Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > La conquête spatiale, un anniversaire

La conquête spatiale, un anniversaire

2007 est l’année du cinquantenaire de la conquête spatiale. En effet, le premier vol spatial a été réalisé par la mission non habitée Spoutnik 1 le 4 octobre 1957. C’est aussi le 25e anniversaire de vol d’un Français dans l’espace. Jean-Loup Chrétien fit un vol de 8 jours à bord de Soyouz T6 et de la station orbitale Saliout 7 du 24 juin au 2 juillet 1982.

"Mis à part une émission diffusée le 22 juin dernier sur F5 (C dans l’air, un ticket pour l’espace) et une interview dans Espace Magazine, c’est toujours mieux que rien, pas grand monde n’a pensé à fêter les 25 ans du vol de Jean-Loup, et même pas le Salon du Bourget ni la Cité de l’Espace à Toulouse !", se plaint un internaute, un fan du spationaute qui lui a dédié un blog (voir ici). J’ai donc décidé d’en parler sur Agoravox ! D’autant plus que l’anniversaire de Jean-Loup Chrétien est ce mois-ci (le 20 août).

Le premier Français à s’être envolé pour l’espace est un Breton. Jean-Loup Chrétien a vécu son enfance dans le Finistère : école communale de Ploujean, collège Saint-Charles de Saint-Brieuc, puis lycée de Morlaix. Il décrochera une maîtrise en Génie aéronautique et sera ingénieur de l’École de l’air en 1961. Il est pilote d’essais au Centre d’essais en vol d’Istres de 1970 à 1977, il est responsable du programme Mirage F1 de 1970 à 1973. Il a quitté la Nasa depuis le mois d’août 2001. Il travaille pour une société sous-traitant du matériel électronique pour l’agence spatiale américaine à Houston. Il a également été conseiller pour les activités spatiales auprès du président de Dassault. Il totalise plus de 8 000 heures de vol sur de nombreux types d’avion.

Mais en plein Festival Interceltique, qui se déroule à Lorient jusqu’au 12 août, il est utile de rappeler l’attachement de l’homme à ses origines. Ecoutons Jean-Loup Chrétien parler de sa terre bretonne et de la famille celte.

Fils de marin, Jean-Loup Chrétien fut attiré par le voyage : "Attiré de bonne heure par la quatrième dimension, j’ai quitté le Finistère trop tôt sans doute. Depuis je n’ai eu de cesse d’y revenir pour m’y ressourcer n’offrant à mes proches qu’une seule alternative pour les vacances : Morlaix." Il ajoute : "On peut me demander d’aller en mission à Moscou, Glasgow ou Tokyo, je suis toujours partant, à une condition : que Morlaix soit une étape incontournable."

Le spationaute n’a pas que des ailes ; il a des racines, celtiques et bien ancrées : "Le Finistère, c’est aussi la culture celte dans laquelle, à Houston, je peux aussi me ressourcer tant son rayonnement est grand et sa population nombreuse. Mes partenaires d’origine celtique de la NASA vadrouillent allégrement d’une contrée celte à l’autre, de l’Irlande à l’Ecosse, du Pays de Galle à la Bretagne."

Aujourd’hui, les vols spatiaux habités ne font plus l’actualité. Ce sont des sondes et des robots que l’on envoie dans l’espace. La Nasa vient d’ailleurs de lancer, le samedi 4 août, Phoenix, la dernière sonde martienne américaine qui doit pour la première fois explorer les régions arctiques de Mars dans en quête d’une possibilité d’émergence d’une vie.

En attendant l’émergence de cette vie improbable, et l’accès tout aussi improbable aux autres galaxies, la vie sur Terre mérite toute notre attention pour être préservée, dans toutes ses dimensions, qu’elle soient environnementales ou culturelles. Je laisse le mot de la conclusion à Jean-Loup Chrétien : "Marin de la troisième dimension, j’ai découvert bien d’autres joyaux terrestres, mais jamais je n’ai trouvé d’égal à mon paradis finistérien." Eh oui ! La nostalgie des grands voyageurs pour leur terre natale a toujours existé :

Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage,
Ou comme cestuy-là qui conquit la toison,
Et puis est retourné, plein d’usage et raison,
Vivre entre ses parents le reste de son âge !

Quand reverrai-je, hélas, de mon petit village
Fumer la cheminée, et en quelle saison
Reverrai-je le clos de ma pauvre maison,
Qui m’est une province, et beaucoup davantage ?

Plus me plaît le séjour qu’ont bâti mes aïeux,
Que des palais Romains le front audacieux,
Plus que le marbre dur me plaît l’ardoise fine :

Plus mon Loir gaulois, que le Tibre latin,
Plus mon petit Liré, que le mont Palatin,
Et plus que l’air marin la doulceur angevine.

Joachim du Bellay, Les Regrets (1522 - 1560).

"Un Finistérien sans la mer est un aigle sans montagne", dit Jean-Loup Chrétien. Voyager dans l’espace rendrait-il un peu poète ?


Moyenne des avis sur cet article :  4.71/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • La Taverne des Poètes 6 août 2007 11:53

    Voilà, c’était le breton du jour, enfin du siècle ! smiley « Je suis breton mais je me soigne » mais je ne suis pas encore guéri... smiley


    • finael finael 6 août 2007 12:37

      Qu’y a-t-il de plus beau que notre terre vue de l’espace ?

      Tous les astronautes le répètent à l’envi, et pour nombre d’entre eux, cela à changé leur regard sur le monde.

      Voir notre « vaisseau spatial », si beau, coloré et divers, « d’en haut », est une raison de plus pour l’aimer et vouloir le sauvegarder.


      • La Taverne des Poètes 6 août 2007 18:13

        Vive la Terre et le Finis-Terre nous dit Jean-Loup Chrétien.


      • docdory docdory 6 août 2007 17:40

        @ la taverne des poêtes

        Oui , je médite depuis un certain temps un article pour proposer une datation universelle dont l’année zéro serait 1969 , mais la chaleur estivale n’est guère propice à l’écriture , néanmoins , ça va venir !


        • La Taverne des Poètes 6 août 2007 18:11

          1969, année érotique parce qu’on l’homme a pris la lune ?


        • La Taverne des Poètes 6 août 2007 18:16

          Rectificatif : 1969, année érotique parce que l’homme a pris la lune ? Le « qu’on » n’était pas un jeu de mots volontaire par allusion à point précis de l’anatomie féminine.


        • herbe herbe 6 août 2007 18:53

          Après l’espace, le temps serait le nouvel objet de tentative de conquête ? :

          http://www.atelier.fr/article.php ?artid=34970&rss=2?xtor=RSS-2


          • La Taverne des Poètes 7 août 2007 07:43

            Bref ! vous aimez la Bretagne mais pas les Bretons ni leur culture. Vous aimez la Bretagne en mauvais touriste.


          • haddock 7 août 2007 08:22

            Bonjour Monsieur West ,

            Le premier homme qui a marché sur la lune avait des origines Alsaciennes , et j’ en suis ravi , mais que dire de l’ origine de tous les autres hommes qui ont pas marché sur la lune , il est fort possible qu’ un des premiers hommes à ne pas avoir marché sur la lune vienne de Bretagne ou d’ Armorique , et là il y a une similitude car le premier homme à avoir marché sur la lune était non pas un Armoricain mais un Américain , c’ est raté de très peu finalement .« Un petit pas pour l’ Homme , mais un grand pas pour l’ Humanité » et depuis , Armstrong est grand-papa .

            Le bonjour de la Marine Française à la belle Zara de Batavie .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès