Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Quelle marque voulez-vous tatouer sur votre corps ?

Quelle marque voulez-vous tatouer sur votre corps ?

Harleytatoo Il est des marques qui ont une telle valeur émotionnelle que certaines personnes (les clients les plus amoureux !) se les font tatouer sur le corps ; c’est le cas de Harley Davidson.

J’ai l’impression de rencontrer ce type de personnes quand, à la question "Que faites-vous ?", on me répond : "Je travaille pour... IBM, Air France, Thalès...", et rien d’autre. A croire que la personnalité de mon interlocuteur s’est complètement fondue dans l’entreprise qui l’emploie. Il n’existe plus, il se confond avec la couleur de la marque. Je l’imagine avec le tatouage de son entreprise sur tout le corps... Cette réponse est souvent associée à un ton de voix qui montre toute la fierté d’être ainsi propriété d’une marque respectable.

Bien sûr, il est satisfaisant pour une entreprise de savoir que ses collaborateurs sont fiers de travailler pour elle, et cette fierté se construit chaque jour en traitant ceux-ci le mieux possible pour les fidéliser.

Mais, quand même, pour l’individu, de quoi est constituée cette fierté ?

Généralement, de la gloire, de la réputation passée de son entreprise, et de ses compétences actuelles. Mais en empruntant ainsi, en permanence, pour se présenter aux autres, cette réputation et cette gloire, l’individu néglige quelque chose qui a probablement encore plus de valeur pour lui personnellement : sa marque personnelle, ce qui fait son projet, sa différence, sa valeur.

L’entreprise doit-elle se sentir responsable de cette négligence et s’en alarmer, ou bien s’en réjouir ? Après tout, ce n’est pas mal d’avoir de tels collaborateurs dévoués et assimilés à l’entreprise, non ?

Raisonnement à courte vue, car comment apporter à l’entreprise innovation, idées nouvelles, et prise de risque, si on est recroquevillé dans sa gloire passée ? Et que dire de ce qui arrivera le jour où ce collaborateur tatoué devra changer d’emploi ou d’entreprise ? Où Alcatel deviendra Lucent, ou l’inverse ? C’est une obligation pour l’entreprise d’aider ses collaborateurs à faire grandir leur marque personnelle.C’est la somme des marques personnelles fortes de ses collaborateurs qui feront la force et la pérennité de la marque de l’entreprise.

A ces personnes qui ne savent rien dire sur elles-mêmes sinon la marque de leur entreprise, la question à poser n’est pas : "Etes vous fier de travailler pour cette entreprise ?" mais : "Est-ce-que votre entreprise est fière que vous travailliez pour elle ?".

Ce travail de construction et de développement de sa marque personnelle semble un exercice trés difficile pour de nombreuses personnes. Je m’en aperçois chaque jour en interviewant des candidats pour PMP (oui, nous recrutons des consultants, avec des marques personnelles fortes) : cette difficulté à parler de soi, à communiquer son projet, à se montrer unique. Combien se présentent avec les marques de leurs employeurs successifs tatouées sur leur corps, et dont ils vous proposent la visite, plus ou moins guidée.

Pour aider chacun à se construire une marque personnelle plus forte, Rajesh Setty a écrit un guide en neuf étapes, Beyond Code ; il a aussi un blog pour le SAV...

Il marche bien ce bouquin, même s’il n’a pas encore de version en français ; il est lui-même le fruit d’un vrai parcours personnel de construction de sa marque personnelle par ce jeune auteur âgé d’une trentaine d’années : issu d’une famille middle class en Inde, il a décidé, à dix ans de publier un roman ; à seize ans, il en avait publié six ! Et quand il a eu l’idée de publier un livre sur la meilleure façon de construire sa marque personnelle, il s’est dit que la préface serait écrite par Tom Peters, qu’il admirait mais n’avait jamais rencontré ; et devinez quoi : la préface du livre est écrite par Tom Peters ! Aujourd’hui il a créé sa propre entreprise de services informatiques.

Alors, avant de vous tatouer n’importe quoi sur le corps, pensez à votre marque personnelle !

Précisons toutefois que le tatouage est facultatif, et ne fait pas partie des neuf étapes de l’auteur...


Moyenne des avis sur cet article :  3.89/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • leK (---.---.208.127) 12 mai 2006 16:25

    Article intéressant...Mais en lisant votre fiche d’identité je me demande si vous avez bien lu le livre dont vous parlez à la fin de votre article :)


    • zone franche (---.---.113.124) 15 mai 2006 22:20

      Ce livre est un perpétuel enseignement pour s’améliorer en effet, et chacun peut y trouver de quoi progresser chaque jour ; J’en parlerai plus ultérieurement dans mon blog ; venez le consulter de temps en temps pour me connaître plus, si cela vous intéresse.


    • José W (---.---.25.142) 12 mai 2006 19:46

      > Quelle marque voulez-vous tatouer sur votre corps ?

      - La marque VBF me semble bien indiquée : Viande Bovine Française.

      Mais bon, à y réfléchir de plus près, ça fait peut-être un peu trop bleu blanc rouge comme marque...


      • zone franche (---.---.12.39) 16 mai 2006 10:11

        Un bovin qui réfléchit, et en plus « de plus près », ça donne un commentaire vachement bien, c’est sûr.... continuez....meuh....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès