Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Coronavirus, vous serez tous infectés, mais pas de panique !

Coronavirus, vous serez tous infectés, mais pas de panique !

Les actualités récentes ont été marquées par quelques inquiétudes, voire angoisses, après les deux cas avérés d’infection par le « nouveau coronavirus ». Sommes-nous face à un risque de pandémie, comme ce fut la crainte au temps du fameux H1N1 ? Quelques représentants des autorités sanitaires le pensent, ou le craignent. Le principe de précaution s’active et fonctionne avec les peurs, comme au temps de la chasse aux sorcières. Un peu de raison finit par venir à bout des obsessions sanitaires ou diabolisantes. Mais à l’ère des communications intempestives, les incendies de la peur se propagent et son alimentés parfois par des pompiers pyromanes qui y trouvent leur compte ou qui sont fascinés par le feu. Comme ces journalistes dont une bonne part semblent relever de la perversion narcissique. Suivez mon regard. Suivez surtout les réflexions plus scientifiques. Enfin, je ne sais plus où est la science dans cet étalement de données parcellaires et approximatives sur ce coronavirus qui, avec deux ou trois cas de plus, pourrait devenir une menace planétaire, du moins dans l’esprit des dirigeants planétaires.

Pourtant, les coronavirus sont assez connus et considérés comme inoffensifs, moins dangereux que les virus grippaux et très courants puisqu’ils sont à l’origine d’une partie des affections respiratoires somme toute anodines qu’on appelle rhumes. D’ailleurs, il y a trente ans, les scientifiques inoculaient carrément des coronavirus à des patients pour étudier les réactions immunitaires et notamment les productions d’anticorps. A cette époque les infections à coronavirus étaient considérées comme banales comme l’indique cette étude effectuée sur des volontaires à qui on administra le virus (M.R. Macnaughton et al, Infections and immunity, 33, 734, 1981). Les coronavirus ont été considérés comme ordinaires et sans incidence problématique pour la santé jusqu’à cet épisode du Sras qui en fait, ne désigne pas un virus mais une épidémie assez étrange survenue en 2003. Les coronavirus sont connus pour infecter les voies respiratoires et l’appareil gastro-intestinal. C’est cette combinaison qui affecté les patients déclarés affectés par le Sras cette année 2003. Environ 8000 cas et 800 décès. Les patients âgés de plus de 65 ans étant principalement touchés. Le Sras est une sorte de grippe, moins répandue mais plus dangereuse.

Le nouveau coronavirus de 2013 ne semble pas être une réplique de celui de 2003. Pour l’instant, l’hypothèse la plus probable est l’emballement médiatique d’origine systémique consécutif à la diffusion d’informations sensibles et à la fébrilité des autorités sanitaires qui visiblement, n’ont tiré aucun enseignement du fiasco de la panique H1N1. Alors, face à ce nouveau coronavirus, il faut mieux miser sur une panique médiatique et systémique. Avec un manque de connaissance scientifique. Les patients affectés par ce coronavirus n’étaient en fait que des sujets à risque, dont la santé était fragile, comme bien des gens, et qui ont montré des affections respiratoires et un pronostic sombre au point d’affoler le système de santé.

Le coronavirus, nous l’avons tous connus et même moi, qui pas plus tard que ce soir me sentais affecté par un syndrome de rhume. Une aspirine et quelques verres de rouge et tout rentre dans l’ordre. Au café philo, un des participants était affecté d’un rhume lui aussi. Le coronavirus poursuit sa course et pour l’instant, il n’y a pas matière à s’inquiéter. Sauf de la psychose des autorités sanitaires face à ce qu’on peut considérer pour l’instant et avec un bon indice de confiance, comme un artefact pandémique amplifiés par la pathologie médiatique. Ce qui n’empêche pas de questionner l’épisode assez étrange du Sras en 2003. Il n’est pas certain que nous ayons la vérité, ni même d’ailleurs les plus savants des spécialistes… Les coronavirus sont pour l’instant des virus moins dangereux que la grippe, sauf pour le système de surveillance média-sanitaire ces derniers temps.


Moyenne des avis sur cet article :  4.5/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • Jánošík Jánošík 15 mai 2013 09:54

    «  »Une aspirine et quelques verres de rouge et tout rentre dans l’ordre. «  »


    C’est ce que disait notre cher ancien president JC ... Une Corona, et ca repart !!  smiley


    • appoline appoline 15 mai 2013 18:58

      C’était un bon vivant


    • hunter hunter 15 mai 2013 10:57

      Très bon article, merci M Dugué !

      Eh oui, on va encore tous mourir avec ce coronavirus, après être mort en 2009 avec le H5N1 (touché !  smiley )

      Rien de neuf, sinon un peu de diversion pour « l’opinion » (ça évite de trop réfléchir sur les gros gros problèmes socio-économiques qui arrivent), et surtout, ça entretient la peur, et c’est grâce à la peur, que ce système satanique domine le monde !

      Une question toutefois ( < mode déconne ON > ) :

      si on ne boit pas d’alcool, a-t-on une chance de ne pas être contaminé ?

      Ben oui quoi, on parle bien de Coronavirus ?

      < mode déconne OFF >

      Ok, je sors.........

       smiley

      H/


      • Bernard Dugué Bernard Dugué 15 mai 2013 11:05

        En fait, une chose est certaine, c’est que nous ne sommes certains de rien. Ce qui signifie qu’il y a un manque de connaissance sur ce virus qui en première analyse, semble être un variant du virus ordinaire qui cause un banal rhume et qui, voir la référence incluse, est parfois inoculé à des volontaires qui attrapent le rhume et dont la réaction immunitaire est étudiée.

        Il y a deux facteurs, le virus mais aussi le terrain. Certaines personnes sont hyper fragiles. Pour l’instant, les autorités semblent paniquer sans raison. Après, faudra voir mais la panique n’est jamais bonne conseillère. Vu que le temps est propice aux rhumes, les services d’urgence risquent d’être saturés si la panique s’étend


      • Outsider Outsider 15 mai 2013 11:52

        Bonjour, merci pour l’article et en effet si jamais on tombe malades il y a des remèdes comme les huiles essentielles ou des tisanes de thym ou le propolis par ex. Sera pour cela que la UE veut interdire des plantes et autres remedes naturels qu’on fait ses preuves pendent des générations ?

        Car l’épisode de la grippe porcine est très louche et il y avait des conflits d’intérêts entre la classe politique à l’epoque et les labos.
        bonne journée
         :)


        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 15 mai 2013 12:59

          Chez certains supporters c’est plutot le conarovirus qui fait des ravages ....


        • appoline appoline 15 mai 2013 19:01

          Dans les deux cas, vous pouvez vous faire plomber


        • hunter hunter 15 mai 2013 12:57

          oui Lg c’est ça, car le coronavirus, il se peut qu’un traitement soit trouvé, alors que supporter du DSG (Doha Saint Germain), là je crois que ça va être très dur....

           smiley

          H /


          • Le printemps arrive Le printemps arrive 15 mai 2013 13:23

            Article qui vient équilibrer celui-ci, il faut de tout pour faire un monde....mais lequel ?

            Je préfère parler de notion de terrain permettant le développement des maladies plutôt que de croire au médicament miraculeux (truc des labo ou alcool, voire homéopathie ou naturopathie)

            En effet, pourquoi certains, tout en ayant été confrontés au virus, ont développé une maladie et les autres non ?
            Parce que le système immunitaire est trop affaibli.
            Cherchons ce qui affaibli le système immunitaire, renforçons-le par des moyens qui peuvent être très peu onéreux : calme, détente physique par des promenades, rires, sports plaisirs, pensées positives, alimentation saine (qui favorise les ingrédients végétaux peu ou pas transformés)...

            Bonne santé et longue vie !


            • Razzara Razzara 15 mai 2013 13:54

              La pandémie la plus utile aux sociopathes qui mènent le monde à sa perte est bien celle de la peur. L’état d’anxiété pathologique dans le quel est baigné ce monde, alimenté par la ’consommation’ de violences de toutes sorte (en 1 via la boite à décérébrer) et l’état de délabrement général, de déclin (car nous sommes bien dans un monde en déclin, non  ?), fournissant le terrain de sa propagation.

              La peur, lorsqu’elle est vécue par un être humain, permet d’annihiler son jugement et sa réflexion pour le précipiter dans les affres de la pulsion animale et de la réaction instinctive. Le discernement s’estompe pour céder la place aux fonctions primales. Ainsi il devient beaucoup plus influençable et manipulable. 

              Ceci dit, en faisant fi de tout sentimentalisme et humanité, une bonne pandémie qui éradiquerait une grande partie de la population mondiale ’réglerait’ d’un seul coup bien des problèmes. N’est-ce pas le plus court chemin pour en finir avec la destruction des ressources, du biotope, le chômage, toutes ces ’bouches à nourrir improductives et veules’,etc, et établir, alléluia, un gouvernement totalitaire mondial qui assurera la stricte domination de l’élite auto proclamée sur les survivants réduits en esclavage ? Car le seul obstacle à ce genre de projet diabolique est, et demeure, la masse des individus qui s’y opposeront. Réduire drastiquement la masse en question c’est assurer quasiment son succès.

              Que ce soit bien clair : je me contre fiche de passer pour un malade paranoïaque en tenant pareils propos. Il y a bien longtemps que je n’ai plus aucun doute sur la capacité de nuisance totalement démoniaque des 0.01 % qui tiennent le pouvoir. Il suffit de regarder l’évolution des choses autour de nous pour s’en convaincre, et en guise d’exemple de démonstration je renvois à cette vidéo un peu ancienne mais qui n’a pas pris une ride :

              http://www.agoravox.tv/actualites/international/article/senat-us-un-homme-a-parle-28685

              Quel triste constat que celui de ce délitement général qui s’opère sous nos yeux. Il me navre de le faire, et souvent je le repousse, tant ce qui se profile à l’horizon m’apparaît toujours un peu plus sombre. J’avoue qu’il est parfois difficile de garder courage et espoir.

              Désolé M Dugué de faire quelque peu dans le hors-sujet, merci en tout cas pour votre article.

              Razzara

              PS  : en complément du commentaire fait par Outsider, l’argent colloïdal est aussi connu de longue date pour son efficacité. On peu en produire sois même très facilement :

              http://preparationquebec.blogspot.fr/2012/01/un-neglige-largent-colloidal.html


              • LE CHAT LE CHAT 15 mai 2013 15:08

                Il y a surement plus d’infectés au conardovirus , c’est évident ! smiley


                • Loatse Loatse 15 mai 2013 15:48

                  Bonjour à tous

                  Ma grande peur ce fut sous sarko 1er, pendant la fameuse pandémie de H1 (ou 5 je ne sais plus) N1, j’ai cru un moment au vu de l’ampleur de la campagne de vaccination dans le moindre village qu’on allait nous vacciner de force... Chaque francais recevait par la poste un « bon de vaccination » pour lui même et ses enfants avec indication du lieu réquisitionné pour ce faire..

                  Dans mon village, ce fut le chateau... sur les grilles du parc, une pancarte en très gros caractère mentionnant le nom de « l’ennemi », en rouge ne permettait pas d’ignorer que nous « étions en danger »... Médiatiquement et sur le terrain, cela avait pris des proportions surréalistes... des gardes municipaux étaient en faction (?)

                   j’imaginais déjà les forces de l’ordre amener en car la population récalcitrante au dispensaire, les grilles du chateau fermées empêchant toute tentative d’y couper et des vaccinés mourrant d’effets secondaires que l’on n’aurait pas prévu... sortes d’effets collatéraux de la guerre contre le méchant virus..

                  Reste que la meilleure prévention à mon avis (ceci n’engage que moi) reste celle là :

                  Un jus de citron chaque jour toute l’année (vitamine c), pas cher et cela évite l’acidose qui fragilise l’organisme... éviter le stress (la peur de la contagion génère le stress, merci les médias !), et se laver les mains lorsque l’on rentre chez soi...(un simple savon de marseille suffit)

                  evidemment ca ne rapporte rien aux labos... pourtant Dieu sait si c’est efficace !


                  • Denzo75018 15 mai 2013 15:53

                    Tous les Français seront infectés par « un » Coronavirus« , mais ils ne mourront certainement du Vaccin Anti-Grippe (Coronavirus) !

                    Pourtant notre »certitude" scientifique acquise empiriquement nous laissais entrevoir que plus un Coronavirus était virulent, plus sa propagation d’Homme à Homme était rare, vient de voler en éclat avec les 2 derniers cas H1N1 en France .....


                    • appoline appoline 15 mai 2013 19:05

                      Cher MacNamara n’avait il pas déclaré à l’ONU que les deux seules possibilités pour enrayer la surpopulation étaient la famine et la maladie 


                    • Nuccia Nuccia 15 mai 2013 17:29

                           D’accord avec l’article .

                      Ce qui est incongru , c’est que le ministère de la santé fasse chorus avec les journalistes affolés alors qu’un peu d’information bien pondérée et diversifiée aurait permis à Mme Touraine de ne pas se transformer en avatar de Roselyne !


                      • etonne 15 mai 2013 18:01

                        je pense qu’il faudrait donner aux journalistes les fonctions ministérielles et supprimer les ministres qui ne sont plus que des courroies de transmission


                      • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 15 mai 2013 18:01

                        « Une aspirine et quelques verres de rouge »


                         Ah, barbare, avoir gâché cette bouteille de Château Mouton Rothschild avec ce cachet effervescent !!  smiley



                        • herbe herbe 15 mai 2013 19:48

                          Merci pour ce petit point bien utile sur les coronavirus en général.


                          A mon humble avis il y aurait quelque chose à apprendre sur ce qui se passe au moyen et proche orient car là on dirait bien qu’il se passe quelque chose d’« anormal » (c’est peut-être aussi ce qui explique une certaine « fébrilité » par chez nous, justifiée ?)...


                          A ajouter aussi à l’étrangeté, les rhumes sévissent plutôt en hiver, et nous nous éloignons chez nous de cette saison (quoique la météo joue les prolongations, mais au moyen orient c’est autre chose...)

                          • kéké02360 20 mai 2013 22:05

                            au cas où vous seriez pas encore vacciné .........

                            le coronavirus n’est pas dangereux mais les labos travaillent à une version ( et à son vaccin ) beaucoup plus agressive, tueuse même on peut dire, qui s’attaquerait en priorité aux plus de 65 ans smiley , un coronavirus nommé le 2 en 1 puisqu’il solutionnerait le déficit de la caisse de retraite et la surpopulation de la planète ...

                            Parait même qu’au prochain remaniement ministériel on verrait réapparaître la courge Bachelo au ministère de la santé !!!!

                             

                            Elle est pas belle la vie ( en rose ) smiley


                            • le moine du côté obscur 21 mai 2013 09:53

                              La peur, l’arme préférentielle des puissants pour paralyser toute réflexion sensée. Le drame c’est que très souvent ça marche puisque beaucoup en sont encore à croire tout ce que l’on raconte dans les médias mainstream. Émettez des doutes et on vous qualifiera de complotistes. Je pense qu’une bonne partie des infections sérieuses sont dues à la pollution, mais on sait que les puissants ne luttent pas contre elle, car ça leur coûterait trop cher. Au contraire ils vont trouver un moyen de « rentabiliser » ses effets en proposant sans aucun doute des médicaments et des vaccins contre des virus « mineurs ». Toujours cette logique de s’en mettre plein les poches en manipulant les plus naïfs et influençables d’entre nous. Depuis le temps qu’ils annoncent des virus mortifères, ceux qui meurent surtout sont les victimes de la misère, de la guerre et j’en passe et des pires. Les coronavirus sont l’épisode actuel de l’odieux feuilleton médiatique visant à manipuler les foules et à leur faire penser à ce qui n’est pas important. A quand le réveil ? Pas pour maintenant, j’en ai peur. 


                              • xmen-classe4 xmen-classe4 23 mai 2013 12:17

                                c’est un virus resistant au antibiotique j’imagine.


                                faut préciser que ça risque de payer les retraites et ils en font un vaccin obligatoire.
                                entre le H7N5 et le SRAS bernard dugué va bien réussir à nous vendre 30000 livres.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès