Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Apple perd son mentor

Apple perd son mentor

C’est sans doute pour des raisons médicales que le leader du groupe à la célèbre pomme a rendu sa démission hier en tant que Directeur Général d’Apple. Steve Jobs avait subi une greffe du foie il y a deux ans, et avait survécu à un cancer du pancréas. Son absence de plus en plus remarquée et son air amaigri et fatigué, ont finalement eu raison de la volonté de ce génie.

La démission du leader emblématique

Steve Jobs avait créé son 1er ordinateur à l’âge de 21 ans dans le garage de ses parents, et aujourd’hui ses iMac, iPod ou autre téléphones et tablettes s’arrachent à travers le monde entier. Dans une lettre adressée à la direction et à toute la communauté d’Apple, Steve Jobs déclare, « j’ai toujours dit que si venait le jour où je ne pourrais plus remplir mes devoirs et les attentes en tant que directeur d’Apple, je serais le premier à le faire savoir. Malheureusement, ce jour est venu. Je démissionne donc en tant que directeur général d’Apple ». Cet homme charismatique et considéré comme un véritable visionnaire se retire sans toutefois totalement disparaître, puisqu’il devient le Président du Conseil d’Administration.

La nouvelle affecte les marchés

La réaction des marchés financiers ne s’est pas faite attendre très longtemps, puisque dès ce matin, la société enregistrait une baisse de 5.3%, et s'échangeait à 356,10 dollars, alors qu'elle avait clôturée la séance en hausse de 0,7%, à 376,18.

De plus, pour l'analyste de Gartner Van Baker, les investisseurs n'ont aucune raison de s’alarmer, "je pense qu'Apple va bien s'en sortir", estime-t-il. "Il y a tellement de gens talentueux là-bas et l'attention de Steve pour chaque détail est imprégnée dans la culture" de l'entreprise. L'entreprise a déjà planifié la sortie de ses prochains produits, a ajouté l'analyste. Selon des informations de presse, l'iPhone 5 doit sortir mi-octobre et la nouvelle version de l'iPad, la troisième, début 2012.

Au niveau boursier, le groupe se classe en deuxième position, après le géant pétrolier ExxonMobil, bien qu’au début du mois, Apple est arrivé en première position en termes de valorisation boursière. La capitalisation boursière du groupe s’élève à 346 milliards de dollars, soit environ 239 milliards d’euros. Au début du mois de Juillet, le groupe informatique avait annoncé un bénéfice net plus que doublé au troisième trimestre, pour atteindre 7.3 milliards de dollars, ce qui représente 5.16 milliards d’euros, soit une hausse de 125%. Autre donnée qui a largement dépassée les prévisions des analystes, c’est le chiffre d’affaires, qui lui aussi réalise une augmentation de 82%, pour s’établir à 28.6 milliards de dollars.

Chaque année on estime à 28 milliards de dollars les recettes que réalise le géant Apple.

La relève est assurée : un « cost killer impitoyable » débarque en première ligne

Conscient de l’issue inévitable  de son avenir au sein de la société, l’homme au célèbre jean et t-shirt noir, avait organisé sa succession dans le groupe. Désormais, c’est Tim Cook qui est à la tête de l’entreprise. L’homme était le bras droit de celui qu’on appelait le visionnaire. Timothy D. Cook, est entré chez Apple en 1998, après avoir fait ses armes dans des postes à responsabilités chez des concurrents comme IBM ou Compaq. Cette nouvelle figure du géant informatique est l’opposé de Steve Jobs. Là où son prédécesseur était flamboyant et très impliqué lors des lancements de nouveaux produits, Tim Cook est décrit comme un personnage austère et pas du tout à l’aise lors des présentations.

Mais il est le « cost killer impitoyable », un galon méritait puisqu’il a réussi à restructurer Apple, tant au niveau de l’organisation qu’au niveau budgétaire. Travailleur acharné, Tim Cook inspire le respect « il y a beaucoup d'estime pour lui, aussi bien dans l'entreprise qu'à l'extérieur, car il a prouvé qu'il savait diriger une entreprise », commente Carolina Milanesi, analyste de Gartner. D’ailleurs, des concurrents comme Motorola ou encore Dell ont tenté de débaucher Timothy Cook dans leur entreprise, mais l’homme a semble-t-il encore de beaux projets pour Apple, qui selon certains experts réaliserait un chiffre d’affaires de 100 milliards de dollars cette année.


Moyenne des avis sur cet article :  3.22/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • ZEN ZEN 26 août 2011 10:22

    Une fortune basée à l’origine sur une imposture


    • ZEN ZEN 26 août 2011 10:24

      Erreur de lien


      • Mmarvinbear Mmarvinbear 26 août 2011 16:26

        Allez savoir ce dont ils avaient convenus.


        « hey steve, je vais toucher 750 de fixe pour ce boulot, la moitié pour toi si tu m’aides...
        - ok steve. »

        S’il a pas demandé s’il y avait une prime en plus, c’est de sa faute...^^

      • goc goc 26 août 2011 12:22

        il n’y a pas qu’une seule imposture
        toute sa « vie » est une suite d’impostures et de vol d’idée

        il faut rappeler que la souris et le fenêtrage graphique a été volée au PARC de Xerox
        d’ailleurs comme à son habitude, job avait assigné Micro$oft lors du lancement de windows ; et s’était vu renvoyé dans les vestiaires, car il avait été prouvé que lui-même avait volé les idée du PARC

        quand au reste, à part avoir réussi à faire croire à des gogos ignares qu’il était un génie, il n’a jamais réussi à prendre plus de 5% de part de marché dans le monde de la micro-informatique

        Il était même tellement « innovant » qu’au final il a été obligé de prendre l’architecture Pc pour ses imacs. Pour une fois qu’il avait une vraie idée, elle a fait plouf !!

        Quand à ses politiques commerciales, ce n’est que suite d’abus de monopoles et autres chantages aux distributeurs. et je ne parle pas de sa « philosophie » à l’opposée totale du monde du libre, a coup de procès à répétition, des qu’un malheureux fabricant essayait de faire un « compatible », politique qui rendrait billou presque sympathique par son « ouverture d’esprit »

        bref son seul génie, c’est d’avoir trouvé autant de neuneus pour leur soutirer un maximum de fric. Et là il est très fort !!


        • Alexis_Barecq Alexis_Barecq 26 août 2011 13:23


          Steve Jobs est un grand génie. Je lui souhaite le meilleurs et la meilleure santé possible.


          • Ruut Ruut 26 août 2011 14:20

            espérons que les Mac restent simples, robustes, conviviaux et fiables.


            • goc goc 26 août 2011 15:09

              vous avez oublié
              surtout trop cher pour ce que c’est !!!

              quand à la fiabilité...

               smiley smiley  smiley
              hahah que c’est bon de rire de bon matin, ça met en forme pour la journée !!!


            • Mmarvinbear Mmarvinbear 26 août 2011 16:30

              Encore un troll qui se permet de dénigrer Apple alors qu’il tourne sous Vista et Android...


              les produits apple sont très chers, oui, mais très fiables, et surtout, conçus pour durer plus longtemps qu’un pc dont on doit changer cartes graphiques ou ram au moindre saut logiciel.

              Mon premier mac a vécu 13 ans. Celui que j’ai en a 5 déjà et il n’a jamais eu le moindre soucis.

              Un pc se change environs touts les trois ans.

              Faites le calcul.

            • goc goc 27 août 2011 19:05

              Encore un troll qui se permet de dénigrer Apple alors qu’il tourne sous Vista et Android...

              encore un neuneu qui avance des « vérités » sans rien savoir. Ca ne m’étonne pas qu’avec un rel obscurantisme tu soit le défenseur d’aple

              pour ta gouverne, je suis informaticien depuis les années 75, des micro-ordinateurs, j’en ai connu un paquet, j’en ai même fabriqué (matériel et OS compris)
              de plus j’ai des Pc, sous XP uniquement et non sous vista ni android (quand on ne sait pas, on devrait avoir l’intelligence de ne rien dire, cela permet de ne pas être ridicule) qui ont plus de 5 ans , et chez des clients, certaines de mes applications tournent 24h/2h depuis 1993.

              Quand à l’affirmation « on doit changer cartes graphiques ou ram au moindre saut logiciel. » cela dénote surtout une incompétence totale en matière d’informatique (ceci expliquant pourquoi tu a acheté des apple). Pour ta gouverne, je peut aussi bien faire tourner windows XP sur des Pc en bus ISA que windows 3.11 sur des PC avec bus PCI-Express. Donc avant de raconter n’importe quoi, commence par apprendre l’électronique et l’informatique, et tu sauras (peut-être) faire la différence entre logiciel et matériel, et tu pourras (? ?) savoir pourquoi une modification logicielle ne peut jamais obliger a changer de matériel.
              Et puis concernant les histoires de compatibilité ascendante, fait moi rire, et explique moi en quoi il y a compatibilité entre les apple en architecture 68000, puis powerPc pour finir par rentrer dans le rang avec l’architecture PC (bus isa, cartes graphiques PC, etc..), alors que depuis les années 80, les PC ont toujours des cœurs à base d’architecture x86, et sur lesquelles je peux toujours écrire et faire tourner des programmes en assembleur (meme anciens) , alors qu’avec ton mac, il faut tout re-écrire à chaque changement d’architecture.

              La culture informatique, c’est comme les parachutes, quand on n’en a pas, on s’écrase !!!

              Quand à ton mac qui a 13ans, je ne vois pas en quoi c’est extraordinaire, des PC qui ont 20 ans j’en connait un paquet (et qui fonctionnent toujours, va voir chez emmaus ou troc de l’ile) et d’autres sont recyclé pour être offert a des ONG, alors que les mac finissent à la poubelle car irréparables par manque de pièces détachées.


            • yvesduc 29 août 2011 19:49
              goc, vous êtes trop agressif pour croire à ce que vous écrivez ; cela étant, le PC est la machine des bricoleurs, c’est bien connu.

              À Jobs le talent créatif, à Gates le talent commercial. Gates a bâti sa fortune sur l’OS le plus rétrograde de l’histoire, c’est dire son talent (pour vendre). Je parle bien sûr du brillant et regretté MS-DOS !

            • yvesduc 26 août 2011 21:57

              Tout cela est assez inquiétant. La question que tout le monde se pose est évidemment : Steve Jobs est-il remplaçable ?


              • dionysos 26 août 2011 23:38

                je suis sincèrement désolé pour Steve jobs, on ne peut que souhaiter sa guérison.

                Mais je ne partage pas du tout sa conception de l’informatique : des produits chers, il faut le reconnaitre de bonne qualité, un système d’exploitation complètement fermé, que vous ne pouvez pas toucher, tout doit rester sous le controle de la pomme.

                acheter Apple, c’est accepter de rentrer volontairement en prison, et meme si les barreaux de la cage sont dorés, cela reste une prison.

                De plus le fonctionnement de l’entreprise ressemble fortement à une secte avec un gourou, des adeptes prets à se saigner aux quatre veines pour acquérir le dernier gadget inutile lancé par la marque (iphone, ipad...)

                moi quand je recupère un mac, je le réinstalle sous linux, il marche mieux qu’avant et gratuitement, meme si ça ne plait guère aux maqueux

                Vive la liberté, vive le logiciel libre, vive linux !

                p.s. allez voir les guignols de l’info consacrés à Apple


                • Mmarvinbear Mmarvinbear 27 août 2011 09:59

                  Il est vrai qu’une émission satirique, aussi bien faite soit elle, est une référence pour juger autrui...


                • yvesduc 29 août 2011 19:44

                  dionysos : les utilisateurs qui recompilent leur noyau ne courent pas non plus les rues.


                • echarpeur echarpeur 27 août 2011 00:37

                  J’ai jamais compris cet engouement pour apple...


                  • yvesduc 29 août 2011 19:44

                    Puissance, design, simplicité, innovation et qualité (cette dernière étant toutefois en baisse depuis OS X). C’est la machine préférée des créatifs et des gens qui ont besoin « d’appuyer sur le bouton et que ça marche », sans s’y connaître en informatique. On branche et ça marche. Nombre de concepts adoptés aujourd’hui dans le monde le PC viennent du Mac.


                  • apopi apopi 28 août 2011 08:01

                     Décidément dés qu’il est question d’Apple les trolls les plus velus sortent des bois. Allez zou, à la niche les aigris, les pisse-froid et libidineux de tous poils, longue vie à Apple et à papy Jobs.

                     Quant à ceux qui ne comprennent pas l’engouement pour les produits de la marque à la pomme, c’est très simple, il suffit d’en essayer un.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Elodie ALLOUCHE

Elodie ALLOUCHE
Voir ses articles







Palmarès