Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Facebook tombe dans l’illégalité ?

Facebook tombe dans l’illégalité ?

On a beaucoup critiqué Facebook pour la gestion et la protection de nos données privées : photos, informations personnelles, discussion lors des chats ou par la messagerie...tout, oui TOUT est écouté par Facebook, qui s’en serre pour vous proposer des annonces publicitaires qui correspondent le plus à vos centres d’intérêt. Si hier il était possible de se désinscrire du site et d’emporter avec soi toutes ses données (au prix d’un procès), aujourd’hui ce n’est plus possible.

«  Votre contenu d’utilisateur peut être effacé du site à n’importe quel moment. Si vous l’effacez, le droit accordé à Facebook évoqué précédemment expirera automatiquement, mais notez que l’entreprise peut en conserver des copies archivées ».
Cette fameuse phrase a disparu des conditions générales d’utilisation (que personne ne lit de toute façon). Si cette clause permettait de se désinscrire du site et d’emporter avec soi ses photos éthanolisées, sa liste d’amoureux, ses videos...et était déjà pour certains bien insuffisante, car ces données étaient quand même conservées par Facebook. Mais aujourd’hui, que dalle, on a le droit à cela :
"
Vous accordez à Facebook le droit irrévocable, perpétuel, non-exclusif, transférable et mondial (avec l’autorisation d’accorder une sous-licence) d’utiliser, copier, publier, diffuser, stocker, exécuter, transmettre, scanner, modifier, éditer, traduire, adapter, redistribuer n’importe quel contenu déposé sur le site."
Ami(e)s, si vous aviez du contenu original (poèmes, vidéos, photos.....articles :s) sur la face de Bouc, retirez-les car la chère usine à gaz pourrait se les approprier.
Enfin je dis pourrait, je devrais plutôt dire peut, car c’est depuis le 4 février que les conditions générales d’utilisation ont été modifiées...dans le plus grand secret, permettant ainsi à facebook de conserver et d’utiliser ce que vous y avez sur votre profil.

Vous vous dites je m’en fous ? Vous ne devriez pas : le problème touche les droits d’auteur, le droit moral , la vie privée et et surtout très important pour nous les jeunes qui profitons de la vie : le droit à l’oubli.
Vous avez dans votre album une photo de vous prise sous la douche par un camarade bien peu respectueux ? Facebook se donne le droit de vendre cette photo à un site de voyeurisme gay, où vos pectoraux parfait plairont sûrement aux membres...c’est caricatural, mais possible !

L’Union des photographes créateurs qui s’occupe des photographes professionnels, fait remarquer que le droit moral sur une œuvre est inaliénable, de même que céder ses droits sans restriction n’est pas possible en droit français. Pour Me Agnès Tricoire, spécialiste de la propriété intellectuelle, "toute cession de droit doit se faire de manière éclairée et œuvre par œuvre". En clair Facebook est totalement dans l’illégalité.

Le problème, c’est que toutes illégales et abusives qu’elles puissent être, ces conditions s’appliquent tant qu’aucun juge n’a statué, les serveurs de facebook étant soumis à la législation des USA...attention donc, et merci de diffuser ce message, afin que tout le monde soit conscient de quoi il en retourne de "signer" avec Mark Zuckerberg...


NDLR : Mise à jour : Face aux critiques, Facebook a décidé de revenir aux anciennes conditions d’utilisation.


Moyenne des avis sur cet article :  4.54/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

26 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 18 février 2009 10:19

    Face de bouc , mais c’est le démon ! http://frenzy.chez.com/images/bouc.jpg méfiez vous aussi quend vous allez sur un chat ! http://www.spoiledrottenkitties.com/DevilCat.jpg


    • La mouche du coche La mouche du coche 18 février 2009 13:44

       smiley Article répugnant. 
      Homophobie inouie de l’auteur, et que personne ne relève. smiley

      Lisons un peu. Pour nous montrer toute l’horreur de Facebook, l’auteur va nous prendre un exemple parmi le pire qu’il puisse imaginer, et regardez ce que cela donne :

      "Vous avez dans votre album une photo de vous prise sous la douche par un camarade bien peu respectueux ? Facebook se donne le droit de vendre cette photo à un site de voyeurisme gay, où vos pectoraux parfait plairont sûrement aux membres."

      Mon dieu ! Des homos vont se masturber sur votre photo, mais quelle horreur ! L’auteur fait la même chose bien sûr, mais avec des femmes, ce qui est noble et grand, mais entre hommes comme c’est laid ! smiley


    • La mouche du coche La mouche du coche 19 février 2009 08:30

      "L’auteur ne dit pas que c’est laid entre hommes"

      Il ne le dit pas certes, mais il l’écrit.


    • spartacus1 spartacus1 18 février 2009 10:24

      Ce qui m’amuse (enfin, amuse, c’est plutôt façon de parler), c’est qu’une bonne partie des gens qui s’insurgent (et avec raison) contre le fichage systématique des individus par l’administration s’empressent de mettre volontairement leurs informations personnelles dans une base de données dont elles n’ont aucune maitrise et, mieux, dont elles refusent pas avance toute possibilité d’en avoir la maitraise.
      Ces données sont soigneusement collectées à des fins dont la moins innocente est d’inonder les "participants" de publicité.

      En ce qui me concerne, Facebook, yahoomachin, googlechose, msn et autre fariboles, c’est un non ferme et définitif.


      • spartacus1 spartacus1 18 février 2009 10:41

        Errata :

        Lire : "... dont la plus innocente est d’inonder les ..."
        et non pas : "... dont la moins innocente est d’inonder les ..."


      • lavabo 18 février 2009 10:49

        bienvenue de le monde fabuleux du "livre de tronches"


        • Plum’ 18 février 2009 11:50

          Que les ingénus prennent conscience qu’il est dangereux de laisser gérer ses communications par un site tiers... Nous avons assez d’outils pour gérer nous mêmes nos contacts à partir de notre ordinateur...


          • jakback jakback 18 février 2009 12:10

            Malheureusement les plus aptes a tomber dans le piège, son les ados, pour qui il est bien difficile d’exister sans ces sites communautaires. Le web avance masqué, comme dans la vraie vie.


            • Deneb Deneb 18 février 2009 12:31

              "Ami(e)s, si vous aviez du contenu original (poèmes, vidéos, photos.....articles :s) sur la face de Bouc, retirez-les car la chère usine à gaz pourrait se les approprier"

              La notion de propriété est malsaine dans le monde de l’immatériel. Si je mets quelque chose sur facebook, c’est en genéral pour amuser mes correspondants, et non pas pour pouvoir exiger de me le payer. Je saisis mal dans ce contexte le tèrme de "s’approprier" quelque chose. Au contraire, si je met un poeme de ma forge sur FB je souhaite que le plus grand nombre se "l’approprie", l’apprenne par coeur. Si j’ecris un poeme, c’est bien pour faire rêver les gens, pas pour y exercer un quelconque droit de "propriété".


              • lasino capsen 18 février 2009 12:53

                Vous peut être, mais si d’autres veulent revendiquer la propriété de vos oeuvres, par la même occasion réclamer un dû et stoper la diffusion libre. Probablement, sûrement même, que moralement vous n’accepterez pas ses conditions de diffusion et de partage aux autres :)


              • Deneb Deneb 18 février 2009 14:53

                lasino capsen : 

                S’il m’arrive de créer quelque chose, je considère que l’idée que ça vehicule est infiniment plus importante que de savoir qui l’a trouvé. Si l’on se préoccupe principalement de cela, on n’arrivera sans doute jamais à sortir quelque chose de valable.

                Quand vous mangez un oeuf, avez-vous une pensée respectueuse pour la poule ?


              • Jiache 18 février 2009 15:34

                Entièrement d’accord. Quand vous achetez un (une ?) brique de lait, vous pensez à Pasteur ?


              • Olga Olga 18 février 2009 16:50

                @Deneb
                Je n’ai pas du tout envie que Mr Faith Book s’approprie mes poèmes... smiley ( Remarquez, je ne suis pas sur Faith Book, donc il n’y a pas grand risque). Par contre j’en ai quelques-uns qui traînent sur Agoravox... Je vais faire supprimer tout ça... smiley 


              • Lisa SION 2 Lisa SION 2 18 février 2009 13:25

                " Enfin je dis "pourrait", je devrais plutôt dire "peut", car c’est depuis le 4 février que les conditions générales d’utilisation ont été modifiées. " avez vous écrit,

                c’est un peu comme un contrat d’assurance qui, après cent millions de signatures, modifierait ses conditions générales, ses clauses...

                Seuls, les " m’as-tu-vu-sur-fesse-bouque " se sont fait pièger ! Ouh ! les who’s who qui croyaient que s’inscrire apportait immédiatement la notoriété de paraitre aux coté de célébrités ! Quelle pipolade !!!


                • Yannick J. Yannick J. 18 février 2009 15:27

                  Marrant qu’on en parle ça, je reçois super régulièrement des invit’ d’amis ou alors de machin, truc et bidule pour que je fasse partie de leurs amis sur fesses boucs, incontournable lien social dans la vie de tous les jours !!!!!!!

                  je crois n’y avoir mis que mon nom et prénom, donc je pense encore en être propriétaire....

                  et pourtant j’ai beau ne jamais aller dessus j’ai en permanence des spams........



                  • Deneb Deneb 18 février 2009 15:33

                    J’utilise FB pour pouvoir partager les photos avec les gens que je connais sur la planète. Je n’y vois pas d’autre intéret, le reste c’est plutôt chiant.


                    • Plum’ 18 février 2009 15:46

                      Il n’y a vraiment pas besoin de facemachin pour partager ses photos, le site perso de son fournisseur d’accès suffit amplement.


                    • Yannick J. Yannick J. 18 février 2009 16:24

                      de toute façon ce genre de site sont limite parce que avec un peu d’astuce on arrive vite à piquer tout pleins de données sur n’ilmporte quel profil.


                      • jay 18 février 2009 18:43

                        Devant le tollé provoqué FB est revenu a son ancien disclaimer aujourd’hui.

                        Après, ce qu’on met sur la toile, c’est à ses risques et périls... alors à chacun de trier ce qu’il estime pouvoir se retrouver dessus. les hackers et autres (qui parfois travaillent pour des entreprises tout ce qu’il y a de plus légal) ça fait longtemps que l’on connait leur existence. pas la peine de crier haro sur le bouc.


                        • StayInContactWith 18 février 2009 19:08

                          Oui je viens de voir ça à l’instant...une bonne nouvelle, mais il faut rester vigilant, et pas que pour FB !


                        • Forest Ent Forest Ent 18 février 2009 19:54

                          Pour que cela soit illégal, il faudrait qu’il y ait une loi. Or il n’y en a pas. Il y a des lobbies assez puissants pour faire régner leur ordre sur le net, comme la MPAA. Pour le citoyen, il n’y a rien de prévu.


                          • plancherDesVaches 18 février 2009 20:06

                            Je ne voudrais pas jouer les juristes, même si je connais bien le droit commercial, mais :

                            Mais ceci n’a RIEN d’illégal...
                            Et vous parlez d’un juge... ? Mais qui devrait être saisi d’une plainte motivée et circonstanciée pour décider si un préjudice REEL existe. Puis juger alors d’une condamnation encadrée par la loi de la partie initiatrice du délit et de la réparation éventuelle de la partie lésée.

                            Et au pays de l’oncle Sam, vous pensez qu’ils risqueraient ça ?

                            Seule la perte de clients les fait reculer.


                            • Deneb Deneb 19 février 2009 08:10

                              Facebook est, certes, un réseau social à but lucratif. Utilisant une technologie propriétaire, vendant un espace publicitaire, ce n’est pas l’exemple même d’une boite philanthrope. Google non plus, d’ailleurs, et pourtant on l’utilise tous.

                              Reste qu’il est parmi les reseaux sociaux celui qui totalisent le plus d’adhérents. Il y a le MSN, mais il me debecte, parce que je vois tous les ados passer des journées entières dessus à s’echanger des banalités pour dire qu’ils y sont. En plus, je ne porte pas vraiment le Micro$oft dans mon coeur.

                              Voilà, je me suis fait ma vitrine publique sur Facebook. Ce n’est pas que j’aime particulierement, mais tous les jeunes, que je fréquente, y sont. A commencer par mes enfants. A 50 ans, j’ai l’impression d’en être le doyen. Mais ça me reproche du monde des jeunes, je comprends un petit peu mieux leur passions et leur motivations. Sans dire que dans mon pays natal, avec lequel je garde d’etroits contacts, tout le monde y est - j’y rencontre des gens que j’ai perdu de vue depuis des décennies. J’y suis donc prêsque par obligation, tout en êtant que moyennement emballé.


                              • Grouik 19 février 2009 13:12

                                Le délai de plusieurs semaines nécessaire à revenir aux conditions initiales me parait strange : plusieurs semaines pour modifier un texte ? Quelle en est la raison technique ? La modification des conditions générales nous garanti elle pour autant le respect de notre vie privée ? La raison en est peut être le temps nécessaire à effacer les données concernant aussi bien les anciens que les nouveaux inscrits ? Enregistrées pour quel usage ? Qui de toutes façons peut nous garantir la confidentialité de ces données ? Je ne comprends pas la subtilité... A toute fin utile quelqu’un a t il entendu parler du "Système Echelon" ?

                                http://www.europarl.europa.eu/omk/omnsapir.so/pv2?PRG=CALDOC&FILE=20010905&LANGUE=FR&TPV=DEF&LASTCHAP=21&SDOCTA=21&TXTLST=1&Type_Doc=FIRST&POS=1

                                Grouik...


                                • dom y loulou dom 19 février 2009 21:53


                                  il y avait le french cancan

                                  aujourd’hui il y a le

                                  Yes we can can can

                                   :->


                                  • benzeitoun 20 février 2009 19:18

                                    C’était à prévoir... C’est une honte ce truc, ou la "dématérialisation des relations humaines" à grande échelle. Le pire c’est que les 149 millions de pigeons ( le premier million s’est inscrit à l’epoque ou le concept était encore nouveau et ne l’ont pas fait par suivisme...) voient leur (souvent misérable et sans intéret) petite vie privée étalée sur le net et elle ne leur appartient meme plus... Pour la plupart, ils ne s’en rendent meme pas compte. Remarque, on a jamais demandé a du bétail de réfléchir... Alors continuez d’etre cons et heureux,. poursuivez votre chasse aux "friends" sans jamais vous poser de questions, vous irez tous au paradis...
                                    Au fait ; pensez a regarder dans le dictionnaire la définition du mot "AMI", on sait jamais ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès