Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Les ampoules basse consommation sont d’ores et déjà interdites à (...)

Les ampoules basse consommation sont d’ores et déjà interdites à l’horizon 2020. Mais qui le sait ?

En 2009, ma vidéo sur les ampoules basse consommation avait suscité de nombreuses réactions. Depuis le 19 janvier 2013, ces ampoules sont interdites par la Convention de Minimata, signée par 140 Etats dont la France, en raison de leur teneur en mercure.

Rue 89 et les contributeurs d'Agoravox n'ont pas encore mis à jour leurs informations de 2009 sur les ampoules basse consommation. Elles sont d'ores et déjà interdites, à effet de 2020, par une convention internationale interdisant les produits contenant du mercure. Les ardents défenseurs de ces ampoules, qui avaient donné de la voie en 2009 peuvent donc commencer à les stocker... s'ils tiennent absolument à s'empoisonner !

Il va sans dire que je recommande à toutes les personnes sensées de ne pas attendre 2020 pour retirer toutes les ampoules basse consommation fluocompactes de leurs domiciles et lieux de travail.

Quand vous entrez dans une pharmacie ou dans une banque, très fréquemment équipées de plus de 40 ampoules basse consommation, n'hésitez pas à informer ceux qui y travaillent.

L'article explicatif est ici :

http://www.santepublique-editions.fr/ampoules-basse-consommation-interdites-en-2020.html

La polémique est close.

Et pendant que j'y suis, je tiens à vous informer de la nouvelle lubie d'EDF : remplacer 35 millions de compteurs électriques par des Linky, qui injectent les radiofréquences du CPL dans tous les circuits électriques et appareils, non prévus pour cela, ce qui est instauré par la loi de transition énergétique publiée le 18 août 2015, et coûtera 7 milliards d'euros aux consommateurs français, sachant que le matériel ne durera que 10 à 15 ans et qu'il faudra alors tout remplacer.

Les effets sur le matériel, ce sont les incendies, les pannes à répétition.

Effets sur les êtres vivants : les radiofréquences ont été officiellement reconnues comme "potentiellement cancérigènes" depuis le 31 mai 2011 par le Centre international de recherche sur le cancer, qui dépend de l'OMS.

De plus, le compteur Linky permet de savoir à distance, en temps réel, si le logement est vide ou occupé et quels appareils électriques sont utilisés. La surveillance généralisée de la population devient un jeu d'enfant.

Piratage et cyber-terrorisme s'exerceront en toute facilité, jusqu'au black-out.

Madame Ségolène Royal, ministre de l'Ecologie et de l'Energie n'a pas voulu tenir compte des plus de 40 lettres recommandées et Chronopost d'avertissement qu'elle a reçus. Les députés et sénateurs ont voté cette loi en dépit des centaines de mails qu'ils avaient reçu.

Il est vital de refuser l'installation du compteur Linky chez soi.

La presse reste muette sur le sujet.

Pour s'informer et agir dès l'automne 2015 :

http://www.santepublique-editions.fr

Bien sincèrement à vous,

Annie Lobé Journaliste scientifique indépendante

 

Word - 97.5 ko
Alerte Linky : le nouveau compteur électrique « évolué », un fiasco technique, industriel, financier et sanitaire

Moyenne des avis sur cet article :  3.84/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

88 réactions à cet article    


  • alinea alinea 17 septembre 2015 12:48

    Merci pour toutes ces infos.
    En ce qui concerne les amalgames dentaires,j’ignorais qu’on en faisait encore « au mercure » ! Puisque autre chose existe, pourquoi continuer ?
    Pour les vaccins, la seule chose que « nous » puissions faire, c’est ne pas se vacciner ! .. ; mais il y a les crèches, les écoles, les métiers du soin qui les ordonnent ! Il faut, là, être nombreux à désobéir.
    Et les ampoules ? Aucune autre possibilités d’avoir moins de watts pour un même éclairage ?
    Ils ont bien pu, du jour au lendemain, changer le gaz de tous les aérosols !
    Nous sommes intoxiqués : propagande, mercure, aluminium, pesticides et autres joyeusetés !
    On écourte nos vies - très bon pour les caisses de retraite-, on est malade une bonne partie du temps - très bon pour Big Pharma-, on s’intoxique rien qu’en respirant, sans parler de ce que l’on boit et mange - très bon pour Big Chimie- !!
    Mais tout va bien, on nous raconte que demain, on vivra tous jusqu’à cent ans ! c’est ces vingt années gagnées qui sont les meilleurs à vivre, demandez aux nonagénaires !!


    • CORH 17 septembre 2015 17:14

      @alinea
      En ce qui concerne les amalgames dentaires, j’ai fait cette remarque à ma dentiste, qui m’a dit qu il y avait moins de mercure que dans le poisson, mais il faut sans doute aussi arrêter le poisson, je blague même pas !


    • Mmarvinbear Mmarvinbear 17 septembre 2015 18:51

      @alinea

      Le mercure est utilisé en dentisterie car ce métal est le seul capable de donner rapidement et facilement sa forme au plombage.

      La question de sa toxicité est difficile mais la personne la plus exposée ne semble pas être le patient car lors de la pose, les vapeurs de mercure sont aspirées par les appareils du dentiste, qui lui en revanche peut être confronté à un risque certain en raison de la multiplicité des poses.

      Une fois le plombage figé, le mercure ne s’échappe que peu lors de l’usure normale du plombage. Il faut savoir que les plus grands risques sont induits par l’inhalation.

      Des alternatives comme les résines existent mais elles ont aussi des polluants internes qui sont rejetés au fil du temps, tels les bishphénols et le formol. Le dentiste doit aussi être bien formé car sa pose est plus compliquée.

      Enfin, non, le changement des gaz en aérosol ne s’est pas fait du jour au lendemain. La décision d’éliminer les gaz fréon a été prise en 1989 mais elle n’est effective que depuis 2010.

    • krapom.deviantart.com krapom.deviantart.com 17 septembre 2015 19:41

      @alinea
      Je peux me tromper, mais il me semble que, officiellement, le mercure est interdit dans les vaccins depuis plusieurs années, au moins en Europe. Par contre, j’ignore si cette loi s’applique à l’importation.


    • Croa Croa 20 septembre 2015 16:27

      Je crois Mmarvinbear car sinon, franchement, nous serions déjà devant un sacré problème de santé publique !!!


    • Gasty Gasty 17 septembre 2015 13:04

      Je suppose que c’est l’ampoule led qui déjà remplace avantageusement et va remplacer le néon devenu obsolète depuis.


      • Le421 Le421 17 septembre 2015 18:51

        @Gasty
        Et assez bizarrement, aucune diffusion de masse sur l’utilité de s’équiper en LED n’est faite.
        Sauf que je pense, qu’à l’instar des lobbies de l’eau pour les citernes, y’a pas un con pour expliquer qu’avec une petite batterie et un petit panneau solaire, vous éclairez allègrement votre domicile en 12V basse tension sans aucun problème. Sans risque d’électrocution.
        Mais voilà.
        Là, c’est le lobby de l’électricité qui veille au grain.
        Un peu comme Total et les alternatives au moteur à hydrocarbures (j’ai pas dit à explosion...).
        Des économies ??
        Tous ces braves gens pourris de fric freinent des 4 fers !!
        Moi ??
        LED partout et citerne à eau de pluie... Na !!


      • Mmarvinbear Mmarvinbear 17 septembre 2015 19:02

        @Le421

        Tu vis dans une cabane de jardin ?

        Alimenter une maison en électricité d’origine solaire est possible, mais cela nécessite quelques calculs pour bien dimensionner l’installation. Ce serait bête de se retrouver dans le noir une heure après le coucher du soleil.

        Il faut aussi tenir compte de l’ensoleillement pour stocker l’énergie durant le jour et la libérer la nuit. Tenir compte du climat général pour déterminer la limite de sécurité d’alimentation. Elle ne sera pas la même en Picardie qu’en Provence...

        Il faut aussi tenir compte des besoin, de la taille du foyer. Le besoin d’un retraité célibataire ne sera pas le même que la famille avec quatre enfants.

        Enfin, ce n’est pas le voltage qui est dangereux, c’est l’ampérage : 1 ampère suffit pour provoquer une crise cardiaque sur l’imprudent qui s’électrocute. Peu de risque d’y arriver avec une tension de 12 volts mais tenez aussi compte de l’humidité et du contact avec les métaux !

      • TheMogwai 17 septembre 2015 21:17

        @Mmarvinbear

        1 Ampère suffit à provoquer une crise cardiaque ..... et largement encore puisqu’avec 30 milliampères (soit 33 fois moins) la paralysie respiratoire intervient et que le coeur peut entrer en fibrillation. C’est d’ailleurs pour cette raison que la norme impose des disjoncteur différentiels divisionnaires de 30 milliampères pour l’équipement entre autres des salles de bain.
        De plus il n’est pas exact de dire que c’est l’ampérage qui est dangereux et pas le voltage. L’ampérage n’est que la conséquence de la présence d’une tension électrique. C’est certes le niveau de l’ampérage qui détermine les effets d’une électrisation mais il n’y a pas de courant qui passe sans tension.
        L’ampérage est la conséquence d’une tension divisée par l’impédance du corps sur la trajet du courant (le corps humain à une impédance comprise en gros entre 700 et 2000 Ohms).

        A part ça il me semble que votre interlocuteur parlait de s’éclairer avec de l’energis solaire pas d’alimenter une maison.

         smiley


      • Encabane Encabane 17 septembre 2015 22:08

        @Mmarvinbear

        Sans compter que l’électricité ça ne sert pas qu’à s’éclairer. C’est pas en 12V qu’on fait tourner une télé, un lave-linge, un frigo, une perceuse... Sans parler de recharger la voiture électrique.


      • Gasty Gasty 18 septembre 2015 10:33

        @ l’auteur
        Je n’ai rien trouvé concernant l’interdiction des ampoules basse consommation dans la convention de Minimata à l’horizon 2020.

        Si l’auteur pouvait nous citer le passage ou il en est question, ce serait bien. Auquel cas je considérerait son information comme fausse.

        La convention.


      • taketheeffinbus 19 septembre 2015 16:29

        @Encabane

        Hé bien si justement... Il faut savoir, que quasiment tout type de matériel, hormis le lave linge, inclue un transformateur interne ou externe du 220V vers du 12V.

        Les quelques rares exceptions tiennent du chauffage électrique, du four électrique, et de certains appareils contenant des batteries à charger (ordinateurs portables notamment, jusqu’à 19V le plus souvent)

        Même les ordinateurs fixes incluent une alimentation qui dispatche le 220V vers du 5/12V, et que les plus efficientes atteignent 80/90% de rendement.

        En moyenne tous ces transformateurs provoquent une perte de 10 à 35% d’énergie, de base.


      • christophe nicolas christophe nicolas 20 septembre 2015 14:02

        Théoriquement, on ne peut pas s’électrocuter ou s’électriser en dessous de 50 V quelque soit l’ampérage, après, si ça « passe » en fonction des conditions, c’est l’ampérage qui tue. Il y a également les fréquences nocives autour du rythme cardiaque.



      • Croa Croa 20 septembre 2015 16:36

        À Le421,
        Il y a belle lurette que l’éclairage ne constitue plus le besoin essentiel en électricité donc ton raisonnement ne tient pas debout.
        Ceci dit les moteurs très basse tension(TBT) existent aussi (heureusement pour les essuies-glaces.) et on sait faire des frigo TBT pour caravane par exemple... Sauf que pour une maison il faut plus qu’un « petit panneau solaire » !


      • Jean Keim Jean Keim 21 septembre 2015 08:42

        @Mmarvinbear
        Pour avoir de « l’ampérage » il faut une tension suffisante en application de la loi d’Ohm : 

        INTENSITÉ (ampérage en ampères) = TENSION (en Volts) divisée par la RÉSISTANCE du circuit (en ohms), le circuit est ici le trajet du courant dans une partie du corps humain.
        Le courant électrique alternatif peut être dangereux pour un organisme humain à partir de 10 mA (0,01 A) - à partir de ce seuil, il y a le risque de fibrillation ventriculaire du cœur - , la résistance du corps humain non plongé dans l’eau mais dans des conditions très défavorable (peau + ou - humide, pieds nus sur un sol non isolant) peut être égale ou inférieure à 5 000 ohms et donc la tension devient dangereuse à partir de U = R x I = 5 000 x 0,01 = 50 V, pour des raisons évidentes de sécurité cette valeur est divisée par 2 (25 V) pour des installations électriques situées à l’extérieur et donc susceptibles de recevoir la pluie.
        Le risque de brûlure commence à être effectif à partir de 30 mA et c’est ce seuil qui a été retenu dans les normes françaises pour la protection par dispositifs différentiels dans les installations domestiques notamment.
        Il est admis que le courant continu (batterie, panneau solaire ...) est 4 fois moins dangereux.
        Il n’y a par exemple aucun risque de toucher les deux bornes d’une batterie d’automobile (12 V) mais le danger le court-circuit lui est toujours présent, l’intensité peut dépasser les 1 000 A.

      • Jipe95 29 décembre 2015 17:19

        @Gasty
        Bonjour,

        lire page 67 de cette convention : il y est question des divers types de lampes utilisant du mercure .
        Donc l’information est réel.


      • Laulau Laulau 17 septembre 2015 13:32

        Pauvres écolos qui se font manipuler et ne s’en rendent même pas compte. Les ampoules basses consommation étaient déjà une belle connerie : mauvais éclairage, démarrage lent, durée de vie largement sur estimée et coût prohibitif par rapport aux lampes à filament. Et tout ça pour une économie d’énergie ridicule, l’éclairage ne représentant qu’une faible partie de la consommation.
        Et les voilà maintenant rasant les murs par peur du mercure, pourtant ils en ont tous eu dans le cul pendant leur jeunesse avant l’apparition des thermomètres électroniques.
        Vive les diodes, donc ! Jusqu’à ce que l’on découvre qu’elle sont empoisonnée ou radioactives ou mémé génératrice d’ondes néfastes pour leur petite santé
        .


        • Le421 Le421 17 septembre 2015 18:54

          @Laulau
          Des écolos qui faisaient la promotion des lampes fluocompactes ?? Sur Facebook alors...
          Faut être un peu fatigué du bocal pour vouloir ces saletés.
          Ou avoir de l’imagination.

          Bon, d’accord. En même temps, taper sur les écolos ou sur Hollande, en ce moment, c’est « swag » !!


        • Mmarvinbear Mmarvinbear 17 septembre 2015 19:06

          @Laulau

          Bah je dois être une exception alors.

          Ado, j’ai remplace les lampes de la maison par des fluocompactes. Dès la première année : - 20 % de consommation et de facture EDF.

          Je suis parti depuis un bail ( quinze ans... ) mais ces ampoules sont toujours en place. Et celles que j’ai mis dans ma maison depuis l’emménagement il y a dix ans ?

          Elles y sont toujours. A une exception près.

          Après, c’est vrai, j’ai pas pris de la came à deux euros made in bangladesh, hein.

        • HELIOS HELIOS 18 septembre 2015 14:11

          @Mmarvinbear
          euh... donnez la marque, car même les philips ne durent pas un an chez moi !


          mais, j’ai une ampoule dans le jardin, sur une serie de 5 que j’ai installé en 1999 (je marque le mois et l’année sur le blanc du culot) alors que les 4 autres meurent chaque année

        • Mmarvinbear Mmarvinbear 18 septembre 2015 16:15

          @HELIOS

          Assez curieusement les marques de supermarché offrent de la bonne qualité. Auchan ou Carrefour, cela dure longtemps et je n’ai pas eu à m’en plaindre jusqu’ici. En terme de ration, j’ai eu du phillips aussi et c’était moins bon.

        • foufouille foufouille 18 septembre 2015 16:32

          @HELIOS
          tu doit avoir des baisses de tension sur ton réseau dans ce cas.
          il faut éviter le modèle à douilles qui ne fait pas bien contact souvent


        • taketheeffinbus 19 septembre 2015 16:31

          @HELIOS

          Les Auchan on duré une plombe chez moi, sur 10 ampoules, seulement deux ont clamsé au bout de cinq ans.


        • Jean Keim Jean Keim 21 septembre 2015 14:14

          @HELIOS
          La durée d’une lampe s’exprime en heures de fonctionnement mais pas en jours ou en années,

          2000 h pour les incandescences env. et à tout casser concrètement 8000 h pour les modèles dit économiques, mais ces ampoules tolèrent mal les variations de tensions et également l’humidité et les écarts de température ambiante. Un usage en extérieur n’est donc pas une bonne idée avec les modèles couranst vendus en grandes surfaces.

        • Laulau Laulau 22 septembre 2015 10:35

          @Mmarvinbear
          Pour un ménage moyen, la consommation électrique de l’éclairage n’atteint pas 20%. Difficile de faire 20% d’économie sur la consommation totale, à moins d’avoir des lampes à « énergie positive ».


        • non667 17 septembre 2015 13:51

          gaz rdf se prépare a faire de même pour les compteur !


          • files_walQer 17 septembre 2015 15:18

            Merci à l’auteure de cet article.


            Comment va t’on pouvoir dire non au Linky ?

             Certes, personne ne peut rentrer chez moi sans mon autorisation, mais qu’est-ce qui les empechera de couper le jus ?

            • alinea alinea 17 septembre 2015 15:52

              @files_walQer
              Il y a eu beaucoup d’infos données à ce sujet, il y a un ou deux ans ; à l’époque, aucune loi n’était en vigueur pour obliger les usagers à accepter ce « Linky »(! !) ; je ne sais pas où nous en sommes aujourd’hui, mais tant qu’il n’y a pas de loi, vous êtes en droit de refuser... sans représailles !


            • Pere Plexe Pere Plexe 17 septembre 2015 17:19

              ...Il y a du mercure dans Linky ?

              Quel rapport avec la convention de Minamata ?

            • Mmarvinbear Mmarvinbear 17 septembre 2015 19:19

              @files_walQer

              Il n’est pas possible de s’opposer à l’ équipement d’un nouveau compteur pour une raison toute simple : celui que vous avez ne vous appartient pas !

              Eh oui, c’est même marqué dessus : il est la propriété d’ EDF, qui seul peut en faire ce qu’il veut, et donc le remplacer.

              Il n’y a pas d’amende prévue à un refus de changement. En revanche, si vous refusez l’entrée du professionnel EDF, l’entreprise aura le droit de vous facturer son déplacement inutile.

              Et EDF aura aussi le droit de résilier votre abonnement. Soyez en bien averti.

            • krapom.deviantart.com krapom.deviantart.com 17 septembre 2015 19:44

              @Mmarvinbear
              Vous avez le droit légal de refuser le compteur Linky à votre domicile.

              Dans les copropriétés, c’est certainement une toute autre histoire.

            • alinea alinea 17 septembre 2015 21:12

              @krapom.deviantart.com
              C’est ce que j’avais cru comprendre aussi ! reprenons donc des informations !


            • Mmarvinbear Mmarvinbear 18 septembre 2015 03:26

              @krapom.deviantart.com

              Non, c’est très clair : étant propriétaire de TOUS ses compteurs, EDF a le droit de reprendre les anciens et de vous imposer les nouveaux.

            • autreinfo 18 septembre 2015 17:40

              @Mmarvinbear

              Edf n’est pas propriétaire des compteurs, ERDF qui s’occupe de l’acheminement
              du courant et du remplacement des compteurs, en est le gestionnaire et
              n’est pas non plus propriétaire : ce sont les régies d’électricité qui sont
              détenteurs de ces appareils, et elles en concèdent la gestion


            • Mmarvinbear Mmarvinbear 19 septembre 2015 11:45

              @autreinfo

              Faux. C’est même spécifié sur les appareils : « propriété insaisissable de l’ Electricité de France ».

            • taketheeffinbus 19 septembre 2015 16:34

              @Mmarvinbear

              Vrai, mais dans les faits, on ne rentre pas chez les gens comme dans un moulin, le droit de propriété est inviolable, y compris pour EDF, si le compteur est chez toi, il ne pourront rien y faire si tu n’ouvres pas la porte !


            • Mmarvinbear Mmarvinbear 20 septembre 2015 01:36

              @taketheeffinbus

              Vrai, mais dans ce cas, EDF sera en droit de résilier ton abonnement.

              Entre la bougie et le nucléaire, tu auras fait ton choix ! :)

            • autreinfo 12 novembre 2015 01:30

              @Mmarvinbear

              ERDF n’est pas propriétaire, elle n’a juste qu’un contrat de concession dans la gestion du réseau de distribution. Les compteurs appartiennent aux régies qui sont des collectivités territoriales.

              « Les collectivités locales sont propriétaires des ouvrages, des réseaux de distribution, des compteurs et des systèmes de comptage, comme cela est explicitement prévu dans les cahiers des charges de concession, signés par EDF puis ERDF, ainsi que par la loi (article L 322-4 du Code de l’énergie) »

              http://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?cidTexte=LEGITEXT000023983208&idArticle=LEGIARTI000023986500

              page 13

              « Les AODE sont les collectivités locales ou groupements de collectivités qui ont pour mission d’organiser le service public de distribution et fourniture d’énergie (électricité et gaz notamment). Propriétaires des réseaux de distribution, elles peuvent déléguer ce service public, sous forme de concession, à des entreprises, dites concessionnaires, ou l’exploiter elles-mêmes - en régie notamment. »

              l’ensemble de la page 40

              http://www.fnccr.asso.fr/images/upload/fnccr_guide_elu_energie.pdf

              c’est un abus de langage cette mention sur les compteurs, EDF n’a jamais été propriétaire des compteurs....


            • sarcastelle 17 septembre 2015 16:16

              Les stupidités habituelles qui font qu’on aime tant Agoravox. smiley


              J’aurais bien voulu aussi que le mercure fût radioactif, mais rien à faire, il ne l’est pas. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Annie Lobé


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès