Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Biomimétisme : le mouvement des chenilles appliqué à un robot

Biomimétisme : le mouvement des chenilles appliqué à un robot

Nous vous parlons dès que possible des fascinantes possibilités du biomimétisme. Cette technique vise à s’inspirer des meilleures pratiques de la nature pour les appliquer à des innovations scientifiques. Quelques exemples : la NASA avait ainsi « piqué » le revêtement aquaphobe de la feuille de lotus pour recouvrir les tenues des astronautes afin d’en écarter la poussière, l’ennemi de l’aérospatiale. Des éoliennes avaient aussi été recouvertes d’une peinture qui mimait les variations de la peau de requin pour une meilleure pénétration de l’air.



Cette fois-ci, donc, c’est la chenille et son mouvement ondulatoire pour se mouvoir qui a inspiré une équipe de la Tufts University, au Massachussetts (Treehugger). On sait que les chenilles se déplacent en deux temps pour avancer, mais moins que ce mouvement concerne d’abord ses organes internes, qui se meuvent en avant avant le reste du corps. L’équipe a utilisé des rayons X pour observer de grosses chenilles à la peau opaque puis ont confirmé leurs intuitions par l’étude au microscope de chenilles plus petites et transparentes. Conclusion : le « centre de gravité » de la chenille, dans ses organes internes, bouge vers l’avant alors que son enveloppe corporelle, au même endroit, ne bouge pas encore.



Ceci change évidemment la manière dont on pensait que les chenilles se déplaçaient, et ce mécanisme qui semble articuler deux corps différents est probablement propre aux invertébrés, selon Jake Socha, de l’équipe de Tufts. L’application via le biomimétisme pourrait être une nouvelle manière de faire se mouvoir des robots à coque molle ou changeante, comme ceux parfois utilisés dans des missions de recherche après séisme (voir ci-contre l’un d’entre eux, inspiré de l’amibe), ou dans des contextes de gravité zéro (espace), voire des mini-robots utilisés en médecine.


TechnoPropres

Moyenne des avis sur cet article :  2.2/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • Loule 18 septembre 2010 12:33

    Il est dommage que vous soyez revenu de vacances, ecolomachin..., nous étions enfin tranquilles ! Vos pirateries de presse sans la moindre valeur ajoutée ne méritent que du profond mépris...


    • Francky la Hache Francky la Hache 18 septembre 2010 15:00

      EcoloToc, la honte d’AgoraVOX.
      Qui peut autoriser de telles âneries à être publiées sur notre site chouchou ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès