Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Un monde sans argent, utopique ou possible ?

Un monde sans argent, utopique ou possible ?

Un monde sans argent ? impossible me diront la plupart comment quantifier les transactions quelles qu’elles soient ?

Impossible ? peut-être pas : Pour cela un concept fondamental doit être introduit et quantifié rigoureusement : celui de l’utilité sociale de l’individu ou d’un groupe d’individus.

Pour un individu, son utilité sociale est généralement quantifiable par un certain nombre de paramètres au rang desquels principalement :

- l’importance du métier de l’individu pour la sauvegarde de la santé physique, mentale, morale et spirituelle d’un nombre déterminé d’humains (idem pour les entreprises ou administrations ou services publics)

- le nombre d’années d’études et de formation qu’il a fallu faire pour obtenir ce métier

Qui pourrait décider du premier point ?

Par exemple un référendum unique dans lequel serait demandé à la population tous les 7 ans (7 est le chiffre idéal dans la symbolique) sur une échelle de 1 à 7 le ressenti sur l’importance de plusieurs centaines de métiers. Les autres métiers étant assimilés au plus proche de cette liste.

Le dépouillement de ce référendum permettra donc de noter les métiers sur une échelle de 1 à 7 avec pondération à étudier entre le référendum et le nombre d'années d'études et de formation qu'il a fallu pour faire ce métier (l'idéal serait une pondération 50/50 entre le vote et le nombre d'années de formation et études nécessaires, exemple :

- les métiers liés à la médecine seraient à l’échelle 5 ,

- les métiers liés à la sécurité des biens et des personnes idem,

- les métiers de l’information au niveau 3,

- les métiers liés à la sauvegarde de l’environnement au niveau 4

- les métiers artistiques au niveau 1

- les sportifs au niveau 1,

etc.

Ne prenez pas ça pour un jugement de valeur de ma part c’est juste un exemple bidon.

Mêmes dispositions pour les entreprises, administrations et activités générales.

A l’issue de ce référendum, chaque métier recevrait donc sur les cartes professionnelles une certaine couleur de l’arc en ciel qui donnerait accès à ses détenteurs SANS ARGENT (l'argent n'existe plus dans ce monde)  à des biens de consommation du plus petit au plus grand classés eux aussi en 7 gammes : du bas de gamme au luxe, et ce de la pomme de terre à la maison ou au bateau de luxe (par exemple), en passant par tout les types de téléviseurs de voitures du pot de yaourt à la ferrari etc.

Les chômeurs classés au niveau zéro auraient juste le minimum vital : manger et boire bas de gamme, un toit bas de gamme, un seul scooter 50 cm3 par foyer, un vélo au maximum pour chaque membre de la famille, transports en communs bas de gamme, et tout le reste à l’avenant, finis les SDF.

Des membres d’une commission nationale dont les membres tourneraient tous les 7 ans (élus par la population) staturaient à l’année sur qui à droit à quelle couleur pour les individus ou les sociétés demandant un changement de niveau. leurs cogitations sont publiées dans les journaux.

Les couleurs ne sont pas fixées une fois pour toute, par exemple si un artiste dont le métier côté à l’origine au niveau 1 arrive à justifier que ses œuvres sont appréciées d’un certain nombre de gens la commission peut annuellement décider de lui faire monter un niveau, puis un autre etc.

En sens inverse par exemple un chercheur côté à l’origine au niveau 5 qui ne produirait rien d’utile socialement (décidé par branche professionnelle et par entreprise de plus de 500 membres tout les 7 ans également) verrait son niveau baisser d’un cran tout les 7 ans. De la même façon dans tous les métiers une commission par branche staturait sur l’utilité sociale effective de untel ou untel, avec possibilité de recours public au niveau national.

Les vols n’auraient tout à coup plus d’utilité puisque les biens de consommation ne sont accessibles qu’avec la production règlémentée et sécurisée de la carte professionnelle exhibant une des 7 couleurs de l’arc en ciel et plus aucun argent n’est en circulation.

Qu’en est-il des crimes, infraction et autres délits ?

Les crimes sont passibles de la prison comme maintenant.

Les délits renvoient avec une carte du niveau zéro (celle des chômeurs) pendant un temps déterminé par délit (un mois minimum).

De même les entreprises sont classées de 1 à 7 par la population selon leur utilité sociale de sorte à pouvoir disposer elle aussi de biens et d’équipements dans une gamme de qualité de 1 à 7.

Les quantités de biens consommés seront quantifiés (et donc limités) et sécurisés sur la carte professionnelle par couleur de l’arc en ciel.

Chaque RH d’entreprise ou d’administration pourra annuellement décider de monter ou baisser la couleur de la carte professionnelle d’un individu avec droit de regard de la commission nationale et droit de recours de l’individu.

Finis les vols (ou presque) Finis les banques, finis les paradis fiscaux, finis les abus financiers en général, finis les SDF.

Enfin j’espère……lol !


Moyenne des avis sur cet article :  1.77/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

67 réactions à cet article    


  • Stof Stof 12 avril 2013 13:00

    Et comment j’achète mon shit avec ton système ? Le cash c’est la liberté.


    • Le péripate Le péripate 12 avril 2013 14:39

      Ultralibéral va.....


    • aura aura 12 avril 2013 17:04

      plus de shit mon pot... en echange UNE TETE LIMPIDE ABSOLUMENT LIMPIDE... LUMIERE...NE VOUS LAISSEZ PLUS MANIPULES... AVEC LE SHIT ILS VOUS ACHETTENT...


    • aura aura 12 avril 2013 17:06

      L ’ULTRALIBERAL mon pot, veut de l’ARGENT... pas sa disparition... sans ARGENT ilS ne peuVENT plus exercer LEURS ULTRALIBERALISME...


    • aura aura 12 avril 2013 17:13

      LA SEULE PHRASE QUI EST VALABLE et nécessaire EST LA DERNIÈRE :

      «  »Finis les vols (ou presque) Finis les banques, finis les paradis fiscaux, finis les abus financiers en général, finis les SDF.«  »"

      en reste n’est même pas IDÉAL !


    • Trashon Trashon 13 avril 2013 12:07

      @ stof

      Tu le fais pousser toi même, il n’en sera que meilleur smiley


    • jean29 3 novembre 2013 16:11

      Non je ne pense pas que le cash soit la totale liberté. Si vous regardez un petit peu autour de vous, toute la misère de l’homme (même au sens de liberté) vient de l’exploitation, en exagérant un peu, des « pauvres » par les « riches » et par un UNIQUE moyen : l’argent.


      Notre société actuelle a dénué un aspect fondamentale de l’Homme : la confiance. En effet, où voyez-vous dans ce monde une confiance entre les gens ? L’argent conduit au besoin de possession, qui conduit à la méfiance de se faire voler,... Et d’un autre côté, on nous éduque dès que nous sommes nés à acquérir et à posséder le plus possible. Regardez le nombre de gens dont leur rêve d’enfance est de devenir riche, qui feraient n’importe quoi pour gagner 10000 euros en plus (après ça dépend de nos valeurs) ou même qui se forcent à faire tel métier parce qu’il a un meilleur salaire alors que depuis tout petit il veut faire pompier !
      « Une vie réussie est un rêve d’enfant réalisé » (Janine Boissard)

      Ce dont l’article ne parle pas, c’est la confiance entre les être humain et la bonté de l’Homme. Ainsi moi je pense que chacun doit faire un métier pour produire un bien ou un service gratuitement pour les autres. Les gens lui font confiance pour son travail et il fait confiance aux autres pour lui donner des biens et des services dont il a besoin. Par exemple, un boulanger va mettre son savoir faire au service des personnes de son village ou son quartier et pour le remercier le maçon va l’aider à rénover sa maison et même s’il ne donne rien qu’un remerciement (mot qui est devenu tellement rare dans nos sociétés...) . L’erreur de notre société a été de partir sur un échange égalitaire (je te donne ça mais en échange tu me donne l’équivalence en...) Ce n’est absolument pas la confiance, c’est un marché !! Il a existé des sociétés ou l’argent n’existait pas et elles ont très bien fonctionné !

      L’idée que je donne n’est qu’une base et non un modèle smiley chacun peut ajouter une idée, un commentaire...
      Je sais que sa peut paraître très utopique mais l’Homme n’est absolument pas mauvais et il peut donner sa confiance. Tout est possible si chacun y met du sien. Il faudrait peut-être d’abord tester une telle société à petite échelle (un village par exemple) et pour un certain temps. Les personnes garderaient leur compte en banque mais l’argent en circulation serait enlevé. Beaucoup de personnes seraient prêtent à plaquer leur boulot (à cause d’une pression dans le milieu professionnel assez incroyable... ) cependant la peur de l’exclusion sociale et du manque de revenu le leur interdit. Tous problèmes de notre société actuelle seraient quasiment résolus : renforcement de la cohésion sociale (solidarité), réflexions sur les problèmes environnementaux, amélioration du moral des personnes, moins de criminalité, renforcement de la proximité, plus de corruption, éducation permettant de porter un regard critique et non naïf et suiveur... Je n’y voit que des avantages !!
      Je ne vous cache pas que cela nous conduirait à un mode de vie plus simple et peut-être il serait intéressant de développer l’autosuffisance (vivre sans importation de produit) pour un meilleur respect de l’environnement. Si une crise survient, cette population sera épargné.
      Si vous voulez plus d’informations, j’avais trouvé un autre article : http://www.worldsocialism.org/noneng/fre2.php (je ne partage aucune opinion politique ni sectaire smiley , c’est juste la volonté de créer un monde meilleur qui m’a fait réfléchir sur un société ou l’argent n’existerait pas)
      En espérant vous avoir fait réfléchir,
      Bonne journée !

    • nouveaumondeon 30 juin 15:09

      @jean29
      Je suis complètement d’accord avec vous ! Quand on y pense vraiment 5 min un monde sans argent coule de source. les Hommes ne sont pas naît pour posséder ou gagner plus ou moins d’argent mais pour se réaliser ! Tout le monde pourrait travailler au service des un et des autres sans compter ou calculer nos dettes. Chaque personne serait à sa place en vivant en harmonie ensemble. L’argent nous pousse au stress, à l’angoisse, au pouvoir, à la possession, la guerre l’arrogance, la naïveté, la jalousie ...Un monde sans argent serait un nouveau monde dans lequel le savoir faire, l’échange , le respect, la liberté, la solidarité la fraternité, la créativité, la justice, l’éducation serait au coeur de notre quotidien finalement ne serions nous pas heureux et en paix avec la vie que nous mènerons, construite de bon sens ? pour ceux qui pense que l’argent enlèverait le goût de la compétition, êtes vous vraiment des challenger ? pensez vous vraiment que les challengers ne trouve pas des challenges qui n’ont pas de lien avec l’argent. l’argent n’est pas un but mais un moyen. Pour ceux qui pense que l’argent est le but de la vie éteignez votre télévision, sortez regarder les gens vivre allez vous balader retrouver un peu de bon sens. demandez vous si votre vie est épanouissante, si tout les choix que vous avez faits était vraiment les vôtres.

      Soyons au delà de ce que nous avons toujours vu et vécu reconstruisons un nouveau monde ensemble ! C’est possible ! 

    • devphil30 devphil30 12 avril 2013 13:44

      Un minimum de motivation par l’argent me semble être moteur dans la société.


      Je vois mal un chirurgien être motivé par des urgences et des interventions journalières très nombreuses si il est au niveau bas de votre échelle et qu’il ne peux pas décompresser.

      L’argent pour tous n’est pas la solution mais votre solution n’est pas bonne

      Philippe 

      • lulupipistrelle 12 avril 2013 15:24

        Fatale erreur.

        Mon beau-frère chirurgien spécialiste a laissé tomber sa riche clientèle de rombières à deux rivières de diamants (c’était à Anvers) et est parti bosser pour la Croix-Rouge pendant 7 ans, pour un salaire mensuel équivalent à 500 FF. 
        Il a arrêté cette vie, lorsqu’il a décidé de fonder une famille avec ma soeur ( rencontrée dans un hôpital du CICR d’ un pays en guerre)... Alors, il a choisi d’exercer dans un Hôpital de province, dans une des régions les plus défavorisées de France. Ces diplômes sont parmi les plus prestigieux d’Europe, il a été formé dans 4 pays différents, il a toutes les qualifications qui lui permettent d’exercer en France, et cette humble carrière est un choix délibéré. 

        Donc ce n’est pas le fric qui motive tous les chirurgiens. La vocation, est-ce un mot obscène ? 

        Sinon, moi aussi je pense que le cash , c’est la liberté. 

      • foufouille foufouille 12 avril 2013 15:44

        c’est plutot rare
        rien que le generaliste qui ne fait oas que prendre ta tension, est plutot rare


      • robin 12 avril 2013 20:16

        Un chirurgien c’est au moins 6 ans d’études, alors même une majorité de gens votaient pour les mettre au niveau 4, la pondération du nombre d’années les laisserait au moins au niveau 5, et rien n’empêche qu’ils progressent au niveau 6 si vous avez bien lu les couleurs ne sont pas fixes une fois pour toutes pour chacun


      • lulupipistrelle 13 avril 2013 13:05

        Un chirurgien spécialiste c’est plutôt de l’ordre de 12 ans d’études et plus. 


      • lulupipistrelle 13 avril 2013 14:38

        PS : un bon chirurgien, comme un bon gynéco, ne le reste qu’en pratiquant beaucoup... donc il est impossible de diminuer leur temps de travail... Dans le cas de mon beau-frère, ce sont des opérations de 8 h d’affilée, plusieurs fois par semaine, avec le suivi opératoire... il fait 72 h par semaine. Comment rémunérer cette surcharge ? 


        Sinon, votre idée de couleur me fait marrer...
        Vous n’avez jamais exercé une activité indépendante, où l’offre et la demande sont deux choses différentes, parce que le talent personnel fait toute la différence... Il n’ y a pas d’égalité : les meilleurs sont débordés, les autres attendent le chaland.. Pour avoir une charge de travail supportable, les plus appréciés font une sélection en augmentant leur tarif... et ça votre système n’en tient pas compte. 

      • Franckledrapeaurouge Franckledrapeaurouge 12 avril 2013 17:10

        Bonjour,


        Il suffit de bien réguler la monnaie, la faire gérer par les États qui eux seront contrôlé par le peuple et les problème disparaîtrons. L’avantage de la monnaie et qu’elle facilite réellement les échanges, donc on doit en garder une.

        Cordialement

        Franck

        • robin 12 avril 2013 20:21

          Bonjour, 


          « Il suffit...... » sauf que ça n’a jamais marché l’homme étant ce qu’il est ....vénal !

        • Franckledrapeaurouge Franckledrapeaurouge 13 avril 2013 00:43

          Bonsoir Robin,


          Il nous suffit de mettre en place les moyens de controle nécessaire. La constitution nous le permet, qu’attendons nous ?

          DE LA SOUVERAINETÉ

          Article 2 

          La langue de la République est le français.

          L’emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.

          L’hymne national est la « Marseillaise ».

          La devise de la République est « Liberté, Égalité, Fraternité ».

          Son principe est : gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple.

          Article 3

          La souveraineté nationale appartient au peuple qui l’exerce par ses représentants et par la voie du référendum.


        • atari 12 avril 2013 17:33

          Le titre m’a de suite donné envie de lire l’article...un monde sans argent : séduisante idée !
          Par contre, pour ma part, un monde sans argent impliquerait la suppression de tout ce dont il est responsable : esprit de compétition, stress lié aux pressions afin de faire un maximum de profit, hiérarchisation, mépris de l’autre, et j’en passe...
          Le système proposé ici supplante l’argent, mais ne change pas en profondeur le fonctionnement de la société de manière générale (l’esprit de compétition, le stress, etc..., provoqués par le besoin de gravir les échelons, restent toujours et encore les conséquences du système).
          En gros, j’ai l’impression que le système décrit dans l’article ne changerait pas fondamentalement les choses.


          • Le printemps arrive Le printemps arrive 12 avril 2013 21:10

            Et si nous changions notre propre rapport à l’autre sans esprit de compétition, peut-être que le rôle de l’argent diminuerait jusqu’à devenir nul et non utile.

            J’ai donné des graines de cucurbitacées autour de moi à ceux qui le désiraient, ils les ont semé, mangé, offert, il y a eu des heureux et pour cela l’argent a été inutile.


          • loco 12 avril 2013 17:47

              Bonsoir, 


             « esprit de compétition, profit max, hiérarchisation, mépris de l’autre » ... comment ces fondamentaux du monde présent (même si ce n’est pas un cadeau !) se manifesteraient-ils alors ? 

              le refus de l’usage de l’argent suffirait-il à faire naître un Homme nouveau ?

            • atari 12 avril 2013 18:05

              Bonsoir loco,

              Pour moi, le refus de l’usage de l’argent ne suffirait pas, bien sûr, à faire naître un homme nouveau. D’ailleurs, j’ai bien précisé cette idée dans mon post ("Le système proposé ici supplante l’argent, mais ne change pas en profondeur le fonctionnement de la société de manière générale (l’esprit de compétition, le stress, etc..., provoqués par le besoin de gravir les échelons, restent toujours et encore les conséquences du système)").


            • Le printemps arrive Le printemps arrive 12 avril 2013 21:14

              C’est à l’homme nouveau de refuser l’usage de l’argent. Cela ne se fera pas du jour au lendemain, mais avoir l’objectif de se passer d’échange monétaire nous mènera dans des contrées inimaginables pour certains.


            • Guy Liguili Guy Liguili 12 avril 2013 18:32

              L’argent a bien des défauts mais, sans argent, un accordeur de pianos serait obligé de chercher un boulanger possédant un piano et désirant le faire accorder à chaque fois qu’il voudrait manger une baguette ou un pain au chocolat (idem pour la viande, la location d’un appartement ou se procurer un billet de train).


              • Le printemps arrive Le printemps arrive 12 avril 2013 21:16

                Dans un monde où tout doit avoir une valeur votre raisonnement est juste.


              • Le printemps arrive Le printemps arrive 12 avril 2013 21:25

                J’aime mon verger, car avec de l’attention celui-ci me donne des fruits qui n’ont pas de valeur pour lui.
                En fait, si...ils ont une valeur aux yeux de celui qui aurait aimé me les vendre pour ce faire du bénéfice sur le travail de la nature et du mien.


              • robin 12 avril 2013 21:49


                L’activité est moyennée à l’année vous n’allez pas me dire que votre accordeur ne vas pas trouver un piano de toute l’année ? 

              • robin 12 avril 2013 21:52

                Merci de votre commentaire, ça change un peu de tout les négatifs


              • lulupipistrelle 13 avril 2013 13:22

                L’homme est pourri ? sur ce point je suis en total désaccord... Un individu est ce que les autres en font. Donc ce sont les valeurs du groupe qui déterminent le comportement de ses membres. Les égarement collectifs aboutissent à des ruptures individuelles. Pareil pour la vénalité. 


                Je suis tout ce que l’on veut sauf vénale... Je ne fais rien pour de l’argent. J’ai besoin d’autres motivations. Mais je ne fais rien pour autrui sans contre-partie.
                La morale hypocrite de la France contemporaine conduit à la rébellion de tas d’individus comme moi, avec les conséquences qu’on observe tous les jours : la faillite de toutes les politiques autoritaires . 

              • juju 12 avril 2013 19:32

                Je suis d accord avec Atari, puisque dans ton exemple une famille de chômeurs niveau 0 n aurait droit qu’à du bas de gamme et ainsi de suite en fonction des niveaux, donc les différences de classes sociales subsisteraient et se serait la même merde, excusez moi l’expression !

                après je pense qu’un monde sans argent est possible, mais il faut trouver son fonctionnement et ça impliquerait une autre façon de voir, de consommer, à méditer, enfin à un moment je pense qu’on aura plus vraiment le choix, puisque de toutes les façons nous pauvres consommateurs lambadas sommes pour la plus part sans le sous.....

                • robin 12 avril 2013 21:54

                  J’ai gardé 7 niveaux pour sauvegarder une certaine hierarchie et donc d’émulation mais rien n’empêche au cours du temps de supprimer petit à petit des niveaux


                • epicure 12 avril 2013 20:32

                  Propos sans intérêt : les hiérarchies, les inégalités, les injustices restent les mêmes avec un système artificiel, arbitraire, juste les noms sur les étiquettes des différents personnages changerait..
                  La disparition de l’argent n’a d’intérêt que si disparait aussi ses défauts dont les grandes inégalités. Mais difficile à implémenter dans notre monde avec des activités aussi diverses qui ne peuvent pas forcément s’échanger directement (voir l’accordeur de piano au dessus).


                  • robin 12 avril 2013 21:57

                    Sauf que la fourchette du plus bas au plus haut est contrôlée par le peuple quant à l’accordeur ou tout autre travail à la vacation, il suffit de moyenne l’activité à l’année comme je l’ai expliquée plus haut chaque client fournit un certificat de travail pour garder sa carte à l’accordeur.


                  • Le péripate Le péripate 12 avril 2013 22:36

                    Bon, renseignez-vous, Lénine a déjà fait cette expérience. Il y a eu jusqu’à 13 000 ouvriers occupés à imprimer du papier-monnaie. On manquait d’encre, de papier, 65% des dépenses de l’état de l’époque y furent englouti. Le but : détruire la valeur de la monnaie. Et ça marcha : entre 17 et 23 le prix des produits fut multiplié par 200 millions......


                    Le reste, la plus grande famine de l’histoire.......

                    • camilled 13 avril 2013 00:12

                      Bonjour à tous,


                      Je trouve que l’on pourrait déjà encourager ceux qui essayent de proposer des solutions globales. Il est possible de critiquer ou bien d’agréer mais en tous cas il faut pouvoir se targuer d’avoir eu une idée, qu’elle soit bonne ou mauvaise. 
                      Plutôt que critiquer, ne devrait-on pas ajouter des solutions ? Personnellement je trouve que le modèle présenté est audacieux mais favoriserait le retour des castes, socialement mauvais je trouve. De plus, mettre les délinquants au même niveau que les chômeurs, je n’adhère pas, cela banaliserait les délits. De plus, ceux qui sont en classe 7, comment être sûr qu’ils vont réinstaller une fausse-démocratie ? Que fais-tu du respect de l’environnement et de la transition énergétique, il faut donner un sens à tous ces nouveaux métiers qu’il faudra (re)trouver pour un monde meilleur ?
                      Je pense que nous pouvons réfléchir ensemble, à des solutions qui respectent la nature ET l’homme. 

                      • robin 13 avril 2013 08:30

                        Il y a des castes bien sûr , mais contrôlées par la notion d’utilité sociale" ce qui n’est pas notre cas. Quelle est l’utilité sociale d’un dirigeant politique aujourd’hui, vous croyez vraiment que le peuple le placerait au niveau 7 ?


                        Quant aux chômeurs, je suis d’accord il faudrait les mettre au niveau 1 et les délinquants aux zéro (rien n’empêche d’ailleurs de cadrer strictement les produits et quantités accessibles à l’intérieur même d’une couleur).

                        En quoi le respect de l’environnement est attaqué par mon système, si le peuple décide de le placer haut sur l’échelle, rien ne l’empêche ?




                      • Marc Chinal Marc Chinal 13 avril 2013 00:33

                        Ben d’où tu sors Robin ???? :)
                        .
                        Quelle surprise... un sujet pareil sur agoravox.fr...
                        Bon, il me semble qu’il y a quelques petites lacunes dans ton raisonnement, surtout avec les « échelles de valeur ». (qui recréeront naturellement de la corruption), mais bravo pour les efforts (effort non encore faits par les « intellectuels » d’agoravox).
                        Pour info, voici une vidéo qui explique pourquoi la monnaie ne sera JAMAIS propre et que c’est utopiste de vouloir faire un monde meilleur tant qu’on utilisera cet outil :
                        .
                        http://www.dailymotion.com/video/xq43r6_civilisation-sans-monnaie-comment-ca-marche_news
                        .
                        Ensuite, à quoi pourrait ressembler une civilisation sans argent :
                        .
                        http://www.dailymotion.com/video/xphpg9_qu-est-ce-que-la-monnaie-fonctionnement-naissance-etc_news
                        .
                        Et enfin, une vidéo avec Pierra Rabhi. (y’en a d’autres à venir de ce genre, car la question ne fait que commencer à être posée).
                        .
                        www.dailymotion.com/video/xyk2lo_pierre-rabhi-et-le-monde-post-monetaire_news
                        .
                        N’hésite pas à prendre contact avec l’un des groupes post-monétaires qui existe déjà.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

zzz999

Cadre SNCF


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès