Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Les gens du voyage ont des droits !

Les gens du voyage ont des droits !

Les gens du voyage sont ignorés, exclus, délaissés... Ils doivent disposer de droit, c'est une question de justice et de dignité...

Ça c'est aussi de la politique !

LES GENS DU VOYAGE ONT DES DROITS …

CES DROITS DOIVENT ETRE RESPECTES ET ETENDUS...

AU NOM DES DROITS DE L'HOMME !

Quand l'excellent film « liberté » de Tony Gatlif est passé sur les écrans, des spectateurs attendris et impressionnés ont versé quelques larmes... Si l'histoire se situe durant l'occupation allemande et non aujourd'hui, les tsiganes et autres gens du voyage continuent à souffrir du mépris que leur exprime toute une population et aussi de l'exclusion sociale....

Bien après la projection que le CDAFAL 77 a organisée dans ma ville, j'ai été interpellé par un militant associatif « progressiste » qui s'inquiétait de la présence de nombreuses caravanes pas loin de la grande salle municipale :

« Comment allons-nous faire dimanche pour notre spectacle ?

Le Maire va-t-il les faire expulser »

Voici qu'on en revient aux « fondamentaux ! » : « les gens du voyage ont le droit de s'installer mais pas à côté de chez nous » !?.

Tout s'est bien passé...Les caravanes installées en dehors du parking n'ont pas gêné le déroulement de l'initiative associative et un consensus a été trouvé entre la ville et les responsables des « nomades » : le temps de résidence a duré une semaine...

Les Municipalités des villes de plus de 5000 habitants doivent prévoir des aires pour les gens du voyage, certaines s'acquittent de cette obligation, d'autres renâclent ….

Sur l'agglomération melunaise, le Maire du Mée sur Seine et le député Maire de Dammarie les Lys sont en infraction et les différents préfets qui se sont succédé, n'ont pas levé le petit doigt..Il n'y a toujours pas d'aires pour les gens du voyage sur ces deux communes.

La gauche est sur ces questions beaucoup plus humaines et rares sont les villes à direction socialiste ou communiste qui ne respectent pas les normes....

Mais voilà... cette loi a des effets pervers : le nombre de places est limité à quelques unités en fonction du nombre d'habitants et lorsqu'une aire existe, le Maire peut faire expulser les gens du voyage qui s'installeraient sur d'autres espaces.

Rien de plus légitime, diront certains !

Ceux qui connaissent un peu cette population n'ignorent pas qu'elle a l'habitude et c'est culturel de venir en nombre....

Ne faudrait-il pas prévoir et installer en plus, des aires de grand passage avec des sanitaires, des points d'eau et des conteneurs pour les poubelles ?

La Fédération nationale des associations solidaires d'action avec les Tsiganes et les gens du voyage (Fnasat-Gens du voyage) vient de lancer une campagne en direction des autorités territoriales.

Cette fédération se propose d'apporter son expérience et son expertise, à travers l'accompagnement ou la formation des acteurs locaux.

Elle demande que l'aménagement et le fonctionnement des aires de voyage soient améliorés... Le nombre de terrain est insuffisant et les carences sociales et sanitaires sont inacceptables :

« relégation des aires, constructions en zone inondable, au bord d'une falaise ou d'une voie rapide, aires inaccessibles aux pompiers, présence de rats, inaccessibilité des sanitaires. »

La FNASAT conseille « d'intégrer les aires d'accueil dans l'espace urbain », d'individualiser les équipements « dans le respect des normes de décence », ce qui n'empêche pas d'ailleurs la mise en service d'aires à grande dimension.

Une proposition de loi déposée par les députés du groupe socialiste, radical, citoyen et divers gauche ( et apparentés) envisage la fin de toutes discriminations et notamment en raison de l'habitat des personnes ou de leur mode de vie.

Il s'agit, tout d'abord de supprimer les livrets et carnets de circulation et du contrôle de ceux-ci...

Ce sont ces mêmes carnets qui ont servi à la police de Vichy pour contrôler la population tsiganes et de la livrer aux nazis !

Cette proposition de loi prévoit d'autres mesures :

  • la suppression du seuil de 3% concernant la commune de rattachement ;

  • l'application du droit commun en matière d'inscription sur les listes électorales : « une présence justifiée de six mois dans la commune et non trois ans de rattachement ininterrompu comme c'est le cas actuellement. »...

Cette proposition de loi et la campagne de la FNASAT vont dans le bon sens.

Les uns comme les autres ont besoin d'être soutenus et ceci vigoureusement.

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  2.6/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

31 réactions à cet article    


  • Taverne Taverne 25 février 2011 08:39

    Bonjour,

    Je vous informe que la proposition de loi visant à abroger la loi de 1969 sur les gens du voyage n’a pas été adoptée.


    • Taverne Taverne 25 février 2011 08:41

      proposition de loi n°3042


    • eric 25 février 2011 09:22

      Je sais que cela ne sert a rien mais bon.
      Vichy n’a pas livre les tziganes aux Nazis. C’est le seul pays d’Europe occupée qui s’y soit refuse.
      Ce ne sont pas les populations qui discriminent concrètement et majoritairement les gens du voyage, mais les administration, comme les prouve leur réponses a la commission des droits de l’homme disponible sur internet.
      Ils y montrent d’ailleurs un certain attachement au livret qui est devenu un élément identitaire. Celui-ci choque plus les association extérieures bien pensantes.
      Ils sont nombreux a dire que la création des zones d’accueil qui permet d’interdire l’ensemble du reste de la commune est plus tôt une régression.
      Les associations Tziganes des autres pays s’accordent a reconnaitre que la France a un traitement exemplaire de la question par rapport a ce qui prévaut chez eux ( de mémoire il y a par exemple un site suisse....)

      Enfin, compte tenu du fait que toujours d’après le CCDH, les refus de dérogation a la carte scolaire font parti des pires vexation discriminatoires dont souffrent les gens du voyage, du fait qu’ils sont de plus en plus protestant et que « deux protestants, c’est une église, trois protestants, une école » tel que je connais nos frères tziganes évangéliques, ils vont ouvrir des écoles.
      On attend avec confiance votre soutien pour l’obtention de subvention d’investissement de la part des régions de gauche pour aider les gens du voyage a créer des ecoles qui repondent a leurs besoin......Ou alors, planter sa caravane ou on veut oui, choisir son ecole non ?
      http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/bobos-par-pitie-cessez-votre-80132
      Vous y trouverez notamment toutes les sources sur le comportement absolument exemplaire de Vichy avec les Tziganes pendant la guerre.


      • eric 25 février 2011 09:28

        Ah oui, et pendant qu’on y est, parmi les revendications fortes, il y a aussi la mise a disposition d’espaces publics pour organiser des manifestations religieuses publiques et peut etre ailleurs que dans des bases militaires désaffectées loin de tout (et vous savez, "ils se déplacent en nombre) SI vous vous connaissez une municipalité socialiste ou communiste prête a accueillir dans son centre une grande manifestation évangélique, vous pouvez vous signaler a http://vieetlumiere.fr/


        • dupont dupont 25 février 2011 10:22

          Des Droits pour les gens du voyage, normal. En contrepartie ils doivent avoir des Devoirs, normal aussi. La question que l’ignare vulgum pecus comme moi se pose est « quel est leur apport à la société ». Car très prosaïquement, pourra-t-on indéfiniment pourvoir aux besoins des migrants, des chômeurs, des (je ne sais plus comment dire) Romanichels (à l’ancienne), et autres improductifs volontaires ou non. Bien sûr, il y a la dette, mais peut-on continuer comme ça indéfiniment à être généreux alors que l’on n’en a pas les moyens.
          Ma réflexion est uniquement comptable et en (presque) aucune façon discriminatoire.
          Maintenant, je sors les clichés : j’ai vu l’état de plusieurs terrains après le départ de « caravanes » et c’était vraiment repoussant, on comprend l’opposition des gens à les recevoir près de chez eux.
          Alors des « aires » aux petits oignons, c’est bien, mais cela rejoint ma réflexion ci-dessus concernant le coût et le financement.
          Sinon, j’aime bien « Jobi, Joba », mais pas de trop quand même, de temps en temps.


          • King Al Batar King Al Batar 25 février 2011 14:22

            C’est un peu compliqué...

            Visiblement leur présence en Europe date d’a peu près 1400. Comment faire si tous les personnes qui vivent sur le sol Francais, donc depuis 600 ans, ne veulent pas se faire imposer une société à laquelle ils n’ont pas envie d’appartenir.

            Il ne s’agit pas seulement de droit ou de devoir. Soit ils veulent faire partie de la société et se plient à quelques règles. Comme les impots, et autres. A ce moment là ils peuvent par conséquent profiter des avantages de la société. Sinon si ils ne veulent pas vivre dans notre société, ils ne peuvent pas avoir de papier, mais à ce moment là pourquoi veulent ils que la société leur donne quoi que ce soit.

            Ils ont tout a fait le droit de ne pas vouloir vivre dans notre société, mais de rester sur le territoire, puisque concretement ils étaient là avant la création de la société dans laquelle nous vivons. Ce ne sont pas des immigres. C’est la tout le dilemne.
            Vivre avec des gens qui ont des comportements asociaux (par rapport à notre modèle de société). Il faudrai peut être qu’on leur crée un pays ou ils peuvent circuler librement et se poser ou ils veulent, mais là encore ca poserai un problème, je pense.


          • CHALOT CHALOT 25 février 2011 10:46

            Eric ! Ne confondez pas tout
            Il est question pour les gens du voyage de leur permettre de vivre décemment et rien d’autre.


            • jef88 jef88 25 février 2011 12:51

              BIEN !
              Je veux vivre décement ! Voiture haut de gamme...
              Je veux être libre ! donc ne pas être à la solde d’un patron...
              Je n’accepte aucune contrainte ! Surtout pas la police, les impots...
              J’exige de bons revenus...

              Tous ceux qui ne sont pas d’accord sont des nazis  !


            • eric 25 février 2011 11:21

              Et alors, aller a l’école ce la ne fait pas partie d’une vie décente ? Et si les bureaucraties scolaires ne veulent pas s’adapter qu’est ce qu’on fait ? Et j’attends votre mea culpa sur le comportement exemplaire du régime de Vichy a l’egard des gens du voyage....


              • COVADONGA722 COVADONGA722 25 février 2011 11:32

                j aime bien moi les références aux droits des gens du voyage , vu que eux considerent qu ils n’ont aucun devoirs .Je prendrais bien le pari que nombre de leurs ardents defenseurs
                vivent fort loin d’eux et n’en ont que l’image romantique ?Demandez aux maires ruraux l’etat de leur commune apres le passage de 80/100 caravanes lieux d’accueil « il y en a plus que ce qu ils veulent convenir » devasté branchement sauvage elect et eau ,pays mis en coupe reglée ils veulent vivre libre sans contrainte sans rien devoir à la société mais la société doit raquer alloc rmi cmu fournir des classes scolaires ect lieux d’acceuil services gratuits . Il y a un nom pour un organisme qui veut vivre et croitre au dépend d’un autre mais les bisounours de services pensant a tout on aussi crées des lois interdisant de definir ce phenomene ; Alors oui qu ils soit traités en citoyens !ben qu ils commencent par se comporter en citoyens.


                • CHALOT CHALOT 25 février 2011 11:56

                  Le faible % des personnes d’accord avec mon article montre que :
                  - c’est un sujet grave qui mérite une réflexion
                  - le droit à la différence n’est pas acquis.
                  Les lieux d’accueils ne sont pas gratuits, ni dans la loi, ni dans les faits.
                  Oui les terrains non adaptés sont dégradés.
                  Installez vous avec votre caravane sur un terrain vert non prévu au camping, sans chemin, sans eau et sans sanitaire, vous verrez ce que vous laisserez même avec vos principes citoyens.
                  Allez y avec une centaine de vos amis, bonjour les dégâts !
                  Soyons sérieux et tolérant...Si la loi ne s’applique pas, si des aires de grands passages ne sont pas installées ce seront les mêmes conséquences....


                  • dupont dupont 25 février 2011 12:16

                    Monsieur Chalot,

                    Sérieux et tolérant, oui, oui, oui...mais vous ne répondez pas à la question : qui paie et quelle est la contribution des concernés à l’entreprise.
                    La mode est à la générosité avec le portefeuille du voisin que l’on peut en plus qualifier de pingre et d’égoïste s’il rechigne à le dégainer rapidement. Cette inversion des valeurs et des responsabilités commence à fatiguer.


                  • jef88 jef88 25 février 2011 12:54

                    la tolérance ! C’est valable dans les deux sens
                    Ce n’est possible que dans les deux sens.

                    Ne confondons pas tolérance et laxisme...


                  • COVADONGA722 COVADONGA722 25 février 2011 14:03

                    je connais ici a marseille au moins trois lieux de stationnement avec point d’eau, electrique et ramassage d’ordure leur bon etat n’a pas excedé un mois ,ils degradent demontent cassent pillent et vous le savez de meme que vous savez que des gens qui ne declarent
                    que le rmi sortent 25 000 euros cash pour un vehicule , et je vous fais grace de faits avérés et repetitifs comme les eglises les chateaux les edufices historiques le cuivre ect.....
                    alors de grace ici en france ils perçoivent nombres d’aides qu ils n’ont nulle par ailleurs interressez vous à Perpignan ils y sont nombreux ,eux ont déja fait le comparatif :versé par la france et par l’espagne .Vivre différement certes vivre libre pourquoi pas mais alors sans respecter
                    les lois meme à minima et en se gobergeant sur le dos de la société cela ressemble fortement a un crachat dans la gueule non ?


                  • eric 25 février 2011 12:23

                    Vous savez, cela peut aussi vouloir simplement dire que les gens ne sont pas d’accord avec vous....
                    La question de la différence par rapport aux gens du voyage est en fait peu pertinente car beaucoup de « gens du voyage » sont des gens exactement comme les autres tziganes ou pas et pour etre précis, si tous les gens du voyage ne sont pas des Tziganes, la plus part des tziganes ne sont pas des gens du voyage.


                    • pavillon noir 25 février 2011 12:48

                       Article passionnant dans « le lot en action » intitulé « les chasses à l’Homme ».
                       Grégoire Chamaillou est philosophe,spécialisé en histoire des sciences autour des expériences sur les humains...
                       
                       


                      • pavillon noir 25 février 2011 14:18

                         Les Roms ,on en parle ,mais JAMAIS ON NE LEUR LAISSE LA PAROLE.

                         Egalement des dossiers très complets sur le blog d’« eva R-sistons »
                         Autre manière de voir le « comportement exemplaire »de vichy à l’égard des gens du voyage.

                         Je vous laisse,je pars vomir après la lecture de certains commentaires...
                         A dupont « les autres improductifs volontaires ou non » se demandent ce que tu apportes à la société,à part ta connerie.
                         

                        .


                        • dupont dupont 25 février 2011 16:55

                          Pavillon noir,

                          L’article sur la connerie, c’est pas celui-ci, c’est ailleurs et l’on peut s’exprimer sur le sujet.
                          Quant à mon apport à la société, je n’ai pas à en rougir ni à m’en glorifier. Par contre mon mode de vie, je l’assume personnellement sans demander au voisin de payer à ma place.
                          Maintenant on peut toujours dire que c’est la faute des autres, c’est très en vogue en ce moment.
                          Quant aux « autres improductifs volontaires ou non », il ne s’agit là que d’un constat et en aucune façon d’un jugement.
                          Si pavillon noir sait aligner 3 chiffres, je sais ça aussi ça se perd, il se rendra compte que de moins en moins d’actifs et de plus en plus d’inactifs, à un moment ça n’y fait plus. 

                          Par contre ces hauts le coeur pour un oui ou un non, c’est inquiétant. Vous devriez consulter, c’est peut-être grave.


                        • pavillon noir 25 février 2011 19:48

                           On peut apprendre dans « petit prince pouf » de Claude Ponti , qu’il deviendra un bon roi car il a comprit que : 1+1=2 ; et que « un chat est un chat » .
                           Grâce à ponti ,je suis donc capable d’aligner 3 chiffres ..
                           (J’ai abandonné mes études en mathématiques le jour où un thésard s’évertuait à nous démonter que « x est différent de x », les étudiants se tournant les uns vers les autres avec des regards inquiets, je fût la seule personne qui osa lever le doigt à sa superbe question :« Il y a quelqu’un qui ne comprend pas ? » ...« Encore vous ? sortez ! » ).

                           Un tantinet de logique est ma foi difficile à acquérir dans cette société ,pour reprendre dupont « Cette inversion de valeurs et des responsabilités commence à fatiguer ».
                           Dans ce cas je réponds distorsion .
                            Inversion des causes et des effets.
                           Implosion du système constitué de vide.
                            Education et non dressage .


                        • dupont dupont 25 février 2011 20:12

                          C’est bien pavillon noir, citer Claude Ponti, ça en jette. Perso je connais un peu Merleau(comme le cépage, phonétiquement) et Carlo comme la Loren. Mais Claude que nenni, c’est certainement un avantage énorme pour vous et une lacune rédhibitoire chez moi.
                          Malgré tout, j’insiste, après vos études de Math avortées, vous auriez dû faire Gestion, vous savez ce qui permet de dire à un moment donné avec certitude ; y’a plus de sous !

                          Bonne soirée quand même.


                        • pavillon noir 25 février 2011 20:52

                           Quand même ,bonne soirée.. !


                        • eric 26 février 2011 03:31

                          A pavillon noir, eva résistons est a peu prêt aussi ignorante en matière de Tziganes que dans les autres domaines. Son blog cherche a établir que le génocide des Tziganes sous les troisième Reich, qui, rappelons le, a épargné la France grâce au refus du gouvernement de vichy, a tue plus de tziganes en Europe qu’il n’y en avait de recense a l’époque dans la zone. Le but avoue est de prouver que les juifs exagèrent avec leur shoa et qu’Israël est une état fachiste.


                        • CHALOT CHALOT 25 février 2011 14:36

                          Je comprends le ressentiment de Pavillon noir....
                          On parle peu ou pas des roms sauf quand on veut les mettree au ban de la société..Ceux qui sont au ban de l’humanité ce sont tous ceux qui n’admettent pas une autre culture que la sienne.
                          Eh bien, non, je ne suis pas identitaire, je suis pour le vivre ensemble avec le respect des différences, ce qui n’est pas la différence des droits.
                          Je rappelle à toute fin utile que les gens du voyage paient dais les aires par journée de présence.


                          • King Al Batar King Al Batar 25 février 2011 15:35

                            JE pense sincèrement que les gens du voyage, les « rabouins » comme ont les nomme dans le 93, sont les plus grosses victime de racisme en Europe. Plus encore que les noirs, les musulmans, les juifs ou les pédés.
                            C’est assez hallucinant comme on se rend compte, rien qu’à lire le fil, comment quasiment personne peut les blairer, et tout le monde se méfie d’eux.
                            Personne n’en parle, mais c’est vrai.
                            Ce qui est encore plus dingue, c’est que les mecs sont là depuis des siècles !
                            Il y a des villes ou l’on a plus ou moins regler le problème, je crois qu’à Perpignan il y a un quartier gitan.
                            La Roumanie, visiblement, n’a pas compris le problème et préfère les expulser, sans aucun respect pour leur voisins Européens, ni pour leur gitans, plutot que de chercher à résoudre le problème. Car le problème des Roms et un problème Roumain.
                            Nous ca fait 50 ans, avec les Espagnols, qu’on s’occupe de résoudre ce problème.

                            J’essaye, en ce qui me concerne, de ne pas être raciste, et de me dire que chaque individu est différents. Mais franchement, les gitans de la Croix de Chavaux (a porte de Montreuil dans le 93) j’m’en méfie, et c’est malheureusement plus fort que moi.

                            Que faudrait il faire pour que nous changions de mentalité ?


                          • eric 25 février 2011 15:41

                            Tout a fait, et c’est d’ailleurs un des innombrable point qui les différencie des Roms qui étant des sédentaires ne sont pas du tout concernés et intéressés par ces emplacements. Un autre point et que si les gens du voyage francais connaissent des statut qui les differencient un peu de leurs concitoyen, les roms en revanche dispose exactement des mêmes droits que tous les autres étrangers dans la même situation qu’eux.
                            Maintenant je comprends mal votre soudaine passion pour les emplacement destines aux itinérants puisque dans un autre article vous exigiez haut et fort des logement en dur pour les gens du voyage, qui constituent une large part des français vivant en caravane habitat précaire etc...


                            • Martin sur AgoraVox Martin sur AgoraVox 25 février 2011 20:39

                              La bienséance « politiquement correcte » a introduit l’expression « les gens du voyage ». Par exemple on peut trouver dans les médias des informations du genre : « le vol des métaux a été commis par un groupe de gens du voyage ». On entendant ce genre d’information on peut se demander : « les gens du voyage sont sans doute des gens qui voyagent sans cesse, donc ce sont peut-être les chauffeurs routiers qui ont commis ce vol, à moins que ce ne soit un groupe d’hôtesses de l’air ? ». Pourquoi en général, et pas uniquement dans le cas des « gens du voyage », on propage des expressions « politiquement correctes » ? Le but visé semble être celui d’introduire délibérément une confusion, de masquer la vérité, afin de rendre confus et donc difficile le débat sur les questions de société. Dans la terminologie administrative française ce terme « les gens du voyage » désigne en réalité ce que l’on nomme habituellement les Tsiganes (terme utilisé partout en Europe), les Gitans ou les Manouches (ces deux derniers termes étant utilisés dans les pays francophones), ou les Roms (terme plus récent), qui sont un groupe racial ethno-racial qui malgré les métissages garde les spécificités de ses origines indiennes. Les Tsiganes, que l’on rencontre partout en Europe, ont conservé une langue d’origine indienne. En France, avec la confusion introduite par l’expression « les gens du voyage », on constate qu’actuellement dans leurs commentaires des faits divers les médias utilisent souvent les interprétations suivantes : l’expression « les gens du voyage » désigne les Tsiganes français, l’expression « les Roms » désigne les Tsiganes roumains.

                              Rappel des faits historiques :
                              En partant du nord de l’Inde les Tsiganes (prononcé [tsigan]) et les Rajputs sont venus en Europe du nord à partir du IXème siècle. Ensemble, ils forment la Romani Cel – le peuple tsigane – d’où leur surnom de « Romanichels », mais ils se nomment eux-mêmes Romané Chavé. La graphie recommandée par l’Académie française est tzigane (avec un [z]) mais les Tsiganes préfèrent écrire ce mot avec un [s] parce qu’il ne correspond pas à la prononciation du mot dans leur langue. En français, le mot Roms au pluriel se prononce sans le -s, ce qui donne [ròm]. Le lecteur trouvera une bonne description de l’identité des Tsiganes dans l’article « Les Tsiganes ».


                              • mephisto mephisto 25 février 2011 21:31

                                Encore un idéaliste gauchiste qui visiblement n’a aucune expérience des gitans. Chez nous à l’extérieur du village ils se sont installés il y a 20 ans ces « gens du voyage » (expression idiote !). Après quelques années le maire a décidé de fournir l’eau et l’électricité gratuitement. Ils sont là toujours, et toujours gratuitement. Je n’ai rien contre ces gens de voyage immobiles, mais les bons sentiments humanistes de l’auteur de l’article me font chier.


                                • pastori 25 février 2011 22:22

                                  il y a en pas mal chez moi, 

                                  respectés, ils respectent les autres. quand on les connait ils sont attachants. ce sont des êtres humains comme les autres.
                                  je n’ai jamais entendu un murmure au sujet de leurs présence. pourtant nous avons nos racistes.

                                  bravo Chalot d’avoir eu une pensée pour ceux qui souffrent à cause de la bêtise humaine 

                                  imagine t-on une hirondelle propriétaire de nid enregistré chez notaire. ?

                                  nous sommes tous des errants, de passage...

                                  je suis sûr que le christ leur aurait tendu la main. mais bien des cathos bien pensant , espérant le paradis, leur crachent dessus.

                                  • charles-edouard charles-edouard 26 février 2011 07:54

                                    les gens du voyage ont des droits

                                    oui ! le droit de voyager


                                    • CHALOT CHALOT 26 février 2011 11:14

                                      Mephisto !
                                      Idéaliste gauchiste ? oui porquoi pas....Ce que je refuse et je combats ce sont les refus de l’autre, du différent.
                                      Merci à Pastori


                                      • CHALOT CHALOT 25 octobre 11:00

                                        POUR UNE AIRE DE GRAND PASSAGE POUR LES GENS DU VOYAGE A L’ECHELLE DE L’AGGLOMERATION DE MELUN VAL DE SEINE

                                         

                                        Des élu(es), des citoyens et des citoyennes se mobilisent

                                        signez et faites signer cette pétition du VIVRE ENSEMBLE et DU RESPECT DES DROITS

                                         

                                        http://www.familles-laiques-de-vaux-le-penil.fr/2016/10/pour-la-creation-d-une-aire-de-grand-passage-pour-les-gens-du-voyage-dans-l-agglomeration-melunaise.html

                                         

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès