Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Si on ne vote plus, on fait quoi ?

Si on ne vote plus, on fait quoi ?

SI ON NE VOTE PAS, ON FAIT QUOI ?

Question qui revient souvent, parce qu’on voit le vote comme étant la seule façon d’utiliser son pouvoir de citoyen.nes...

ET MÊME SI ON VOTE, ON FAIT QUOI DE PLUS ???
 
Je reprendrai ici divers éléments tentant de montrer que les élections-par-délégation sont justement l’annulation de son propre pouvoir. Puis dans un second temps, je donnerai quelques pistes permettant à chacun.e de trouver ses réponses afin d’agir à sa manière, en fonction de sa propre éthique.
>>> L'article est à améliorer, à préciser, à compléter. Libre à vous de me partager vos idées ;-)
 

AGIR AU LIEU D’ÉLIRE ?

L'Abstention

Premier constat : l’abstention, les blancs, les nuls et les non-inscrits sont toujours les plus nombreux, bien au dessus de n’importe quel parti. Certain.e.s diront pour éviter de réfléchir davantage (=remettre en question ses croyances...) que les citoyen.nes sont des inconscients, ce qui est sûrement une part de la réalité aussi. Mais si la majorité des adultes ne prend pas le temps de voter, c’est aussi et surtout parce qu’iels se rendent compte que c’est quasiment inutile. Iels ne voient pas en quoi leur pouvoir est pris en compte, notamment à cause des promesses jamais respectées. C’est pour ça qu’il ne faut pas ignorer les gens qui ont du mal à expliquer leur non-implication dans les élections.
 
Quand après plusieurs décennies, on revoit toujours les mêmes injustices se reproduire, qu’on revoit toujours les mêmes s’enrichir, et toujours les mêmes s’appauvrir, il est logique de ne plus avoir confiance en la classe politique pour défendre les intérêts du peuple. Les électeur.trices sont souvent amnésiques vis-à-vis de l’Histoire.
 

 

L’extrême droite...

Quand on vote pour l’UMP ou le PS, on leur permet de continuer à faire de la @%'-&#. Et c’est cette @%'-&# sur laquelle le FN s’appuie pour argumenter en sa faveur. Quand on ne vote pas, on permet aux électeur.trices du FN d’être en de meilleures proportions de suffrages-exprimés. Donc l’un dans l’autre, le FN peut être gagnant. Vouloir lutter contre le FN par des astuces électorales, c’est ne rien comprendre au problème sous-jacent. Le FN est puissant, c’est un fait aujourd’hui. Et encore, on pourrait trouver des abstentionnistes votant pour l’extrême-droite (cf. http://paris-luttes.info/je-suis-ab...)
 

Comment peut-on être puissant avec seulement 12% des voix du peuple ?!

Simplement parce que la constitution est faite ainsi. Les votes blancs et nuls n’étant pas considérés comme des suffrages exprimés, les pourcentages présentés dans les médias nous parlent de 40% des voix (exprimées). On nous présente donc qu’une approche superficielle qui fausse la donne et laisse entendre que le FN est bien plus puissant qu’en réalité.
 
Pourquoi ? Parce que si on compte les blancs/nuls comme exprimés, il faut revoir la constitution puisqu’on prend le risque que les blancs/nuls arrivent en tête, ne permettant pas à un parti d’obtenir la majorité absolue (50%+1). Cela impliquerait donc de pouvoir valider une élection avec une majorité relative seulement, comme par exemple 25%. Et à ce moment là, le peuple découvrirait la faible légitimité des élus. Élus qui ont besoin de cacher cette véritable proportion espérant ainsi se fabriquer de toutes pièces une forme de crédibilité démocratique. Un leurre tout bêtement.
 
Les Élus, défendant leur métier, n’ont donc pas intérêt à remettre en question le système qui les nourrit. Ce qu’on peut comprendre : c’est le rêve de tout le monde d’avoir un métier qui t’autorise à ne pas travailler tous les jours, où tu choisis ton salaire avec tes collègues, et sans risque de te faire virer en cours de contrat si tu fais n’importe quoi, et en plus avec plein d’avantages secondaires.
  • C’est pour ça qu’une démocratie ne peut prétendre l’être que si le peuple :
    - est en mesure de choisir les types de contrats des élus,
    - a des outils pour contrôler le travail des élus,
    - a la possibilité de virer les élus qui ne font pas ce qu’ils disent.
Une vidéos de 45min expliquant quelques rouages de nos démocraties à l’occidentale :
 
 

Globalement, la répartition du Pouvoir

Mais avant ça, pour comprendre davantage, il est nécessaire d’observer et d’analyser le système hiérarchique global. Ainsi, on s’aperçoit que les politiques ne sont pas ceux qui régissent le monde, alors qu’on nous le martèle sans cesse pour nous inciter à leur accorder notre légitimité, nous donnant l’illusion de gouverner.
 
Récemment, il suffit de voir la COP21 pour se rendre compte que ce ne sont pas les politiques qui décident réellement, mais que c’est le business qui mène la danse avec l’aval des politiques. Nuance énorme !

Autre exemple en date, la démocratie grecque totalement ignorée par le FMI et autres groupuscules de la finance mondiale, Goldman Sachs en tête. Preuve est faite, la sacro-sainte-Economie-de-Croissance est plus importante que les choix politiques des peuples. Mépris total du pouvoir au peuple. Qu’on se s’étonne pas que des gens voient la démocratie comme “cause-toujours !”.
 
Une chose qu’on oublie souvent, pourtant reconnue de grands politiques et économistes : le plus grand des Pouvoirs, c’est la création de monnaie. On croit souvent que “La Banque Française” ou encore “La Banque Fédérale américaine” sont des entités publiques, ce qui est complètement faux. Ce sont des organes privés.

Une vidéo de 50min pour comprendre le système de la monnaie, des débuts à aujourd’hui, accessible même sans son bac :-P : https://www.youtube.com/watch?v=OoE... (L’Argent-dette de Paul Grignon, version 1)
 
Pour comprendre l’agencement global, ce qui nourrit les élites et ce qui incite le peuple à continuer de se maintenir à l’état de vache-à-traire : http://elaps.zz.vc/viglo/crbst_1.ht...
 
Pour les sceptiques ; une base simple, depuis toujours c’est la crise. Comme disait Coluche “Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça.” Les 500 plus fortunés de France se sont enrichis de 25 % en un an (2013) : http://www.lemonde.fr/economie/arti... N’allons pas croire que c’est de la chance, du mérite, du travail.
S’ils peuvent s’enrichir sur le dos des autres, c’est parce que le fonctionnement économique ET politique leur permet d’avoir la liberté d’exploiter autrui.
 
 
Voilà, c’est seulement après une analyse minimale comme celle-ci qu’on peut réfléchir à comment agir sans cautionner ce grand spectacle.
 
 

Alors comment avancer autrement ?

1) Militer pour modifier la Constitution

Afin qu’elle soit plus démocratique, quitte à remettre en question la Ve République, voire la République tout court.
Un exemple ici : http://www.marcguidoni.fr/2015/12/l... (c’est l’avis d’un républicain chrétien, donc loin d’être comme moi...)
Des initiatives : https://www.m6r.fr/ http://www.c6r.org/
 
 
ET MILITER POUR QUE LA CREATION DE MONNAIE REVIENNE DANS LE DOMAINE PUBLIC ! Sans ça, le reste est inutile ! ->>
Une idée utilisant le Revenu Universel comme base : http://revenudebase.info/comprendre-le-revenu-de-base/financement/, limitant par la même occasion les conséquences d’un chômage de masse permettant actuellement aux employeurs d’être gagnant dans le rapport de force.

 

2) S’investir dans l’éducation populaire

  • Développer l’esprit-critique de ses proches.
  • Amener à réfléchir plutôt qu’à convaincre.
  • Permettre d’approfondir la réflexion et l’analyse sans rester dans le constat.
  • Propager des informations alternatives qui donnent de nouvelles approches des problèmes sociaux.
  • Développer un relationnel bienveillant, en ne cherchant ni à dominer, ni à se soumettre. Individualités respectées, solidarité souhaitée.
  • Travailler à un métier réellement utile socialement. Rendre service sans simplement accumuler de la tune.

 

3) Modifier son rapport à la sur-consommation

Toujours plus facile de fuir ses propres responsabilités pour rester dans sa zone de confort
  • Réduire progressivement toutes ses dépenses  : loisirs, logement, gadgets, ...
  • Boycotter les marques qui travaillent sans éthique (c’est un pouvoir très puissant totalement ignoré par la majorité d’entre nous...)
  • Supprimer l’impact des publicités dans son cerveau pour éviter que nos désirs se transforment en besoins.
  • Investir dans des outils permettant de gagner en indépendance alimentaire et énergétique. Se renseigner sur le concept de “Base Autonome Durable”.
  • Quitter progressivement sa Banque et ne plus souscrire à des crédits d’argent-dette.
  • ...
"Si ceux-là qui gouvernent la nourriture, gouvernent le monde, ma révolution est de plonger mes mains dans la terre le plus délicatement possible.
Si ceux-là qui gouvernent la solution, gouvernent le monde, ma révolution est de tendre a la préparation et a une logistique d'indépendance face a la fragilité de nos systèmes complexes.
Si ceux-là qui gouvernent l'énergie, gouvernent le monde, ma révolution est d'être un guerrier de l'énergie, d'abord a l'échelle humaine.
Si ceux-là qui gouvernent l'eau, gouvernent le monde, ma révolution est d'avoir un puits, de recueillir l'eau de pluie et d'y trouver un avenir soutenable et cohérent.
Si ceux-là qui gouvernent l'argent, gouvernent le monde, ma révolution est de développer un système économique parallèle fondé sur la matière, et non l'abstrait."
 

Et oui, être citoyen.nes, c’est bien plus compliqué que d’aller aux urnes de temps en temps.

Ça se joue chaque mois, chaque semaine, chaque jour, dans son mode de vie, son rapport à l’économie, dans son métier, et dans son relationnel à autrui.


Moyenne des avis sur cet article :  4.15/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

48 réactions à cet article    


  • leypanou 10 décembre 2015 09:46

    Excellent article, c’est ce que tout le monde devrait commencer à pratiquer : les choses ne vont pas changer tout seul.

    PS IL faut aussi ajouter : s’informer aussi par les médias alternatifs et ne pas s’abrutir avec les MSM propagandistes.


    • Spartacus Spartacus 10 décembre 2015 10:02
      Les vilains sont les riches. Et vas y qu’on confond richesse et valeur à tour de bras....Tellement simpliste la vision du gauchiste.

      Les gauchistes sont des gens limités qui n’envisagent l’économie qu’en valeur absolue et la richesse comme un gâteau à périmètre fixe.

      Cela donne des gens jaloux et qui croient que l’argent se gagne au détriment des autres et donne des philosophie de vie ou il ne peut y avoir de solution que de vivre du travail d’autrui.

      Ignares du processus de richesse ils dissertent sur la confusion entre richesse et valeur. 

      Les riches qu’ils haïssent, en général sont souvent plus endettés que beaucoup. Drahi la 10eme fortune de France, sa société SFR est plus endettés que son chiffre d’affaire.


      Quand un client achète 10€ de pub sur Facebook, Zukerberg ne vole personne.
      Lui empoche 10€ et le client à 10€ de publicité.

      La ou il n’y avait rien la richesse a été crée par le riche et personne n’est devenu plus pauvre. 
       Il n’y a pas "partage, mais création.

      • foufouille foufouille 10 décembre 2015 10:21

        @Spartacus
        10€ de pub, ça existe pas ignare


      • bourrico 7 10 décembre 2015 11:45

        @Spartacus

        Première phrase : Une calomnie et une injure.

        Voilà tout l’argumentaire de Spartabêta

        Et ensuite le perroquet embraye sur le seule qu’il sache faire : réciter son dogme issu de son petit livre rouge.
        Ce type à un QI d’amibe.

        Continue à me faire rire. smiley

      • Ady 10 décembre 2015 12:13

        @Spartacus

        Oui oui, le discours qui refuse de voir les oppressions économiques ^^
        Gauchiste, je pense pas. J’me considère largement individualiste pour ne pas choper cette étiquette smiley

        Et sinon, concrètement, des idées précises à améliorer ou c’est tout l’article que tu rejettes en bloc ?


      • Spartacus Spartacus 10 décembre 2015 14:13

        @Ady


        Non l’article est bien développé sur le début d’article, mais faux sur les responsabilités ou la compréhension de l’économie.

        Pas d’accord sur les affirmations en gras du type « c’est le business qui mène la danse avec l’aval des politiques. »
        En fait c’est l’inverse. C’est le politique qui mêne la danse avec l’aval du business. Les entreprises n’ont jamais le pouvoir de loi ou d’inviter dans une grand messe étatique. Les entreprises citées sont majoritairement des entreprises d’état et de marchés connivence avec les politiciens. La dance est bien menée par le politique, car c’est lui qui in finé a pouvoir de décision contractuel de signer ou refuser une présence ou un marché.

        Pas d’accord sur la richesse confondue avec la valeur. Classique manipulation généralement gauchiste qui ne supporte pas d’avouer que le riche est utile à la société.

        Et pas d’accord avec le mode de vie médiéval et pourri misérabiliste proposé à la fin. 
        La monnaie d’état. Contre. 
        Au contraire privatiser la monnaie et mettre fin à son monopole d’émission. L’utiliser comme un consommable et utiliser celle au meilleur rapport qualité/prix.
        Revenu de base. Contre le mot qui détruit la notion d’effort dans toute la société et son acceptation. Impôt négatif est préférable.
        Education. Oui et non réponse trop longue. On travaille pour gagner de l’argent et dans une économie de marché le travail est utilitariste comme social.
        Sur-consommation. Consommer c’est bien. Si t’en veut pas t’es pas obligé d’acheter.
         





      • nadi nadi 10 décembre 2015 14:19

        @Spartacus

        « le riche est utile à la société. »

        Quand un riche est plus riche qu’un état ce n’est pas de l’utilité c’est du vampirisme !


      • pemile pemile 10 décembre 2015 14:40

        @Spartacus « le riche est utile à la société. »

        Si on l’oblige à tout dépenser smiley


      • HELIOS HELIOS 10 décembre 2015 15:49

        @Spartacus

        ... les gens jaloux ? Spartacus, vous avez un peu voyagé un jour. les gens sont jaloux quand l’écart entre ceux qui ont et ceux qui n’ont pas est insoutenable. cela génère aussi du vol et de la délinquance.

        ... le travail des autres ? mais c’est la vie, c’est l’intelligence qui commence dans la cellule familiale où tous les membres profitent du travail des autres. il n’y a pas de monnaie d’échange évidement mais une fois étendue a l’ensemble de la société, c’est le fondement même d’une civilisation que de partager avec équité, par avec prédation !

        ... Les riches plus endettés ? combien il y a de pauvres qui souhaiteraient être endetté....

        ... a quelques détails prés, la création doit enrichir l’ensemble de la société et être partagée. Si ce n’est pas le cas, cette création de richesse n’en est pas une, c’est juste du bruit de fond....

        Par respect a votre personne, qui se trompe, évidement, je ne vous traiterai pas de sombre crétin, mais il en faut de peu.... reprenez vous s’il vous plait...



      • HELIOS HELIOS 10 décembre 2015 15:51

        @HELIOS
        ... « par predation »... non j’ai ecrit « pas avec prédation ».


      • Ady 10 décembre 2015 16:48

        @Spartacus
         Ah oui, décentraliser totalement la création de monnaie, ça me semble d’autant mieux, j’avais d’ailleurs lu sur ce sujet smiley Dans même tête c’était équivalent à « domaine public », mais c’est trop ambiguë, tu fais bien d’en parler. Je devrai préciser que je ne milite pas pour que la monnaie soit dans les mains du gouvernement :-P

        Dommage que tu passes ton temps à réduire les idées proposer, à les dénigrer en parlant de vie au Moyen-Age par exemple. A part jouer avec l’arrogance de ton ego, et réduire l’impact’ de ton message, je ne comprends pas l’intérêt.

        Et oui, je défends ici une éthique subjective, personnelle, afin de mettre en cohérence mes critiques sociales et la mise en pratique de mon éthique de vie. Considérant que notre niveau de vie est trop élevé, blindé de gadget, je remets beaucoup de ces désirs camouflés en besoins en question. Ce qui ne veut pas dire que je souhaite la fin de la technologie....


      • riorim riorim 12 décembre 2015 18:03

        @Spartacus
        Ah, Spartes accuse, j’ai un truc pour toi :


      • riorim riorim 12 décembre 2015 18:08

        @Ady
        Chouette article, bien documenté qui me rappelle la déclaration d’Abya Yala de 2009


      • riorim riorim 12 décembre 2015 18:11

        @Ady
        Et puis aussi ceci, le film Demain !


      • julius 1ER 12 décembre 2015 18:51

        « le riche est utile à la société. »
        @nadi

        Spartacus a besoin d’Avox à des fins thérapeutiques, c’est un cas compliqué il est atteint de paranoïa aigue, il voit des gauchistes et des marxistes partout, aussi il ne faut pas trop prêter attention à ses délires .... au gré des forums son cas s’aggrave, je pense qu’on arrive au stade terminal de la maladie..

      • foufouille foufouille 10 décembre 2015 10:22
        • Réduire progressivement toutes ses dépenses  : loisirs, logement, gadgets, ...
        • Boycotter les marques qui travaillent sans éthique (c’est un pouvoir très puissant totalement ignoré par la majorité d’entre nous...)
        • Supprimer l’impact des publicités dans son cerveau pour éviter que nos désirs se transforment en besoins.
        • Investir dans des outils permettant de gagner en indépendance alimentaire et énergétique. Se renseigner sur le concept de “Base Autonome Durable”.
        • Quitter progressivement sa Banque et ne plus souscrire à des crédits d’argent-dette.
        • ...

        queue des trucs que le simple sans dents ne peut faire



        • julius 1ER 12 décembre 2015 18:33
          • Réduire progressivement toutes ses dépenses  : loisirs, logement, gadgets, ...
          @foufouille

          c’est Coluchien "Dîtes-moi ce que vous voulez .. ..je vous dirai comment vous en passer !!!!

          il parlait des politiques !!!

        • colere48 colere48 10 décembre 2015 11:50

          Ne pas se déplacer pour voter est un acte d’incivisme quoiqu’en disent les « beaux » penseurs !


          D’autant que les votes « blanc » sont désormais comptabilisés séparément (reste à obtenir leur validité d’expression , on pourrait ainsi annuler une élection où les offres sont trop pourries)

          Sa signification est clair : aucun des choix proposés ne me convient , point barre.
          Mais je l’exprime, je ne suis pas autiste civique.


          • Ady 10 décembre 2015 12:15

            @colere48

            Vivement qu’ils soient comptés comme exprimés, et pas que comptabilisés comme de la poudre aux yeux. Je retournerai alors voter, blanc. smiley


          • oncle archibald 10 décembre 2015 16:37

            @colere48 : absolument d’accord !

            Ceux qui ne sont pas allés voter ont simplement dit qu’ils se ralliaient à l’avis de la majorité, c’est ça la réalité de notre constitution. C’est encore plus vrai pour ceux qui ne jugent pas nécessaire d’aller se faire inscrire sur les listes électorales et qui disent la vie publique je m’en fous totalement faites ce que vous voulez.

            Autant je respecte ceux qui sont allés dire « aucune offre ne me convient » en votant blanc ou nul, autant je méprise ceux qui s’abstiennent et n’ont à mes yeux aucun sens civique. Ils participent à l’assassinat de la démocratie, qui comme le disait Winston Churchil est « le pire des régimes politiques à l’exception de tous les autres ».

            Le jour ou nous serons sous dictature ils seront les premiers à gueuler sans même se rendre compte qu’ils sont la cause première du désastre. la démocratie mérite sérieux et respect, autant de la part des simples citoyens votants que des politiques qui aspirent à exercer les responsabilités. Si ni les uns ni les autres ne jouent le jeu, ce qui me parait être le cas, c’en est fait de la démocratie, elle va mourir.

            J’espère que cette élection merdeuse aura au moins pour effet de secouer le corps électoral et de lui faire prendre conscience qu’il doit absolument exercer son droit de vote. Vous imaginez le tsunami si tous ceux qui se sont abstenus étaient allé voter blanc ? Plus de la moitié des Français qui se déplacent pour dire merde au gouvernement et aux partis politiques dominants.

            C’est alors qu’on aurait pu dire que le premier parti de France est celui des mécontents et il aurait été impossible que la vie politique continue comme avant alors que Lundi, après les imprécations d’usage, la routine mortifère reprendra ses droits.


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 décembre 2015 19:33

            @Ady
            Il a dû vous échapper qu’il n’y a avait pas au premier tour, que les 3 bandes de clowns que les médias nous servent depuis plus de 30 ans....
            Il y avait 8 ou 10 listes, des écologistes, Lutte ouvrière, l’ UPR et d’autres.
            Si les abstentionnistes au 1er tour avaient voté massivement pour d’autres listes, nous serions aujourd’hui débarrassés des trois encombrants.


            Au 2e tour, il ne reste que les 3 faussaires, c’est bonnet blanc et blanc bonnet.
            Les Traités européens s’imposeront à tous, aussi bien au faux Parti national, qu’aux faux Socialistes, ou faux Républicains...

          • hervepasgrave ! hervepasgrave ! 10 décembre 2015 21:24

            @colere48
            Bonsoir, désolé de ne pas être en accord,voter et arrêter de voter à un sens.
            La première raison,a terme nous aurons comme renseignement le nombre des forces en jeu.Autant dire ceux qui permettent que la roue tourne indéfiniment.
            C’est une révolution pacifique ,la voie est longue ,mais le résultat sera à la clé. Quand bien mêmes les indécis,les qui s’en foutent aujourd’hui ,verront qu’il y a un pouvoir sans majorité ,mais visible comme une grosse pustule au bout du nez.
            Pour l’instant de toutes les manières,cela ne change rien.Oui la solitude s’installe doucement.Cela fait peut-être peur. Ils se feront des peurs tout seul.
            Les comportements changent.Ne vous plaigniez pas c’est pacifique.A moins de vouloir une révolution colorée ? C’est idiot, ce que je dis ,non un constat.
            Mais pour vous faire plaisir il reste encore beaucoup de personnes qui s’en contre-foutent.Il faut regarder les gens qui ont déjà voté et qui ne votent plus,voila !un renseignement utile.Et cela doit être
            référencé,décortiqué sans que vous ne le sachiez.


          • Miville Miville 11 décembre 2015 06:25

            @oncle archibald


            Il y aurait une autre façon de dire merde au système démocratique gangrené actuel : voter pour une plateforme visant sans aucune autre forme de broderie à remettre au trône le successeur légitime actuel des Bourbons et à restaurer l’Ancien Régime politique exact d’avant la Révolution, le régime économique exact d’avant Turgot, et le régime de censure intellectuelle catholique d’avant Voltaire. Cela demanderait de se référer à une structure ecclésiastique invalidant le Concile VII et toutes les nominations effectuées par la suite. La montée d’un tel vote de désespoir ferait réfléchir plus d’un républicain sur les conséquences de sa conduite politique méprisable et méprisante à l’endroit du peuple qui jadis se battit pour lui permettre de parler en tant que son représentant responsable.

          • Ady 11 décembre 2015 10:50

            @Fifi Brind_acier

            Oui, c’est ce qu’on nous dit depuis des décennies. « Sinon votez pour les petits qui finiront bien un jour par grandir ». Le constat actuel ne va pas du tout dans ce sens ^^

            Ca ne change rien, la finance est au dessus. Cf la Grèce encore une fois pour les sceptiques.


          • jeanpiètre jeanpiètre 11 décembre 2015 17:22

            @colere48
            lol le bulletin blanc doit être réglementaire, dimensions, grammage , et n’est pas fournit dans les bureaux de votes ,il est fort à parier qu’un vote blanc sur 2 finisse dans la case nul, non exprimé.

            j’espère que vous avez bien prévu votre petit découpage pour dimanche.

          • julius 1ER 12 décembre 2015 19:01
            C’est alors qu’on aurait pu dire que le premier parti de France est celui des mécontents et il aurait été impossible que la vie politique continue comme avant alors que Lundi, après les imprécations d’usage, la routine mortifère reprendra ses droits.

            @oncle archibald

            c’est là que réside la fiction ... l’homo-abstentionnicus n’est pas un« front national uni » et uniforme il y des centaines de raisons de s’abstenir aussi pas de programme pas d’unité, le manège peut durer encore quelques centaines d’années..... je dirai idem pour le vote blanc !!!

            quand à parler de Tsunami si les gens votaient massivement Front de Gauche au premier tour ce serait un Tsunami avec les risques en moins !!!!

          • smilodon smilodon 12 décembre 2015 20:15

            @oncle archibald : Le « vote » c’est d’abord le « choix » !... En « Nord pas de calais », plus de choix pour les électeurs d’obédience socialiste !... En PACA non plus !... Manu a décidé de « sucer » ses pires ennemis !.. Qu’il les « suce » !.. C’est son choix !... Venant de lui, je comprends !... Mais que des citoyens « d’obédience » socialiste suce n’importe qui parce que « Manu » leur demande !!!... Là, ça me laisse sans voix, moi qui n’ai jamais « sucé » personne !... J’avais voté François en 1981. Depuis, j’ai plus jamais voté pour le « ps » !.... Si je devais compter sur des gens pour me défendre, le jour où je suis dans la mouise, j’aimerai mieux avoir des copains « FN » que des copains « PS » !.... Des gens qui font demi-tour en plein milieu de la bagarre, non merci !.... Le « PS » est vraiment un parti de « pleutres » !... Bien content d’être « autre chose » que « ça » !... Des « jean-foutres » !...Adishatz.


          • gogoRat gogoRat 10 décembre 2015 12:46

            Très bonne question ...
            à laquelle je tenterai pourtant de répondre en envisageant cette autre question :
            ’ Si on vise à une démocratie, on fait quoi ?’ (Qu’on aille veauter ou pas, d’ailleurs )
             
             L’expression suivante donnera la clef d’une piste pourtant connue, et bizarrement snobée :
            ’ Ils [la majorité des adultes] ne voient pas en quoi leur pouvoir est pris en compte ’
             
             Cette expression sous-entend, sans le vérifier, que ces adultes disposent d’un pouvoir. Mais alors, si ce pouvoir existe, quel peut-il bien être ?
            (Intéressant et significatif de constater que l’expression utilise le mot ’pouvoir’ et non pas ’vote’ !)
             Car, en effet, quand on se reporte à la signification profonde et étymologique de ’démocratie’, n’est-il pas question de pouvoir du peuple ? 
             
             Remarquons alors simplement un fait tout bête. Quelle est la source première de tout pouvoir ?
             La force armée ? L’idéologie dominante ? Les artifices de l’économie et de la finance ?
            ... ou plutôt, bien en amont de tout cela, la puissance du verbe ?!
             Le blabla ! La parole ! 
             Donnons-en pour preuve l’étymologie du mot qui évoque le plus immédiatement le pouvoir politique :
            dictateur ! C’est à dire celui qui parle !!
             
             Accordons donc à chaque citoyen, en permanence, un égal poids officiel d’expression publique !
            ( cf piste exposée dans le profil de Gogorat )


            • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 10 décembre 2015 13:00

              @gogoRat
              « Ce qu’on entend par la volonté de tous, c’est celle de quelques-uns, formée, imposée, régnante dans certaines conditions déterminées par la force des choses et la nature du régime. »

              A. Cochin


            • malko malko 10 décembre 2015 15:13

              SI ON NE VOTE PAS, ON FAIT QUOI ?


              On court s’acheter de la vaseline grecque en pack de 12

              • oncle archibald 10 décembre 2015 16:42

                @malko : la vaseline grecque est d’excellente réputation, vingt cinq siècles d’expérience !


              • Le421 Le421 10 décembre 2015 20:11

                @oncle archibald
                Fournisseur officiel de Philippot (d’échappement) !!  smiley


              • sirocco sirocco 10 décembre 2015 20:28

                @malko

                Non. On prend des piques, des machettes et on descend dans la rue.
                Il y a eu un précédent en France, rappelez-vous : c’était il y a un peu plus de deux siècles...


              • malko malko 10 décembre 2015 20:50

                @sirocco

                Pas besoin de remonter si loin : en 68 avec des pavés et des cocktails molotov, suivis de grèves générales, les patrons ont eu tellement la chtouille que tous les salaires minimum ont été augmenté de 35% + d’autres choses encore ( accords de Grenelle ).

              • Le chien qui danse 10 décembre 2015 18:01

                P’tin ça devient d’un chiant ces réactions anti abstentionniste. On finit par se demander ou sont les vrais fossoyeurs de démocratie, ceux qui ne vote plus ou ceux qui vote.

                Le bouc émissaire fait encore son apparition.
                A longeur d’émission, d’articles, de commentaires tous se jugent, se toisent, s’invectivent, s’insultent, mentent, abusent, trichent, déforment, exploitent, pour cacher la réalité des combines provocant une réaction épidermique chez celui qui écoute, se devant de faire un choix et c’est ce dernier le responsable de la décadence de la démocratie représentative et de la montée des populismes !!
                Mais on peut dire aussi que ceux qui ne sont pas écoeuré par ce spectacle affligeant et dangereux (on peut se faire asssassiné en allant boire une bière à un concert je vous le rappelle) ne sont que des lobotomisés plus capable de la moindre réaction humaine et citoyenne. Quoi ! ce ne sont pas vos enfants qui sont au chomâge, en echec scolaire, parti faire le djihad, assassinés dans un bar, exploité comme des esclaves, abusé par leur naïveté ou leur candeur ? a ok alors je comprend... l’abstentionniste est le coupable idéal.


                • HELIOS HELIOS 10 décembre 2015 18:13

                  @Le chien qui danse

                  Tous ceux qui sont anti-abstentionistes, sont en fait des manipulateurs. Ils savent que l’abstention favorise le FN, donc il ne faut pas s’abstenir. si c’était l’inverse, l’abstention retrouverai tous ses avantages....

                • Le421 Le421 10 décembre 2015 20:01

                  @HELIOS
                  L’abstentioniste favorise le FN... Ouais.
                  Les autres neuneus aussi si on va par là.
                  Si on ne vote pas, on ne vote pas contre le PS, donc, on le favorise.
                  CQFD


                • Le chien qui danse 10 décembre 2015 18:06

                  Et puis je signale qu’il y a une tentative de refonder la constitution pour une nouvelle république, certes ça n’est pas forcément simple mais c’est d’initiative populaire, alors quoi faire ? ben on sait, faut juste arrêter de se carresser le nombril en sortant ses « bonnes analyses de celui qu’à tout compris » : salaud d’abstentionniste... et tuer le père...


                  • Le421 Le421 10 décembre 2015 20:10

                    @Le chien qui danse
                    Problème.
                    Cette initiative (que je soutiens, M6R) est issue de la gauche française.
                    Donc, caca, ça pue, beurk !!
                    Ces abrutis veulent que ça change, ils votent FN !!
                    Des abrutis...


                  • Vipère Vipère 10 décembre 2015 20:43

                    @Le421

                    Vous êtes un menteur, vous n’êtes pas de gauche et vous insultez les véritables socialistes qui n’ont aucun représentation politique.

                    Pourquoi ? le parti qui se fait appeler le PS de gauche, n’a appliqué aucune mesure de gauche que des socialises et citoyens français dignes de ce nom étaient en droit d’attendre !

                    Valeurs de gauche des solfériniens ? des valeurs ultra-libérales.

                    Tous des pro-libéraux avec des valeurs droite, donc une seule et même formation qui occupe des places confortables dans les régions et au niveau national en faisant semblant d’être des adversaires lors des élections, alors qu’ils se partagent la France depuis 30 ans.

                    Tous d’accord pour nous fourguer l’Europe et sa prétendue prospérité, par violation du référendum.

                    Gauche et droite, une seule et même formation politique : une oligarchie qui se croit propriétaire de la France et qui ne veut pas céder les places, allant jusqu’ à violer la constitution garante de la pluralité de l’expression du suffrage des électeurs.

                    L’oligarchie, un seul et même parti non démocratique que vous voulez reconduire ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Ady


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès