Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Lettre à ceux qui s’étaient perdus en chemin

Lettre à ceux qui s’étaient perdus en chemin

Le harcèlement à l'école ....

Retrouvez un peu d'humanité, je vous prie.

Vous venez de vivre un épisode que vous avez jugé pénible, douloureux et terriblement violent. La police puis la justice vous ont signifié d'une manière éclatante que vos agissements n'étaient pas recevables. Ce que vos professeurs et vos parents ne cessaient de vous dire et qui ne faisait pas écho dans vos consciences, vient de vous être répété de manière plus cinglante, plus spectaculaire puisque vous en aviez réellement besoin.

Non, il n'est pas normal de martyriser un camarade sous l'odieux prétexte que lui, souhaite travailler et vous, non. Non, il n'est pas digne de l'insulter ainsi depuis plus d'une année. Non, il n'est pas tolérable que chaque jour, il ait reçu coups et humiliations pour votre bon plaisir. Non, vous ne pouviez être respectés en agissant de la sorte et vous avez mérité ce qui vient de vous arriver.

Vous avez tous été entendus par la police. Les uns ont naturellement été convoqués comme simple témoin d'un drame pour lequel ils ne pouvaient pas faire grand chose. Les autres ont eu la surprise qu'on vienne les chercher au collège, ils ont découvert la sévérité d'une garde à vue, l'inconfort d'une nuit sur une paillasse en béton, l'angoisse des interrogatoires et des longues attentes.

Puis la justice a frappé, immédiatement, durement car vous aviez atteint l'ignoble, le monstrueux, l'inhumain. Votre pauvre victime ne supportait plus vos tourments, votre acharnement quotidien à la rabaisser, la dénigrer, la détruire ! Vous avez eu la chance que votre souffre-douleur n'aille pas plus loin dans son désespoir, que la diabolique machine que vous aviez lancée se soit arrêtée assez tôt. Sinon, toute votre vie, vous auriez porté le poids d'un crime dont vous vous êtes faits les acteurs inconscients.

Vous revenez avec encore dans la tête, la conviction de n'être que des victimes. Vous pensez ne pas mériter ce qui vient de vous arriver, les peines infligées par le juge, la honte imposée à vos parents, la fatigue et les désagréments de ces longues heures sans votre confort habituel. Comment pouvez-vous encore vous plaindre ou fanfaronner alors que vous aviez touché le fond de la barbarie quotidienne ?

Faut-il encore vous dire que depuis quatre mois que je vous côtoie, j'avais dans le fond du cœur un sentiment terrible, une pensée affreuse que je dois vous avouer ici. C'est la première fois que je retrouvais une classe, toute une classe, en pensant au plus secret de mon âme, que j'avais en face de moi des monstres. Oui, c'est ainsi que je vous percevais et, puisqu'il faut parfois user de termes plus explicites, même si je ne devrais pas vous le dire : « des infâmes salauds ! »

Et puisque maintenant la plaie purulente est percée, j'espère que nous allons faire un petit bout de chemin vers plus de dignité, plus d'humanité. Je ne vous demande pas d'aimer l'école, je crois que c'est trop tard, que vous vous êtes construits dans le rejet de cette institution. Je vous demande simplement de vous préparer enfin à votre métier de futurs adultes, de futurs parents.

Ouvrez votre esprit, soyez curieux du savoir et gourmands de la réflexion. Soyez attentifs à ce qui vous entoure, comprenez un peu mieux le monde et les gens. Jamais vous ne saurez tout et nul ici ne peut prétendre cela mais soyez plus tard capables de répondre à votre enfant quand il vous demandera « Pourquoi ... ? » ou bien encore « Explique- moi ». Bien sûr, parfois vous ne saurez pas lui répondre et alors vous prendrez la peine de lui dire : « Je ne sais pas, nous allons chercher ensemble ! ».

Que pensera-t-il de vous si à chaque question, il se voit rejeté, ignoré, repoussé parce que vous n'avez rien retenu de vos années d'école et que vous vous êtes enfermés dans votre inculture et votre refus de savoir ? Profitez encore de ces 18 mois de collège qui vous restent pour vous ouvrir un peu, grandir et devenir un adulte respectable.

Vous savez désormais que deux de vos camarades ne sont pas revenus. Ils ont dépassé la mesure ; ils ont mis en échec toutes les possibilités de réparation, de conciliation. Ils ont refusé les mains tendues, ignoré les sanctions, balayé les remontrances des professeurs, des policiers, du juge. Pour eux, la limite est dépassée, il leur faut une rupture avec leur environnement, incapable désormais de les replacer dans les conditions normales de la vie sociale. Pour eux, le travail sera plus douloureux, plus risqué. Il devra se faire loin de l'établissement parce que nous ne sommes pas en mesure de les aider contre leur volonté.

Si vous êtes ici, c'est que nous pensons que maintenant que vous avez payé, vous allez pouvoir repartir d'un nouveau pied, retrouver ce métier d'élève qui vous fuit depuis si longtemps. Aujourd'hui est un nouveau départ, c'est une nouvelle chance et j'ai bien peur que ce ne soit la dernière, de grandir dans le respect de vous -même. Votre malheureux souffre-douleur se reconstruit loin de vous, j'espère que vous éprouvez enfin pour lui de la compassion et des remords !

Sermonnement vôtre

Cette lettre leur a été lue. Je souhaite désormais qu'ils comprennent ! 


Moyenne des avis sur cet article :  4.48/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

42 réactions à cet article    


  • claude-michel claude-michel 11 janvier 2014 12:57

    ++

    Ou est passée l’école d’antan ou on entendait une mouche qui volait dans la classe... ou l’instituteur était respecté par les élèves et par les parents...Il n’y avait pas de souffre douleur à cette époque hélas disparue...Le respect et la dignité sont partis loin..très loin...l’EN est foutue je pense.. ?


    • C'est Nabum C’est Nabum 11 janvier 2014 13:02

      Claude-Michel


      Hélas si beaucoup de choses se sont envolées, il en est une éternelle : le martyre de quelques gamins différents, souffre douleurs ou boucs émissaires, différents ou pas vraiments comme les autres ...

      Ça a toujours existé mais ça se passait dans la cour ou dans la rue mais pas dans la classe. Le progrés c’est uniquement ça !

    • passtavie passtavie 11 janvier 2014 14:39

      Non Nabum :
      « Ça a toujours existé mais ça se passait dans la cour ou dans la rue mais pas dans la classe. Le progrés c’est uniquement ça ! »
      Le progrès ce n’est pas uniquement ça, c’est aussi facebook, ça va plus loin que la rue, la cour et la classe et ça reste. ça va plus loin que le petit microcosme du harcelé.


    • C'est Nabum C’est Nabum 11 janvier 2014 14:52

      Passtavie


      Oui, vous avez raison 

      Je voulais simplement dire que des comportements de ce type existaient aussi vant mais qu’ils sont désormais amplifiés par tous le smoyens de communication mis à disposition des jeunes.
      C’est une évidence... pour le seul profit des vendeurs de téléphone et d’unités.

      Curieux terme d’ailleurs car la désunion est au bout du combiné

    • loulou 11 janvier 2014 14:48

      Bonjour monsieur nabum. content de vous retrouver.

      A l’évidence vous gardez, et c’est bien, l’espoir humaniste et républicain que pouvez faire quelque chose pour les hommes ( Vos élèves.) et l’humanité en général.
      Simplement, je remarque que tout ce grand envol d’illusions que nous avons eu depuis plusieurs décennies, ne fonctionne pas.
      C’est a dire : l’illusion que chacun, dans son fort intérieur souhaite se diriger vers le bien et qu’il n’y a besoin d’aucune obligation ou injonction de la société pour l’y pousser.
      Ainsi, nous avons crées des quantités de victimes abandonnées a elles mêmes.
      Héla , trois fois hélas, sans une juste répression pour certain, la vie en société ne peut pas fonctionner.
      Nous voulons toujours nous absoudre de la réalité et aller vers une belle utopie. mais , ça ne marche jamais. Nous retombons ensuite toujours dans les vieilles recettes, car elles sont consubstantielles à ce que nous sommes !
       ;

      • C'est Nabum C’est Nabum 11 janvier 2014 14:54

        Loulou


        VOus êtes réaliste ! 

        Laissez moi l’illusion de mon optimisme car sinon à quoi bon faire le métier que j’ai choisi ?

      • eieiei 11 janvier 2014 16:54

        Cela me rappel un fait divers pas très loin de chez moi ; est-ce que c’est une lettre qui décrit des événements ? Javoue ne pas trop comprendre.


        • C'est Nabum C’est Nabum 12 janvier 2014 08:37

          eieiei


          Ce fut un feuilleton publié ici 
          Les aventures d’une classe ingérable depuis septembre

          Je vous invite à remonter le temps et mes billets si vous voulez comprendre

        • christophe nicolas christophe nicolas 12 janvier 2014 02:30

          Ce n’est pas que les enfants, dès que la pensée se transforme en dogme intouchable, la rédemption n’opère plus, c’est à dire le mécanisme de « je me suis trompé, pardon, rédemption et aller de nouveau vers l’avant » qui opère pour avancer sur la voie de la vérité.

          Einstein a dit « j’ai encore eu une idée à me faire enfermer dans un hôpital psychiatrique »

          Christophe Colomb, Gallilé, mais aussi Padre Pio, Maria Valtorta, Jean Pierre Girard et les hérétiques modernes, ceux qui s’intéressent aux pyramides, les ufologues, etc...

          Prenez John Searl, sa vie est un roman, sa femme l’a trahi... il a vécu deux ans dans la clandestinité à cause de ses découvertes en antigravité.

          La pensée unique, l’effet mouton, le chef qui détourne les mécontentements des iniquités qu’il provoque sur un tiers, ceux qui n’osent pas se plaindre au chef et prennent un collègue, etc... Le symbole du bouc émissaire est Jésus et il est ressuscité afin d’encourager ceux qui font progresser les connaissances et les révélations.

          René Girard a écrit un livre sur le bouc émissaire. Les managers dérangés du ciboulot en ont même fait une théorie, la résilience organisationnelle. Ils utilisent un « toxic Handler » ou porteur de souffrance. Ainsi, au lieu de s’améliorer par la vertu, ils continuent dans l’iniquité et s’équilibrent en se déchargeant sur un porteur de souffrance choisi pour sa capacité à absorber les frustations. Ce dernier ne doit pas le savoir pour éviter la révolte mais par sécurité car c’est très dangereux, ils montent un réseau dans l’entourage du toxic Handler qui n’est pas au courant avec comme alibi de l’aider. C’est en fait un pourrissage collectif dissimulé. L’entourage devient complice par bonté sans comprendre l’ignominie. Pour maintenir la supercherie, les coupables disent que c’est la faute du porteur de souffrance à ses amis alors que le secret est soigneusement camouflé. Après, l’entourage est coincé et n’ose plus revenir dans la vérité. Ainsi, le porteur de souffrance est totalement isolé et l’affaire ne peut plus être divulguée et portée devant les tribunaux ou se régler par quelques coup pieds au cul.

          Regardez, j’ai laisser un message. A vous de devinez lequel. Evidemment, ils en ont profité pour me piquer mes trucs de science. En gros, on m’a piqué les hypothèses de la théorie de l’intrication, vers 2005, autant continuer dans l’espionnage mais à l’époque jamais personne ne pensait que j’aboutirais. Lorsque j’ai trouvé début 2012, cela les a emmerdé mais je ne suis pas laissé faire et j’ai fait une divulgation mondiale. Pris au dépourvu, les gens impliqués ont planté les preuves et ont dû convaincre les autres avec la panoplie du délinquant sexuel, ce qui est totalement faux.

          De tout cela, vos gouvernements et bien d’autres sont complices. Pour les voyages spatiaux, c’est toutes les panoplies du contrôle de l’esprit et de la manipulation psychologique qui ont été déployées.

          Vous ne croyez pas à Moïse, à Elie, à Jacob, parce qu’il y a des faits surnaturels, moi je trouve qu’il n’y en a pas beaucoup par rapport à l’époque actuelle et je ne parle pas des magouilles de ma bourrique d’ex patronne, je parle de cruelles maladie et de vrais faits surnaturels. Alors à partir de mi 2012, j’ai pris toutes les connaissance et j’en ai fait des confettis devant leur yeux afin qu’ils sachent que Jésus est bien à la manœuvre aux cieux.

          Au fait, Sharon va bien ? C’est juste pour savoir parce qu’il y a des prophéties liées à son décès.


          • C'est Nabum C’est Nabum 12 janvier 2014 08:40

            Christophe Nicolas


            Votre commentaire me reste pantois

            Quel est le rapport entre ce monde fou et ces gamins qu’il faut remettre en ligne ?

          • Bubble Bubble 12 janvier 2014 08:51

            J’espère pour eux (et pour vous, aussi !) qu’ils ont vraiment été marqués par la garde à vue.

            J’ai été confronté à une fille qui en a ricané et a été fière de poster sur Facebook le « trophée » que représente cette nuit au commissariat à insulter les policiers. J’ai bien peur que ces jeunes ne construisent pas seulement sur un rejet de l’école mais plus généralement sur un rejet de toute forme d’autorité adulte.

            • C'est Nabum C’est Nabum 12 janvier 2014 09:05

              Bubble


              Je crois que la police a fait preuve de pédagogie et que la dureté de cette expérience a laissé des traces.

              Mais avec eux, tout est possible

            • Ruut Ruut 13 janvier 2014 07:09

              Honnêtement, quels exemples ont ces gamins ?
              Des entreprises qui délocalisent (peut vertueux).
              Des responsables de l’état qui ne respectent aucunes lois (peut vertueux).
              Un chef d’état qui cocufie sa compagne officielle (peut vertueux).
              des professeurs non soutenus par leur hiérarchie qui ne se font pas respecter en classe (quel exemple).
              Une normalisation du divorce et par conséquence un manque de respect envers ses propres enfants (peut vertueux).
              Quel rêvés du futur notre société offre elle a nos enfants (chômage, précarité, SDF, radioactivité, OGM, cancer, pollutions, taxes, interdictions etc...)
              Normal qu’ils finissent par nous cracher au visage.


            • gaijin gaijin 12 janvier 2014 09:22

              les monstres existent !
              nous nous situons tous quelque part sur une ligne entre les possibles extrêmes de l’humain ........
              disons entre le docteur mengele et le buddha
              la définition du monstre dépend de là ou nous décidons de mettre le curseur de la « normalité »


              • C'est Nabum C’est Nabum 12 janvier 2014 10:09

                 gaijin


                Le curseur de l’humanité et non de la normalité

              • Prudence Gayant Prudence Gayant 12 janvier 2014 17:19

                ON efface tout et on continue ????

                Ils se sentent victimes ils n’ont rien compris.
                Vous n’en ferez jamais des êtres capables de réfléchir.
                Ce sont des monstres des fous-furieux des salauds.
                Les parents sont allés en meute au collège pour hurler leur indignation. Donc leurs chers petits sont confortés au sein de la « cellule familiale » de l’iniquité de cette histoire.
                Attendez vous encore à pire.
                Longez les murs, car ils savent à présent que vous avez publiez depuis 4 mois leurs exploits scolaires. Ils savent qu’ils sont espionnés par leur prof et que de parfaits inconnus suivent leur petite vie médiocre à la trace et que ces parfaits inconnus les jugent pour ce qu’ils sont.
                Vous auriez dû faire lire cette lettre par un de vos élèves, vous seriez encore à attendre qu’il déchiffre la première ligne. 
                Je vous avouerais que l’histoire de cette segpa à présent m’indiffère totalement et de voir enfin le petit M ne plus vivre ce cauchemar m’interpelle.
                Vous ! Adultes, professeurs et équipe enseignante avez laissez faire.
                Un enfant souffrait sous vos yeux et vous avez laissez faire pendant un an.
                Tout ce qui vous importe à présent, c’est de tourner la page et d’essayer d’apprendre à ceux qui reste un semblant de choses hétéroclites. 
                Bonne fin d’année scolaire, monsieur le professeur.

                 


                • C'est Nabum C’est Nabum 12 janvier 2014 19:01

                  Prudence


                  Je suis arrivé le dans cet établissement le Premier septembre Dès le 17 septembre je tirai la sonnette d’alarme auprès de l’inspecteur J’ai agi comme j’ai pu en classe, j’ai protégé M et j’ai écrit un article pour signaler son calvaire

                  Je suis sans doute responsable mais j’en ai fait beaucoup par rapport à ceux qui n’ont rien fait

                  Maintenant, je suis sans doute méprisable comme tous ceux qui sont pris entre deux feux (au moins) 

                • christophe nicolas christophe nicolas 12 janvier 2014 22:04

                  Juste pour dire que c’est un principe général qui s’applique d’une façon particulière pour les enfants. Il ne faut pas faire de hors sujet ? On est à l’école ?

                  Tu vois les adultes en font des théories de management... incroyable.


                  • C'est Nabum C’est Nabum 13 janvier 2014 06:06

                    Christophe


                    Hors sujet
                    Mauvais sujet
                    Sujet d’exception

                    Mais quel est le sujet ? 
                    Quel est l’objet ?


                  • Ruut Ruut 13 janvier 2014 07:13

                    Le sujet c’est qu’attendons nous de ces enfants et que faisons nous pour les y amener ?
                    Quels comportements acceptons nous de ces enfants et que faisons nous pour le leur enseigner ?

                    C’est quand même la base de l’école.


                  • C'est Nabum C’est Nabum 13 janvier 2014 11:32

                    Ruut 


                    L’école ne peut remplir sa mission quand l’éducation vient à manquer

                    Hélas, nous sommes bien démunis pour combler des lacunes anciennes et nous avons souvent à faire à quelques parents qui ne sont là que pour nous mettre des bâtons dans les roues

                  • Shawford Shawford43 13 janvier 2014 09:00

                    Salut Na Boom, ça b.... ? smiley


                    Dîtes, z’avez vu passer mon article en modo ?

                    Pourrez vous :

                    - a minima m’informer de l’évolution des scores si ceux ci sont visibles
                    - au mieux m’apporter votre vote, et ce sur ma seule bonne fois si tant est qu’il n’ait pas déjà emporté votre conviction.

                    Merci d’avance.



                    • C'est Nabum C’est Nabum 13 janvier 2014 11:33

                      Shawford43


                      Je m’en infoorme sur le champ ! 

                    • C'est Nabum C’est Nabum 13 janvier 2014 11:37

                      Shawford43


                      Par courtoisie j’ai voté pour un article pour lequel, fondamentalement, je suis en désaccord.

                      Je vous livre un article réponse demain ... 

                      Les avis sont très partagés et votre compteur affiche 0

                    • Shawford Shawford43 13 janvier 2014 11:43

                      Je n’e attendais pas moins de vous et vus en suis gré.


                      Quelle doit êrte le verdict du compteur pour validation ?

                    • C'est Nabum C’est Nabum 13 janvier 2014 11:46

                      Shawford43 


                      Le désaccord a aussi besoin de la liberté d’expression ...

                      Un certain ministre semble oublier ce préalable au débat.

                    • Shawford Shawford43 13 janvier 2014 11:56

                      C’est tout l’objet de mon article en fait : préconiser la possibilité de se décharger de tous présupposés sur les messagers pour pouvoir se concentrer uniquement et valablement sur le message et le sens du message, contextualisé et pré/post argumenté.


                      Car l’Etat de droit censé permettre d’encadrer valablement la vie démocratique, est bel et bien mort en France en 2014.

                      Et pas d’autre choix que de quitter délibérément les sentiers battus pour opérer, par résignation mais tout aussi bien par saine opportunité, le net donne les moyens d’opérer de la façon la plus potache qui soit, mais les conséquences pouvant elles être tout ce qu’il y a de sérieuses et salvatrices.

                      So why not ?

                    • C'est Nabum C’est Nabum 13 janvier 2014 12:21

                       Shawford43 


                      Pour moi, la démocratie est morte dans ce pays quand le peuple souverain a exprimé un refus par Référendum et qu’un coup d’état parlementaire fomenté par l’Ump et le Ps a permis d’effacer sans débat.

                      Tant que ces deux partis se partageront encore le pouvoir, il n’y aura pas de place à la démocratie en France.

                    • Shawford Shawford43 13 janvier 2014 13:10

                      Bon beh en tout cas on va à la vitesse de la lumière en 2017 vers l’une des deux parties extrêmes de l’échiquier, ça vous rassure vous ? Et avec une très grosse côte pour celle qui rappelle le plus pressement les « plus sombres heures de notre histoire ».


                      Ne pas donner sa chance à toute autre solution même la plus exotique, désinvolte ou embryonnaire en apparence, et dès lors même qu’elle abrite en son sein l’exclusion de toute violence, là serait pure folie, veuleurie ou ignorance fautive.

                      Faîtes moi au moins l’honneur dans cette optique de lire attentivement ce commentaire d’hier soir, les liens qui vont avec et ce que tout ça révèle de très inhabituel.

                    • Prudence Gayant Prudence Gayant 13 janvier 2014 14:05

                      Nabum,

                      Vous pouvez ramener le pain et le saucisson ? pour la cruche de vin il y a ce qu’il faut à la cave.

                    • C'est Nabum C’est Nabum 13 janvier 2014 16:38

                      Shawford43


                      J’espère qu’une autre voie est possible.

                      Rasons les débris de cette Répulique moribonde, chassons la classe politique accrochée à ses privilèges et pensons une autre structure où le citoyen aura sa place et restera citoyen.

                      C’est urgent

                    • C'est Nabum C’est Nabum 13 janvier 2014 16:39

                      Prudence


                      Le saucisson risque de poser problème.

                      Le cochon n’a pas bonne presse de nos jours ! 

                    • Shawford Shawford43 13 janvier 2014 16:59

                      C’est ici et maintenant Nabum, et pour moi c’est même sûr -et c’est une conviction mûrement édifiée depuis que j’ai découvert le Net il y a 20 ans, ça ne peut et ça ne va donc pouvoir passer que par ici.


                      Le cyber espace balbutie toujours mais son éclosion véritable dans sa dimension humaine, sociétale et non plus seulement faussement sociale, va être encore plus foudroyante que la seule emprise « technologique » du phénomène, qui ne constitue que la partie émergée de l’iceberg.

                      En cela je suis toujours à 99% un soldat du virtuel et de l’absurde en mission, mais bien accroché sur le fil. smiley 

                    • Prudence Gayant Prudence Gayant 14 janvier 2014 15:00

                      Il y a un autre « clan » qui veille en ce moment depuis plus de deux siècles et qui attend le retour du grand sauveur. 

                      il n’attend que cela l’écroulement de la démocratie pour vouloir et tenter de reprendre le pouvoir. 
                      mais ils n’ont que peu de chance apparemment.

                    • Prudence Gayant Prudence Gayant 14 janvier 2014 15:03

                      Mais on ne touche pas au petit cochon ! 


                    • C'est Nabum C’est Nabum 14 janvier 2014 16:43

                      Shawford43


                      Sans doute Shawford43 mais sachez aussi que le Trolls ont toute leur place sur cet espace et ils y sèment la médiocrité

                    • C'est Nabum C’est Nabum 14 janvier 2014 16:44

                      Prudence


                      Je suis pour la monarchie à la seule condition d’être le monarque

                    • Shawford Shawford43 14 janvier 2014 16:48

                      Semons, semons, il en restera bien quelque chose, Ô Phare des Belles Haines


                    • C'est Nabum C’est Nabum 14 janvier 2014 16:49

                       Shawford43


                      À moins que la terre soit arride ! 

                    • Shawford Shawford43 14 janvier 2014 16:50

                      Bah dans ce cas là, temps pris, y’en a pour qui elle sera toujours à rire smiley smiley smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès