Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Mailorama / distribution de cash : les responsabilités

Mailorama / distribution de cash : les responsabilités

Retour sur la fiasco de la distribution de cash par Mailorama. Qui est responsable ?

La Chronologie

Il y a quelques semaines : Rentabiliweb (paiement audiotel) programme une distribution d’argent près de la Tour Eiffel afin de promouvoir sa nouvelle filiale, le site Mailorama.
Celle-ci dépose une autorisation auprès de la Préfecture de Police de Paris (qui est l’autorité de police administrative de la Capitale, chargée de préserver l’ordre public). L’autorisation est accordée
Mailorama fait de la publicité sur Internet pour cet évènement censé lancer son site internet.

Cependant, sentant que la manifestation pourrait engendrer un trouble à l’ordre public, la Préfecture de Police de Paris tente de faire en sorte que la manifestation ne se tienne pas. Mais au lieu de retirer l’autorisation et d’interdire l’évènement comme ils en ont juridiquement la possibilité, la Préfecture de Police de Paris a préféré seulement demander à Mailorama d’annuler la manifestation, les menaçant de poursuites pénales sur le moyen de l’article Article R642-4 du code pénal "Le fait d’utiliser comme support d’une publicité quelconque des pièces de monnaie ou des billets de banque ayant cours légal en France ou émis par les institutions étrangères ou internationales habilitées à cette fin est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la 2e classe. [...]". Mailorama, n’en démord pas et maintient la distribution de cash.

Hier Samedi, des dizaines de milliers de personnes (5000 à 30000 selon les sources) se rassemblent attirés par l’odeur de l’argent facilement gagné.
Ils attendent pendant plusieurs heures bloqués entre des barrières installées pour l’occasion. Les esprits s’échauffent quelque peu, certains comptant sur cet argent pour pouvoir vivre mieux ce mois-ci.
Malheureusement pour eux, dépassé par son succès et craignant certainement de se faire lyncher (il n’y en aurait certainement pas eu pour tout le monde), Mailorama annule au dernier moment la distribution (sur les coups de 11h) et laisse ceux qui attendaient à leur rage.

 
S’en est suivi, comme souvent, des "scènes d’émeutes", certaines personnes, chauffées à blanc par l’attente déçue détruisant le mobilier urbain et les vitrines des magasins alentours (voir les images sur AgoraVox TV).
Tout cela sous les yeux des policiers en trop petit nombre pour agir (la préfecture n’ayant pas dépéché de CRS).
 

Les Responsabilités

La Préfecture  : En autorisant la manifestation, puis en ne retirant pas son autorisation lorsqu’ils se sont aperçus du risque de trouble, a commis un manquement grave, tel que défini par l’arrêt "Doublet" ( Conseil d Etat section, 14 décembre 1962) l’inaction d’une autorité de police est entachée d’illégalité dans la mesure où « en raison de la gravité du péril résultant d’une situation particulièrement dangereuse pour l’ordre public, cette autorité en n’ordonnant pas les mesures indispensables pour faire cesser ce péril grave méconnaît ses obligations légales ».
L’Etat pourrait donc voir sa responsabilité engagée à la fois par la Mairie de Paris et par les commerçants qui ont eu à subir les émeutes.

Mailorama : En maintenant une manifestations qu’ils savaient réprimée par la loi pénale et ce malgré les sollicitations de la Préfecture, la société Mailorama a fait preuve d’une grande irresponsabilité. Voulant faire le buzz à tout prix, ceux-ci ont fait miroiter la possibilité d’avoir de l’argent facilement en temps de crise. Avant de tout annuler au dernier moment par crainte pour leur sécurité. Et le fait de reverser l’argent au Secours Populaires n’y changera rien.


Moyenne des avis sur cet article :  3.97/5   (39 votes)




Réagissez à l'article

142 réactions à cet article    


  • Emin Bernar Paşa Paşa 15 novembre 2009 15:36

    vous avez identifié les responsables
    le préfet de police doir démissionner
    cette société du fric est monstrueuse !


    • kdb 15 novembre 2009 16:05

      trop facile de dénoncer Mailorama !
      ....qui na jamais reçu dans ca boite au lettre une faux chèque ? disant bravo....vous avez gagner 1 million ! avez vous pour autant massacrer des commerces en exigent votre million ?
      ...cette distribution a eu lieu aussi aux USA (pourtant connu pour avoir une violence pire que chez nous ;; ;;) et ca s’est trés bien passé ! pas de femme enceinte terminée a coups de pieds a terre, pas de "jeunes venus avec des machettes ;......je devine la mauvaise surprise en bout de chaine,si cette distribution avait eu lieux !.......



    • kdb 15 novembre 2009 16:22

      identifié les responsables ???? s’est de la même veine que la techno parade,le 14 juillet, le match de foot,(perdu ou gagné)
      que des prétextes !
      "les mêmes capuches et s’est totalement prémédité !
       perso ? je vais pas en sortie avec une machette.....


    • John Eastwood 2 John Eastwood 2 15 novembre 2009 16:42

      Rien à voir aux USA les organisateurs ont fait ça correctement. Il y avait un mini casting avec les personnes les plus touchés par la crise qui témoignaient publiquement et en fonction de la gravité de leur situation, touchaient une somme plus ou moins élevée d’argent.

      Là, les organisateurs ont prévu de jeter des miettes aux pauvres pour se faire de la com, avec bien entendu l’accord de la Mairie de Paris et de la préfecture, et au dernier moment, ne plus donner les miettes pour avoir encore plus de com.

      Honte au petit crétin qui a monté aussi bêtement cette opération, honte à l’entreprise qui a payé cette opération, honte à la préfecture qui a autorisé ce foutage de gueule, honte à ceux qui osent comparer cette opération à celles réalisées en Amérique.

      Ils jouent avec la misère des français pour faire parler d’eux et ils se comparent avec les organisations qui aident vraiment les pauvres ?


    • kdb 15 novembre 2009 16:52

      donc tu trouve légitime le port de la machette.....


    • appoline appoline 15 novembre 2009 17:15

      @ John Eastwood,

      Là, on a toute la mesure que peut donner une poignée cons, à savoir :

      les guignols de la préfecture ne sachant, le cul entre deux chaises, prendre la décision qui s’imposait dès le départ, ne pas autoriser cette mascarade.

      les toquards qui ont organisé cette pseudo pub, c’est ce qui arrive quand on prend des brêles pour le marketing.

      les connards qui pensaient se faire un peu de fric avec une telle opération, il faut vraiment avoir été bercé trop près du mur pour tomber dans ce genre de plan, sachant les risques de ça implique, car en France, rares sont les manifestations qui ne tournent pas au vinaigre et puis sachant aussi qu’il va y avoir un regroupement de blaireaux à cagoules, on les voit partout.

      Qui trinque : le passant qui passe et qui repasse, comme d’hab. Pas d’accord, j’espère qu’un jour, une cagoule se fera étaler, pas par un flic mais par quelqu’un qui en aura assez de payer des impôts et en plus de se faire tabasser sans que la police fasse son boulot. C’est toujours plus difficile effectivement que de dresser procès verbal.


    • Yvance77 15 novembre 2009 15:40

      Salut,

      Une distribution de cash tournant au fiasco, un match de foot perdu qui entraine à Marseille et à Lyon un mouvement de révolte.

      On voit ou en est la France tout de suite ... et je me dis qu’il n’en faudrait plus beaucoup pour qu’une connerie gouvernementale agisse comme la première mèche, et que cela tourne au soulèvement populaire.

      Car pas de doute possible, c’est de plus en plus tendu dans le champ social.

      A peluche


      • John Lloyds John Lloyds 15 novembre 2009 16:27

        « Une distribution de cash tournant au fiasco, un match de foot perdu qui entraine à Marseille et à Lyon un mouvement de révolte »

        Bah ! Le système est une usine à fabriquer des crétins, pourquoi s’étonner que des légions de crétins en sortent.

        Ce qui est sûr, c’est que mailorama a réussi sa com smiley


      • appoline appoline 15 novembre 2009 17:29

        Salut Johnny,

        « Bah ! Le système est une usine à fabriquer des crétins » tu as raison, très cher et ce n’est pas une race en voie de disparition, bien au contraire.

        Je me souviens d’une manif avec les sidérurgistes, c’est ça qu’il faudrait à ces petits cons, se trouver face à face à des gars qui aient des couilles, pas de la manif de lopettes avec des lacrymos, non, non, de la baston, de la vraie, ça calmerait leurs ardeurs. Il ne faut oublier qu’ils s’en sont pris à des gens qui n’y étaient pour rien, alors com réussie, je te l’accorde mais c’est une sacrée connerie de vouloir balancer du cash, sachant que pour 20 euros certains sont pratiquement prêts à zigouiller leur meilleur pote.


      • boris boris 15 novembre 2009 19:08

        Salut Appoline smiley


        Lors d’une émeute suite à un accident de moto, des cagoulés ont flingués la vitrine de mon magasin qui est en vente.

        Le flics n’ont pas bronchés face aux blaireaux cagoulards, j’ai porté le pet au commissariat le lendemain , barricadé pire que fort knox. Le flic qui a pris ma déposition je lui ai demandé si cela lui ferait plaisir si à la prochaine émeute j’en flingue quelques uns pour de bons, il m’a répondu par un sourire.

        Dont acte !


        Je t’appelle d’ici peu miss, kiss.
         


      • appoline appoline 16 novembre 2009 12:36

        @ Boris,

        Je pense qu’il faudra tôt ou tard que le citoyen prenne certains dispositions car la police ne remplit plus son office. Elle n’est plus respectée que ce soit par les honnêtes gens qui n’ont plus confiance et ça se comprend, ni même par les malfrats, gangsters et cagoules de tout poil.
        J’ai toujours dit et appliqué que le premier qui rentrait chez moi, c’était lui ou moi. Je ne suis pas violente mais ce que j’ai, est à moi, hors de question qu’on vienne me le barbotter et que l’on s’en prenne à ma personne et aux miens. Le choix est vite fait, même je dois me faire casser la tête.
        A plus tard Boris.


      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 22 novembre 2009 00:40

        Nous avons créé une société où la vertu est l’astuce, le beau travail la combine, où il n’y a plus de solidarité, où la gouvernance est une corruption institutionnalisée et le seul droit la force. Ca ne peut finir que par l’anarchie ou la dictature. Tout le système est sans défense et peut sauter demain matin. Sans que PERSONNE ne le décide, sauf tout le monde... Au point où l’on en est, le plus tôt serait peut-être le mieux. Qu’on commence à bâtir autre chose. 



         PIerre JC Allard



      • FLORILEGE1975 FLORILEGE1975 15 novembre 2009 15:49

        Distribution ou non, le résultat du buzz est positif, pour eux je précise. Je les soupçonne de ne jamais avoir eu l’intention de distribuer les petites coupures packagées, et ce malgré le soin intentionnellement affiché devant les caméras lors de la préparation des dites-bourses. Parfois, le marketing prend des tournures pathétiques.
        On profite de la misère pour se faire de la pub ! Ca me dégoute !!!


        • jakback jakback 16 novembre 2009 10:44

          Bien qu’ en accord avec vous sur le montage du buzz,
           http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=2500.
          Moi ce qui m’écoeure, c’est cette foule, de sans foi, ni loi, qui sont venus avec l’intention de ramasser le maximum d’argent.
          Le seul but de ces gens étaient la confiscation par la violence de toutes les bourses distribuées.
          L’aliénation a l’argent facile de ces gens, est égale aux pires de nos fauves carnassiers.


        • rocla (haddock) rocla (haddock) 15 novembre 2009 15:54

          La connerie , de tous côtés est en train de franchir l’ Hymalaya .

          La montagne de l’ irresponsabilité ( cette boite Mailàmoncul ) de l’ imprévoyance ( la Préfecture de Paris rencontrant des diminués cervicaux donne le résultat auquel on assiste .


          • titi 16 novembre 2009 08:11

            « La connerie , de tous côtés est en train de franchir l’ Hymalaya »

            Non non !!! L’Hymalaya c’est une montagne en Asie !!!
            Ce n’est pas l’Hymalaya qui a été franchie...


          • curieux curieux 15 novembre 2009 16:11

            Finalement, a qui profite le crime ?
            A nos gouvernants, bien sûr.


            • Le péripate Le péripate 15 novembre 2009 16:18

              Heuuuuu...... La responsabilité n’est elle pas plutôt à chercher chez les émeutiers ?

              Curieux cette manie de, proprement, chercher midi à 14 heures.


              • italiasempre 15 novembre 2009 16:34

                Dans un monde normal, oui. 

                Mais ici on est dans un monde parallèle..


              • Philippe D Philippe D 15 novembre 2009 16:36

                Chez les émeutiers ???

                Vous avez de ces drôles d’idées Péripate.


              • Le péripate Le péripate 15 novembre 2009 16:44

                Dire que l’auteur est étudiant en droit. Prometteur. smiley


              • M.Junior Junior M 16 novembre 2009 00:12

                Ton second degré t’honore.
                Les îlots de la République en Danger


              • sisyphe sisyphe 16 novembre 2009 01:44

                Tiens !

                Péripate qui balance une bonne sentence populiste, bien basique, bien spectateur de TF1 (pratique, ça évite d’avoir à analyser un peu la situation ; on ne fait appel qu’au cerveau primaire, ça fatigue moins), et, hop, suit la file des Dupont-Lajoie ; « Ca, c’est ben vrai, ma bonne dame »

                Les Dupont-Lajoie préfereraient des opérations plus « contrôlées », comme lors de la crise de 29 ; du style « On achève bien les chevaux » ; au moins, là, les pauvres, les rejetés, les exclus sont bien sous contrôle ; l’ordre public n’est pas troublé, le struggle for life peut même être médiatisé, montré à la télé ; de quoi se régaler...

                Je rigole, parce que, vu l’évolution de la situation sociale, si le cynisme d’opérations de ce style continue, les « émeutiers » vont se multiplier comme des petits pains : les Dupont-Lajoie risquent même, un de ces quatre, de devoir s’y retrouver...

                Sinon, dans un régime de droit et une société responsable, les voyous de la marque qui a organisé cette saloperie devraient, évidemment, être en taule, et leur boite interdite


              • sisyphe sisyphe 16 novembre 2009 02:23

                Par Waldgänger (xxx.xxx.xxx.137) 15 novembre 21:07

                Tout est dit peripate.

                On pourrait aussi longuement parler de la misère intellectuelle et lexicale des émeutiers,

                Diantre, fichtre, certes !
                Pouah, beurk ; des gueux même pas capables d’employer l’imparfait du subjonctif !
                (et puis ça évite d’avoir à parler de la misère matérielle  ; pratoc !)

                tout comme du fait qu’ils espèrent leur salut par quelque chose qui leur tombe du ciel ponctuellement (et pour un montant dérisoire par participant), au lieu de se poser la question de savoir comment changer de manière profonde leurs conditions de vie.

                Alors qu’il leur suffit de « se poser la question » pour arriver à la résoudre ; dans un pays où il n’y a pas de chômage, où l’ascenseur social fonctionne à plein turbos, où personne ne vit sous le seuil de pauvreté, où la société, bonne mère, sous la bienveillante compassion des banquiers, veille au bonheur de chacun, et ouvre largement ses bras à tous ses enfants, de quelque origine, couleur, condition, où les chemins de la réussite, largement illuminés de tous les feux de la prospérité, ne demandent qu’un minimum de volonté, pour être empruntés vers un avenir rayonnant, merde quôôa....


              • titi 16 novembre 2009 08:17

                @Sysyphe

                N’y a-t-il rien qui vous choque sur les photos ? Si on ne vous indiquait pas le lieu (Paris) ne seriez vous pas tenter de dire qu’il s’agit d’une capitale africaine ?

                De plus ce W.E a été marqué par des émeutes liées à la défaite de l’Algérie face à l’Egypte en foot. Quel rapport avec la crise francaise ? Quel rapport avec ceux qui nous gouvernent ?

                La vérité est que les gouvernements de droite et de gauche ont fait n’importe quoi en matière de flux migratoire.
                Ce qui c’est passé à Paris, Marseille et Lyon ce W.E. c’est l’application pure et simple de ce dont certains se gargarisent : l’apport de la culture africaine à la culture francaise : je suis pas content je casse ; j’aime pas mon voisin je vais lui rendre visite avec ma machette. Bravo ! quel enrichissement.

                PS : au fait Sysyphe, les banques francaises ont commencé à rembourser les sommes prêtées par le gouvernement. C’est bien vous qui prétendiez qu’elles ne seraient jamais recouvrées. Vous n’avez pas ouvert de sujet à ce propos.


              • sisyphe sisyphe 16 novembre 2009 08:56

                Par titi (xxx.xxx.xxx.180) 16 novembre 08:17

                @Sysyphe

                N’y a-t-il rien qui vous choque sur les photos ? Si on ne vous indiquait pas le lieu (Paris) ne seriez vous pas tenter de dire qu’il s’agit d’une capitale africaine ?

                De plus ce W.E a été marqué par des émeutes liées à la défaite de l’Algérie face à l’Egypte en foot. Quel rapport avec la crise francaise ? Quel rapport avec ceux qui nous gouvernent ?

                La vérité est que les gouvernements de droite et de gauche ont fait n’importe quoi en matière de flux migratoire.
                Ce qui c’est passé à Paris, Marseille et Lyon ce W.E. c’est l’application pure et simple de ce dont certains se gargarisent : l’apport de la culture africaine à la culture francaise : je suis pas content je casse ; j’aime pas mon voisin je vais lui rendre visite avec ma machette. Bravo ! quel enrichissement.

                PS : au fait Sysyphe, les banques francaises ont commencé à rembourser les sommes prêtées par le gouvernement. C’est bien vous qui prétendiez qu’elles ne seraient jamais recouvrées. Vous n’avez pas ouvert de sujet à ce propos.

                Ce qui me choque, personnellement, c’est que dans une période de crise extrème, ou plus de 8 millions de personnes en France vivent sous le seuil de pauvreté, où 6 millions sont au chômage, 3 millions mal logés, des voyous encravatés osent venir faire une énorme provocation en organisant une opération où ils annoncent distribuer de l’argent en public : c’est à dire organiser une énorme foire d’empoigne, qui va NECESSAIREMENT dégénérer, et que la Préfecture (alors que la loi l’interdit) autorise cette provocation.

                Ca, oui, ça me choque profondément.

                Pour le reste, qu’il y ait, à la suite de ce rassemblement, d’abord autorisé, puis interdit, et de cette distribution annoncée et annulée, des scènes de violence n’est rien moins que ce qu’il y a de plus logique et auquel on devait nécessairement s’attendre.

                Les violences auxquelles on assiste, pour moi, si elles sont répréhensibles, ne s’ont que l’infime écho de la violence faite, tous les jours, par un système qui met les citoyens à genoux, pour assurer la suprématie de quelques mafias de banksters qui dépècent la planète.

                Et vous venez parler des banques !!!

                Des banques qui ont provoqué la plus énorme crise financière, économique, sociale, sociétale de l’époque moderne, engendrant un chômage monstrueux, une paupérisation croissante de la population (1 milliard d’êtres humains souffrent aujourd’hui de la faim), qui se sont vues entièrement renflouer de leur désastre organisé par l’argent des états, donc des citoyens qu’elles avaient volé, et qui, en l’espace de quelques semaines à peine, retrouvent une santé suffisante ; non seulement pour rembourser une partie de leurs dettes, mais également pour engranger des bénéfices fabuleux ; ayant repris, de plus belle, leurs opérations spéculatives, qui vont engendrer la prochaine crise, qui sera, une fois de plus, payée par du chômage, de la paupérisation, de la misère, des morts par millions.

                Vous cherchez un article sur les banques ?

                Mais, mon brave titi ; il suffit de demander ; tenez, juste 2 parus récemment sur AVox, et qui ont dû échapper à votre sagacité ; je suis bon prince, je vous passe les liens ; de quoi vous informer utilement :

                - Eric Laurent explore la face cachée des banques 

                - La régulation financière jour l’arlésienne 

                Certes, ils ne sont pas de moi, mais je vous rassure ; ils sont beaucoup mieux faits, mieux documentés,beaucoup mieux argumentés que si je les avais fait moi-même ; je vous les recommande donc chaudement, pour satisfaire votre légitime curiosité.

                Vous reviendrez nous dire après ce que vous en pensez, n’est-ce pas ?

                Bonne lecture ! 

                p.s. : à part ça, vous auriez pu vous dispenser de vos propos racistes, ça aurait donné un peu plus de tenue à votre intervention ; mais je sais ce que c’est, chez les Dupont-Lajoie ; c’est plus fort qu’eux... Bah... la nature humaine a ses faiblesses, n’est-ce pas ?


              • titi 16 novembre 2009 12:01

                @sysyphe

                Il n’empêche. Il y a un an vous affirmiez que prêter aux banques s’était « donner aux banques ». Qu’aucune garantie n’existait sur un éventuel remboursement.
                Votre analyse était donc fausse.

                « c’est à dire organiser une énorme foire d’empoigne, qui va NECESSAIREMENT dégénérer, et que la Préfecture »
                Avez vous par contre anticipé le fait que le résultat d’un match entre deux nations étrangères entraine des émeutes dans les villes de France ?
                Ce que je pense : c’est que pour une frange de la population, l’action violente fait partie de la culture et du mode de vie, et que tous les prétextes sont bons : coup médiatique de gogos, ou résultats sportifs.
                Alors finalement je suis d’accord sur le NECESSAIREMENT. Sauf que c’est la présence de certains individus à n’importe quelle manifestation, quel qu’en soit le motif qui conduit NECESSAIREMENT à la violence.
                Quel que soit le contexte économique, quel que soit le motif de la manifestation certains viennent pour la baston.
                Et ce sont toujours les mêmes mais, chuuut, il est inconvenant de la dire. Dormez bonnes gens.

                « pu vous dispenser de vos propos racistes »
                Avez vous vu la photo en une de cet article ?
                Comptez les protagoniste ? Quel est la représentativité de la population Caucasienne ? C’est tout simple : c’est celui qui se fait tabassé.
                Selon vous, est il possible que ce soit un hasard ?

                Vous combattez les propos racistes des uns, mais vous cautionnez les comportements racistes des autres. Vous êtes complice.


              • sisyphe sisyphe 16 novembre 2009 13:22

                C’est ça, mon gros chaton.

                Et vous, voyons un peu de qui vous êtes complice ....

                Qui se cache derrière mailorama.fr et Rentabiliweb ?
                Le « coup » publicitaire avait viré aux coups de poing samedi à Paris. Des incidents ont éclaté sous la Tour Eiffel après l’annulation, par les organisateurs, d’une distribution de billets de banque. Un « coup » publicitaire destiné à faire connaître Mailorama : un site qui génère de l’argent grâce à l’audience d’internet. A sa tête, un homme original et qui sait s’entourer…

                Le fondateur du groupe Rentabiliweb s’appelle Jean-Baptiste Descroix-Vernier, il a 39 ans. Et les affaires marchent bien pour lui, puisqu’il est aujourd’hui la 407e fortune de France : selon le classement 2009 du magazine Challenge, il pèse 57 millions d’euros.
                Son groupe, enregistré en Belgique et coté en bourse depuis fin 2006, emploie 120 personnes, en France, Russie, Roumanie et Bulgarie.

                Le concept de cette société fondée en 2001 est, entre autres, de faire payer les internautes en les incitant à appeler des numéros surtaxés ou à envoyer des sms, eux-aussi surtaxés. Tout cela, lorsqu’ils passent sur des sites pour adultes, des sites de rencontres, de jeux ou sur ceux qui ont fait parler d’eux ces derniers mois avec des fortunes diverses : des sites pour noter les profs, les avocats ou les médecins, par exemple.

                Et cela marche plutôt très bien, parce que le concept a séduit de gros investisseurs. Et pas des moindres : Bernard Arnault, le PDG de LVMH, et Stéphane Courbit, l’ancien patron d’Endemol France, font partie de ses actionnaires. Jean-Marie Messier, l’ancien président de Vivendi Universal, et l’ancien ministre de l’Economie Alain Madelin siègent à son conseil d’administration.

                Golden Glaouis Invest

                « JBDV » côtoie donc « J6M » ("Jean-Marie Messier Moi-Même Maître du Monde"), mais il n’a rien d’un patron classique. Ancien avocat d’affaires à Lyon, il porte souvent un kilt, il a les cheveux coiffés en dreadlocks. Et il gère ses affaires et ses « ninjas », ses salariés, seul, depuis trois écrans plats installés dans la péniche où il vit à l’entrée du port industriel d’Amsterdam.

                Deux anecdotes encore qui en disent long sur les motivations du personnage. Son site internet préféré est celui de la fondation Bill Gates, l’homme le plus riche du monde. Et la holding personnelle avec laquelle Jean-Baptiste Descroix-Vernier possède 57% de son groupe vient d’être rebaptisée « St Georges Finance ». Elle s’appelait encore récemment « Golden Glaouis Invest » : « couilles en or », en argot.

                Rien que du beau monde, comme on le voit...

                Et sinon, vous avez lu les deux articles sur les banques ?

                Vous nous faites part de vos réactions ?

                On a hâte...


              • Traroth Traroth 16 novembre 2009 15:01

                Franchement, Sysiphe, sur ce coup, il est impossible de vous suivre. A moins de considérer les émeutiers comme irresponsables, ils sont quand même les premiers responsables des émeutes (tautologie inside). Après, Mailorama (pour cette proposition complètement délirante. Qu’est-ce que ces putains de génies pensaient qui pourraient bien se passer ???) et la préfécture (parce que la police a de plus en plus tendance à regarder des délits se commettre sans broncher) ont sans doute une part de responsabilité, mais dans un second temps.

                Cela dit, je trouve que ça devient un peu trop systématique : un truc de ce genre se produit maintenant avant chaque élection. Et bizarrement, à chaque fois, la police laisse dégénérer, voire provoque les événements (l’épisode de la foule arrosée à la lacrymo, gare du Nord, en 2006)...


              • Pieyre Biagini 15 novembre 2009 16:46

                Les émeutiers ne sont pas exempt de responsabilité, c’est certain. Mais ce que j’ai voulu montrer c’est le manque de responsabilité qui a conduit à cette situation propice aux émeutes. Si le rassemblement avait été annulé à temps, cette situation ne serait pas survenue.


                • LeGus LeGus 15 novembre 2009 19:53

                  @l’auteur,
                  Oui la responsabilité des émeutiers est directement visible, celle de la préfecture et de la boite à con, heu la boite à com un peu moins et je vous remercie de le montrer clairement dans votre article.
                  Les renseignement généraux étaient en vacances sans doute, et là c’est la responsabilité ministérielle qui est engagée.
                  Sinon mention spéciale au policier qui prouve qu’il y a aussi du bon sens dans la police :
                  « Vous êtes en train de découvrir qu’entre l’Amérique et la France il y a l’Atlantique. »
                  Et c’est dit sans aucune ironie.

                  Bonne soirée à tous.


                • Michel DROUET Michel DROUET 15 novembre 2009 16:49

                  L’argent rend fou et l’argent rend con : ça se confirme


                  • isabelle_mancini 15 novembre 2009 17:01

                    Avec mon fiancé, nous avons vu le bus Mailorama, il était dans le 17ème arrondissement avec toutes les équipes prêt à décoller. Yavait une très bonne ambiance, j’ai vu plein de kdos qui étaient chargés comme des parapluies, des ballons, yavait aussi des tee shirts et des casquettes...
                    On leur a demandé quand le bus partait et ils nous ont dit qu’ils étaient inquiets parce que la préfecture n’avait pas mis des policiers sur place et de crs contrairement à ce qui leur avait été annoncé. Ils avaient vraiment l’air super motivés, il y avait une sono aussi, franchement leur opération était vraiment saine et l’idée nous on la trouvé géniale....


                    • Pieyre Biagini 15 novembre 2009 17:16

                      De toute manière si ce n’avait pas été des vitrines, certains auraient « cassé la tête » d’autres participants pour récupérer leur bourse ou leur cadeaux. 
                      En outre, il y aurait eu des mouvements de foule pour récupérer les bourses ou des cadeaux, qui auraient pu engendrer de graves conséquences (piétinements...), ceux qui auraient eu un cadeau et pas une bourse aurait étaient mécontents et on serait repartis sur des émeutes.
                      Non, à mon sens, la situation était inextricable et la seule solution était l’interdiction.


                    • Shaytan666 Shaytan666 15 novembre 2009 19:46

                      Elle est bien bonne celle-la ! Une société privée veut faire une opération de « marketing » et réclame la présence des forces de l’ordre payées par tous les contribuables.
                      La Préfecture n’avait pas à leur promettre, la société n’avait qu’à organiser elle même son service de sécurité.


                    • Shaytan666 Shaytan666 15 novembre 2009 18:17

                      Ou Morice qui va nous sortir que c’est un coup de la CIA et du Mossad  !!!!


                    • rocla (haddock) rocla (haddock) 15 novembre 2009 17:36

                      En 1975 je travaillais dans le premier hypermarché du Haut Rhin , un samedi après-midi plus de pain dans les rayons . Vers Cinq heures je sors de la boulangerie avec un grand panier à roulette pleine de pain . J’ ai jamais eu le temps de le mettre en rayon , le gens attrapaient la dernière cuisson comme des sauvages, certains prenaient l’ autre extrémité et arrichaient le pain des mains des autres clients . Une horde sauvage.
                      Il n’ y avait ni famine ni pénurie .

                      L’ homme dans son triste état .


                      • Neris 15 novembre 2009 17:51

                        Bof, c’est ce qui se passe à chaque période de soldes.


                      • islandpirat 15 novembre 2009 17:38

                        Salut à tous....moi personellement je suis attéré par tout ce qui se dit et ce qui se passe....je viens de regarder les vidéos et les réactions, il me semble que je ne défende que très rarement la police, mais la seul réponse réelle vient de ce policier :

                        OU SE CROIT ON......LA TUNE NE TOMBE PAS DU CIELL.....

                        Alors je n’ai qu’un mot à dire bravo mailorama qui s’est fait connaître, et bravo au peuple français qui tente de se hisser au niveau des Américain ssur le plan de la connerie, je pense que s’ils poussent un peu ils y arriveront...nan Bravo

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès