Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Avec l’iPad, Apple comble le chainon manquant entre téléphone mobile (...)

Avec l’iPad, Apple comble le chainon manquant entre téléphone mobile et ordinateur portable

JPEG - 28.8 ko

Très attendue grâce à un marketing savamment orchestré, la Keynote du 27 janvier à San Francisco a dévoilé la dernière machine de la firme à la pomme.

La nouvelle machine se nomme iPad et sera disponible dès mars (juin pour la version 3G) et se présente comme un iPod Touch grand format. Le concept de cette tablette tactile est de combler le vide qui pourrait exister entre l’offre iPhone et iMac ou macbook.

Les spécifications techniques nous indiquent un écran LED tactile multitouche de 24 cm, une épaisseur de 1,3 cm pour un poids de 700g environ. L’iPad intègre une batterie lithium-polymère 25 Whr, offrant une autonomie de 10h dans le cadre d’une utilisation classique (navigation sur Internet, vidéo + musique). La mémoire flash varie entre 16 et 64 Go suivant les configurations, le processeur spécifiquement développé est cadencé à 1GHz. L’objectif est d’être véloce et peu gourmand en énergie.

Lors de la présentation et après retour des premiers essais, la tablette a parue très réactive, ce qui est un point essentiel du confort d’utilisation. L’ergonomie reprend celle de l’iPhone avec un OS SKD iPhone 3.2 . Les démonstrations ont permis de voir que l’ensemble des app utilisables sur l’iphone (plus de 100 000) étaient disponibles pour l’iPad, en plus de l’utilisation très ludique (need for speed par exemple), il a été également présenté la suite bureautique iWork et Brushes , qui permet de dessiner directement sur la tablette. Comme l’iPhone, l’iPad intègre l’accéléromètre et la détection de luminosité ambiante.

Concernant la connectivité, l’iPad est décliné en deux versions : Wi-Fi ou Wi-Fi + 3G. Les deux modèles embarquent les technologies 802.11 a/b/g/n ainsi que le Bluetooth, particulièrement utile pour connecter un clavier et une souris sans fil ou encore une oreillette. La version 3G supporte quant à elle les réseaux UMTS/HSDPA et GSM/EDGE.

C’est joli mais à quoi ça sert ?
Apple a connu le succès en s’implantant dans un créneau au début de son existence et en proposant des solutions « révolutionnaires » par rapport à l’interface homme-machine. Le baladeurs MP3 existait avant l’iPod ; mais ce dernier a bouleversé le secteur par son ergonomie. Le téléphone portable existait avant l’iPhone ; mais on ne s’en servait que pour téléphoner excepté quelques rares blackberry… A chaque fois le marché existait, et Apple a pu proposer une offre de service avec son matériel : téléchargement de musique sur iTunes qui reste leader sur l’achat de musique online ; téléchargement d’applications multiples sur l’app store, premier en terme de contenu pour les téléphones-pda.

Concernant l’iPad, le schéma est moins clair. Ce n’est ni un netbook (certaines possibilités plus limitées), ni un ebook (autonomie de 10h seulement, pas de e ink …) mais ça fait une grosse partie de ces deux concepts, avec une ergonomie excellente et le soutien de la communauté app.

Apple a donc crée l’ibook store et passé des contrats avec 5 maisons d’édition (pour le moment), il utilise le standard libre ePub et la lecture est relativement confortable. Sans doute l’iPad serait idéal pour la presse online, et remplacerait avantageusement une édition papier de votre quotidien favori, une certaine interactivité en plus (vidéos, sons…) et sans salir ses doigts ! Il peut également correspondre au besoin de ceux qui n’utilisent que partiellement un netbook et qui ont surtout besoin de mobilité et légèreté.

JPEG - 59.7 ko

Apple invente donc le périphérique autonome

L’iPad reste donc un excellent périphérique, car il sera plus pratique de l’associer à un PC/Mac maître dans la maison. Il ne peut prétendre remplacer l’iPhone (ce qui évite de prendre des parts de marchés à la star de la firme), ni véritablement un ordinateur. Je pense que cette machine pourra plaire à ceux qui n’utilisent que partiellement les fonctions d’un ordinateur, même portable et souhaitent avant tout mobilité, réactivité et ergonomie avec connexion internet. Il peut être également intéressant de voir dans le cadre d’une utilisation familiale l’apport de l’iPad qui peut éviter l’achat d’un deuxième ordinateur.

Le côté négatif

On a un peu l’impression de revivre le coup de l’iPhone à ses début : on a l’eau à la bouche, mais il manque quelques fonctions patentes qui devraient voir le jour rapidement avec une version 2. L’absence de webcam intégrée est pénalisant pour la visio via iChat, pourtant très utilisé ne serait-ce que dans le cadre familial. La non prise en compte du Flash, même si l’on peut le comprendre pour des raisons de sécurité et de contrôle des app me semble pénalisante pour surfer sur le net. Enfin, tant qu’aucune mise à jour de l’OS ne sera effectuée, il restera monotâche. Gageons néanmoins que les évolutions successives rendront cet outil encore plus complet.

Les prix : de 499$ à 829$
 

Moyenne des avis sur cet article :  2.93/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • morice morice 29 janvier 2010 12:19

    Lors de la présentation et après retour des premiers essais, la tablette a parue très réactive, ce qui est un point essentiel du confort d’utilisation. 


     y’a une raison à ça : elle s’appelle Mali.

    • Techme Techme 29 janvier 2010 13:49

      Un article intéressant qui décrit bien le produit et le concept tout en rappelant les avancées des anciens produits.

      Dommage par contre de ne pas avoir parler de la qualité de l’écran qui est moindre comparé à un modèle à encre électronique.
      Concernant le flash le problème n’est pas seulement lié à la sécurité. Apple a une technologie similaire dans ses appli et ne veut pas voir de concurrent d’autant que le flash donnerait accès à de nouvelles applications sans passer par l’app store ce qui serait un manque à gagner pour la firme

      • Lapa Lapa 29 janvier 2010 15:18

        Bonjour,

        c’est pour cela que je parle de : « et de contrôle des app » . néanmoins :

        " Le second billet voit plutôt les choses du côté du verre plein, il est signé Michael Chou, chef produit Adobe AIR. Lui considère plutôt l’angle technique que marketing. Et le discours est du coup tout autre. Il fait fi de l’absence de support natif de Flash, et voit plutôt dans l’iPad une nouvelle opportunité pour les développeurs. Chou rappelle que la prochaine version CS5 de Flash Pro contient justement un outil pour compiler des contenus Flash dans une version compatible iPhone OS. Tout au plus faudra-t-il le perfectionner pour gérer les différentes définitions d’écran. Plusieurs de ces applications nées sur Flash sont maintenant disponibles sur l’App Store depuis octobre dernier (voir l’article Premier test des applications Flash pour iPhone). Sans qu’Apple ne s’en émeuve. Si certains chez Adobe ne digèrent pas les coups de menton d’Apple vis à vis de Flash, le pragmatisme reste la caractéristique de la politique appliquée…" (McGeneration)

        concernant l’encre effectivement il a fallu choisir je suppose. Apple a préféré se concentrer sur de meilleurs couleurs et une meilleur réactivité. Comme je pense que le secteur visé est surtout celui des journaux plus que des livres, c’est pas forcément idiot.


      • Techme Techme 30 janvier 2010 01:18

        pour les journaux les produits dédiés sont plus efficace mais Apple a fait le choix de la polyvalence ce qui n’est pas idiot et met à la traine les produits tel que le kindle mais ils ne jouent pas dans la même cour.


      • Lapa Lapa 29 janvier 2010 15:34

        castor : vous croyez qu’Apple a le monopole de faire vendre un truc « inutile » ? n’est ce pas plutôt une caractéristique essentielle de notre société ? Personnellement j’ai un Mac (comme ordinateur) et un iPhone (ma femme) et un iTouch (moi) qui me sert pour mes deux heures de transports en commun journalier. Je vois pas ce qu’il y a de fondamentalement inutile. ;)

        ensuite pour votre remarque : « Si je devais être tenté, ce serait pour un objet moins marqué sur un plan esthétique, mais plus complet sur un plan technique. »

        c’est là qu’il faut bien comprendre le raisonnement de la firme à la pomme. Ce que vous demandez c’est un truc avec une fiche de caractéristiques plus complètes . Moi ce que je veux, c’est un truc qui me permette de bien faire ce que je fais. Et avec l’iPad, beaucoup de personnes vont se rendre compte qu’ils peuvent aller sur le net, écouter et acheter de la musique, aller sur les réseaux « sociaux », jouer, envoyer des mails, lire les journaux ou un bouquin, taper une présentation ou autre sans avoir besoin d’un ordinateur et confortablement. Le concept est pas si con. est ce que ça va être compris... c’est autre chose ^^

        Personnellement je ne pourrai pas me passer d’un ordinateur pour le petit % de choses qui nécessite vraiment ça. Donc l’iPad est pas pour moi. Mais je connais des personnes qui, empêtrée dans les ordi pseudo portables achetés chez darty et incapables de s’en servir sans que ce soit la misère du monde, limite à être dégoûtés de l’info qui pourraient parfaitement se satisfaire de cette tablette.

        Le vrai trc qui manque par rapport au rôle qu’elle envisage, c’est la webcam avec reconnaissance faciale. Mais ça devrait pas tarder.


      • robespierre55 robespierre55 29 janvier 2010 22:31

        Merci Castor, pas mieux.


      • Lapa Lapa 30 janvier 2010 00:25

        OUi castor la guéguerre mac-pc, c’est toujours un bon point pour troller sur des forums ou lancer une discussion bien houleuse.

        Moi je m’en moque un peu. Je peu parler de mon expérience et de celle de mes proches mais je suis pas un prosélyte


      • vapulaflo 9 avril 2010 10:54

        Votre famille est mac a fond les manettes et pourtant ils tournent sur pc aussi.....

        Vous ne vous etes jamais demandé pourquoi ils possedaient quand meme un mac ? S’ils pouvaient largement remplir tous les besoins informatique qu’ils avaient avec leur pc ?
        ------------------------------------------

        Je ne vais pas m’étaler, mais je travaille 12h par jour avec des ordinateurs (j’ai bien dis ordinateur et pas que mac/pc windows ou linux..... ce que vous voulez en fait), j’ai bien entendu comme moyen mis a ma disposition un « windows xp » la ou je bosse.
        Et bien je peux affirmer Monsieur, que quand je rentre chez moi je suis bien heureux de plus me prendre la tete avec des questions farfelues, je redeviens simple utilisateur et je fonctionne avec un produit apple et j’suis le plus heureux des hommes pour mes utilisations courantes et classique. Apres pour le jeu, la virtualisation, les trucs un peu plus touchy, j’ai evidement quelques architectures PC (windows ou linux) mais qui sont la plupart du temps éteintes, et allumées que pour des besoin ponctuels.
        Le reste du temps sur un mac book pro, ca fait 1 an et demi que je l’ai et je ne ressent surtout pas le besoin de le remplacer maintenant (je ne l’ai aussi jamais formaté ou reinstallé ou koi que ce soit en 1 an et demi, juste 1 ou 2 plantages ;.... :p)

        -------------------------------------------

        A ceux qui disent, « ca coute cher », « c’est fermé, ya pas d’interopérabilité », « windows c’est mieux », « windows on peux faire du jeu avec », mais connaissez vous seulement de koi vous parlez ????


      • Lapa Lapa 29 janvier 2010 15:11

        Bonjour, quelques précision : l’article a été tapé hier matin très tôt après la keynote. des problèmes réseau ne m’ont permis de le proposé que vers 9h-10h hier et AV a mis les autres articles iPad que je n’avais pas vu avant. L’article se veut factuel autant que possible.

        J’en profite donc pour actualiser : d’abord le flash sera finalement pris en compte, Adobe l’a confirmé.

        Ensuite je reviens sur l’utilité de ce périphérique : comme je j’ai déjà mis dans certains commentaires il s’agit à mon sens du premier terminal de contenu numérique mobile qui est suffisamment complet sans embarquer un système informatique complexe.

        Cette tablette donne donc accès à l’ensemble des activités dont les gens sont persuadés qu’ils ont besoin d’un ordinateur pour le faire (surfer, mail, musiques, vidéos, présentation, notes, livres, informations, jeux...). et ce, sans s’emmerder avec un OS complexe. (ne me parlez pas des netbooks...).


        • L'enfoiré L’enfoiré 29 janvier 2010 17:56

          Lapa,
           Votre « A propos » est un peu laconique. Donc, je ne connais pas vos antécédents.
           La complexité d’un OS n’est affaire que de volonté d’en connaitre plus.
           Un hobby, l’informatique, et vous ne parlerez plus de netbook, de notebook, de Mac, de PC.
           Vous parlerez d’outils pour votre plaisir ou... votre travail


        • Lapa Lapa 29 janvier 2010 20:57

          Bonjour l’enfoiré,

          La complexité d’un OS n’est affaire que de volonté d’en connaitre plus.

          Il existe des personnes qui n’ont pas envie de connaître un OS pour faire des choses... simples. Vous raisonnez comme un informaticien. Ce qui compte ce n’est pas la connaissance mais l’utilisation des capacités. A-t-on besoin d ’un OS complexe pour faire ce que fait cette tablette ? non. Si l’on veut remplacer par du contenu numérique des activités simples qu’on faisait sur un bête papier avant il faut pas se faire emmerder par un OS. A condition que l’éergonmie et l’apprentissage rapide soit au RDV.


        • Techme Techme 30 janvier 2010 01:23

          En effet apporte une seule nouveauté sur ce marché, un Os plus simple tout en permettant de recycler les contenus vendus par Apple (la musique, les applications, etc.)


        • L'enfoiré L’enfoiré 30 janvier 2010 14:05

          Bonjour Lapa,

          « A-t-on besoin d ’un OS complexe pour faire ce que fait cette tablette ? »
           non. Le problème, et je peux vous le dire ayant été du domaine, que ce qui est dans la tablette, n’est ps de la bibine au niveau instruction. Le côté « convivialité », le « user friendlyness » coute très cher en complexité. Mais vous ne le voyez pas. Je ne connais pas la mémoire interne du iPad.
          J’ai parlé des entrées-sorties avec le jargon du métier, c’est là qu’il pourrait y avoir quelques plus en plus. A l’ère de la multi et du multi tasking, comme je l’ai lu, ne se retrouver qu’en mono, c’est un peu ringard. Evidemment, notre cerveau est en mono, mais il peut avoir des envies de passer à autre chose temporairement.

          "se faire emmerder par un OS. A condition que l’ergonomie et l’apprentissage rapide soit au RDV.
          L’OS est dedans mais vous ne le voyez pas. Pour l’ergonomie et l’apprentissage, je suis tout à fait d’accord, mais cela ne vient pas du saint esprit demandé à Steve Jobs  smiley


        • MKT 29 janvier 2010 15:54

          Curieusement ce produit m’apparaît répondre à des besoins pour lesquels il n’est pas actuellement prévu.

          Je travaille dans le milieu hospitalier.
          L’absence de clavier physique est une bonne chose (nettoyage).
          Le côté fermé de la gestion des fichiers est aussi une bonne chose, pas de risque de bousiller des données
          Le côté fermé de l’installation de logiciels non approuvé, une bonne chose, moins de risque de fauche pour s’en servir en dehors de l’hôpital.
          L’autonomie 10h c’est une journée de travail.

          Je le verrai bien comme un outil qui permettrais d’avoir son plan de soins pour la journée, l’accès aux infos concernant les malades que l’on doit prendre en charge et pour noter les actes techniques ou de soins que l’on réalise et qu’il faut de toute manière entrer en fin de journée.

          Je sais que cela existe avec les tablet-pc mais ça ne marche pas vraiment. Et les tablet-pc c’est drôlement couteux et drôlement fragile, je parle même pas du poids, du stylet que l’on perd etc...


          • Techme Techme 30 janvier 2010 01:30

            MKT il existe des solutions déjà accessible peu coûteuse, des solutions existent et des entreprises vendent de tels produits pour moins de 500 euros, voir moins selon les choix matériels.


            L’autonomie de 10h est suffisante pour un ordinateur mais comparé aux autres lecteurs électroniques cela est peu. Mais il faut garder à l’esprit la polyvalence de cette tablet.

            Le skiff reader pourrait vous plaire, une autonomie de plusieurs jours d’utilisation, un écran souple comme une feuille, mais un écran à encre électronique agréable à lire mais la vidéo ne sera pas possible (pour votre usage se sera suffisant)

          • L'enfoiré L’enfoiré 29 janvier 2010 17:43

            Lapa,
             Bien, plus objectif que notre copain Morice à ce que je vois.
             Quand on fait une analyse, c’est comme pour un médicament, il faut montrer les effets positifs et les effets négatifs. Cela s’appelle alors les effets secondaires.
             Ce qui manque existe dans votre article.
             J’en ai ajouté d’autres pour passer à l’échelon « révolutionnaire ».
             L’objectivité de demande pas de buzz. Puisque tout est dit dans la chanson.
             Court, bref. Bien. smiley


            • Lapa Lapa 29 janvier 2010 21:01

              Merci pour ce commentaire. J’ai essayé d’être assez factuel. Je commence seulement à me faire une idée de ce que cette tablette pourrait révolutionner. Autant dire que je ne suis pas du genre à m’emballer trois secondes. smiley

              Malgré tous les défauts de Morice (il attaque un peu fort dans la guégérre mac-pc) , je vous conseille de lire sa saga sur l’iPad qui est en train d’écrire car elle est quand même vachement intéressante.


            • Lapa Lapa 29 janvier 2010 21:02

              m’emballer EN trois secondes désolé.


            • Booboo Booboo 29 janvier 2010 21:09
              • Pas de cam pour ichater de n’importe où.
              • Pas de port USB pour l’utiliser comme clavier secondaire ou principal, pourtant j’imaginais bien pouvoir cliquer la tablette pour changer d’outils sous Flash ou faire des rotations dans Skecthup.
              • Pas de stylet pour les graphistes.
              • Pas de Flash mais ça c’était prévisible mais pour moi c’est vraiment la pire nouvelle. 
              C’est un gros ipod Touch alors que la clientèle attendait un macbook sans clavier.

              Elle est quand même sympa par rapport à la concurrence et lire une BD interactive ou un livre interactif sera un vrai bonheur mais c’est quand même décevant de se dire que Steeve l’a joué vraiment « petit joueur ». 

              Et la homepage est juste, comment dire sans être trop vulgaire... minable.



              • Lapa Lapa 30 janvier 2010 00:22

                Bonjour,

                la cam c’est un gros défaut comme signalé.

                Sinon vous deviez pouvoir l’utiliser en bluetooth comme clavier. Enfin je suppose. J’ai du mal encore à concevoir un clavier ou une souris avec des fils maintenant.


              • Techme Techme 30 janvier 2010 01:41

                la webcam sera disponible à part (encore un gadget à payer en plus)

                lpour l’usb il faudra passer par un calbe propriétaire
                pour le stylet nous sommes d’accord mais cette tablet est un touchbook et non une vraie tablette pc
                le flash devrait arriver selon Adobe mais j’en doutes car Apple produit une technologie similaire utiliser dans les appli

                « Elle est quand même sympa par rapport à la concurrence » par rapport à quoi ? L’Archos tablet 7 et 9, la HP Slate (windows ou android), la ICD Ultra, la tablette de Nvidia, etc proposent les mêmes caractéristiques sans les défauts que vous avez mis en avant.

              • Pinkmounter Pinkmounter 29 janvier 2010 21:35

                Pas de flash, justement si c’est une bonne nouvelle. Un des multiples signes qui annoncent l’heureuse et prochaine disparition de cette application proprio qui bouffe des ressources comme pas permis.


                • Booboo Booboo 29 janvier 2010 23:25

                  J’avais pas de problème avec mon g3. Flash a des capacités incroyables et quasi illimitées, c’est un bonheur immense de pouvoir transformer 4 pixels en ce que tu veux. Si tu codes bien, Flash est léger comme une plume et ne bouffe rien du tout. En France, il y a des centaines de flasheurs qui ont perdu un marché énorme avec l’iphone. Je me penche sérieusement sur Androïd car c’est inacceptable de la part de Steeve de continuer à vouloir détruire un produit sans rien proposer d’équivalent. Et quand je vois tourner Archicad, j’ai du mal à croire qu’un mac ne peut pas lire du Flash correctement.

                  Et sans Flash, pas de streaming en direct pour voir la conférence comme sur Macplus. Et j’espère bien que les flasheur du monde entier qui se font chier des nuits entières à apprendre à coder vont réagir créativement à cette position dominante d’Apple légèrement abusive et mensongère.

                  • Pinkmounter Pinkmounter 30 janvier 2010 00:54

                    Et c’est un bonheur de se taper du flash qui plante à tout bout de champ sous Linux parce qu’Adobe ne veut pas développer correctement pour cette plate-forme. En 64 bits, c’en est encore à la version alpha...

                    Sinon je suis pas un expert en codage mais comme alternative à l’animation y a javascript non ?


                    • Techme Techme 30 janvier 2010 01:45

                      Le flash marche bien sous gnu/linux ou *bsd, etc.


                      Le flash disparaîtra peut être avec le refus d’Apple et du html 5

                      Si vous parlez de l’animation de sites web jquery permet de le faire mais il vaut mieux en réaliser en css qui sera plus légé (et donc un meilleur référencement chez Google avec leur future politique)

                    • dom y loulou dom 30 janvier 2010 01:12



                      et bientôt le microchip dans le bras

                      et puis terminée toute forme de liberté d’expression politique


                      ptêtre même qu’ils vont vous connecter directement le cerveau à internet ?


                      matrix reloaded


                      • Booboo Booboo 30 janvier 2010 03:53

                        Je crois que certains confondent Adobe avec Monsanto, je veux dire qu’Adobe n’a jamais tué personne. Le lecteur Flash a toujours été gratuit pour tout le monde, pas comme Quicktime Player Pro. Le logiciel de création est payant mais facilement craquable pour les débutants, après si tu commences à gagner des sous, c’est normale de payer ta licence même 1000 euro. 

                        Steeve, tu n’as plus le choix là, soit tu achètes Flash, soit tu achètes Adobe, soit tu sors un truc équivalent. 

                        @ Pinkmounter
                        Je parle création, vous me répondez que ça plante sous Linux, mais j’en ai rien à faire de Linux. Le sujet ici c’est Steeve et son Ipad.
                        Et pardon mais j’ai jamais vu un Flasheur Graphiste avoir un début d’érection avec du Javascript. C’est comme passer d’un mac 8 coeurs à un pc 486 avec 8 mo de Ram.

                        Et là je cite la réaction d’Adobe que je viens de trouver :

                        « Apple continue apparemment à imposer des restrictions à ses périphériques qui limitent aussi bien les éditeurs de contenus que les consommateurs. Contrairement à la plupart des lecteurs de livres électroniques qui utilisent le format de fichier ePub, les clients ne pourront pas accéder au contenu ePub avec la technologie DRM d’Apple sur les appareils créés par d’autres sociétés. Et sans le support du Flash, les utilisateurs d’iPad ne pourront accéder à la totalité du contenu Web, incluant 70 % des jeux et 75 % des vidéos du Web.

                        Si je veux utiliser l’iPad pour accéder à Disney, Hulu, Miniclip, Farmville, ESPN Kongregate ou JibJab, sans même mentionner les millions d’autres sites du Web, je ne pourrai pas.

                        Adobe et plus de 50 de nos partenaires de l’Open Screen Project travaillent à permettre aux développeurs et éditeurs de contenus de délivrer [du contenu] à tous les appareils, pour que les consommateurs aient accès à leurs médias interactifs favoris, contenus et applications sur l’ensemble des plateformes, sans tenir compte de l’appareil que les gens ont choisi d’utiliser.

                         »


                        Mais bon, Steeve doit savoir des choses sur Flash qui doivent être terrifiantes pour vouloir nous en protéger à ce point et de ne même pas laisser le choix. Genre espionnage de la NSA à notre insu ou alors c’est juste de la jalousie de ne pas l’avoir inventé mais c’est dommage pour tous les développeurs actionscript et les graphistes flasheurs et pour leurs clients qui vont bien faire la tronche devant leurs sites.

                        • Pinkmounter Pinkmounter 30 janvier 2010 04:29

                          Le sujet est que tu présente Flash comme la panacée alors qu’ils délaissent la compatibilité avec une plate-forme, un peu la même attitude que tu reproches à Apple. Après, que Apple ne propose pas d’alternative, je suis d’accord que c’est nul.


                          • Techme Techme 2 février 2010 17:45

                            Apple propose une alternative.

                            Le flash ne permet pas à Apple de contrôler tout les contenus de ces produits. Vous pouvez installer d’autres logiciels sans passer par l’AppStore (qui est le principal revenu de la marque).

                          • Techme Techme 2 février 2010 17:49

                            Pour voir la véritable innovation qui surpasse largement l’iPad et ses concurrents j’ai écrit un article (en phase de validation)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès