Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Madame déconne...

Madame déconne...

Réponse à une chronique parue sur Agora Vox le 31 mars et s’intitulant “Immigrants Français au Québec : L’Arnaque“.

Madame déconne...

À lire la chronique de Madame Mireille Maresquier publiée sur le site www,agoravox.fr, le 31 mars dernier, sous le titre “Immigrants Français au Québec : L’Arnaque“, nous serions portés à conclure que le Québec se dispute avec l’Irak, l’Afghanistan et le Zimbabwe le dernière place où les Français devraient immigrer.

Cette dame, peut-être très gentille au demeurant, a sûrement écrit son papier sous l’effet d’un tabac quelconque ou le lendemain d’une déception d’alcôve. Sa diatribe sous forme de diarrhée épistolaire laisse songeur. Son envolée serait, tout au plus, digne d’un mauvais spectacle d’humour présenté dans un cabaret de troisième ordre, et encore. Cette charge à fond de train ne fait que démontrer qu’il est facile à partir de petits et de gros titres, de phrases tirées hors contexte et de manchettes populistes de dire n’importe quoi, n’importe comment. Preuve étant faite que le jugement n’est pas distribué équitablement à tous les humains.

De plus, en tenant compte des dires de cette dame, tous les Bourgault, Faisant, LeSot, Moutardier, Soyeux de ce monde qui depuis plus de quarante ans ont quitté la “doulce“ France pour s’établir au Québec ne seraient que des tarés qui auraient assaini l’environnement de l’Hexagone en s’expatriant. Tous les Antony, Lecoustre et Pié qui sont venues s’enrichir professionnellement à travers leurs stages au Québec ne seraient que des recalés du système d’éducation de cette même France. Et à cette liste, je pourrais ajouter nombre de belges, suisses, maghrébins ou noirs de l’Afrique francophone et des Caraïbes qui ont fait du Québec leur terre d’accueil, plus chaleureuse à leurs dires que notre ancienne Mère-Patrie. Établir la liste noire des travers, lacunes, faiblesses d’une contrée donnée est amusant dans une soirée bien arrosée entre amis.

Dans ce sens, faire la même description des travers, lacunes et faiblesses de la république française donnerait des résultats aussi décapant, et peut-être plus, n’en déplaise à cette dame. Et cela serait vrai pour nos voisins américains, pour les habitants de l’Angleterre, de l’Espagne, du Mexique et nous pouvons caricaturer toutes les contrées de notre bonne vieille terre. Il y a un vieux dicton français qui affirme “qu’il est plus facile de voir la poutre dans l’œil du voisin, que la paille que nous avons dans le nôtre“.

C’est une évidence que le Québec n’est pas le paradis sur terre, ni un eldorado bucolique. C’est une évidence que le Québec a ses racistes, xénophobes, prétentieux, prima dona et que sais-je. Mais notre ancienne Mère-Patrie, il me semble bien humblement, n’a pas de leçons de morale à donner à quiconque ; son palmarès dans ces domaines n’est pas des plus exemplaires. Il en est de même pour nos dérives bureaucratiques, administratives, du secteur de la santé ou de la sécurité publique : les reportages des médias français, toutes catégories confondues, nous communiquent quotidiennement les embardées de la république de Nicolas Sarkozy. La France a abandonné sa colonie en 1763.

Plus tard, lors de la Révolution américaine, elle aurait pu exiger le retour de cette colonie sous son giron pour les services rendus durant cette guerre, pour parfaire l’éducation de ce rustre pays ; en lieu et place, elle a choisi des îles à épices des Caraïbes. Le Québec, depuis bientôt 250 ans, a vu sa population passer de 60,000 à plus de 7,5 millions d’habitants. Le Québec est considéré comme un des pôles de développement dans plusieurs domaines sur la planète, n’en vous déplaise chère dame ; c’est peut-être ce qui vous met en rogne contre “La Belle Province“. Le Québec, dans beaucoup de domaines, a dépassé son ancienne Mère-Patrie et votre orgueil de colonisatrice ne le supporte pas.

Pour avoir visité la France plus de vingt fois, pour avoir reçu et côtoyé de nombreux amis français au Québec, je dois affirmer sans ambages que vous n’êtes nullement, mais nullement représentative de la France. Certains fonctionnaires québécois portent peut-être des lunettes roses, mais les vôtres sont teintées d’un “noir foncé“. Chère madame,malgré tout le mal que vous dites de NOUS et des belges et des suisses, des arabes maghrébins et des noirs, en septembre 2009, nous serons en France malgré vos grèves, vos émeutes dans les banlieues, vos bouchons de circulation, vos toilettes turcs, Nicolas Sarkozy, Jean-Marie Le Pen et de tous vos autres travers. Bernard Fournelle Granby (Québec) www.hda-info.com


Moyenne des avis sur cet article :  3.55/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • zelectron zelectron 2 avril 2009 11:04


    "qu’il est plus facile de voir la poutre dans l’œil du voisin, que la paille que nous avons dans le nôtre“.


    "qu’il est plus facile de voir la paille dans l’œil du voisin, que la poutre que nous avons dans le nôtre“.

    A part cette inversion, je souscris à votre (ton : celui du coeur) texte et j’ajoute que je suis fier que l’élève dépasse le maître, ce qui signifie que la mission a été bien remplie en référence à votre phrase "Le Québec, dans beaucoup de domaines, a dépassé son ancienne Mère-Patrie" ce qui est aussi le cas de beaucoup de pays.


    • Stéphane Bouleaux 2 avril 2009 11:51

      En effet, le bordel "france" est mal placé pour faire des critiques.


      • Emile Red Emile Red 2 avril 2009 12:13

        Mon fils ainé qui vit à Montréal a lu l’article de la dame patronesse, hier, et ce matin j’avais un mail qui me demandait ce qu’on buvait en France depuis son départ et si c’est le RedBull qui fait cet effet.

        Dans tous les cas, lui et sa petite famille trouvent leur vie bien agréable, un peu fraîche et neigeuse par rapport au Sud-Ouest Français, mais tant de chaleur parmi ses proches qu’il ne perçoit pas la noirceur de sa nouvelle ville.


        • Montagnais Montagnais 2 avril 2009 12:37

          Je ne resiste pas à faire un copié/collé :

          "La motivation de l’auteur (La Dame qui déconne) restera un mystère pour tous les commentateurs. L’industrie de la Réclame, que ce soit pour vanter les charmes d’un pays ou les qualités d’un produit, convoque à son service des images d’Epinal, des représentations de "réalité enrichie", des clichés enjolivés. Tout le monde sait cela, sauf le collectif dont l’auteur serait la porte-parole apparemment.

          Fort heureusement, tenter d’anéantir un pays par quelques lignes pesantes et maladroites, aussi furieuses soient-elle, est un ridicule et vain combat. Quels esprits faibles l’auteur prétend-elle convaincre ? A moins que l’objectif soit inverse : le nombre de temoignages à décharge de l’inculpé rend la chose plausible. Dans ce cas, chapeau la manipulation...

          Le Quebec, surtout pour ceux qui y sont allés, reste à jamais la deuxième patrie des francophones de tous pays, la "Nouvelle France", pas seulement au sens de l’Histoire, mais dans la perspective d’une nécessité de quitter les parties du monde que "la crise" qui s’annonce rendra bientôt impraticables.

          Vive la France libre ! Et lorsque nos cris époumonés ne serviront plus de rien, nous irons rejoindre nos frères québecois pour continuer la lutte au nom du Quebec libre. "

          Et j’ajouterai : on commence à en avoir marre de devoir gueuler "Vive la finance ! Vive Zébulon premier !"

          Au moins, au Québec, vous êtes dispensés de Zébulon.


          • Massaliote 3 avril 2009 09:24

            Bien vu Montagnais.

            Le Québec, je n’y irais sans doute jamais, mais j’aime ce pays pour la colossale somme d’énergie dépensée afin de préserver sa langue et sa culture. Ainsi que le message d’espoir délivré par ce peuple courageux.

            A croire que ce sont les meilleurs qui ont quitté la France pour fonder ce pays. Peuple de résistants, continuez cousins et veuillez considérer que nombre de Français partagent votre vision du monde.


          • mac 2 avril 2009 13:25

            Ce qui me choque le plus c’est qu’il y ait 54% de votants à avoir trouvé l’article de la madame "intéressant".
            Qu’une personne puisse un peu s’égarer c’est un chose mais qu’autant de gens la suivent, ça me laisse perplexe...


            • colza 2 avril 2009 15:30

              Ca doit être les mêmes que ceux qui ont voté Sarko aux présidentielles...  smiley
              Sinon, n’ayant jamais mis les pieds au Québec, je ne me permettrais pas d’émettre un jugement sur la "Belle "Province", sinon que l’article de la Dame est si outrancier qu’il ne peut attirer que le sarcasme et l’oubli.


            • Parpaillot Parpaillot 2 avril 2009 13:59

              Merci à l’auteur d’avoir remis l’église au milieu du village comme on le dit chez nous ...

              Pour avoir lu l’article de Mireille Maresquier, et pour ce que je connais du Québec, le cliché qu’elle dépeint est d’une mauvaise foi crasse.

              Si l’on s’expatrie, il ne faut pas s’attendre à retrouver le même environnement géographique, socio-culturel et la même législation que ceux de son pays d’origine, sinon pourquoi alors vouloir s’expatrier ?

              Il est nécessaire aussi de faire preuve d’une certaine humilité, car c’est bien aux immigrants qu’il incombe de faire l’effort de s’adapter à leur pays d’accueil et non l’inverse !

              Cordialement !


              • colza 2 avril 2009 15:33

                Absolument, l’immigration n’est pour finir, qu’une auberge espagnole. On n’y trouve que ce qu’on a emmené avec soi
                La haine, la rancoeur et la mauvaise foi sont de bien mauvaises compagnes de voyage.


              • Jeff 2 avril 2009 16:27

                Plutôt faible votre réplique !

                Votre réplique au coup de gueule de Madame Maresquier, M. Fournelle, est bien émotive : tout aussi émotif que le texte de la dame. L’une comme l’autre, soit par l’énormité de la charge, soit par la faiblesse des arguments, n’arrivez pas à convaincre qui que ce soit de quoi que ce soit. 

                Votre remarque "Cette dame a sûrement écrit son papier sous l’effet d’un tabac quelconque ou le lendemain d’une déception d’alcôve" peut faire sourire mais n’en reste pas moins une attaque contre la personne (argument ad hominem) qui n’échappe à personne. On ne persuade pas avec ce genre d’argument.

                Quant à cette autre citation tirée de votre texte "Le Québec est considéré comme un des pôles de développement dans plusieurs domaines sur la planète, n’en vous déplaise chère dame" il aurait été éclairant que vous nous donniez des exemples de ces domaines où le Québec excelle... N’est ce pas !... Autrement, on doit vous croire sur parole et rien, ne vous en déplaise, ne nous permet de vous accorder cette faveur.
                 
                Je maintiens (Comme je l’ai déjà suggéré dans mon commentaire à son article) que cette dame a simplement réagit de façon un peu trop virulente à une accumulation de frustrations dues sans doute à des espoirs démesurés face à un pays inconnu.

                Si j’avais le pouvoir de vous donner un petit pensum M. Fournelle : j’attendrais de vous que vous me démontriez que les statistiques citées dans le texte de Mme Maresquier sont fausses et que vous en aligniez qui viendraient contrebalancer celles qu’elle avance.

                Cordialement, 

                Jeff
                 


                • andré 2 avril 2009 19:06

                  Vous auriez pu laisser votre crayon rouge de côté, Jef. L’article de monsieur Fournelle est loin d’être émotif et celui de madame Maresquier dépassait de loin la virulence. Cet article était une charge haineuse contre le Québec. Selon votre logique et votre rationalité, monsieur Fournelle aurait du démontrer point par point que les assetions de la dame ne tenaient pas la route. Jolie commande. Il aurait possible de faire l’exercice si la dame en question nous avait pas ensevelis sous une avalache de statistiques. Elle a joué à la victime collective sans jamais expliquer en quoi personnellement elle avait eté lésé. Montagnais a tout à fait raison de dire que la motovation de l’auteur demeura à jamais un mystère. Madame Marasquier est trop fainéante pour s’expliquer clairement et il faudrait que monsieur Fournelle démontre pointe par pointe que chacune de ses flèches sont empoisonnées. Non mais, ça ne va pas la tête, l’ultrarationel.

                  Monsieur Fournelle a raison lorsqu’il dit que cette hargneuse n’est pas représentative des français. Les français ont plus de civilité que cela. Énormément plus. Le comportement de madame Maresquier me fait penser à celui de ces oiseaux qui chient dans leur nid et se plaignent que leur nid sans la merdre, ces oiseaux qui déménagent ensuite dans le nid du voisin, y chient et se plaignent que le nid du voisin sent la merde. Ce genre de puants nous en avons au Québec. Ils ne sont pas nombreux heureusement et nous en avons honte. Il y en a aussi en France. Ils ne sont pas nombreux et les français en ont honte.

                  Madame Maresquier est bien silencieuse. Elle a fait son petit paquet dans notre nid et elle s’est tirée. Pas une ligne, pas un mot de sa part suite aux commentaires à son article.On repassera pour l’échange ou le débat constructif Il n’y a que vous, Jef, pour servir de tampon entre cette brave fuyarde et ceux qu’elle a provoqués.Quelle belle âme vous avez ! Si madame Marasquier n’avait pas écrit son torchon, monsieur Tournelle n’aurait pas réagi aujourd’hui d’une façon émotive ou rationnelle et vous auriez pu laisser dormir votre crayon rouge, cher souligneur zélé.

                  Je suis émotif ? La belle affaire ! Je suis un doux mais quand on m’agresse, je ne change pas de trottoir.







                • andré 3 avril 2009 15:07

                  Jef écrit :

                  "il aurait été éclairant que vous nous donniez des exemples de ces domaines où le Québec excelle... N’est ce pas !... Autrement, on doit vous croire sur parole et rien, ne vous en déplaise, ne nous permet de vous accorder cette faveur."

                  Jef, tu es encore plus fainéant et plus baveux que Mireille M. Je suis allé voir sur ton maigre blog. J’écris maigre bllog parce que sur ton blog, il n’y a qu’un article. Un seul article. Un seul. Un. Lequel ? Celui de Mireille M. Faut le faire. Un québécois du Bas-Saint-Laurent qui ouvre un blog pour n’y présenter qu’un article, un article qui n’est qu’une flaque de vomissure sur son pays,. Quand cet individu a le culot d’écrire que la charge de Mireille M. est énorme (voir son commentaire ci-haut) et qu’il la met en vitrine sur son miniminminiblog sans la commenter le moindrement, il faut y voir le comportement d’un malade. Cet article, c’est du n’importe quoi mais je le met en vitrine. Oui, un malade. Un malade qui demande à un de ses concitoyens de prouver que son propre pays excelle dans certains domaines. Et qui le demande sur quel ton : " Autrement, on doit voius croire sur parole et rien, ne vous en déplaise, ne nous permet de vous accorder cette faveur". Petit péteux de broue, Commences par nourrir ton blog. faignasse. Trouves toi même les exemples où tes compatriotes excellent (ils sont nombreux) et places les sur ton blog. Je crois rêvé. Ce Jef, donneur de leçon, jouit comme une truite sur l’asphalte devant une marre de vomissure sur son pays et il demande à monsieur Tournelle d’être éclairant : "Il aurait été eclairant..."

                  Moi aussi, je me coupe les oncles, Jef. La diffŕence avec toi est que je ne conserve pas les bouts dans un écrin. Nettoies ton blog, ou ajoutes-y un peu des donnés vraiment éclairantes. Le temps requis pour faire ce travail sera autant de temps que tu ne pourras utiliser pour admonester les québécois qui comme monsieur Tournelle aiment leur pays. Au travail, petit contre-maître à la noix...


                • rinaldo maurice 2 avril 2009 17:06

                  Je souscris totalement à cette vision de l’auteur envers cette dame qui se rompe d’époque,elle feint d’oublier que des CANADIENS et des QUEBEQUOIS,ont donné leir vie pour qu’elle puisse vomir ses insanités envers.
                  SANS NOUS ELLE SERAIT AU LIT AVEC UN NAZIS.CAR IL A FALLU 550000 MILLES "TARES "POUR LIBERER LA FRANCE.
                  QU’ELLE NOUS DISE OU ETAIENT SES PARENTS A CEETE EPOQUE ?.
                  Au fait est elle prête à dire à nos filles et à nos fils qui se trouvent à KABOUL en train de patrouiller dans les rues de cette capital AFGHANE,BOUGE DE LA ,JE TE RELEVE,JE PRENDS TA PLACE, CHICHE !
                  ORIGINAIRE DE LA GUADELOUPE ,des compatriotes se bousculent au portillon pour se rendre au QUEBEC qui a eu la chance que la france les largues et prospérer avec ses propres ressources !.
                  Nous permettons de lui rappeller que son pays la FRANCE OFFICELLE CELLE QUI GOUVERNE LE PAYS A TRAVERS LE PRESIDENT SARKOZY PRESENTE SEPT PLAIES A NOTRE EGARD :
                   

                   !
                  Rappellons que la France Officielle a vis à vis de Nous ,sept plaies non résolues et qu’il y a URGENCE de les traiter :
                  1)Extermination de nos parents AMERINDIENS et le vol de leur de leurs Terres,aucun BEKES ou BLANCS pays ,ou ETAT ne sont réellement propriétaires de ces TERRES.
                  On demande qu’une recherche des AYANT-DROITS soit entreprise ,grâce à l’ADN pour déterminer qui est qui ?
                  Que les békés fassent leur autocritique .
                  Les Guadeloupéens au pays et ceux qui se trouvent en FRANCE ,à PANAMA sont concernés par ce test .
                  2)La déportation de nos parents par milliers en Bretagne et en Corse ,acte criminel organisé par Napoléon Bonaparte ,en utilsant 48 frégates,parmi ces CRUCIFIES il y avait des femmes des enfants des hommes civils et des militaires ,dont certains ont participés à la guerre d’indépendance des USA en 1779 dans la flotte de LAFAYETTE..
                  NOUSDEMANDONS LE RETOUR DE LEURS OSSUAIRES au pays.
                  Je suis peiné de voir qu’une course ralliant Saint Louis de Marie Galante avec Belle Isle en Mer qui se trouve en Bretagne oùnos parents ont vécu l’humiation de l’enfermement au bagne de PONTANAZEN ,aujourd’hui une gendarmerie.
                  3)Le vol de millards d’heures de travail de nos parents AFRO- AMERINDIENS HINDOUX,par l’ETAT COLONIAL ET LES BEKES BLANCS PAYS !Ils sont incapable de nous montrer leurs livres de paie !
                  4)L’exploitation scandaleuse de la force de travail de nos milliers de parents de 1861 à1926 par l’aventurier construteur Ferdinand de Lesseps ,qui au moment de sa faillite les a laissé comme des chiens à SAN CRISTOBAL DE COLON A PANAMA..
                  QUE LES DESCENDANTS DE CES COMPATRIOTES AIENT LA NATIONALITE FRANCAISE TOUT DE SUITE !
                  5)Le vol de notre 10 tonnes d’or par le croiseur EMILE BERTIN commandé par le BASTIAIS ORTOLI ,qui a séjourné de 1940 à 1944 à Fort de France,en se gardant de dire à nous ANTILLAIS QU’IL Y AVAIT DES OSSUAIRES DE NOS PARENTS en Corse ,car ce sont eux qui ont construit l’ancienne route aujourd’hui d’Ajaccio à Bastia !
                  6) La non reconnaissance de 1779 à 2009 de la contribution de nos parents à toutes les aventures militaires de la France ,qu’elles soient libératrices ,1779 pour l’indépendance des USA 1914-1918 ou 1940-1945 ,ou encore des guerres coloniales .Ainsi quel politique ou journaliste GUADELOUPEENS ont rendu visite à nos enfants qui se trouvent maintenant en train de patrouiller dans les rues de KABOUL ou de BAGDAD ?Parmi eux y a t’il des filles et des fils de BEKES DE BLANC PAYS DE SYRIOLIBANAIS ?
                  Pour l’imôt du sang on est très nombreux,jamais un enfant de notables français de souche ou d’allogènes de nationalité française ne disent à nos enfants Bouge de là !Cest notre problème,Notre cause première !
                  DEPUIS 1959 de milliers de nos compatriotes à travers le PLAN du Général Némo par le biais des structures telles le BUMIDOM ET L’ANT ont été "déporté" en France ,on estime a près de 500000 ,les Guadeloupéens qui vivent dans ce pays.PARALLELLEMNT DES IMMIGRES DE NATIONALITES DIVERSES ,débarquent avec la complicités de toutes les autorités pour combler le vide laiisser par NOUS.
                  7) En ce moment notre compatriote WILLY BRIGITTE EST ENFERMe POUR NEUF ANNEES DE PRISON à Paris ,pour délit d’opinion d’ISLAMISTE que nous ne partageons pas ,nous voyons en LUI un POINTOIS VICTIME D’une machination des services du juge anti terrorriste Brugnières,nous souhaitons que ses AVOCATS NOUS EXPLIQUENT CETTE AFFAIRES DE MANIERE OPUBLIQUE et que les médias s’emparent de ce dossier.On a remarqué que FLorence CASSEZ en prison pour une affaure CRAPULEUSE a pu bénéficié des soutiens de la famille présidentielle FRANCAISE et qu’elle a pu utilisé le téléphone de sa cellule au MEXIQUE pour dialoguer avec ses parents ,conversation retransmise à la télévision.
                  A ce niveau la France a du retard sur le Mexique !
                  Cetta affaire BRIGITTE WILLY montre que de multiples cas non résolus doivent trouver une solution équitable ,nous rappellons que le comité HILAIRE LEFORT se trouvant à Petit -Bourg a en sa possession de nombeux cas en souffrance !

                  A ce niveau la France a du retard sur le Mexique
                  Pour ces septs plaies nous exigeons Justice et Réparations sous toutes ses formes. !
                  Que les médias se mobilisent pour éclairer notre peuple sur ces NON DITS .
                  L’objectif recherché par ces PROFITEURS ,est la non création d’un élite capable de prendre ses responsabilités dans tous les domaines !
                  COMME LE QUEBEC A SU LE REALISER !
                  • A nous à travers les médias de relever ce défi ,pour prouver qu’on est capable à nous réveiller pour atteindre ce but de constructeur de notre avenir !
                        Citer   Répondre      

                  • Traroth Traroth 2 avril 2009 19:26

                    Votre article manque furieusement d’arguments véritables. Ce n’est que vocabulaire ordurier, disgressions sur des sujets qu’on ne trouve pas dans l’article initial (qui ne critique nullement les Français partant s’installer au Québec, ni n’insinue qu’on est content d’en être débarassé), puis se perd dans des considérations historiques et une critiques de la France, tout cela étant hors-sujet..

                    De plus en plus, on laisse publier n’importe quoi sur Agoravox, et c’est vraiment dommage. Cet article, clairement, n’aurait pas dû être publié.


                    • deci 2 avril 2009 19:30

                      Je dois avouer que je tombe sur les fesses en lisant cet article. Alors, voici un article nu de toute référence qui donne la réplique à un précédent article qui lui était étayé par des références scientifiques. Des deux auteurs lequel nous fait un mauvais spectacle ? Madme Mireille MeSquier dans son article n’a pas,il me semble, essayé de démonter que la France était meileur que le Québec loin de là, son article fustige également la France. Ce qu’elle essaye de démontrer c’’est que le Québec n’est pas la terre promise telle que présentée par l’immigration québécoise. Ayant vécu plus de dix ans au Québec, je dois reconnaître que l’article de Madame Mesquier dépeint très bien la réalité "Québec". Il ne s’agit pas de dire que tout est noir au Québec, mais le système est très hostile aux immigrants (non reconnaissance des diplômes étrangers, ascenseur social inxesistant pour les immigrants excepté la catégorie des investisseurs et entrepreneurs.......). La grade majorité d’immigrats que j’ai connu à Montréal lorsque nous étions étudints se sont installés dans d’autres provinces, moi également d’ailleurs pour la simple raison que nous nous sommes rendus compte qu’il était quasiment impossible d’avancer professionnellement. Et dans lautre sens, la minorité restée nous envie car l’écart entre nos positions sociales et nos revenus eest nettement perceptible.
                      Que cette triste vérité choque M Fournelle au point de se montrer insultant, montre le manque de recul qu’il a par rapport à cette situation, Mme Mesquier n’a tout de même pas inventé les références qu’elle nous cite et moi, je suis un témoin de cette réalité. Monsieur Fournelle nous attendons des références, il ne s’agit pas de démontrer que la France est moins bonne, mais de prouver que dame Mesquier avait écrit son article sous l’effet d’un tabac quelconque et qu’elle est de mauvaise foi.


                      • bruno 8 juillet 2012 18:15

                        Bonjour,

                        J’ai vecu pendant plus de 4 ans dans la soit disante « Belle Province ». J’ai tout connu, de promesses non tenues, de rupture de contrat de travail du jour au lendemain, de l imcompetence des medecins, le RACISME « anti - francais », les soit disant grands espaces « prives », la malhonnete, le manque de culture, la suffisance, des moralistes qui vous essaient de vous faire CROIRE qu’ils faut oublier le passé mais qui vous ressassent à longueur de journée « la France nous a abandonné »...

                        Au Québec, s’il n’y avait que le froid qui est insupportable, cela pourrait passer...Je pourrais écrire un livre sur la soit disante super mentalité québecoise....

                        Les promesses non-tenues : Un patron me promet un emploi le mardi en me disant « jeudi tu commences »...Il ommet de me dire qu’il vend sa boite le mercredi...D’autres exemples peut être, un propriétaire s’engage à me louer son appartement, la veille du déménagement, il m’annonce au tel « j’ai vendu mon condo, bonne journée bip, bip »...

                        L’incompétence des médécins : Outre le fait qu’il faille attendre des mois et des mois pour se faire soigner, ils sont capables d effectuer des radios en oubliant de m’enlever les 8 electrodes sur le torse....Comment peut on voir les anomalies....

                        Rupture de contrat : En arrivant un matin au travail « tu peux rentrer chez toi », quand j’ai demandé des explications. La personne s’est levée et est parti....Grand courage..

                        Le courage des québécois parlons - en, dés qu’une question est genante, il n’y a que des abonnées absents...Personne ne réponds....

                        Le racisme anti - Francais...« Maudits francais », « sans nous les québecois, vous serez allemands », « Pourquoi la France envoie des francais au Québec ? C’est pôur se débarrasser de ses trous du culs »...Quant aux pubs à la tv faisant passer les francais pour des cons, elles sont légions surtout celles de la SAQ.

                        Vous en voulez d’autres, parlons des fameux angliscismes, que nous francais utIlisons ; c’est vrai que nous utilisons des mots anglais, mais pas autant qu’au Québec...Réponse des québécois à ce sujet « nous utilisons des anglicismes car en France, vous les utilisez »....Ben voyons....

                        Sous couvert de la loi 101, on ne peut ouvrir un société avec un mot anglais, mais Canadian Tire, eggs exquis....sont effectivement des que des mots francais.

                        exemple de phrase entendue « va prendre ton lift pour checker ton rak »...Super francais....

                        Dés qu’un francais emploie un mot courant comme « pérénnité », il prend son interlocuteur québécois pour un demeuré inculte...

                        Restons sur la langue francaise, que vous pensez défendre, les fautes d’orthographes sont légions dans les journaux, des exemples peut être « je suis déménagé »...

                        Entendu à TVA « alors comme cela, vous chauffez chaud » traduction « vous conduisez ivre »...

                        Parlons racisme, au Québec ; Le québecois se dit humaniste, ils sont racistes envers les autochtones, a ce sujet c’est encore nous francais qui sommes responsables, les inuits en oubliant qu’ils sont plus québécois...Envers vos propres compatriotes canadiens. Juste une anecdote au passage, tous les québécois crachent sur le Canada, mais pour voir jouer l’équipe canadienne de Hockey sans aucun québécois dans ses rangs, ces mêmes « cracheurs » arborent fiérement le drapeau à la feuille d’érable...

                        Les grands espaces que le gouvernement québécois vends, il oublie simplement de dire « tout est privé », il faut payer pour aller se promener dans les parcs et avoir accés à des lacs...

                        Et oui pendant plus de 4 ans j’ai vu « je me souviens »...Je me souviens maintenant qu’effectivement je ne mettrais plus les pieds dans cette soit disante « belle province »...Pourtant j’ai vécu dans d’autres pays, mais au Québec, province du Canada..j’ai connu la face cachée de l’être humain.

                        Des exemples encore...J’en garde pour mon livre qui sera une réponse à certains livres que l’on trouvent au Québec sur « les maudits francais »...

                        Oui en France, nous avons nos tares, mais la différence c’est que nous ne disons pas « c’est de la faute du Québec »...Nous ne sommes pas adeptes du « c’est pas moi c’est lui, phrase contagieuse au Québec...

                        PS : derniére chose sur l’hiver, tous les québécois disent »faut tu que tu joues avec l’hiver pour apprécier l’hiver"...Oui mais les plus riches partent en Floride passer l’hiver, les moins riches se payent une à deux semaines à la chaleur en ralant contre l hiver au retour et les plus pauvres SUBISSENT l’hiver...

                        J’ai tu étais correct ?

                         

                         

                         

                         


                        • mikeythespikey 14 février 2014 17:48

                          Je vis à Montréal depuis 16 ans et pour de raisons de drames personnels je n’ais pas encore eu l’occasion de partir vers l’ouest, mais celà ne saorait tarder, en effet le Québec est un immense mirroir aux alouettes (no pun intended), alors en vrac, une intolérance pour tout ce qui n’est pas de la "race, un insularisme culturel et linguistique, des réflexes de beaufs fachos, une nonreconnaissance des diplômes, un délai de 3 ans d’attente pour me femme pour voir un gastro entérologue, bravo la prévention, des médecins immigrés qui font le taxi pour bouffer, alors qu’ailleurs au Canada ils pratiqueraient la médecine, en tête l’exemple d’un cardiologue Russe dont le nom est référencé dans le livre des étudiants de McGill Médecine, mais qui fait brancardier à l’hôpital Royal Victoria, un féminisme castrateur, mon pote s’est fait engueuler car son fils de 6 ans rendu un coup qu’une gamine de son âge lui avait donné, lui répond que son fils se défend, elle répond mysoginie, machisme, future violences conjugales.......sans compter le nationalisme nauséabond des québécois, leur mauvaise foi, hey si vous ne voulez pas de Français chez vous...ne venez pas les chercher, de pluson nous dit chialeur !! hahaha ! Et ce consensualisme britannique !!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès