Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Relations sexuelles : qu’est-ce qui nous motive ?

Relations sexuelles : qu’est-ce qui nous motive ?

Les chercheurs Cindy Meston et David Buss du département de psychologie de l’université du Texas à Austin ont publié le résultat de leurs recherches sur les motivations de l’acte sexuel dans la revue Archives of Sexual Behavior. En dehors des motivations classiques telles que la reproduction, le plaisir ou soulager une tension sexuelle, il existe plusieurs raisons d’ordre psychologique parfois assez complexes. L’étude a identifié 237 raisons, de la plus basique (plaisir physique) à la plus spirituelle (plus proche de Dieu), de la plus altruiste (qu’il/elle se sente mieux) à la plus vengeresse (retour d’une infidélité).

La première phase de l’étude a concerné 444 personnes, 203 hommes et 241 femmes, âgées de 17 à 52 ans, étudiants ou participant de près ou de loin au Laboratoire de psychophysiologie sexuel de l’université. Il leur a été demandé de lister les raisons qui les ont poussées, eux ou d’autres personnes qu’ils connaissent, à avoir une relation sexuelle. 715 raisons ont été ainsi collectées, réduites à 237 en regroupant les raisons similaires.

La seconde a sondé 1 549 étudiants en psychologie, les données étaient exploitables pour 343 hommes et 910 femmes, tous différents de la première phase et âgés de 16 à 42 ans. 96 % d’entre eux étaient âgés de 18 à 22 ans, et l’âge moyen est de 19 ans. Il leur a été remis la liste des 237 raisons qu’ils durent classer selon la fréquence des raisons invoquées.

Les raisons les plus fréquentes
1. Attirance générale de la personne
2. Plaisir physique
3. Exprimer son amour
4. S’être senti désiré
5. Renforcer une relation
L’attirance de la personne est la première raison aussi bien chez les hommes que chez les femmes. 8 raisons sur les 10 premières, et 20 sur les 25 premières raisons sont communes aux deux sexes.

Les raisons les moins fréquentes mais néanmoins citées

1. Blesser une personne (partenaire, rival, inconnu...)
2. Obtenir une contribution (argent, promotion, drogue...)
3. Améliorer son « statut social » (popularité, record...)
4. Mettre un terme à un problème (mal de tête, crampes menstruelles...)
5. Par devoir ou sous la pression
La raison la moins fréquente pour les femmes est la volonté de transmettre une IST, et pour les hommes avoir une relation sexuelle contre de la drogue.

Les différences par sexe

Les hommes ont des rapports sexuels le plus souvent pour des raisons physiques (corps désirable, trop sexy pour résister...), parce que l’occasion se présentait (personne disponible, profiter de l’ivresse de l’autre...). Ils sont également plus enclins à pratiquer pour le plaisir physique (obtenir un orgasme ou tout simplement parce que c’est bon), augmenter leur popularité (améliorer sa réputation, se vanter de ses conquêtes) ou leurs expériences sexuelles (une autre encoche à la ceinture, tester ses capacités sexuelles). Enfin, les hommes surpassent les femmes en invoquant des raisons « utiles » (changer le sujet de la conversation, tester ses aptitudes sexuelles).

Les femmes invoquent plus que les hommes seulement trois des 237 raisons : se sentir féminine, exprimer son amour ou lorsqu’elles réalisent qu’elles sont amoureuses...

Les 5 raisons invoquées ayant le plus d’écart entre homme et femme :

1. La personne portait des vêtements révélateurs, suggestifs
2. Se sentir masculin
3. Soulager des bourses trop pleines
4. Se sentir féminine
5. La personne avait un corps désirable

Les 3 premières raisons par type

Physique
Réduire le stress Plaisir Désir Physique Recherche d’expérience
Soulager sa frustration
Réduire l’anxiété/stress
Relâcher la tension
C’est bon
Plaisir physique
Soulager son excitation
Beau visage
Corps désirable
Beaux yeux
Curiosité sur le sexe
Curiosité sur ses aptitudes sexuelles
Expérience


Atteindre un but
Moyen, outil Statut social Vengeance Utile
Obtenir une augmentation
Se punir
Obtenir un emploi
Pour être populaire
Améliorer sa réputation
Plus de sexe que ses amis
Rendre la pareille à un partenaire volage
Par colère envers son partenaire (rel. avec un autre)
Pour être quitte
Pour éviter de faire quelque chose
Pour brûler des calories
Pour rester au chaud


Affectif
Amour et engagement Expression
Se sentir connecté à l’autre
Approfondir les liens affectifs
Communiquer à un niveau plus « profond »
Accueillir à la maison
Pour se faire pardonner
Pour remercier


Insécurité, anxiété
Amour-propre Devoir / pression Garder son partenaire
Se sentir puissant
Améliorer son amour-propre
Faire en sorte de se sentir mieux
Je ne savais pas comment dire « non »
Pression pour le faire
Je me suis senti obligé
Pour éviter que son partenaire s’égare
Pour éviter que son partenaire ait une relation sexuelle avec une autre personne
Pour garder son partenaire près de soi

Et vous ?
Pour quelles raisons avez-vous des relations sexuelles ?
Par ennui, pour se relaxer, parce que c’est bon, amusant, l’occasion, attiré par la beauté, l’odeur, la nudité, les bons danseurs, par curiosité, performance, thérapie, fantasme, pour punir, obtenir quelque chose, par spiritualité, pour procréer, rite d’initiation, pour mettre un terme à une relation, par obligation, devoir, défi, gentillesse... ?
Le joker est autorisé...

Source : l’étude complète why humans have sex 2007
En anglais, que l’on pardonne ma traduction approximative...

Moyenne des avis sur cet article :  4.23/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

202 réactions à cet article    


  • haddock 3 août 2007 10:50

    Pourquoi j’ ai des relations sexuelles ? pour la simple raison que je bande , après il y en a bien d’ autres .


    • Avatar 3 août 2007 11:09

      Fernande ???

       smiley


    • snoopy86 3 août 2007 12:57

      Pour le capitaine ce n’est pas Fernande, c’est Demiande...


    • haddock 3 août 2007 13:10

      Touché , ma première vraie copine ( celle avec laquelle on partage sa , pardon son pain ) s’ appelait Fernande .


    • Rage Rage 3 août 2007 14:00

      Vous remarquerez que Lerma n’a pas throllé (encore) sur ce thread : peut-être que l’amour c’est pas son truc... ou bien qu’il ne connaît pas.


    • haddock 3 août 2007 16:07

      Curieux , en effet , un autre absent : Boileau le dégâgât des eaux , la raison pour laquelle ça lui remonte vers ce qui lui sert de cerveau .


    • snoopy86 3 août 2007 17:21

      lu aussi sur un blog moudemien

      Demian jamais en panne...


    • MagicBuster 3 août 2007 11:14

      Et apres ça les chercheurs vont se plaindre que les crédits se réduisent ... Encore une belle étude , insolite ... mais vraiment inutile.


      • Selda Prey Selda Prey 3 août 2007 16:12

        Aloors

        Les chercheurs, qui travaillent quand même dans un laboratoire bien spécifique, trouvent qu’il est important de connaître les raisons qui nous poussent à avoir des relations sexuelles. Déjà pour la prévention. Savoir cibler est important. Ils mettent en avant la lutte contre la transmission des IST.

        Pour eux c’est une première phase. Il faudra ensuite bien différencier entre âge, culture et origine. Et puis, ils s’intéressent à la complexité psychologique de l’être humain et de sa sexualité. A priori, il faut croire qu’ils ne sont pas les seuls...

        Mais avec un peu d’imagination, on peut trouver des tas de raisons (aussi) pour trouver l’étude intéressante et légitime. Un peu de sociologie est toujours intéressant également. Ce qui permet pour certains de se décomplexer, pour d’autres de se méfier, et enfin savoir prendre du recul.


      • L'enfoiré L’enfoiré 3 août 2007 11:21

        Selda,

        Décidémment, les sujets se chevauchent parfois (pas mal, ce verbe dans ce cas smiley Vite un carré blanc.)

        Je ferai référence au tien sur un sujet qui se rapproche. (si tu le permets évidemment)  smiley


        • Selda Prey Selda Prey 3 août 2007 16:15

          L’enfoiré, (si tu permets smiley )

          Il n’y a évidemment aucun souci pour faire référence à l’article ! Si les sujets se rapprochent et se chevauchent, pourquoi ne pas en référer. smiley


        • nephilim 3 août 2007 11:27

          Bof des chercheurs Americains Texans etudiant les motivations dans les relations sexuelles ne peuvent donner que des resultats concernant les americains. En matiere de sexe nous n’avons absolument pas les mêmes approches :) :) :)


          • Selda Prey Selda Prey 3 août 2007 16:17

             smiley

            La fameuse exception française ! Il y en a quand même 237, ce qui est déjà pas mal. Ensuite il ne faut pas oublier que la moyenne d’âge est de 19 ans. Je ne sais pas si l’océan met tant d’écart dans les motivations premières...


          • grangeoisi 3 août 2007 11:36

            L’amour pas mal non plus...tiens je vais me fendre d’une ségolènerie : la bientitude.


            • Selda Prey Selda Prey 3 août 2007 16:26

              L’amour est parmi les cinq premières raisons smiley Je rappelle l’âge moyen : 19 ans.

              La bientitude également... Si l’on prend l’item « c’est bon »


            • maxim maxim 3 août 2007 11:43

              c’est tellement variable.... tout dépend du contexte ,relation d’un soir avec une conclusion heureuse ,surtout en vacances où en boite ..... attirance réciproque au boulot avec une collègue et qui finit en beauté ..... attirance physique réciproque et conclusion heureuse également ,quand les deux personnes concernées decident de passer à l’acte ......

              acte d’amour avec sa moitié ,surtout au début de la relation ....... il y a tellement d’occasions d’avoir des relations ,et c’est d’autant plus facile que la contraception est libre .... quelques decennies en arrière ,il fallait se contenter de flirts ,et le passage à l’acte n’était pas sans risques ,puis lorsqu’est apparue la pillule les choses ont changées ,les comportements aussi ,les filles et les femmes ont pu mieux assumer leur sexualité et leurs désirs .... c’était au milieu des années 60 ,j’étais jeune homme ,et j’en ai bien profité ,ça tombait au bon moment ......

              maintenant à 65 ans,ça se calme un peu ,c’est plus la qualité que la quantité .........


              • Selda Prey Selda Prey 3 août 2007 16:42

                Très bonne remarque ! Les comportements changent avec l’âge, et la société. Ce qui nous « motivait » à 20 ans, sera différent à 30 etc. De plus, la situation sociale et familiale également. De notre rapport à la sexualité également...


              • Luciole Luciole 3 août 2007 12:01

                Je trouve cela assez inquiétant que tant de femmes n’aient des relations sexuelles que pour « se prouver leur féminité ».

                Elles ont peur d’être des hommes ou peur d’être homosexuelles ?

                Par ailleurs, la coméptition sexuelle est bien évoquée chez les hommes mais très peu chez les femmes, ce qui montre à mon avis qu’elles sont très hypocrites sur la question. A la limite « améliorer son amour-propre » est une version édulcorée de cette réponse.

                Je me demande par ailleurs ce que peux penser un homme quand sa partenaire a pour principale motivation de brûler ses calories...


                • Selda Prey Selda Prey 3 août 2007 16:53

                  Je ne comprends pas bien... Ou peut-être n’était-ce pas assez clair.

                  « Je trouve cela assez inquiétant que tant de femmes n’aient des relations sexuelles que pour »se prouver leur féminité« . »

                  Pourquoi « Tant » ? Il n’y en a pas tant que ça ! Cette raison ne fait pas partie des 50 premières. C’est une raison par contre que l’on retrouve le plus souvent en opposition aux raisons des hommes (et pour cause), donc une raison qui a le plus d’écart... C’est pourquoi on retrouve également l’item « se sentir masculin »

                  Et je crois que cela n’a strictement rien à voir avec la peur d’être homme ou homosexuelle ! Se sentir femme, dans ce cas précis, peut vouloir dire se sentir désirée, car une femme, sauf erreur de ma part, n’est pas que mère ou épouse... Sa sexualité fait partie de son intégrité.

                  Je ne sais pas si la compétition se situe sur le même rapport que les hommes. Une femme ira-t-elle se vanter de ses conquêtes sexuelles aussi facilement que les hommes ? Le regard de la société dans ce cas précis est quand même assez limité. Des salopes ou des Don Juan. C’est vite vu...

                  Je crois que plus bas, il y a réponse à ta dernière question... smiley


                • Luciole Luciole 3 août 2007 17:09

                  @ l’auteure

                  Au temps pour moi, donc, mais il aurait été intéressante d’ajouter quelques pourcentages dans l’article pour éviter ce type de contressens.

                  Au reste, je l’ai fait aussi parce que j’observe un peu autour de moi de type de motivation.


                • Luciole Luciole 3 août 2007 17:15

                  Par ailleurs, pourquoi ces jeunes filles écrivent-elles « se sentir féminines » plutôt que « se sentir adulte » ?


                • Selda Prey Selda Prey 3 août 2007 17:20

                  Hélas l’étude est déjà bien complexe à déchiffrer sur certains aspects, et je n’ai que les écarts type. Je n’ai malheureusement pas les données exactes en pourcentage, ni les chiffres permettant de les calculer.

                  Par contre, ta dernière remarque est plutôt intéressante !
                  - pour prouver que l’on est pas un homme
                  - pour prouver son hétérosexualité

                  ça fait un peu peur... Reste à savoir si c’est pour le prouver à soi-même ou aux autres...


                • Selda Prey Selda Prey 3 août 2007 17:22

                  « se sentir adulte » est encore une autre démarche... Ce n’est donc pas leur motivation à ce moment.


                • yoda yoda 3 août 2007 12:20

                  Apparement, beaucoup de raisons sauf celle de « se reproduire et faire des momes ».

                  Pourtant c’était bien ca le but des relations sexuelles au départ dans l’évolution des etres séxués ? smiley


                  • Luciole Luciole 3 août 2007 12:31

                    Chez les jeunes filles de type « cas sociaux », c’est une motivation très répandue. Mais pas forcément à bon escient. Elles cherchent à être mères le plus vite possible pour retrouver une forme de respectabilité qui leur manque depuis leur enfance en raison des abus sexuels dont elles ont été victimes.


                  • Darkfox 3 août 2007 14:50

                    Cher Luciole Vous oubliez aussi celles qui en font un pour retenir sa moitié ( toujours dans le rayon « cas social ») d’ailleur ça ne marche pas trop ...


                  • Luciole Luciole 3 août 2007 15:00

                    Darkfox,

                    J’ai bien peur que cette stratégie ne soit pas limitée aux cas sociaux.

                    Voir notamment Mme X, dans « Nanny, le journal d’une baby-sitter ».


                  • Darkfox 3 août 2007 15:17

                    @ Luciole Je vous rejoint mais il est triste de voir qu’il y en a énormément. :( Et Super Nany a encore du boulot pour les 100 prochaines années ...sutout à voir certains cas. Quand je pense qu’en Colombie et dans beaucoup de pays, ne pas avoir de mari et avoir un enfant illégitime fait de vous une paria... ça fait froid dans le dos.


                  • Luciole Luciole 3 août 2007 15:48

                    La condition féminine présente quelques petits inconvénients, effectivement.

                    D’ailleurs, dans nos sociétés plus tolérantes, il existe aussi des formes d’exclusion. Alison Lurie remarque dans l’un de ses romans qu’une femme divorcée n’est plus invîtée par personne car ses anciennes amies craignent, et semble-t-il à juste titre, que leur mari ne couchent avec elle.

                    La femme divorcée en question reçoit effectivement des avances de tous les maris de ses copines, même ceux qu’elle croyait les plus fidèles (je connais également une femme à qui cela est arrivé). Comme elle refuse, elle se fait traiter de salope et d’allumeuse.


                  • Darkfox 3 août 2007 15:59

                    Encore une fois tout à fait d’accord... Pour l’avoir vu en tant qu’enfant de femme divorcée ... le seul moyen et de refaire sa vie ailleurs. Mais pour l’homme qui a trompé sa femme et qui a divorcé même si l’ambiance n’est pas la même, le résultat en est autant car bien souvent, trompant avec la femme d’un ami ... les autres amis se disent « pourquoi pas ma femme ? »et le fuient aussi comme la peste et sans compter ragot et potin qui suivent toujours ces folles histoires :)

                    Néanmoins la condition féminine reste la plus touchée... :(


                  • Selda Prey Selda Prey 3 août 2007 17:03

                    Si si ! Cette raison est citée également, mais pas dans les premières... Nouveau petit rappel : âge moyen 19 ans.

                    Je ne pense pas qu’à cet âge ce soit une motivation première.


                  • docdory docdory 3 août 2007 13:30

                    @ Selda Prey

                    J’imagine que les raisons invoquées n’auraient pas été exactement les mêmes qu’à Austin , Texas , si l’étude avait été faite dans la capitale du Nunavut ou en Papouasie -Nouvelle Guinée , ou même à Jouy ( en Josas ) , France ...


                    • Selda Prey Selda Prey 3 août 2007 17:08

                      DocDory,

                      Nous pouvons, en effet, supposer que la culture, la religion, la société, l’âge... influencent beaucoup sur nos raisons.

                      Quant à différencier largement Jouy-en-Josas et Austin... J’ai quand même un doute.


                    • haddock 3 août 2007 13:39

                      Un célèbre artiste-motocycliste disait ,

                      «  avec ma femme on a des relations sexuelles , mais elles viennent pas souvent nous voir »


                      • Selda Prey Selda Prey 3 août 2007 17:12

                        L’appétit vient en mangeant ?


                      • Selda Prey Selda Prey 3 août 2007 18:14

                        Mais à trop le nourrir... le désir ne risque-t-il pas de souffrir de trop plein ?

                        Bon, j’avoue... Je me fais l’avocat du diable smiley


                      • Selda Prey Selda Prey 3 août 2007 18:43

                        Petite recherche très rapide.

                        Je n’ai pas trouvé ces dessins, mais ce que je m’en représente devrait en effet bien évoquer ce qu’est le désir...

                        Je pense que le côté naturel doit être perçu sans effort... Y a-t-il réellement une raison de faire l’amour lorsque cela nous semble naturel sur l’instant ? Les réponses apportées ont été conceptualisées et rationalisées. C’est du déclaratif, assis en face d’une feuille.

                        On peut dormir sur un banc, par terre, sur un tapis, debout... tiens ! Tout comme pour l’amour...


                      • Selda Prey Selda Prey 3 août 2007 19:33

                        Et il n’y a plus rien à ajouter smiley


                      • Selda Prey Selda Prey 3 août 2007 19:43

                        Après vérification... si ! smiley

                        Rien d’étonnant...


                      • Selda Prey Selda Prey 3 août 2007 20:12

                        Ce n’est pas moi qui peux répondre... ;o)

                        La banalité a ses critères qui se diffèrent selon le référant.

                        Femme parmi tant d’autres, je suis n’importe laquelle. Toutes différentes dans notre similitude. Tout comme pour les hommes.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès