Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > L’homme obsolète

L’homme obsolète

Je suis un créateur d’univers particulier. Auparavant, sur ma pelouse, il n’y avait rien. Je veux dire rien de plus que de l’herbe. Une interprétation personnelle bien sûr de ce que j’ai estimé être rien, rien d’autre que de l’herbe. Il faut dire que dans notre univers, je ne vois rien d’autre que des galaxies, des planètes, des soleils, des trous noir, des comètes, etc. Rien quoi, le vide ! Comment puis-je, dans ce cas, laisser le vide s’installer sur ma pelouse, il me fallait donc agir.

Alors j’ai creusé un trou. Pas n’importe quel trou, un trou suffisamment profond et suffisamment étendu en surface afin d’en faire un plan d’eau capable de se régénérer de façon naturelle, sans avoir à intervenir artificiellement avec des produits et matériels d’oxygénation.

Ensuite, j’ai ajouté des plantes aquatiques et quatre poissons rouges pour animer la surface, quelques aménagements en périphérie et un nain de jardin. Ma création fut réussie, agréable, reposante, paisible.

L’année suivante, je devais dénombrer une trentaine de poissons tachetés de rouge et des espèces aquatiques qui n’avaient pas été invitées, escargots d’eau, araignées d’eau (Gerris), libellules, têtards (de crapaud). Je contemplais avec interrogation tout ce petit monde. Y avait-il des conflits entre les plus rouge que noir et les plus noir que rouge, des drames dans les profondeurs du bassin ? Comment pouvais-je le savoir ? Je ne maîtrisais plus rien, je ne servais plus à rien, à mon tour j’étais RIEN.

Devais-je accepter d’être ainsi évincé de ce que j’avais créé. Vider le bassin et leur apprendre qui j’étais ??? Mais !... Dans ma grande clémence, j’ai finalement opté pour déléguer mon univers au nain de jardin. Qu’il se démerde, moi je déplie ma chaise longue et je reste pénard.

Après tout, n’est-ce pas ce que nous cherchons tous à faire ? Nous débarrasser de ces contraintes que peuvent être les responsabilités et le travail en les refilant aux autres (mes chers collaborateurs). Un jour, un type a inventé la roue probablement parce qu’il en avait assez de porter ses fagots sur son dos, ensuite lorsqu’il a vu son benêt de voisin, il s’est dit qu’il pourrait peut-être bien lui faire tirer sa chariote. Plus tard le benêt à bout de force et en voyant son cheval paître paisiblement dans son enclos a pris conscience de sa misérable existence. Il inventa la traction cheval équipé d’un Hue, d’un Ho, d’un do ho, a Dia et a hue…

Pour ne plus avoir à travailler comme des forçats, aujourd’hui, nous avons jeté nos pelles et nos pioches. Les puissantes machines mécaniques font en une heure ce qu’il aurait fallu à cent hommes en une journée.

Le travail accompli par ces machines est considérable. Notre quotidien est à présent sous le contrôle de ces entités stupides, mais utiles.

De la simple mécanique de précision à la mécanique complexe, de l’usinage assisté par ordinateur à la technologie moléculaire, il me semble en regardant au loin, que nous nous approchons inexorablement d’un point de transition, de la singularité technologique. Dans l’ouvrage de Jean-Claude Heudin, nous pouvons lire ceci « A moyen terme, les machines seront plus intelligentes que l’être humain et évolueront plus vite que nous pourrions les faire évoluer nous-même. »

La dernière invention que l’homme ne devrait jamais faire est bien « La machine supra-intelligente ». Mais pensez donc ! Il a bien fallu que je fasse mon trou en prétextant qu’il n’y avait rien pour ensuite me retrouver pas moins que rien.

 

Certains visionnaires apocalyptiques sont déjà entrés en résistance, ils ont revêtu la tenue mécanique de camouflage (photo ci-jointe). Pionner dans la recherche fondamentale de la survie en milieu mécanique hostile et de l’espionnage robotomique, n’oublions pas leurs abnégations pour un lointain futur, ils méritent l’élévation au grade de supra-combattant virtuel. Les robots sont parmi nous. Mais ne soyons pas alarmiste, nous avons des liens communs avec ces nouvelles technologies.

Nous fricotons déjà avec les implants et les prothèses. En 1999, robert Langer avait fabriqué une pilule intelligente sous-cutanée comportant des microréservoirs remplis de médicaments activables à distance, nous avons aujourd’hui l’implant contraceptif. La firme Applied Digital a réalisé une nano-puce qui s’implante sous la peau et qui peut transmettre des informations sur la personne. En 2000, une équipe américaine a implanté, à l’arrière de la rétine de trois patients aveugle une micro-puce qui permet de traduire une perception visuelle lumineuse. Alors demain, si vous deviez perdre un œil, votre mutuel prendra-t-elle en charge la neuroprothèse NB ou Couleur. Au niveau auditif, infra ou ultrason ? Dans les régions sismiques, nous vous conseillerons notre neuroprothèse infra.

 

La robotique frappe à votre porte. Les applications vont bouleverser les prochaines décennies. Selon plusieurs chercheurs et notamment Fréderic Levy, les premières applications majeures capables de révolutionner notre quotidien devraient voir le jour dans dix à vingt ans.

Aujourd’hui, tout ce que nous fabriquons relève de la préhistoire. Les techniques de fabrications commencent par l’extraction de la matière première, ensuite séparation et pureté de cette matière première pour enfin aboutir à l’assemblage du produit que l’on désire. Que d’énergie consommée et de déchets pour en arriver à l’élaboration d’un simple vélocipède de 11,500 kg. Que de CO2.

Par exemple, la fonte est un alliage de fer et de carbone d’environ 2,1 à 6,67 %. L’acier entre 0,008 et 2,1 % avec différente classification, « extra-doux, doux, demi-doux, demi-dur, dur, extra-dur ». Un acier extra-dur est à 0,9 % de carbone. Avec cet acier, on fabrique de l’acier trempé (voir ici) pour la réalisation de pièces mécaniques. Différents alliages sont possibles, comme le nickel, le chrome. Une affaire de mélange, une cuillérée par-ci une cuillérée par-là, une petite fusion et un traitement d’atelier.

Avec la nanotechnologie, c’est le contrôle de la matière. Que ce soit un écran d’ordinateur, un gobelet à café, l’air, nous-mêmes, nous sommes constitués d’atomes. Un être vivant est constitué principalement d’atome de carbone, d’hydrogène et d’oxygène, l’eau d’hydrogène et d’oxygène, l’air d’oxygène d’azote et de carbone. Le but est d’arriver au contrôle individuel de l’atome et de l’assemblage de masse dans un lointain futur. Les atomes étant placés de façon précise et débarrassés de toutes impuretés nous donneraient un vélocipède de 400 g aux qualités supra-remarquables sans avoir à passer par l’extraction, le nettoyage, d’énergie consommée, de CO2 rejeté et sans aucun déchet.

Pour le moment, la seule chose qui nous soit accessible pour les prochaines décennies, c’est la miniaturisation. Le jour où nous parviendrons à manipuler avec dextérité les atomes, nous pourrons écrire l’histoire de l’humanité sur un grain de sable. Ce n’est pas une fiction, mais une prochaine réalité. Ce type de gravure moléculaire a déjà été testé.

Plusieurs projets sont en cours afin de satisfaire l’apprentissage des robots. Il s’agit de mettre en œuvre des programmes informatiques capables de décrire ce qu’est une interaction neuronale capable de modifier son activité en cas d’événements inattendus, c’est-à-dire apprendre à un robot à modifier ses paramètres.

L’intelligence artificielle et les produits robotiques de hautes technologies se développent donc très vite, ils envahissent notre quotidien, nous sommes condamnés à évoluer en parallèle avec les robots. Notre point commun, la nanotechnologie. Probablement que nous finirons par nous opposer par la suite sur des idées existentielles, voire tenter d’instaurer une suprématie biologique. Plus tard, le droit de vote des robots sera finalement adopté, nous aurons à droite, l’UPR (Union pour la progression des robots). A gauche, le PSR (Programme pour la suppression des robots), au centre le ModeRn (Mouvement de robocratie). Sans oublier le Front nanonal et la Lutte contre Robocop.

Avant de basculer dans ce fantastique futur, il nous faut encore franchir la frontière ténue entre l’humain et l’objet, le naturel et l’artificiel. Lorsque l’humanité aura réussi le couplage de la nanotechnologie avec l’organisme biologique, qu’adviendra-t-il ? Brrrr… ! Cette transition annonce-t-elle la disparition de notre civilisation ?

Celle-ci se présentera vraisemblablement sous de bons présages, l’homme réparé et l’homme augmenté de Joël de Rosnay. Mais après ? Que restera-t-il de l’être humain ?

An 3624 :

La Cour suprême décide l’abandon de la fabrication biologique de la série humaine. Les coûts de fabrications, de maintien et d’entretien ; les défaillances chroniques dues à la couche biologique de cette série l’on rendu définitivement obsolète. Par ailleurs nous nous félicitons de la remise en état des océans qui nous permet la réintroduction de la faune biologique sauvage. Le haut conseil affirme avoir réussi le programme d’autorégulation des espèces entre elles. Nous avons par ailleurs réaménagé les continents en zone de climat tempéré et d’extrême climat par une réorientation de l’axe oscillatoire terrestre de 23,51 degré. La cohabitation des espèces devrait donc se dérouler sans soucis majeurs puisque ce sont nos paramètres robotiques que nous avons appliqués au domaine neuronal.

La blague du jour.

1111010100001110100000001100000001111001001101011111110000010100 …….. Bug bug bug bug (rire d’un robot RS n° 5689744hE)

Gasty

Documents joints à cet article

L'homme obsolète

Moyenne des avis sur cet article :  4.6/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

40 réactions à cet article    


  • Marc Viot idoine 26 juin 2008 11:03

    >Mais après ? Que restera-t-il de l’être humain ?

    La deuxième mort d’Adam ...

    http://psyshowtic.blogspot.com/2008/04/le-manifeste-dadam.html


    • Gasty Gasty 26 juin 2008 18:23

      @ idoine

      Jolie.


    • Marc Viot idoine 27 juin 2008 08:08

       Merci

       smiley


    • Yannick J. Yannick J. 26 juin 2008 11:39

      Il faudra pitet un jour admettre que l’homme n’est qu’une espèce transitoire dans le cycle de l’évolution et que de toute façon nous sommes amenés à disparaitre !


      • Dame Jessica Dame Jessica 26 juin 2008 11:48

        @ L’auteur

        Article brillant et angoissant ! Votre drôlatique tentative d’engendrer un univers a partir d’ un rien relatif, m’évoque irrésistiblement Dieu et son travail de création (a votre instar, peut être n’avait il pas tout prévu et décidé finalement d’ouvrir son transat et de laisser courir ?)Mais ce qui m’a encore davantage frappé dans la seconde partie de votre article, c’est le paralléle, qui s’est imposé de lui-même, avec le Cycle de Dune de Franck Herbert où l’auteur, visionnaire comme tous les génies, retrace la guerre qui, dans l’univers complexe qu’il a concu, opposa hommes et machines pensantes et qu’il nomma, avec un grand sens de la dialectique : le Jihad Butlérien ! Je ne peux vous résumer en quelques lignes ce géant de la littérature d’anticipation, mais on y retrouve, en filigramme, cette même appréhension du devenir humain face à l’évolution exponnentielle et incontrôlable, par les créateurs eux même, de leurs créatures.

        Sachant néanmoins, que rien dans cet univers ne peut perdurer sous sa forme initiale, peut être est il dans l’ordre cosmique, voire souhaitable, que l’homme, ayant fait son temps, disparaisse en faveur d’une nouvelle espèce, robotisée ou pas ?

        je vous réitère mes félicitations pour votre article et m’en vais de ce pas relire l’extraordinaire sage de Dune !


        • LE CHAT LE CHAT 26 juin 2008 12:07

          Excellent bouquin ! les sables d’Arakis t’attendent !


        • Dame Jessica Dame Jessica 26 juin 2008 12:44

          @ Le Chat

          L’épice, surtout l’épice ! Bon, je ne crache pas non plus sur quelques pouvoirs Benne Gesserit...D’où le pseudo de Dame Jessica (et non pas comme Jessica Fletcher ainsi que me l’a demandé Dalziel !pfff, aucune culture en matière de génie de l’anticipation celui là !)

           


        • Yannick J. Yannick J. 26 juin 2008 12:58

          et bien alors voici donc quelques culturés science-fictionneux...

          salutation d’un ami de la famille arkonnen........

           

          bien à vous deux


        • Yannick J. Yannick J. 26 juin 2008 13:01

          Bon c’est pas le tout mon gasty mais qu’est-ce que tu prends ?

          j’ai de la bière moléculairement modifiée dans ma poche, une goute d’eau et c’est réhydraté...

          au fait, bien l’article !

          tchuss ! :


        • Dame Jessica Dame Jessica 26 juin 2008 13:07

          @ Yannick

          Mais...mais..enfin pourquoi un ami de la famille Harkonnen ? Les gentils dans l’histoire ce sont les les Atréides, je vous vois davantage en lieutenant du Duc Leto Atréide qu’en sbire à la solde du Baron Vladimir Harkonnen...

          Changer de camps, trés cher, celui des H ne vaut pas tripette face à Paul Muab’ Dib !


        • LE CHAT LE CHAT 26 juin 2008 13:18

          LERMA doit être un Sardokar !


        • Yannick J. Yannick J. 26 juin 2008 13:40

          @ dame jessica :

           

          Non non je pèse mes mots gente damoiselle, j’aime beaucoup le jeu des Harkonnen (sorry for the hash que j’ai aspiré tout court) dans la saga...

          et puis m’sieur muad dib il est bien gentil mais on sait de suite que c’est lui qui va gagner, normal c’est le héros !

          cordialement à vous...

           

          euhh lerma ? mais non voyons, un article comme celui ci ne peut l’intéresser ! pas de sarko, de ségo, d’usa, de politique ou autre... bref un article ou iil ne trainera pas...


        • Dame Jessica Dame Jessica 26 juin 2008 13:59

          @ Yannik H

          D’accord, votre raisonnement se tient...Et puis c’est plus original comme parti pris ! Vous n’imaginez pas combien j’apprécie de tomber, ici sur AV, des fans de Dune...

          @ Le Chat

          vous ai je dis que je posséde un chat qui se nomme...le Chat ? (véridiquement vrai !) mais votre ressemblance s’arrête là : vous êtes bien plus botté, drôle et intélligent que lui !

           


        • Yannick J. Yannick J. 26 juin 2008 14:04

          si l’on en est à ces considérations chère dame, j’affecte particulièrement asimov et sa fondation, zelazny pour ambre, moorcock pour le champion éternel (petite préférence pour elric), eddings et sa belgariade, etc etc bien sur mac caffrey et ses dragons de pern..... enfin là on a pas fini.......parce que si je les cite tous...

          sinon pour votre chat, qui sait si sous des dehors d’innocente ignorance il n’est pas en fait un agent des membres de ma famille avec un H infiltré par des atomes robots dans ses pupilles pour mieux observer faits et gestes des traitres ?

          hein ? dites !


        • Dame Jessica Dame Jessica 26 juin 2008 14:18

          @ Yannick

          Damned !Je n’y avais pas pensé !Vous avez raison...je lui trouve un air louche depuis le 1er jour a ce chat....muuuum des mesures drastiques s’imposent...je vais devoir réunir une cellule de crise et aviser...Trés cher je compte sur vos talent de mentat pour m’éclairer !

          Je suis une grande admiratrice d’Azimov, de P.Dick et toute la tribu des génies incontournables...Figurez vous que j’ai découvert il y a quelques années, un auteur extrémement talentueux (talentueuse en fait, c’est une femme, fait assez rare dans ce milieu) Robin Hobb, créatrice d’un monde trés différent de celui de Herbert mais tout aussi riche et complexe....Si cela vous intéresse, je me ferai un plaisir de vous indiquer ces livres...Ne me remerciez pas, entre amis de lecture, c’est tout naturel !

          D’ailleurs, on me trouve facilement sur internet ou j’ai sacrifié à la tendance actuelle de créer un profil myspace, sous le nom bien connu maintenant de Dame Jessica...a bon entendeur !


        • Yannick J. Yannick J. 26 juin 2008 14:25

          @ charmante lectrice ...

          robin hob, RO-BIN Hobb.... euuhhhh ce ne serait pas par exemple quelqu’un qui explique les différences fondamentales entre une magie intuitive comme le vif et celle d’autres navire parlant ? ou alors de dragon qui rendent amnésique quand ils vous survolent ???

          oui je les ai lus.......et les adorent !

          quant à votre invitation je me fais un devoir de vous y rencontrer sous peu...

           smiley


        • Dame Jessica Dame Jessica 26 juin 2008 14:37

          @ Yannick

          NON, C’EST PAS VRAI ?! VOUS LA CONNAISSEZ !? pardon (chuchotement de conspirateur) alors vous aussi, vous en êtes (du club des Fans Absolus de RH) ? Que je suis contente, que je suis contente ! Faites moi la grâce de venir bientot vous exclamer avec moi sur le fabuleux talent de cet auteur, promis, hein ?

          aaaaaahhhhh le Vif, l’Art, Fitz et surtout, surtout l’inoubliable Oeil de Nuit...quel merveilleux univers ! J’imagine que je vous apprends rien que vous ne sachiez déjà en vous révélant que RH a de nouveau sévit avec les Aventuriers de la Mer et le Soldat Chamane, bien entendu ?Mais peut être ignorez vous qu’un forum lui est dédié (tapez forum robin hobb) et suit avec une attention soutenue tous ses projets ? J’y suis aussi sous le pseudo OEIL DE...JOUR, au cas où...


        • Yannick J. Yannick J. 26 juin 2008 14:59

          @ oeil de jour... ou de nuit....

          j’en ai trouvé plusieurs mais bon bref je regarderais ça de plus près un peu plus tard ce soir...

          sinon dans le genre il y a aussi georges RR martin et son trone de fer... enorme !

          "un lannister paye toujours ses dettes..."

           


        • LE CHAT LE CHAT 26 juin 2008 15:21

          Erreur , Lerma est plutôt un Sarko-dard !


        • Dame Jessica Dame Jessica 26 juin 2008 15:31

          @ le Chat

          Sarko-dard !Fallait trouver ! Pas mieux !

          C’est fin, c’est trés fin, ça ce mange sans fin (ou faim) !

          Trop fort le Chat !


        • LE CHAT LE CHAT 26 juin 2008 16:49

          @JESSICA

          ton prénom est très félin , en chti on dit "j’ai six cats !"


        • Gasty Gasty 26 juin 2008 18:02

          Bonjour à tous et merci.

          Ah ! Quand la réalité nous renvoie à nos bons livres de sciences fiction. Je crois me souvenir que Fondation faisait référence à plusieurs avenirs possible de l’humanité, le meilleur était choisi par les fondateurs. En cas de déviation, des réaménagements étaient immédiatement effectué afin de rétablir la ligne tracé.Jusqu’au jour où...

          Mais j’en ai tellement lu.

          Il y a eu "La cité des robots d’isaac Asimov", une trilogie. Le robot Caliban et Robots et extra terreste.Fait par plusieurs auteurs en hommage au grand maitre Asimov.
          J’ignore depuis si il y en a eu d’autre.
           


        • LE CHAT LE CHAT 26 juin 2008 12:06

          Salut minet ,

          il faut appliquer le proverbe corse , remettre à demain ce qu’un autre peut faire le surlendemain .

          Je ne crois pas trop à un univers où les robots de Skynet prendront le contrôle , et je n’y pense même pas ,

          on ne sait déjà pas de quoi sera fait demain , si il faudra bosser jusqu’à 75 ans , payer intégralement ses dépenses médicales , dormeir sous une tente ushuaia tant les loyers seont hors de prix ......

          vivons au jour le jour et soyons heureux avec ce que nous avons encore , ça va pas durer ...

           


          • Gasty Gasty 26 juin 2008 18:45

            @ LE CHAT

             

            Ben voilà ! Si seulement tu lisais ton horoscope, tu saurais.(dernière page des journaux)....


          • jcm jcm 26 juin 2008 12:30

            Je veux une prothèse, et qu’elle soit mise gratuitement à la disposition de chacun.

            Un petit truc sur lequel on peut se brancher, qui permet d’avoir de longs poils en hiver et un pelage léger et protecteur en été, toujours hydrofuge.

            Un petit truc qui permet de se plonger les pieds dans la terre et qui nous fournit une alimentation équilibrée, les substances médicamenteuses éventuellement nécessaires, la chaleur qui nous manquerait dans le blizzard hivernal...

            Alors autonome, sans besoin d’une maison ou d’un moyen de transport sophistiqué, je prendrais mon bâton de pélerin pour découvrir le monde, les gens, la saveur des terres inconnues...


            • Marsupilami Marsupilami 26 juin 2008 12:55

               @ Gasty

              Excellent, très drôle et bien documenté ! Il y a même des trucs encore plus dingues : dans un Courrier International d’il y a quelques mois, j’ai lu que des ingénieurs étaient très occupés à une tâche essentielle : faire des programmes d’apprentissage pour chiens virtuels pour êtres virtuels de Second Life, afin qu’ils apprennent à devenir "intelligents". Ce ne sera donc peut-être pas le règne des robots qui abolira l’espèce humaine, mais celui des clébards virtuels aux neurones électroniques hyper développés.

              Quant au destin de l’espèce humaine... il n’est pas absurde de décider d’euthanasier un suicidaire sans courage qui massacre tout autour de lui.

              Bon, en attendant, vivons heureux en attendant la mort, ou du moins essayons !

               


              • Marc Viot idoine 26 juin 2008 13:11

                >il n’est pas absurde de décider d’euthanasier un suicidaire sans courage qui massacre tout autour de lui. 

                Que de sous entendus ...


              • Marsupilami Marsupilami 26 juin 2008 13:15

                 @ Idoine

                Il n’y a aucun sous-entendu. C’est juste de l’humour noir.


              • Yannick J. Yannick J. 26 juin 2008 14:06

                comme le disait mr smith (matryx, pas bred pite)

                la seule espèce aimal qui se compare à l’homme dans son mode de vie est le virus.....


              • Marc Viot idoine 26 juin 2008 14:26

                >C’est juste de l’humour noir (empire version)

                http://psyshowtic.blogspot.com/2008/06/impaire-version.html&nbsp ;


              • Gasty Gasty 26 juin 2008 18:20

                @ Marsu

                Lu dans la gazette du soir.

                Un passant s’est fait aboyé dessus par un boitier de chien électronique de la marque Pit bul alors qu’il se promenait tranquillement. Ses nanotympans sont hors d’usage. Il porte plainte.

                Après le triste affaire du mois dernier, la question se pose encore aujourd hui ." Doit-on laisser des propriétaires inconscient installer eux-même ces types de boitiers d’une puissance de 150 DB sans une connaissance technique suffisante".

                 


              • pallas 26 juin 2008 15:24

                L’homme est en effet un tres mauvais employer, son rendement est tres limité et coute cher

                 


                • sisyphe sisyphe 26 juin 2008 15:32

                  Article, drôle, pertinent, documenté et très bien écrit.

                  Il m’a immanquablement fait penser à ...


                  • pallas 26 juin 2008 15:33

                    L’homme, coute plutot cher a la productivité, contrairement aux machines, donc il est evident que pour un meilleur rendement, l’homme doit etre mecanisé ou remplacé par des machines, l’economie sera florissante.


                    • sisyphe sisyphe 26 juin 2008 17:00

                      Si ça pouvait nous débarrasser des rebuts comme pallas, ce serait, effectivement, une excellente nouvelle !


                    • La Taverne des Poètes 26 juin 2008 15:40

                      C’est vrai qu’on miniaturise tout aujourd’hui : même nos présidents. L’homme réparé ? Sarko s’est déjà proposé de me réparer mais je m’y suis refusé. L’homme augmenté ? je dis non aussi à l’appel incessant des spams "enlarge your pénis". Et pour finir je ne veux pas finir en robinet sur pattes comme Rosnay. Donc, non merci la science.

                       

                       

                       


                      • La Taverne des Poètes 27 juin 2008 12:55

                        De nos jours l’obsolescence coûte cher à cause du pet d’troll.

                         

                         


                        • Gasty Gasty 27 juin 2008 21:08

                          @ La taverne

                          111101101011111000111000111111000001111110 .... Pet pet pet pet ! . C’était le rire du robot N° 45789213-DW , série abandonnée pour cause de mal façon.


                        • del Toro Kabyle d’Espagne 27 juin 2008 21:21

                          Gasty,

                          J’ai bien aimé votre article  

                          Merci !


                          • Rosemarie Fanfan1204 5 juillet 2008 22:38

                            Gastynou, tu es trop  ! j’adore ton billet. Bon we à toi

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès