Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Get the facts : quand Microsoft se prend les pieds dans le tapis

Get the facts : quand Microsoft se prend les pieds dans le tapis

Sur son site Get the facts, Microsoft cherche à démontrer que le passage à Linux n’est pas forcément synonyme de réduction des coûts. En effet, le géant américain s’appuie sur la notion du TCO (Total Cost of Ownership ou Coût total de possession / Get the fact (1)) qui inclut le coût des licences et d’exploitation.

David M. Williams, du site itwire.com, en a analysé les arguments. Yvan, ingénieur informaticien chez Simia, société de services informatiques spécialisée en logiciels libres, en commente les résultats.

L’étude s’appuie sur le cas de la société HiChina Web Solutions. Celle-ci aurait choisi Windows 2008 plutôt que Linux pour son fonctionnement. Sous le titre "Why are customers choosing Windows Server 2008 over Linux", on trouve l’extrait suivant : HiChina Web Solutions - Using Windows Server 2008, we will be able to increase overall reliability by 20 percent. With that capability, we can host more customer Web sites than we could previously.

Première réflexion, HiChina a eu un gain de 20 % de fiabilité, mais on ne sait pas sur quoi (2). Il n’y est même pas question de Linux.

A partir de ce moment, l’auteur a donc décidé de voir plus en avant les détails qui ont motivé ce changement en suivant le lien de l’étude complète. Lien qui, finalement, ne se révèle pas très intéressant puisqu’il n’y est nulle part mention de Linux. A peine y apprend-on que la société s’appuyait sur des technologies Web (IIS 6.0) à base de Windows et UNIX et qu’elle a eu un bénéfice à déployer Windows Server 2008.

Aucune mention de Linux, mais, en revanche, des références à des Windows Server 2003 et IIS 6.0

On a beau fouiller, aucune trace de Linux à aucun endroit. Par contre, la société utilisait bien du Windows 2003 ainsi que "Unix" (Quelle version ? Quel OS ? Mystère...). Et rien de plus sur la page, juste un lien vers un fichier de l’étude complète (3). Ce document ne contient aucun détails techniques. On ne sait même pas s’ils utilisent Apache qui est pourtant LE produit-phare de gestion de site web sous Unix et Linux - et surtout on ne sait toujours pas de quel Unix il s’agit. La seule référence technique mentionne de problèmes de performance et souligne que le passage à 2008 leur a apporté des améliorations :

[...]However, HiChina had been experiencing performance and reliability issus. "We created an individual Application Pool for each Web site on the server", says Fan, "When the server had been running for several days, some of those sites began to respond slowly. Because of that, we lost some business opportunities," says Fancy Fan, Technical Director, HiChina.[...]

Là encore, aucune référence directe à un produit Unix ou Linux. Mais un petit détail subsiste : on parle « d’Application Pool » pour chaque site Web.

Et qu’est-ce qu’un « Application Pool » ?... Il s’agit d’une solution Microsoft (4) !!!

Cette société a donc eu des problèmes de performances sur Windows 2003 Server / IIS 6.0 !

Cerise sur le gâteau, on apprend que ces problèmes de lenteurs - qui apparaissent au bout de plusieurs jours sur leurs serveurs - ont eu pour conséquence de leur faire perdre des clients !

Une question se pose : le TCO de Microsoft inclut-il les coûts d’indisponibilités des applications et la perte de clients mécontents ?

Finalement, il semblerait qu’en cherchant à mettre en cause les solutions open source (5), Microsoft n’ait mis en lumière les défaillances de ses propres produits.

(1) Microsoft arguments against Linux are bollocks

(2) Customer Case Study - HiChina Web Solutions

(3) HiChina_WS08_Final.doc

(4) Configuring Application Pool Identity with IIS 6.0 (IIS 6.0)

(5) Compare Windows vs Linux


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • Gargamel Gargamel 2 mai 2008 10:27

    Moui, on se doute bien que ce genre d’article ne vaut pas un clou, autant du côté de microsoft que des pingouins... Mais c’est vrai que j’avais lu pas mal d’études (objectives elles) qui disaient que le tout-linux et le tout-propriétaire coûtaient à peu prêt pareil à cause du coût de formation des gens aux interfaces merdiques et le fait qu’il faut avoir un ingénieur réseau spécialisé. Après quand on est malin on prend le meilleur des deux. Personellement je préfère utiliser MS Office, mais pour la secrétaire d’une boite Open Office suffit largement, elle sera pas spécialement perdue et ça économisera *beaucoup* de sous.

    Pour les serveurs types proxys/firewall c’est du libre c’est clair, pourquoi pas les BSD qui sont super sécurisés et légers.

    D’un autre côté pour l’annuaire par exemple ce serait dommage de se priver d’Active Directory, sa granularité reste la meilleure.

    Par contre mettez un graphiste professionel sur The Gimp pour rigoler ! Vous allez vous prendre des cailloux. Et il ne vaut mieux pas mettre les postes utilisateurs sous linux, tout simplement parceque les chances d’avoir le pendant libre de tous les logiciels de la boite est faible.

    Donc voilà, pour moi si vous voulez vraiment arriver à un équilibre coûts/performances, mélangez en prenant le meilleur des deux. Laisser le fanatisme et les commerciaux ou est leur place : la corbeille.


    • Traroth Traroth 2 mai 2008 17:27

      Euh... on parle d’environnement serveur, là. Vous pouvez vous passer d’un administrateur réseau avec Windows mais pas avec Linux, c’est ça que vous dites ?

      Et au niveau formation, former un des administrateurs pour Linux coûtera toujours moins cher que faire passer un MCSE à quelqu’un pour qu’il essayer de maitriser une usine à gaz de Microsoft (contenir le chaos,quoi...)


    • Forest Ent Forest Ent 2 mai 2008 15:22

      On ne peut quand même pas demander sérieusement à M$ de dire la vérité sur son business. Il y a des limites.

      Ce qui est dommage est qu’il n’y a pas vraiment de benchmark indépendant qui fasse référence là-dessus, mais je suppose que le malheureux qui le publierait en aurait pour vingt ans de procès.

      La mauvaise fiabilité de certains logiciels M$ doit s’expliquer par le fait que 90% des employés sont avocats et qu’ils ne doivent plus trop savoir à qui ils ont sous-traité le développement.


      • guitouni 2 mai 2008 19:28

        Mauvaise fiabilité de microsoft ça veut dire quoi ?

        XP est très fiable. Office est plus fiable que OpenOffice.

        Vista a de gros problemes de performances notamment mais pas spécialement de fiabilité à ma connaissance. Des failles de sécurité oui.

        Et il y a beaucoup d’autres logiciels professionnels.

        A quoi ça rime de lancer des généralités qui ne correspondent à rien ?


      • wesson wesson 3 mai 2008 02:23

        Bonsoir,

        "A quoi ça rime de lancer des généralités qui ne correspondent à rien ?"

        oui en effet, à quoi ça rime ? Et bien essayons de préciser tout cela ...

        GENERALITE No 1 : "XP est très fiable."

        il l’est peut-être...maintenant, mais lorsque l’on parles de XP, on parles de l’OS dont un virus (sasser) a contaminé environ 40% du parc de PC connectés sur Internet en environ 4 heures. Si XP est fiable, ce n’était pas le cas à ses débuts ...

        GENERALITE No 2 : "Office est plus fiable que OpenOffice."

        Quelle version d’office, quelle version de OpenOffice ? Si vous comparez Office 1 avec OpenOffice actuel, j’ai bien peur que vous perdiez.

        GENERALITE No 3 "Vista a de gros problemes de performances notamment mais pas spécialement de fiabilité à ma connaissance."

        C’est bien regrettable pour votre connaissance, mais Vista EST un gros problème, tant au niveau de la performance pitoyable, que au niveau de la fiabilité, très en dessous du strict minimum.

        Exemple de problèmes qui sont toujours là après le SP1 :

        * Vous débranchez votre casque de l’ordinateur, dans certain cas Vista va fermer la session et s’éteindre en perdant toutes les données non sauvegardées.

        * vous faites une copie de plein de fichiers à travers le réseau dans lesquels se trouvent des fichiers ayant le bit d’attribut système et/ou caché : Vista va se lancer dans des appels récursifs et ne cessera de vous demander quoi faire tout en mangeant la mémoire jusqu’a blocage complet du système.

        * vous branchez un second moniteur : votre lecteur de blu-ray ne voudra plus rien lire (là, c’est du DRM)

        je pourrais vous en sortir des pages comme ça. Vista est une catastrophe industrielle, à tel point que, 1 an après sa sortie, seulement 2% des entreprises songent y passer - en fait, tout le monde attends la suite parce que un truc comme ça, c’est inutilisable.

        GENERALITE No 4 : "Et il y a beaucoup d’autres logiciels professionnels."

        Qu’avez-vous voulu dire par là, mystère...

         

        En bref, vous vous plaignez de généralités, tout en en énonçant vous-même 4 toutes droites sorties de la propagande M$.

         

        A ce niveau de méconnaissance du sujet, vous seriez mieux inspiré d’aller réagir sur les OGM ou sur la dernière couillonade de Sarko. ce serait peut-être pas plus à propos, mais au moins votre ignorance crasse ne s’y étalerai pas avec une telle évidence.

         


      • goc goc 3 mai 2008 00:17

        si on veut parler d’etude serieuse concernant un choix aussi strategique que celui d’un OS, il ne faut pas oublier egalement les problèmes de perenité et surtout LE problème fondamentale de toute société : la Multi-source.

        Or aux vues des dictats cro$oftiens, des incompatibilités volontaires entre logiciels anciens et nouveaux (Office 2003 et office2007), et des difficultées actuelles avec Vista, ainsi que l’arret programmé de XP, il est clair que le choix "Linux" reste le plus sage.

         


        • stephanemot stephanemot 3 mai 2008 05:39

          Histoire edifiante.

          J’espere sincerement que le pingouin survivra au rechauffement climatique et aux attaques des avocats de MS.

           

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès