Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Messieurs les censeurs bonsoir !

Messieurs les censeurs bonsoir !

Avons-nous besoin de la police de pensée pour penser ? 

Cette semaine Caroline Fourest est partit en croisade contre Frederic Taddeï dans un pamphlet caricatural sur France Culture « Le monde selon Caroline Fourest »

 « je me demande si Frédéric Taddeï ne pense pas que le totalitarisme, c’est de l’art contemporain(…)"chez taddeï , la démocratie médiatique c’est 5 minutes pour les juifs et 5 minutes pour Hitler.."

Des réactions de toute parts à cette attaque qui a isolée la chroniqueuse à son habitude dans ses propos diffamatoires et scandaleux. (voir ma tribune : « http://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/femen-radicalisation-d-un-146941 FEMEN radicalisation d’un mouvement »

Une « trentaine d’extrémistes ont leur rond de serviette » en citant Alain Soral et Dieudonné invités en tout 2, 3 fois sur plus de 650 émissions (voir la contre attaque des Les inrocks : « Les contres vérités de Caroline Fourest http://www.lesinrocks.com/2014/01/29/actualite/les-contre-verites-de-caroline-fourest-sur-frederic-taddei-11466469/ »)

 

Cette sauce concentrée de stupéfiants, de contre vérités et d'amalgames douteux a suscité de nombreuses réactions, parmi lesquelles Alain Jakubowicz , président de la LICRA ( Ligue Internationale contre le racisme et l’antisimétisme) s’en prit à la chroniqueuse :

"J’aime bien Caroline Fourest mais lorsqu’elle dit que cette émission c’est 5 minutes pour Hitler, 5 minutes pour les Juifs, je ne suis pas d’accord. Je trouve qu’elle me dépeint en faire-valoir d’Hitler en disant cela. Ce soir (ou jamais !) est un espace de liberté nécessaire. »

  • Qui est Fréderic Taddeï ?

Taddeï est présentateur de l'émission ce soir ou jamais programmée tous les chaque semaine sur le service public , émission culturelle diffusée en direct et en public où sont abordés des questions de sociétés, ou des débats d'actualité. L’émission démontre également un grand pluralisme parmi les personnalités invités et un journalisme ou le maître de séance ne coupe pas la parole aux invités, mais les laissent s’exprimer ce qui lui est aujourd'hui critiqué par certains journalistes comme Caroline fourest et Patrick Cohen.

 

Anti-démocratique et contre le débat d’idée, Amalgame entre négationnisme et débat

Cohen lui voit dans cette émission une tribune libre pour les "cerveaux malades" , il se fait le justicier de France Inter à l'opposé de la déontologie journaliste et est à l'origine de la liste noire des personnes à ne pas inviter sur le plateau. Déontologique ?

Est-on réellement journaliste quand l'on se prive d'invités parce que l'on est pas d'accord avec eux ? C'est une faute professionnelle selon un journaliste de libération.

"dès l’instant ou vous organisez des débats , vous recevez des gens qui ont des opinions différentes , vous les accueillez , c’est un terrain neutre »- Frederic Taddeï

Le problème est que déclarer que l'on invite pas telle personne car on ne doit pas offrir une tribune à des thèses complotistes, ou irréalistes, c'est hisser ces personnes sur le piédestal de victime de la censure, comme Dieudonné censuré pour son spectacle qui profite de cette posture nauséabonde de victime..

De fait , Patrick Cohen représente ce journalisme à la 1984 : « l'ignorance c'est la force" et s'oppose au débat d'idées qui permet d'opposer avec "contradiction et s'en prendre à leur propre piège dialectique" , le téléspectateur n'est-'il pas assez intelligent selon Cohen pour comprendre les propos infondés d'un invité ? 

Natacha Polony, journaliste à Europe 1 et sur ONPC assure que l'émission de Taddeï lui a permis de débattre avec Soral et donc de faire comprendre aux téléspectateurs que celui-ci était un "fou furieux”. Là est le débat d’idées qui fait progresser les questions sociétales et non la censure médiatique qui ne fait que renflouer des idées et n'apporte aucune solution si ce n'est être anti-démocratique.

Avons-nous besoin de la police de la pensée pour penser ?

Patrick Cohen et Caroline fourest se font les flics de la pensée, les lois sont là pour sanctionner les limites de la liberté d'expression, pourquoi s'octroient-ils ce droit ? N'est-ce pas là une volonté manifeste de manipuler l'opinion ? 


Moyenne des avis sur cet article :  4.73/5   (74 votes)




Réagissez à l'article

65 réactions à cet article    


  • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 3 février 2014 10:00

    À l’auteur :
    « L’émission démontre également un grand pluralisme parmi les personnalités invités »

    Éclectisme qui, en effet, conduit directement au Café du Commerce ! ! !
     smiley


    • Daniel D. Daniel Q. 3 février 2014 10:40

      Vous n’aimez visiblement pas le café du commerce, pensez vous l’éclectisme de ces cafés intégralement stupide ?
      Ou bien prolongez vous la tradition du dénigrement du café, mise en place il y as déjà longtemps et qui as quasiment détruit ce lieu de lien social de proximité ?

      La diversité des points de vues enrichi le débat. On ne débat pas entre gens de même opinion, et on ne parle pas toujours des memes sujets. L’éclectisme de Taddeï est nécessaire.


    • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 3 février 2014 11:02

      Addendum :

      Je ne conteste pas les opinions politiques des invités de Taddeï mais je récuse leur manque de qualification ; bien trop souvent.



    • JL JL 3 février 2014 11:05

      Addendum encore plus stupide que le premier post !


    • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 3 février 2014 11:21

      Preuve de leur manque de qualification : ils sont « agréés » par « jl » ! ! !
       smiley

    • JL JL 3 février 2014 11:28

      Ha ha ha ! Je suis démasqué : je suis Frédéric Taddéi !

       smiley  smiley  smiley

      Pfff ! Quelle bêtise !


    • JL JL 3 février 2014 11:11

      Vous avez répondu à votre question de conclusion par cette phrase : ’’L’émission démontre également un grand pluralisme parmi les personnalités invités et un journalisme ou le maître de séance ne coupe pas la parole aux invités, mais les laisse s’exprimer ce qui lui est aujourd’hui critiqué par certains journalistes comme Caroline fourest et Patrick Cohen.’’

      Cette phrase est juste qui dit implicitement que Caroline Fourest et Patrick Cohen ne laissent pas s’exprimer les invités, lesquels pourtant sont triés sur le volet au regard de la pensée unique.

      Hier soir sur Arte,

      la spiquerine présentant un reportage sur la manif pour tous à Paris a dit, je cite de mémoire : ’’... vous savez, ces manifestants qui descendent dans la rue, non pas pour réclamer des droits mais pour en enlever aux autres’’ (sic) !!!

      Je crois que ce qui me choque le plus c’est l’expression ’’Vous savez’’ ! A qui s’adressait-elle ? Aux ’bons élèves’ ?

      Arte serait-elle devenue la télévision des biens pensants sur laquelle on peut insulter impunément tous ceux qui ne se plient pas au dogmes officiels ?


      • OMAR 3 février 2014 18:44

        Omar33

        « Arte serait-elle devenue la télévision des biens pensants... » ?

        Comme si vous ne saviez pas que ARTE est une chaine sioniste et BHL son Goebbels
        http://www.alterinfo.net/Le-mufti-nazi-ou-ARTE-au-service-de-la-propagande-sioniste_a40275.html


      • claude-michel claude-michel 3 février 2014 11:32


        den li hlm les censeurs il é an pane...et li mure i son ta-gay... !

        • claude-michel claude-michel 3 février 2014 12:40

          oupsssss...un gay-raciste.. !


        • Dany romantique 3 février 2014 11:32

          La tradition du mensuel « Hara Kiri » a disparu avec la revue (Cavana en était l’un des derniers des Mohicans). Charlie hebdo, son successeur s’est réorienté sous couvert d’une liberté d’expression vis à vis de l’islam. Mais pas vis à vis du talmud. C’est le problème du positionnement à géométrie variable de la presse en général, laquelle porte et milite activement le politiquement correct issu des récentes lois Gayssaut et Tobira dans son périmètre d’opinion.

          Le cas Taddéï est difficilement toléré par la concurrence journalistique laquelle monte au créneau et se croit « autorisée » à redéfinir le « code de déontologie » servant de paravent au politiquement correct. 
          Tout est clair dans l’énoncé de Patrick Cohen. 
          D’abord il dresse une liste d’infréquentables « cerveaux malades » mais il y a pire. 

          Lorsqu’il dit :« un journaliste/animateur porte une responsabilité lorsqu’il choisit des invités à l’antenne »... 
          Cette position en responsabilité est le noeud du problème. Ainsi, les journalistes endossent par égocentrisme un rôle de « père fouettard » qu’ils s’autorisent au nom de la morale ; que eux seuls seraient capables de décrypter.
          Ce rôle de « filtre » pourtant personne ne leur demande !... Cela revient à réinstaurer un rôle de « prophète éclairé » au nom de la société. 
          Cette arrogance d’un métier « qui se croit autorisé » est un effet pervers de la bien pensance des écoles de journalisme de notre époque. C’est nouveau « totalitarisme qui de fait ne fait plus confiance à l’intelligence et au sens du discernement de l’auditeur ou du lecteur.
          On veut nous »guider« on nous obligeant à brouter sur les chemins de la pensée autorisée, nous retirant notre libre-arbitre à déduire le bien et le mal. 
          C’est un totalitarisme qui ne veut pas dire son nom.
          Cet effet pervers reviendra dans la tronche des élites comme un boomerang, L’Histoire est là pour nous le rappeler.
          Rappelons le nous que les Allemands, peuple éduqué (le plus en pointe de par ses philosophes) a donné les pleins pouvoirs à Hitler -par le vote démocratique- tout simplement parce que ce peuple se sentait humilié au sortir des réparations de la »dette de guerre « de 14/18 et par l’arrogance des vainqueurs. 
          Les soulèvements proviennent souvent du »sentiment" de l’individu à ne pas être reconnu comme citoyen responsable doué d’intelligence.
           C’est tellement limpide. 
           

          • poletmik 3 février 2014 17:40

            Excellente intervention dont on s’étonne qu’elle ne figure pas parmis les toutes premières classées ce qui montre bien l’autocensure des lecteurs français.
            1/ Taddeï a été remarquable dans l’émission de Sublet en faisant front à Cohen.
            2/ il est certain que Cohen et Fourest font cause commune prosioniste
            3/ Comment ne pas s’étonner de l’indécence de Cohen qui s’arroge le droit de déterminer sur France Inter, la radio publique ce qu’il convient de penser, d’apprécier tel ou tel intervenant. Il aurait dû être remis au pas par la direction de la radio que les français financent. On voit ainsi très bien la ligne éditoriale de la direction de France Inter et Fourest est dans la même ligne, celle des Hess et Val dont on se souvient qu’il avait viré SINE de Charlie Hebdo et intenté un procès au dessinateur en « antisémitisme » !!!
            3/ la censure française actuelle conjuguant loi Fabius-Gayssot et asservissement de la justice à Valls aura des conséquences politiques et le parallèle avec l’Allemagne n’est pas faux.
            Il faut retenir l’excellente émission de F. Taddéï. Qui manifestement gêne puisque remisée à des heures lointaines. En attendant la censure internet ?


          • bourrico6 4 février 2014 12:40

            Excellente intervention dont on s’étonne qu’elle ne figure pas parmis les toutes premières classées ce qui montre bien l’autocensure des lecteurs français.

            Non, ça montre juste la débilité du système de vote.
            Pour être en tête, il faut non seulement plaire, mais aussi être publié parmi les premiers.

            C’est un phénomène qui a toujours été, le premier à sortir sa version défini ce que sera la vérité, les autres ne peuvent rien faire que s’égosiller dans le vent.
            C’est accentué aujourd’hui avec la vitesse à laquelle internet permet de passer d’un sujet à un autre.


          • Lisa SION 2 Lisa SION 2 3 février 2014 11:42

            Ce matin, Jacques Sapir chez Morandini sur la sortie de l’Euro, et hier Marie Drucker au jt de FR2 qui conclut sur la manif pour tous qualifié de rendez vous de tout ce que la France compte d’extrême droite par ce « tout s’est terminé sans le moindre incident... ? »
            Sur Taddéi en 2O1O : http://www.agoravox.fr/actualites/medias/article/taddei-zemmour-naulleau-bouees-de-71934


            • Furax Furax 3 février 2014 11:59

              Pour une fois les « Inrocks » ont fait oeuvre de salubrité publique.
              Cet article est remarquable :
              http://www.lesinrocks.com/2014/01/29/actualite/les-contre-verites-de-caroline-fourest-sur-frederic-taddei-11466469/


              • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 3 février 2014 12:40

                « Pour clôturer son intervention, Caroline Fourest s’en prend aux audiences de l’émission. Mais là aussi, le jugement se révèle légèrement hâtif. La récente émission consacrée à l’affaire Dieudonné n’est pas la seule à avoir dépassé le million de téléspectateurs. A plusieurs reprises dans son histoire, Ce soir (ou jamais !) a atteint cette audience. En 2009, lorsque Caroline Fourest avait été opposée à Tariq Ramadan, Taddeï avait réuni près de 1,2 million de téléspectateurs, soit près de 10 % de parts d’audience. »


                Face à un Ramadan beaucoup plus cultivé et intelligent qu’elle, cette petite sotte prétentieuse a pris sa fessée déculottée devant 1,2 million de téléspectateurs, voilà pourquoi elle en veut tant à cette émission !!  smiley

              • Mick 3 février 2014 12:08

                Le problème, selon moi, est qu’il ne sera probablement jamais possbile d’amener des personnes comme Fourest et Cohen a changer d’opinion car je pense que ce qu’ils expriment, ils le font en toute bonne foi qui elle-même s’appuie sur la certitude de détenir la vérité (c’est juste nous qui n’avons pas encore compris).
                Je pense pas qu’ils perçoivent cela comme un acte de censure mais comme du bon sens.
                Pourquoi laisser la parole à des personnes qui de toutes façons ont, dès le départ, nécessairement tort (« extremistes » « cerveaux malades ») ?
                Si, dans le sens de la liberté d’expression pour tous, on doit considérer qu’ils ont, eux aussi, le droit, d’exprimer de telles idées, ce qu’il faudrait remettre en cause c’est leur statut de journaliste qui vire, pour reprendre l’idée de Dany, au prophétisme


                • unandeja 3 février 2014 12:28

                  Les fourest et compagnie sont leurs meilleurs ennemis....la stupidité affligeante de la chornique de fourest ne peut que nous faire soutenir Taddei


                  • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 3 février 2014 12:30

                    Caroline Fourrée est une militante fasciste du suprématisme lesbien. Bien sûr, c’est aussi une handicapée mentale prétentieuse. 


                    • Onecinikiou 3 février 2014 17:58

                      Le pire dans cette histoire c’est qu’on en vient à se demander si le tribalisme qui structure la pensée et les réflexions d’un Jakubowicz et ses alter ego sur toute chose ayant rapport avec le judaïsme, Israël et le sionisme, n’en vient finalement pas à faire condamner la roturière Fourest pour crime de lèse-majesté à l’encontre de l’aristocrate Taddeï... !


                    • bluerage 3 février 2014 12:39

                      Je refuse que Caroline Fourrest pense à ma place, d’ailleurs je ne suis pas sûr qu’il y ait la moindre lueur d’intelligence entre ses deux oreilles, vu ce qu’elle débite comme conneries...


                      • poletmik 3 février 2014 17:59

                        Je ne crois pas qu’elle soit inintelligente mais elle utilise son esprit à « faire le beau » autrement dit la « lèche cul » comme disent les collègiens, auprès de qui ? C’est la question. Quoiqu’il en soit ces gens (Cohen, Fourest) nous prennent pour des demeurés. Il faudra bien s’en souvenir lors des élections. 


                      • eric 3 février 2014 13:07

                        Il faut soutenir, que dis-je, protéger madame Fourest. Car elle est en danger.

                        Nous avons un pouvoir aux abois et qui panique. Sous la pression de la rue, Vals, qui en principe n’a rien a voir la dedans, vient de promettre que le gouvernement s’opposerait a tout amendement allant dans le sens de ce qui définit aujourd’hui la « gauche légitime » au sens de Bourdieux..., la non théorie des genre, le mariage des tous et son cortège de PAM GPA.
                        Le président, le premier ministre, la porte parole, la ministre de la famille, abdiquent entre les mains du représentant des organes de force, pour s’associer aux rumeurs de l’extrême droite magrébine raciste et catholique intégriste inversée.

                        Oui, je sais, ce n n’est pas très clair. Le PS pense pareil (voir les réactions)
                        Quand a son électorat, malgré sa fidélité proverbiale (il a même accepte de voter pour la potiche en place), on peut craindre que des lors qu’être a gauche veut dire nécessairement approuver que les LGBT fasse l’éducation sexuelle de ses enfants, les risques qu’il se réfugient dans l’abstention vont grandissant.

                        Des lors, et faute d’avoir pu manipuler la dernière MPT du fait de la présence d’huissiers et d’avocats, ils va avoir besoin d’un événement fort pour rassembler son troupeau dans un réflexe gauche droite. Un nouveau Carpentras ? Un nouveau Meric ?

                        Il faut bien voir que les décès de madame Fourest sous les coups d’un fachiste présumé permettrait de jouer sur tous les tableaux a la fois. Une lesbienne, de gauche, journaliste engagée, favorable au genre et a la PMA GPA, photogénique, connue, ce serait pain benit !

                        Je serai elle, je prendrai des gardes du corps.....


                        • Castel Castel 3 février 2014 14:39

                          Faut apprendre à Caroline Fourest ce qu’est l’inconscient. Si on ne laisse pas s’exprimer un minimum tout le monde, ce qui est refoulé ressurgit dans le monde de la réalité.


                          • Ruut Ruut 3 février 2014 15:55

                            La police de la pensée c’est propre a la Gauche je trouve.


                            • norbert gabriel norbert gabriel 3 février 2014 17:37

                              «  »Cette semaine Caroline Fourest est partit en croisade«  » hum, ça commence mal.... mais bon, si on oublie les fautes, ou les mots manquants, (personne ne relit ?) je ne vois pas bien à quel titre un humoriste qui dérape pourrait être invité à un débat d’idées, alors qu’il reconnait par exemple qu’il ne connait rien aux histoires de chambres à gaz (sic)
                              Ou alors, comme à la télé iranienne, on invite « l’écrivain Dieudonné » pour faire un éloge gluant de complaisance de l’Islam et ses valeurs, pour embrayer sur les méfaits du sionisme. La télé iranienne a beaucoup d’humour finalement ... smiley


                              • take five take five 3 février 2014 18:30

                                - ( ton docte) C’est vrai qu’ on ne devrait laisser s’exprimer que les humoristes et les clowns qui ont pris l’ option « Shoah » à l’école du cirque, mais avec la loi Gayssot c’ est devenu aujourd’hui difficile voire impossible ...

                                ( ton mielleux) Alors, rabattons nous sur ceux qui savent : connaissez vous les « belles histoires de chambres à gaz » de l’oncle Norbert ?

                                - ( ton outré) Oh ! que je trouve pas « ça beau » (de cheval) ! ( rires dans la salle)...


                              • norbert gabriel norbert gabriel 3 février 2014 18:53

                                Je vois qu’il y a des humoristes de haut vol, bravo pour le clown (rien de désobligeant, j’aime bien les clowns) quant à prendre la pensée d’un humoriste qui dit lui même qu’il ne connait pas le sujet ; comme un point de vue respectable, pourquoi pas ?
                                On pourrait aussi demander son avis à un eunuque sur les joies de l’orgasme ... 


                              • CASS. CASS. 3 février 2014 22:46

                                en effet au lieu de regarder notre tv merdias sionardes. Je vais sur french irib etc ça m’évite de devenir totalement ignarde et tarée.


                              • CN46400 CN46400 3 février 2014 18:40

                                Pour critiquer sérieusement Tadéi, on attendra que Fourest nous cite une émission-débat, dans le PAF, meilleure, et mieux conduite, que celle de Tadéi. C’est pas demain la veille......


                                • Docteur No Docteur No 3 février 2014 22:10

                                  Une question me taraude, et je ne parviens pas à y répondre, est ce que le système engendre les Fourest et les Cohen, ou alors ce sont les Fourest et les Cohen qui ont engendré et continuent et continueront à faire perdurer le système ? Quand au débat d’idée, Fourest me donne envie de vomir quand elle parle de neutralité (c’est mentionné dans la chronique en lien dans l’article). Elle, la chienne de garde qui traque la moindre entorse à la sacro-sainte et très bien pensante parité, elle qui déteste tout ce qui a un rapport à la testostérone, elle la fasciste qui veut imposer le pourvoir des féministes sur le monde. La fasciste, la non neutre, c’est elle, elle ment, diffame (preuve en est dans l’article), a recours à la violence (ici verbale, sa faiblesse physique et son côté manipulateur l’empêchent d’avoir recours à la force physique), bref tous les attributs du fascisme, en plus de cela, comme toute bonne fasciste, elle refuse le débat si ce n’est pour tenter de broyer l’adversaire idéologique, et non d’échanger avec lui (le fascisme tend effectivement à réduire l’opposant au silence et non de le laisser parler librement), et c’est ce qu’elle veut, faire taire, engeôler tous ceux qui s’opposent à son grand projet de castration mondiale, et mettre en place l’égalitarisme au prix du sacrifice de la liberté, d’expression, de pensée, voire même sacrifier les femmes qui ne partagent pas sa vision ridicule de la société. Honte à elle, honte à ceux qui l’emploient.


                                  • CASS. CASS. 3 février 2014 22:50

                                    Bien dit Docteur No.


                                    • alt57 alt57 3 février 2014 23:02

                                      fourest cohen deux amanites phalloïdes


                                      • alt57 alt57 3 février 2014 23:05

                                        courage Tadéï !

                                        -
                                        fourest cohen deux amanites phalloïdes 

                                        • ALEA JACTA EST ALEA JACTA EST 3 février 2014 23:19

                                          Fréderic Taddei c’ est très souvent un journaliste dilettante et flemmard qui n’ a pas fait ses devoirs, et qui n’ a même pas pris le temps de s’ informer des sujets qu’ il aborde.Du coup, et sous prétexte de tolérance, de pluralisme et d’ ouverture, il est capable de laisser un interlocuteur délirer sans jamais le reprendre ( vu que lui-même n’ a pas étudié sérieusement le dossier qu’ il présente) Je me souviens de la tribune qu’ il avait offert à Mathieu Kassovitz à propos de la chute des tours jumelles..il l’ a laissé délirer à son aise et balancer des énormités sans jamais rectifier.
                                          Le comble c’ est que son manque de professionalisme lui vaut un grand respect sur les réseaux sociaux et chez les « anti-systèmes »...Il passe pour un défenseur des libertés et un pourfendeur de la pensée unique alors qu’ en fait il n’ a aucune rigueur professionnelle( bon...soyons honnête...il n’ est pas le seul...à parler et à débattre longuement de sujets dont il est très ignorant....)


                                          • Je Me Souviens Je Me Souviens 4 février 2014 00:16

                                            De mémoire,Kassovitz avait dit que la version du 11 Septembre qui nous a été présentée était questionnable.Pas d’énormités ni de délire.

                                            Vous écrivez en bon français,ne faites pas de fautes d’orthographe,exprimez une pensée cohérente et en plus connaissez King Crimson.Cela induit que vous êtes intelligent et cultivé et moi c’est ça qui me troue le Q,comment peut-on être internaute,intelligent, cultivé et penser que le pour le 11 Septembre 2001,tout est dit ?


                                          • mateo 4 février 2014 05:52

                                            Kassovitz n’avait asséné aucune énormité. En revanche ses contradicteurs qui le traitaient de négationniste alors qu’il se posait juste des questions ; eux n’ont pas retenu votre attention. Ou encore ceux qui le traitaient d’antisémite, le lien avec le 11-09 ? ; lui dont les ancêtres ont péri dans les camps et qui a prêté sa voix au film Apocalyspe qui à ma connaissance n’est pas une apologie du régime nazi.



                                          • ALEA JACTA EST ALEA JACTA EST 4 février 2014 07:38

                                            @mateo et @je me souviens
                                            Je ne vais pas relancer la bagarre avec les reopen11 mais je vais juste ajouter que j’ ai été titulaire d’ une maîtrise universitaire de génie civil et que la série de questionnements soulevés par Kassovitz( qui ne fait que reprendre les arguments de Meyssan and Co) est tout simplement à mourir de rire...c’ est de l’ ordre du délire.Aucun expert international qui ait une once de crédit n’ ose les reprendre( y compris les experts du camp adverse russe, chinois, etc...)
                                            Par ailleurs, on peut toujours imaginer un complot mais pas de la manière puérile des reopen.Enfin l’ anticapitaliste et l’ anti-ultralibéral que je suis est très agacé quand il voit des zozos attaquer de manière stupide mes ennemis idéologiques et leur donner une occasion de leur répondre intelligemment.Avec ou sans complot Bush est un criminel qu’ un tribunal international devrait juger en tant que tel.
                                            Revenons à Taddei.Je suis honnête : en fait, ça fait très longtemps que je ne l’ ai pas vu car je vis à l’ étranger et je ne vois pratiquement jamais la télé française et peut-être qu’ il s’ est amélioré.
                                            Simplement j’ essaie de reprendre les critiques émises par Michel Polac qui se plaignait du fait que les jeunes journalistes ne préparaient pas suffisemment leurs dossiers et qu’ ils apparaissaient trop fréquemment à l’ écran.« Droit de réponse » ce n’ était qu’ une fois par semaine.
                                            Enfin Taddéi m’ est malgré tout sympathique et occupe une place absolument nécessaire dans un monde médiatique dominé par la pensée unique : raison de plus pour qu’ il fasse son travail avec avec rigueur.D’ une certaine manière j’ accepte l’ argument de Fourest...Taddéi est un peu flemmard et le pluralisme pour lui consiste à asseoir le facho de service devant un autre interlocuteur... et Taddéi occupe une position d’ autant plus neutre que lui-même n’ a que des connaissances très sommaires et superficielles des sujets qu’ il aborde...c’ est pas comme ça qu’ on fait du bon journalisme.

                                             


                                          • Je Me Souviens Je Me Souviens 4 février 2014 13:48

                                            Une maitrise universitaire de génie civil ?Sérieusement ?
                                            Et aucune réaction quand les lois de la physique sont bafouées ?


                                          • ahtupic ahtupic 4 février 2014 14:00

                                            Une maîtrise de génie civil ?
                                            Jamais eu de problèmes avec vos ouvrages ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès