Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Remise en cause de l’homophobie ?

Remise en cause de l’homophobie ?

Peux-t-on avoir été condamné pour propos et injures homophobes et déposer une proposition de loi remettant en cause les textes légaux ?

Non, allez vous me dire ! Et bien, je vous répondrai que cela est possible en 2006 en France.

Résumé de l’affaire

Christian Vanneste vient de déposer une proposition de loi, portant n° 3259, visant à abroger la mention « de leur orientation sexuelle », permettant de poursuivre les auteurs de propos homophobes, introduite dans les articles 32, 33 et 48 de la loi sur la presse de 1881 par la loi du 30 décembre 2004 créant la HALDE.

Or, il a ainsi été, le premier en France avec la loi de 2004, reconnu coupable d’ "injure à l’égard des personnes homosexuelles" par le tribunal correctionnel de Lille, le 13 janvier 2006, a aussi, dans le même temps, été condamné à verser des amendes et des dommages et intérêts à trois associations (SOS Homophobie, Act Up-Paris et le Sneg) qui l’avaient poursuivi.

Qui est Christian Vanneste ?

Christian Vanneste est le député UMP du Nord qui a déclaré : Je n’ai pas dit que l’homosexualité était dangereuse. J’ai dit qu’elle était inférieure à l’hétérosexualité. Si on la poussait à l’universel, ce serait dangereux pour l’humanité".

Il avait assumé ses propos devant le tribunal, affirmant qu’il n’avait "jamais parlé d’infériorité des homosexuels", mais "d’infériorité morale et sociale du comportement homosexuel par rapport au comportement hétérosexuel qui conduit au mariage et à la procréation".

A part cela, monsieur Vanneste qui est membre de la commission des lois à l’assemblée nationale est plutôt actif puisqu’on lui doit 335 questions dans les domaines suivants -

Président : - Industrie de la chaussure, du textile et de l’habillement Vice-Président : - Travailleurs frontaliers Secrétaire : - Sécurité intérieure

Membre : - Agroalimentaire - Cancer - Cinéma - Contrefaçon - Gens du voyage - Jeunesse, intégration, citoyenneté - Longévité - Modernisation de la vie politique française - Pollutions industrielles historiques - Protection des animaux - Rapatriés - Route, sécurité routière - Sécurité civile
- Tibet - Toxicomanie

- et 225 propositions de lois en tant qu’initiateur ou co-signataire dont la derniere à être affichée sur le site de l’assemblée nationale est : "Proposition de loi visant à établir une journée nationale d’hommage aux victimes des régimes communistes" et le texte qui a donné lieu à cet article : "Proposition de loi portant modification de certaines dispositions introduites par la loi portant création de la Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité" et joliment baptisée "pion 3259" (c’est d’ailleurs le seul texte de la liste qui porte un numéro et non un descriptif.

Que monsieur Vanneste ait des convictions qui le situent à la droite de l’UMP est parfaitement légitime. Par contre, qu’un député membre de la commission des lois, condamné pour propos tombant sous le coup de la loi se permette de chercher à la contourner me semble être un abus de pouvoir.

Encore un mauvais coup porté à notre chère démocratie vont encore dire certains. Je pense plutôt qu’il serait nécessaire d’interdire aux élus de la nation de chercher à se soustraire à des condamnations que le citoyen lambda ne peut éviter.

Sources

AFP

Assemblée Nationale


Moyenne des avis sur cet article :  3.23/5   (115 votes)




Réagissez à l'article

94 réactions à cet article    


  • Jean-Louis Lascoux Prosope 25 juillet 2006 11:45

    Hun, en effet... Ce qui doit manquer à notre représentant du peuple, c’est un peu de recul sur la vie. Il devrait voir le film de Mel Brooks : LA FOLLE HISTOIRE DU MONDE (1981), ça le décontracterait...

    Ce film historique (les caméras étaient sur place pour tourner en direct les scènes d’époque), commence par le mariage chez nos ancêtres préhistoriques... Il y a donc encore des gens et des députés avec des valeurs qui doivent dater d’avant l’âge de la pierre smiley


    • Têtuniçois (---.---.102.41) 29 juillet 2006 02:38

      Sur le blog de monsieur Vanneste, j’avais conseillé aux internautes de regader un documentaire sur la déportation des homosexuels . Mon message a aussitôt été censuré ...curieux pour quelqu’un qui parle tout le temps de liberté d’expression ..


    • Romain (---.---.10.200) 25 juillet 2006 12:05

      C’est inadmissible. Ce n’est que le début...


      • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 26 juillet 2006 10:53

        En effet, le comportement de ce triste sire est parfaitement indigne !


      • miaou (---.---.9.176) 25 juillet 2006 12:40

        A priori, le fait de changer la loi ne lui permettra pas d’échapper à ses condamnnations antérieures...

        De toutes façons, la loi contre l’homophobie et les autres lois sacralisant certaines catégories de population sont liberticides par nature. Pourquoi ce refus de la discussion contradictoire ? On comprend mieux que certains redemandent le retour d’une loi contre le blasphème (pourquoi protéger les uns et pas les autres...)


        • Têtuniçois (---.---.102.41) 29 juillet 2006 02:24

          Mais la loi condamne déjà les insultes liées à l’appartenance religieuse d’une personne . Vous trouvez cela normal ou anormal . La loi « sacralise » certaines catégories de la population : les personnes mineures . Trouvez cela LIBERTICIDE ?


        • gem (---.---.117.250) 25 juillet 2006 21:08

          mes 2 balles :

          Perso, j’aurai tendance à penser que ces deux individus (César et Alexandre) sont des crapules lamentables, du calibre de Gengis khan, Attila, Tamerlan, Mohammed dit « le prophète », Napoléon, et autres moult malfaiteurs en bande organisés bien connus des livres historiques. Comme quoi l’« orientation sexuelle » n’est pas un gage de qualité, ni à voile, ni à vapeur.


        • gem (---.---.117.250) 25 juillet 2006 21:11

          mauvaise article. Si M. Vanesse trouve la loi mauvaise, il a parfaitement le droit de proposer d’en changer. Même si il en a été victime !

          Moi, je lui suggererait plutôt d’étendre la loi, et de condamner aussi les propos homophobo-phobes ... Ca serait plus drole !


        • Adolphos (---.---.59.170) 26 juillet 2006 06:46

          « de même que César, et que les grecs et les romains au temps de leur appogée étaient homosexuels, »

          Certainement pas. Certes, Platon est homo, donc comme tout le monde le lit en classe, on fait l’amalgame. En fait certains grec sont pédérastes, pas homo, et c’est accepté. Mais lorsque le gamin est devenu poilu, on se sépare. L’amour des prépubére, voila encore un truc à favoriser dans notre pays pour être veritablement moderne.

          Par ailleur les romains ne sont pas du tout homo, (c’est une insulte. Curieux que les historiens prennent tout au pieds de la lettre parfois) mais se soulage de temps à autre sur le premier esclave qui passe..


        • Vilain petit canard Vilain petit canard 26 juillet 2006 10:23

          @ Adolphos

          N’invoquez pas les Lois de la Nature et les dysfonctionnements des fonctions (reproductrices) : si on va par là, le cerveau est destiné à trouver des stratégies de chasse et de cueillette, et les mains à fabriquer des outils de chasse. OK ?

          Bon, prenons un exemple au hasard : Adolphos (mais on aurait pu aussi bien me prendre, moi). Apparemment, vous passez pas mal de temps dans votre journée sur un clavier d’ordinateur à employer vos petites mains et votre cerveau à dire (entre autres) qu’il faut se protéger des méchants immigrés. Dysfonctionnement des fonctions cognitives et préhensiles ! Non, vous n’êtes pas d’accord ? Eh ben pour les organes génitaux, c’est pareil, la Nature nous les a donnés, mais franchement, ce qu’on en fait, c’est pas toujours forcément lié à la reproduction. Et avec qui on le fait, on s’en tape complètement.

          Avec ce raisonnement, on devrait tous vivre en sous-bois à chasser les marmottes avec un bâton, à ne copuler uniquement qu’avec des femelles non enceintes (pour ne pas perdre l’efficacité reproductive), à frotter un bout de bois pour allumer le feu, et à tailler des silex pendant notre temps libre. Et vouloir copuler pour le plaisir est aussi un disfonctionnement majeur des fonctions de reproduction. J’espère pour vous que ce n’est pas votre cas.


        • Daniel Milan (---.---.168.223) 26 juillet 2006 10:41

          Ce n’est pas un sujet qui me passionne, et je me contrefiche de savoir qui baise avec qui et des choix sexuels de chacun. Toutefois je suis contre les mariages homos et les adoptions d’enfants au sein de couples homos. Pour moi, un mariage et des enfants, c’est un homme+une femme (ou inversement, je ne suis pas sexiste !). Par delà, toute considération « morale » ou « religieuse », dans des situations normales, c’est quand même plus naturel, quand on est un homme, de faire l’amour avec une femme qu’avec un mec, vous ne trouvez-pas ?


        • JC BENARD (---.---.92.11) 26 juillet 2006 10:45

          M.Milan,

          Vos propos rapellent une chanson de Pierre PERRET : Lili

          « On est pas raciste pour deux sous mais on veut pas de ça chez nous »

          A rapprocher de votre : « ou inversement, je ne suis pas sexiste ! »


        • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 26 juillet 2006 11:42

          Voulez-vous tripatouiller le cerveau des prétendus homosexuels pour les normaliser ?

          De votre propre discours il se dégage qu’il n’ y a aucune chance que l’homosexualité se généralise ; la question n’est que de savoir si l’hétérosexualité doit être obligatoire y compris pour les homosexuels (qui, selon moi, n’existent que dans votre manière de parler, car nous sommes tous réellement sexuellement différents et donc hétéros) et si ceux-ci doivent avoir les mêmes droits que les femmes et les hommes tous aussi hétéros qu’eux (selon moi et les gens qui examinent les choses sans se laisser pièger par l’idéologie des mots)....

          Nous savons tous que votre libéralisme n’est qu’un masque trompeur et votre position sur cette question en est la preuve. On ne peut être libéral en économie et anti-libéral en politique et vice-versa...


        • Adolphos (---.---.59.170) 26 juillet 2006 11:49

          « N’invoquez pas les Lois de la Nature »

          Non, moi j’invoque la morale.

          « Dysfonctionnement des fonctions cognitives et préhensiles ! Non, vous n’êtes pas d’accord ? Eh ben pour les organes génitaux, c’est pareil, »

          Les homosexuel ont un cerveaux différent des homme et des femmes.

          « De votre propre discours il se dégage qu’il n’ y a aucune chance que l’homosexualité se généralise »

          Bientôt, l’homosexualité pourra se soigner grâce au génie génétique.

          « si ceux-ci doivent avoir les mêmes droits que les femmes et les hommes tous aussi hétéros qu’eux »

          Ils ont déja les même droit. Ce qu’ils veulent c’est un droit différent, un bouffonerie.


        • Adolphos (---.---.59.170) 26 juillet 2006 11:50

          « Nous savons tous que votre libéralisme n’est qu’un masque trompeur et votre position sur cette question en est la preuve. On ne peut être libéral en économie et anti-libéral en politique et vice-versa... »

          PS : c’est quoi ces conneries ?


        • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 26 juillet 2006 12:15

          En effet, votre éthique n’est pas la mienne : la vôtre est anti-libérale et traditionaliste, sinon naturaliste ( vos arguments le sont bien souvent) la mienne est libérale et égalitariste en droit. L’évolution du droit va dans mon sens et non dans le vôtre et cela pour une bonne raison : aucune tradition holiste (qui soumet l’individu à la dictature du collectif) ne peut plus s’imposer chez nous par la seule voie possible : le sacré ; c’est pourquoi le libéralisme ethique et économique s’impose irresistiblement.


        • Emile Red (---.---.87.100) 26 juillet 2006 12:30

          Adolfosse à purin a inventée la haine des anesthésiants :

          l’ « Ethérophobie »

          On croit réver.....


        • Têtuniçois (---.---.102.41) 29 juillet 2006 02:26

          Monsieur Vanneste ne fait que remettre au gout du jour le célèbre discours de Himmler sur l’homosexualité .


        • Têtuniçois (---.---.102.41) 29 juillet 2006 02:34

          La lobotomie a déjà été utilisée par les nazis pour faire changer les homosexuels . Certains doivent regretter cette triste époque ...


        • cab3968 (---.---.112.33) 7 août 2006 17:02

          Un propos qui n’a rien à voir avec le débat. Et qui fait même preuve d’une arrogance proprement insupportable. C’est typiquement le type « hétérophobe » que personne ne dénonce jamais, et qui est l’un des principaux responsables de la vision qu’on peut avoir, à tort, des homosexuels en général. Quant au débat épistémologique, je vous conseille de relire les lignes de Freud sur ce fantasme des homos qui se croient supérieurs aux autres.


        • arg (---.---.188.253) 25 juillet 2006 12:59

          c’est quand même la moindre des choses de faire une loi pour protéger les gens en raison de leur spécifité...

          toute manière, toutes les lois qui contrecarrent les salauds, les faschos, moi je suis pour !

          c’est facile de faire des lois, tu lis ce qu’écrit adolphos depuis pas mal de temps et tu sais comment sauvegarder un semblant de dignité ! suffit de penser le contraire, et déjà t’es en phase pour devenir quelqu’un de bien !


          • Leonard (---.---.36.15) 25 juillet 2006 13:07

            Loi debile pour pays debile. Delie de pensee, d’expression et de blaspheme ... L’inquisition contre qui ne dira pas comme il faut, quel pays retardataire. La France le pays immergeant ha ha ha


            • DomNukem (---.---.138.97) 25 juillet 2006 13:17

              Je te rappel que les « propos racistes sont punis par la loi » et c’est bien normal alors pourquoi ne serais pas le cas pour les autres discriminations.


            • Senatus populusque (Courouve) Courouve 25 juillet 2006 13:14

              Des députés n’ont-ils pas jadis voté une loi d’amnistie pour les délits commis lors du financement des partis politiques ?

              Il n’y a rien dans le Réglement de l’Assemblée nationale qui interdise à M. Vanneste, d’ailleurs pas condamné définitivement puisqu’il a fait appel, de déposer sa proposition de loi.

              Il faudrait faire remarquer à M. Vanneste que l’on pourrait aussi bien reprocher aux prêtres, moines et bonnes soeurs de mettre en péril la survie de l’humanité par leur voeu de chasteté.


              • Stephane Klein (---.---.101.8) 25 juillet 2006 13:23

                Bien vu Courouve ;)

                J’avoue ne pas comprendre l’homosexualite mais depuis le temps qu’elle existe, elle est ... un fait.

                Tenter de la combattre est tout simplement perdu d’avance.

                Alors pour la defense de droits des homos, la vigilance reste de mise mais cette proposition de loi ne me parait a tout prendre que comme l’un des derniers soubresauts de la bete immonde...si on ne baisse pas la garde.


                • Senatus populusque (Courouve) Courouve 25 juillet 2006 13:39

                  Mais l’avortement et la pillule, ce n’est pas très « naturel »


                • (---.---.192.187) 25 juillet 2006 14:58

                  Supériorité naturelle ????

                  Quand on a pas la moindre notion d’évolution on évite de verser dans du débat philosophique de comptoire !

                  Ou as-tu vu que quoi que ce soit était supérieur à quoi que ce soit d’autre dans la nature... c’est une réaction anthropocentrique dénuée de tous fondements logiques


                • (---.---.192.187) 25 juillet 2006 16:55

                  « J’ai des notions d’évolution, je sais que la théorie de Darwin pêche pas mal mais que l’on continue à persuader les gens comme toi que c’est parole d’évangile. Tu sais, l’homme descend du singe, la France est la quatrieme puissance mondiale etc ... »

                  Tu en es resté à Darwin ? Il y à quelques bon remaniements qui ont eut lieu depuis... effectivement tu as des « notions » guère plus. Sinon quel rapport entre l’évolution et la puissance de la France ??? La je sèche !

                  « Alors on va faire simple. Soit un village d’homosexuels et un village d’heterosexuels reviens 150 ans plus tard et regarde la difference. »

                  On va faire autrement, on va mettre un village avec que des hommes et un autre avec que des femmes... et on revient 150 ans après... et on à rien prouvé dans aucun sens...

                  « Le comportement hetero confere donc une certaine supériorité naturelle (ceterit paribus). »

                  Quelques mots en latin n’ont jamais fait une vérité, le simple fait que tu puisses envisager une hiérarchie des comportement démontre une certaine absence de connaissance dans beaucoup de domaines, allant de l’évolution au fonctionnement du cerveau humain (sacré lacune :)

                  « J’ai jamais dis que cela conferait une superiorité des hétéros sur les homos mais je te laisse faire l’amalgame. »

                  Alors je remet ta phrase précédente :« Le comportement hetero confere donc une certaine supériorité naturelle (ceterit paribus). » et celle la « J’ai jamais dis que cela conferait une superiorité des hétéros sur les homos » y a pas comme une contradiction flagrante dans ce que tu écris ??? Le comportement hetero confère une supériorité par rapport à quoi sinon par rapport au comportement homo !?! Assume au moins tes idées, mêmes si elles n’ont rien de très lumineux...


                • Régine (---.---.238.246) 25 juillet 2006 18:05

                  150 ans plus tard il y en aurait autant ... et pourtant il ne se reproduisent pas. Leurs parents de tous les homosexuels ont eut des relations hétérosexuelles pour les mettre au monde. Les homos du premier village auraient juste déménagé dans le second.


                • (---.---.185.253) 26 juillet 2006 10:51

                  2 homos feront toujours 2 homos.

                  2 homos + 2 lesbiennes = 2 homos + 2 lesbiennes + x marmots


                • (---.---.185.253) 26 juillet 2006 10:57

                  Vanneste me fait penser a l’acteur de Hostel qui payait pour commettre les pire tortures.


                • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 26 juillet 2006 11:47

                  Et bien justement les homos, comme vous dites, veulent devenir parents par tous les moyens qu’ils savent déjà trouver. Votre argument est donc pris à contre-pied (de nez)


                • Observatoire (---.---.68.235) 25 juillet 2006 13:29

                  « ...l’un des derniers soubresauts de la bete immonde... »

                  Désolé, mon gars, mais en fait de derniers soubresauts, c’est plus une des gouttes de plus qui tombent dans le vase à débordements.

                  Nous, les gens ordinaires qui ne sommes protégés de rien et contre personne, on s’approche gentiment du ras la casquette.


                  • Senatus populusque (Courouve) Courouve 25 juillet 2006 13:49

                    Avant même que la loi anti-propos dits homophobes ne soit définitivement adoptée, les Verts avaient réclamé l’exclusion de deux députés du groupe UMP en raison (si on peut dire ...) de propos tenus par eux en séance publique. C’est dire si la pente sur laquelle se sont engagés le Gouvernement et l’Assemblée nationale est glissante et dangereuse. J’espèrais que Monsieur Robert Badinter se souviendrait de ce qu’il déclarait au Sénat en 1982 : « Chacun de nous est libre de critiquer ou d’approuver l’homosexualité, chacun est libre de choisir ou de ne pas choisir tel ou tel comportement sexuel ; cela relève du choix intime de la personne ; plus ce choix est intime, plus il est secret, et mieux cela vaut. » (séance du 5 mai).

                    Sur l’homosexualité qui menacerait la « survie de l’humanité », selon le député Christian Vanneste, on peut faire observer simplement qu’il en est de même du célibat ecclésiastique. Par ailleurs la surpopulation aussi menace la survie de l’humanité... Si des désaccords sont possibles sur ces points, l’important est d’être d’accord pour que les désaccords puissent s’exprimer.

                    La conception générale de la liberté de parole semble avoir beaucoup changé en 22 ans. Voici les principales étapes de ces changements :

                    1 / Le projet de loi N° 1700, dicté par les associations puis abandonné, s’inscrivait dans la ligne ouverte par le procès fait en 1982 à Mgr Léon-Arthur Elchinger pour avoir déclaré en avril 1982 : « je respecte les homosexuels comme je respecte les infirmes » ; procès alors perdu (Cour d’appel de Colmar, 27 juin 1983), les homosexuels ne constituant pas « un corps légalement protégé » (Recueil Dalloz-Sirey, 1983, Jurisprudence, pp. 550-553..

                    2 / Le 6 août 1991, le ministre socialiste de la Santé, Bruno Durieux, demandait, sans succès, la démission de Professeur Albert German de son poste de président de l’Académie Nationale de Pharmacie, pour une dizaine de lignes sur l’épidémie du sida publiées au printemps 1991 dans le Bulletin de l’Ordre des Pharmaciens (N° 333, pp. 163-166).

                    3/ Le maire de Paris lui-même, Bertrand Delanoë, a été traité d’homophobe, dans les colonnes de Libération (30 avril 2004), simplement pour manque d’enthousiasme sur la question du mariage homo.

                    4 / La campagne, victorieuse cette fois, contre M. Buttiglione qui ne fit pourtant qu’exposer, en réponse à une question lors d’une audition, la doctrine permanente de l’Eglise catholique : l’homosexualité comme péché.

                    5 / Enfin, les Verts ont réclamé l’exclusion des députés Christian Vanneste et Jean-Marc Nesme du groupe UMP de l’Assemblé nationale.

                    Dans ces cinq cas, il n’y avait aucune haine, mais simplement expression d’une opinion, comme c’est légitime dans une société pluraliste.

                    Il est inquiétant que ce soit le parti gaulliste qui fasse reculer la liberté d’expression et le pluralisme, sous prétexte de lutter contre les discriminations. Une discrimination est un acte, pas une parole, et « propos discriminatoires » est un non-sens ; bien mieux vaudrait parler, comme Salman Rushdie, de « propos contrariants ». À qui le tour, se demandera-t-on ; aux islamophobes ? aux Europhobes ? aux UMPhobes ?

                    Le président Chirac fit une erreur en promettant au mensuel Têtu une telle loi pendant la campagne électorale des présidentielles de 2002 (comme il en fit une autre en promettant à la Turquie l’entrée dans l’UE ...). Car là est la source des dispositions contestées, et non dans un discours plus tardif.

                    Cette loi HALDE ne fait pas l’unanimité parmi les homos, puisqu’en dehors de moi-même - introducteur dans la langue française des termes homophobes et homophobie en 1977 (mon ouvrage Les Homosexuels et les autres), et responsable d’une association citée dans la presse en 1978 -, l’humoriste Laurent Ruquier s’est déclaré sur France 2 opposé au principe d’une telle loi ; de même Jean-Paul Pouliquen, initiateur du pacs (voir son article sur le site de l’Observatoire du Communautarisme) et il doit bien y en avoir d’autres ...


                    • Vilain petit canard Vilain petit canard 25 juillet 2006 17:38

                      @ Courouve : Bon recadrage du débat. Dans ce fil, il est question de plusieurs trucs en même temps :

                      ¤ le droit des homos au respect de leur personne quel que soit leur mode de vie, pourvu qu’il n’attente pas à l’autre : viol, etc.)

                      ¤ le droit de ne pas se faire insulter au motif de ce mode de vie (et il y a un parallèle avec le racisme et ses insultes)

                      ¤ le droit pour eux de vivre un mode de vie « inspiré » du modèle social dominant : couple, enfants, adoption

                      Il ne faut pas tout mélanger, et mettre tout dans un grand sac (poubelle) avec la pédophilie, la zoophilie, Darwin, et que sais-je encore ?

                      On peut d’ailleurs avoir des positions différentes sur chacun des trois sujets. Par exemple, moi, j’approuve les deux premiers, mais je reste toujours un peu étonné de voir des homos vouloir « se mettre en couple et avoir des enfants comme tout le monde », mais bon, je ne critique pas, les enfants n’ont pas l’air moins bien élevés que par les hétéros bon teint. Et pour les points que j’approuve, la loi est-elle le meilleur garant ? Un tiers des lois n’est jamais appliqué, et traiter son voisin de « sale pédale » ne sera jamais réprimé par le flic du coin. L’agression, en revanche, doit être punie avec la plus grande sévérité.

                      Je crois que nous avons beaucoup à apprendre sur ces points de la façon dont les Noirs ont acquis leur égalité aux USA (il y a encore du chemin à faire, mais eux au moins, ils ont des ministres noirs, tandis que nous, on attend encore) : revendication, légalisme, visibilité, etc.

                      Mais on le sait, il restera toujours des partisans de la répression brutale (l’un des intervenants me menaçait ci-dessus de sa « machine à coller des baffes »)au nom de la Nature, de Dieu ou de Darwin. C’est le résidu obligatoire de tout changement social de grande ampleur.


                    • Vilain petit canard Vilain petit canard 26 juillet 2006 10:49

                      Le choix de M. Vanneste pour cette demande n’est pas innocent : ils’est déjà fait remarquer lors de la proposition de loi sur les bienfaits de la colonisation (pardon, les aspects « positifs » de la colonisation).

                      J’ai l’impression que, l’UMP étant un parti godillot, c’est connu, Vanneste y joue le rôle du « super-godillot », chargé de présenter tous les projets les plus rétrogrades et les plus susceptibles de braquer l’opposition. C’est un peu leur « vieux schnoque » de service. Le patron de l’UMP, Sarkozy, peut le renier sans problème en cas de protestation, et puis si ça passe, eh bien ça passe.


                    • Aldoo (---.---.242.62) 25 juillet 2006 14:09

                      C’est fou comme le sujet est passionnel !

                      Maintenant, il faudra m’expliquer le problème que des adultes consentants décident d’avoir des relations sexuelles avec le même sexe. Ils n’auront pas de gosses... et alors ? Existe-t-il une loi forçant les humains à avoir des gosses ?

                      On pourra s’inquiéter quand la natalité de la France baissera dangereusement, ce qui n’est pas le cas. Et encore là, on pourra toujours favoriser l’insémination artificielle pour les lesbiennes, et d’autres arrangements pour les gays (mères porteuses, adoptions). Et qu’on ne me dise pas que c’est mauvais pour l’équilibre psychologique des mômes : ce sera toujours cent fois mieux qu’une famille monoparentale, ou qu’un couple de parents hétérosexuels (du moins en apparence !), mais qui ne peuvent pas se pifrer !

                      Donc rien à redire sur l’homosexualité : laissons les gens vivre leur vie.

                      Sur les propos homophobes, je suis plus mitigé. À force d’interdire tel ou tel propos qui dérange telle ou telle minorité, on finira par interdire toute pensée divergente de la « bonne pensée universelle ». Peut-être que plus que des lois, certaines leçons de courtoisie et de savoir-vivre s’imposent : respecte ton prochain ! Face à des propos homophobes publics, l’indignation générale et le lynchage médiatique sont légitimes, mais pas le procès, à mon humble avis.

                      Cela vaut aussi, selon moi, pour l’affaire des caricatures de Mohammed.


                      • Aldoo (---.---.242.62) 25 juillet 2006 15:59

                        Si ça ne tenait qu’à moi, effectivement non.

                        À en juger par certaines réactions sur ce fil (en particulier celles d’un certain Observatoire aux visions plutôt étriquées), ce n’est pas si clair que ça !


                      • Observatoire (---.---.58.94) 26 juillet 2006 11:14

                        « Maintenant, il faudra m’expliquer le problème que des adultes consentants décident d’avoir des relations sexuelles avec le même sexe. Ils n’auront pas de gosses... et alors ? »

                        Le problème, c’est que ces gens réclament un statut officiel.

                        C’est comme si les palucheurs voulaient se faire rembourser leur abonnement Internet, par la sécu, au motif qu’ils ont impérativement besoin de pornographie pour secouer leur petit vermicelle et que c’est plus fort qu’eux.

                        On les enverrait péter, et on aurait raison. Et bien moi, les pédés, je les envoie aussi péter. Tu piges ?


                      • Senatus populusque (Courouve) Courouve 26 juillet 2006 11:22

                        L’homosexualité relève davantage de la liberté et de l’amitié que de la conjugalité et de l’égalité des droits.

                        La fausse symétrie des termes (d’origine allemande) hétérosexualité et homosexualité a cependant abouti à présenter une demande égalitariste d’identification des couples homosexuels (dont le nombre paraît surestimé) aux couples hétérosexuels mariés.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès