtemps, comme nos voisins allemands à enterrer les lignes partout ou cela est possible... cela éviterait aussi à leurs techniciens d’aller se les geler quand la neige plombe les lignes en cas d’hiver un peu rude...Une des publicités EDF nous assenait récemment : « ...nous vous devons plus que la lumière » ...merci, mais pour l’instant juste la lumière, ça nous ira très bien !


      • Laury 14 novembre 2009 16:44

        Oui Arminius oui bien sur vous touché du doit la ou cela fait mal ,mais ce n’est pas le technicien
        qui répare les lignes qui est en cause mais la stratégie D’EDF qui est ce quelle est grâce a nos
        contributions et impôts de toutes sorte qui ont été largement gaspillé ses dernières années
        avec des achats inconsidérés
        Pour en revenir aux travail et a sa fin qui normalement est la retraite et non pas la maladie ou
        l’invalidité !!!
        J’ai passé ma carrière dans le privé avec des haut et des bas comme beaucoup et suis depuis
        2ans a la retraite.
        Moi aussi j’ai passé par la phase bête du travail avec 10 à12 heures par jours mais ont peu dire
        que les dernières année les responsables des entreprises ont mis une telle pression journalière sur ceux qui leurs permette de donner autan d’argents a leurs actionnaires et parallèlement avoir de moins en moins de considération pour nous !
        Alors pourquoi insister j’avais assez de trimestres pour ma retraite donc dans ses conditions pas la peine de ce ruiner la santé salut monde du travail et du super profit !!!
        Pour l’instant je me porte pas trop mal demain est un autre jour ! 
        Un grand merci a gruni pour sont article !  


        • ELCHETORIX 14 novembre 2009 18:20

          @ l’auteur , bonsoir
          mon avis sur la retraite est le suivant ;
          D’abord , cela fait , bientôt 2 ans que je suis à la retraite et globalement parlant je ne m’en trouve que mieux pour ma LIBERTE , d’ abord et pour le plaisir d’être « sorti » du monde du travail qui comme chacun le sait se compose d’un « tas » d’asservissement « et de fatigue pour une »obole « infime par rapport aux donneurs de leçons de ces politiques qui n’ont , pour la plupart ni crée une entreprise ou donner »ou vendre « leur force de travail », idem pour le monde « d’en-haut » , le show-bizz , les philisophes , certains journaleux , « l’élite » , en somme !
          Moi , je suis « heureux » , de n’être plus « l’esclave moderne » de ces banquiers et ces « capitaines d’industrie » qui méprisent le peuple !
          Pourtant avec 41 ans de cotisations , j’ai une maigre « obole » , mais je m’en « tape » , comme , on dit , « l’essentiel , c’est la santé » .
          Néanmoins , sans penser qu’à moi , je continuerai jusqu’à mon dernier souffle , à lutter pour la justice sociale et économique .
          C’est à dire que ces messieurs qui décident pour le commun des « mortels » ,commencent à donner l’exemple en ces temps de crise économique , qui font suite à une crise FINANCIERE provoquée par eux-mêmes , ces banquiers de la haute finance internationale .
          Je disais donc que ces messieurs feraient mieux de diviser par 3 ou 4 leur rémunération afin de partager réellement le PIB , de la nation !
          le rapport de gains entre celui du bas de la pyramide sociale et celui du faîte de cette pyramide est de 1 à 300 !

           Cherchez l’ERREUR ou la SOLUTION - vous avez une réponse monsieur gruni  ?
          cordialement
          RA .


          • gruni gruni 14 novembre 2009 19:21

            @ Elchetorix

            Hélas je n’ai pas la solution, mais vous deviez vous en douter.
            Un exemple toutefois, la Suède où le différentiel entre les salaires les plus élevés et les autres est beaucoup moins important qu’en France.


          • ELCHETORIX 14 novembre 2009 19:35

            Bien monsieur , vous avez cité une partie de la solution ; pas besoin d’avoir fréquenté l’ENA , HEC ou toutes autres grandes « écoles » de la « république » , pour partager le « gâteau » et , pas seulement dans l’hexagone , mais partout sur la planète ;
            .
            RA .


          • dupual 14 novembre 2009 18:29

            Une porte ouverte défoncée de plus !
            Pouvoir choisir son travail et non le subir est un luxe rare. Une majorité de travailleurs est déjà soulagée d’avoir un travail alimentaire et croisent les doigts pour pouvoir supporter plus 40 annuités (suicidés du travail explosent ces dernières années, quid des dépressions, cancers dus au stress ?) avant la quille libératrice et enfin les vacances malgré une retraite misérable pour les 4/3 !
            Il suffit de revoir quelques mois, qq années plus tard d’anciens collègues pour réaliser qu’ils ont rajeuni et ont gagné cette insouciance enfantine. Hélas beaucoup usés par le travail ont disparu...
            Hélas, on n’a rien sans rien ! Les générations d’aujourd’hui ne luttent même plus pour garder les acquis des luttes passées ! Ne pas s’étonner alors de tout perdre petit à petit et voir notre société se transformer en esclaves soumis et corvéables des temps modernes !


            • gruni gruni 14 novembre 2009 19:50

              @ dupal.

              J’adhère complètement à votre commentaire, mais les jeunes d’aujourd’hui ont tellement de mal pour trouver un emploi qu’il acceptent souvent n’importe quoi pour pouvoir travailler.
              Les temps sont durs pour eux !


            • dupual 14 novembre 2009 21:09

              Gruni
              Vous avez la mémoire courte ! J’ai débarqué sur le marché du travail avec ticket pour l’anpe qui n’avait à m’offrir que des TUC au début des années 90 c’était déjà chômage à donf pour les jeunes !
              800 000 bébés naissent chaque année ! C’est tout ce que l’on produit en France : du bébés en série !! que vont-ils devenir sur planète ravagée et déjà peuplée de plus de 6 milliards ?
              Déjà 2 millions d’enfants survivent des minimas sociaux de leurs parents !
              Après nous le déluge, en attendant on se fait plaisir en procréant des objets-enfants-doudous !


            • L'enfoiré L’enfoiré 14 novembre 2009 18:58

              @L’auteur,
               Trois ans que la retraite a sonné. Les années ont passé extrêmement vite.
               En fait, c’est toute ma vie active qui est passée sans que j’ai eu le temps de voir passer. Ce qui m’a incité à écrire ceci. Texte simple, simpliste même en le relisant aujourd’hui.
               Un travail qui était un hobby pour moi. Choisi depuis le début. Cela change tout. Un luxe comme dit dupual. J’en étais bien conscient.

               Comme vous dites, il faut préparer sa retraite. C’est un must. Pas question de penser que le jardin ou les maintenances vont meubler dans la longueur. Même si on ne fait que pressentir qu’elle aura lieu à une date indéterminée, la retraite n’est pas une mince affaire. Ma sortie fut spéciale, aussi, comme je le récapitulais, un an après.
               Commencer une autre vie, c’est avoir une motivation pour autre chose qui meuble les heures d’hiver et d’été.
               J’utilise aujourd’hui ce que je développais hier. L’écriture, la lecture a pris la relève aussi. Internet comble les trous restants.
               Il ne faut pas trop faire d’illusion sur les anciens. Cela marche un temps et puis on s’aperçoit que l’on n’est plus dans le coup et qu’on gène. Ont ils rajeuni ? Là, je ne suis pas sûr. L’esclavage progresse et la démotivation augmente.
              Garder les acquis ?
              Qui s’en soucie ? C’est plutôt « A la casse »

               


              • gruni gruni 14 novembre 2009 19:27

                @ L’enfoiré.

                Merci pour votre témoignage, moi même à deux ans de la retraite il faut que j’y pense, d’ailleurs j’ai moi aussi le goût de la lecture et d’internet, donc je ne me fais pas trop de soucis .


                • brieli67 14 novembre 2009 20:39

                  Santé ? Maisons de retraite ??


                  Ces deux dernières années, de nombreuses familles ici en Alsace vont voir chez le « VOISIN »
                   le séjours en maison de retraites jusqu’ à un tiers moins chèr, alors que leur pouvoir d’achat est supérieur au nôtre !
                  Leurs structures n’ont rien a voir avec nos hospices de vieux du canton. Et ce sont les « gris » qui décident et pas le fonctionnaire de l’administration ! 
                  une sorte d’autogestion...
                  Un plus ces vieux peuvent s’exprimer en parlant leur dialecte, sans se faire traiter de vieux con voire de boche par la jeunesse

                  idem : semble t’il la Belgique est envahie par nos chtimis et nos flamingants !

                  IL EST GRAND TEMPS DE VOIR SERIEUSEMENT CE QUI SE PASSE 
                  EN POLITIQUE DU 3e et 4e AGE 
                  UNE ARNAQUE DE L ETAT FRANCAIS ET DE SES HOMMES POLITIQUES

                  • Laury 14 novembre 2009 21:15

                    Bien vue brieli67 et je rajoute qu’il serait vraiment grand temps que l’Europe s’occupe des énorme disparité entre pays a les écouter un ancien reviendrais 5 fois le prix d’un actif ????
                    Le scandale du 3e 4e âge doit être juteux pour nos politiques de droite comme de gauche !!! 


                    • brieli67 14 novembre 2009 21:57

                      Dans leur budget, la différence de prix de journée réelle entre un hospice médicalisé ou non eST de UN euro ! 

                      Quelle PUB et quel Prix à le sortie....

                      Le moins cher c’est à Rosheim... quand on est en face de la famille qui demande à s’inscrire sur Rosheim on a tout compris.
                      On laisse en moyenne un super budget de 1o euros par mois au petit vieux surtout aux petites vieilles !! 
                      Honteux

                      Aussi honteux le personnel formé à la va_vite ou pas du tout ! 
                      Emporte tout ce qui n’est pas attaché à un clou _comme on dit chez nous_
                      bouffe sur les repas des pensionnaires
                      des avantages que si la famille sort des billets de banques

                      On est revenu au temps des passeurs et de la contrebande.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès