Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Ma poche, la vôtre, la nôtre

Ma poche, la vôtre, la nôtre

J'ai été intepellé, il y a quelques minutes, par l'appel au secours sur Rue 89 d'une prof d'italien perdue a l'Education nationale qui a quatre heures de déplacements quotidiens qu'elle doit faire à ses frais... Son message m'a intepellé, mais surtout un commentaire qu'il a suscité. Cà ma fait réfléchir et je vous partage cette réfléxion...

"Autant que ça sorte de notre poche plutôt que de la leur, non ?'

Sauf que, puis qu'on s'adresse ici a une majorité de contribuables qui ne sont pas profs, il faudrait dire "Autant que ça sorte de LEUR poche plutôt que de la nôtre, non ?". Lisez trois fois et tout le monde aura compris.

Nous ne sommes plus une société de solidarité, visant une certaine excellence, mais un cheptel exploité avec cupidité par une toute petite classe d'exploiteurs. Au sein du troupeau, dans les champs, c'est chacun pour soi pour l'accès au trèfle et à la luzerne. Et si l'autre part pour la boucherie, c'est une bonne nouvelle puisque que ce n'est pas soi. Pas encore.

Entre le corporatisme du syndicat et celui du fonctionnariat, on ne fait son job avec un peu de soin que si l'on est un Saint Pierre Claver égaré. Au diable l'éducation et les élèves.

http://nouvellesociete.wordpress.com/education/

Le crime du Système n'a pas été seulement de nous appauvrir, mais de transformer un peu tout le monde en demi-con et demi-salaud. A quoi bon l'agrégation, s'il ne s'agit que de décliner plus élégamment que tout ça est de la merde et les autres des pléiades d'enculés ?

Pour l'éducation, on pourrait agir. Pour la santé, la justice, la culture, le travail aussi. On pourrait régler la crise financière... Facilement. Mais après ?

http://nouvellesociete.wordpress.com/2008/03/12/900-les-objectifs-ns/

Apres, N'IMPORTE QUOI qui apporterait un valeur a respecter, un projet de société ou un but à la vie serait le bienvenu. Tous les moyens seraient bon, mais ils sont tous mauvais. De sorte que l'Occident pense a laver la crasse de ses mains sales au vitriol et à se suicider pour se distraire. Tuer des méchants, puis finir par une guerre.

http://nouvellesociete.wordpress.com/2011/06/26/quand-lindividu-se-fache...

Ca donne tuer des adolescents en Norvège, ou tuer un peu de tout le monde en Libye. Mondo cane. Une réaction de chiens en cage.

L'Occident a un problème infiniment complexe. Un problème pour agrégés. Le VRAI danger de l'Islam, c'est qu'il propose une solution simple.

http://nouvellesociete.wordpress.com/2010/08/09/songe-dune-nuit-dete-lis...

Pierre JC Allard


Moyenne des avis sur cet article :  4.37/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • Razzara Razzara 29 septembre 2011 11:02

    Pour ma part c’est 3 heures environs par jours, 4500 bornes par mois, environ 500 euros pour ma pomme sur un salaire avoisinant les 1800 nets, sans parler de l’usure nerveuse de la chose en hiver sur l’autoroute avec les camions et compagnie ... 5 ans que ça dure ... J’en ai comme qui dirait plein le cul !

    Qui veut me faire des dons ? J’ouvre un compte paypal si il faut, si non j’accepte le liquide, les chèques, mais surtout l’or et l’argent (pas de lingots, des pièces uniquement).

    Au fait Monsieur Allard, votre texte m’interpelle effectivement. Mais je ne comprends pas cette remarque finale sur l’Islam ... Qu’est-ce que ça vient faire là ? Aucun rapport il me semble, à moins que cette problématique ne vous obsède tellement qu’il vous faille à tout propos la remettre sur le tapis. Rassurez moi, vous n’êtes pas Islamophobe ? (précision : je ne pratique aucune religion, les religions m’emmerdent, mais je respecte les choix de chacun tant que les miens le sont)

    Razzara


    • tiloo87 tiloo87 29 septembre 2011 14:30

      Ben au moins, c’est déductible des impôts, non ? (enfin, du montant imposable)


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 1er octobre 2011 02:15

      @ Razzara :


       Je vous rassure d’abord, je ne suis pas islamophobe. Comme je l’ai dit à maintes reprises, j’ai vécu souvent en pays musulman, j’ y ai été heureux et m’y suis fait des amis. Je pense toutefois que vouloir acclimater une immigration massive de Musulmans pratiquants dans un État de démocratie occidentale est une recette d’apprentis sorciers. 

      Dans le contexte de cet article, je souligne en conclusion que la perte de toute valeur et de tout projet de société en France ne peut que favoriser une vague de conversions vers l’Islam qui va rendre encore plus explosive la situation actuelle, mais ce n’est qu’un a parte. toutefois, 

      Le problème que je dénonce est une perte de SOLIDARITÉ dont votre cas personnel est une des conséquences. L’administration se fout royalement des problématiques individuelles et on manipule les administrés comme du bétail qu’on changerait d’enclos. Il faut remettre en place une gouvernance HUMAINE et c’est une transformation radicale à faire. 

      D’abord et avant tout, une revenu garanti, mais je suis convaincu qu’un programme d’ordinateur et une volonté de prendre en compte les contraintes personelle suffiraient à suggérer aussi des mutations qui élimineraient les affectations aberrantes comme celles dont vous êtes victime... si on s’en donnait la peine.



      PJCA

    • Emmanuel Aguéra LeManu 29 septembre 2011 11:19

      Il a dit l’Islam comme il aurait dit la Marine, enfin... j’espère... pas d’affolement.


      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 1er octobre 2011 02:30

        @ Le Manu


         En un sens, vous avez raison. Vous auriez pu aussi dire Melenchon. La perte de solidarité crée un désenchantement envers la société actuelle telle que la gère la gouvernance que nous avons. Cette désaffection mène à radicaliser les opinions et a favoriser les partis considérés comme « extremes » même si, vu en toute objectivité, leur extremisme semble bien pantouflard... 

        On voit mal une option politique, dans le régistre de celles qui sont présentées aujourd’hui comme sérieuses, susciter le genre d’engagement viscéral qui redonnerait un sens è l’appartenance sociale. C’est pour ça que je crois davantage a l’expression d’une grande volonté de changement par une adhésion religieuse plutôt que politique. ( Cela dit tout en vous soulignant que je considère personnellement la pratique de toute religion comme une étrange vésanie)


         PJCA

      • Kalki Kalki 29 septembre 2011 11:37

        Le problème étant

        1) qu’il y a plus de cons que de personnes de bonnes volontés,
        2) pour accepter ( en haut comme en bas ) que le travail primaire, secondaire ou tertiaire ait vraiment disparut, il faudrait défoncer les cranes - des gens d’en haut, comme d’en bas, avec des barres à mines : JUSTE POUR LE FAIRE ACCEPTER ET CHANGER DE MENTALITE

        IL FAUT FAIRE ACCEPTER CE POINT POUR AVANCER ... Allard, Vous l’avez accepté, il reste 7 millard de personne

        IL N’Y AURA PAS DE CHANGEMENT POSITIF : si il n’y a pas acceptation de la simple réalité

        alors oui on peut tout faire ... on peut produire assez de nourriture, d’énergie, de service de produit, de tout pour tout le monde, on peut faire une nouvelle société et des posés des jalons pour que les humains aillent vers l’avenir

        mais non : ils vaut en venir au fait : certains qui ont le pouvoir sont cons, mais ils s’amusent aussi à jouer aux méchants cons ... pour RIEN

        c’est prouvé, les gens fuient l’atrocité de la réalité depuis 40 ans le prouve ... chacun pour soi

        Ce que vous expliquez ici, c’est la société depuis la révolution raté vers la nouvelle société de 70

        la pyramide de ponzi, le monopoli, il n’y a qu’un gagnant ...

        Sachant que le pouvoir au final ne se partage pas, et que la connerie faites fut refaite de redonner du pouvoir a des cons ... il faut plus s’étonner !


        • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 1er octobre 2011 02:38

          @ Kalki


          Vous semblez changer votre approche et commencer à EXPLIQUER vos critiques au lieu d’en faire des imprécations. Vous êtes sur la bonne voie. Pourquoi ne pas proposer un article ? Ou un livre ?


           PJCA

        • Kalki Kalki 29 septembre 2011 11:56

          FIN DE LA SOCIETE DU SPECTACLE

          destruction du spectacle dans les cons


          • jef88 jef88 29 septembre 2011 12:30

            J’ai lu l’article de cette (pauvre) femme... Alors si je pousse son raisonnement à l’extrême voila ce que cela donne :

            J’habite un coin paumé !
            J’ai une spécialité renommée et je suis le meilleur !
            Je ne trouve que des emplois à Paris !

            J’exige un emploi qui me convienne dans mon chef lieu de canton sinon je pleure et me roule dans mes larmes .


            • Kalki Kalki 29 septembre 2011 12:53

              Plus personne ne travaille. FIN de l’histoire et de votre rhétorique à la con


            • Razzara Razzara 29 septembre 2011 13:30

              Sauf que ce n’est pas le cas de femme, ni le mien d’ailleurs. Il y a exactement la même chose que ce que je fais loin (enseignement), à 10 bornes de chez moi. Idem certainement pour elle.

              Remarque un peu à coté non ? N’importe quelle personne censé qui se trouverait dans le cas que vous décrivez accepterait évidement les conséquences de sa spécialité renommée et tellement unique. 

              Razzara


            • jef88 jef88 29 septembre 2011 15:16

              J’ai travaillé 42 ans ... 20 employeurs....... dont 12 pour un mois ou moins......un mois de chômage !.....10 déménagements......

              Mais j’ai toujours eu le plaisir de faire bien vivre ma famille.....


            • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 1er octobre 2011 02:44

              @ Jeff88


              Ça, c’est l’envers de la médaille et c’est le piège qu’un système intelligent de plein emploi et de revenu garanti doit éviter. La solidarité est un sport d’équipe.


               PJCA

            • ffi ffi 29 septembre 2011 15:28

              A partir du moment où nos pays ont accepté l’idée selon laquelle agir par vice pouvait produire du bien (libéralisme : la concurrence des individus vicieux fait la prospérité ; communisme : la lutte des classes pour la dictature du prolétariat est bonne), ils se sont enfoncés dans l’horreur.

              Le christianisme semble certes insupportable à beaucoup, avec son intransigeance : agir par vertu pour un bien mène au paradis ; agir par vice pour un bien mène en enfer, par le cercle vicieux des péchés en cascade ; La fin ne justifie pas les moyens ; mais si ses formulations semblent datées et inscrites dans un cadre aujourd’hui quasiment incompréhensible pour le commun des mortels, il n’empêche qu’il contient en sa doctrine une analyse vraie de ce qui est moral et de ce qui ne l’est pas, doctrine patiemment édifiée pendant 1500 ans par tous les penseurs successifs d’occident.

              La formation morale réduite à néant, les gens n’ont plus les outils intellectuels pour discerner le bien du mal qu’ils font aux autres, dispositif de prévention de la violence le plus puissant.

              Le monde qui s’en suit, immoral, devient alors un enfer pour nous tous.

              Lorsqu’il aura finit de s’effondrer, les gens reviendront peut-être à la raison, et daigneront alors, je l’espère, se pencher sur ces 1500 ans de pensée, injustement écartée du monde contemporain.


              • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 1er octobre 2011 03:05

                @ffi


                 C’est une des options et il n’es pas dit qu’elle ne soit pas la meilleure. Dire, comme je le dis souvent, que les religions se basent sur des dogmes qui sont des tissus d’absurdités ne change rien à la question bien concrète, utilitariste, de se demander si la seule façon d’optimiser le fonctionnement d’un groupe n’est pas d’"intérioriser’ les critères de valeurs de ses membres par un conditionnement dont on ne discute pas les moyens pour autant qu’il soit efficace.

                Nous avons sur Les 7 du Québec un auteur qui défend brillamment la cause du christianisme. Nous respectons cette vision du monde, même si elle est chez nous minoritaire.




              • babadjinew babadjinew 29 septembre 2011 16:12

                Histoires de valeurs........


                Celle du travail pour les uns.............
                Celui si niveau d’étude pour d’autres.............
                Celle d’une forme oublié de solidarité pour d’autres encore............

                Tout fou le camp, plus rien ne marche plus rien ne fonctionne, plus rien n’a de valeurs hormis le profit....... En gros.........

                L’islam fonctionne du tonnerre car il embrigade par justement d’autres valeurs que le profit...... 

                Mais bon, tous ceci est mort, et l’argent, et le travail et la religion.....

                Ou une civilisation basée sur les ressources émerge enfin ou nous allons tous nous entre tuer pour les dites valeurs obsolètes exprimé plus hauts.......

                Les banques ont soulevé le tapis qui n’avait pas bougé depuis 40ans, et dieux sait qu’on en a balancé des chose sous ce tapis......

                Maintenant il y a urgence, ou l’on apprend à penser différemment ou l’on court s’achetter un gun........

                Triste monde........ 

                • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 1er octobre 2011 03:10

                  @babadjinew


                   EXACTEMENT ce dont j’ai le plus peur....


                   PJCA

                • ben_voyons_ ! ben_voyons_ ! 29 septembre 2011 21:39

                  Il y a des sondages aux résultats significatifs sur la page d’accueil du Dauphiné Libéré :

                  http://www.ledauphine.com/

                  Actuellement, c’est :

                  « Êtes-vous prêt à mettre la main à la poche pour renflouer le trou de la sécu ? »

                  Résultat : 93 % de NON

                  Avant, il y a eu :

                  « Trouvez-vous scandaleux qu’une seule personne puisse gagner plus de 160 millions à un jeu de hasard ? »
                  Plus de 90 % de votants ont répondu NON.

                  Les Français gueulent contre les banksters, les patrons véreux, les riches cyniques, les élus corrompus, mais secrètement n’ont qu’une envie, c’est de prendre leur place et d’agir comme eux (si ce n’est pire...).
                  Quels hypocrites !

                  Les Français sont pour la solidarité à condition qu’ils y gagnent quelque chose.
                  Et leur « bénévolat » est souvent de façade.
                  Voir toutes les dérives qui commencent à surgir au sein des « gentilles » associations.

                  Et ils sont avides, avides du « toujours plus » (pour soi), toujours plus de « pouvoir d’achat » (expression franchement obscène).

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès