• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Nicolas Sarkozy et le déterminisme génétique

Nicolas Sarkozy et le déterminisme génétique

Sans y prendre garde, la candidat Sarkozy vient de lancer au plus mauvais moment pour lui, à deux semaines du premier tour des présidentielles, un sacré pavé dans la mare des libertés et des consciences individuelles. Au gré d’une interview publiée dans le dernier numéro de Philosophie Magazine de mars 2007, il se fait l’apôtre de théories plus que dérangeantes, selon lesquelles notre environnement, notre éducation et surtout notre libre arbitre seraient de peu de poids face à notre programmation génétique. On comprend que depuis cet outing philosophique, tout soit mis en œuvre pour faire cesser la polémique encore modeste qui en résulte.

Six lignes seulement suffisent à circonscrire la pensée sarkozienne  :

”J’inclinerais, pour ma part, à penser qu’on naît pédophile, et c’est d’ailleurs un problème que nous ne sachions soigner cette pathologie. Il y a mille deux cents ou mille trois cents jeunes qui se suicident en France chaque année, ce n’est pas parce que leurs parents s’en sont mal occupés ! Mais parce que, génétiquement, ils avaient une fragilité, une douleur préalable. Prenez les fumeurs : certains développent un cancer, d’autres non. Les premiers ont une faiblesse physiologique héréditaire. Les circonstances ne font pas tout, la part de l’inné est immense.”

La désapprobation finalement la plus vive est venue de l’église catholique elle-même par la voix très autorisée de Mgr André Vingt-Trois, archevêque de Paris au micro de RTL. : Surtout, ce qui me paraît plus grave, c’est l’idée qu’on ne peut pas changer le cours du destin. C’est vrai quand on prend la perspective génétique, mais c’est aussi vrai quand on prend la perspective sociologique”. “Parce que dire que quelqu’un est pré-déterminé par la famille qui l’a entouré, par les conditions dans lesquelles il a vécu, ça veut dire que l’homme est conditionné absolument. Or pour l’église qui a foi en l’Homme, celui-ci est immanquablement libre de son destin.

Les propos de Nicolas Sarkozy ont un retentissement d’autant plus fort que, ces dernières années, la connaissance du génome humain a fait des progrès considérables. De cette connaissance, des applications positives ou négatives peuvent, comme pour toute découverte scientifique, être tirées. Jouer avec la génétique, en la modifiant ou simplement en la révélant, c’est un peu se prendre pour Dieu, en affectant à leurs propriétaires des destins, des comportements, des maladies. Il n’est pas rare d’ailleurs de voir des membres d’une famille touchée par une maladie génétique refuser de se voir révéler s’ils sont porteurs ou non de tel ou tel gène, conscients qu’ils sont de la difficulté de vivre avec une épée de Damoclès au-dessus de la tête. La meilleur réponse apportée au candidat de l’UMP, c’est un généticien, Axel Kahn, qui la donne lorsqu’il répond “qu’il n’y a pas de gène du destin malheureux”.

C’est bien là tout le cœur du débat. Les gènes nous prédisposent mais ne nous condamnent pas. Refuser ce postulat c’est s’ouvrir les portes d’un monde, un enfer, dans lequel la sélection prénatale ne serait que la seule issue.La question est éthique, philosophique et religieuse. La réponse apportée par Nicolas Sarkozy , jugée “glaçante” par François Bayrou, est d’autant plus surprenante qu’il s’était jusqu’à présent montré comme un défenseur des religions. N’avait-il pas déclaré dans son ouvrage de 2004 ( La République, les Religions, l’Espérance) que, “la place des religions dans la France de ce début de troisième millénaire est centrale” ?

Pour Axel Kahn, les choses sont claires  : “La vision d’un gène commandant un comportement complexe tel que ceux conduisant à l’agressivité, à la violence, à la délinquance, à la dépression profonde avec dérive suicidaire, est ridicule et fausse”.François Bayrou, candidat centriste porteur de valeurs humanistes et chrétiennes, estime pour sa part, que les déclarations de M. Sarkozy ne peuvent être considérées comme fortuites mais qu’elles relèvent d’une ligne directrice constante. Il rappelle ainsi le projet de loi de ce même Sarkozy sur la prévention de la délinquance de 2006, qui voulait déja instituer chez les jeunes enfants un dépistage précoce des troubles de comportement.


Moyenne des avis sur cet article :  4.63/5   (640 votes)




Réagissez à l'article

459 réactions à cet article    


  • aurelien 10 avril 2007 10:22

    Merci pour cet article important.

    Nicolas Sarkozy est partisan du tout génétisme. Défenseur du développement des OGM, il fait tout pour satisfaire les lobbies les plus insidieux, y compris dans le monde scientifique.

    Ces petites phrases sur la pédophilie ou encore la jeune délinquance vont encore dans ce sen et iul est étonnant qu’aucun scientifique n’élève sa voix contre ses dérives sémantiques et ses amalgames populistes et réducteurs mêlant biologie et sciences sociales. En se positionnant derrière un discours obscurantiste, en usant un vocabulaire scientifique (la génétique), Nicolas Sarkozy dévoit la raison d’être de la science et nous rappelle en tant que citoyen comment peuvent être dangereuses les personnes ou les groupes qui entendent utiliser ou exploiter la science pour conforter leur propre idéologie, dans le cas de monsieur Sarkozy : sécuritaire, oppressive et autoritaire.

    Ci-joint la vidéo du discours de Sarkozy à l’Assemblée nationale sur la délinquance et les jeunes enfants :


    • Clopin (---.---.81.37) 10 avril 2007 10:38

      Vous dites « Nicolas Sarkozy est partisan du tout génétisme ». Là je pense que cette polémique va trop loin.

      Six lignes ! SIX PETITES LIGNES sur un blog de Michel Onfray, et on agite la blogosphère pendant une semaine ? C’est pas un peu trop ? Comment vraiment affirmer que NS est pour le « tout génétique » ? Certain blog font reférence à Gattaca, c’est un peu trop. Faut respirer entre deux posts.

      Laissons le bonhomme s’expliquer plus en détail, parceque ces six lignes n’expliquent pas une telle polémique. Ca peut vouloir affirmer trop de choses différentes ce genre de propos. Des choses infames comme des choses interessantes, laissons les venir.


    • aurelien 10 avril 2007 10:49

      Bonjour, je ne connais pas les blogs dont vous parlez.

      Il n’y a qu’à écouter ses discours, sa manière de s’exprimer et de parler des différentes catégories sociales pour s’apercevoir de la pensée sous-jacente de ce monsieur.

      Sa position sur les OGM (le refus d’un moratoire) est très claire aussi. D’un côté, il affirme avoir des doutes mais insiste pour continuer la recherche, et de l’autre, il ne veut pas d’un moratoire, alors que ce moratoire ne signifie en rien l’arrêt des recherches, mais le confinement de ces recherches. Nous voyons bien que Nicolas Sarkozy, sur toute la ligne, souhaite satisfaire les lobbies industrialistes de « scientifiques » partisan du tout génétique : pour le développement des OGM, d’abord végétaux puis animaux, en attendant le clonage et la sélection génétique...

      Lorsque la science devient un outil d’asservissement moral, il y a grand danger pour la société.


    • jujubinche (---.---.235.222) 10 avril 2007 11:05

      « Six lignes ! SIX PETITES LIGNES sur un blog de Michel Onfray »

      ... Et les pieds dans le plats ce jour même sur France 2. Non seulement ce mec à des idées tordues, voir, franchement immondes, mais en plus, quand on a l’élégance de le lui faire remarquer, il s’indigne, s’enfonce, et des fois même, menace.

      Le plus grave la dedans, c’est peut être qu’il soit incapable de reconnaitre la moindre erreur. Arretez de défendre des convictions aussi crasseuses, cela ne vous honore pas.


    • Yannick J. Yannick J. 10 avril 2007 11:07

      « Six lignes ! SIX PETITES LIGNES sur un blog de Michel Onfray, et on agite la blogosphère pendant une semaine ? C’est pas un peu trop ? Comment vraiment affirmer que NS est pour le »tout génétique«  ? Certain blog font reférence à Gattaca, c’est un peu trop. Faut respirer entre deux posts »

      N’est-ce pas le m^me Nicolas Sarcosy et son équipe qui criaient au grand dieux de l’inaptitude présidentielle pour UN mot de travers d’une candidate ??? et faisaient enfler la polémique dans des proportions incroyables ??

      Non ? ah , pardon j’ai du me tromper....


    • idoine (---.---.189.236) 10 avril 2007 11:07

      Le problème n’est pas génétique, le problème est juridique.

      Quand on a comme devise de base « liberté, Egalité, Fraternité » tout commentaire venant de la part d’un politique remettant en cause ces principes attaque les fondements de la république.

      LE ROLE D’UN POLITIQUE N’EST PAS DE MODELER LE CITOYEN POUR L’ADAPTER A LA SOCIETE, MAIS D’ADAPTER LA SOCIETE A LA DIVERSITE DES CITOYENS.

      En intervenant de la sorte, Sarkozy sort du cadre du politicien et définit un règle nouvelle qui détruit tout ce qui constitue l’identité française.


    • (---.---.135.167) 10 avril 2007 11:28

      Quel blog ? c’est paru dans une revue philosophique avec l’assentiment de Sarkozy !!! Autant dire qu’il sait ce qu’il dit.


    • tovara (---.---.149.181) 10 avril 2007 12:12

      « Aucun scientifique n’éléve sa voix » tout simplement parce que ses déclarations sont corroborrées par la recherche scientifique (il est vrai qu’en France la biogénétique est le parent pauvre de la Recherche), lisez la revue américaine « Science » au lieu de faire étalage d’ignorance bien-pensante...


    • tovara (---.---.149.181) 10 avril 2007 12:17

      « La science outil d’asservissement moral » : on croit rêver ! Quand on voit la montée des intégrismes religieux et des obscurantismes de tous bords, des sectes les plus dangereuses, des superstitions les plus loufoques,et de la baisse réguliére du niveau scientifique global, qui fait que de nombeux scientifiques -Pierre Gilles de Gennes, notre Prix Nobel de physique, entre autres- tirent le signal d’alarme, on se dit qu’elle a bon dos, la science !


    • aurelien 10 avril 2007 12:51

      L’obscurantisme scientifique est tout aussi dangereux que les obscurantismes religieux dont vous parlez.


    • aurelien 10 avril 2007 12:56

      Pierre Gilles de Gennes, prix Nobel de physique a sévérement critiqué le projet ITER en cours actuellement à Cadarache et soutenu par le lobby nucléaire.

      A-t-il été pour autant écouté ?

      Le monde de SArkozy n’est pas le monde de la bien-pensance, mais le monde de l’argent, du pouvoir, et de l’industrie.

      A partir du moment où ces aspects sont présents, Sarkozy est capable de complaisanse et se montre assez arrangeant, comme le montre par exemple, les fleurs faites à la scientologie alors qu’il était Ministre de l’Intérieur.


    • parkway (---.---.18.161) 10 avril 2007 13:27

      votre argument, clopin, est un peu clopant, car le sarkome avec l’UMP nous ont déjà habitué à ce genre de facisme de la pensée : je vous signale que ces gens-là n’ont tenu absolument aucun compte du vote de 2005, pourtant initié par le président de la république.

      Mais comme les résultats ne leur convenaient pas, en bon faschos, ils ont passé outre, comme le PS et l’UDF d’ailleurs...


    • Aldoo (---.---.43.7) 10 avril 2007 13:46

      La science a bon dos. Le problème, c’est l’habillage scientifique des idéologies nauséabondes. Tout aussi néfaste que leur habillage religieux et 10 fois plus pernicieux dans un pays de culture laïque comme la France.

      Tout le monde ne peut pas être généticien, mais le sens critique est à portée de tous. Or, c’est ce même sens critique qui peut repousser aussi bien les fondamentalismes religieux que les dérives scientistes fascisantes.

      Malheureusement, l’esprit critique demande du temps. Le temps d’appuyer sur la touche « off » de la télé pour consulter d’autres sources et s’arrêter pour réfléchir un peu, chose difficile quand on est, le nez dans le guidon, dans l’engrenage métro-boulot-télé-dodo.


    • Rage Rage 10 avril 2007 14:15

      Excellent article.

      Soyons volontairement « percutant » :

      M.Sarkozy est petit, teigneux, ne dort pas la nuit, et dit n’importe quoi à qui veut bien l’entendre.

      On le met directement en taule ou bien on le renvoit d’où il vient puisque la France, quand on la pille depuis 20 ans, quand on s’arroge des « pots de vins » dissimulés, quand on fait ramper tout le monde par la peur, quand on ne respecte aucune de ses promesses et déclaration (sur l’ISF), etc, etc, etc... on la quitte ou bien on s’en fait virer.

      Cet homme est un danger pour la république : n’oublions pas ce que nous avons au risque de tout perdre...


    • Fuchinran (---.---.87.137) 10 avril 2007 15:19

      Le problème dans ce que vous dîtes, c’est que vous évitez le débat... C’est un peu le sacre de la pensée unique... On peut trouver un personne incompétence, mais elle ne l’est pas forcément parce qu’elle apporte une hypothèse sur un sujet de recherche éminemment complexe et sur lequel très peu de personnes sont en mesure d’apporter des réponses arrêtées !


    • nessoux (---.---.25.117) 10 avril 2007 15:46

      Pauvre pays de la pensée unique et du politiquement correct. Certaines hypothèses ne doivent même pas évoquées même quand elles sont étayées par des travaux scientifiques.

      Il y a une part d’inné dans beaucoup de choses y compris dans le fait d’être un mouton dans votre genre... c’est donc pas entièrement de votre faute.


    • Avatar (---.---.23.130) 10 avril 2007 16:11

      Petite démonstration par l’absurde :

      Supposons que le suicide soit inscrit dans un gène.

      Il est donc transmit génétiquement.

      Or la plus part des suicidés n’ont pas encore procréé.

      Le nombre de suicides en France devrait donc diminuer...


    • tavoisine (---.---.167.99) 10 avril 2007 19:20

      Des theories comportementalistes à l’eugenisme, il n’y a qu’un pas : la mise en oeuvre.

      Comment nommera-t-on une épuration génetique fondée sur des hypothèses hasardeuses... ? Je laisse le soin à chacun et chacune d’essayer d’imaginer le discours qui sera tenu à une maman à qui on annoncera sans rire que son bout de choux est un futur pédophile. Lui sera-t-il retiré ? Pire ? Quant au gène des suicidés, gagnera-t-on du temps face à ces comdamnés et ces inaptes à vivre ? J’ai deja entendu des absurdités dans ma vie mais là je crois que les bornes des limites sont dépassées.

      Tavoisine Debureau, chercheuse en conologie, recherche appliquée sur le gène de la connerie fondamentale...

      PS : En espérant que Petit Louis n’a pas hérité du gêne de la cocainomanie !!!


    • tovara (---.---.9.155) 10 avril 2007 19:45

      « cet homme est un danger pour la république » : je m’en fous, je suis royaliste !


    • karg se 10 avril 2007 21:40

      Un peu de connnaissance de la biologie de l’évolution permet de mettre les choses aux points :

      Le suicide n’a aucun intérêt biologique, il serait donc éliminé par l’évolution. Notamment quand il concerne des jeunes. Certaines maladies génétiques sont en fait des relicats de résistance à des maladies : drépanocytose contre le paludisme, mucoviscidose contre le choléra. D’autre ne touche que les hommes (myopathie de duchesne) ou que les femmes, qu’après un age avancé (Huntington, Ayzeimer)ce qui permet aux porteurs d’avoir une descendance, ce qui n’ait pas le cas du suicide.

      L’évolution ne conserve que ce qui est utile, les comportements inscrits dans nos gènes sont ceux qui sont indispensable : l’attention aux enfants, l’entraide envers les apparentés, la xénophobie, en avoir un maximum en faisant le minimum,l’amour pour faire tenir les couple durant les longues années que durent l’éducation et la croissance des enfants. Ces comportements sont biologiquement justifié : cf. optimal forraging de Charnov, "le troisième chimpanzé de Jared Diamond pour les spécificité du singes humains. Le reste c’est des comportements acquis : on apprend à vivre en société, on apprend à respecter les non apparentés, etc

      La pédophilie n’est pas une maladie biologique : aucune étude n’a montré des désordre hormonaux ou mental chez pédophiles, alors que certains ont pu guérir après une thérapie psychanalytique. De plus l’évolution n’aurait aucun intérêt à fixer ce genre de comportement : les pédophiles ont longtemps était sommairement exécuté (les talibans ont commencé par pendre les pédophiles quand ils ont pris Kaboul en 1996), soit toléré dans le cadre de viol d’esclave. Traumatisé des enfants, souvent les siens ou ceux de se proche n’a jamais était un avantage évolutif. Si la question d’un terrain génétique propice à la dépression peut se poser en raison des désordres neurologique qui l’accompagne (je suis pas du tous convaincu par quelques études que j’ai vu sur le sujet, l’effet placebo suggère que l’esprit humain peut influencer très profondément son corps, parfois à notre insu). Les pédophiles sont ont contraire des vrais problèmes psychologiques, peut être que la plupart ne guériront jamais car ils ne sont pas capable de faire la démarche nécessaire d’auto analyse. Sans doute il faudra trouver des moyens chimiques d’éteindre leur libidot (qui n’est pas plus importante que celle des individus normaux). Mais ce n’est pas une maladie physiologique ni génétique.

      Les comportements sexuels ne sont pas inné : nos gout, notre orientation sexuel dépend des normes de la société. Une tribut de Nouvelle Guinée se caractérise par le fait que tous les hommes y sont bisexuel, est ce génétique ou acquis ? Les descendants des grec anciens sont ils plus enclin à l’homosexualité que les autres européens ? Personne n’a réussit à mettre en évidence des gènes d’orientation sexuel tous simplement parce qu’ils n’existent pas. Au niveau évolutif l’homosexualité n’est pas un problème dans le cas de bisexualité, elle peut aussi être un avantage si les individus homosexuel aident leur apparenté à élever leurs enfants : même si ils n’ont pas des descendants direct, ils augmentent les chances du survie de ceux de leur apparenté, moyen indirect de se reproduire (inclusive fitness, Hamilton).

      Je pense que Mr Sarkozy tombe dans le piège du scientisme : depuis l’avènement de la science, on a toujours voulut tous résoudre avec les dernières découvertes. On nous a décrit le caractère des gens en fonctions de la forme de leur visage (physiognomie), puis on a tous soigné avec des produits radio actifs, on a ensuite soigné l’autisme avec la psychanalyse.


    • pascal (---.---.17.27) 11 avril 2007 04:47

      Jusqu’en 1933, l’eugénisme était considéré comme une technique de l’arsenal scientifique. Il s’agissait d’améliorer telle ou telles souches humaines à travers le contrôle de la reproduction. À travers l’eugénisme, les scientifiques espéraient éliminer les pathologies héréditaires (on parle d’eugénisme médical) ainsi que les déviances sociales qui pourraient avoir une origine héréditaire, par exemple la criminalité là où celle-ci se révèlerait congénitale. Une politique eugéniste particulière propre à l’Allemagne nazie s’est mise en place dès 1933. Elle consistait d’une part à favoriser la fécondité des humains considérés comme supérieurs. (Politique pro-nataliste, soutien familial, pouponnières...) d’autre part à prévenir la reproduction des humains génétiquement déficients (diabétiques, Myopes, Etc..) ceux considérés comme inférieurs ou mentalement non désirables (les criminels, arriérés mentaux, Etc...). L’Allemagne a cherché à lutter contre l’avortement pour les femmes considérées comme supérieures, alors que dans le même temps la circulaire secrète de 1934 autorisait l’avortement pour les femmes devant être ultérieurement stérilisées. Le décret secret de 1940 a été plus loin en rendant obligatoire l’avortement pour les femmes « inférieures ». 200 000 femmes furent ainsi stérilisées jusqu’en 1945. Un autre exemple est celui de l’homosexualité, considérée par cette mouvance comme une maladie. L’Allemagne eugéniste proposait aux homosexuels le choix entre la castration volontaire ou la mise en camps de concentration. Avant même l’arrivée d’Hitler au pouvoir, une majorité de scientifiques et d’hommes politiques étaient favorables à l’eugénisme. La loi de 1934 portant sur la stérilisation eugénique s’est mise en place à l’aide de la participation active du docteur Gütt (médecin haut fonctionnaire), de Falk Ruttke (juriste) et Ernst Rüdin (psychiatre génétique suisse). Cette loi impose la stérilisation obligatoire pour les malades atteints de neuf maladies considérées comme héréditaires ou congénitales (cécité, alcoolémie, schizophrénie...). On estime que 400 000 Allemands ont été stérilisés entre 1934 et 1945. Ces stérilisations ont fait l’objet d’un quasi consensus dans la communauté médicale allemande. D’autres pratiques, hors cadre légal, ont été utilisées pour éliminer les personnes indésirables, camps de concentration pour les alcooliques, criminels, délinquants, asociaux divers, castration des criminels sexuels et homosexuels, stérilisation des enfants métis nés de mères allemandes et pères africains, nord africains, indochinois de l’armée d’occupation française, extermination des tziganes et des juifs. L’eugénisme allemand et ses variantes suédoise et étatsunienne n’étaient pas des actes isolés de pervers, mais au contraire le résultat d’une politique d’élimination systématique, basée sur des techniques « scientifiques », et organisée par l’administration. Il est également intéressant de noter que cette forme d’eugénisme avait remis en avant une notion déjà considérée mythique : celle de « race aryenne » ; les anthropologues de l’époque parlaient plutôt de race nordique ou de race alpine.


    • PierreMF 12 avril 2007 15:31

      Dans son émission « Question d’actu » sur LCI, Julien Arnaud a présenté une émission passionnante mais dépassionnée sur les propos de Nicolas Sarkozy sur le suicide et la pédophilie. Sur son blog, le journaliste résume son émission :

      Quelle part d’inné ? Quelle part d’acquis. N. Sarkozy relance ce débat philiosophico-tout dans son entretien avec Michel Onfray, pour Philosophie magazine. Voici ses propos exacts : « j’inclinerais à penser qu’on naît pédophile, et c’est d’ailleurs un problème que nous ne sachions soigner cette pathologie. Il y a 1200 ou 1300 jeunes qui se suicident en France chaque année, ce n’est pas parce leurs parents s’en sont mal occupés ! Mais parce que, génétiquement, ils avaient une fragilité, une douleur préalable. »

      En montant une émission sur le sujet, nous pensions avoir du mal à trouver des défenseurs de cette thèse. Et bien pas du tout ! Ce fut même le contraire qui se produisit. Et s’ils ne partageaient pas à 100% absolument tout, naturellement, ils lui reconnaissaient le mérite de poser le débat.

      Quand on lit le dossier, on se rend compte d’ailleurs que la phrase tombe à la fin d’une conversation à batons rompus, et, sur le coup, le propos ne semble même pas choquer Michel Onfray, peu suspect de complaisance sarkozyste, comme l’atteste tout ce qui précède dans leur conversation. Il ne relève rien, et enchaîne même sur des cadeaux qu’il fait au candidat (des livres).

      Emission dure, mais passionnante. Avec un enseignement très fort : il y a encore quelques décennies, les chapelles médicales s’affrontaient sur ce terrain (psychiatres contre généticiens). Aujourd’hui, elles parlent ensemble et voient le problème dans sa globalité génétique, médicale, et sociale.

      Les invités de Julien Arnaud étaient :

      Le professeur Arnold Munnich, chef du département génétique à l’Hôpital Necker. Le docteur Paul Bensussan, psychiatre, auteur de « La dictature des émotions, protection de l’enfant et de ses dérives », qui a de nombreux patients ayant fait des tentatives de suicides Maître Jean Chevais, Avocat des droits de l’enfant à la cour de cassation de Paris, qui a défendu des enfants victimes de pédophiles. Michel Fize, Sociologue au CNRS, spécialiste des questions de l’adolescence et de la famille, auteur du « Livre noir de la jeunesse ». Tous les invités ont déclaré qu’ils n’étaient pas choqués par les propos de Nicolas Sarkozy. Ils déclarent unanimement que l’orientation sexuelle, et la souffrance qui provoque un suicide ont plusieurs causes, dont une charge génétique.

      La vidéo de l’émission qui remet les pendules à l’heure est ici :


    • tvargentine.com lerma 10 avril 2007 10:22

      La manière de penser de Nicolas Sarkozy et d’avoir « des idées bien arrêtées » sur tous et assez inquitant,surtout quand,comme les nazis,ils affirment qu’à la naissance on sait qui sera bon ou moins bon.

      Seul les nazis pratiqués le même langage

      Bien,sur,Nicolas Sarkozy n’est pas un nazi,mais c’est la face propre et caché d’une philosophie de la selection à la naissance et de la race ?? smiley

      Ce brave Nicolas Sarkozy parle des problèmes des français, mais,nous pouvons constater qu’à Neuilly sur Seine,il a bien pratiqué sa politique de la selection par l’argent en excluant les moins riches dans sa ville

      Bref,une ville bien propre,comme ses idées !

      A votre avis,les commentaires de Nicolas Sarkozy peuvent_ils faire l’objet de poursuites judiciaire ?


      • Icks PEY (---.---.232.221) 10 avril 2007 10:37

        Concernant Neuilly sur seine, je ne comprends pas vos reproches. Sarkozy est maire d’une ville dont le tissu social est très catégoriel. Il représente ses administrés et doit gérer la ville dans leur intérêt. De ce fait, cela me semble logique qu’il prenne des décisions qui ailent dans le sens des intérêts de la majorité des habitants de Neuilly.

        Il me parait donc normal qu’il n’envisage pas de la même façon la gestion d’une ville typée comme Neuilly et la gestion d’un Etat comme la France. Je rappele qu’un maire représente ses administrés, il est donc naturel qu’il adopte une politique dans laquelle une majorité de ses administrés se reconnaisse.

        Icks PEY


      • aurelien 10 avril 2007 10:38

        Il y a des nazis qui s’ignorent...

        Sarkozy croyant au conditionnement génétique ou familial, il est bon de rappeler que son grand-père a combattu du côté des allemands pendant la première guerre mondiale (Triple-alliance), et sa famille, originaire de la noblesse hongroise, a été contrainte à l’exil à l’arrivée des troupes soviétiques durant la seconde guerre mondiale. Avant de s’exiler d’abord en Autriche, puis en Allemagne...


      • NicoPonk (---.---.131.178) 10 avril 2007 10:44

        C’est un point de vue qui se défend, certes, mais le problème est que la France n’est pas Neuilly et qu’il n’y a pas de raison qu’il la gère de la même facon si jamais (et ca serait malheureux) il arrive au pouvoir.


      • simplet simplet 10 avril 2007 10:46

        on ne lui repproche pas de ne pas être à l’écoute de ses administrés ( au contraire, çà il sait faire quand chacun de ses voisins détient à lui seul le PIB du Togo... ) mais simplement de ne pas faire appliquer les lois citoyennes qui demandent un certain pourcentage de logements sociaux dans sa commune...

        on ne va pas s’attarder sur ces petites magouilles immobilières mise à jour recemment et qu’il ne veut/peut pas justifier..


      • Dominique Dutilloy Dominique Dutilloy 10 avril 2007 10:49

        Désolé de vous contredire ! Mais, Nicolas Sarkozy, qui le fut pendant la Législature Jospin, n’est plus Maire de Neuilly-sur-Seine, même si il est toujours impliqué dans la vie de sa ville...

        Actuellement, Nicolas Sarkozy, qui n’est plus Ministre d’Etat, Ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation (poste qu’il aurait du quitter dès l’acceptation de sa candidature à la Magistrature de notre Pays -là, c’est un autre débat-), est Président du Conseil Général du Département des Hauts de Seine et Patron de l’UMP...


      • Icks PEY (---.---.232.221) 10 avril 2007 10:58

        @ Aurélien

        Votre argument est infâme. Je ne sais pas ce qu’ont fait sa famille et ses aïeux et je m’en moque éperdument. Mais c’est scandaleux de le lui reprocher, sous réserve que cela soit avéré.

        On critique Sarko car il fait un lien entre gène et délinquance, et vous que faites vous en lui reprochant la « nazitude » supposée de son aïeul ? Alors réfléchissez avant d’écrire.

        Icks PEY


      • Forest Ent Forest Ent 10 avril 2007 11:09

        Traiter Sarkozy de nazi est un point Godwin. Il n’y a pas besoin de cela. Sarkozy est tout simplement un neocon, et c’est la cohérence principale de son discours depuis 20 ans.

        Il est en cela plus proche de Bush que de Berlusconi : il ne possède pas les médias, c’est le contraire.


      • (---.---.135.167) 10 avril 2007 11:37

        Sarko a toujours refusé d’appliqué la loii SRU (20% de logemenst sociaux ) dans sa ville, et comme il le dit lui même :

        « Ceux qui en veulent pas respecter les lois françaises peuvent partir dans un autre pays »


      • aurelien 10 avril 2007 12:28

        @ Icks PEY

        Je ne reproche pas à Sarkozy d’avoir la famille et le passé historique qui lui est associé, mais quand une personne a de telles idées, elle devrait observer sa propre position personnelle avant de lancer de telles aberrations dans la sphère publique.

        Car en allant plus avant dans la réflexion que « propose » ce candidat (ou plutôt dans l’argumentaire qu’assène ce candidat), il y a de quoi se poser des questions...


      • aurelien 10 avril 2007 12:34

        Et je rajouterai que de se poser des questions, ce n’est pas faire profession de foi politique, mais exercer son sens critique et rester lucide dans ses pensées, sans interférences liées au débat passionnel politique que sucite ces élections présidentielles.

        C’est d’ailleurs en période électorale, que cette vigilance de pensée devrait être la plus active chez les citoyens, et je le souhaite qu’elle soit pour le plus du monde possible.


      • tovara (---.---.149.181) 10 avril 2007 12:43

        Ah oui parce que c’est bien connu, Neuilly-sur-Seine avant que Sarkozy n’en soit maire était une commune populaire...MDR !


      • tovara (---.---.149.181) 10 avril 2007 12:46

        Il vaut mieux un néocon que des cons tout courts (quand je lis la plupart des contributions sur ce fil ;; ;°


      • aurelien 10 avril 2007 12:58

        Tovara, on aura compris la faiblesse de ton argumentaire.

        Merci d’avoir participé...


      • aurelien 10 avril 2007 13:08

        "@ Aurélien

        Votre argument est infâme"

        Je ne sais pas ce que vous trouvez infâme. Durant l’occupation, de nombreux citoyens français ont participé au régime de Vichy et ont collaboré avec les Allemands. C’est un fait. Maintenant, il est clair que beaucoup d’entre eux n’étaient pas au courant des chambres à gaz et des camps de concentration et se contentaient de leur propre petite sécurité et position sociale...

        D’autres ont résisté, et d’autres encore se sont contentés de survivre.

        Nous vivons dans un drôle de monde... tout cela découle des patriotismes et autres concepts d’identité nationale. Quadn les gouvernements comprendront que leur population ne sont pas de la chair à canon, ou des outils de prodcution industrielle, la politique aura sans doute un tout autre visage.


      • Fuchinran (---.---.87.137) 10 avril 2007 15:23

        On pourrait aussi trouver inquiétant que quelqu’un n’ait pas d’idées arrêtées, les fasse évoluer selon l’opinion pour ne pas s’exposer à de mauvais retours et que quand elle (inutile de nommer Royal, je pense) affirme avoir des convictions auxquelles elle tient dur comme fer, elle y renonce, car elles ne sont pas bien vues ou pas populaires... On voit déjà ce que ça donne avec le fameux coup de main pour le premier emploi... pour les jeunes ! Heureusement que le CPE était stigmatisant et que deux ans de précarité, ce n’était pas admissible... Un an c’est mieux, surtout quand c’est l’Etat, donc nous, dans le fond, qui déboursons pour payer les entreprises et ces emplois !


      • Avatar (---.---.23.130) 10 avril 2007 16:19

        OUI Code pénal

        · Article L 214-1 : « Le fait de mettre en œuvre une pratique eugénique tendant à l’organisation de la sélection des personnes est puni de trente ans de réclusion criminelle et de 7 500 000 euros d’amende ». · Article L 214-3 : « Cette peine est portée à la réclusion criminelle à perpétuité et de 7 500 000 euros d’amende lorsqu’elles sont commises en bande organisée »

        Les propos de Sarkozy sont une incitation à mettre en oeuvre une pratique eugénique.

         smiley


      • Paysan Sarthois (---.---.116.87) 10 avril 2007 21:17

        Votre article est plus menaçant pour l’orthographe que pour Nicolas.

        Bravo Sarko !


      • Paysan Sarthois (---.---.116.87) 10 avril 2007 21:20

        l’avortement des handicapés, ce n’est pas de l’eugénisme ?


      • Dominique Dutilloy Dominique Dutilloy 10 avril 2007 22:10

        tovara (IP:xxx.x50.149.181), tu prétends que, « Neuilly-sur-Seine avant que Sarkozy n’en soit maire était une commune populaire... »... A mon tour d’être mort de rire !

        Avant Nicolas Sarkozy, le Maire de Neuilly-sur-Seine s’appelait Alexandre Sanguinetti, un Gaulliste bon teint...

        Cette commune n’a jamais été une commune populaire ! Elle a toujours été une commune bourgeoise...

        Puis, ne t’en déplaise, le fait que beaucoup d’entreprises se soient installées dans cette ville, il est reconnu que Neuilly-sur-Seine est la ville la moins chère au point de vue des impôts locaux et des taxes foncières !

        Puis, Nicolas Sarkozy, il faut avoir l’honnêteté de le reconnaître, ne s’sest jamais fait parachuter ailleurs : il a toujours été élu dans sa circonscription d’origine, que ce soit en tant que Député, que ce soit en tant que Maire de Neuilly-sur-Seine !


      • Cédric (---.---.163.148) 11 avril 2007 02:03

        Que l’on soit néo ou vieux, comme dit la chanson, « quand on est con, on est con ».


      • ggggg (---.---.42.119) 11 avril 2007 13:19

        Neuilly-sur-Seine est une commune parfaitement gérée.

        Tant sur le plan humain, que social et financier.

        Aucun enfant n’est exclu du système bien au contraire. Je suis parent d’élèves et très impliquée dans le suivi du fonctionnement des écoles. Au contraire, tout est fait pour que les plus fragiles soient aidés. Personne ne se voit mis sur la touche.

        La jalousie, le déterminisme gauchiste font perdre l’objectivité. Il faut s’attacher aux faits, seulement aux faits.

        Si la France est gérée comme l’est Neuilly-sur-Seine, alors tout ira bien.


      • ggggg (---.---.42.119) 11 avril 2007 13:45

        Loi SRU (20% de logements sociaux)

        Je regrette de vous contredire, mais tous les logements sociaux qui ont pu être construits l’ont été, et il y a au moins trois projets lourds en train.

        Et vu le prix du foncier c’est un exploit.

        Une commune n’est pas obligée de s’endetter comme s’endette la France pour faire et de lancer des projets grotesques, irréalistes pour coller à une loi - très stimulante et bien fondée au demeurant - qui n’est qu’un point de départ.

        Arrêtez-de répéter des contre-vérités.

        Neuilly-sur-Seine est une commune gérée. C’est à dire qu’elle met en oeuvre les projets dont elle a les moyens. Et d’ailleurs la ville paie les amendes comme des centaines d’autres communes. Ni plus, ni moins.


      • ggggg (---.---.42.119) 11 avril 2007 13:48

        La connerie est une maladie bien égalitaire.

        C’est la maladie la mieux répartie dans le monde, toutes catégories confondues.

        Elle n’épargne personne.


      • (---.---.226.217) 11 avril 2007 13:53

        La « connerie » est le nom vulgaire de l’esprit faux, ou troisième type hésodien.


      • aurelien 13 avril 2007 14:47

        info à vérifier...


      • PasKal (---.---.201.240) 14 avril 2007 12:21

        A LIRE ABSOLUMENT LE « MARIANNE » DE CE SAMEDI 14 AVRIL 2007 AVANT DE VOTER !!!

        http://marianne2007.info/Ce-samedi,-un-numero-verite-de-Marianne- !_a1101.html

        Pour moi c’est clair, BAYROU EST LE SEUL A POUVOIR BATTRE SARKOSY AU 2nd TOUR, JE VOTERAI DONC SANS ETAT D’AME POUR BAYROU DES LE 1er TOUR !!!


      • PasKal (---.---.201.240) 14 avril 2007 12:37

        à « ggggg »,

        La ville de Neuilly sur seine (devrait-on la renommer « Vichy-sur-seine » désromais ?) a bien été gérée sous Sarkosy ?

        C’est pour le moins se fouttre de la gueule du monde !

        Tu veux qu’on parle d’un certain immeuble de la rue Victor Noir ??

        Tu veux qu’on parle des livres du collectif Victor Noir et de ce qu’ils y abordent ??

        Tu veux qu’on parle des emplois fictifs à la Mairie de Neuilly sous la mandature Sarkosy ??

        Tu veux qu’on détaille plus en profondeur les tenants de l’achat de l’appartement des Sarkosy ??

        Tu veux qu’on détaille la liste de ses relations personnelles qui sont passées avant de rejoindre son entourage par divers groupuscules d’extrême-droite dont même un Le Pen n’a pas voulu, les jugeant trop ’extrémistes de droite’ pour lui (c’est dire !) et qui se sont comportés dans leur passé comme de véritables fumiers pour ne pas dire comme de véritables ordures, la batte de baseball à la main ?? (mais peut-être dans le cas d’espèce devrait-on parler de ’racailles à karchériser de la vie politique française’, pour paraphraser certains trous-du-cul et petits merdeux divers ?!)

        Et combien d’autres sujets dont je serais TRES désireux de discuter avec toi si tu m’y oblige...

        JAMAIS JE NE VOTERAI POUR CE SALE INDIVIDU. Et le pire, c’est que j’ai bien encore moins confiance dans sa bonne femme qu’en lui, c’est te dire... ! On en arriverait surement à comparer « l’Espagnole » (comme disent certains) à « l’Autrichienne » d’il y a un peu plus de 2 siècles et encore : je ne suis pas certain que ce serait au désavantage de Marie-Antoinette !

        Non, désolé, je ne voterai pas ce sale individu !

        Plutôt crever. Ou plutôt : ...il peut toujours crever pour avoir ma voix !

        Avec Bayrou, je suis sur au moins de voter pour un homme honnête, ayant de surcroit une femme honnête, digne et simple. Si en plus son programme de redressement national vace les meilleurs (qu’ils viennent de la politique ou de société civile) me va, alors Ok, va pour Bayrou !

        JE VOTERAI POUR BAYROU AU 1er TOUR, seul candidat en mesure d’écarter ce Sarkosy et sa clique dont une bonne part sont de véritables déchets de la vie politique française à virer à coups de pompe dans le cul (électoralement parlant s’entend) au plus vite !

        BAYROU AU 1er TOUR

        BAYROU AU 2nd TOUR

        SARKOSY DEHORS !!!


      • dégueuloir (---.---.162.142) 14 avril 2007 17:06

        à côté d’une connerie aussi monumentale de Sarko,la bravitude ,c’est tout gentil,comment peut-on dire et penser des énormités pareil,le nazisme est de retour,si par malheur il est élu,je pronostique des jours difficiles pour lui et aussi le peuple,le chaos !!!! mais il ne passera pas,jamais !!!


      • andelle 21 avril 2007 17:34

        Nicolas SARKOZY a dit « Vivre à Neuilly, ça se mérite » (dixit un conseiller municipal) donc vivre en France aussi, selon lui, ça se mériterait. Et les autres, les génétiquement tarés...on let met où ? dans des camps ?


      • Icks PEY (---.---.232.221) 10 avril 2007 10:29

        On ne va pas y aller par quatre chemins : c’est très clair qu’il a dit une énorme connerie ce jour-là. Je pense que dire le contraire relève de la mauvaise foi la plus nicolas-cadienne.

        Honnêtement, j’ai cherché des arguments pour le défendre, mais je dois reconnaître que mes efforts furent vains.

        Cela étant dit, je crois à titre personnel que la vie utérine et les premières années de l’enfance sont des années déterminantes pour chaque individu. Est-ce ce qu’il voulait dire ? Quoiqu’il en soit, cela n’a rien à voir avec le patrimoine génétique de l’enfant.

        Maintenant, que les antisarko se déchaînent : la porte est grande ouverte !

        Bien cordialement,

        Icks PEY


        • jujubinche (---.---.235.222) 10 avril 2007 11:13

          Votre intervention vous honore.

          Le problème, c’est que l’intéressé, loin de reconnaitre la moindre maladresse, enfonce le clou aujourd’hui même sur France2, et de façon ignoble ..

          « Qui peut me dire que c’est normal d’avoir envie de violer un petit garçon de trois ans ? Est-ce que c’est normal ? Est-ce que c’est un comportement... »

          Je vous laisse seul juge de la capacité de remise en question de cet homme. Je voterais des deux mains contre lui, parcequ’il a le profil type du dirigeant dangereux. C’est une énorme connerie de l’UMP d’avoir investi et suivi ce type sans débat, et on risque de tous le payer.


        • Je cite... (---.---.244.94) 10 avril 2007 11:37

          « Nous n’avons pas de misère en France, il n’y a pas de ce que vous appelez les pauvres. Bien sûr, il y a quelques “sans domicile fixe”, qui eux ont choisi de vivre en marge de la société mais ce sont des gens relativement rares qui ont décidé une fois pour toute qu’ils étaient en marge de la société, qu’ils ne voulaient pas travailler ou qu’ils avaient été rejetés par la société”. »

          P. Balkany, UMP.

          Souvenirs, souvenirs...


        • fouadraiden fouadraiden 10 avril 2007 12:07

          contrairement à vous je pense qu’il est possible de le défendre ,à condition de choisir un angle plus pertinent.

          si comme Sarko ,ou d’autres, on soutient que l’orientation sexuelle d’un adulte trouve son origine ailleurs que dans une liberté indéterminée et personnelle alors cette « philosophie » génétique doit pouvoir bénéficier à tous, les pédophiles et les non-pédophiles.une fois l’apriori génétique établi ,il doit concerner tout le monde.

          l’objet du désir d’un pédophile vaut autant qu’une pulsion dirigée vers un adulte.où est la différence sinon le choix que constitue l’enfant pour une sexualité de pédophile.

          le propos de sarko ne peut pas s’appliquer uniquement aux pédophiles.il doit etre valable pour tous les comportements sexuels.autrement dit ,prétendre que la pédophilie, ou la sexualité entre adultes, est déterminée indépendamment des sujets eux-memes revient à obtenir une somme nulle entre la question et les réponses choisies.

          le problème n’est donc pas celui de l’origine de nos choix en matière sexuelle mais plutôt de l’origine de la condamnation morale et sociale de la pédophilie.

          c’est bien parce que les pédophiles sont bannies que la question de leurs choix se pose à nous. la probématique génétique du choix sexuel n’est possible que parce que nous vivons dans des sociétés où la sexualité entre enfants/adultes est proscrites.

          et nous savons tous qu’il a existé au cours de l’histoire humaine des cultures où la pédophile a été jugée une pratique comme une autre.

          personne ne s’est jamais demandé si la sexualité entre adultes consentants de sexe opposé était le résultat d’un déterminisme génétique,car quand bien meme nous le démontrerions deviendrait-elle condamnable pour autant ? meme la question homosexuelle n’avait de sens hier que parce que les homos faisaient d’abord l’objet d’une condamnation morale de la part de la société des adultes.

          au fond ,on peut se poser la question suivante : est-ce le fait que la sexualité soit une détermination génétique qui la rend condamnable dans le chef des pédophiles(et pourquoi eux seuls alors ??) ou le fait que la pédophilie soit d’abord considérée comme une pratique moralement condamnable qui la rend génétiquement nécessaire ?

          imaginons une seconde une société ou le crime serait admis,poserions-nous la question de savoir si le criminel est prédisposé à son crime ?non.nous nous posons la question que parce que le crime fait l’objet d’une condamnation morale. et pour nous ,la pédophile est avant tout un crime avant d’etre une problématique qui engage la liberté ou le déterminisme des intéressés.

          donc ,on pourrait soutenir que les pédophiles ,comme tous les autres ,sont prédisposés à leur sexualité à condition d’etre dans une société ou ce type de pratique serait licite.la morale de nos sociétés et le rôle dévolu aux enfants empeche un tel rapprochement.

          l’approche scientifique de la sexualité doit etre refusée non pas parce que les généticiens du moment nous l’imposeraient mais uniquement en raison des conséquencs que de tels propos auraient sur les pédophiles eux-memes dans une société qui les condamanent déjà par avance.

          cette fois-ci la science semble etre du côté de la liberté .mais demain elle pourrait changer d’avis,et que feront ceux qui l’auront encore une fois crédité en matière comportementale ?

          la découverte d’un gène de pédophilie suffirait-elle à nous déterminer à condamner la sexualité des pédophiles ?


        • tovara (---.---.149.181) 10 avril 2007 12:08

          Donc tu trouves normal d’avoir envie de violer un gosse de trois ans ? reconnais le franchement si tu as des c....s !


        • fouadraiden fouadraiden 10 avril 2007 12:19

          pourquoi,tu trouverais plus « normal » de violer un adulte ?


        • parkway (---.---.18.161) 10 avril 2007 13:40

          parce qu’un adulte est capable de se défendre et, au moins, de dire non !

          un enfant ne sait pas ce qui lui arrive : il y a souffrance morale et physique !

          donc, la loi et la morale sont là pour le protéger !


        • fouadraiden fouadraiden 10 avril 2007 13:51

          n’importe quoi

          vous parlez à la place des enfants,qu’en savez-vous ?


        • parkway (---.---.18.161) 10 avril 2007 13:58

          à fouadraiden,

          ah ! bon ?

          vous avez déjà demandé à un gamin de 3 ans s’il voulait bien baiser avec vous ?


        • tovara (---.---.149.181) 10 avril 2007 14:00

          iL Y A en effet une différence de degré dans l’abjection, mais les petits réacs psychorigides de droite ou de gauche de ce forum ont du mal a le percevoir, ils en sont restés à l’axiome « qui v[i]ole un oeuf v[i]ole un boeuf »...


        • fouadraiden fouadraiden 10 avril 2007 14:10

          pourquoi,s’il disait oui contre un super jouet cela vous autoriserait-il à le baiser ?

          y a plein de nanas qui vous disent d’abord non ,il suffit d’y mettre le prix.


        • Yannick J. Yannick J. 10 avril 2007 14:39

          Vous rendez vous compte de votre argumentaire ???????

          Vous avez des enfants ? vous en avez élevés ??? Un enfant quand ça nait ça n’a rien de mandé, et surtout pas de vivre dans un monde gris et dur comme le notre !!! c’est à nous adulte de lui montrer qu’il n’est pas si horrible que ça !!! et eux, les tiots, ils ont confiance en ceux qui leur donne à manger qui les aident à grandir !!! ils le font aveuglément et ils ont une capacité d’amour et de pardon que nous adultes avons depuis longtemps perdu...

          alors modérez vos propos que diable !

          en revanche malgré ce que je soutiens, je ne considère toujours pas que c’est héréditaire, génétique ou autre... c’est un vécu un refoulement et d’autres circonstances qui déclenchent ces comportements déviants... faites nous l’économie de justfications déviantes par pitié, le cynisme et l’humour noir est de bon aloi même plaisant à certains moment, mais il faut savoir être plus droit surtout si l’on aspire à diriger le peuple français !!!!


        • Thomas Roussot Thomas Roussot 10 avril 2007 14:50

          Le conditionnement génétique s’il était avéré un jour ne réglerait en rien le problème de l’assentiment qui ne peut avoir lieu pour un enfant, votre théorisation est une pure apologie de la pédophilie..


        • fouadraiden fouadraiden 10 avril 2007 14:50

          yanick

          je ne faisais que répondre à d’hypothétiques situations.

          vous parlez d’enfants socialisés et je prétendais que si nous sommes parvenus à construire un monde où les enfants sont exclus du champ sexuel des adultes le contraire eut été possible.

          le nieriez- vous ?

          au fond je vous convie à un véritable exercice:vous détacher une seconde de votre déterminisme ambiant. c’est le sujet non.


        • fouadraiden fouadraiden 10 avril 2007 15:03

          c’est à moi que vous dites ça ?


        • Yannick J. Yannick J. 10 avril 2007 16:14

          @ fouadraiden

          « vous parlez d’enfants socialisés et je prétendais que si nous sommes parvenus à construire un monde où les enfants sont exclus du champ sexuel des adultes le contraire eut été possible »

          Euuuhh j’ai peur de mal comprendre, qu’entendez vous par socialisés et exclus du champ sexuel...

          Ne voulant pas mal interpréter pourriez vbous préciser car si c’est tel que je l’entends cela sous-tendrait - selon vos dires- que l’on retire ces enfant d’une quelquonque interraction avec des adultes ???

          ne le croyant pas, excusez mon incompréhension.

          cordialement.


        • fouadraiden fouadraiden 10 avril 2007 16:43

          Yanick,

          -enfants socialisés : j’imagine que lorsque vous me parliez d’enfants vous deviez nécessairement vous en remettre à un contexte social donné.des enfants « sauvages », ça doit etre concevable,non ?

          -le monde dans lequel vous et moi vivons condamne la pédophilie.il serait intéressant de savoir si votre jugement aurait été le meme dans un autre contexte.

          c’est tout.


        • fouadraiden fouadraiden 10 avril 2007 18:16

          pourquoi exclure les enfants de l’assentiment ?

          allez faire un tour dans le sud ,et vous verrez ce que les enfants sont capables de devenir,avec leur approbation évidemment.

          personne ne cherche à faire l’apologie de ceci ou cela .on discutait.


        • Thomas Roussot Thomas Roussot 10 avril 2007 18:32

          pourquoi exclure les enfants de l’assentiment ?

          allez faire un tour dans le sud ,et vous verrez ce que les enfants sont capables de devenir,avec leur approbation évidemment.

          personne ne cherche à faire l’apologie de ceci ou cela .on discutait.

          « Les enfants capable de devenir », ah oui seuls, sans condtionnements ? Evidemment pas. Arguments sophistes. Assumez l’arrière-fond...


        • fouadraiden fouadraiden 10 avril 2007 18:41

          pas conditionnement.les hommes comme les enfants ne sont pas des chiens dressés.

          il faut plutôt parler de conditions à satisfaire.

          c’est juste la preuve que l’assentiment dont vous parliez c’est du pipeau

          je n’abordais pas la question sous l’angle de la valeur.


        • Fuchinran (---.---.87.137) 10 avril 2007 23:10

          C’est vrai ce que tu dis, mais il ne faut pas oublier les pressions familiales, à l’origine. Ensuite, l’enfant accepte son statut et considère probablement qu’il fait ça pour une raison légitime, ce qui est impensable pour nous... Inutile d’aller dans les pays du Sud. Même en Europe, on en trouve les pays développés, ce sont souvent des enfants ou des adolescents battus, menacés, notamment de leur propre mort ou de la mort de leur famille dans le cas des mafias... En revanche, ce que tu dis ne tient pas pour les abus de bébés ou de très jeunes enfants...


        • francparler (---.---.70.179) 11 avril 2007 09:28

          vous parler d’enfants socialiser. cela est grave de confondre avec la sociabilisation des enfants. il n’y a que les socialistes français qui imposent dans l’éducation nationale la socialisation des enfants ;c’est-à-dire les former au socialisme pour en faire de futur socialiste.réfléchissez si vous êtes encore capable après votre socialisation à la signification de ce terme et de ses synonimes.


        • fouadraiden fouadraiden 11 avril 2007 10:13

          FUNCHIRAN,

          qu’ai-je dit au sujet des bébés ?

          le problème réside dans le mot abus que vous utilisez à tort et à travers.

          et où réside l’abus ? dans l’intention de l’adulte ou dans la supposée violence qui accompagnerait un traitement sexuel des jeunes enfants ?


        • fouadraiden fouadraiden 11 avril 2007 10:20

          francparler

          socialiser= adapter aux exigences de la vie en société.

          sociabiliser= signifie intégrer une personne asociale.


        • LE CHAT LE CHAT 10 avril 2007 10:29

          Si parents avaient eu accès aux manipulations génétiques , il aurait pas besoin de talonettes ! le monde est mal fichu smiley


          • tovara (---.---.149.181) 10 avril 2007 14:03

            Ah ! les « talonnettes » ! le « nain » doit mettre des « talonnettes » ! et moi qui croyais que les injures « ad hominem » étaient l’exclusivité de l’extrême-droite...


          • LE CHAT LE CHAT 11 avril 2007 09:17

            commentaire simplement comique niveau 1


          • miaou (---.---.228.89) 10 avril 2007 10:32

            « Or pour l’église qui a foi en l’Homme, celui-ci est immanquablement libre de son destin. »

            Rappelons que le libre arbitre est une notion principalement d’origine chrétienne (notamment Saint Augustin) ; la tradition de la Grèce Antique (la fatalité, ou le Destin, de la tragédie grecque), l’Islam (prédestination, toute-puissance d’Allah qui peut égarer les hommes), l’athéisme contemporain (notamment par la voix d’Onfray), s’en démarquent fortement.


            • RemiZ (---.---.178.10) 10 avril 2007 10:50

              En quoi l’atheisme contemporain se demarque-t-il de la notion du libre-arbitre ?? Au contraire, sans puissance au-dessus de nous, l’homme est plus libre que jamais ! Il n’est meme pas juge au jour dernier !


            • miaou (---.---.228.89) 10 avril 2007 11:11

              "Car les fondations même de la logique juridique procèdent des premières lignes de la Genèse. D’où une généalogie juive - le Pentateuque - et chrétienne - la Bible - du Code civil français. L’appareillage, la technique, la logique, la métaphysique du droit découlent en droite ligne de ce qu’enseigne la fable du Paradis originel : un homme libre, donc responsable, donc possiblement coupable. Parce que doué de liberté, l’individu peut choisir, élire et préférer ceci plutôt que cela dans le champ des possibles. Toute action procède donc d’un libre choix, d’une volonté libre, informée et manifeste. Le postulat du libre arbitre est indispensable pour envisager la Suite de toute opération répressive. Car la consommation du fruit défendu, la désobéissance, la faute commise dans le Jardin des Délices, découlent d’un acte volontaire et éclairé donc susceptible d’être reproché et puni."

              TRAITÉ D’ATHÉOLOGIE, Michel Onfray

              Michel Onfray, chantre de l’athéisme contemporain, met clairement en cause la notion de libre arbitre (dont il reconnaît pleinement l’origine biblique), qui n’est pour lui qu’un instrument répressif et culpabilisateur.


            • tovara (---.---.149.181) 10 avril 2007 14:04

              Diderot aussi (lire Jacques le Fataliste), Abellio aussi...


            • RemiZ (---.---.178.10) 10 avril 2007 14:06

              Reste a savoir ou Onfray veut en venir ensuite. Effectivement, la Bible met en avant la notion de libre-arbitre. Mais je ne vois toujours pas comment cette notion est absente de l’atheisme. Je vois tres bien le determinisme Islamique par exemple (ta vie est deja ecrite) mais je ne vois pas le determinisme dans l’atheisme. Vraiment pas.

              RemiZ.


            • ka (---.---.30.12) 10 avril 2007 14:19

              Le libre arbitre existe aussi dans l’Islam puisque même si pour les musulmans l’idée de l’existence d’un destin prédéterminé par Dieu existe cela n’empêche pas le libre arbitre puisque pour les musulmans seul Dieu a connaissance de ce destin.


            • Senatus populusque (Courouve) Courouve 10 avril 2007 14:22

              « je ne vois pas le determinisme dans l’atheisme »

              Voir les intermèdes philosophiques dans les oeuvres de Sade, et aussi la loi de motivation chez Schopenhauer (Quadruple racine, §§ 49 à 51)


            • RemiZ (---.---.178.10) 10 avril 2007 14:54

              Tres bien, merci :) mais de nombreux philosophes ont, j’imagine, mis en avant le libre-arbitre de meme. Le premier libre-arbitre de l’atheisme est de croire ou non au libre-arbitre. Apres, on en discute et on est d’accord ou pas.

              Ceux que je veux dire, c’est que l’atheisme ne s’oppose en rien au libre-arbitre. D’ailleurs, plus j’y reflechis et moins je concois un homme sans libre-arbitre. Puisque l’homme est juge par un etre superieur (Dieu, Allah, reincarnations bouddhistes, ...) il est de toutes facons libres d’actes de bien ou de mal (au moins en intention, je ne veux pas paraitre trop manicheen).

              Toujours est-il que la remarque de Sarkozy est d’autant plus etonnante qu’il se veut fervent catholique.


            • miaou (---.---.231.246) 10 avril 2007 15:32

              @fouadraiden

              « en quoi le christianisme aurait-il eu une autre conception que l’islam en matière de libre arbitre ? »

              Il ne s’agit du christianisme dans son ensemble (voir post précédent) ; il n’en est pas moins vrai que le libre arbitre est une notion d’origine chrétienne, issu du péché originel, concept inconnu de l’Islam.

              « si nous en sommes là aujourd’hui rien ne dit que nous le devons au christianisme »

              cf thèse de Christoph Luxenberg : Luxenberg conclut de son travail sur le Coran, que celui-ci est dérivé d’un lectionnaire Syro-araméens, contenant des hymnes et des extraits de la Bible, utilisés dans les services rituels chrétiens. Ce lectionnaire aurait été traduit en arabe, dans une intention missionnaire. Il ne s’agissait pas d’inaugurer une nouvelle religion, mais de répandre une plus ancienne

              (wikipedia)

              P.S. : Il s’agit naturellement de la partie du Coran la plus ancienne, la plus tolérante, et donc susceptible d’être invalidée par la règle des versets« abrogeants-abrogés »

              « et le libre arbitre du vieux,d’où vient-il ? »

              Certainement pas du Coran (ni de la Sunna)

              Réaction qui dénote un manque de respect évident envers une personnalité de l’Algérie d’avant l’invasion. arabo-musulmane.

              Il est vu par l’Algérie contemporaine comme un symbole du colonialisme, ce qui est paradoxal au vu de la destruction, par l’Islam dans cette région, de la culture chrétienne autochtone, dont Saint Augustin fut le symbole le plus brillant.

              @RemiZ

              « mais de nombreux philosophes ont, j’imagine, mis en avant le libre-arbitre de meme »

              Oui, Saint Augustin était philosophe. Un philosophe doit-il forcément être athée ?

              « Ceux que je veux dire, c’est que l’atheisme ne s’oppose en rien au libre-arbitre »

              à priori non, mais, par rapport à une à une opposition systématique et viscérale au catholicisme, cela ne coule pas de source. Il faudrait rechercher quelles sont les philosophies athées qui font la promotion du libre arbitre. En tout cas, une des raisons pour laquelle je préfère l’agnosticisme tout en défendant, malgré tout, le catholicisme, un peu trop facilement accusé de tous les maux.

              « Toujours est-il que la remarque de Sarkozy est d’autant plus etonnante qu’il se veut fervent catholique »

              Je ne vous le fait pas dire ; il est clair qu’il s’agit d’une simple posture.


            • fouadraiden fouadraiden 10 avril 2007 16:52

              c’est quoi ce raisonnement MIAOU ?

              comment sais-tu que le libre arbitre découle nécesssairement de la faute originelle versus chrétien ?

              ce n’est pas parce qu’il s’est trouvé quelques chrétiens pour l’avoir dit que nous devons les croire.

              autre grossière erreur,

              le coran ne méconnaît pas la faute chrétienne,mieux, il l’invalide .ce qui est tout à fait différent.

              donc tu dis bien n’importe quoi ou alors tu nous fais de la propagande de curé ....faut nous le dire alors.


            • Len (---.---.170.19) 10 avril 2007 10:36

              Si tout va bien, la prochaine étape sera la reconnaissance du « dessein intelligent » comme disent les créationnistes américains.

              Mais comme d’hab, l’autocensure des médias envers les bourdes de NS est plus que dérangeante.


              • Thomas Roussot Thomas Roussot 10 avril 2007 10:40

                La pédophilie comme le suicide peuvent fort bien avoir des origines diverses, tant culturelles, pathologiques, que biologiques. Sarkozy a tenu un propos simplificateur et même mensonger comme à son habitude mais qui donne matière à des accusations délirantes qui masquent mal la grande peur qui s’installe à « gauche » à l’idée de son « euthnanasie » électorale. Sarkozy est juste inculte en bien des domaines, arrêtons ces obsessions et cette pratique pathologique de la reductio ad Hitlerum.


                • RemiZ (---.---.178.10) 10 avril 2007 10:48

                  Remarquez tout de meme la derive que souhaite Sarko vers un etat tout droit sorti de « Bienvenue a Gattaca ». Maintenant, ce film est une critique de la selection biologique d’une race superieure. Le rapprochement est tout de meme vite fait...


                • simplet simplet 10 avril 2007 10:40

                  bonjour,

                  cette polémique enfle et j’espère vraiment qu’elle touchera une grande majorité des français...

                  ce qui m’inquiète, c’est que la plupart de ses soutiens n’en tiendront absolument pas compte, continuant de vénèrer leur icone façon jivaro, quand aux autres ils sont sans doute d’accord avec lui, et espèrent que lui pourra supprimer ces « erreurs » de la nature, grâce à un superbe bilan génétique pré ou post natal...

                  ahhh désolé madame, suite à un de nos nouveaux tests, votre enfant est déclaré instable, à forte tendance suicidaire ... nous n’autoriserons pas la naissance...

                  çà laisse songeur la france de la rupture tranquille mais pas trop ... nan .. ??

                  si ces tests avaient été mis en place plus tot, le petit nico n’aurait peut être jamais vu le jour !!!!


                  • idoine (---.---.189.236) 10 avril 2007 11:18

                    [si ces tests avaient été mis en place plus tot, le petit nico n’aurait peut être jamais vu le jour !!!!]

                    Franchement, j’ai peu de penser ce que tu risque pour ainsi et à la fois
                    - suggérer ce pré-crime de lèse majesté
                    - laisser sous-entendre une possible contradiction dans le discours de N. Sarkozy
                    - déceler la tendance suicidaire du sieur Sarko, qui n’aurait peut-être point voulu naitre


                  • tovara (---.---.149.181) 10 avril 2007 12:06

                    Va manifester à la Life Parade avec tes potes des commandos anti IVG et fous nous la paix...


                  • parkway (---.---.18.161) 10 avril 2007 13:45

                    vous imaginez-vous le bonheur : à la naissance du pêtit niko, lui inculquer la tendance suicidaire...

                    il auraît eu du gêne et du plaisir...


                  • Aldoo (---.---.43.7) 10 avril 2007 13:54

                    @idoine : t’en fais pas, simplet a encore un mois pour réclamer le statut d’exilé politique dans le pays de son choix !


                  • sAF (---.---.196.162) 10 avril 2007 10:40

                    Merci pour cet article. J’en profite pour rebondir sur votre derniere phrase : « ... qui voulait déja instituer chez les jeunes enfants un dépistage précoce des troubles de comportement ». Une de mes amies, maitresse en maternelle, m’a dit récemment que tout trouble du comportement chez un enfant devait etre signalé à la hiérarchie. Quelqu’un a peut-être des précisions à ce sujet ?


                    • seb (---.---.12.18) 10 avril 2007 11:16

                      Cela existe il y a un laboratoire gouvernemental à TOURS pour l’étude des petits (de 3 à 6 ans) prédisposés à devenir tueur en série, violeur, colleur d’affiches, tagueurs, chômeurs, assistés...


                    • tovara (---.---.149.181) 10 avril 2007 14:07

                      C’est évidemment une « galéjade »...


                    • RemiZ (---.---.178.10) 10 avril 2007 10:44

                      Le reve de Nicolas Sarkozy est un monde a la Gattaca. Chacun est selectionne genetiquement pour creer une race « superieure » de dirigeants.

                      (RTL) « Les réactions sont évidemment aussi politiques. François Bayrou explique vendredi que »quand Nicolas Sarkozy dit qu’on est pédophile de naissance, ce sont des propos inquiétants. Cela veut dire qu’on a aucune chance d’échapper à son destin, que tout est écrit".

                      Même sentiment pour la candidate socialiste. « Si moi je m’étais permise de dire des énormités pareilles, je pense que cela aurait émergé dans le débat public », précise-t-elle."

                      Le Pen a de meme refuse ce determinisme de Sarko.


                      • tovara (---.---.149.181) 10 avril 2007 12:03

                        L’alliance sacrée des obscurantistes de tous bords qui n’ont dans la pratique (bon Le Pen ce n’est pas de sa faute, il n’était pas « aux affaires ») RIEN fait pour enrayer les taux de suicides français, parmi les plus élevés du monde, ou pour trouver des solutions au drame de la pédophilie (drame autant pour le pédophile lui même que pour ses victimes, il faut le souligner). Dans ce tollé ridicule, on a une preuve supplémentaire du manque de pragmatisme des Français, pour lesquels les grands principes, souvent creux et faux, comptent plus que l’action CONCRETE !


                      • N-Y (---.---.183.164) 10 avril 2007 10:45

                        Agora aime la polémique. cette question a déjà été abordée. disons que trop brillant, il commet parfois l’erreur de parler de ce qu’il ne connait pas et se laisse aller à quelques bourdes. j’aimerais bien un erratum de sa part.


                        • simplet simplet 10 avril 2007 10:54

                          j’aurai remplacé le mot brillant par ignare mais bon...


                        • jujubinche (---.---.235.222) 10 avril 2007 11:15

                          Tu n’auras aucun erratum. Il confirme tout aujourd’hui.

                          Il n’est pas brillant, il est con et borné, ce qu’il y a de pire.


                        • idoine (---.---.189.236) 10 avril 2007 13:25

                          Par esprit de consencul :un « brillant con borné » vous satisferait-il ?


                        • Cassandre (---.---.155.206) 10 avril 2007 10:45

                          Ce qui m’aurait intéressé, ce sont les sources qui ont inspiré cette déclaration iconoclaste : NS a-t-il compris de travers, amplifié un article qui n’en disait pas autant (ce qui nous informerait sur la façon de penser du personnage), ou reproduit correctement une publication ? Dans ce cas, est-ce une publication scientifique sérieuse ?


                          • (---.---.192.187) 10 avril 2007 15:46

                            Il n’y a à ce jour aucun travail publié relatant une quelconque base génétique aux comportements pédophiles...

                            Pour le suicide, il existe des causes génétiques provoquant des troubles psychologiques (dépressions...) pouvant éventuellement conduire à des actes suicidaires. Mais

                            1) Tous les suicidaires n’ont pas ces problèmes génétique/psychologiques.

                            2) Tous ceus qui portent ces altérations génétiques ne sont pas suicidaires.

                            On parle donc de sensibilité génétiquement dépendante, mais ce ne sont que des probabilités. C’est comme la cigarette pour prendre un exemple qui parle... fumer augmente les risques de développer un cancer du poumon mais tous les fumeurs ne deviennent pas cancéreux et des non fumeurs peuvent développer ce cancer.

                            Bref une subtilité fondamentale qui à visiblement complètement échappé à NS.

                            Par contre encore une fois, rien n’est démontré en ce qui concerne la pédophilie ou même les comportements violents qui sont éminament complexes !


                          • jidejeandominique jidejeandominique 10 avril 2007 10:48

                            Dans ce domaine comme dans beaucoup d’autres il faut prudence et raison garder. Très vraisemblablement nous ne savons rien du subtil mélange entre acquis et inné qui détermine plus ou moins certains de nos comportements. Ceux-ci seraient-ils influencés par des gênes, il faudrait alors chercher comment en combattre les effets potentiellement nocifs, tout comme on tente maintenant de diminuer les effets douloureux des traumatismes psychologiques. Pourquoi sommes-nous ce que nous sommes ? C’est une vaste question qui mérite certes d’être largement débattue, mais peut-être le combat aux règles convenues d’une bataille électorale ne constitue-t-il pas le terrain le plus approprié.


                            • Thomas Roussot Thomas Roussot 10 avril 2007 10:54

                              Sage propos. Mais je pense que Sarkozy a voulu montrer qu’en ce domaine, il n’a pas de tabous, c’est la ligne directrice qui sous-tend toutes ses analyses et propositions. Il faut permettre à la science de progresser dans la connaissance du génome humain et de ses conséquences comportementales éventuelles, et ce en dehors évidemment du ressac furibond d’une campagne électorale.


                            • konflict (---.---.137.197) 10 avril 2007 10:50

                              juste pour confirmer un post precedent comme quoi sarko a probablement pas ete finaud sur ce coup la. neanmoins le melange d’articles terriblement a gauche d’agoravox et de posteurs qui traitent sarko de nazi, sincerement ca demoralise meme d’ecrire pour dire que vous allez trop loin.

                              en tout cas comme dans toute election il faut choisir le moins pire...et sincerement je serais curieux d’ecouter le discours de madame royal sur le sujet...ah non c’est vrai laissez moi deviner elle a deja repondu a coup de : « je n’ai pas la reponse a cette question , mais j’ecoute les francais et je trouverais bien une reponse »


                              • bulu (---.---.1.42) 10 avril 2007 10:53

                                ya pas que sarko et sego dans ces elections ...


                              • Yannick J. Yannick J. 10 avril 2007 10:50

                                Atterant !!! Ecoeurant !!! Je n’arrive pas à tarir de qualificatifs sur cette déclaration si extrème qui est pire que tout !!! On en vient à faire de la sélection par les gènes ! bien sur on n’y est pas mais cela se profile... Je ne puis imaginer vivre en un pays de sélection par le géne, d’intolérance vis à vis d’une pensée différente, de suppression totale de libre arbitre dans la vie de tous les jours et dans l’information...... Grace à cette déclaration m. Sarcosy viens de me faire définitivement pencher dans le tout sauf sarco !!! je ne suis aps extrémiste, loin de là, mais je ne peux supporter l’idée d’un avenir pareil. Mais comment se fait-il qu’il aie encore autant d’intentions de vote ??? comment cela se fait-il ????

                                atterant !!! Ecoeurant !!!

                                non en fait

                                flippant !

                                cordialement à tous... Yannick J.


                                • Vincent 10 avril 2007 11:04

                                  Encore des intentions de vote, Oui il garde une bonne avance à priori, c’est aussi pour cela qu’il faut informer tous ceux que nous pouvons.

                                  Sans bien sûr déformer ces propos, donc un lien vers le site où l’on peut lire l’information me parait essentiel. D’autre par n’hésitons à imprimer et à diffuser largement l’information brute sans commentaires.

                                  Après les gens en feront ce qu’ils jugent bon de faire en leur âme est conscience.

                                  Informons nos grands-parents des ses propos. Enfin, imaginons quelles auraient été les réactions de l’opinions s’il s’était agit de déclaration de JMLP.

                                  Comme vous, jusqu’à ce que je lise cette interview, j’étais assez neutre dans cette campagne. Je participais au débat sans trop m’engager, je regardais, je me considérais comme spectateur.

                                  Aujourd’hui, ce n’est plus le cas, je crois que je vais rejoindre les tous sauf Sarko, c’en est trop.

                                  Mon seuil de tolérance est dépassé.

                                  Informons, Informons, Informons.....


                                • Vincent 10 avril 2007 11:10

                                  N’y aurait-il pas dans ses propos un peu de scientologie par hasard ?

                                  Je pose la question sans connaître l’idéologie scientologue, mais je sais qu’il a reçu Tom Cruise lorsqu’il était encore à Bercy.


                                • Yannick J. Yannick J. 10 avril 2007 11:16

                                  @ Vincent,

                                  Je ne pense (n’ose imaginer) pas que cela aie un rapport, la scientologie étant reconnue secte officiellement en france.


                                • . (---.---.157.157) 10 avril 2007 11:49

                                  mais la rumeur a dit que sa femme...


                                • Yannick J. Yannick J. 10 avril 2007 12:10

                                  Et nous ne dirons pas qu’il a été surpris à l’entrée de la discothèque le fucking blue boy... non non non, cela ne nous regarde pas.... (citations des inconnus je préscise...pour le copie railleteu....)


                                • Vincent 10 avril 2007 10:52

                                  Nous pourrions ajouter que si nous suivions son raisonnement, il y aurait peu de chance qu’il obtienne le nombre de vois nécessaire à sa qualification au second tour.

                                  En effet si les gènes nous déterminent dans notre comportement à vie.

                                  Si nous analysons son comportement depuis quelques années, nous constaterons qu’il n’a eu aucun scrupule à trahir à de multiples reprises ses amis.

                                  Alors avons vraiment l’intention d’élire un homme qui a justifié avec le plus grand aplomb ses trahisons multiples et ses pseudo changements.

                                  Que dire lorsqu’il nous prétend justement avoir changé, impossible monsieur, vous êtes programmé comme ça, vous ne changerez pas ce sont vos gènes qui décident à votre place.

                                  Donc si nous appliquons vos préceptes et vos idées nous ne voterons pas pour vous, car vous êtes un menteur.

                                  En tous cas nous ne pourrons pas dire que nous n’étions pas prévenus

                                  Quoi qu’à force d’écrire de remarque de la sorte, nous courrons le risque de devenir des « prévenus » au sens judiciaire après les élections s’il venait à emporter celles-ci.


                                  • parkway (---.---.18.161) 10 avril 2007 13:52

                                    à Vincent « Nous pourrions ajouter que si nous suivions son raisonnement, il y aurait peu de chance qu’il obtienne le nombre de vois nécessaire à sa qualification au second tour »

                                    pourquoi serait-il au second tour ?

                                    tout le monde croit à une surprise au 1er tour. La seule surprise sera BUFFET au 2eme tour...

                                    y’a pas que les 3 connards médiatisés qui sont présidentiables.

                                    Surprise le 22/4...


                                  • Vincent 10 avril 2007 14:54

                                    Je veux bien accepté que le p’tit Nico ne sera pas au second tour, mais de là, à voire Marei Georges au second tour, il y a quand même un sacré fossé, mais si vous y croyez misez quelques roubles on ne sait jamais, cela pourrait vous rapporter gros.

                                    Nan franchement, je pense que notre postier sera devant la leader communiste.


                                  • Clément (---.---.211.9) 10 avril 2007 10:52

                                    Oui cet homme est dangereux pour la démocratie, pour la France, pour les liberté et pour tous ceux qui ne pensent pas comme lui. Certains s’offusquent sur d’autres sites que les mots « hitler », « nazis » « goebbels » soient accolés à son nom. Je ne crois pas que cela soit choquant. Rappellons qu’il s’est battu pour ficher les enfants en maternelle qui auraient des comportements perturbateurs. Il faut impérativement lui barrer la route car demain il sera trop tard. Et ne comptons pas sur l’Europe pour empêcher cet homme de nous ficher, et de nous pourrir la vie.


                                    • tovara (---.---.149.181) 10 avril 2007 14:12

                                      Oui, il y a des enfants en maternelle qui ont des comportements perturbateurs (il y a quelques années j’avais lu l’histoire d’une maternelle saccagée par ses éléves, tout peinturluré, les vitres cassées, les perruches et hamsters massacrés) : assez d’angélisme rousseauiste contre-productif, mai 68 c’est fini, réveillez-vous !


                                    • Lucie Fair (---.---.71.55) 10 avril 2007 10:57

                                      On a parlé de ce sujet dans le fil ,voir « Les dérapages irresponsables de Nicolas Sarkozy »de Nicolas Cadène du vendredi 6 avril,le sujet est important et pourrait constituer un tournant de la campagne si les partisans de Sarko ne sont pas trop autistes...


                                      • parkway (---.---.18.161) 10 avril 2007 13:54

                                        lucie fair,

                                        l’autisme de l’UMP, voilà un bon sujet d’article...


                                      • Loïc (---.---.53.158) 10 avril 2007 10:58

                                        Toujours le même débat entre l’inné et l’acquis...Quelle est la part la plus importante entre le génétique et l’environnement ? le débat est plus intuitif que scientifique. Personnellement, je pense que même un individu porteur de gênes le prédisposant à certains dysfonctionnements sociaux n’est pas forcément condamné à les mettre en oeuvre, seulement, il a plus de probabilité d’y succomber. En terme de probabilité, M. Sarkozy a raison, mais au niveau de chaque individu, il a tort.


                                        • RemiZ (---.---.178.10) 10 avril 2007 13:11

                                          La pedophilie regroupe une infime partie de la population, que l’on doit necessairement traite au niveau individuel et non en tant que comportement de masse.

                                          Nicolas Sarkozy a donc tort. Il parle de pedophilie comme d’une maladie donc genetique.

                                          La tres dangereuse tendance a dire : ’comportement sexuel deviant -> maladie genetique’ est de tres mauvais augure pour les homosexuels...


                                        • tovara (---.---.149.181) 10 avril 2007 14:15

                                          ha !ha !ha ! voilà le lobby homo qui pointe son nez maintenant ! rassurez vous, Sarkozy est pour un PACS amélioré (quasiment un mariage) et l’adoption par les homos... quel abominâble fâchiste !


                                        • RemiZ (---.---.178.10) 10 avril 2007 16:54

                                          Pauvre de vous.

                                          Deja, vous mentez, ou etes tres mal informe, puisque Sarko est contre le mariage et l’adoption pour les couples homos, mais milite en faveur de la cellule familiale traditionnelle.

                                          Ensuite, ma remarque est bien une reflexion et non un message propagandiste. Je ne suis pas homo et n’ai rien a voir avec un quelconque lobby homo. Je dis juste que preferences sexuelles et genetique ne font pas toujours bon menage, en souvenir d’une croix rose...


                                        • zaboune (---.---.79.153) 10 avril 2007 10:58

                                          Tout ça est purement stratégique !! Finalement Nicolas Sarkozy a été assez flou dans ses propos « j’inclinerai pour ma part ... » c’est loin d’être une position tranchée. Ca lui laisse la possibilité d’adoucir son discours dans les jours qui viennent, puis finalement de dire le contraire dans une dizaine de jours. En attendant ça fait parler de lui et moins des autres et surtout ça fait oublier le bouquin d’Azouz Begag qui je pense est bien plus dangereux pour lui, car il ne peut ni en adoucir le contenu ni prouver que ce qu’il contient est faux.


                                          • aquad69 (---.---.33.228) 10 avril 2007 10:59

                                            Bonjour Henri,

                                            Merci de votre bon article.

                                            Glaçant ! Glaçant et nauséabond... Il n’y a pas d’autres mots pour qualifier ce retour de théories que l’on espérait disparues et qui ont fondé tout le mouvement de l’eugénisme au 19e siècle.

                                            On parle toujours du devoir de souvenir : celà ne devrait pas concerner que le nazisme, mais tout le contexte qui l’a entouré et favorisé : les théories de l’eugénisme étaient à l’époque partagées par presque tout ce que l’occident contait en fait d’intelligensia, et le nazisme lui-même a suscité au début beaucoup d’admiration dans le monde anglo-saxon ; et ces théories raciales étaient évidemment parfaîtement « prouvées » par la « Science » de l’époque.

                                            On peut faire dire à peu près tout ce que l’on veut à la science...

                                            Eh bien voilà, c’est de retour ! Car ne vous y trompez pas : Mr Sarkozy ne les a pas inventées, ces théories génétiques, elle ont de nouveau de plus en plus cours dans certain milieux scientifiques et économiques puissants, et la technique actuelle aura les moyens de prouver tout celà de manière beaucoup plus pointue qu’avant.

                                            Et l’on pourra en tirer les conséquences, et l’appliquer de manière tout à la fois plus « soft » qu’avant mais tout aussi impérieuse :

                                            Quelle tentation de ne plus avoir à « liquider » les gens, mais de les « soigner », pour leur bien et celui de tous !

                                            Et quelle merveille de pouvoir créer une société enfin « propre », lisse et nettoyée de toutes ces irrégularités associées à la nature humaine :

                                            Libérée des servitudes de cette chose faible et un peu sale que l’on nomme l’humain, en somme.

                                            Grâce au progrès, nous allons pouvoir proposer à tous les « inadaptés » des goulags médicalisés et confortables, synthèse du « meilleur des mondes » et de Gattaca ; et même l’anticiper pour tous au seuil de leur existence, il vaut tellement mieux prévenir que guérir !

                                            Pouvoir choisir et sélectionner les individus, n’est-ce pas le fondement de tout élevage de qualité ?

                                            Les romans prémonitoires sur ce sujet sont devenus aujourd’hui tellement des lieus-communs qu’on ne saurait plus les citer sans faire ricaner, mais il est effrayant de voir à quel point ils deviennent d’actualité...

                                            Cordialement Thierry


                                            • tovara (---.---.149.181) 10 avril 2007 12:34

                                              Ce qui est « nausébond », mon ami Thierry, c’est que la société française tolére de facto (avec une bonne conscience surprenante pour le « pays des droits de l’holmme) un taux de suicide trés élevé, non seulement chez les adolescents, mais -de plus en plus- dans la tranche 25-45 ans-, et tolére-voire encourage parfois, cf ;le scandale d’Outreau la »chasse au pédophile« (ou supposé tel) : ce n’est pas joli, joli, et tous ces gens qui ont poussé des cris d’orfraie conçernant les propos de sarkozy (extrême gauche, gauche, chrétiens démocrates à la Bayrou et extrême droite confondus, comme c’est touchant) seraient plus crédiles s’ils en avaient profité pour interpeller le candidat sur ses propositions éventuelles pour résoudre ces drames ; mais pensez vous, un bon »tollé", c’est tellement plus jouissif !


                                            • RemiZ (---.---.178.10) 10 avril 2007 13:13

                                              Et si le suicide etait du non pas a nos genes defaillants mais a la quantite de travail toujours plus importante que l’on nous demande (cf. affaire Renault). « Travailler pour vivre moins »


                                            • tovara (---.---.149.181) 10 avril 2007 14:18

                                              OK, alors commençons le débat ; la plupart des contributions cidessus n’étaient que du bourrage de crâne paranoïaque (Sarkozy nous menaçerait d’« eugénisme hitlérien », pas moins...c’est fou le nombre de piqués qu’il y a sur les blogs...)


                                            • aquad69 (---.---.33.228) 10 avril 2007 17:20

                                              Bonjour Tovara,

                                              parfaîtement d’accord avec vous quand à la nécessité de se pencher sur les problèmes de suicides ; et donc de les étudier avec soin, car il y en a plusieurs sortes :

                                              Les suicides de jeunes n’ont pas les même causes que les suicides de gens agés, par ex.

                                              Mais quel rapport avec la génétique ?

                                              Que celà ait un rapport avec la nature humaine, certes ; que le système et l’ambiance dans lesquels nous vivons tous ne convienne pas à la nature humaine, de la même manière qu’un monde trop pollué ne conviendrait pas aux espèces vivantes,et entraînerait leur disparition, assurément.

                                              Mais il ne faut pas prendre les choses à l’envers : ce n’est pas la nature de ceux qui ont « craqué » qui est fautive, pas plus que la truite ne serait « fautive » de ne pas être capable de vivre dans de l’eau de vaisselle...

                                              Une truite est faîte pour vivre dans de l’eau propre, à telle température ; l’être humain est faît pour grandir et vivre dans une société humaine à petite échelle,qui ne soit pas anonyme, dans le cadre d’un entourage connu avec lequel il aura des rapports affectifs ; un milieu où il sera reconnu, et au sein duquel il sera naturellement encadré.

                                              C’est là qu’il pourra trouver matière à s’épanouir.

                                              Maintenant, forcez l’humain à vivre au sein de foules anonymes, sans aucune responsabilité ni compte à rendre, dans les conditions de vies qui sont les nôtres, faites de manque de contacts, d’impuissance, de terreur et de désespoir ; faîtes le exister sans qu’il n’ait jamais eu d’éducation digne de ce nom, et l’occasion d’apprendre ce qu’est la vie en groupe, comme celà existait tout naturellement jadis chez tous les peuples, et vous obtiendrez toutes les déviances possibles et imaginables.

                                              C’est une chose parfaîtement normale -mais non moralement justifiée bien sûr-, et l’étonnant serait plutôt que celà n’arrive pas plus souvent !

                                              Les anciens le savaient : la base de toute société humaine digne de ce nom, c’est que tout le monde soit responsable de chacun -ce qui n’implique certainement pas jugement de l’autre-, et que chacun respecte le groupe.

                                              En toute objectivité, si cette nation existait en tant que société humaine, nous nous sentirions tous coupables de ses malheurs, et notre réaction serait immédiate et unanime pour chercher les solutions.

                                              Le fait que chacun ici ne cherche qu’à se défausser des contraintes, et à imputer les responsabilités au voisin et bien la preuve qu’il n’y a plus de société humaine dans ce pays : rien qu’un système qui nous assure la matérielle, sorte de mangeoire économique où nous allons fouiller du groin pour y chercher un emploi, par exemple.

                                              Mais plus rien qui s’adresse à notre imaginaire, et que nous puissions respecter... Nous voyons-nous commes congénères, ici, ou commes ennemis ? Il suffit de voir la réaction des gens seuls dans un lieu isolé la nuit quand on les croise pour le comprendre...

                                              Cordialement Thierry


                                            • tovara (---.---.9.155) 10 avril 2007 19:54

                                              Mais enfin, Thierry, j’ai écouté les propos de Sarkozy à la tl, il n’a JAMAIS dit que c’étaient leur faute sides gens sont suicidaires, bien au contraire !


                                            • Fanfan la tulipe (---.---.135.90) 10 avril 2007 11:02

                                              Gênes et environnement : oui les gênes sont responsables de notre etre mais aussi notre environnment, les proportions, variables en fonction de la puissance des gênes mais aussi de notre environnment.

                                              un exemple du presque tout génétique la trisomie 21 : si personne ne s’occupe d’un trisomique, il se passe un effet de « tout » génétique, mais avec les moyens que l’on a actuellement de rééducation, il est possible d’en intégrer beaucoup dans notre société.

                                              un autre exemple : gêne du cancers, c’est en fait un gêne qui favorise l’apparition des cancers, mais suivant comment la personne à un mode de vie, elle aurat ou non un cancers, on trouve bien des cancers dans le tabagisme comme dans le tabagisme passif, la différence est en partie génétique, mais tous ceux qui ont ce gêne ne le déclencherons pas ar leur mode de vie, quelqu’n qui ne vie pas près de fumeurs ne l’aurat pas , par contre celui qui vie à coté aurat plus de chance ; mais suivant son patrimoine génétiques et tout son mode de vie annexe ily a des possibilités de faire diminuer ce risque.

                                              un autre cas, la pédophilie, récement, il a exister une famille entiere qui pratiquait la pédophilie en france, mais ces personnes avaits été abusées avant par leur parents, c’est un phénomene de reproductions d’événement en fait,un effet que de la psychologie.

                                              un autre exemple le zona, il ne se déclenche assez souvent que par un stress environnemental.

                                              les problèmes neurologiques suites à un accident peuvent provoquer les mêmes pathologies que par un trouble des gênes

                                              Donc ce qui dit sarko est une connerie d’un autre temps ou la science ne connaissait pas encore l’intéraction gêne-environnement. Et avoir un president avec des idées pareils non merci


                                              • Fuchinran (---.---.87.137) 10 avril 2007 23:20

                                                Fanfanlatulipe, vous avez tort, il existe des cancers du sein qui sont développés d’une génération à l’autre, qui sont génétiques, des études le confirment. Cela s’est produit dans ma famille sur 4 générations ... et ces gènes sont aujourd’hui détectés pour essayer de prémunir... Cela n’a aucun rapport avec le possible mode de vie, contrairement aux polipes ou aux malagies génétiques comme les intolérances au gluten...


                                              • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 10 avril 2007 11:05

                                                Alors les menteurs et.... les traites,... ben c’est génétique !

                                                @+ P@py


                                                • Yannick J. Yannick J. 10 avril 2007 14:49

                                                  ah non, non Papy....

                                                  Les traitres ne sont déviants génétiquement que lorsu’ils font de la traitrise envers sarko sinon ce sont des amis....


                                                • Kelsaltan Kelsaltan 10 avril 2007 11:08

                                                  Tiens, le chromosome de l’assassin, de mémoire un Y supplémentaire en sus de la paire XY habituelle, à la sauce NS.

                                                  Je crois que l’important n’est pas pour ce dernier que ce soit vrai ou faux, mais plutôt ce que ça peut rapporter en terme de suffrage.

                                                  Evidemment, ça ne passe pas sur AVox. Par contre, au petit bar du coin, c’est un fantastique support pour prolonger « l’analyse » vers les minorités. J’y ai entendu ce week-end des choses... effarantes.

                                                  Pour l’instant, j’habite à Nice smiley


                                                  • (---.---.185.253) 10 avril 2007 11:20

                                                    Perso, je suis né homo mais je peux choisir d’avoir des relations sexuelles ou non. Beaucoup d’homos sont d’ailleurs des celibataires endurcis qui preferrent ne rien faire que d’affronter le regard de la societe.

                                                    De meme, je pense que l’on peut nettre pedophile mais meme si on a des penchants pour les jeunes enfants, cela n’excuse pas le viol et le manque d’apathie face a un enfant. Le passage a l’acte restera toujours un choix et n’est pas excusable.

                                                    Donc je rejoins Sarkozy en disant que la pedophile est probablement innée mais qu’elle se controle. Un viol reste un viol et un enfant ne peut pas etre consentant de quelque chose qu’il ne connait pas.


                                                    • oulala (---.---.244.94) 10 avril 2007 11:25

                                                      http://romero2008.hautetfort.com/archive/2007/04/09/je-soutiens-la-%C2%AB-refondation-democratique-%C2%BB-de-francois-bayr.html

                                                      Bah perso si j etais homo je ne soutiendrai pas Sarkozy...à moins d’etre Sm et d aimer les insultes en plus...

                                                      à toi de voir...


                                                    • Anthony Meilland Anthony Meilland 10 avril 2007 11:21

                                                      Décidemment, Sarkozy aime les concepts développés sous le 3ème Reich. Après « le travail rend libre » (Arbeit macht frei), voilà le retour de l’eugenisme.


                                                      • Anthony Meilland Anthony Meilland 10 avril 2007 11:26

                                                        J’oubliais. Si c’est ça la « Droite Décompléxée », elle aurait franchement due garder tous ces complexes, elle était tout de même plus présentable avant.

                                                        Finalement, je crois qu’on va vraiment regréter Chirac.


                                                      • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 10 avril 2007 11:53

                                                        Salut Anthony,

                                                        « Finalement, je crois qu’on va vraiment regretter Chirac. »

                                                        Imagines Sarko à la place de Chirac pour la 2eme guerre du golfe !a

                                                        @+ P@py


                                                      • idoine (---.---.189.236) 10 avril 2007 13:29

                                                        Sarko à la place de Chirac pendant la guerre du golf ?

                                                        Très simple : du boulot pour les chomeurs non qualifié et une porte de sortie honorable pour bon nombre de détraqué !


                                                      • Anthony Meilland Anthony Meilland 10 avril 2007 13:44

                                                        La Guerre Du « golf », ça doit super sympa :)). Ca se passe sur un 18 trous ? smiley


                                                      • (---.---.116.175) 10 avril 2007 14:06

                                                        Gilbert Spagnolo nous dit : ...Imagines Sarko à la place de Chirac pour la 2eme guerre du golfe ! ...

                                                        Soyons en sûr, NS au pouvoir en 2003, la France serait intervenue en Irak aux côtés des étatsuniens.

                                                        [mode_ironie]

                                                        Il ne faut pas voir les choses en noir. L’armée française aurait eu l’occasion de faire un entrainement en grandeur nature en Irak.

                                                        Certains colonels et autres officiers de haut rang y aurait gagné de l’avancement et des points de retraite.

                                                        Bien sûr, quelques centaines de petits soldats français reposeraient maintenant dans un cimetière. Mais, pas vraiment grave, parmi eux, il n’y aurait que peu (voire très peu) d’officiers issu des milieux qui comptent. Et en plus, ils seraient morts pour la France !

                                                        La France aurait la « sincère » amitié de G.W. Bush.

                                                        etc.

                                                        [/mode_ironie]


                                                      • vendeuvres (---.---.102.1) 10 avril 2007 11:24

                                                        C’est le point le plus fondamental des idées de Monsieur SARKHOZY. Son programme, c’est la politique de l’instant présent qui vise à d’abord se faire élire. Son point de vue sur le déterminisme génétique des individus est du domaine d’une éthique politique qui, élargie, peut conduire à une philosophie de la discrimination applicable à la gestion de la société. Si les gènes définissent une prédestination qui déterminent un état mental chez certains qu’aucune action humaine ou civilisatrice des autres ne peut corriger, qu’en est-il de l’assimilation des races , qui ne se définissent que génétiquement, avec leurs particularismes parfois inacceptables pour le plus grand nombre ? Une société pluriculturelle peut-elle alors connaitre l’harmonie autrement que par l’élimination, si l’éducation est jugée stérile ? En d’autres temps, lorsque les hommes ont perdu la tête, ce genre de conception de la politique a eu les effets les plus pervers.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès