Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > J’ai fait ça en douce

J’ai fait ça en douce

Le propre d’une démocratie, c’est sa transparence, et le moins que l’on puisse dire, c’est que par les temps qui courent, la dissimulation l’emporte, puisque l’on tente régulièrement de cacher aux citoyens les décisions prises.

« J’ai fait ça en douce… », Cette belle chanson, interprétée par Mistinguett, illustre bien les coups de canifs donnés par le gouvernement actuel, au contrat républicain. lien

Prenons l’exemple de cette loi qui risque d’être validée en douce obligeant les cultivateurs à acheter leur semence, leur interdisant d’en produire eux-mêmes. lien

Ou ce décret, 2011-795 du 30 juin relatif aux armes à feu susceptibles d’être utilisées pour le maintien de l’ordre public, validé par un sénat aux ¾ vides. lien

En effet, suite à la multiplication des manifestations, le gouvernement, toujours dans une logique sécuritaire, n’est pas à cours d’imagination, et une nouvelle arme vient de renforcer l’arsenal anti-manifestant, un fusil de tireur d’élite, calibre 7,62mm.

Le GIGN est déjà équipé de cette arme, munie d’une jumelle de visée de précision, baptisée « Ultimat Ratio », en référence à la devise que Louis XIV avait fait graver sur ses canons (l’armement ultime des rois). lien

A ce jour, l’Europe n’y a rien trouvé à redire, et dans son article 2, elle reconnait sa légalité lorsqu’il s’agit de réprimer, conformément à la loi, une émeute, ou une insurrection. lien

On connaissait déjà la dispersion de manifestants par jet d’eau, par lancer de grenades, parfois en tir tendu, mais il y a beaucoup « mieux ».

Tout comme aux Etats-Unis, (lien) Il existe un camp d’entraînement à st Astier, dans le sud-ouest, qui a permis à des milliers d’agent de force spéciale de s’entrainer dans un décor réel de barres d’immeubles à la guerre de banlieue, afin de se mettre en situation. lien

Dans son livre « le son comme arme » éditions La Découverte, septembre 2011, la journaliste Juliette Volcler, (lien) fait le tour des solutions trouvées par les gouvernements pour empêcher la tenue de manifestations, se mettant ainsi en rupture avec les vœux du CNR (conseil national de la résistance) qui avait revendiqué, après la libération de 1945, la liberté de réunion et de manifestation. lien

C’est en 2004, alors que Nicolas Sarközi était encore Ministre de l’Intérieur, que les DMP (Dispositif Manuel de Protection) ont été autorisés en douce, sans la moindre concertation. lien

Il s’agit d’une grenade contenant 18 plots en caoutchouc qui se dispersent provoquant un effet assourdissant.

Elles ont été utilisées à Grenoble, en 2006, lors d’une manif contre les nanotechnologies, puis en 2007 dans la même ville, provoquant la perte d’un œil, du gout et de l’odorat chez un manifestant.

A St Astier, ces grenades auraient provoqué des troubles auditifs chez ceux qui les testaient. lien

Puis il y a les rayons soniques appelés « cri perçant » provoquant vertiges et nausées visant l’oreille interne et qui pourraient endommager gravement l’audition. lien

Il y a heureusement des parades à ces agressions sonores, et le collectif espagnol « Escoitar  » se propose avec « sonic weapons » d’alerter l’auditeur sur l’usage du son et de l’audition comme moyens de contrôle en lui donnant les moyens pour exercer sa liberté. lien

Et puis, on peut évoquer le livre de Rémy Chauvin, ce grand biologiste hélas disparu, qui dans son livre « défi à la guerre future  » (éditions France empire 1978) faisait le tour des solutions non violentes en cas d’agression. lien

Dans ce livre original, il imagine l’utilisation du bombykol, substance sexuelle du ver à soie, ou celle de la substance produite par les fourmis Anomma pour empêcher la progression de chars d’assaut, et il décrit quantités d’autres solutions. lien

C’est en Irak, à Falloujah que pour l’une des premières fois, le son a été utilisé pour semer la panique au milieu de la foule, diffusant du Hard Rock à plein volume.

Depuis, ils ont beaucoup progressé.

On connaissait déjà le Taser, qualifiés de « less ethal weapons  » (armes moins mortelles), qui envoie une décharge de 50 000 à 70 000 volts pendant 8 secondes, ce qui permet de paralyser un homme durant  45 minutes. lien

Depuis, l’entreprise Taser a fait des « progrès » proposant des mines, déclenchées par des capteurs, projetant des aiguilles reliées à des fils haute tension. lien

Evoquons le « mosquito  », arme « anti-jeunes » consistant en un boitier appliqué sur la façade d’un bâtiment, émettant une fréquence sonore puissante de 17 000 Hz seulement audible par les jeunes, destinés à les chasser des zones commerciales, car, d’après les commerçants ils « gênent » par leur présence, les clients potentiels. lien

Mais d’autres armes plus radicales existent, tels ces équipements électro-magnétiques, montés sur des Ford 550 capables d’envoyer des impulsions à plus de 250 mètres afin de contrôler les foules. lien

Ces armes électromagnétiques HPM provoquent une sensation de brulure quand elles atteignent les couches externes de la peau.

Ses rayons traversent sans difficulté les vitres d’une voiture, et les fissures d’un mur en béton.

On peut aussi évoquer l’ADS, (Active Denial System) arme identique qui émet des ondes électromagnétiques à une fréquence de 95 GHz, dont il existe déjà un petit prototype à l’usage de la police et des gardiens de prison, lequel aurait une portée performante à des dizaines de mètres. lien

Le professeur Jürgen Altmann, physicien, affirme que cette arme peut comporter des risques pour la santé, voire provoquer la mort, alors que le Ministère de la Justice américain est convaincu qu’il n’occasionnerait pas de lésions permanentes. lien

D’autres « progrès » ont été accomplis et des alarmes directionnelles sont utilisées pour disperser les foules, comme dans la bande de Gaza, à Athènes, en passant par Pittsburgh ou Toronto. lien

Du 18 au 21 octobre dernier, s’est tenu à la Porte de Versailles, à Paris, un salon un peu particulier : celui de la « sécurité intérieure des états  », appelé « Milipol », mais le citoyen lambda ne pouvait s’y rendre, l’accès étant réservé aux professionnels de la « sécurité ».

Il s’y vendait des 4/4 de police (et non pas militaire) au vitres grillagées équipées d’une tourelle avec mitrailleuse, mais aussi des logiciels destinés à être installés dans des ordinateurs que l’on veut surveiller, très pratique pour un patron qui s’intéresse aux activités de ses employés.

On a pu y apercevoir, comme par hasard Marine Le Pen et Claude Guéant. lien

Ce dernier, est dans la logique du perroquet, avec une seule obsession, « nettoyer, nettoyer, nettoyer… » (lien) et après avoir incité les français à la dénonciation, comme aux « beaux jours » de la France de Vichy, (lien) il propose aux citoyens de se transformer en policiers/réservistes, afin, justifie-t-il, d’aider à la lutte contre les trafics de drogue (lien) alors qu’il y a déjà dans notre pays 270 000 policiers et gendarmes , (soit 1 pour 222 français).

Par contre, Frédéric Péchenard, le directeur général de la police nationale a échappé aux poursuites, (lien) Jean Christophe Lagarde mis en examen pour une affaire de proxenétisme, reste en liberté, (lien) et Bernard Squarcini n’est même pas relevé de ses fonctions. lien

C’est le moment de rappeler le scénario de fiction imaginé par Hacène Belmessous dans son livre « opération Banlieues ».

Il y évoque la multiplication des descentes de police dans les banlieues, débouchant fatalement sur quelques bavures, provocant bien évidement des émeutes, le couvre feu, l’arrivée en fanfare des brigades spéciales de st Astier, qui après quelques semaines, auraient bien sur rétabli le calme, à quelques jours de l’élection présidentielle, ramenant logiquement sur son trône l’autocrate président. lien

Sauf que les mauvaises nouvelles s’accumulent pour ce dernier, puisqu’on apprend que plusieurs plaintes ont été déposées contre lui, notamment par Jacques Verges et par Roland Dumas.

Il est accusé de crimes contre l’humanité, et les membres du club « Penser la France » ont décidé de réunir un collectif d’avocats afin d’étudier un dépôt de plainte devant la Cour de Justice. lien

D’ailleurs, comme l’écrit dans son livre qui vient tout juste de paraître : « l’invention de la violence » (Fayard éditeur) Laurent Mucchielli : « à croire le discours ambiant, nous vivons dans une société très violente. Instrumentalisée à coup de statistiques douteuses par les discours politiques, entretenue en permanence par le traitement médiatique des faits divers, l’émotion emporte tout sur son passage. (lien) De l’insulte au meurtre, tout est appelé « violence », et chacun y va de sa solution et de son bouc émissaire : les étrangers ! les jeunes ! les malades mentaux ! le sentiment d’insécurité grandit et, obnubilés par la peur, nous sommes séduits par le vieux refrain du « c’était mieux avant ».

Et l’auteur de conclure avec des preuves que notre société est globalement moins violente qu’autre fois, et il démontre que cette fameuse « explosion de violence » est un mythe produit par une société amnésique. lien

Car comme dit mon vieil ami africain :

« On n’interdit pas de boire à celui qui a creusé le puits ».

Merci à Corinne Py pour sa collaboration efficace.

L’image illustrant l’article provient de « ovnisant.com ».


Moyenne des avis sur cet article :  4.59/5   (39 votes)




Réagissez à l'article

52 réactions à cet article    


  • morice morice 4 novembre 2011 11:12

    faudra un jour parler ici de ce qui s’est réellement passé à la Gare du Nord, Olivier, et je compte bien le faire en détail... 


    la violence, ça se CREE, ça s’entretient.

    Il y a même des SITES SPECIALISES pour entretenir la HAINE des autres : il y a celui-là par exemple :


    quand on en arrive à parler de « poison qui rend fou », c’est qu’on a perdu tout sens commun :
    « Dans « Le Lotus Bleu », qui se déroule en Chine, de nombreux amis de Tintin sont frappés d’une flèche empoisonnée dans le cou, qui a pour spécificité de les rendre fous dans les secondes qui suivent. On se demande si ce n’est pas ce qui est arrivé à nombre d’élites françaises, à qui l’islam a l’air d’avoir fait perdre la raison. »

    celui qui a écrit ça est un gîvré : ou alors ça s’applique aussi à la chrétienté et toutes les religions, ce que l’auteur se prive bien de faire en focalisant : la haine, ça s’entretient !

    raison en prime de sa furie : il s’est fait virer d’un salon !
    - Comment expliquer autrement l’acharnement pathologique du militant de Parti de gauche, Alexis Corbière, qui, engageant son parti et le candidat Jean-Luc Mélenchon, consacre une énergie ahurissante à faire interdire Riposte Laïque du salon du Livre du Bnai Brith ?

    des gîvrés, des gîvrés complets. Au stade du règlement de comptes comme « pensée ». C’est le propre du fascisme !

    le genre de propos chez eux : Imaginez une secte satanique forte de plusieurs millions d’adeptes, sur le territoire français. Supposez que dans les textes sacrés, le gourou impose à ses ouailles des rites qui, 24 heures sur 24, tout au long de leur vie, guident leur quotidien. Pensez au conditionnement des disciples qui doivent ne pas transgresser les règles sacrées quand ils s’essuient le derrière, dans les toilettes, quand ils se nourrissent, quand ils font l’amour, quand ils doivent prier cinq fois par jour…

    tout le monde aura remarqué le « quand ils s’essuient le derrière » : le fascisme a toujours utilisé des images scatologiques.... c’est une CONSTANTE en histoire. C’est assez sidérant de voir ça écrit et de voir pourquoi à Paris des cathos traditionnalistes bloquent une représentation de théâtre sur le même... sujet.
    commentaire TRES INTERESSANT de RP sur le sujet :

     Ce n’est pas la qualité ou le manque de qualité qui fait débat mais le fait que l’auteur se soit engagé sur la voie d’une interprétation personnelle du christianisme qui va à l’encontre de ce que pensent les membres les plus rétrogrades de cette religion. Ces gens-là veulent s’ériger en guides de la pensée humaine et de sa création et agissent comme tous les intégristes religieux, non pas en débattant mais en s’opposant à la liberté d’expression par des actions violentes. Les plus experts en ce domaine sont les fous d’Allah et leurs actions sont constamment dénoncées par Riposte Laïque qui se veut un grand défenseur du droit de critiquer les religions mais l’évènement relaté par Marianne 2 montre qu’il y a d’autres fous et que les islamistes n’ont pas l’exclusivité de la violence et de la connerie religieuses. Par conséquent, lorsque les mêmes phénomènes sont produits par des intégristes catholiques liés à la droite extrême ils doivent être dénoncés avec tout autant de vigueur. 

    des intégristes cathos liés à la droite extrême à laquelle RP n’est pas liée bien sûr : alors qui c’est Serge Ayoub chez eux ? Un facho.
    Avant leur rapprochement avec les identitaires, Riposte laïque avait déjà fait des appels du pied à l’extrême droite française. Le 18mars, Pierre Cassen, le fondateur, a tenu une conférence au bar de l’ex-skinhead Serge Ayoub, le lieu de rendez-vous de l’extrême droite radicale parisienne. D’ailleurs M. Ayoub était encore présent le 4 septembre (il l’était déjà le 18 juin), comme on peut le voir sur cette vidéo à la minute (0’50), signalée par notre lecteur TheBlackCat.

    • olivier cabanel olivier cabanel 4 novembre 2011 11:32

      morice

      très bonne idée de parler de cette scandaleuse manipulation,
      j’attends avec impatience ton article
      merci de ton commentaire.

    • E-fred E-fred 5 novembre 2011 11:02

      hello

      dixit un article sur lepost :

      Serge Ayoub est la vedette de Troisième Voie Sous le nom de « Batskin », il était le chef des hooligans néonazis du PSG. Condamné (entre autres) pour une agression commise volontairement  sous les caméras de la télé.

      Comme Le Pen-fille, il emploie en ce moment la tactique de la « dédiabolisation », se présentant comme un défenseur des travailleurs (blancs). Cela ne l’empêche pas de faire cette confession : " Je n’ai jamais renié ce que j’étais, j’ai évolué comme tout le monde, .. j’ai approfondi mes principes, je ne les ais pas balayés." .

      En effet, en parallèle de son actuel tournant « national -socialiste et démocrate », il relance ses JNR (« Jeunesses nationalistes révolutionnaires »), une bande de skins et bastonneurs en uniformes para-militaires. Un peu dans le genre des SA d’Hitler.

      A Paris , son bar « Le Local » est devenu un lieu de rencontres du « Tout-facho » . On y croise aussi bien les crânes rasés que la mouvance FN-BCBG, à commencer par Marine Le Pen lorsqu’elle était en recherche de soutiens pour prendre la présidence du FN. Déjà soutien du FN et alliée du Bloc Identitaire, Christine Tasin, la présidente de Riposte Laïque est tombée sous le charme de S. Ayoub, admirant en lui « un poète », entouré d’amis « capables d’imposer le respect ... et de faire le coup de poing ». Riposte Laïque vient d’ailleurs de publier un article soutenant cette manif de Lille...

       smiley


    • olivier cabanel olivier cabanel 5 novembre 2011 11:47

      hello

      merci pour cette info très intéressante...
      les milieux fachos, dès qu’une crise s’aggrave, pointent toujours le bout de son nez
      à+
       smiley

    • Robert GIL ROBERT GIL 4 novembre 2011 11:14

      trés interressant , et qui pose le probleme de la conscience qu’on les chercheurs, ingenieurs et techniciens qui travaillent a la conception et a la realisation de telle armes !


      • olivier cabanel olivier cabanel 4 novembre 2011 11:34

        Robert Gil

        oui, c’est vrai,
        à se demander s’ils ont une conscience ?
        n’y a -t-il pas une déontologie qui s’appliquerait dans ce domaine,
        j’ai bien peur que non.
        merci de votre commentaire.

      • ZenZoe ZenZoe 4 novembre 2011 11:19

        Bonjour Olivier,
        Votre article est très juste, mais vous savez, je suis plus cynique que vous. Le gouvernement n’aurait même pas eu besoin de faire « en douce ». Je ne suis en effet pas certaine que le peuple trouverait à y redire si on lui présentait la chose avec l’aide des communicants (ex : n’ayez pas peur, c’est pour votre bien etc.). Le fait est qu’en matière d’équipement des forces de sécurité, tout le monde y trouve son compte : les industriels de l’armement (lobby d’une puissance inouïe), le gouvernement toujours inquiet des réactions du peuple, et le peuple toujours inquiet des réactions des boucs émissaires qu’on lui désigne (les jeunes des banlieues, les immigrés, les dealers - même que c’est la même chose !).
        Heureusement qu’il y a des articles comme le vôtre, qui mettent en lumière le danger d’une course à l’armement (on voit ce qu ça donne aux USA).

        Intéressant aussi est votre lien concernant les agriculteurs. Oui, il y a un réel danger pour l’interdiction de produire soi-même les semences. D’ailleurs, c’est l’une des raisons qui font que les OGM doivent être bannis. Monsanto comptait bien là-dessus pour s’enrichir.
        A+


        • olivier cabanel olivier cabanel 4 novembre 2011 11:34

          ZenZoe

          je partage totalement cette analyse, et je remercie
           smiley

        • JL JL1 4 novembre 2011 11:26

          Bonjour Olivier Cabanel,

          merci pour toutes ces infos.

          En lisant, et puisqu’il semble que Obama et lui soient aujourd’hui copains, une idée m’est venue : il ne faudrait pas que, pour échapper à ces accusations de crimes contre l’humanité, il ne se fasse attribuer le prix Nobel de la paix !? Les institutions internationales, et le comité Nobel en est une, ont déjà fait pire !

          Les cons ça ose tout, non ?

           smiley


          • olivier cabanel olivier cabanel 4 novembre 2011 11:36

            JL

            quand on voit que les superflics pris la main dans le sac (et de nombreux politiciens, ou people) ont reçu la légion d’honneur, on n’a plus envie de la mériter.
            ceci dit, je ne suis pas convaincu qu’une quelconque amitié unisse Obama et notre nimpérial président, j’ai l’impression que tout ça n’est que de la com.
             smiley

          • morice morice 4 novembre 2011 12:23

            la manipulation le vol et les modifications sont le propre de société fascisantes/



            personne n’a relié tout ça : au bout il y a bien quelqu’un, pourtant ! 





          • Harfang Harfang 4 novembre 2011 11:45

            Heureusement, tous ces gadgets seront bientôt remisés car inutiles : une fois que nous seront tous implanté d’une puce RFID GPS et d’une bombe corticale, toute possibilité de révolte sera anéantie. Le pire ? Il n’est même pas dit qu’ils aient besoin de nous forcer, pour peu qu’on nous présente la chose avec un bel emballage cadeau...


            • olivier cabanel olivier cabanel 5 novembre 2011 11:48

              Harfang

              bien sur, mais la puce est loin d’être installée.
               smiley

              • Pyrathome Pyrathome 4 novembre 2011 12:32

                Salut Olivier,
                Voilà une belle synthèse sur les vrais responsables du bordel ambiant..
                http://www.agoravox.tv/actualites/international/article/la-declaration-du-mouvement-occupy-32360
                .


                • morice morice 4 novembre 2011 12:34

                  sourions un peu :



                  un régal !

                   Et si la postérité ne nous accorde pas de partager un jour le même siège au firmament des musicos, qu’à cela ne tienne, on se partagera notre irrésistible envie d’épater le public, avec ou sans elle.


                  pas de problèmes, vous avez vos adeptes, et j’en ai été et en suis encore.

                  un régal, ici :

                  http://www.padygros.ch/pdf/Padygros_Stories3.pdf


                  trop drôle :

                  On se partage les cent balles, c’était notre première télé. Il y a eu les frais, six quatre-vingts pour le vin, quatre quarante les clopes. Quand on pense, cette andouille de Tino Rossi il s’est fait au moins deux mille balles sur ce coup-là.

                  A la répète, le chef de plateau lui a demandé si c’était possible, enfin si il voulait bien se déplacer de quelques mètres pendant ses 3 minutes de play-back et descendre d’une marche, question cadrage.

                  Des clous. - Je suis chanteur, qu’il a répondu Tino, pas cascadeur. Ça fait treize francs chacun. Avec les cinquante centimes qui

                  restent, on ouvre une caisse commune.


                  du vécu à mourir de rire :

                  Le concert d’hier soir a fini chez l’habitant. Blanc de pays, production artisanale entièrement faite au rabot en ce qui concerne nos papilles gustatives. Robert s’allume une clope. Les vingt premières n’avaient aucun goût. Il nous arrête sur une aire de repos et on sort soulager les vessies.

                  C’est Alain le premier aux toilettes. Ça tombe bien, il avait foutrement besoin et y a qu’une place. Alors quand il entend derrière lui le bruit caractéristique d’une vessie qui se vide sur de la faïence française et la voix de Pierre-André qui dit « C’est trop haut ces cagouinces, c’est pas pratique », il se retourne pour comprendre, et il le voit en train de pisser dans le lavabo. Classique, à mettre sur le compte de la fatigue.

                  Là-dessus, Gérard arrive et ouvre sa braguette : « Y sont vachement trop bas, tu veux dire », et il pisse dans la poubelle. « Et alors la brosse à cheveux je te raconte pas ; regarde, c’est dègue, on dirait un balais de chiottes ». Alain évite l’impact du balais de justesse.

                  - Déconne pas, ça pue ! - Vous venez, les mecs ? Voilà, on arrive. A Genève, il y a des copines, des mamans

                  malades, des enfants qui se préparent. Des concours où il faut marcher le plus longtemps possible tout en pissant (un soir, Olivier a tenu presque 400 mètres, la queue à la main), et là, sur l’aire d’Epoisse, kilomètre 339, c’est ceux qui ont le plus ri qui en ont mis le plus contre le mur. Avec la fatigue, c’est les gags les plus cons qui font rire le plus. Après, on s’endort dans le bus.


                  alors Olivier, « la queue à la main » ?


                  J’ai été aussi tourneur de groupes, et vous... comprend parfaitement ! 


                  en saluant encore ce que vous faites ici !

                  quand comptez-vous nous raconter tout ça, Olivier ? On piaffe d’impatience, là !


                  • olivier cabanel olivier cabanel 4 novembre 2011 19:01

                    morice

                    pour tout dire, je les comprends un peu, j’ai quitté le groupe au bout de 7 ans de bons et loyaux service (je m’occupais entre autre de trouver les contrats avec gérard, et j’était considéré comme le leader, meme si j’ai toujours tenu a ce que les cachets soient partagés à part égale)
                    alors ils m’en ont toujours un peu voulu, mais je ne leur veut pas d’avoir raconté l’histoire de padygros à leur façon, qui pour tout dire est assez éloignée de la réalité, mais passons,
                    le lendemain de mon départ, ils ont donné un concert que la presse suisse à jugé « décevant » et le journaliste à écrit « dommage que l’élément spontanéité oxygène qu’était olivier Cabanel soit parti pour d’autres aventures »...
                    et en moins de deux ans, le groupe a disparu de la scène, après la publication d’un dernier album (celui que tu proposes) très loin de ce qui faisait l’esprit du groupe.
                    par contre sur le lien qui suit, tu pourras écouter nos premieres chansons

                    http://www.padygros.ch/disco.html

                    je te conseille « la vache dans un près, la valse de chapeau cornu, johny etc

                    on est même les premiers en France a avoir repris la chansons »travailler c’est trop dur" (folk quebecqois, que julien Clerc a repris par la suite...

                    j’aurais effectivement de quoi écrire le vrai livre des padygros, et j’ai peur qu’il soit assez éloigné des écrits d’alain Monney...

                    amicalement


                  • morice morice 4 novembre 2011 12:35

                    quand on voit que les superflics pris la main dans le sac (et de nombreux politiciens, ou people) ont reçu la légion d’honneur, on n’a plus envie de la mériter.


                    je vous en parlerai bientôt ici, et ça va faire mal....

                    • morice morice 4 novembre 2011 12:42

                      sur le même registre l’immense Barrier 



                      et ce régal (passez la pub !) :


                      chanson dédiée à DSK.... génial, le Barrier, absolument génial !! c’est ça être athée... (putain, le beau métier !)

                      superbe texte !!! 

                      • olivier cabanel olivier cabanel 5 novembre 2011 07:05

                        morice

                        merci d’avoir rappelé ce grand auteur compositeur, qui nous a hélas quitté il y a peu...

                        • olivier cabanel olivier cabanel 4 novembre 2011 13:51

                          merci orion

                          le but de l’article était bien sur d’alerter, mais aussi de faire comprendre qu’il y avait des solutions pour contrer de façon non violente les mauvais gestes du gouvernement.
                          merci de ton commentaire
                           smiley

                        • olivier cabanel olivier cabanel 4 novembre 2011 13:52

                          orion

                          j’ajoute que el herrio semble parti pour en faire des siennes.
                           smiley

                        • Pyrathome Pyrathome 4 novembre 2011 14:06

                          Et puis un peu d’humour sur les « cons sans gains »....
                          On y apprend que l’ancêtre de DXQ tenait une maison close smiley... (entre autres)....
                           http://www.liberation.fr/politiques/01012369139-dsk-descend-d-un-bagnard-nkm-des-borgia&nbsp ;
                          .ou que Chérèque est lointain cousin avec Parisot ah ah ah ! ou encore VGE descendant de Louis XV.....


                          • olivier cabanel olivier cabanel 4 novembre 2011 18:06

                            pyra

                            dommage ton lien mène à une erreur 404...
                            qu’est ce à dire ?
                            de la censure dans l’air ?
                             smiley

                          • olivier cabanel olivier cabanel 5 novembre 2011 07:01

                            Pyra

                            merci de ce lien qui marche cette fois ci
                            article génial et en tout cas très insolite.
                            merci
                             smiley

                          • Pyrathome Pyrathome 4 novembre 2011 14:53

                            Ce qui est poilant, c’est quand morice se déplace, la meute des invertébrés le suit partout avec leurs moinssages congénitaux... smiley


                            • latortue latortue 4 novembre 2011 15:40

                              je en pense pas que l’état en viendra a la confrontation et encore moins aux tirs a balles réelles ,on peut le craindre vue les lois qu’ils ont fait passer et sur les balles et sur la peine de mort au niveau de l’Europe c’est normal de s’en soucier mais la réalité est tout autre .
                              Rendez vous compte du risque que prendrait le gouvernement ,quelques petites bavures de ça de là que je dénonce bien sur , quelques petites bavures passent encore, tirer sur son peuple ne rêver pas c’est la révolution avec toutes les armes qui sont cachées en France bonjour les dégats .En plus le Français moyen est beaucoup moins patient que ceux qui ont fait les révolutions arabes ,de part mes activités caritatives je me rends un peu partout dans les cités et ailleurs etc et je peux vous dire que certaines personnes n’attendent que ça .Ce n’est vraiment pas a souhaiter et le gouvernement le sais très bien . Ces messieur ont des observateurs sur le terrain contrairement a ce qu’on croit ils sont très bien informé . le risque est beaucoup trop gros .
                              les grenades aveuglantes et assourdissantes , le tasers , les balles caoutchoucs,lacrymogène et tous l’arsenal anti manif qu’on a vendu en Tunisie oui , mais les balles réelles on en est encore très loin .


                              • olivier cabanel olivier cabanel 4 novembre 2011 18:07

                                latortue

                                je voudrais partager votre optimisme,
                                espérant de tout coeur que vous avez raison,
                                l’avenir nous le dira.
                                en tout cas, merci de ce commentaire.
                                 smiley

                              • latortue latortue 5 novembre 2011 15:55

                                Olivier :
                                je me refuse a être pessimiste , je le suis bien asses comme ça dans certaines de mes interventions sur ce site .
                                et puis il faut penser que si minimoi tire sur son peuple il risque d’y avoir une résolution de L’ONU pour venir protéger les petits Français (pour ceux qui n’ont pas compris c’est de l’humour allusion a la Libye)


                              • non666 non666 4 novembre 2011 17:22

                                1) « Ultimat Ratio », en référence à la devise que Louis XIV avait fait graver sur ses canons (l’armement ultime des rois) »

                                En fait c’est Ultima Ratio Regum : dernier argument des Rois

                                2) Ne vous laissez pas intimider par ce deluge de nouvelles technologies destinées a augmenter la puissance de feu apparente des Suisses, devant les tuileries...
                                Oupss, on dit CRS depuis ?

                                En France on a , si l’on croit l’ACTUELLE version de wikipedia 14000 CRS et autand de gendarmes mobiles. en une centaine d’unité elementaires chacune.
                                Il y a deux ans, la meme source indiquait 90 Unités pour les deux...
                                A l’epoque Sarkozy avait demandé a l’Armée d’etre capable d’aligner 10000 h en cas d’insurection...et c’etait un objectif impossible vu la pression sur nos troupes occupées par de nombreuses missions exterieures.

                                Bref, en cas d’insurection ; l’Ennemi (le Nouvel ordre Mondial et Sarkozy) dispose de 20 000 à 30 000 h pour une centaine de departements...soit 200 à 300 par zone.
                                Pendant les insurrections de 2005 la totalité des CRS et EGM avaient été mobilisés et etaient deja raz la gueule alors que seules 60 cités avaient bougé au total avec un maximum de 20 zone urbaines à la fois , la meme nuit...

                                Vous pouvez leur mettre tous les flash ball du monde, tous les tasers, les boucliers anti-emeutes, la seule vraie question est :
                                Voudront ils defendre le traitre, les banques et le nouvel ordre mondial ?
                                Un Gendarme ou un CRS sont des citoyens qui sont la pour defendre la nation, pas les interets des corrompus...
                                Meme s’ils le voulaient, le rapport de force en cas d’insurrection n’est pas en leur faveur, quoiqu’on en pense. Eux connaissent de plus le sort reservé aux Suisses, aux invalides, en 1789.

                                Le fait que le merdeux de l’Elysée joue avec des alumettes, en se croyant invulnerable derriere ses prétoriens ne joue ni en sa faveur, ni en celle des elus de son camps.
                                Aujourd’hui, tout le monde devrait comprendre le sens du viol du referendum de 2005 en voyant de quoi on menace les grecs.
                                Tout le monde devrait aussi comprendre pourquoi la racaille au sommet de l’Etat a fait supprimer le service militaire et voter les Loopsi qui permettront dans un avenir bref l’existence de compagnies de mercenaires...

                                oui, ils ont peur du peuple qu’il ont trahis.
                                Dans toutes les unités de CRS et les EGM, la conscience d’etre le dernier rempart des corrompus ne doit pas les inciter a se sacrifier pour des pourris.
                                Il faut etre de gauche pour croire que les militaires et les policiers en tenue ne sont pas parfaitement conscient des enjeux et du role qu’on espere leur voir tenir.

                                Ils sont 30 000 (peut etre !) et defendent 1000 deputés et senateurs 20 ministres, 10 banquiers et 10 grands patrons controlant la presse.

                                Nous, nous sommes 50 millions .
                                Nous ne savons pas encore dans quel camps seront les 14 millions de colons, c’est tout.






                                • olivier cabanel olivier cabanel 4 novembre 2011 18:14

                                  non666

                                  au sujet de la devise royale, désolé de l’avoir raccourci...comme on a fait avec un autre Louis... smiley
                                  sinon, pour les gendarmes et autres policiers, je confirme le chiffre, c’est bien 270 000 en tout, s’il faut en croire le lien du point que j’ai donné,
                                  et encore, ne sont pas comptés la dedans les « marginaux » de la police...rg, etc
                                  çà fait quand même du monde, environ 1 flic pour 222 français
                                  et encore, si on enlève les enfants, et les vieillards, peu concernés en principe par les émeutes, ça devrait faire une proportion de 1 pour 100.
                                  si on y ajoute l’armée la proportion va encore changée, et heureusement on n’en est pas encore la.
                                  ceci dit on a déjà vu les « forces de l’ordre » se ranger du coté du peuple...Tunisie, Egypte et ailleurs...
                                  en tout cas, merci de ton commentaire.
                                   smiley

                                • Pyrathome Pyrathome 4 novembre 2011 18:52

                                  Et même en Grèce ou ça devient le chaos, l’état major ayant été remplacé.....ça sent le roussi !!
                                  http://tempsreel.nouvelobs.com/economie/20111104.OBS3871/la-grece-plonge-dans-le-chaos.html

                                  N’oubliez pas, les flics et militaires font leur course aussi, et risquent même de ne pas être payé en décembre.......


                                • non666 non666 4 novembre 2011 19:48

                                  Olivier, ce n’est pas des effectifs theoriques qu’il faut parler, mais des effectifs reels, de ceux qui sont utilisables dans ce contexte.
                                  Or les seules unités enregimentées utilisables dans un contexte de guerre civile sont celles que je pointe du doigt.
                                  Ce n’est pas avec les effectifs des sous-marins nucleaires, les mecaniciens de l’alat ou les mignonettes des etats majors qu’on fait du maintiens de l’ordre ou du combat de rue.
                                  Les flics de comissariat ou les municipaux ne sont pas plus utilisables dans ce contexte.


                                • olivier cabanel olivier cabanel 5 novembre 2011 06:38

                                  Pyra

                                  oui, même les gendarmes se nourrissent.
                                   smiley
                                  et il leur arrive parfois de pactiser avec les manifestants.
                                   smiley

                                • olivier cabanel olivier cabanel 5 novembre 2011 06:57

                                  non666

                                  oui, c’est vrai, puisque dans le chiffre global, il y a aussi tous les membres de ces administrations, et çà fait du monde,
                                  ceci dit, sur les 60 millions de français, la moitié n’est pas concernée par les manifs, puisque soit ils sont trop jeunes, ou trop vieux...ou pas motivés.
                                  merci de ton commentaire.
                                   smiley

                                  • jacques lemiere 4 novembre 2011 22:11

                                    mais pourquoi ne votez vous pas ???


                                     EN clair que voulez vous ??? manifester ??
                                    Mais pour quoi ???  pour protester ???
                                    Ok mais quoi ensuite ???

                                    Autant je pense que la police devrait être plus acceptée par le peuple donc plus surveillée autant je pense que votre approche aux accents « complotistes » est contre productive.....
                                     

                                    c’est pas nouveau les forces de l’ordre ont le droit d’ouvrir le feu pour maintenir l’ordre...

                                    Reste que libre à vous de penser le contraire mais pour moi les élections priment..les manifestations sont de la démocratie de deuxième niveau et en aucun cas ne peuvent primer le parlement ..

                                    A mada par exemple , les gouvernements tombent régulièrement par la rue et les émeutes...et ça ne change rien sinon les gens en place...

                                    croyez ce que vous voulez mais sarkozy a été élu en connaissance de cause ça fait peur mais c’est ainsi...en voyant et écoutant les gens on peut meme penser que ça pourrait être pire...




                                    • olivier cabanel olivier cabanel 4 novembre 2011 22:44

                                      jacques lemière,

                                      que sarkozy ait été élu ne prouve rien, d’autre avant lui l’ont été aussi,
                                      je veux dire : ne lui donne aucune légitimité.
                                      en allemagne, ils ont quelques noms à proposer, Hitler par exemple, élu démocratiquement.
                                      et ailleurs aussi.
                                      je ne prône surtout pas la violence, mais en 1789, ou lors de la commune de Paris, les armes sont sorties...a NW City les anciens marines (armés) protègent les indignés,
                                      ceci dit, a part le verdict des urnes, je ne vois que la démocratie directe, car jusqu’à preuve du contraire, les anciens systèmes ont échoué.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès