Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > « Ose, Ose… » t’intéresser aux prisonniers

« Ose, Ose… » t’intéresser aux prisonniers

Deux des personnalités les plus aimés des Français, pourtant aux antipodes l’une de l’autre se sont intéressés à la population pénitentiaire de France
Mme Simone VEIL : personnalité politique la plus respectée des français
Pour Mme Simone VEIL, les conditions de vie des prisonniers furent un de ses 1er combats lorsqu’en 1957 elle rejoint le Ministère de la Justice. Elle y restera douze ans, pendant lesquels elle se battra contre les conditions de vie en prison, qui sont une atteinte à la dignité humaine.
L’Académicienne dira récemment : « Toute ma carrière a été marquée par les questions sociales, santé, prison, économie, l’exigence de se battre pour sauver des gens, trouver des solutions, répondre à un courrier de misère. Peut-être l’Académie et les personnalités que j’y admire me permettront-elles de me consacrer davantage aux idées. »
-------------------------------------------
Hier on apprend que Yannick Noah est toujours la personnalité préférée des français.
Or il vient d’offrir une tournée d’été « Carcéral tour 2010 ».pour les prisonniers de huit établissements pénitentiaires de France. Idée folle ??? Oh non ! Formidable leçon d’humanité !
"Je pense qu’il y a beaucoup de détenus qui méritent qu’on ne les oublie pas, a déclaré Yannick Noah. C’est pour ça qu’on est là, pour essayer de leur donner encore un petit peu d’énergie et d’espoir. Pour qu’ils sachent que dehors, on pense quand même à eux...".

Au 1er janvier 2010, il y avait plus de 60978 détenus pour 54988 places. Parmi eux on dénombre 26% de prévenus en attente de jugement.
Le nombre de suicides en détention, en France, a atteint 115 personnes en 2009. Chaque jour, 3 tentatives de suicide dans les prisons françaises (donc 90 tentatives par mois), et 3 débuts de grève de la faim. Un suicide effectif tous les trois jours. (Site Prisons 01.01.2010).
N’oublions pas l’horreur de la privation de liberté pour les gardes à vue, les détentions provisoires, les prévenus…toute cette partie de la population carcérale des présumés innocents.
"Tout homme est présumé innocent jusqu’à ce qu’il ait été déclaré coupable (…)". Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen (article 9).
-------------------------------------------
Et surtout, n’oublions la descente aux enfers des familles.
Une épouse reste seule avec deux jeunes enfants :« Nous, femmes ou mères de détenus, personne ne cherche à savoir ce que l’on pense, comment on vit cette incarcération. »
 En visite « J’ai été frappée par la diversité de population qui vient rendre visite au membre de sa famille qui est incarcéré. Les gens qui remplissent les prisons ne sont pas forcément ceux que l’on croit. On s’imagine, surtout étant enfant, que les prisons sont remplies de bandits édentés, avec des couteaux dont les lames sont presque aussi hautes que celles de sabres et qui tuent à tour de bras. Alors que les détenus viennent de milieux très diversifiés »
Dans l’attente : « 6 mois bientôt, six mois sans le voir, six mois sans l’entendre, 6 mois sans lui écrire. Je ne peux pas. Je suis sous contrôle judiciaire. Il n’a que moi. Comment peut-il survivre. Encore des jours et des jours sans nouvelles. Seuls espoirs pour lui, seules preuves que je pense à lui , le linge, les mandats, ils ne peuvent venir que de moi. Mais en prison, tant de choses dans la tête tant de désespoir. Aucune nouvelle directe, aucun signe. La nuit depuis 160 jours. Coupée du monde ! Comment survivre comment résister ? »
« Compter les jours, espérer qu’il se passe quelque chose, avoir peur de cette chose. Chaque minute chaque seconde à sa pensée. Chercher quelqu’un qui me dise que tout ça un jour va s’arrêter, que ce n’est pas éternel. »
 
« L’espoir, demain, penser, se persuader que ça va changer, se dire qu’il faut être patient, se dire que ça ne va pas durer. Se dire qu’un jour peut-être j’aurais droit au parloir, se dire qu’un jour peut être je pourrai écrire lui dire que je ne pense qu’à lui, le soutenir, le garder en vie.. 
Ma vie aujourd’hui réside dans cet espoir. Un jour , je le reverrai... »

Moyenne des avis sur cet article :  3.15/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • anty 14 août 2010 14:17

    S . Veil est aussi celle qui fera voter la loi sur l’avortement (IMG ) pour une periode d’essai de 5 ans.
    Sa loi permettait à l’époque l’avortement thérapeutique soit environ 4500 à 5000 avortement
    Un peu plus tard l’avortement se libéralisa sous Mitterrand est l’avortement passa à l’heure industrielle de 4500 cas thérapeutiques on est passé à 250 000 d’embryons tués
    Ce qu’on appelle des avortement de confort payé par la société
    Actuellement dans le monde il y a 50 000 000 d’avortements chaque année
    En France pour 100 naissances s il y a 31 avortements de confort


    • ZenZoe ZenZoe 14 août 2010 18:12

      anty, pour rappel, le sujet du post est la population pénitentiaire.


      • Tichote Tichote 14 août 2010 18:21

        Je peux comprendre votre réaction.
        Pourtant à coté de cette position, je vis avec horreur les infanticides qui font l’actualité depuis quelques temps.
        Je travaille dans la protection de l’enfance et mon quotidien professionnel me confronte à des situations graves d’enfants en danger, d’enfants maltraités.
        J’étais très réservée lors du vote de la loi sur l’avortement.. Et puis la vie m’a fait changer...
        Je suis devenue plus compréhensive.
        Qu’y a t-il de plus révoltant que de découvrir des enfants victimes face à des parents tortionnaires.
        Mme Veil est une personne que j’admire pour l’ensemble de son parcours personnel et professionnel.


        • Yann Amare 14 août 2010 22:22

          "Pour Mme Simone VEIL, les conditions de vie des prisonniers furent un de ses 1er combats lorsqu’en 1957 elle rejoint le Ministère de la Justice. Elle y restera douze ans, pendant lesquels elle se battra contre les conditions de vie en prison, qui sont une atteinte à la dignité humaine."

          Je ne sais pas ce qu’elle a fait mais en tout cas ça n’a que peu changé depuis, on s-y suicide de plus en plus, les années de tôle sont données à tour de bras à cause des peines planchers donc surpopulation, les conditions des familles d’incarcérés, tout ça fait que notre pays est considéré comme un des pires à ce sujet en Europe bien en dessous de la Grèce, à peine au dessus des pays du tiers monde... smiley smiley smiley

          http://observers.france24.com/fr/content/20081219-video-choc-prisonniers-filment-clandestinement-leur-quotidien-fleury-merogis
          http://www.liberation.fr/evenement/010164005-les-prisonniers-francais-sortent-de-l-ombre
          http://urcentrecfecgc.over-blog.com/article-27081009.html
          http://www.temoignages.re/des-temoins-des-conditions-de-vie,2533.html
          http://www.millebabords.org/spip.php?article4029


          • hans 16 août 2010 19:14

            Je deteste Simone Veil, j’adore Simone Weil, voilà donc je ne suis pas d’accord surtout que le mieux placé pour cela reste Mr Badinter.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès