Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

Accueil du site > Actualités > Société > Les contribuables n’auront qu’à voir ailleurs !

Les contribuables n’auront qu’à voir ailleurs !

Les syndicats des finances publiques, toutes tendances confondues sont inquiets.

2000 suppressions de postes sont annoncées.

50% des réductions d’effectifs des fonctionnaires s’effectueront dans ce secteur.

Les fonctionnaires pâtiront de cette situation, certes mais ce sont les usagers notamment les plus pauvres qui paieront la note et elle sera salée.

Le nombre de plages horaires d’accueil du public est limité.

On passe de 5 jours d’ouverture, à 4 puis à 3 1/2….

« Certaines directions, telle celle de l’Aude, offrent ainsi à leurs usagers des horaires... « personnalisés » ! Certains centres sont fermés le mercredi, d’autres le vendredi, d’autres encore le mercredi et le vendredi après- midi. Quant aux trésoreries, notamment les plus petites situées en zone rurale, offrent leurs services les matins seulement, mais uniquement 4 fois par semaine, et si possible, aucune avec les mêmes horaires... »

http://www.finances.cgt.fr/actu/article/les-finances-publiques-a-guichets

Tous les départements vont être touchés.

C’est une fracture sociale qui est provoquée.

Côté cour, il y a ceux et celles qui maîtrisent l’informatique et qui pourront obtenir une réponse rapide.

C’est d’ailleurs là un service qui fonctionne bien, du moins, dans certains départements.

Côté jardin, il y a les pauvres et les personnes âgées qui auront plus de mal à trouver un guichet ouvert.

Peut-être qu’on leur demandera de passer par la case internet !?

Quand une personne surendettée élabore seule ou avec un soutien un dossier de surendettement et qu’elle a des dettes fiscales, il lui faut absolument rencontrer un agent des finances publiques pour obtenir un échelonnement ou un dégrèvement.

Le dégrèvement fiscal est un droit très peu connu par les contribuables.

Les seuls à pouvoir en profiter sont ceux qui connaissent la loi et l’article 247 du livre des procédures fiscales.

L’agent du fisc peut vous faire « cadeau » de la dette fiscale lorsqu’elle se situe sous un seuil déterminé dans chaque département (2000 € à Paris)

 La transparence voudrait qu’une information officielle soit donnée aux personnes.

Lorsqu’une personne est reçue par un agent du fisc, celui-ci prend le temps nécessaire et très souvent, si le contribuable est pauvre, il lui fait profiter du dégrèvement.

(cela devrait être systématique)

Avec la réduction du nombre de jours d’ouverture de guichets, de nombreuses files d’attente vont se constituer et des contribuables renonceront à attendre.

ALORS OUI, IL FAUT S’OPPOSER A LA REDUCTION DU NOMBRE DE JOURNEES D’OUVERTURE DES GUICHETS !

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  3.4/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

26 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 11 février 16:36

    c’est pas le genre de service où on travaille le plus, sauf à faire chier le citoyen.


    • Henry Canant Henry Canant 11 février 16:55

      La manif est où et à quelle heure ?


      • Javascript Javascript 12 février 14:54

        Le retour de Canant.............sur un article de Chalot comme il se doit.......



        Votre obsession pour lui commence à tourner au glauque, je vous le dit comme je le pense. 

        Au cas où ce serait du domaine médical et que par conséquent vous soyez incapable de vous rendre compte de votre problème je vous fournit une capture d’image de votre profil, un rapide coup d’œil aux contenus et aux dates suffit à prendre conscience de l’ampleur du..... phénomène.


        Je vous souhaite un prompt rétablissement en espérant que vous tomberez sur des professionnels hospitaliers compétents.

      • ben_voyons_ ! ben_voyons_ ! 11 février 18:22

        Donc il y a des pauvres avec des dettes fiscales.

        Alors ceux qui sont non imposables (dont je fais partie, depuis près de 10 ans), soit plus de la moitié des foyers français, comment peut-on les qualifier ?

        Au choix : ultra-pauvres, méga-pauvres, pauvres², pauvres-pauvres, ...

        Dans l’indifférence générale ou presque, toutes les administrations sont en train d’obliger les usagers à utiliser la voie électronique, avec les énormes risques que cela comporte ; je l’ai déjà dénoncé il y a plusieurs années ; or, la mutation s’est accélérée : pour le fisc, l’achèvement a été fixé à l’horizon 2020. Alors, évidemment, le personnel humain, on n’en veut plus... 


        • Sozenz 11 février 19:36

          @ben_voyons_ !
          c est exactement cela !!
          administration et services « communs » sont en train d’obliger les usagers à utiliser la voie électronique.
          les anciennes générations vont s éteindre, celles qui ont du mal a toucher aux ordinateurs, où celle qui n ont pas confiances dans les transactions électroniques. Les « nouvelles » générations sont totalement prêtes à cela . il y aurait du bon , si le partage du travail , le reconnaissance que la technologie fait perdre du travail à tout le monde et le devoir de réajuster sa vision du travail , etait reconnu.
           mais ce n est pas le cas : on paupérise les personnes... .


        • vesjem vesjem 11 février 22:41

          @ben_voyons_ !
          chalot n’est pas à une connerie près ; il fait juste du social de comptoir


        • Samson Samson 11 février 19:46

          Soit un boulot d’information et de soutien - notamment en matière d’accès aux guichets numériques - de plus transféré à des associations d’entraide et de guidance sociale déjà débordées par la paupérisation massive et elles-même confrontée au $pciali$me 2.0 des coupes budgétaires tous azimut !
          Alors même que suite aux résultats des dernières élections régionales et départementales, tous les ténors politiques du temps proclamaient en cœur avoir compris le « message » de l’électeur, le dernier reliftage ministériel - tout dans la continuité du marasme présent - n’en manifeste aucune prise de conscience. Comme partout en €urope, on arrive, quand on y est pas déjà, à l’os !
          Pour que la France puisse continuer à fièrement se revendiquer de sa devise et de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen, ne conviendrait-il qu’elle cesse d’urgence de fabriquer toujours plus d’exclusion en n’y prétendant répondre que par la seule surenchère sécuritaire ?


          • eau-du-robinet eau-du-robinet 11 février 20:29

            Bonjour,
            .
            Les GOPE (Grandes Orientations de Politique Économique) ou la feuille de route économique de Matignon !!!
            .
            C’est la commission européenne qui dicte à la France quelle orientations politique nous devons prendre (les GOPE) pour satisfaire les intérêts de l’oligarchie financière !!!

            Voici les GOPE’s
            .
            1- « Réduction des dépenses publiques »

            http://www.upr.fr/actualite/europe/les-gope-grandes-orientations-politique-economique-feuille-route-economique-matignon.
            .
            2- Redéfinir « la portée de l’action des pouvoirs publics  »

            Traduction : cela revient à accentuer les privatisations et la destruction de notre système de santé et de nos services publics auxquels les Français sont majoritairement attachés, quelle que soit leur couleur politique [6].
            .
            3- Le texte va plus loin concernant le système de santé puisqu’il explique que « d’importantes économies à court terme ne peuvent être réalisées sans une réduction significative de l’augmentation des dépenses de sécurité sociale » !!!!!!!!!!!
            http://www.upr.fr/actualite/europe/les-gope-grandes-orientations-politique-economique-feuille-route-economique-matignon
            .
            4- « Simplifier les différents échelons administratifs »

            Traduction : voilà l’une des motivations avancées par les pouvoirs publics pour adopter une nouvelle loi de décentralisation.
            .
            Il faut pourtant noter qu’aucune des lois précédentes de décentralisation n’a apporté d’économies substantielles. Bien au contraire, les coûts des collectivités locales ont généralement eu tendance à exploser [9].
            .
            Cette injonction de réduction des échelons administratifs témoigne donc, non seulement que la République française n’existe plus comme État souverain et indépendant, mais aussi qu’en dépit de leur nom, les GOPÉ ont aussi des visées géopolitiques. Ce qu’elles visent, ce ne sont pas seulement des économies budgétaires, c’est aussi, et ni plus ni moins, que le démantèlement des grands États nations d’Europe, au premier rang desquels la France, avec des grandes régions qui traiteront directement avec Bruxelles [10].
            .
            En fidèle employé de l’oligarchie euro-atlantiste, François Hollande parle d’ailleurs lui-même de « régions à taille européenne » [11].
            .
            5- Dans le chapitre coût du travail, « il convient que le salaire minimum continue d’évoluer d’une manière propice à la compétitivité et à la création d’emploi »
            .
            6- « Une attention particulière devrait être accordée aux dispositions réglementaires du Code du travail ou aux règles comptables liées aux seuils spécifiques en matière d’effectifs, qui entravent la croissance des entreprises françaises »
            .
            7- « Accroître la souplesse des conditions de travail en cas de difficultés économiques provisoires »
            etc.

            http://www.upr.fr/actualite/europe/les-gope-grandes-orientations-politique-economique-feuille-route-economique-matignon
            .
            http://www.upr.fr
            .
            .


            • lsga lsga 11 février 21:43

              Ah... tout ces pauvres gens obligés de faire des boulots de merde du type « fonctionnaire dans l’administration des finance » qui vont être libérés de ces tâches ingrates grâce à l’informatisation !
              C’est beau le progrès.


              • HELIOS HELIOS 11 février 22:05

                ... J’ai toujours du mal a hurler avec les loups !


                Il y a plusieurs billets aujourd’hui quii meriteraient le même commentaire.

                En tout cas, la diminution du nombre d’agent des parties frontales (acces au public) n’est pas du tout choquant et la diminution de la fenetre d’acces non plus.

                 Pourquoi ?
                ..parce que au niveau de l’état et des services fiscaux, rien n’est urgent, on peut prendre rendez vous et justement le fisc est plutot accomodant, il n’y a qu’a voir l’ensemble des retards qui ne sont jamais sanctionnés lorsqu’il n’y a aucune mauvaise foi.

                Tout le blabla des commentaires au dessus, c’est du bruit de fond. L’économie réalisée par cette reorganisation -et la diminution du nombre de fonctionnaire- si nos ministricules incompétents actuellement font correctement leur boulot, ira directement dans l’augmentation de la force de travail des les secteurs plus tendus, comme les contrôles ou mieux, dans des economies pour l’etat.

                Helas, je sais déjà qu’il n’en sera rien, juste une chasse aux petits et sans-grades qui va s’accentuer.
                Mais ce dernier commentaire n’a rien a voir avec les GOPE, c’est juste une effet du socialisme a visage humain disent-ils, du socio-democratisme dont le nom ne veut rien dire ou de la droite décomplexée tous ces groupement ;s, peu importe le nom, étant plus intéressés par le carriérisme que l’interet des citoyens.


                • vesjem vesjem 11 février 22:44

                  @HELIOS
                  c’est juste que chalot transforme un petit drame en comédie


                • titi 12 février 00:30

                  @HELIOS

                  En plus c’est votre faute !!!  smiley

                  Hélios c’est justement le nom du nouvel outil informatique de la DGFIP... qui est en grande partie à l’origine de ces suppressions.


                • CHALOT CHALOT 11 février 22:51

                  Vesjen pourrait tenter d’argumenter au lieu de lancer une attaque


                  • tonimarus45 12 février 00:35

                    @CHALOT
                    —bonjour les memes qui applaudissent des deux mains a ces reductions d’effectifs seront les memes qui crieront au scandale quand ils auront des difficultees a joindre un interlocuteur - Je vois regulierement cela au guichet de la poste ou il y avait 2 guichetiere et un receveur pour 1650 habitants maintenant que nous sommes 4000 il ne reste plus que 1 guichetiere

                    UN exemple de ce qui nous attends "une connaissance perd son mari mi mars 2014 elle n’a pu toucher sa reversion qu’au mois de novembre 2014 ????? et ce n’etait pas la seule dans ce cas ;ils en avaient meme parle a la tele

                  • titi 12 février 00:44

                    @tonimarus45

                    Si maintenant on faisait sérieusement le calcul de ce qu’à couter au foyer fiscal de la dame le maintien de ses postes, par rapport à ce que va lui amener cette réversion, je suis à peu prêt sûr que la dame préfèrerai, et de loin, le remboursement de ces sommes.


                  • vesjem vesjem 12 février 21:12

                    @CHALOT
                    c’est vrai , chalot , mais j’ai la flegme d’argumenter face à des évidences et tes certitudes vaines


                  • titi 12 février 00:40

                    @Chalot

                    Je suis un gros contribuable... avec des activités multiples dans des localisations multiples.

                    En 20 ans, j’ai eu une seule fois à me rendre dans un centre des finances publiques. Et c’était pour amener des pièces justificatives pour un contrôle fiscal.

                    Je vais y retourner cette année pour « blinder » ma déclaration... et éviter les futurs malentendus.

                    Ca fera 2 fois en 21 ans.

                    La vérité.. c’est qu’à part pour taper la discute avec le/la camarade agent de la fonction publique, personne n’a rien à faire aux guichets de la DGFIP.

                    Les cas que vous énoncer sont des exceptions. Et pour ces quelques exceptions vous voudriez que l’on continue à entretenir l’armée mexicaine de la DGFIP.
                    il y a un problème dans votre raisonnement.


                    • alaric13 12 février 17:26

                      @titi
                      j’ai travaillé en perception 10 ans au recouvrement des impots , vous vous trompez il y a enormement de boulot dazns ce domaine


                    • JL JL 12 février 17:57

                      @alaric13,


                      Dans quel domaine y a-t-il énormément de boulot, précisément ? Celui des contrôles fiscaux ? 

                    • Le421 Le421 13 février 10:30

                      @titi
                      Je suis un petit contribuable et je suis fourré tous les quatre matins au rond-point de « La Poulgue » à Sarlat. En effet, avec l’informatisation, les problèmes d’impôt foncier au nom de Madame et payés par Monsieur* (alors que nous sommes mariés depuis des lustres) s’accumulent !!
                      La TFE en ligne, je l’ai fait directement dans les murs du SIE avec leur aide. Ils ne savaient eux-même comment il fallait faire.
                      Les soucis avec le foncier, c’était en 2015. On a corrigé ça. Mais ça recommence de plus belle en 2016. Alors voilà, les impôts, on y va une fois par semaine depuis trois mois. Le foncier, c’est géré par Montpellier, le recouvrement se fait à Rennes et c’est Lognes qui gère les contentieux.
                      Résultat, ils me collent 10% de prunes alors que j’avais payé !! Formidable.

                      Et vous savez quoi ? Depuis l’état d’urgence, plus d’accès au parking et pas de possibilité à proximité. Minimum, cinq cent mètres. Vaut mieux rien oublier.

                      *A noter que le problème est survenu depuis le règlement en ligne. En 2013, 14 et avant, pas de souci.


                    • titi 14 février 23:03

                      @Le421

                      Ce qui vous soulignez c’est un problème de qualité des personnels.
                      La quantité n’y change rien.

                      Mais... le système français est une telle usine à gaz que je peux comprendre que même un agent des impôts n’y comprenne rien.


                    • titi 14 février 23:12

                      @alaric13
                      « , vous vous trompez il y a enormement de boulot dazns ce domaine »

                      Je suis persuader que si le recouvrement était confié à des boites comme Intrum Justitia, ca irait tout aussi bien, pour bien moins cher.


                    • baron 12 février 14:55

                      Le problème est simple, plus vous supprimez des postes plus il y a des chomeurs et moins il y a d’activité économique, cerise sur gateau vous plombez les comptes sociaux.
                      Il existe un principe macro économique qui est nié par les les bas du front.
                      C’est que les salaires des fonctionnaires sont dépensés, puis de nouveau dépensé par ceux qui encaisse ces sommes ainsi de suite, plus l’argent circule plus il revient dans les caisses de l’état et des organismes sociaux.
                      C’est un cycle économique vertueux, sauf que si vous délocalisez les usines et les services, il y a moins de revenus et d’emplois générés.
                      Donc au final si l’on ne relocalise pas, il n’y aura de moins en moins de travail dans le privé et en même temps moins de travail dans la fonction publique.
                      A la fin, il n’y aura qu’une petite minorité qui aura du boulot, ont parle de 80% d’inactifs d’ici à 15 ans,


                      • JL JL 12 février 18:00

                        @baron,,


                        ’’principe macro économique qui est nié par les les bas du front’’
                         
                        Je suppose que vous voulez parlez des poujadistes comme rocla ?

                        Peut-être qu’ils voudraient travailler moins pour gagner plus, en recevant directement la paie des fonctionnaires dans leur escarcelle ?


                      • titi 14 février 23:37

                        @baron

                        Je suis peu être bas du front...

                        Mais dans d’autres pays, l’IR est prélevé à la source avec des barèmes très simples.
                        La déclaration de revenus est faites chaque trimestre par l’employeur qui paie les charges sociales et l’IR tous les trimestres.

                        Dire que les agents qui contrôlent nos déclarations-usines à gaz apportent qq chose à l’économie, bah moi je vois pas. Quelle est la valeur ajoutée des règles débiles qui régissent la CSG déductible et la CSG non déductible ? Quelle est la valeur ajoutée de contrôler un bailleur qui peut demander le remboursement du joint de chasse d’eau par son locataire, mais pas du flotteur de la chasse car cela constitue un revenu ?

                        Et le pouvoir d’achat de des agents "réinjecté dans l’économie, c’est du pouvoir d’achat en moins pour le contribuable qui serait tout à fait capable de l’injecter dans l’économie en le dépensant.


                      • Le421 Le421 12 février 19:03

                        Du moment que les contrôles fiscaux pour les plus riches diminuent, je ne vois pas où est le problème.
                        Avec la droite aux commandes depuis des lustres, que voulez-vous que ça fasse ??
                        Et comme en 2017, les français voteront encore à droite...

                        Qu’ils aillent se faire fout..  !!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès