• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Pour Alstom Belfort et l’avenir du ferroviaire, Action le 27 (...)

Pour Alstom Belfort et l’avenir du ferroviaire, Action le 27 septembre. Brisons les chaines de l’Union Européenne

 Les salariés d’Alstom se mobilisent sur le site de Belfort contre la fermeture de leur usine. Une usine stratégique pour la production ferroviaire, la recherche et développement qui font de la France l’un des tous premiers acteurs mondial de ce secteur essentiel pour le développement économique, la transition écologique. En défendant leur outil de travail, ils se mobilisent de fait contre la politique complice des dirigeants de l’entreprise et de leurs alliés du gouvernement PS.

Un appel est lancé à la solidarité de l’ensemble des ouvriers et des travailleurs, un appel à la mobilisation nationale pour la contre offensive avec une action le 27 septembre prochain à l’initiative de la CGT devant le siège d’Alstom à Saint Ouen. Il faut être clair, l’enjeu ici s’il est bien de conserver l’usine de Belfort, ces 500 emplois direct et ses milliers d’emplois indirects, est aussi de stopper la désindustrialisation de la France.

Réussir cette contre offensive – après le massacre de la sidérurgie et les fermetures de Gandrange, Hayange, Florange etCie qui ont marqué les dernières campagnes présidentielle – mérite de poser les bonnes questions. Et il apparait bien réducteur de désigner comme causes de la fermeture de Alstom Belfort l’absence de commandes publiques auprès d’Alstom comme se contente de le faire pour le moment la CGT :

« Concernant les dirigeants des entreprises publiques SNCF et RATP, ces derniers se cachent derrière l’obligation d’appel d’offre européen pour attribuer des marchés à des entreprises espagnoles ou allemandes soi-disant plus performantes. Ils omettent de dire que ces appels d’offre peuvent contenir des critères qualitatifs, sociaux et environnementaux qui permettraient de garantir la production en France. Les USA imposent bien à ALSTOM de fabriquer les TGV sur leur territoire. La Suisse exige que les commandes passées à ALSTOM soient produites à Belfort pour en garantir la qualité.
Les prétextes évoqués par les Présidents de la SNCF et de la RATP ne tiennent pas. »

A lire également

En taisant totalement le rôle de l’Union Européenne. Responsable directe du démantèlement d’Alstom en 2014 en interdisant toute possibilité de nationaliation qui aurrait permis de conserver l’unité de ces entreprises stratégiques du domaine des transports et de l’energie, comme l’avaient et le revendiquent toujours les militants du PRCF.

Oui l’Union Européenne, ses traités et ses directives qui reposent sur le dogme de la « concurrence libre et non faussée » sont les responsables directe de la liquidation d’Alstom, du massacre de l’emploi industriel :

  • oui l’Union Européenne impose à la RATP et à la SCNF entreprises publiques de passer par des appels d’offres européens. Appels d’offres dont le critères prix favorisent nécessairement le moins disant social et environnemental. Non la France et ses entreprises publiques ne peuvent pas restreindre leurs commandes à des entreprises produisant en France. C’est strictement interdit par l’Union Européenne. Rappelons d’ailleurs que ces régles favorisant le dumping social ont été encore durcie récemment – comme le savent bien les lecteurs de www.initiative-communiste.fr – avec les directives européennes du 26 février 2014 durcissant les règles de la commande publique : la directive 2014/24/UE sur la passation des marchés publics, qui remplace la directive 2004/18/CE ; la directive 2014/23/UE sur l’attribution de contrats de concession.
  • oui l’Union Européenne organise le dumping social. La commande de 40 locomatives faite par la SCNF à l’entreprise allemande Vosslauh l’a été en raison d’un écart de prix de plus de 10%. Ces locomotives ne seront pas fabriqué en Allemagne, mais bien dans l’hinterland de l’impérialisme allemand – ce lebendsraum revendiqué de longue date par le capital allemand – créé par l’Union Européenne, c’est à dire en Pologne. En écrasant ainsi les salaires. A moins de réduire de moitié le SMIC l’usine de Belfort ne peut pas lutter !
  • oui l’Union Européenne interdit les nationalisations. Au nom de la « concurrence libre et non faussée ». Interdisant ainsi la création par exemple d’un pôle public de l’énergie – comme le propose le PRCF – pour réindustrialiser le pays

Pour sauver Alstom, l’industrie, le produire en France, pour s’en sortir, sortir de l’Union Européenne

BRISONS-LES-CHAINES-DE-L-UNION-EUROPEENNE200Bien sûr les syndicats, la CGT en particulier, exigent une véritable politique d’industrialisation, de défense des emplois industriels. Soit, mais il faut être cohérent.

Cette politique est incompatible avec l’Union Européenne, avec l’Euro, avec les traités européens. Pour une politique de réindustrialisation, pour produire en France et supprimer le chomage tout en avançant vers la transition écologique, il est indispensable de briser les chaines de l’Union Européenne. D’en sortir pour s’en sortir comme le résume de façon très claire les slogans des militants du PRCF.

A lire également :

C’est bien ce que remarquent et soulignent les syndicalistes du Front Syndical de Classe, qui font très justement le lien entre la casse d’Alstom et de l’industrie et l’euro destruction du Code du Travail avec la Loi El Khomri transcription directe des ordres de la Commission Européenne. Démontrant qu’en s’unissant pour sortir de l’Union Européenne par la voie progressiste, celle faisant place aux travailleurs, il y a tout à gagner pour construire et accélérer la convergence des luttes, le tous ensemble et en même temps permettant à la classe des travailleurs de s’unir et s’organiser pour une contre offensive populaire victorieuse :

« Il faut mettre en cause l’Union européenne et les traités scélérats qui visent à priver les peuples d’Europe de toute intervention dans les choix politiques et économiques et à livrer les travailleurs sans défense face aux diktats des multinationales !
Il faut en finir avec l’illusion de l’Europe sociale !
NON l’Union européenne n’est pas protectrice !
OUI elle est l’instrument institutionnel du capital dans l’espace européen !
OUI notre appartenance à la CES est un obstacle majeur à la construction d’une orientation cohérente et indépendante face aux choix de désindustrialisation de l’oligarchie !
Et il en va de même pour la loi El Khomri qui est constitue une exigence de l’Union européenne traduite dans des directives que les gouvernements vassaux de droite ou socialiste s’empressent d’imposer à leur propre peuple

JBC pour www.initiative-communiste.fr

http://www.initiative-communiste.fr/articles/luttes/alstom-belfort-et-lavenir-du-ferroviaire-action-le-27-septembre/


A lire également


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • fred.foyn 20 septembre 2016 12:33
    Alstom Belfort usine dépassée qui ne fabrique que des trucs d’une autre époque...Pour preuve la SNCF achète Allemand.. !
    faudrait évoluer un peu..

    • zygzornifle zygzornifle 20 septembre 2016 17:16

      @fred.foyn


       les allemands ont plus de moyens pour soudoyer la direction de la SNCF et emporter ainsi les contrats .....

    • alain-aaae (---.---.254.184) 20 septembre 2016 14:40

      pourquoi vous ne dites pas la vérité.vous etes comme les communistes de Laurent vous aussi vous voulez une part du gateau car les vrais responsables se sont vos copains communistes et les socialistes dont le chef de ce gachis et CHEVENEMENT qui a fait toute sa carriere en faisant croire aux syndicals qu ils ne les lacheraient pas mais cet ordure avec les communistes a santi le vent tourné et il est devenu sénateur.


      • taktak 20 septembre 2016 17:01

        @alain-aaae

        lol !

        Les militants franchement communiste du PRCF n’ont rien à voir avec Pierre Laurent et encore moins avec Chevènement.


      • zygzornifle zygzornifle 20 septembre 2016 17:13

        Briser les chaines de l’UE avec ce gouvernement totalement a sa solde ? Faut être réaliste Hollande préférera avoir 68 millions de SDF plutôt que de lever un petit doigt face a l’UE et face a Merkel et s’il est remplacé par un Sarko ou un Juppé cela sera exactement pareil , aucun n’osera taper du poing sur la table et prendre ses responsabilités , ils préféreront envoyer leurs garnisons de CRS et gendarmes mobiles casser du manifestant en cas de rébellion ..... 


        • François Vesin François Vesin 20 septembre 2016 22:11

          @zygzornifle
          ...en attendant que « CRS » soit délocalisé si un nanti en babouches ou quelque autre

          oligarque chinois décide d’y mettre le prix ! Tout est possible à qui sait attendre !!!

        • ENZOLIGARK 21 septembre 2016 09:24

          @zygzornifle ... , Bonghjornu , ... " ... leurs garnisons de CRS et gendarmes mobiles DEFONCES A LA COKE DISPARUE DU 36 QUAI DES ORFEVRES A PARIS casser du manifestant en cas de rebellion ... ! . ... A FRANCIA CUMEDIA = BASTA I FORA  !!! . ... INDIPENDENZA SOLA SOLUZIONE per Corsica * ... 


        • Laurent 47 20 septembre 2016 18:49

          Je tiens à remercier vivement notre capitaine de pédalo national, qui grâce à sa brillante initiative, a fait prospérer Alstom Ferroviaire, ce qui a rempli de joie le personnel de cette société !
          La Russie a lancé un projet très ambitieux : créer le TGV Moscou-Kazan-Beijing, soit une ligne ferroviaire de 7.000 km.
          Elle a donc consulté deux entreprises spécialisées dans la fabrication des motrices, des wagons, et de l’infrastructure de ce projet qui doit démarrer incessamment : Alstom Ferroviaire, et Siemens son concurrent allemand.
          C’est Alstom qui a finalement été retenu ( peut-être pour des raisons de fiabilité et de sécurité lors d’un déraillement ).
          Mais c’était sans compter sur notre capitaine de pédalo qui, se couchant comme une serpillière devant les ordres de Washington, a refusé de livrer les deux porte-hélicoptères Mistral pourtant payés, à la Russie, et a appliqué les sanctions américaines sans se poser la moindre question stratégique sur le bien-fondé de ces sanctions !
          La réaction de Vladimir Poutine ne s’est pas faite attendre longtemps : il a confié la réalisation de ce projet à la société chinoise China Railway Hight Speed ( le réseau de train à grande vitesse chinois est le plus important au monde ).
          Vous comprendrez facilement que la Russie ne pouvait se permettre de confier ce projet d’une importance stratégique à un pays qui renie sa parole et sa signature !
          Le choix de la Chine n’est pas anodin, car il signifie que la Russie tourne les yeux, peut-être définitivement, vers l’Asie !
          François Hollande peut maintenant venir consoler les employés d’Alstom Ferroviaire ( qui n’est pas sous contrôle de General Electric ), le mal est fait, et il est irréparable !
          A une époque pas si lointaine, ce comportement méritait le poteau d’exécution pour haute trahison !


          • François Vesin François Vesin 20 septembre 2016 22:14

            @Laurent 47
            Mais nous ne fabriquons même plus de poteaux !!!



          • Spartacus Spartacus 21 septembre 2016 09:12

            Tiens mon article sur Alstom n’a pas passé la censure des gauchistes censeurs réunis de la môôôôdération ?...


            Diantre et diable ! 
            La caste gauchiste n’aime pas laisser passer ce qui la « dérange »..
            Il est vrai que la vérité leur fait peur.

            Ces censeurs gauchistes, tellement courageux au lieu de laisser un commentaire par la publication de l’article, répondent dans la « modération-censure » leurs opinions...

            C’est con et ridicule n’est ce pas ? Logique de la terreur à subir la contradiction ?.....


            N’oublions pas les « censeurs » qui ont d’une même main plusieurs pseudos.....

            Par exemple le zozo, qui fait plusieurs « NON » en lettre majuscules à la suite, et dont on reconnait la même patte de professionnel de la censure, qui doit cumuler plusieurs comptes ouverts sous différents pseudos, pour détourner la modération au profit d’une publication monopolistique gauchiste.....

            Sans compter les pleutres qui ne laissent aucun commentaires, et se contentent d’être des censeurs discrets.....Sans laisser de motif de censure.

            Voila pourquoi lecteurs d’Agoravox, vous êtes condamnés a ne lire que des niaiseries de reprises de tracts imbécile d’une caste gauchiste..


            Agoravox est comme tous les systèmes collectifs....
            .Il y a toujours un groupe qui utilise le bien collectif pour son seul profit......

            • chantecler chantecler 21 septembre 2016 09:17

              @Spartacus
              Peut-être aussi que la modération n’aime pas les cons ?
              Et les articles stupides ?


            • Spartacus Spartacus 21 septembre 2016 11:02

              @chantecler


              Heureusement il y a des « cons », qui ont un sens étique qui votent même pour des articles qu’ils n’approuvent pas, et ne prennent pas en compte la personnalité des autres..

              Dans votre fiche vous avez écrit aujourd’hui :

              chantecler 21 septembre 05:43

              @CN46400
              Effectivement ,
              Je m’étonne toujours de l’avis de ceux qui sans rien connaître du contexte disent : « il aurait du » , y’ avait qu’à ...« 
              Ca semble si évident .
              ...


              Il faut quelques articles pour être « modérateur »....Vous avez 0 articles publiés et donc vraisemblablement vous ne modérez pas....
              Peut être que si vous appliquez à vous même les réflexions que vous faites aux autres... 





            • titi 21 septembre 2016 16:51

              Le train n’a plus d’avenir à part le RER et le métro.

              Les TER transportent des chaises vides.

              Blablacar a tué le train, comme Uber a tué les taxis.


              • rocla+ rocla+ 21 septembre 2016 17:13

                Et c’ est très bien .


                Le Blablacarien  ne fait pas grève .

                Lui .

                • Laurent 47 2 janvier 12:52

                  Je tiens à adresser mes plus vifs remerciements à François Hollande pour son excellente initiative, en matière de vision géo-stratégique !
                  La Russie avait lancé un projet ferroviaire énorme de ligne à grande vitesse, pour relier par TGV Moscou à Pékin, en passant par Kazan ( réalisation de 7.000 km de voie, fourniture des motrices, des voitures, de la signalisation, et de toute l’infrastructure ).
                  Moscou a consulté deux entreprises européennes : Siemens et Alstom-ferroviaire.
                  Alstom a été privilégié ( peut-être suite au grave accident qu’a subi une rame de l’ICE allemand ).
                  Mais notre « Zorro » est arrivé...et a inondé la Russie de sanctions sur ordre des américains !
                  Moyennant quoi Vladimir Poutine, considérant qu’un projet aussi stratégique ne pouvait s’envisager avec un pays hostile, a confié la réalisation de ce colossal ouvrage à China Railway Hight Speed, une entreprise chinoise qui a une grande expérience en la matière ( 18.000 km de lignes à grande vitesse fonctionnent actuellement en Chine ).
                  Il s’agit d’un marché de 252 milliards de dollars, une paille !
                  Et Alstom n’a plus que ses yeux pour pleurer !
                  C’est marrant, on n’entend jamais parler de ça, dans nos médias !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires