Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Quand des héros de feuilletons prennent la plume...

Quand des héros de feuilletons prennent la plume...

Quand la fiction s'invite dans les rayons des librairies... Un nouveau filon éditorial qui fait déjà écrire Blanche Marci de "Plus belle la vie" mais aussi Castle, Hank Moody, et pourquoi pas Colombo, les desesperate housewives ou Catherine Willows héroïne des experts... Un plus ou un moins par rapport à une consommation passive des feuilletons ? En tous cas, il faut rester lucide sur l'opération commerciale et faire attention à l'identification excessive avec des personnages qui s'invitent désormais dans la vraie vie.. C'est ce que j'ai répondu à l'AFP [1]

Ce qui frappe en effet, c'est que le roman, qui est sorti ce jeudi 3 novembre 2011, de 160 pages "lettre à Johanna" aux éditions "Le tigre bleu" (1) est signé de l'héroïne de « Plus belle la vie » sur France 3, Blanche Marci, et non par exemple par Cécilia Hornus, l'actrice qui l'interprète.

 Je pense donc qu'il y a la volonté de donner corps à un personnage fictif, et de le faire en s'adressant aux "mordus" du feuilleton, qui, sur les 5 à 6 millions de téléspectateurs fidèles à la série « Plus belle la vie », et qui représentent déjà un lectorat potentiel important.

 Il y a forcément des gens qui ne ratent aucun épisode et sont incollable sur les années de diffusion passées.. Ce sont eux la cible prioritaire et faisons confiance au feuilleton pour leur rappeler l'existence et le coté indispensable de l'ouvrage....

 Il y a donc, d'abord, une opération commerciale, qui s' inaugure en France mais a déjà fait ses preuves aux États Unis. Ensuite, il y a aussi une facilité, à publier le roman intime d'une héroïne, qui est tout entière soumise à l'imagination des scénaristes. Sa "lettre à Johana" fait déjà partie du scénario des séries et servira à fidéliser encore plus ses lecteurs..

 Des lecteurs qui sont d'ailleurs principalement des lectrices, sensibles au romanesque, comme les romans feuilletons hier. S'il y a une certaine confusion entre les mondes virtuels et réels, en effet, quand on touche, dans la vraie vie, un livre issu directement de la fiction, il peut surtout y avoir un phénomène d'identification démultiplié, entre l'héroïne et ses lectrices. Une identification qui donne un pouvoir démultiplié aux scénaristes, et leur permet tous les développements heureux ou malheureux.

 Il faut donc rappeler le statut de ce livre, qui est une fable et certainement pas la confession d'une femme. Et s'attendre, si celui-ci se vend comme prévu, à de véritables rayons dans les librairies...

 Une notion positive pour conclure, si seulement ce type d'ouvrage pouvait être bien écrit, peut-être pourraient-ils réhabiliter un peu l'écrit, et la lecture, ce qui serait un plus par rapport au visionnage passif de la série par des millions de gens...

 

(1)http://www.amazon.fr/Plus-belle-vie-Lettre-Johanna/dp/2916289224


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (4 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès