Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Sans domicile en hiver : Combien de familles et de personnes seules (...)

Sans domicile en hiver : Combien de familles et de personnes seules dormiront dehors en Seine-Saint-Denis ?

L'ensemble des acteurs séquano-dionysiens de lutte contre l'exclusion lance un cri d'alarme, avant l'hiver, face à l’urgence de la situation sociale dans notre département.

Assaillis par un nombre toujours plus important de personnes, les dispositifs de mise à l’abri et d’hébergement sont aujourd’hui saturés et ne nous permettent plus de répondre aux besoins des plus démunis.

C’est pourquoi, à la veille de l’hiver, nous demandons aux acteurs institutionnels et aux bailleurs sociaux une action immédiate d'accès au logement des personnes hébergées et la mise à disposition de bâtiments et terrains pour héberger des personnes à la rue.

Nous encourageons en outre à la promotion du dispositif Solibail pour inciter les propriétaires privés à davantage faire le choix de la solidarité.

Nous en appelons enfin à la mise en œuvre d'une politique régionale et territoriale – responsable, solidaire et concertée - d’accès au logement et à l'hébergement.

Acteurs de la veille sociale, notre signal de détresse s’appuie sur des réalités criantes que les chiffres relatent sans peine.

Le 17 octobre dernier, journée mondiale du refus de la misère, le Samusocial 93 dénombrait 175 personnes vivant durablement à la rue et tellement fatiguées et habituées à l’absence de réponses positives qu'elles n'appellent plus le 115. Parmi elles, 74 avaient besoin d'un hébergement immédiat dont 46 étaient dans une situation d'urgence sanitaire critique.

A ce chiffre, s'ajoutaient alors les 336 personnes qui, malgré leur appel au 115 n'ont pu trouver refuge ce jour là, faute de places disponibles.

C’est sans compter les quelques 8200 personnes quotidiennement hébergées d'hôtel en hôtel, parfois éloignés les uns des autres, privées de la stabilité nécessaire à toute perspective sérieuse de réinsertion.

Alors que le nombre de personnes auxquelles le 115 n’a pu répondre positivement a atteint un seuil historique pour la Seine-Saint-Denis le 19 octobre dernier (414 personnes dont 188 mineurs), nous refusons la fatalité face à ces constats et sommes plus que jamais mobilisés pour travailler, aux côtés des pouvoirs publics, à répondre efficacement aux besoins de ces personnes.

Pour la Fnars Ile-de-France

Gérard Barbier, Délégué Départemental


Moyenne des avis sur cet article :  3.38/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

26 réactions à cet article    


  • jaja jaja 3 novembre 12:01

    « Nous en appelons enfin à la mise en œuvre d’une politique régionale et territoriale – responsable, solidaire et concertée - d’accès au logement et à l’hébergement. »

    Ca c’est pas près de se faire ni avec le gouvernement actuel ni, hélas, avec le prochain ! Aidez donc les militants du DAL et autres à occuper les bâtiments et logements vides au profit des SDF et des mal-logés... Les banques et les administrations possèdent des centaines de milliers de logements vides...

    http://www.droitaulogement.org/


    • jaja jaja 3 novembre 12:02
      2,6 millions de logements sont vacants en France et qu’en face, 1,8 millions de demandeurs de logements sociaux sont dans l’attente...

    • bibou1324 bibou1324 3 novembre 14:48

      @jaja
      32% des SDF présentent des troubles psychiatriques importants. Et 29% sont des drogués. La plupart sont inadaptés socialement.


      Les propriétaires des logements vacants, que ce soient des bureaux destinés à être reloués ou des maisons de campagnes, ne souhaitent pas voir leur bien dégradé par un individu alcoolisé en pleine crise psychotique, on peut les comprendre.

    • jaja jaja 3 novembre 15:37

      @jaja

      Il est bien connu que vivre à la rue abîme et que beaucoup de troubles psychiatriques n’existeraient pas si l’exclusion sociale des individus touchés avaient trouvé une solution avant la survenue de la maladie... hébergement compris et au premier chef...

      Maintenant il est lamentable que n’existe aucune vraie solution d’hébergement pérenne pour les individus les plus marqués par les troubles psychiatriques...
      De plus il n’est pas question de squatter n’importe quel bien... Mais ceux appartenant aux banques, aux institutions, aux spéculateurs etc.


    • Vipère Vipère 3 novembre 16:33


      Effectivement, il n’y a aucune volonté politique pour loger nos citoyens expulsés et non relogés et ce quel que soit le bord politique.

      Il est tout de même étrange que l’on reloge sans difficulté des illégaux et que l’on abandonne des français à un sort aussi cruel.

      Mais, les français écoeurés de l’indigence politique face à leurs concitoyens sauront le faire savoir aux prochaines élections par la voie des urnes.




    • non667 3 novembre 18:44

      @jaja
      c’est pourtant simple pour avoir un toit il suffit de déchirer ses papiers , se mettre un peu de suie sur le visage et se mêler aux réfugies !....


    • jaja jaja 3 novembre 18:48

      @non667

      On vous reconnaît bien là les fachos... Des as de la resquille individuelle smiley


    • sampiero sampiero 3 novembre 19:05

      Échangerais une saleté de villa neuve de 150m2 avec piscine et jardin en bord de mer contre une merveilleuse place en chambre collective d’un centre d’accueil pour SDF immigré en banlieue nord parisienne.


      Suis prêt pour cela à  déchirer ses papiers , me mettre un peu de suie sur le visage et me mêler aux réfugies. Ce doit être un bonheur extraordinaire , supérieur à tout ce qui peut exister de beau et de désirable dans la vie.

    • Vipère Vipère 3 novembre 19:08

      @sampiero


      Une fabuleuse consécration dans la vie d’un humain qu’une telle expérience !

    • non667 3 novembre 19:43

      @jaja
      moi facho ?si je disait ça c’était un tuyau pour aider les sdf de paris ! ça m’apprendra de vouloir faire dans l’humanitaire ?  smiley smiley smiley


    • François Vesin François Vesin 4 novembre 09:39

      @jaja
      Ne dit jamais ça au gouvernement,

      ils ont déjà entrepris
      « tout ce qui était humainement possible » !
      La preuve ?
      Ils autorisent tout le monde à se connecter à

    • @jaja

      BRAVO KAMARADES
      il faut faire coucher dehors avec une température négative avec un seul duvet nos GROS PLEINS DE SOUPE SENATEURS ET DEPUTES.........COMME LARCHER !!!!!!!!!!!!

    • Harry Stotte 3 novembre 12:02

      « Combien de familles et de personnes seules dormiront dehors en Seine-Saint-Denis ? »


      Il faudrait voir s’il n’y a pas une solution en passant par Calais ! On est aux petits soins pour les gens qui séjournent là-bas, dans des conditions pas pires que celles des SDF

      Maintenant si vos « clients » n’ont pas le bon faciès et la bonne carnation, je ne sais pas ce que ça peut donner. Mais, enfin, j’aurai quand même essayer d’apporter ma contribution géographiquement lointaine.

      • Jeekes Jeekes 3 novembre 12:11

        @Harry Stotte
         

        Faudrait voir... 
        Il reste peut-être quelques places dans ce château de la Nièvre ? 

        Et à Versailles, à Chantilly ?


      • Vipère Vipère 3 novembre 16:35

        @Harry Stotte


        Que tous les français expulsés se regroupent à Calais, à l’endroit où les illégaux ont construit un village, et dans quelques mois, une solution sera trouvée.

        L’union fait la force !

      • Albert123 3 novembre 17:54

        @Vipère


        « les illégaux ont construit un village »

        il a brûlé le dit village, par tradition parait il ...

      • Vipère Vipère 3 novembre 18:25

        @Albert123



        Ce village est démantelé, qui l’ignore ? 

        Ce qui me surprend et ne cessera jamais de me surprendre est que les français expulsés ne se regroupent pas en village comme l’ont intelligemment fait les migrants. 

        Les associations dites humanitaires ne doivent pas les encourager dans le sens de l’insurrection, vers la voie du regroupement en villages ... tandis que ceux venus d’ailleurs sont l’entraide par la force des choses ou mus par l’humanisme qui fait défaut dans notre civilisation.



      • hunter hunter 3 novembre 19:46

        @Vipère

        Ils sont habitués à vivre à la dure ! fort instinct de survie et de système D !

        Chez nous amollissement généralisé dans le consumérisme depuis plus de 50 ans, plus aucun instinct de survie, et égoïsme forcené !

        Adishatz

        h/


      • Vipère Vipère 3 novembre 20:21

        @hunter


        En phase avec vos propos ! égoïsme et absence de fraternité sont les ressorts qui jettent les plus fragiles au plus bas, bien plus bas que les migrants qui s’entraident.

      • WakeUp 4 novembre 13:04

        @Vipère
        Ce n’est pas l’humanisme mais de l’instinct grégaire ethnique.
        Précisément celui qui vous vaut d’être vilipendé ou envoyé devant un juge si vous êtes trop pâle.
        Notre société est schizophrène.


      • zygzornifle zygzornifle 4 novembre 15:23

        les 7 vipères LR n’en ont pas parlés hier soir pendant leur débat ?


        • zygzornifle zygzornifle 4 novembre 15:25

          on n’est jamais seul , le fisc nous accompagne toute notre vie .....


          • Ouam 4 novembre 22:49

            @Vipère, @Hunter & etc...

            « égoïsme et absence de fraternité sont les ressorts qui jettent les plus fragiles au plus bas, bien plus bas que les migrants qui s’entraident. »

            non ! manque de conseils utiles, je me dévoue pour une ébauche déja postée ailleurs.

            Ca peut servir aux locaux de chez nous gravement démunis (avec toutes les astuces pour ne pas etre dans la merde et dehors en plein hiver) pour ceux vraiment dans la mouise grave, il n’y à pas de raisons que seuls certains y ont droit, une partie des aides..

             

            Mode d’emploi :

            Faites vous passer pour un migrant, vous déja le droit à l’essetiel, cad aux soins l’AME (soins 100% gratuits), contrairement aux pôvs cons de Francais, finis vos probemes de dents etc... tout est pris a 100%, voir ici pour ce problème et la liste des droits.

            http://ancien.mrap.fr/droits-des-migrants-et-etrangers/droits-de-lhomme-migrants-et-etrangers/ame-lacces-a-la-sante-est-un-droit-fondamental
             

            Ceux dormant dehors, c’est un mauvais souvenir, il faut faire pareil que les autres.
            Un hébergement gratuit avec une femme de ménage qui fera votre chambre tous les jours (par contre ne l’agressez pas comme certains fous le font sinon ca va disparaitre, prenez soin des lieux que l’etat vous attribuera gratuitement, edf et couvert compris), voir la :

            http://www.sudouest.fr/2016/02/04/biscarrosse-40-plainte-pour-agression-sexuelle-au-centre-d-accueil-des-refugies-2264238-3307.php

             

            Vous toucherez un peu d’argent de poche (vous ne payez ni le gite ni le couvert, ni l’edf ni les transports, nii le reste voir + loin) cad 343,50 euros nets par mois (pour un mois de 30 jours), c’est pas l’Amérique mais c’est moeux que 0€ ou que manchouiller pour de la misère, voir la.

            http://www.lefigaro.fr/economie/le-scan-eco/le-vrai-du-faux/2015/09/16/29003-20150916ARTFIG00326-rsa-apl-cmu-ces-aides-dont-beneficient-les-migrants-en-france.php

             

            Ne vous encombrez de rien, vous aurez de l’equiment neuf distribué par les ONGs locales (fringues, teléphone, radio, et meme téléphone parfois, etc...)

            Ainsi que pleins d’autres avantages... vous verrez c’est bien.

            Ici je ne puis mettre de liens vu que cela dépends de l’ONG locale.

             

            Par contre DECHIREZ ABSOLUMENT tous vos papiers FRANCAIS , parce que si vous etres Francais vous n’aurez droit a rien, (voir + bas) mais ca vous le savez déja, passez le mot aux autres, ca risque de ne pas durer éternellement.

             

            Et bien sur n’ayez crainte Walls à déclaré que tout migrant ILLEGAL sur le sol Francais sera régularisé FRANCAIS (vous retrouverez donc un peu plus tard une carte d’identitée, mais je serai vous j’y renoncerai, car apres vous n’aurez plus de droits du tout, et retournez donc à la case départ....c’est vous qui voyez...si le jeu en vaut la chandelle, moi je resterai en illégal...tant que vous n’etes pas sorti de la zone....c’est mieux)

            http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/citations/2015/08/25/25002-20150825ARTFIG00068-migrants-la-patronne-d-eelv-prone-l-accueil-de-tout-le-monde.php

            http://www.gouvernement.fr/partage/5504-discours-sur-l-accueil-des-refugies-en-france-et-en-europe-a-l-assemblee-nationale

             

            N’oubliez surtout pas , surtout ne pas laisser un seul indice de votre nationalitée Francaise, sinon vous resterez dans la rue, en ayant droit à rien, et creverez la gueule ouverte dans la rue au froid sous la flotte comme les locauxs sur les photos ci dessous. 

            http://dailygeekshow.com/pauvrete-chiffres-monde/

            Et regroupez vous sur le prochain camp de migrants qui est massif, l’etat ne laisse pas faire et reloge systématiqiement les camps (regardez les videos des cars de ce jour du déménagement de jaures), un des lieux connus est dans le 19Eme (sous le Mo a stalingrad ou av secretan), regroupez vous tous à cet endroit parmi les autres, restez ensembles, l’union fait la force.

             

            Ce pays est devenu fou, profitez en, apprenez quelque mots d’Afghan ousyrien ou erythréen avant etc...suivant la région crédible qui peut vous correspondre.

            Puis meme si vous vous faite gauler, au pire vous n’aurez perdu que le risque de ne pas dormir dehors, je serai dans la merde noire (comme les gens sur le lien ci dessus dormant EUX auyx intempéries et au froid) je tenterai le tout pour le tout et cela sans hésiter, rien que pour dormir au sec et au chaud quelques jours ou + et manger à ma faim et pas se retrouver comme eux, le systeme est ouvert à certains, pourquoi pas à tous ?.

            a+


            • Hôtel Social 93 Hôtel Social 93 8 novembre 13:03

              @Ouam

              Est-il utile de démentir vos propos ? L’association Hôtel Social 93 accueille, héberge et procure un accompagnement social à des personnes en situation de précarité, quelle que soit leur situation familiale, quel que soit leur statut, et quelle que soit leur nationalité. Nous sommes donc particulièrement bien placés pour vous dire que les migrants, quoi qu’en disent certains médias, ne sont pas mieux prix en charge que les autres publics précaires. Non, ils n’ont pas plus de droits que des ressortissants français, ni sur le plan de la santé (ils ont l’AME qui donne droit à un socle, les Français bénéficient au minimum de la CMU, régime plus favorable), ni sur le plan des allocations (schématiquement : ceux qui sont demandeurs d’asile ont droit à une allocation mensuelle de subsistance dont le montant varie en fonction de la composition des ménages et dont le montant est diminué si le bénéficiaire est également hébergé, les Français bénéficient au minimum du RSA qui est plus élevé, les migrants qui ne sont pas encore demandeurs d’asile n’ont droit à rien, ceux qui sont déboutés n’ont droit à rien, ceux qui sont reconnus réfugiés ont droit aux mêmes aides que les Français). La réalité des centres d’hébergement n’est pas non plus celle que vous semblez décrire. Il n’y a pas de personnel d’entretien pour nettoyer les chambres individuelles. En revanche, on manque terriblement de centres d’hébergement, tant pour les migrants que pour les ressortissants français, les ressortissants européens, les SDF de toutes nationalités. Et tous, quel que soit leur statut, quelle que soit leur nationalité, souffrent pareillement de la faim, du froid, de l’exclusion, de la solitude, de l’indifférence.








            • @Hôtel Social 93

              BRAVO KAMARADES faisons dormir dehors avec température Négative NOS GROS PLEINS DE SOUPE DE

              SENATEURS ET DEPUTES comme LARCHER après ils se bougeront ces GROS CONS

            • zygzornifle zygzornifle 5 novembre 18:09

              Faut qu’elles jettent leurs papier et qu’elles baragouinent le Syrien , elle seront prises en charge par les assoces, se feront héberger gratos et auront des fringues et des repas, on s’occupera également de leurs gosses ......

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès