• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > MACRON : pour la mort de la sécurité sociale et de l’assurance (...)

MACRON : pour la mort de la sécurité sociale et de l’assurance chômage !

 Macron tombe le masque dont il s’était affublé pour celles et ceux qui faisaient semblant d’y croire. Il est libertarien en fait. L’entreprise, l’entreprise, l’entreprise. Exit la République, la démocratie, les services publics et tout pacte social : Il est pour une société sans statut.

 Macron, l’ami d’Uber, est allé chercher chez Le Pen l’idée perverse de réduire le salaire brut patronal pour hausser le salaire net salarial. Il vous promet du vent : « 500 euros » tout de suite (« pour un couple » !) pour un avenir de typhons et de tornades : plus d’assurance maladie, ni chômage, et pareil pour les retraites.

 L’entreprise ne doit plus avoir aucune responsabilité sociale. Elle doit échapper à toute règle, tout code du travail. Redevenir un lieu d’exploitation pur et sans entrave. L’individu doit s‘assurer tout seul (ce qui coûte plus cher et est inefficace). Et le patron doit faire le maximum de profit et dividendes sans « charges » c’est à dire sans obligation de salaire brut, sans obligation de payer la reproduction de la force de travail.

 Dans cet univers d’extrême droite de Macron, il ne restera plus qu’à attendre que le patron exploiteur rassasié, cesse de licencier et enfin « ruisselle » pour faire le bien aux gens.

 En attendant cet hypothétique moment, l’état compensera façon aumône charitable, avec l’impôt des salariés, la maladie et le chômage de ceux qui seront exclus. Certains ajoutent un « revenu universel » pour les mendiants.

 Il veut en revenir aux prédications de Marlon Brando dans « Queimada ». « Libérez les esclaves, car les salariés c’est mieux, vous ne les paierez que quand vous aurez besoin d’eux », à la tâche, à la mission, au chantier, et ils se débrouilleront pour se loger, se soigner, s’occuper de leurs enfants et de leurs vieux.

 C’est la mythologie des « facho Cro-Magnon » de l’aile droite du parti républicain US. Les tea party. Adversaires même du modeste « Obama care ».

 Ils sont Cro-Magnon car ils nous ramènent à l’aube de la civilisation avant tout progrès solidaire entre humains. « Facho » parce que pour parvenir à cela, il faudra qu’ils infligent une défaite encore plus lourde aux syndicats, au mouvement social, aux socialistes, à la gauche organisée.

 Une « société sans statut » : tout droit du travail, tout droit social sont exclus des règles de la concurrence qui sont réduites à minima. Macron, c’est bien le 19° siècle, ou bien c’est Mad Max, avant ou après, mais en dehors de la civilisation sociale.

 Ce n’est pas le « candidat du travail » (il ne sait pas ce que c’est) c’est le candidat de l’exploitation maximale du travail.

 Gérard FILOCHE


Moyenne des avis sur cet article :  4.24/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

87 réactions à cet article    


  • baldis30 5 janvier 16:31

    Macron c’est le genre de mec qui n’a jamais réalisé une opération de bénévolat, n’a jamais côtoyé un habitant du mas du Toro ou de la cité des 4000, et encore moins fait de service militaire, ou seulement dans une caserne de l’armée de l’air en plein Paris .... 

    l’archétype du zénarque, le rhéteur, rien .... une sensibilité d’anaconda, un appétit de caïman et une admiration sans limites pour les îles du même saurien. 


    • Jeff84 6 janvier 15:05

      @baldis30
      Et vous, qu’avez-vous fait pour les défavorisés ?


    • Jeff84 7 janvier 08:32

      @baldis30
      Parce que moi, méchant libéral, je suis presque certain d’en avoir fait largement plus que vous.


    • baldis30 8 janvier 12:09

      @Jeff84
      je n’ai pas à vous le dire ... absolument pas

      Mais je peux largement me regarder dans une glace .... le pouvez-vous ?


    • baldis30 8 janvier 12:10

      @Jeff84

      On va devant un tribunal d’arbitrage .... vous avez transmis ... quoi .... ?


    • baldis30 5 janvier 16:34

      beaucoup à dire sur le choix de la photo illustrant l’article : c’est insultant pour les tigres, l’un des félins les plus intelligents. Un cobra, un anaconda ou un alligator eussent été meilleur choix !


      • amiaplacidus amiaplacidus 5 janvier 17:00

        @baldis30

        Désolé, mais cobra, anaconda ou alligator ne représentent pas vraiment le personnage, requin eut été plus adapté.
        .
        Au surplus, je pense ne pense pas que Macron soit libertarien, en fait il n’est rien, une baudruche simplement. Une baudruche utile en ce moment pour amuser l’électorat.


      • Croa Croa 5 janvier 21:48

        À Baldis & à Amiaplacidus,
        Arrêtez avec vos représentation ! Laissez ces pauvres bêtes être ce qu’elles sont c’est à dire toutes des créatures du Bon Dieu.
        *
        Il n’existe rien de pire que Macron.


      • mollard lionel mollard lionel 5 janvier 22:06

        @baldis30
        Un âne aurait été bien , je sors !



      • baldis30 6 janvier 07:15

        @mollard lionel

        bonjour,
        « Un âne aurait été bien , je sors ! »

        Il faut éviter aussi cette assimilation, car dans bien des pays l’âne est un serviteur de l’humanité souvent maltraité.


      • Hecetuye howahkan howahkan 6 janvier 08:58

        @Croa

        Salut tu dis : Arrêtez avec vos représentation ! Laissez ces pauvres bêtes être ce qu’elles sont c’est à dire toutes des créatures du Bon Dieu.

        Oui il est vital de le dire....d’ailleurs loin de notre image déviante auto centrée, le tigre, ni aucun animal , ni aucune espèce vivante ne commet le désastre que commettent les humains..les tigres etc n’essayent pas d’éliminer les autres...

        nous nions L’Origine, et bien L’Origine nous laisse dans note merde..à nous de faire les premiers pas que pour l’instant l’humanité encore arrogante de ses machines et parce que elle dit atome ou trou du cul noir refuse de voir...

        nous sommes en mode suicide lent, ce qui veut dire en clair en mode fuite de la vie.. ...mentalement...l’absolu de la vie ne se nie pas...

         smiley


      • LE CHAT LE CHAT 6 janvier 10:55

        @howahkan

        Même les hyènes et les vautours sont mieux que Macron , j’aurai quand à moi mis une tique , suçant le pognon des français au profit des 1% les plus riches


      • lautrecote 6 janvier 12:58

        @Croa
        tout à fait d’accord !


      • Alren Alren 6 janvier 14:11

        @baldis30

        car dans bien des pays l’âne est un serviteur de l’humanité souvent maltraité.

        Et c’est un animal doux et intelligent !

        C’était une aberration de coiffer autrefois d’un bonnet d’âne les mauvais élèves !


      • amiaplacidus amiaplacidus 5 janvier 17:57

        Entre 2010 et 2012, Macron a gagné près de 3 millions d’€ chez Rothschild.
        Lorsqu’il devient ministre, il déclare un patrimoine ridicule.

        C’est quoi son vice ? Les courses, la roulette, le baccara, l’optimisation fiscale ?


        • Croa Croa 5 janvier 21:52

          À amiaplacidus,
          Il a travaillé dans une banque pivot. C’est donc un pro. Le patrimoine dont il dispose n’est probablement pas à son nom.


        • Antoine Le Maistre Antoine Le Maitre 6 janvier 15:58

          @Croa
          Bien dit, ça me saoule parfois que des gens parle sans connaître le monde de la finance ou de l’administration.


          Les gens ne font que répéter ce qu’on leur dit sans essayer de chercher par eux mêmes. 

        • eric 5 janvier 20:13

          Sans intérêt parce que largement caricatural. Fils de fonctionnaires socialistes Macron à été le conseiller d’une président socialiste élus par l’unanimité des gauches avant de devenir un ministre clef d’un gouvernement soutenu par le parti socialiste.
          Le qualifier d’extrême droite sur la base de ce qu’il déblatère actuellement, ce serait comme d’avoir traité Hollande sincèrement de collectiviste ou de bolchevik après son discours du Bourget.

          On peut sans doute dire des tas de trucs sur Macron. Ses amitiés troubles avec Philippot quand ils étaient chez Chevènement ensemble, ses idées un peu creuses dont au fond on ne sait que peu de chose, ses financements étonnant pour un type sans parti.

          Mais le coup de on va revenir à la préhistoire c’est vraiment gamin...


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 6 janvier 10:23

            @eric
            Extrême droite est sans doute excessif, mais il n’a pas échappé aux citoyens que depuis 1983, la Gauche a basculé à Droite sur le plan économique.... 


            Là où c’est plus douteux, c’est quand Hollande a refusé par 3 fois aux Nations Unies de condamner la glorification du nazisme, ce qui en fait le Gouvernement le plus à l’extrême-droite depuis Vichy....

          • Alren Alren 6 janvier 14:23

            @Fifi Brind_acier

            Depuis 1983 la Gauche a basculé à droite sur le plan économique

            Pas la gauche, le PS et ses subordonnés !

            Même si la direction du PCF et de l’ineffable Robert Hue a donné l’impression qu’ils souscrivaient à l’idée que la capitalisme avait définitivement triomphé, une grande partie du « peuple de gauche » gardait espoir qu’un jour les ballots de petits salariés (et petits commerçants et petits artisans et petits entrepreneurs) voteraient enfin pour un changement radical d’objectifs politiques et économiques.

            Ce jour est peut-être arrivé avec la possible élection du candidat de la France Insoumise, Jean-Luc Mélenchon en 2017.

            C’est en tout cas le vœu que je forme pour le bonheur du peuple français à l’occasion de la nouvelle année.


          • eric 6 janvier 19:08

            @Fifi Brind_acier
            C’est statistiquement faux. La Gauche, ce sont les différentes formes idéologiques des bureauctes technocrates et autres travailleurs sociaux et public qui vivent de notre argent et gèrent le sociétal de faço à répondre leurs angoisses existentielles.
            Depuis 5 ans, ils sont au pouvoir, et de façon très logique, le prélèvement de l’état sur la richesse créée n’a pas faiblit bien au contraire.

            Leur volonté obsidionale de contrôler notre vie publique et privé dans toutes ses dimensions non plus.

            IL n’y a que de l’intérieur de ces lobbies intéressés que l’on peut faire des distinguos plus ou moins subtiles entre plus à gauche, moins à gauche, vraiment à gauche etc...

            Le troisième œil, l’œil « extérieur », d’en face, permet de dire que c’est bien tous les mêmes.


          • Yaurrick Yaurrick 5 janvier 21:05

            Donc selon l’article, les patrons français sont tous des idiots puisque plus de 80% des salariés gagnent plus que le SMIC, alors qu’ils pourraient payer au SMIC... franchement c’est du grand n’importe quoi.

            Quand à imaginer que les salariés sont incapables de savoir souscrire à une assurance santé, chômage ou autre, c’est tout simplement insultant. Comme si c’était le tiers monde hors de France, comme si la Suisse, la Nouvelle-Zélande ou l’Australie étaient des enfers dignes de Zola.

            La vérité, c’est que nombre de politiques et apparatchiks sont surtout accros au pouvoir et à la volonté de diriger les vies des autres tout en vampirisant leurs ressources.


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 6 janvier 10:16

              @Yaurrick
              Vous changerez peut-être d’avis quand vous saurez exactement ce qu’est l’ Obamacare qu’on veut nous refiler à la place de la sécurité sociale... « Obamacare = une arnaque ».


              Le modèle social français redistribue 50% de la richesse nationale, si cela ne vous convient pas vous pouvez toujours allez vivre en Birmanie ou au Bangladesh ....

            • Yaurrick Yaurrick 6 janvier 13:23

              @Fifi Brind_acier
              L’Obamacare est effectivement une usine à gaz, d’inspiration largement étatiste. Cela dit, le système français dont vous vantez l’efficacité (relative par rapport à son cout) alors qu’il se détruit de lui même, n’est curieusement copié nulle part ailleurs, et en plus son financement n’est pas assuré.
              Il vaut mieux s’inspirer du système hollandais et surtout singapourien, où le public et le privé travaille efficacement en proposant une meilleure qualité de soin et en excédent budgétaire).

              Les fonctions régaliennes (justice, police, armée) ne nécessitent qu’environ 3% du PIB.... La santé représente actuellement en France 12% du PIB et l’EdNat environ 7%... L’état ponctionne près de 35% de plus sur des fonctions non régaliennes (et je compte pour vous la santé et l’EdNat dans le régalien, même si c’est hors du cadre de l’état).
              Quand je vois que l’état chaque mois me prend près de 50% de mon salaire et qu’une portion congrue est vraiment utile... non, le modèle social ne redistribue rien ou sinon des miettes, car il sert surtout à alimenter sa propre caste.


            • Alren Alren 6 janvier 18:13

              @Yaurrick

              Cela dit, le système français dont vous vantez l’efficacité (relative par rapport à son coût) alors qu’il se détruit de lui même, n’est curieusement copié nulle part ailleurs, et en plus son financement n’est pas assuré.

              La Sécurité sociale est virtuellement en équilibre : il suffirait que les cotisations patronales en retard soient exigées avec les pénalités que l’on ajoute aux particuliers qui paient leurs impôts après la limite.

              La SS serait même excédentaire si le salaire payé aux femmes était égal à celui des hommes à qualification comparable, soit une hausse de salaire de 20% (ce sera fait si JLM est élu).

              La SS serait très excédentaire et rembourserait beaucoup mieux les dépenses de santé (qui profite à tous si l’on raisonne bien) si elle pouvait mettre en concurrence les laboratoires pharmaceutiques par un appel d’offre sur les médicaments d’action semblable, ne remboursant que les moins disant comme c’est l’usage pour les dépenses publiques et les investissements privés. C’est d’ailleurs ce qui a lieu dans d’autres pays.

              Mais en France, dans la perspective de la dénigrer pour une privatisation qui serait catastrophique pour les porte-monnaie des gens à petits et moyens revenus, privatisation désirée par l’UE dont profiteraient certainement les rentiers étrangers, les ministres de la santé successifs décident en secret avec les laboratoires de prix déconnectés du coût de revient des médicaments sans d’ailleurs s’interroger sur leur efficacité réelle, ce que des études statistiques montreraient facilement.

              L’argument du prix de la recherche ne tient pas : la plupart des nouvelles molécules sont de simples variantes chimiques d’autres qui sont connues et amorties depuis longtemps. Et d’autres pays, voisins du nôtre, ne paient pas cette « recherche » en exigeant des prix plus bas que chez nous. Pourquoi ? Parce que dans les faits, le surcoût des médicaments en France sert à engraisser les parasites sociaux qui possèdent les laboratoires pharmaceutiques. Ceux-ci demeurent un des meilleurs placements en termes de rendement et de sécurité puisque les malades sont « captifs ».

              Enfin ces gouvernements qui prétendent « protéger » les populations laissent les médecins prisonniers de l’Ordre, prescrire des médicaments qui sont non seulement inefficaces mais dangereux. Après moult scandales, le dernier en date étant le Médiator, on va en voir apparaître d’autres, dont les statines (contre le "mauvais cholestérol") et les inhibiteurs de la pompe à proton (contre les brûlures d’estomac) qui dégradent la santé sans guérir ce qu’ils sont censés combattre.

              L’Ordre des médecins interdit à ses subordonnés d’utiliser des plantes dont le coût est dérisoire et dont l’efficacité testée dans d’autres pays est réelle comme le démontrent là encore les études statistiques en double-aveugle. Bien entendu, si l’usage de plantes médicinales était accepté par la médecine « officielle » les économies pour la SS seraient considérables, alimentant toujours plus l’excédent.

              On impute à la SS des charges de recherche médicale qui sont indues.

              Bref, la sécurité sociale tout comme le régime de retraite par répartition sont parfaitement viables si on respecte les textes qui les ont fondés. Ils paraissent en difficulté du fait que les ministres ont pris sur eux un pouvoir injustifié dont ils usent pour les affaiblir afin que le capital privé dont le rendement est tendanciellement en baisse, ce que n’acceptent pas les capitalistes, puisse se gorger en profits sur le dos des travailleurs et des malades.

              Les fonctions régaliennes (justice, police, armée) ne nécessitent qu’environ 3% du PIB.... La santé représente actuellement en France 12% du PIB et l’EdNat environ 7%... L’état ponctionne près de 35% de plus sur des fonctions non régaliennes (et je compte pour vous la santé et l’EdNat dans le régalien, même si c’est hors du cadre de l’état).

              Comptez-vous dans les dépenses indues de l’État le manque à gagner qui résulte des cadeaux fiscaux aux plus riches et de sa tolérance envers ceux qui pratiquent l’escroquerie fiscale -pardon l’optimisation fiscale- entre autres des firmes étrangères qui doivent trouver, en secret, nos gouvernants bien bêtes ou bien pourris ?

              Pour alimenter votre étroitesse de pensée, vous auriez pu ajouter que le budget de l’État subventionne les bibliothèques publiques, les spectacles vivants, les journaux comme Le Monde, Libération, Le Figaro, Les Échos, le Nouvel Obs, L’Express etc. Ce qui n’est manifestement pas le rôle « régalien » que vous lui assignez.

              La santé représente actuellement 12% du PIB

              J’ai expliqué à ceux qui veulent bien comprendre que cela pourrait être beaucoup moins. Mais quand même : demandez à une personne malade quelle est sa priorité. Il est peu vraisemblable qu’il réponde vouloir acheter une nouvelle voiture mais guérir !

              Et non seulement c’est bien son droit le plus élémentaire mais une personne guérie, qu’elle travaille ou soit retraitée coûtera toujours moins cher à la collectivité qu’une personne en arrêt maladie et/ou hospitalisée parce qu’elle a négligé sa santé faute d’argent.

              Aux USA pour payer certains soins les malades doivent vendre leur maison. S’ils guérissent, ils se retrouvent ruinés. Est-ce l’intérêt d’un pays bien géré ?

              Est-ce que c’est ça que vous voulez pour la France ?


            • Yaurrick Yaurrick 6 janvier 20:11

              @Alren
              Outre votre apparente haine des capitalistes, vous n’êtes manifestement pas à une contradiction près, puisque vous voulez mettre en concurrence les labos mais êtes contre une concurrence d’assurance santé. Oui, la santé peut être bien mieux assurée que par l’état, qui au passage, coute excessivement cher (regardez votre fiche de paie, c’est assez édifiant).. D’ailleurs les fameuses cotisations patronales, ne sont pas payées par les patrons mais par les salariés, qui sont aussi les mieux placés pour savoir comment ils doivent gérer leur vie et leur argent.

              De plus, vous reconnaissez la nuisance de l’état, qui en grandissant hors de son cadre légitime vise le capitalisme de connivence. Pourquoi croyez que je dénonce l’obésité de l’état français ? Parce que précisément, il crée des problèmes qu’il prétend résoudre par des lois et des taxes, (qui bien évidemment aggravent ces problèmes) et qu’il asservit le peuple de France au lieu de le servir (à ce propos, nous sommes usagers du service public et non pas client, ce qui en dit long sur l’’estime que l’état a envers les contribuables).

              Merci pour l’étroitesse d’esprit que vous m’attribuez injustement, libre à vous de pensez qu’on peut dépenser et subventionner sans compter. Il faut juste être réaliste, avec la cohorte de personnel de l’état, il est évident que si l’on rendait les cotisations aux contribuables, ces derniers auraient accès à de meilleurs services : il ’y aurait moins de couches administratives et autres comités théodules, qui se servent au passage sur les deniers des contribuables.

              Vous n’aurez pas oublié que les régimes de retraite et systèmes de santé ont été mis en place à une époque où le poids de l’état était quasi moitié moindre, et bien moins de lois ubuesques. Il n’y a donc rien d’étonnant que le système actuel soit en naufrage, et qu’il soit illusoire de penser que l’on résoudra nos problèmes (qui sont bien franco-français au passage) en empilant des lois et des taxes.


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 6 janvier 22:00

              @Yaurrick
              On s’en fout que les autres fassent autrement, ce modèle là convient aux Français !
              Vous n’utilisez pas la sécurité sociale, ni les congés payés, ni les logements sociaux, ni l’école gratuite, ni les allocations familiales, pas d’ APL, ni d’indemnités chômage, ni de retraite par répartition ? ?
              Alors vous êtes riche, tant mieux pour vous.


            • Vipère Vipère 6 janvier 22:15

              @Yaurrick

              Vous vous moquez du monde !

               verser 500 euros, et supprimer toutes les aides, mais c’est de l’escroquerie ! vous en avez d’autres comme celle-là à nous servir ?

              Autant aller à la soupe populaire tout de suite !


            • Yaurrick Yaurrick 6 janvier 23:05

              @Fifi Brind_acier

              Les français comme vous dites sont d’accord pour payer les riches, c’est à dire les autres... les conseilleurs ne sont pas les payeurs.

              A votre avis, pourquoi l’état s’empresse de dissimuler le véritable cout de ce modèle social ? Parce que le jour où les français sauront combien ils déboursent, ce sera la révolution...

              Faites l’expérience autour de vous, vous serez surpris de savoir que quasi personne ne sait combien il dépense chaque mois pour sa santé ou sa retraite, et quasi tous sont persuadés que les charges patronales sont payées par les patrons.

              @Vipère
              Vous raisonnez comme si l’état n’était pas une charge, alors que la plupart des salariés doivent travailler quasi la moitié de l’année pour lui.

              Si l’état n’était pas obèse, il n’y aurait pas autant besoin d’aides vu que chacun aurait bien plus de ressources.


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 7 janvier 08:17

              @Yaurrick
              Les Français ont d’accord pour payer afin d’avoir un système social qui assure la solidarité nationale.
              C’est ainsi depuis St Louis, faudra vous y faire.


            • Jeff84 7 janvier 09:25

              @Yaurrick
              Oui, les salariés comprennent vite. Quand je leur démontre que leur payer un Iphone 7 à 800€ TTC, cela me coûte autant qu’une prime de 250€ net (parce que je récupère la TVA, et que la réduction Fillon saute si je leur file la prime), ils deviennent très inventifs.


              Même les plus socialistes deviendraient presque libéraux, quand on touche au porte-monnaie...

            • rocla+ rocla+ 7 janvier 09:30

              @Jeff84


              Ils ont pourtant l’ air intègres  quand on les lit ... smiley

            • Jeff84 7 janvier 11:04

              @rocla+
              Ouais. Je suis bien placé pour savoir que les socialistes sont exactement comme les autres quand il s’agit de frauder.

              Enfin, je veux bien entendu dire par là que presque personne ne fraude, ni les socialistes ni les autres, hein. Le black et le travail au noir, c’est très, très marginal.

            • baldis30 8 janvier 12:13

              @Jeff84

               Ah oui je comprends vous récupérez du fric de votre prétendu bénévolat celui que vous niez aux autres que vous cherchez à trainer plus bas que terre


            • Graal 5 janvier 21:08

              Mais qui est l’auteur de cet article : Gérard FILOCHE ou Robert GIL ?


              • eric 5 janvier 21:23

                @Graal
                Vous avez entendu parler de la GPA pour les couples stériles de même genre  ?


              • Graal 6 janvier 09:49

                @eric
                Je ne sais si j’ai bien saisi votre réponse un tantinet subtile.
                Si je vous ai bien compris (n’hésitez pas à me reprendre si nécessaire, j’ai toujours été un grand naïf), c’est : bonnet blanc, blanc bonnet.
                Pour moi, pas tout à fait. Je m’explique :
                Mr Gérard FILOCHE s’est déclaré candidat à l’élection présidentielle.
                Comment un candidat (si c’est bien du même G.FILOCHE qu’il s’agit) à la fonction suprême en France peut-il s’abaisser à tenir des propos aussi simplistes, aussi peu objectifs, et à la limite de la grossièreté (« facho ») ?


              • Jeff84 7 janvier 08:35

                @Graal
                Vous connaissez bien mal l’ami Filoche. C’est typiquement le genre d’injures dont il est friand.


              • Croa Croa 5 janvier 22:11

                Merci à l’auteur pour cet article qui remet les pendules à l’heure.
                *
                Beaucoup de gens engagés traitent la candidature Macron par le mépris. C’est une erreur. C’est même idiot de sous-estimer ce personnage réellement dangereux pour la démocratie car c’est lui la roue de secours du système si par hasard Fillon ne plaisait pas suffisamment au peuple (que l’oligarchie ne contrôle que très imparfaitement.) Et non pas le candidat qui sera issue de la primaire du PS vu que la gauche réformiste est dors et déjà complètement cramée.
                Je suis persuadé que les médias vont même enfoncer les candidats PS (puis leur champion dès lors qu’il sera désigné) pour mieux favoriser Fillon et Macron vous verrez ! smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Robert GIL

Robert GIL
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès