Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Mariage 1 - Mariage 2 : l’impossible égalité

Mariage 1 - Mariage 2 : l’impossible égalité

Le gouvernement vient d’approuver en conseil des ministres le projet de loi de « mariage pour tous ». L’objectif annoncé est de donner des droits égaux aux couples de même sexe en leur permettant d’accéder au mariage et à l’adoption.

Au nom de la promotion de l’égalité des droits, le texte de loi supprime près de 200 occurrences des mots « père » et « mère » ou de leurs équivalents (paternel, maternelle,…) dans le code civil et les différents codes et les remplace par le terme « parent ». Mais déjà, les premières failles apparaissent montrant l’impossibilité de rendre les choses parfaitement égales.

Ainsi, l’article 312 du code civil qui stipule que « l’enfant né ou conçu dans le mariage a pour père le mari » demeure inchangé. Que signifie un tel article pour un couple de femmes qui accéderait au mariage ? Qui est le mari ? On voit dès à présent les procédures qui découleraient d’un tel article. Il faut rappeler qu’en Belgique, le premier texte de loi sur le mariage homosexuel en 2003 avait reçu un avis négatif du Conseil Constitutionnel pour cette même raison : il établissait une discrimination entre les couples mariés en n’accordant pas aux couples de même sexe la filiation. Mais si demain on transforme cet article pour donner à l’enfant né dans le mariage les époux comme parents, on créera là encore une discrimination : dans le mariage hétérosexuel, un mari ne peut contester son enfant sauf à apporter la preuve biologique qu’il n’est pas le père. Dans le cas d’un couple de même sexe, comment un parent pourra-t-il contester la parentalité, notamment s’il n’était pas partie prenante au projet d’enfant ? Et si ce droit lui est accordé, un mari qui ne désirait pas la conception de son enfant pourra-t-il en contester la paternité ?

Pour ce qui est de la retraite, le projet de loi modifie l’article L 331-7 du code de la sécurité sociale. Une distinction est créé pour les couples de même sexe : en cas de désaccord, la bonification de retraite pour enfant élevé est répartie 50/50 alors que dans les coupes homme-femme, c’est la mère qui bénéficie de cette bonification en cas de désaccord. Là encore, un tel article pourrait être l’objet de procédures liées à la discrimination établie.

Le projet de loi dans sa rédaction actuelle ne permet pas l’accès à la procréation médicalement assistée (PMA) pour les couples de même sexe alors que tous les couples hétérosexuels stériles y ont droit ; dès lors qu’ils justifient de deux ans de vie commune. Refuser l’accès aux couples de femmes mariées ne tiendrait pas longtemps devant les tribunaux. Le gouvernement laisse d’ailleurs entendre qu’un amendement pourrait être déposé concernant la PMA dans le cadre des débats parlementaires. Et quand il y aura la PMA, comment justifier qu’on n’autorise pas le recours aux mères porteuses (GPA) pour les couples d’hommes ? Et si l’on veut assurer une parfaite égalité, faudra-t-il que la sécurité sociale rembourse la GPA ?

Enfin, le gouvernement a affirmé que les couples hétérosexuels garderaient un livret de famille inchangé avec « Epoux ou Père » et « Epouse ou Mère ». Il devra donc y avoir deux types de livrets de famille selon l’orientation sexuelle des époux. Là encore, n’est-ce pas une discrimination ? Qu’en sera-t-il des papiers administratifs : adopteront-ils la terminologie parent1 – parent 2 que le gouvernement réfute et qui est pourtant utilisée en Espagne par exemple ? Ou bien faudra-t-il prévoir plusieurs piles d’imprimés en fonction de l’orientation sexuelle de la personne concernée ou de ses parents ? Inimaginable, on le voit bien.

En l’état actuel des choses, le texte de loi est une bizarrerie qui tout en faisant la promotion de l’égalité des droits crée de fait sans le dire des mariages de type 1 et des mariages de type 2, source de discriminations nouvelles et porte ouverte à nombre de procédures et de frustrations, tant est vaine la quête de l’égalité.

Un père et une mère sont certes tous deux des parents. Ils sont égaux en dignité. Ils bénéficient de nombre de droits identiques, notamment concernant l’enfant. Mais il est absurde de vouloir les déclarer parfaitement égaux en droit et de nier leurs spécificités.

On peut certes travailler à répondre aux attentes des couples de même sexe… mais imaginer qu’on créera une véritable égalité de droits avec les couples homme-femme, qu’on supprimera toute différence et toute discrimination est une illusion…et il est probable qu’il sera difficile d’avoir des débats pacifiés sur ces questions tant qu’on restera dans la perspective de créer une stricte égalité de droits.


Moyenne des avis sur cet article :  3.61/5   (72 votes)




Réagissez à l'article

184 réactions à cet article    


  • alinea Alinea 11 novembre 2012 16:01

    De quels droits s’agit-il ?
    Je ne sais pas ce qu’il en est maintenant, mais il fut un temps où les couples ( hétéros ! mon Dieu faudra-t-il toujours spécifier cela ?) non mariés se voyaient dans cette problématique : si la mère décédait ( seule reconnue comme autorité parentale), sa famille pouvait récupérer l’enfant, au nez et à la barbe du concubin !
    On fait des choix dans la vie, on les assume et il me paraît évident qu’une mère qui a porté son enfant n’est pas dans le même lien à cet enfant qu’un père ! Malgré un amour égal.
    Aussi, aurons-nous à faire, quelque soit le sexe des membres du couple, à deux « pères » : c’est-à-dire à un lien d’amour et de responsabilité qui ne passe pas par l’animalité !
    Cette rupture avec l’animalité, tant prônée par les modernistes, me paraît, à moi, la fin d’une civilisation.
    Par ailleurs, ce problème ne concerne qu’une infime minorité de gens ! Nous n’en sommes pas encore à une mutation !!!


    • Romain Desbois 11 novembre 2012 18:42

      Je vous réponds en même temps que le, la ou « les »auteurs  smiley

      Il ya beaucoup de réticence bourgeoise dans ces interrogations et encore une fois, ce qui est proposé et demandé par une partie des homosexuels , c’est d’avoir une égalité de droits avec les hétérosexuels.

      COMME C’EST PREVU DANS NOTRE CONSTITUTION ET DANS LA CHARTE DES DROITS DE L’HOMME DE L’ONU.

      En conformité avec la loi française : voir code pénal sur la définition juridique de la discrimination.

      Il n’est pas normal qu’un mari soit d’office décrété le père !
      Il n’est pas normal que des enfants n’aient pas le droit de connaître leurs vrais parents (accouchements sous x, abandons, insémination artificielle et PMA).
      Il n’est pas normal que des parents adoptifs fassent croire à l’enfant adopté qu’ils sont ses parents adoptifs.
      Il n’est pas normal qu’un ex-conjoint qui a élevé et aimer les enfants biologiques de son ex-conjoint ne puisse plus les voir si les enfants le désirent dès que le couple se sépare. Quid de la belle-famille encore plus mal lotie.
      Il n’est pas normal que ce que l’on accorde comme droit à la procréation assistée, soit refusé à un couple homosexuel.
      Il n’est pas normal que cette société s’inquiète du bien être des enfants que lorsqu’il s’agit de leur permettre de vivre avec des homosexuels.
      Il n’est pas normal que l’on ait le droit de vie ou de mort sur l’enfant à naître (pour ne pas donner raison aux anti-avortements, en France vous pouvez tuer l’enfant dans le ventre de sa mère en la tabassant ou en lui ayant causer un accident de la route, sans être inculpé au minimum pour homicide involontaire.)

      Car ce qui est scandaleux c’est que des enfants soient jetés comme des détritus, par leurs parents biologiques ou par leur famille.

      « lavoixdesparents » est un pseudo usurpé car les homosexuels sont aussi des parents et au vu de ce qu’entre autres j’énumère au dessus, je doute que les hétéros soient en mesure de donner des leçons dans quelques domaines que ce soit.


    • alinea Alinea 11 novembre 2012 19:16

      Romain Desbois : comment voulez-vous être crédible si vous présentez les choses comme ça : les méchants hétéros tuent, maltraitent et abandonnent leurs enfants ; les gentils homos se proposent de les ramasser !
      Sûr qu’aucun homo ne voudra avorter !
      Peut-être leur volonté d’enfant les empêchera de devenir alcooliques, au chômage, déglingués au point de nuire à leur propre progéniture !
      mais je ne suis pas convaincue que cet argument tienne la route.
      Pour ma part, trouvant que le mariage est la forme la plus accomplie du conformisme bourgeois, je ne me suis jamais mariée !
      Mais, sûre, je n’ai pas joui de la belle protection que cela donne à la femme !
      Mon père pourtant m’avait bien prévenue : le mariage, c’est la sécurité de la femme !
      Alors, forcément, j’ai fui cette sécurité-là !
      Je ne veux pas entrer plus loin dans ce débat ; du fond de mes tripes, je ne pense pas que la société doivent se mêler à ce point des affaires intimes. Après, si l’on parle de fric et de patrimoine, cela ne m’intéresse pas outre mesure.
      Bien à vous


    • Soi même Soi même 11 novembre 2012 20:31

      @ Romain, t’es tellement outrancier que tu as oublier de dire à tes parents merci d’être normaux, car sans eux tu n’aurais jamais vue le jour !


    • esteban 11 novembre 2012 20:56

      Bientot les homo vont nous vouloir nous faire admettre que sans eux, point d’humanité....

      La grenouille se voudra toujours plus grosse que le boeuf, mais restera malgré tout une grenouille, quoi qu’elle fasse, quoi qu’elle invente, quoi qu’elle truque.

      Pour l’instant ce spectacle de mauvais gout, cette forfaiture amuse le bon peuple, le temps qu’on lui vole son patrimoine, mais cela ne durera pas. De toute manière, sans aide extérieure, vous n’êtes pas viable, va falloir un jour l’admettre.... quoi que la mauvaise foi est poussée à son paroxysme, alors j’imagine que vous vous sentez aussi viable qu’autrui. Sauf que.... la loi des hommes ne fera jamais d’un homme une femme, et d’une femme un homme.


    • Constant danslayreur 11 novembre 2012 21:08

      « Bientot les homo vont nous vouloir nous faire admettre »

      « Bientôt les homo vont nous vouloir », pfff mais kékiferaient de vous ? Ne pas céder à la paranoïa citoyen voyons.

      Je continue « vont vouloir nous faire mettre »
      Ah mais oui mais non, ça change tout aux armes citoyens, pendons les homos, ensuite enlevons leur tout ce qui dépasse et qui pourrait constituer une menace pour les hétéros smiley

      Already outside


    • esteban 11 novembre 2012 21:23

      Tout ceci pour une pure erreur syntaxique que je n’ai vue qu’après coup malgré ma relecture, et sans pouvoir corriger. Bravo. Ca et MarvinGay qui en est à reprendre les commentaires complets en y apportant corrections ostentatoires et notation, cela ne serait pas si dérisoire si ce temps pris n’était pas fait dans le but malveillant de discréditer.
      Selon les règles de cette société, on progresse sans aucun doute....


    • Constant danslayreur 11 novembre 2012 21:36

      Esteban
      « Dans le but malveillant de discréditer »
      Mais pourquoi diable voudriez-vous que j’aie la moindre malveillance à votre égard ou le plus petit début d’intention de vous discréditer ?

      Je m’amuse c’est tout et ce n’est même pas à vos dépends, c’est un espace public j’y lis des trucs et je rebondis dessus comme disent les kangourous. Vous n’êtes pas obligé d’aimer mais moi j’aime bien ça me détend et puis surtout ça me change de mon boulot. C’est effectivement très égoiste je n’en disconviens mais je dois en être un, alors tout va bien ?

      « De toute manière, sans aide extérieure, vous n’êtes pas viable »

      Il y en a pourtant de plus en plus, une explication ? smiley

      Bonne soirée


    • Romain Desbois 12 novembre 2012 09:25

      Alinéa, c’est malhonnête de déformer mes propos, car je ne fais que rappeler que ceux qui volent au secours de la morale devraient balayer devant leur porte. Et jamais j’ai affirmé que les homos sont meilleurs que les hétéros. Ce sont quand même les contre qui passent leur temps à prêter aux homos des turpitudes que pourtant l’on constate chez les hétéros.
      Ca m’énerve cette novlangue et cette mauvaise foi.

      Soi même, qui vous dit que mes parents étaient normaux ?
      Puisque vous faites de la normalité un dogme, êtes vous bien sûr d’être normal ? Savez vous au moins ce que signifie ce terme ?

      La norme est synonyme d’ordinaire, l’anormal est donc extraordinaire !!!!
      Tiens pour la peine je m’en vais le siffler sur mon tweet smiley

      Esteban
      Je vis très bien sans vous et pense avois apporté à la société au moins autant que n’importe lequel des autres humains. A force de lire ce genre de connerie, je fais finir par exiger de l’Etat à être exonérer de cotisations pour tout ce qui concerne les hétéros et dont les homos ne peuvent bénéficier !
      Au fait , on sait cloner des animaux autre que des humains, mais ca vous passe trop au dessus de ce qui vous sert de cerveau pour que vous puissiez voir passer les cigognes.
      Et pour la millième fois, les homos ne sont pas stériles et peuvent se reproduire entre gays et lesbiennes voir avec un hétéro consentant. et même sans toucher le corps de l’autre et sans faire appel à la médecine.
      Le sperme dans la seringue, c’est à la portée de tous ceux qui veulent en avoir.... des protées smiley


    • Hétérodoxe 12 novembre 2012 11:56

      @ Constant dans l’erreur

      Tu peux ironiser mais :
      Etape 1 (la seule à laquelle j’adhère pleinement) : Faire voter une Loi contre les discriminations liées aux choix sexuels.
      « Chouette, c’est bon, on a obtenu ce qu’on voulait, on va enfin pouvoir vivre tranquille »
      Etape 2 Le Pacs
      « Chouette, c’est bon, on a obtenu ce qu’on voulait, on va enfin pouvoir vivre tranquille »
      Etape 3 Le Mariage
      « Chouette, c’est bon, on a obtenu ce qu’on voulait, on va enfin pouvoir vivre tranquille »

      Il parait censé de s’interroger sur la prochaine demande.
      Il ne s’agit pas de critiquer l’homosexualité, mais cette logique du toujours plus sous des prétextes toujours plus surréalistes (l’exemple récurrent sur la PMA étant : la science peut le faire pour une personne handicapée, elle peut bien le faire parce qu’on le vaut bien ... ce qui n’est que le corollaire de l’eugénisme : si la médecine pratique des tests pré nataux pour dépister la trisomie, elle peut bien le faire pour savoir si le petit sera blond ou pas).
      Mais comme le débat politique actuel se résume à :
      Sale Gaucho bien pensant - Sale Facho antisémite ....


    • Jagermaster Jagermaster 12 novembre 2012 23:03

      @ Romain Desbois

      Concernant l’argument sur l’égalité que vous pronez manifestement :

       Pourquoi en effet, au nom de l’égalité et de la lutte contre les discriminations, faudrait-il supprimer toute référence sexuée dans les relations entre les citoyens et l’Etat, à commencer par la cérémonie du mariage et par le livret de famille qui est remis à l’issue de cette cérémonie ?

      L’argument du mariage pour tous ceux qui s’aiment ne tient pas : ce n’est pas parce que des gens s’aiment qu’ils ont systématiquement le droit de se marier, qu’ils soient hétérosexuels ou homosexuels.
      Par exemple, un homme ne peut pas se marier avec une femme déjà mariée, même s’ils s’aiment. De même, une femme ne peut pas se marier avec deux hommes, au motif qu’elle les aime tous les deux et
      que chacun d’entre eux veut être son mari. Ou encore, un père ne peut pas se marier avec sa fille même si leur amour est uniquement paternel et filial.

      Au nom de l’égalité, de la tolérance, de la lutte contre les discriminations et de tant d’autres
      principes, on ne peut pas donner droit au mariage à tous ceux qui s’aiment.


    • Romain Desbois 13 novembre 2012 00:04

      Désolé mais je n’ai jamais user des arguments que vous m’imputez. Je ne réponds que de ce que je dis par des propos des autres.


    • Jagermaster Jagermaster 13 novembre 2012 00:29

      @ Romain Desbois

      je lis mal peut etre vos premieres lignes alors, je me permet alors de vous les rappeler :

      "Il ya beaucoup de réticence bourgeoise dans ces interrogations et encore une fois, ce qui est proposé et demandé par une partie des homosexuels , c’est d’avoir une égalité de droits avec les hétérosexuels."

      Vous poursuivez en vous appuyant sur la déclaration des droits de l’homme de l’ONU en majuscule en en gras.

      Suis je hors sujet ? Vraiment ?

      Je ne suis pas démesuré dans mes propos contrairement aux autres vous ayant répondu. J’ai bien remarquer que vos propos ont été déformés mais ne faites pas preuve de mauvaise foi sur ce que vous avez écrit noir sur blanc.

      Je confronte juste votre 1er argument à des arguments qui me semblent valables.

      Merci de me répondre sur la forme plutôt que d’esquiver sur la forme.


    • Romain Desbois 14 novembre 2012 00:09

      jagermaster.
      Votre question était "Pourquoi en effet, au nom de l’égalité et de la lutte contre les discriminations, faudrait-il supprimer toute référence sexuée dans les relations entre les citoyens et l’Etat, à commencer par la cérémonie du mariage et par le livret de famille qui est remis à l’issue de cette cérémonie ?« 

      Je réitère ma réponse. Je n’ai jamais évoqué cela. Si vous faites référence à tout ce qui se dit sur le sujet, je n’en suis pas responsable et de plus je n’y apporte aucun crédit. Le projet de loi n’est pas encore débattu qu’avant même qu’il soit accessible, on pouvait déjà lire des choses fantasmés ou plutôt pour faire peur l’honnête citoyen.
      Il n’y a aucune raison de gommer le genre des parents, je pense même être le seul à proposer d’appeler les »parents adoptifs" parrains.


    • Jagermaster Jagermaster 17 novembre 2012 20:36

      Romain vous posez le problème de l’égalité ( ca je l’invente pas), donc je vous propose mon avis dessus, y compris des problèmes qui en découle. Vous ne m’avez toujours pas répondu, bravo


    • Romain Desbois 17 novembre 2012 21:13

      pardon mais vous parlez de la suppression dela différence sexuée , ce dont je n’ai aucunement parlé.

      D’ailleurs pour moi, cette partie du débat est absurde. Car mettre parents dans les documents administratifs ne changera rien à ce que l’on continuera à appeler maman ou papa ses parents (même s’ils ne sont pas les biologiques).


    • Jagermaster Jagermaster 17 novembre 2012 21:49

      Sur ce point nous sommes d’accord alors ;) mais ce n’était pas le seul argument étayé.


    • Claire29 Claire29 11 novembre 2012 16:10

      Regardons un peu QUI réclame ce « mariage pour tous » !

      Il ne s’agit pas de « mariage pour tous »mais de mariage pour bobos homos qui ne semblent pas avoir d’autres soucis que de se marier entre eux !

      Qui s’intéresse au mariage homo dans la classe populaire ?

      L’égalité n’est qu’un prétexte proclamé haut et fort sur tous les plateaux de télé et dans tous les médias par les partisans du mariage homo,pour justifier cette mascarade et surtout pour passer sous silence ses incohérences démontrées dans cet article !


      • alinea Alinea 11 novembre 2012 16:26

        Claire : j’aime le bon sens breton, et je le partage !!


      • Hétérodoxe 12 novembre 2012 11:47

        Claire, t’es une grande malade ! Voire un suppôt de Satan ..etc

        Ca va pas la tête !! Mettre le nez de tous ces bourges dont l’avenir d’autrui n’est absolument pas la priorité dans leur propre caca ??!! T’es homophobe, antisémite et je suis même sûr que t’as des propensions à la pédophilie.

        Le PS est trop hype, il vote le mariage homo ... mais augmente la TVA pour la pauvre lesbienne obligée de laver des chiottes pour pouvoir payer le loyer surréaliste du studio pourri qu’elle loue dans une cité. Il était urgent de faire plaisir aux intégristes du Marais, en effet.


      • Soi même Soi même 11 novembre 2012 16:34

         Merci d’approfondie avec logique l’incohérence de ce projet de loi !
        Les articles qui milites pour ce projet de loi sont tellement partisans qu’ils empêchent en réalité de se poser les bonnes question sur ce sujet !
         Le simple non que l’on peut exprimez car on l’on pressant que qui est illogisme, ce qui est incohérence, d’outrancier dans cette loi, on est taxé tous de suite de homophobie, d’avoir un point de vue radical, et surtout, ils se refusent à que l’on exerce du bon sens et avoir un point de vue morale qui puisent éclairés ce débat.
        Sur un certains point de vue, je ne suis pas opposez à leurs unions, je suis conforme à la loi qui définie leur union par le pacs, il y a peut êtres juste des point à amélioré sur la mutualisation du rôle parental en cas d’enfants rapporter et les garanties lier à la réciprocité des droits en cas de décès.
         Et en aucuns cas je suis pour l’homoparentalité, comme c’est définie dans ce se projet de loi , je trouve à non point de vue malsain, c’est un véritable cheval de Troie, cette loi, le sujet n’est pas les enfant, c’est de disposé les moyens de contourné les limites du cadre de la loi sur le recours à l’ MPA, !
        On ne peut pas se trompé, le fait que la loi n’intègre pas cette possibilité, la réaction est que l’on aurra recourt à des pays qui l’accorde

        On ne doit pas se trompé, ce n’est pas le motif financier qui est le véritable but , même si cela à un avantage, c’est bien l’aspect de satisfaire un égoïsme, et une apparence de se normalité, alors que le véritable enjeux à ton le droit de légiféré une loi qui niées l’intérêt des enfants ?

         


        • mic0741 mic0741 11 novembre 2012 16:53

          Excusez-moi, mais vous faites tellement de fautes d’orthographe et de français que votre propos en devient incompréhensible !


        • Soi même Soi même 11 novembre 2012 17:34

          merci, je vais essayer d’arranger cela !


        • Soi même Soi même 11 novembre 2012 17:50

          Merci d’approfondie avec logique l’incohérence de ce projet de loi !
          Les articles qui milites pour ce projet de loi sont tellement partisans qu’ils empêchent en réalité de se poser les bonnes question sur ce sujet !
           Le simple non que l’on peut exprimez car nous pouvons le pressentir ce que qui a illogisme, et est incohérence, d’outrancier dans cette loi, nous sonnes taxé tous de suite de homophobie, d’avoir un point de vue radical, et surtout, ils se refusent à que l’on exerce du bon sens et avoir un point de vue morale qui puisent éclairés ce débat.
          Sur un certains point de vue, je ne suis pas opposer à leurs unions, je suis conforme à la loi qui définie leur union par le pacs, il y a peut êtres juste des point à améliorés sur la mutualisation du rôle parental en cas d’enfants rapporter et les garanties lier à la réciprocité des droits en cas de décès.
           Et en aucuns cas je suis pour l’homoparentalité, comme c’est définie dans ce se projet de loi , je trouve à non point de vue malsain, c’est un véritable cheval de Troie, cette loi, le sujet n’est pas l’adoption généreux d’ enfant de l’assistance publique mais par ce moyen de disposé les moyens de contourné les limites du cadre de la loi sur le recours à des fécondations artificiellement provoqués qui utilise l’aide médical de fécondation artificiel !
          On ne peut pas se trompé, le fait que ce projet de loi n’intègre pas cette possibilité, la réaction à été t que l’on aura toujours la possibilité d’avoir recourt à des mère dans des pays qui le tolère.

          On ne doit pas se trompé, ce n’est pas le motif financier qui est le véritable but , même si cela à un avantage, c’est bien l’aspect de satisfaire un égoïsme, et une apparence de se normalité, alors que le véritable enjeux à ton le droit de légiféré une loi qui niée l’intérêt vitale des enfants ?


        • Soi même Soi même 11 novembre 2012 17:55

          j’ai encore des coquille,

          mais par ce moyen de disposé les moyens de contourné les limites du cadre de la loi sur le recours à des fécondations artificiellement provoqués en allant à l’étranger !


        • Mmarvinbear Mmarvinbear 11 novembre 2012 20:44

          Merci d’approfondiR avec logique l’incohérence de ce projet de loi !
          Les articles qui militeNT pour ce projet de loi sont tellement partisans qu’ils empêchent en réalité de se poser les bonnes question sur ce sujet !
           Le simple non que l’on peut exprimeR car nous pouvons le pressentir DE ce que qu’ IL a  D’ illogisme, et D’ incohérence, d’outrancier dans cette loi, nous SOMMES taxéS touT de suite D’ homophobie, d’avoir un point de vue radical, et surtout, ils se refusent à que l’on exerce du bon sens et avoir un point de vue morale qui PUISSENT éclairER ce débat.
          Sur un certains point de vue, je ne suis pas opposÉ à leurs unions, je suis conforme à la loi qui définiT leur union par le pacs, il y a peut être juste des pointS à améliorER sur la mutualisation du rôle parental en cas d’enfants rapportÉS et les garanties LIÉES à la réciprocité des droits en cas de décès.
           Et en aucun cas je suis pour l’homoparentalité, comme c’est définiT dans ce projet de loi , je trouve à MON point de vue malsain, c’est un véritable cheval de Troie, cette loi, le sujet n’est pas l’adoption généreux d’ enfantS de l’assistance publique mais par ce moyen de disposER DES moyens de contournER les limites du cadre de la loi sur le recours à des fécondations artificiellement provoqués qui utilise l’aide médical de fécondation artificiel !
          On ne peut pas se trompER, le fait que ce projet de loi n’intègre pas cette possibilité, la réaction à été que l’on aura toujours la possibilité d’avoir recourS à des mèreS dans des pays qui le tolèreNT.

          On ne doit pas se trompER, ce n’est pas le motif financier qui est le véritable but , même si cela à un avantage, c’est bien l’aspect de satisfaire un égoïsme, et une apparence de se NORMALISER, alors que le véritable enjeux a t-on le droit de légiférER une loi qui nie l’intérêt vital des enfants ?


          Merci de reprendre votre livre de grammaire et de retravailler les chapitres portant sur l’ usage de l’infinitif et du participe... Et surveillez vos pluriels, bordel !


          02 / 20. Mon conseil : quittez le pays, le français, c’est pas votre truc.


        • Unghmar Gunnarson Unghmar Gunnarson 11 novembre 2012 20:59

          "j’ai encore des coquille,

          mais par ce moyen de disposé les moyens de contourné les limites du cadre de la loi sur le recours à des fécondations artificiellement provoqués en allant à l’étranger !« 

          Bonsoir,

          Désolé de faire aussi le pénible, n’étant moi-même loin d’être une star en orthographe et conjugaison, mais s’il vous plaît, conjuguez les verbes, accordez en nombre et genre les adjectifs et mettez des S aux pluriels. Vos phrases n’ont aucun sens, relisez-vous à voix haute si cela peut vous aider avant d’appuyer sur »poster".


        • Constant danslayreur 11 novembre 2012 21:17

          « relisez-vous à voix haute si cela peut vous aider avant d’appuyer sur »poster« . »

          Relisez-vous tout court et essayez de faire un bon usage d’un correcteur orthographique, celui de Word ou même celui de l’éditeur d’AV.

          Quand un mot est souligné de rouge, il y a de fortes chances qu’il comporte une erreur. Allez dessus avec votre souris, cliquez avec le bouton droit, le correcteur vous propose de choisir la bonne orthographe, c’est déjà la moitié du chemin.

          Avoir des difficultés en Français ne devrait surtout pas vous empêcher de vous exprimer, mais vous pouvez quand même améliorer le rendu de vos coms sur la forme. Votre réflexion faisant le nécessaire sur le fond.

          Je vous en prie

          10 euros.


        • Soi même Soi même 11 novembre 2012 22:13

          @ Mmarvinbear, j’ai apprécier ton geste de sollicitude qui ta pousses d’un geste rageur de me faire la leçon, sans doute tu as du pensé encore un qui n’a pas user ses culottes sur le banc de l’école !
           Et bien tu peu de rassurer, j’ai même eu droit à des cours particulier pour corrigé mon penchant naturel.
           Pêne et sueur n’a pas été épargné, je ne suis cassé les dents et les dents des autres aussi, rassures toi, c’est au figurer. En tous cas, je suis maintenant tranquille, certes je sais que fait des fautes de mauvais goût pourtant je m’échine à comprendre où est la faute !
          Sans doute ma myopie orthographique agacent les académiciens, je dirais plus tôt les aspirants qui sévisse avec leur savoir les cancres comme moi !

          Rassures toi, je ne postule pas à cette gloire académique, et pourtant combien d’illettré célèbre qui était point sot, son devenue célèbre !

          En dehors que j’ai bus ma honte depuis fort long temps, ce que j’ai réalisé mon infamie que je soufre me donne un renseigne fameux, sur la richesse du cœur et pourquoi je te remercie de ta vengeresse initiative !

           


        • alinea Alinea 11 novembre 2012 22:19

          Constant : smiley  smiley  smiley  smiley smiley smiley smiley smiley smiley


        • Soi même Soi même 11 novembre 2012 22:19

          @ la Constance du balais, ce que j’ai précédemment écrit, tu peu aussi te reconnaître que les conseils j’en ai eu des tombereaux, même que j’en ai une bibliothèque peine perdue pour moi, ce son des hiéroglyphes, m’en rajoute pas une peine, c’est peine perdu !


        • alinea Alinea 11 novembre 2012 22:20

          Constant : et moi ! je ne vous ai pas filé 10 euros ! 
           smiley  smiley  smiley  smiley  !!!!!


        • Constant danslayreur 11 novembre 2012 22:22

          Soi même,
          J’ai vérifié (copier/coller vers Word) et le correcteur orthographique tout en n’y entravant que tchi, ne trouve rigoureusement rien à redire à votre dernier com, c’est une véritable performance bravo smiley


        • Constant danslayreur 11 novembre 2012 22:24

          Alinea oui mais vous, vous êtes belle, j’étais payé d’avance smiley


        • Constant danslayreur 11 novembre 2012 22:29

          Ah oui au fait Alinea j’ai oublié de vous donner le code d’un smiley sympa qui n’est pas dans la liste d’AV mais qui fonctionne.

          On est bien d’accord que : suivi de - suivi de ) donne  smiley

          Essayez la même séquence avec « B » à la place de «  : » et vous obtiendrez smiley


        • alinea Alinea 11 novembre 2012 23:08

          Constant : et le « B », je le sors d’où !
          Bon, heureusement j’ai jusqu’à l’été pour comprendre comment mettre des lunettes de soleil à mon soleil !!


        • Soi même Soi même 12 novembre 2012 00:28

          @ Alinea, je veis d’édé,  :->


        • Soi même Soi même 12 novembre 2012 00:29

          @ @ Alinea, je veis d’édé, :->


        • Soi même Soi même 12 novembre 2012 00:34

          @ Alinea, je veis d’édé «  :-> »


        • Constant danslayreur 12 novembre 2012 07:17

          « Constant : et le « B », je le sors d’où  »

          Alinea pas de panique vos amis sont là,

          Vous vous souvenez de ce que disait Coluche : On a enfin trouvé le moyen de soigner la dentition
          des gens en union soviétique, on introduit une espèce de sonde médicale avec une fraise miniature dedans, par la partie la plus intime de leurs individus, on remonte le long des intestins puis par l’estomac, l’oeso truc muche jusqu’à arriver en bouche. Vous me diriez pourquoi ne pas simplement passer par la bouche oui mais personne ne veut l’ouvrir…

          Bref, contournons la difficulté :

          Je vous envoie un télégramme avec 2 ou 3 spécimens de B, il arrive à la poste, la préposée aux B venant de Constant, le retape dans son ordi pour en faire un CD à transférer en 3 exemplaires à la police.

          La police entre deux Mesrine, convertit le contenu du message en trois polices différentes Arial, Calibri et Times new Roman puis le chiffre pour la confidentialité (on ne sait jamais) avant d’en faire 3 DVD, un pour l’archive, un pour le DJ du bal musette et le dernier zou à Tel-aviv Mossad offices dans le cadre de la coopération mondialo-universelle des gentils visant à prévenir les vilainetés des vilains.

          Le Mossad envoie alors au quai d’Orsay une requête en bon uniforme pour obtenir la clé du code, icelui fait alors sa proposition de loi au parlement qui déclarant son incompétence territoriale la transfére automatiquement à Bruxelles.

          A Bruxelles, elle atterrit sur le bureau d’un chou pas très fute fute, qui pas rassuré devant le « origine initiale : Constantine Afrique »décide de passer le DVD à l’acide sulfurique pour le purifier de tout germe de shikungunya avant de le lire. Le lecteur de DVD ayant rendu l’âme en même temps que son dernier diagnostic de lecture impossible, la bleusaille fait un appel désespéré à sa hiérarchie qui prend LA décision historique d’envoyer le DVD inexploitable à la silicon valley qui s’y connait
          vachement (pas autant que Lecanuet mais bon on fera avec), n’est-ce pas.

          Et ce n’est qu’alors qu’Obama lance le fameux édit royal stipulant : Pour le code adressez-vous à l’agent de la paix Jean peuplu du commissariat de quartier de lune sous couvert de sa voie hiérarchique.  

          Pas de pot la voie hiérarchique en l’occurrence le sinistre de l’intérieur constate que les clés de l’armoire du cachet ont été pris par Sarkozy le jour de la passation de pouvoirs.

          On fait intervenir une connaissance lointaine de Carla qui se trouve être dyslexique. Carla somme sa moitié de remettre la clé du nucléaire à Jean peuplu agent de la paix. Croyant à un canular de Kofi Anan, Nicolas appelle son copain Bibi pour lui dire c’est de l’humour ?

          Pour venger l’insulte à l’intelligence de son copain Bibi lance une campagne punitive sur le Hamas qui fait appel à la solidarité des gardes suisses du Vatican.

          Le pape lance un anathème sur Vals en tant que premier policier de France. Lequel vals lui fait une danse du ventre pour le faire revenir sur son excommunication. Par hasard, un neveu de Constant passe par là voit toute la scène et court la raconter à son tonton qui percute de suite parce qu’il est très très tout ça quoi.

          Constant passe alors par Thierry Jacob et Matsada pour leur expliquer comment le Mossad devrait s’y prendre. Deux ans plus tard, l’ingénieur indou des baies de transmission, des baies SCADA et des B tout court arrive enfin à déchiffrer le message, Gandhi ressuscité pour l’occasion le renvoie au Mossad qui prend connaissance du contenu, le certifie débenladenisé et le renvoie par e-mail à l’envoyeur. L’e-mail est intercepté par la CIA qui le forwarde à son agent de Tblissi qui se trouve être un copain d’Agafia la serbo-franco-russe qui le transfère à sa connaissance de Forum Alinea.

          Alinea passe un coup de fil à Constant pour qu’il lui rappelle comment faire un copier- coller, c’est laborieux et ça lui coûte bonbon mais au final elle arrive à le faire avec son B.

          Suffit de demander, il y a toujours une solution

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès