Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > LOPPSI 2 : les dictateurs en ont rêvé, l’UMP l’a fait (...)

LOPPSI 2 : les dictateurs en ont rêvé, l’UMP l’a fait !

L’actualité nous pousse à publier sur le site, dès aujourd’hui, le thème du prochain dossier central du journal, qui sera dans les kiosques à partir du jeudi 16 décembre. Le dossier sera bien évidemment beaucoup plus complet, et vous pourrez commander ce numéro en pdf dès mercredi soir, sur le site.

Avez-vous déjà entendu parler de la loi dite LOPPSI 2 ? Le « vulgum pecus », entendez les ignorants, la masse, le commun des mortels comme se plaisent à nous qualifier les occupants des salons feutrés de l’Élysée et du Medef, ignore de quoi il s’agit. Cet acronyme signifie LOi de Programmation pour la Performance de la Sécurité Intérieure. Maintes fois annoncée depuis trois ans, cette loi était devenue l’Arlésienne. Le virage sécuritaire, xénophobe et liberticide de la politique sarkozienne, marqué par le discours du chef de l’Etat à Grenoble le 30 juillet dernier, prend une forme beaucoup plus concrète, puisque cette loi a été votée par le parlement (février 2010), puis encore « durcie » avec de nombreux amendements stupéfiants (à chaque fait divers, un amendement), votée par les sénateurs en pleine réforme sur les retraites (1), et s’apprête à revenir au Parlement en deuxième lecture, du 14 au 21 décembre prochain, pour être définitivement adoptée.

Alors regardons d’un peu plus près ce que contient cette loi « fourre-tout », complexe, qui commence à soulever l’indignation de nombreuses associations, du DAL (Droit Au Logement) à la LDH (Ligue des Droits de l’Homme) en passant par le Syndicat de la Magistrature ! Que trouve-t-on dans la Loppsi 2 ?

A peu près tout : des pouvoirs élargis pour les policiers municipaux, dont les directeurs auront désormais le statut d’agent de police judiciaire, la possibilité de créer des milices policières baptisées « réserves civiles », l’instauration d’un couvre-feu pour les mineurs de moins de 13 ans, le durcissement des peines pour toute une série de délits (cambriolages, violences contre des personnes âgées), la généralisation de la vidéosurveillance, l’alourdissement des peines pour usurpation d’identité sur internet, le blocage de sites web illicites sans intervention d’un juge (un véritable outil de censure), le renforcement du fichage policier et l’interconnexion de ces fichiers (recoupement), etc.

 

« pouvoirs élargis pour les policiers municipaux, création de milices policières baptisées « réserves civiles », instauration d’un couvre-feu pour les mineurs de moins de 13 ans, durcissement des peines pour toute une série de délits… »

 

Le texte comprend également de nouvelles dispositions liées directement aux événements de cet été. Comment accélérer le traitement des dossiers des étrangers en situation irrégulière ? En ayant recours à la « vidéoconférence en centre de rétention. Il s’agit de décharger les policiers des escortes vers le tribunal. Le sort des étrangers en rétention sera donc réglé hors la présence physique d’un magistrat » indique Le Monde. Mais en y regardant de près, cette mesure s’appliquera potentiellement à tous les prévenus en audience correctionnelle… Cet amendement a donc été justifié par le xénophobe Brice Hortefeux (qui, rappelons le, a été condamné par la justice pour « injure raciale ») en expliquant qu’il fallait absolument pouvoir raccourcir les procédures. Mais cette volonté de « raccourcir les procédures » n’est pas nouvelle. Déjà en 2004, lors de l’adoption de la loi pour la confiance dans l’économie numérique, plusieurs députés avaient évoqué l’idée d’utiliser la vidéoconférence pour « alléger » les tribunaux. Pour ceux qui en doutaient encore, les choses sont maintenant extrêmement claires : l’indépendance de la justice est visée. On taille dans les budgets, on orchestre machiavéliquement le mauvais fonctionnement de la justice pour avoir les coudées franches, liquider les juges d’instruction et rendre les Procureurs maîtres des procédures. Un procureur est aux ordres, un juges est beaucoup plus difficilement contrôlable…

 

« On taille dans les budgets, on orchestre machiavéliquement le mauvais fonctionnement de la justice pour avoir les coudées franches, liquider les juges d’instruction et rendre les Procureurs maîtres des procédures »

 

Comment mieux protéger les forces de l’ordre après le décès d’une policière municipale en mai 2010 (Hortefeux avait ressorti son « taser » pour l’occasion) et les événements de Grenoble du mois de juillet ? En incluant dans le texte « la déchéance de nationalité et le renforcement des peines prévues pour les auteurs de crimes contre les dépositaires de l’autorité publique », dixit Lexpress.fr. Là encore la même méthode est appliquée : on utilise un fait divers pour justifier l’inqualifiable. Le très distingué Brice utilise encore l’exemple de délinquants « étrangers » pour apporter sournoisement un amendement à la loi, qui durcit considérablement les peines encourues pour tous les citoyens qui oseront se rebeller contre un « dépositaire de l’autorité publique ». Je vous invite à lire avec attention l’analyse des principales dispositions de la Loppsi 2. Au même titre que les futurs « miliciens », les policiers municipaux vont devenir, aux yeux de la loi, des dépositaires de l’autorité publique. Ils pourront retenir votre permis de conduire, voire même vous emmener de force dans un hôpital pour que vous soyez soumis à des examens médicaux, sans que vous ayez la possibilité de vous y opposer.

L’article 23 permettra d’installer des « mouchards » au sein même des ordinateurs. La mesure prévoit que ces « écoutes » informatiques seront rigoureusement encadrées par les juges d’instruction, mais ces précautions ne rassurent pas les sceptiques et pour cause, puisque le gouvernement prévoit justement la suppression du juge d’instruction, ce qui donnera au Procureur de la République seul, le pouvoir d’encadrer ces dispositifs ! Pour ceux qui ne sont pas familier avec l’informatique, en clair, grâce à Loppsi 2, un flic pourra bientôt fouiller toutes les données présentes sur votre PC. Toutes. Il pourra lire vos frappes clavier, activer le micro et la webcam pour pouvoir vous écouter et vous regarder, tout cela sans qu’aucun juge n’ait été informé…

Un autre article commence également à faire réagir beaucoup de monde sur internet : l’article 32 ter A de la LOPPSI 2, qui sous prétexte de lutter contre les campement irréguliers de roms et autres exclus du logement, bafoue les principes de la protection par le juge du domicile, des biens, de la vie familiale et privée, et donne un pouvoir arbitraire et disproportionné au Préfet : en effet, la procédure d’expulsion en vigueur actuellement sur les logements de fortune, nécessite une décision du juge, elle protège d’une expulsion en hiver, elle permet d’être pris en compte dans des dispositifs de relogement voire d’hébergement, elle doit respecter des délais et des actes de procédure délivrés par un huissier, elle prévoit la protection des biens des personnes expulsées ....

 

« ROMs, gens du voyage, habitants de bidonvilles, de cabanes, de maisons sans permis de construire, de camionnettes et de toutes formes d’habitats légers, mobiles et éphémères, tous sont visés... »

 

C’est une mesure arbitraire, car elle est justifiée par « un risque grave d’atteinte à la salubrité, à la sécurité, à la tranquillité publiques », notions extensibles et floues, qui laissent la place à toutes les interprétations. Elle vise toute personne qui aura décidé en réunion (2 personnes et plus), de s’installer sur un terrain quel que soit le propriétaire, et la nature de la relation entre le propriétaire du terrain et les habitants. Même si un des habitants est le propriétaire du terrain, ou si l’utilisation du terrain est contractualisée avec les occupants, ou si simplement le propriétaire n’est pas opposé à cette installation, le Préfet peut employer cette procédure d’exception dans un délai de 48h.

L’article prévoit une sanction financière pour ceux qui ne s’exécuteraient pas assez vite, ainsi que la destruction de l’habitation et des biens qu’elle renferme, sur procédure accélérée. La destruction au bulldozer et le vol des biens d’autrui seront ainsi légalisés. Cette disposition ouvre la voie à une atteinte au droit de propriété. Cette loi, viendrait faciliter la destruction autoritaire des constructions dite « illicites », et la réalisation de la « lutte anti-cabanisation » lancée notamment par le Préfet des Pyrénées Orientales depuis 2007.

Cette disposition vise et accable les personnes les plus gravement touchées par la crise du logement. A l’opposé des politiques conduites il y a 50 ans, elle répond à la recrudescence des bidonvilles et des formes les plus aigües de mal-logement par la répression et par une procédure d’expulsion expéditive. Alors que le Gouvernement prétend mettre en œuvre le droit au logement, il n’est prévu ni relogement ni hébergement pour les expulsés. Ils doivent quitter les lieux et se rendre « invisibles ».

Alors que peut-on faire ? Pas grand-chose ! L’assemblée est très majoritairement UMP et ce texte sera voté. Contacter nos députés lotois ne servira pas à grand-chose, ils voteront contre. Le seul moyen d’agir qu’il nous reste réside dans la diffusion de l’information. Vous trouverez ci-après l’appel du Syndicat de la Magistrature, au nom du Collectif Liberté Egalité Justice. Informez les gens autour de vous, le plus possible, y compris les gens qui votent régulièrement pour l’UMP et ne sont pas pour autant des fascistes. Vous trouverez sur le site du Lot en Action tous les liens qui vous permettront de relayer ces informations par mail. Achetez le journal, version papier ou en pdf, et faites tourner l’info. Des manifestations sont prévues, notamment à Toulouse, le samedi 18 décembre (13h30 à St Cyprien) mais concernent uniquement, pour le moment, le fameux article 32ter, démontrant que l’information n’est pas encore passée. N

 

« Informez les gens autour de vous, le plus possible, y compris les gens qui votent régulièrement pour l’UMP et ne sont pas pour autant des fascistes… »

 

Nous publions également à nouveau, ci-après, le texte de la « Dictature constitutionnelle en douze étapes ». Malheureusement nous franchissons inexorablement les étapes. Jamais la France n’a connu un tel recul de la démocratie. En plus du rouleau compresseur libéral, qui lamine véritablement les citoyens les plus démunis (et maintenant la classe moyenne), la dérive sécuritaire devient clairement une dérive fascisante. Cette loi va permettre à ce gouvernement de taper très fort et d’avoir les moyens de mettre en place une véritable dictature, puisque chaque citoyen sera à la merci du moindre « dépositaire de l’autorité de l’Etat ». Bientôt il ne fera pas bon regarder un policier municipal trop fixement dans les yeux. Bientôt il sera bien difficile de se sortir de l’engrenage infernal de la justice si vous avez maille à partir avec un milicien, simple quidam, qui vous en voudra pour une histoire de voisinage, de voiture mal garée ou encore parce que sa femme (ou son mari) vous trouve « sympa ». Bientôt il sera trop facile de réduire au silence tel site internet, tel journal d’opinion ou tel journaliste trop indépendant…

Nous allons rapidement entendre les ténors de l’UMP monter au créneau devant l’inquiétude grandissante des citoyens. Ils vont tenter de justifier ces dérives inqualifiables en parlant de sécurité, en jetant l’opprobre sur les étrangers, sur les mineurs délinquants, sur les récidivistes de crimes sexuels. Ils vont fustiger les femmes et les hommes politiques, qui ne vont pas tarder protester haut et fort pour surfer sur la colère du peuple (pourquoi ne l’ont-ils pas fait avec plus de force depuis le mois de février, date du premier vote de la Loppsi à l’assemblée ?), les accusant d’être des démagos gauchisants. Ils vont tenter de rassurer en mettant en avant leur bonne foi, leur volonté de trouver des solutions pour remédier aux peurs qu’ils distillent eux-mêmes (avec l’aide des Pujadas, Claire Chazal et de tous ces larbins devenus des lécheurs de bottes) auprès des personnes âgées et des plus fragiles. Mais la loi sera votée. La loi sera mise en application. Et je ne suis pas si sûr qu’une alternance en 2012, si tant est qu’elle ait lieu, change grand-chose à la situation.

Avec la Loppsi 2 deux nous franchissons donc une étape vers l’épreuve de force. Et à moins de vouloir en découdre en prônant l’insurrection, ce qui serait totalement irréaliste, criminel et probablement inefficace, il ne nous reste plus qu’une seule solution : les faire plier en menaçant directement l’économie libérale. L’opération du 7 décembre dernier, « Sus aux banques », en est une, à condition qu’elle se reproduise de façon plus soutenue et coordonnée. Changer nos comportements de consommation en est une autre. Si nous réduisons notre consommation massivement, en limitant nos achats au strict minimum, en désertant les grandes-surfaces et en achetant « local », c’est l’économie mondiale qui se trouverait bouleversée.

 

(1) La majorité sénatoriale s’est rebiffée, d’abord par des déclarations de ses leaders, dont le président du Sénat Gérard Larcher demandant de « faire attention » ou le président centriste de la commission des Finances, Jean Arthuis, s’alarmant d’une « surenchère sécuritaire ». Puis, par un rejet retentissant en commission des Lois des amendements du gouvernement les plus emblématiques. Une pression terrible a alors été exercée par l’UMP sur les sénateurs, qui ont fini par voter le texte (certains amendements ayant été a peine « édulcorés ») à une large majorité par 177 voix contre 153. Le résultat de ce vote est révélateur car c’est certainement un des résultats les plus larges obtenu depuis le début du quinquennat...


Moyenne des avis sur cet article :  4.58/5   (57 votes)




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • Stupeur Stupeur 10 décembre 2010 17:24

    Ouais, le parti pas populaire il peut se la garder sa LOPPSI 2 ! 

     

    • whiteh 10 décembre 2010 17:36

      Terriblement vrais ...


      • Morpheus Morpheus 10 décembre 2010 19:56

        Bienvenue dans la République Bananière de France ... :->


        • Yvance77 10 décembre 2010 22:57

          Merci post très intéressant


          • Vent d'est Vent d’est 11 décembre 2010 00:01

            "L’article 23 permettra d’installer des « mouchards » au sein même des ordinateurs. La mesure prévoit que ces « écoutes » informatiques seront rigoureusement encadrées par les juges d’instruction, mais ces précautions ne rassurent pas les sceptiques et pour cause, puisque le gouvernement prévoit justement la suppression du juge d’instruction, ce qui donnera au Procureur de la République seul, le pouvoir d’encadrer ces dispositifs ! Pour ceux qui ne sont pas familier avec l’informatique, en clair, grâce à Loppsi 2, un flic pourra bientôt fouiller toutes les données présentes sur votre PC. Toutes. Il pourra lire vos frappes clavier, activer le micro et la webcam pour pouvoir vous écouter et vous regarder, tout cela sans qu’aucun juge n’ait été informé…"

            Avec le blocage des site web , cité précédemment, cette partie de la loi me parait vraiment inquietante...


            • BOBW BOBW 11 décembre 2010 11:51

              Pour fouiller aussi dans tous les ordinateurs des délinquants en col blanc (L.Bet- Worth — et les banquiers tricheurs-fraudeurs) en plus de tous les« Résistants » Les « Rechtsanwalt Führer »(procureurs de N.S) et leurs milices auront beaucoup de travail et devront faire de nombreuses heures supplémentaires....

              De plus avec le nombre de bidouilleurs et de sanctions contre les contrevenants de HADOP. ,le régime« libéral UMP :-> »va devoir créer de nombreux( emplois dans le bâtiment et de gardiens des prisons et des nouveaux camps de Konzentration ).

            • lemouton lemouton 12 décembre 2010 17:00

              @ vent d’est

              je vais vous inquiéter, mais ce mouchard existe déjà, par conception dans nos appareils, c’est l’adresse mac smiley
              http://fr.wikipedia.org/wiki/Adresse_MAC
              Rien à voir avec apple, mais avec les composants de communication de nos ordis

              en bref, chaque appareil se reliant à un réseau peut être identifié par un code qui lui est propre et qui est inscrit, tatoué dans sa carte réseau  smiley


            • 2102kcnarF 11 décembre 2010 00:14

              Sans remaniement profond de la constitution, je ne vois pas comment on peut appliquer ce programme....

              Techniquement même je ne vois pas comment un Etat peut seul l’appliquer...

              Avec l’ACTA ( accord international ) peut-être, mais là c’est le monde et tout l’internet qu’il faudra surveiller....

              En fait je n’y crois pas ... un régime nazi à l’échelle mondiale ? je doute, je doute ....

              L’article en tout cas est trés clair et concis ...


              • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 11 décembre 2010 00:37

                Un projet pour 2012 : faire subir à l’UMP ce que les gens vivent au quotidien en France.


                • Marc Viot Marc Viot 11 décembre 2010 01:19

                  Je n’y vois pas le grand programme de construction d’établissements pénitencier !

                  Où vont ils pouvoir loger tous ces futurs délinquants ?

                  • TSS 11 décembre 2010 09:52

                    Hmmm, AUCUNE des « mesures sécuritaires » ne changerait quoi que ce soit à la grande majorité de la population Française qui..en fait..ne commet tout simplement pas de crime.

                    il n’y aura pas besoin d’être delinquant ,il suffira de vouloir defendre son« bon droit » devant un

                    policier « bas du front(cela existe) ou simplement »mal luné" !! c’est vrai qu’il suffira de raser les

                     murs et d’avoir les pantalons sur les chevilles ,ce qui ne vous arrivera jamais... !!


                    • xray 11 décembre 2010 11:10


                      Les
                      Français sont revenus à la situation du début des « années 40 ». 
                      Ils sont soumis à : 

                      - Une monnaie d’occupation ; 

                      - Des journalistes d’occupation ; 

                      - Des mœurs judiciaires dignes du nazisme ; 

                      - Des collabos financés et au service de qui ? L’Europe,  les Américains, ou le Vatican ? 

                      Néanmoins, dans les moyens mis en œuvre par l’Europe pour asservir les foules on reconnaît les méthodes de curés : 

                      - « Générer l’incompréhension, les désordres, la délinquance, la criminalité, l’injustice,  la misère, les maladies, les épidémies, les conflits,  les guerres, les famines, etc. » 
                      Le tout reposant sur l’ignorance permanente et des flots de mensonges sous lesquels les médias noient les individus. 

                      L’Europe est soumise au diktat de l’axe CIA-Vatican. 
                      Seule la géographie distingue la CIA du Vatican. Pour le reste, c’est pareil. 

                      - Les mêmes intérêts, les mêmes méthodes, les mêmes moyens, les mêmes personnes ! 

                      - Les curés manipulent. Ils contrôlent le premier et le plus grand réseau de renseignement. Ils vivent de la misère qu’ils produisent. Ils gagnent à pourrir la vie du plus grand nombre. 

                      - Les américains manipulent. Ils imposent aux pays européens tout ce qu’ils ne veulent pas chez eux. Etc. 

                      Se sortir de l’Europe ! Et, vite ! 
                      http://n-importelequelqu-onenfinisse.hautetfort.com/archive/2010/06/30/se-sortir-de-l-europe-et-vite.html 



                      • kiouty 11 décembre 2010 11:16

                        On remarquera le silence absolu du PS sur cette question. Par contre on les entend bien sur DSK et les primaires et royal...


                        • friedrich 11 décembre 2010 11:25

                          Excellente remarque 

                          L’UMP et le PS sont les deux acteurs principaux de ce spectacle démocratique.

                        • desmotscratie 13 décembre 2010 16:15

                          Précisions :

                          1/ j’ai toujours voté à gauche et très souvent pour le PS

                          2/ je ne suis membre ni du PG, ni du fan club de JLM, ni d’aucun autre parti.

                          L’heure n’est plus à instruire à charge le dossier de l’UMPereur Sarkozy, ni celui de l’UMpire, ni même celui du PS. La question n’est pas de se débarrasser de l’UMP pour y mettre le PS. Il (m’)apparait de plus en plus clairement que l’heure est à virer l’UMPS dans son intégralité ! Ca prendra le temps qu’il faudra, mais c’est le prochain objectif sur lequel il convient de mettre le cap pour espérer réformer le système de la cave au grenier ! Je m’adresse ici aux esprits progressistes.

                          Pour avoir observer le paysage politique, je ne vois qu’un recours possible à court et moyen terme autour de qui fédérer nos actions : Melenchon [ je rappelle que je ne suis encarté dans aucun parti ]. Une fois admis que personne n’est parfait, je ne vois pas cependant qui d’autres a les qualités pour espérer mobiliser et dynamiser autour d’idées progressistes qui permettent de rompre avec le système. Entre autres, il défend l’idée d’une constituante et il ambitionne de faire voter le peuple pour soutenir la mise en place d’un programme de gauche authentique. Alors j’invite tous les brillants contributeurs d’ici et d’ailleurs dont le coeur et les valeurs penchent à gauche à se mobiliser non plus contre Sarkozy, l’UMP, mais contre l’UMPS en s’engageant ouvertement pour une candidature forte issue de la gauche de gauche.

                          Pour que les choses soient bien claires je précise : dans mon esprit le PS ne compte plus. Il est un adversaire à écarter. CA PRENDRA LE TEMPS QU’IL FAUDRA. Mais c’est un passage obligé. Et rien ne dit par ailleurs que les choses iront forcément lentement. Le facteur temps n’est pas un argument pour transiger sachant que les gens du PS ne sont pas là au service des idées de gauche mais au service de leur intérêts carriéristes. Ils sont enferrés dans les rouages du système. Nous ne pouvons rien en attendre de bon. En tant qu’individus responsables du devenir du vivre ensemble, nous revient la tâche de nous engager pour que cesse la dérive délétère et dérélictionnelle de la mondialisation techno-scientiste qui suit son cours aussi inexorablement que la progression du désert démocratique dans nos contrées !

                          Mesdames messieurs, je pense que l’heure de notre prochain rendez-vous avec l’Histoire approche et que nous devons nous y préparer. Nous ne sommes pas assurés de l’issue ; nous ignorons la durée et l’âpreté de la bataille (un effondrement soudain n’est pas à exclure) ; mais nous savons que ne rien faire serait suicidaire et que nous ne nous résignerons pas à cette option parce qu’elle est tout simplement impossible ! Parce que les agents du progrès qui peuplent l’Humanité la conduiront une fois encore à se ressaisir pour se remettre sur les bons rails. A ce propos voir l’exemple à suivre proposé par l’Islande.


                        • pallas 11 décembre 2010 12:00

                          Internet est le lieu de la guerre entre Nations et peuples, de communautés ethniques et religieuses.

                          Les États en sont bien conscients.

                          Internet est la troisième guerre mondial entre nations d’abord idéologique, ensuite viendra le bain de sang.

                          L’Etat Français n’est pas demeurer, et son rôle premier est de limité au maximum cela.

                          Les Hackers, et divers pirates, ne sont rien, juste de l’auto masturbation de quelques individus pensant qu’il existe une communauté.


                          • babadjinew babadjinew 11 décembre 2010 13:11

                            Merci à celui qui prend encore la peine de nous informer, de nous rappeler que l’on est loin d’être vacciné contre la bêtise du fascisme.

                            Quand aux esprits étroits qui estiment que cette dérive fascisante ne concernera que les déviants, ils sont bien naïfs. 

                            Toutes ces mesures n’ont qu’un seul et unique but, nous museler, nous réduire à des entités si insignifiantes qu’il n’y aura plus personne pour oser dire, crier, exploser face à l’incurie, l’irresponsabilité, la perversité voir le sadisme d’un univers financier sans limite.....

                            L’entropie de notre système actuel est telle que pour préserver l’actuel fonctionnement il n’est d’autres choix que de basculer dans des régimes fascistes. Non pas pour nous préserver des toujours méchants déviants (étranger, gamins, exclus, et autres espèces de résistants), mais simplement pour préserver le prés carré d’une élite plus que minoritaire......

                            Les ventres ce vides, le flots d’exclus de notre mode de vie ne cesse de s’amplifier, les nouvelles donnes économiques qui rendent l’Asie et l’Amérique du Sud bien plus intéressantes que la vielle et sénile Europe sur un plan économique n’arrangeront en rien cette donne.

                             Donc face à une grogne qui ne peut qu’augmenter avec le nombre toujours plus alarmants de sacrifiés sur le triste hôtel du suicide collectif (croissance à tous prix sans tenir compte des impératifs propres à notre propre survit), la seule réponse qui permette la continuité de ce désastre est cette loi four tout !

                            Nous sommes tous sur le même bateau, français, européen, citoyens du monde, nous sommes tous à la merci de ce nouveau monde que point on ne construit mais qui tel une fatalité nous est imposé.

                            Wake up, ne prenons pas le même chemin qu’au siècle passé, car pour les organisateurs de cet état de fait, une bonne vielle guerre est plus que souhaité.

                            Si la crise une chose nous aura apprit, c’est que l’on trouve toujours de l’argent et pour le compte énormément d’argent pour sauver le capital, mais jamais aucun € pour sauver ne serait ce qu’une vie.

                            Le cout global de la faim dans le monde est estimé à 320 Milliards € par ans somme jamais trouvée. Le sauvetage des banques aura couté juste en Europe plus de 5200 Milliard €. Somme qui sera ponctionnée dans nos poches et dans celles de nos enfants pour les 50 prochaines années......

                            Cette loi fasciste est l’unique solution pour faire passé les amers pilules avenirs.

                            Le monde fractionné dans l’illusion de frontières présentent uniquement dans nos esprits d’arrière garde étant de fait le levier le plus efficace des grands argentiers pour qui le monde n’a plus aucune frontière.

                            Wake up !!!!!!


                            • friedrich 11 décembre 2010 14:59

                              J’arrive pas à croire que ce type est prof de math, on dirait qu’il sait pas compter jusqu’à 10


                            • friedrich 11 décembre 2010 15:31

                              Tiens, encore une grenouille qui trouve que la flotte est bonne.


                            • babadjinew babadjinew 12 décembre 2010 12:47

                              J’avais pourtant souligné me semble t’il que les stupides frontières et autres repères caduques d’un défunt 20eim siècle n’avaient plus court ici et maintenant.


                              Je ne connais pas le nom de la LOPPSI en Grece, Angleterre, Espagne, voir USA, INDE, ou Chine, mais je sais que ces wagons de lois ultra-sécuritaires, liberticides fascisantes et anti démocratique sont promulguées et misent en oeuvre partout sur la planète.

                              Faut vraiment être aveugle ou dans le déni complet pour ne pas s’en rendre compte. Par ailleurs pour quelqu’un qui ose dire qu’il est un économiste en herbe, la réflexion ne vole pas bien haut.

                              Alors juste une petite question économique de base :

                              Comment poursuit on efficacement une direction économique lorsque de plus en plus de monde n’a plus accès à cette dit économie ??????





                            • spartacus le vrai pas l'autres !!! spartacus 11 décembre 2010 16:21

                              Les Illuminazy sont en train de poser la dernière pierre de leur grand proget asservissement du monde.
                              Il manque encore encore la technologie qui leur permettra de décoder les ondes electro magnétiques que nous dégageons quand nous pensons, et là ils pourront nous punir d’avoir pensé....


                              • Deeps 13 décembre 2010 15:20

                                sortez-vous les doigts du cul !!!!

                                et signez la pétition :

                                http://www.petitionenligne.fr/petition/contre-loi-loppsi-2/412


                                • Leviathan Leviathan 13 décembre 2010 17:11

                                  Pour en savoir plus, voici un « Groupe » sur dailymotion qu recense des documentaires, reportages, articles de journaux sur ce sujet :
                                  http://www.dailymotion.com/group/BigBrother_666


                                  • Autosuffisance 14 décembre 2010 12:30

                                    Les pays sont gères avec une logique d’entreprise , il n’y a pas de place pour la democratie dans une entreprise , on entretient juste son illusion .

                                    Ceci a trop durer , c’est la série de trop , un mois de décembre , aucun respect , ils veulent la guerre , ils l’auront .


                                    • bluboux bluboux 14 décembre 2010 13:54

                                      Le numéro 27 du LEA avec un dossier de 4 pages sur la LOPPSI est en ligne !

                                      http://www.lelotenaction.org/rubrique,le-lot-en-action-mag-n-27,577870.html

                                      A lire et faire circuler

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès