Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Pauvreté record en Allemagne

Pauvreté record en Allemagne

Selon une étude publiée par la fédération d’aide sociale Paritätischer Wohlfahrtsverband, la pauvreté en Allemagne est actuellement à son niveau le plus élevé depuis la réunification, en 1990.

A noter que le Paritätischer Wohlfahrtsverband (PW) est une fédération qui regroupe environ 10.000 associations actives dans le domaine de l’aide sociale et de la santé.

Le taux de pauvreté est passé de 15% en 2012 à 15,5% en 2013, un pourcentage qui correspond à 12,5 millions de personnes.

Il faut savoir que le montant du seuil de pauvreté varie d’un pays à l’autre, puisqu’il correspond à 60 % du revenu médian.

Le directeur général ce cette fédération, Ulrich Schneider, a déclaré : « Depuis 2006, on observe clairement une dangereuse tendance d’augmentation à la pauvreté (…) La pauvreté en Allemagne n’a jamais été aussi élevée et la fragmentation régionale n’a jamais été aussi sévère qu’aujourd’hui », ajoutant que l’Allemagne « a clairement un problème croissant de distribution de la richesse ».

Ce rapport prouve également que le pouvoir ment lorsqu’il déclare que l’écart entre riches et pauvres diminue.

Bien sur, ce sont en premier lieu les chômeurs (60%) qui sont les plus touchés, mais les familles monoparentales (pus de 40%) et les retraités, ne sont guère épargnés également par cette situation critique.

Il faut également noter que le fossé entre les régions les plus riches et les plus pauvres s’agrandit de plus en plus, que la situation s’est détériorée dans 13 des 16 Länder.

Une autre donnée, toute aussi inquiétante, c’est la forte hausse du nombre de salariés qui se situent sous le seuil de pauvreté. Ce sont aujourd’hui 3 millions de salariés allemands qui se retrouvent dans cette situation, soit une augmentation de 25% en 7 ans (2,5 millions à l’époque).

Economies sur la nourriture et le chauffage, parfois un repas complet que tous les 2 jours, pas question de partir en vacances, pas de restaurent, de cinéma, pas question de changer la voiture, on se soigne mal, voici le quotidien de plus de 15% de gens qui vivent dans le pays dont il faut suivre le modèle.

On peut légitimement se poser des questions sur un modèle de société qui n’est pas capable de subvenir aux besoins de sa population, et bien plus grave encore, de ceux qui ont un emploi.

Lorsqu’on voit cela, il est évident que l’on ne peut voir dans l’Allemagne le modèle à suivre, que la sortie de crise est ailleurs, dans la recherche d’un nouveau modèle plus juste et où les richesses seront mieux partagées.


Moyenne des avis sur cet article :  4.47/5   (60 votes)




Réagissez à l'article

88 réactions à cet article    


  • julius 1ER 21 février 2015 12:05

    le Capitalisme sans « Keynesiannisme » c’est comme une Bugatti Veyron sans frein,lancée à 300 kilomètre/heure !!!!


    • SamAgora95 SamAgora95 21 février 2015 18:32

      @julius 1ER


      C’est exactement ça ! il faut tenir l’animal en laisse sans ça il nous rendra tous esclave !

    • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 8 octobre 2015 10:05

      @SamAgora95

      les ouvriers allemands comme la main d’oeuvre de l ’est payés 600 EUROS seront bientot remplacés par des MIGRANTS payés 300 EUROS/MOIS SANS SECU ET RETRAITE

      VIVE LA GROSSE ALLEMAGNE  !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! ET SON GATTAZ/MEDEF !!!!

      a QUAND LE RETOUR DE L ESCLAVAGE OU DU SERVAGE DANS TOUTE L ’UE ,,,,, ?????????????marchant au pas de l’oie !!!!!!!!!!!!!!!!!!


    • gaijin gaijin 21 février 2015 13:25

      oui mais l’économie allemande se porte bien !
      c’est quand même pas rien et ça doit leur faire chaud au coeur l’ hiver ( a défaut d’avoir chaud au pied )
      c’est toujours la même question savoir si la société est faite pour les individus ou les individus pour la société .....


      • marc23 23 février 2015 14:07

        @gaijin
        En l’occurence, il ne s’agit pas de la société mais de la mafia qui la contrôle et la rackette


      • fredleborgne fredleborgne 21 février 2015 13:58

        Plus y’a de pauvres, plus les riches peuvent être riches. Alors, tant qu’on a pas 80% de pauvres, on ne peux pas dire que l’économie marche bien.
        Et si le chiffre fait peur, baissons le salaire médian, surtout en excluant les dix pour cent les plus élevés. Car ceux-ci ne sont pas significatifs dans l’économie quotidienne, et cependant faussent la mesure.


        • troletbuse troletbuse 21 février 2015 14:06

          C’est très bien d’aller voir ce qui se passe ailleurs. Comme ca, en France, avec les lois Macron, on pourra dire qu’on n’est pas si mal loti et que ca pourrait être pire, pas vrai ?


          • tf1Groupie 21 février 2015 15:10

            Comme le dit l’auteur : le seuil de pauvreté correspond à 60 % du revenu médian.

            Ce qui veut éventuellement dire que plus le revenu median augmente et plus la pauvreté augmente !

            Alors il faut utiliser cet « indicateur » avec précaution.

            C’est plutôt un indicateur d’inégalité que de de pauvreté au sens absolu.


            • Ben Schott 21 février 2015 15:50

              @tf1Groupie

              « Ce qui veut éventuellement dire que plus le revenu median augmente et plus la pauvreté augmente ! »

              Oui. Le revenu médian détermine un niveau de vie médian. Ce qui fait qu’on peut être pauvre en France ou en Allemagne (ou tout autre pays comparable), c’est-à-dire ne pas manger à sa faim, être mal logé voire pas logé, ne pas pouvoir se soigner, etc, avec 800 euros par mois, alors qu’avec la même somme on vivrait comme un pacha au Bengladesh.

              http://www.inegalites.fr/spip.php?article343


            • julius 1ER 21 février 2015 16:12

              @Ben Schott

              c’est peut-être la-bas qu’il faudrait envoyer les TF1et consorts, histoire de nous raconter comme elle est belle la vie avec 800 euros !!!

            • abelard 21 février 2015 20:54

              @tf1Groupie

              Ben non cher TF1. La définition du revenu médian est : 50% gagne plus ; 50% gagne moins.
              Si le revenu médian augmente ça peut signifier qu’il y a plus de riches ou moins de pauvres...
              En gros, c’est un indicateur qui ne veut pas dire grand chose...


            • tf1Groupie 22 février 2015 01:27

              @abelard

              « En gros, c’est un indicateur qui ne veut pas dire grand chose »

              On est bien d’accord.
              Mais ça permet de faire des articles.


            • tf1Groupie 22 février 2015 01:39

              @abelard
              « Si le revenu médian augmente ça peut signifier qu’il y a plus de riches ou moins de pauvres »

              ça par contre c’est en général faux : si il y a moins de pauvres cela ne fera pas bouger le salaire médian sauf si ces pauvres deviennent subitement riches, ce qui est très rare.
              Ce qui fait bouger le salaire médian c’est quand des gens de la classe moyenne, autour du salaire médian, s’enrichissent.
              Et là cela fera augmenter mécaniquement le nombre de personnes en-dessous du seuil de pauvreté.


            • Gnostic Gnostic 21 février 2015 15:31

              Salut fatizo

               

              Il y a longtemps que je n’ai pas mis les pieds en Allemagne !

               

              Il y a un mois je discutais au restaurant avec des allemands qui parlaient très bien le français et ils étaient très critiques envers leur pays

               

              En gros la mère Merkel est une dictatrice aux ordres des USA. Les inégalités sont criantes mais tout le système est bouclé. La contestation ne peut s’exprimer véritablement.

               

              Ils me disaient aussi que leurs parents leur avaient raconté leur expérience terrible de la deuxième guerre mondiale mais avec des différences notables sur les vérités officielles du régime mais qu’il était absolument interdit de remettre en cause les thèses officielles sous peines d’énormes amendes et même de longues peines de prison !

               

              Bref à les en croire l’Allemagne démocratique que l’on nous vend en France c’est du gros pipeau

               smiley


              • hgo04 hgo04 21 février 2015 16:00

                @Gnostic

                Hé oui... il y a charlie et charlie... 


              • Spartacus Spartacus 21 février 2015 19:47

                @Gnostic

                Je reviens d’Allemagne. D’une région ou il a pratiquement le plein emploi. Les gens trouvent du travail rapidement. 

                Les salaires augmentent car ils ont du mal à trouver de la main d’oeuvre. C’est en plein boom économique. 

                En politique, ils citent la France en « exemple à ne pas suivre »....

                Mieux, pour les entreprises quand en France l’employeur met 3000€ pour un employé, l’employé reçoit 1800€, la bas l’employeur met 3000€ pour ce même employé il reçoit en salaire net 2500€.

                Les Logements sociaux sont occupés par les pauvres, pas par des Chevenements et optention par connivence politique ou copain fonctionnaire. Les logements sont moitié moins cher qu’en France. 

                Les entreprises ayant besoin de moins de marge, les produits de consommation sont beaucoup moins cher qu’en France.....

                Les Landers s’occupent bien des pauvres. Contrairement à la légende propagande des gauchistes Français. 

                C’est impressionnant a quel point ils ont confiance en l’avenir par rapport aux français. 

              • Le421 Le421 21 février 2015 20:14

                @Spartacus
                Et voilà !!
                Ce qui arrive quand on oublie ses gouttes !!
                Le délire guette et on prends les autres pour des jambons...
                Le IVème Reich a inventé la pierre philosophale, la machine a énergie positive et le fil à couper le beurre !!
                Et la marmotte elle plie le chocolat dans le papier alu comme ça...


              • MmeRosa 21 février 2015 21:23

                @Spartacus
                grossière désinformation. J’habite et travaille en Allemagne. Pour un salaire brut de 3000€ je recois
                Lohn (Brutto) : Salaire          3.000,00
                Lohnsteuer : impôt sur salaire  767,83
                Solidaritätszuschlag:impôt solidarité  42,23
                Kirchensteuer : Impôt église  0,00
                Rentenversicherung : caisse retraite  280,50
                Arbeitslosenversicherung:assurance chômage 45,00
                Krankenversicherung : assurance maladie       249,00
                Pflegeversicherung : assurance soins  42,75

                Lohn (Netto) : Salaire net   1.572,69

                Voici pour votre paradis libéral.


              • Spartacus Spartacus 21 février 2015 23:11

                @MmeRosa


                C’est une comparaison de charges sociales, pas d’impôts.

                Sans rentrer dans le détail de vos chiffres, mais sur la forme, vos 767€ ne sont bien entendu pas à compter
                C’est le prélèvement des impôts à la source, alors que le salaire disponible Français doit encore subir l’impôt après avoir payé les charges sociales.....
                Par ailleurs selon votre situation familiale vous bénéficiez de remboursements si vous déclarez sur la récap annuelle des charges.

                Les impôts représentent en France entre 1 et 3 mois de salaire brut.....Qui s’ajoutent en prélèvements. L’impôt à la source n’existe pas en France en 2015. Ça fait 50 ans qu’il existe en Allemagne.

                L’impôt de solidarité pour le redressement de l’Allemagne de l’est n’est pas à payer dans les Lander Est Allemands. Il est même question qu’il disparaisse dans les prochains mois et donc augmentera le revenu des individus.

                En Allemagne les salariés peuvent choisir leur sécu, et n’a pas le même taux selon votre age et selon la caisse. 
                Vous pouvez parfaitement avoir une assurance maladie pour 120€ par mois au lieu de 249€...
                En plus vous recevez en fin d’année une compensation selon les résultats par certaines caisses de sécu ou vous cotisez si les résultats financiers sont bons....

                Vous aurez beau me traiter de menteur (comme tous les gauchistes adeptes du déni) ou pinailler sur des détails. 
                Le monde entier sait que les prélèvements sociaux en France sont ubuesques. C’est imparable.

                La désinformation c’est au contraire l’absence de transparence des coûts du brut de brut en France que les salariés subissent.
                Les gauchistes cachent cette vérité car les cocos sont à la direction paritaire des caisses et brûlent sans compter l’argent des cotisations qu’ils volent aux employés par la coercition.


              • Fergus Fergus 21 février 2015 23:42

                Bonsoir, Gnostic.

                Oui, et cela confirme les observations que l’on peut faire dans la périphérie de Berlin, notamment dans les quartiers est et sud-est où se reconstitue un lumpenprolétariat.


              • bubu123 22 février 2015 00:25

                @Spartacus
                Les charges sociales n’existent pas cher monsieur, dans le monde réel on appelle ça des cotisations sociales


              • MmeRosa 22 février 2015 00:37

                @Spartacus
                une assurance mensuelle a 120€ certes mais vous faites alors partie d’une caisse n’offrant pas la même couverture et les mêmes prestations qu’une caisse disons plus chère, une caisse au rabais pour une médecine au rabais. Car la grande avancée du libéralisme en Allemagne ç’a a été la création d’une médecine à deux vitesse, et ceci pour satisfaire la clientèle du parti libéral Allemand le FDP, faisant par la même des médecins la profession ayant les salaires les plus élevés. Ce parti clientéliste (FDP) s’est d’ailleurs pris plus tard une rouste électorale (et oui 12,5 millions de pauvres dont qques uns votent !) le mettant à - de 3%, alors qu’il faut 5% pour être représenté au Bundestag. La défaite du FDP a été fêté par les sans dents. Ils ont fait sauter les bouchons de leur pauvre mousseux (Sekt) qui à l’occasion a pris le goût d’un champagne Dom Perignon.


              • ARMINIUS ARMINIUS 22 février 2015 10:10

                @Gnostic
                Vous n’avez rencontré qu’un seul groupe apparemment pas copains avec Merkel. La majorité des Allemands est quand-même pour car elle applique un conservatisme (surtout monétaire) qui leur convient La situation des pauvres s’est effectivement dégradée : de plus en plus de clochards dans les villes, ce qui était inimaginable il y a vingt ans... par contre la situation des classes moyennes et riches est au top, les « bons »salaires étant plus élevés qu’en France.Contrairement à la France, en centre-ville, les magasins ne désemplissent pas. Quand à la remise en question des thèses officielles, vous parlez probablement de l’ex RDA, en Allemagne actuelle la démocratie fonctionne plutot bien et la contestation aussi : l’opposition (die Linke) en mets plein la tête à Merkel. Quand aux parents qui racontaient la guerre à leurs enfants...je voudrais bien voir (ou entendre) Cette génération est connue pour justement n’avoir pas raconté ( énorme sentiment de culpabilité) ce qui n’a pas été sans problème pour leurs enfants (ma génération), comme pour les historiens...beaucoup de travail reste à faire !


              • ARMINIUS ARMINIUS 22 février 2015 10:21

                MmeRosa,
                Faux : pas de médecine à deux vitesses en Allemagne, vous confondez avec le Royaume-Uni ( j’ai de la famille dans les deux pays)
                Le « Sekt » allemand peut être délicieux, comme la plupart des vins blancs( qui s’exportent dans le monde entier...) Pour le rouge OK, on est meilleur en France mais on ne sait pas leur vendre, en particulier lorsque la consommation de vin rouge a dépassée celle de vin blanc.Par contre les Italiens et les Espagnols étaient là ! Freixenet , le spécialiste Barcelonnais du mousseux infâme a même sorti un rouge exprès...


              • julius 1ER 22 février 2015 14:21

                @Spartacus


                sacré Spartacus encore pris la main dans le pot de confiture !!!!!

              • AlainV AlainV 22 février 2015 17:22

                @Spartacus
                Spa. est et reste un menteur et un fieffé coquin néolibéral éhonté.
                758 euros par mois, ça fait 9 204 par an, pour un salaire net de 1572, c’est presque six mois de salaire net. Et encore, la personne ne paie pas d’impôt à l’église. Seuls les indépendants et les entrepreneurs ont la possibilité d’obtenir d’énormes réductions d’impôt.
                Les prélèvements sociaux en France sont plus élevés en pourcentage, mais comme les salaires nominaux sont plus bas (sinon pourquoi y aurait-il autant d’entreprises allemandes en France ?), le coût salarial global reste inférieur ou identique, selon les branches.
                Mais 12,5 millions de pauvres en Allemagne, c’est une réalité que l’on voit moins dans les deux régions du sud, les plus riches. Et même ici, ce n’est pas la joie, à Offenburg, sur la frontière près de Kehl, par exemple, où j’ai l’occasion de me rendre à la Banque Alimentaire (appelée « Tafel » = la Table), les bénéficiaires sont des milliers.
                On ne voit que ce que l’on veut bien voir, Spartacucus.


              • MmeRosa 22 février 2015 17:52

                @Cassino
                oui une sorte de mutuelle obligatoire pour couvrir le risque et les coûts quand on devient « Pflegebedürftig » = dépendant.
                Toute les caisses (dont l’AOK) le proposent comme prestation mais indépendamment de l’assurance maladie.


              • AlainV AlainV 22 février 2015 17:53

                @Cassino
                L’AOK est devenue une mutuelle parmi d’autres, toutes en concurrence - parfois pas très loyale.


              • MmeRosa 22 février 2015 18:17

                @ARMINIUS
                bien sur que si il y a une médecine à deux vitesse en Allemagne. Il y a les patients qui ont les moyens de s’assurer en « Privat Kasse » (Privé) et l’autre partie simplement aux caisses-maladie normales. Outre le montant des cotisations (élevées) les clients des caisses privées sont dispensés d’attente et obtiennent des rendez vous plus rapidement chez les médecins qui les préfèrent parce qu’il gagnent plus d’argent avec ces patients la, qu’avec le reste, ceux des caisses normales qui ont des temps d’attente très long et n’ont pas accès à certaines médications, certains hôpitaux et cliniques, et certains cabinets où il est indiqué à l’entrée ; ici ne sont acceptés que les patients des caisses privées. Alors comme aux états-unis et en France et je suppose au Royaume-Uni on reconnaît les patients des caisses « normales » aussi à la dentition. L’internationale des sans dents, en quelque sorte...deeuuuubout les sans dents de la teeerre...l’hymne revisité en 2015 !


              • franc tireur 23 février 2015 00:37

                @MmeRosa
                comparez plutot les charges patronales qu on rigole !

                ainsi que l impot sur les sociétés 

              • bourrico6 23 février 2015 09:52

                Le problème de Spartacus, c’est le degré 0 de l’objectivité, il vit dans un monde binaire avec des gentils et des méchants.
                Les méchants sont les gauchistes qui ont tous les torts de la Terre, resppnsabels de tou, des guerres, de la misère, du ch^mage, des massacres, du fascimes, de l’slamisme, de la colonisation du racisme, etc, etc la liste est sanf fin.
                Et les gentils, les capitalistes à la Spartacus qui n’ont aucun défaut ne font jamais d’erreur, sont toujours dans le vrai ouvrent pour un monde meilleur, etc, etc.

                Ya qu’un gamin pour gober un monde pareil, Spartacus est clairement limité intellectuellement, ce n’est qu’un vulgaire troll avec l’âge mental d’un enfant de 5 ans.


              • ARMINIUS ARMINIUS 23 février 2015 18:23

                @MmeRosa
                Ma belle-sœur a été longtemps chef de clinique en Allemagne , son gendre est chirurgien et le traitement de leurs patients est égal, tant au niveau des délais que de la qualité des soins Vous pouvez des différences de niveau de l’assurance complémentaire, mais en aucun cas de la qualité des soins !


              • Jean Keim Jean Keim 21 février 2015 17:10

                Il faut beaucoup de pauvres pour faire un riche et la richesse engendre la pauvreté.

                Ça marche dans les deux sens. 
                C’est la répartition qui est en cause, les mécanismes socio-économiques drainent la richesse vers le riche, normal puisqu’il est l’organisateur du système.
                Sur un tas d’argent, il en prend d’emblée la moitié pour lui et ensuite il invite sa clientèle à se servir et elle en prend également une bonne moitié sur ce qui reste, le reste du reste sert à faire fonctionner le système et à régler les salaires qui vont du cadre supérieur ou du grand fonctionnaire jusqu’aux travailleurs pauvres, et ce qu’il y a de remarquable c’est que les salariés sont imposés, ponctionnés, taxés pour palier aux incuries du système, notamment rembourser la dette qui a été organisée par les riches qui en touchent les intérêts et les salariés sont malgré tout assez généreux pour ne pas oublier de donner un peu d’argent et/ou du temps pour aider les pauvres à survivre. 
                Il est même possible de travailler tout en restant pauvre et cette singularité se développe de plus en plus, le seul point positif c’est que tôt ou tard tout va s’écrouler mais au prix de quelles souffrances et dans quelles violences.

                • tf1Groupie 22 février 2015 01:22

                  @Jean Keim
                  « la richesse engendre la pauvreté. »

                  Ben oui parce que si tout le monde était pauvre il n’y aurait pas de riches ... donc il n’y aurait pas de pauvres


                • Spartacus Spartacus 21 février 2015 19:36

                  Propagande absurde des gauchistes privilégiés de l’état qui ne veulent pas se remettre en question et copier le modèle Allemand. Curieux cette propagande gauchiste en total ré-écriture des réalités. Du n’importe quoi ;Le coefficient Gini officiel de mesure des inégalités est de 0.290 pour l’Allemagne et 0.310 pour la France.

                  Le vil pays capitaliste Allemand a 3% de chômage......pratiquement le plein emploi..Pleins d’opportunités de trouver un emploi ou d’en changer. Du jamais vu en France depuis 3 générations.

                  A ne surtout pas copier, c’est vrai que le gauchiste bénéficiaire de l’emploi à vie braille pour ne pas copier ce modèle ! 

                  Le vil pays capitaliste Allemand a des recettes de l’état plus importantes que ces dépenses....Jamais vu en France depuis 3 générations.

                  A ne surtout pas copier. Le gauchiste préfère les dépenses d’état et les déficits pour sa gamelle et pas sa remise en cause. Il préfère pour sa gueule le siphonnage du secteur marchand et siphoner les générations suivantes.

                  Les services publics au service des gens à l’inverse de la France ou le secteur marchand doit être au service du public.
                  Ne surtout pas copier, vous imaginez a la mairie de Paris finit les 11 semaines de congés. Dans la territoriale finit les congés sabbatiques supérieurs de 20 jours par ans sur le compte de la société civile...

                  Pratiquement pas de grèves des services publics. Conscience de l’intérêt des individus.
                  Ne copions pas ce modèle. Chez nous les gauchistes statutaires parqués dans les (réserves à privilégiés sociaux), services public abusent du monopole d’état pour prendre en otage et peuvent faire souffrir à leur guise les populations qui travaillent. 


                  En Allemagne les PME s’agrandissent et peuvent accumuler du capital pour investir.Pas comme en France ou la haine de l’accumulation de capital est entretenue par une logorrhée de partis Marxistes. 
                  A ne surtout pas copier les gauchistes préfèrent les gens pauvres. C’est tellement mieux de mettre la population en servitude de l’état.....

                  C’est vrai les gauchistes ne souhaitent pas « copier le modèle Allemand ». Ils perdraient leurs privilèges et quand on a goutté aux privilèges il ne peuvent s’en passer.
                  Mieux vaut critiquer l’Allemagne sur des mensonges.....
                  L’emploi, le pouvoir d’achat et les revenus généraux plus élevés les gauchistes s’en branlent.

                  • Ben Schott 21 février 2015 20:00

                    @Spartacus

                    Huit fois le mot « gauchiste » en un seul post ! Je suis sûr que vous pouvez faire mieux !


                  • Jean Keim Jean Keim 21 février 2015 20:10

                    @Spartacus
                    Les chiffres sont le résultat de calculs mais qui décident des formules, des paramètres et des variables. 


                  • Le421 Le421 21 février 2015 20:21

                    @Spartacus
                    Comme quoi, annuler la dette de l’Allemagne comme ça a été fait à plusieurs reprises, ça leur a fait du bien !!!  smiley
                    Parole de « gauchiste », donc, fausse... mdr


                  • Samson Samson 21 février 2015 21:39

                    @Spartacus
                    « L’emploi, le pouvoir d’achat et les revenus généraux plus élevés les gauchistes s’en branlent. »
                    Je ne peux évidemment pas me prononcer pour les autres : en ce qui me concerne, je crois avoir trouvé mieux pour me branler. Peut-être ne suis-je pas assez gauchiste ? smiley


                  • MmeRosa 21 février 2015 21:55

                    @Spartagus
                    grossière propagande dans le monde rêvé de Mr Spartagus qui se débat dans les statistiques (fausses) du bonheur libéral. Bon on cesse de rigoler. Les vrais chiffres du chômage en Allemagne ; Tatsächliche Arbeitslosigkeit im Januar 2015 (nombre réel de chômeurs cat1) : 3.784.488 auxquels il faut ajouter les 5.392.166 bénéficiaires de ALGII (HARZ4 sorte de RSA)
                    +les quelques millions (3.780.000) qui malgré un emploi sont obligés de pointer au chômage pour toucher un complément de salaire leur permettant de survivre, + tous ceux et j’en connais qui par honte ou parce qu’ils reculent devant la montagne de documents à fournir qui ne se déclarent nulle part, + les bénéficiaires de l’aide sociale, dernière étape avant la clochardisation (2.560.254)
                    qui survivent en ramassant dans les poubelles les bouteilles consignées et reçoivent des aliments des assoces caritatives, tout ça sous le nez des « happy few » (10%) qui passent en porsche, en SUV, mercos et audi et qui sont la vitrine du libéralisme triomphant et sauvage. Le modèle que veut nous vendre ce bon spartacus et qui n’est qu’une mise en esclavage d’une bonne partie de la population esbaudie et assommée...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès