Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

Accueil du site > Actualités > Technologies > La fable du Thorium

La fable du Thorium

Les lobbys pro nucléaires ne manquent pas d’imagination.

Devant les effets catastrophiques provoqués par la catastrophe du 11 mars 2011, certains espèrent encore une nouvelle technologie nucléaire qui serait sans danger.

Mais les bonnes idées font parfois long feu, il arrive même qu’elles deviennent, avec le temps, de très mauvaises idées.

Au début du siècle dernier, en référence à la première pile atomique française, appelée Zoé, on vantait les mérites d’un soda atomique... lien

Dans la même logique, ils avaient aussi inventé une crème irradiante « tho-radia » censée donner une beauté à celles qui l’utilisaient.

« Tho-Radia » était une marque qui déclina par la suite toute une gamme de produits : du lait de toilette aux dentifrices, en passant par les rouges à lèvres, sous l’appellation « méthode scientifique de beauté » : le slogan publicitaire était à l’avenant : «  la science à créé Tho-Radia pour embellir les femmes. A elles d’en profiter ou de rester laides  ». lien

Pourtant dans cette crème « miraculeuse », il y avait non seulement du radium, celui là même qui à couté la célébrité (et la vie) à Marie Curie, mais aussi du Thorium, et cette potion magique était censée effacer les rides du visage…à l’époque, on n’imaginait pas qu’elle puisse aussi poser des problèmes de santé.

Personne n’a oublié que Marie Curie est en effet décédée suite à une accumulation de radioactivité, alors qu’elle était convaincue par exemple que l’introduction dans les veines, ou les articulations de solutions contenant du radon permettaient de guérir.

En 1915 les docteurs Viol et Cameron éditaient même un livre à la gloire du Radium lequel était censé guérir des tas de maladie, des rhumatismes au cancer. lien

La folie nucléaire s’était emparée de nombreux commerçants qui, en Allemagne vendaient du chocolat dans lequel avait été ajouté du bromure de radium radioactif. lien

Des bougies de voiture étaient perfectionnées avec du polonium 210 censé ioniser le mélange avant de l’allumer. lien

Un spécialiste britannique en « soins de cheveux » vendait un tonique capillaire radioactif, considérant que c’était « l’une des plus importantes réalisations scientifiques de ces dernières années  ». lien

Les sous-vêtements «  iradia » permettaient de procurer une « saine chaleur » puisque dans les fibres, étaient incorporés des matières radioactives. lien

Ils allaient même jusqu’à préconiser des engrais radioactifs pour améliorer la croissance des plantes, et chacun pouvait aussi boire de l’eau radioactive grâce a des fontaines à radium.

Ces « fontaines bienfaitrices » avaient un principe de fonctionnement assez primitif : une capsule de sels de radium était placée à l’intérieur de l’appareil, et l’eau devenait radioactive.

Aux 4 coins de l’Europe, ce fut une ruée vers les sources d’eau radioactives, afin de prendre des bains, d’en boire, de s’en faire des bains de bouche, espérant lutter contre la tuberculose, et les affections des voies respiratoires. lien

C’était l’époque ou les scientifiques étaient convaincus que le radium n’avait aucun effet toxique, ni sur le corps humain, ni sur la nature en général.

Histoire ancienne, et pourtant, personne n’a oublié l’échec cuisant du « révolutionnaire » Superphénix, solution magique devait fabriquer son propre combustible, en nous débarrassant des déchets nucléaires ; Il a finalement posé plus de problèmes qu’il n’en a résolu, et une petite fortune aura été gaspillée en vain. lien

Aujourd’hui le « fameux » EPR, nouveau « fleuron » de l’industrie nucléaire, s’achemine de plus en plus vers un échec cuisant et couteux, (lien) avec 7 ans de retard dans le nez, (lien) un budget en croissance exponentielle dépassant toute proportion (lien), et accumulant les défauts de construction : conduites fissurées, béton dégradé…lien

Aujourd’hui, en Chine et ailleurs, la solution s’appellerait Thorium.

On se souvient des montres qui nous étaient proposées dans les années 50, avec des aiguilles phosphorescentes et que l’on pouvait donc voir même en pleine nuit.

On sait aujourd’hui qu’elles posaient un vrai problème, car le matériau utilisé pour permettre cette luminescence était du Radium, et que les cadrans émettaient jusqu’à 600 Rem/h mettant ainsi en danger le porteur de la montre.

On se souvient aussi de l’idée « lumineuse » qui avait été de placer une source radioactive à la pointe d’un paratonnerre afin de permettre à la foudre de s’y diriger plus facilement.

Ce procédé dont l’efficacité demandait à être confirmée, a pourtant été breveté.

Même si aujourd’hui un arrêté de 1983 interdit ce genre d’installation, il reste aujourd’hui en France 30 000 paratonnerres radioactifs sur les toits de nos maisons, et ce n’est pas tout.

Les amateurs de camping ne doivent pas tous savoir que le manchon posé sur les lampes à gaz destinés à produire de la lumière comporte du Thorium, émettant aussi de la radioactivité, jusqu’à 360 Rem/h.  lien

C’est justement ce Thorium que les marchands de nucléaire proposent pour un nouveau type de centrale soi-disant propre et sans danger.

Nous devons cette technique à Carlo Rubbia, ancien directeur du CERN.

Son concept « Rubbiatron  » est basé sur le principe de produire suffisamment d’énergie pour approvisionner l’accélérateur de particules, permettant une plus-value énergétique. lien

Alors la Chine a décidé de se lancer dans cette technologie nucléaire d’un genre nouveau. lien

Il s’agit d’utiliser ce Thorium, plus abondant que l’uranium sur notre planète, pour en faire de l’Uranium 233.

C’est l’un des problèmes, car cet uranium à une période (ou demi-vie) de 159 000 ans. lien

En fin de cycle, cette installation produit aussi de l’uranium 233, lequel a une demi-vie plus courte (70 ans quand même) mais qui est de loin plus toxique que le plutonium. lien

Le thorium 232 est très radiotoxique, à preuve la limite fixée par inhalation (90 Bq/an) alors que le plutonium, dont la période est de 24 400 ans voit sa limite annuelle par inhalation repoussée à 300 Bq/an.

Sur le papier, cette technologie semble « très jolie » et Kirk Sorensen, expert en Thorium, affirme que dans les centrales au Thorium, une explosion à l’hydrogène, telle celles qui se sont produites à Fukushima, ne peut arriver, puisque ce type d’installation « fonctionne à la pression atmosphérique, et qu’il n’y aurait eu dans ce cas aucune fuite de radioactivité » lien

Mais il oublie au passage qu’une explosion d’hydrogène peut avoir lieu, qu’il y ait, ou pas, de pression atmosphérique.

Si une réaction chimique se produit, il y aura impossibilité de fuite de cet hydrogène et au-delà d’une concentration de plus de 5%, le mélange explose.

Le professeur Robert Cywinksi, de l’université d’Huddersfield affirme « le thorium peut être bombardé de neutrons pour produire une fission, mais sans que cela crée une réaction en chaîne. La fission cesse dès que l’on arrête le rayon de photons ».

Sur le principe, on comprend donc que la réaction devrait s’arrêter d’elle-même en cas d’accident.

Des physiciens se sont penchés sur cette filière et ils démontrent toute la complexité de cette technologie, pour laquelle ils dénoncent un manque d’expérience.

Si dans les années 70, le Canada et l’Inde, qui avaient adopté la filière eau lourde/uranium naturel, ont étudié le remplacement de l’uranium par le Thorium dans leurs réacteurs « Candu », ils ont vite abandonné cette piste, en évoquant que les « temps de doublement » ont été jugés trop longs en comparaison avec ceux des réacteurs rapides.

Il y a bien eu, à Oak Ridge en 1965 un prototype mis en œuvre, mais ces physiciens pensent que le cycle Thorium manque cruellement des « quelques 5 décennies de recherche et de développement dont à bénéficié le cycle uranium ». Lien

En fait ce type de centrale ajoute au risque nucléaire, le risque chimique.

Bref, le thorium ne fait pas mieux que les autres.

Retournons à Fukushima.

On atteint des sommets : l’eau de la piscine du N° 4, en est à 20 000 becquerels/kg continuant de menacer le reste du Japon, voire au-delà (lien) et le sol s’affaisse. photo

Les stocks de déchets radioactifs s’accumulent, et le gouvernement a déjà en charge 42 000 tonnes de cendres et de boues radioactives mesurées à 8000 Bq/kg.

Alors le gouvernement a choisi de déposer 9000 tonnes de ces déchets en pleine foret, dans la commune de Yaita, ce qui ne fait pas l’unanimité, on s’en doute : l'idée est de creuser 10 mètres sous terre, avec des murs et un fond bétonné, d’y déposer des milliers de containers, puis de recouvrir le tout d’argile, et de béton, et d’un toit, et le tout serait mis sous surveillance.

On pourrait aussi se pencher sur le sort tragique des condamnés du nucléaire. lien

Quand à l’eau contaminée provenant du site, elle continue à fuir ou à être stockée dans d’énormes citernes, et il va falloir en installer de nouvelles en attente de solutions improbables. lien

Rien n’est encore fini, la saison des cyclones arrive, et comme dit mon vieil ami africain : « celui qui confond la chaleur d’un foyer avec les flammes de l’enfer risque de le payer cher ».

L’image illustrant l’article provient de « www.influenzah5n1.fr&nbsp ;&raquo ;

Merci aux internautes de leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Sites à visiter

Le blog de Fukushima

Fukushima Diary

Next-up organisation

Blog de Jean Pierre Petit

Site de la CRIIRAD

Site de l’ACRO

ENENEWS


Moyenne des avis sur cet article :  3.2/5   (89 votes)




Réagissez à l'article

318 réactions à cet article    


  • Ni naïf Ni Crédule dede 5 septembre 2012 09:16

    Alors là, je suis scié : Pondre un article sur les réacteurs au Thorium sans en parler, là je dis Bravo !!!  smiley


    Manifestement, vous n’êtes plus au fond de la classe, vous êtes carrément parti ! L’école buissoniére, sans doutes. smiley

    Heureusement, il y en a un peu plus ici sur le sujet. smiley


    • kemilein 5 septembre 2012 15:10

      tout a fait, et moi j’aimerais bien qu’un physicien nous en parle du nucléaire.
      qu’on arrête d’utiliser des centrales a fission pour nourrir les chauffages, ca va a a peut près tout le monde (si c’est réalisable matériellement)
      [mais critiquer la recherche sur la physique nucléaire... c’est a dire sur toute physique moderne, y’a quand même des limites... faut il arrêter le grand collisionneur ? non parce que pour alimenter un truc pareil il en faut de l’énergie, puis c’est des collision-explosion qui s’y passe dedans...]


    • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 6 septembre 2012 03:24

      Hé, le prix Nobel UMP de physique, tout en haut, en commentaire, il faudra penser à nous parler de Fessenheim.

      « Fessenheim : un incident chimique et des blessés à la centrale nucléaire. » Lien.

      Pas dangereux, disait Sarko ? 

      http://www.youtube.com/watch?v=eyeIQOVxqsY


    • olivier cabanel olivier cabanel 6 septembre 2012 06:22

      Peachy

      oui, le nobel ump étale sa science, et le nucléaire se casse la gueule un peu partout, 
      bref il s’étale aussi.
       smiley

    • manusan 6 septembre 2012 07:21

      Si Olivier pouvait contredire les théories de savants reconnus par d’autres savants reconnu et non SES théories, ce serait un peu plus crédibles.

      En 2015, la production d’électricité en France sera insuffisante, sans calculer l’énergie pétrolière qu’il faudra commencer à compenser à partir de cette date + les centrales nucléaires à démanteler selon Olivier.

      Parfait, j’ai une solution tout indiqué pour vous, ça s’appelle un effondrement économique qui ferait passer 29 pour une « crisounette ».

      J’ai beau avoir un potager, des panneaux solaires et une cuve d’eau de pluie de 10 000l qui me permettent d’être un maximum indépendant, je reste profondément hostile à ce genre de théorie khmers vert.


    • Leo Le Sage 6 septembre 2012 07:51

      @AUTEUR/Olivier

      Première déception de ma part, le sujet c’est le Thorium et dès les premières lignes on parle d’autre chose sans intérêt.
      Devant de telles affabulations j’ai compris le titre de l’article... [fable]
      Pire, cela prend 40% environ de l’article ! De qui se moque-t’on ?
      (Un sujet aussi complexe et qui est si important pour ceux qui ne savent pas !)

      Vous dites : « Aujourd’hui, en Chine et ailleurs, la solution s’appellerait Thorium. »
      Source ? Lien ?

      Vous dites : "On se souvient aussi de l’idée « lumineuse » qui avait été de placer une source radioactive à la pointe d’un paratonnerre afin de permettre à la foudre de s’y diriger plus facilement.« 
       »Ce procédé dont l’efficacité demandait à être confirmée, a pourtant été breveté. «  smiley
      Quel rapport entre brevet et efficacité ? Aucun !
      Vous vous permettez de faire le lien.
      Beaucoup de procédés sont brévetés sans que leur scientificité ne soit prouvée.
      Ce qui est logique car le but du brevet est de protéger un savoir-faire et pas autre chose.

      Vous dites : »le manchon posé sur les lampes à gaz destinés à produire de la lumière comporte du Thorium, émettant aussi de la radioactivité, jusqu’à 360 Rem/h« [...]

       »Les niveaux mesurés varient entre 150 et 360 m Rem/h au contact. Au-delà de 50 cm, le rayonnement n’est plus perceptible. On peut se protéger des radiations en restant à plus de 50 cm des lampes.« [...]
      (source : S’informer : La Radioactivité)
      L’honnêteté intellectuelle ne consiste pas à écrire »jusqu’à" parce que cela donne l’impression que c’est 360 mais bien de donner la fourchette tel quel dans le lien.
      Vous avez osé dire à qui voulait l’entendre que vous êtes impartial, et tout et tout, ce qui n’est pas le cas puisque vous repliez dede sans raison n’est-ce pas ?
      Vous avez même prétendu que ce qui importe c’est l’objectivité :
      Etre objectif c’est donner la fourchette, le reste ce sont des techniques de communication qui fonctionnent avec les esprits faibles et pas sur des personnes tel que moi.

      Vous dites : « Alors la Chine a décidé de se lancer dans cette technologie nucléaire d’un genre nouveau » [...]
      Nouveau ? Depuis quand ? Le principe de fonctionnement de base est connue depuis les années 60...

      Vous dites : "Le thorium 232 est très radiotoxique, à preuve la limite fixée par inhalation (90 Bq/an) alors que le plutonium, dont la période est de 24 400 ans voit sa limite annuelle par inhalation repoussée à 300 Bq/an« [...]
      24 100 ans, il faut être précis...
      La première règle d’un journaliste c’est la précision dans les sources...

       »L’uranium-233 est considéré plus « propre » que les combustibles à base d’uranium-235 et de plutonium« [...]
      (selon votre source : Radioactivite : Combustibles au thorium)

      Vous dites : »Si une réaction chimique se produit, il y aura impossibilité de fuite de cet hydrogène et au-delà d’une concentration de plus de 5%, le mélange explose« [...]
       »Des physiciens se sont penchés sur cette filière et ils démontrent toute la complexité de cette technologie, pour laquelle ils dénoncent un manque d’expérience." [...]
      Source ? Lien ?

      Vous dites : « En fait ce type de centrale ajoute au risque nucléaire, le risque chimique. » [...]
      Affirmation gratuite...
      Source ? Lien ?

      Vous dites : "j’ai consulté quelques experts avant de proposer cet article, et Monique Senne, physicienne dans ce domaine, m’a clairement dit qu’il n’y avait rien a attendre de cette soi disant énergie révolutionnaire, comme j’ai tenté de l’expliquer dans l’article" [...] smiley
      Lesquels d’experts ? smiley
      Qui a dit qu’il n’y a rien à attendre ? smiley

      Vous dites : « Bref, le thorium ne fait pas mieux que les autres. » smiley
      C’est tout ???

      Mon avis
      Comme tout un chacun je m’attendais à votre interview de la dame « Monique Sené » [.. ?..] qui vous a dit que la filière Thorium est dangereux parce que...
      J’attends cette fameuse interview...

      Votre article manque cruellement de références comme d’habitude.
      Les sources sont même amusantes :
      Vous essayez de prouver [ce n’est pas de la démonstration en tout cas] que cette filière est mauvaise. Point.
      Rien d’objectif.
      Je m’attendais à des explications plus techniques et rien de valable.
      Vous prétendez que le Thorium est plus dangereux que le plutonimum.
      Quand on sait qu’il y a du thorium un peu partout et qu’il y a même de l’uranium dans l’eau de mer comment peut on même vous prendre au sérieux.
      Le seul danger du thorium c’est l’inhalation et c’est tout.
      Vous avez l’intention à titre personnel d’inhaler ce produit ? Hmm ? smiley

      Comme sur le point technique vous n’êtes pas compétent alors nous étions encore en droit de nous attendre à des explications sur les raisons qui pousseraient la Chine à s’y lancer.
      Toujours rien !

      Vous ne parlez pas de l’utilité de cette filière pour permettre l’éradication des déchets nucléaires...
      Comme par hasard...
      Pourtant vous faites partie des premiers à dénoncer les déchets... !

      Merci à Xavier d’avoir montré les lacunes de cabanel :
      "Mélanger le Rubbiatron (réacteur refroidi au plomb couplé à un synchrotron, expérimentable mais très complexes),
      les CANDU (réacteurs à tubes de force refroidis au deuterium qui envisageraient de passer au thorium), et dégueuler sur le MSR expérimental d’Oak ridge (qui a produit de l’éléc pendant 4 ans avec un facteur de charge de 85%…) , donc trois familles de réacteurs radicalement différents, c’est un exploit !
      "
      (source : La fable du Thorium - Xavier)

      Un petit hors sujet mais toujours sur l’énergie :
      Le photovoltaïque réseau est-il vraiment une imposture ? - énergie-gouv.fr
      (article connexe : Le plus grand scandale financier depuis un siècle a eu lieu en 2009 )

      Tu confirmes que tu es bien dans le photovoltaïque ? smiley

      Je reviens un peu plus tard Olivier.

      PS : Pour mon amusement personnel j’ai voulu te laisser un peu seul hier pour rire et voir qui va te massacrer...
      Apparemment ils sont plus nombreux que je ne l’aurais imaginé !
      Merci à eux. smiley

      @dede
      Vous dites : « Pondre un article sur les réacteurs au Thorium sans en parler, là je dis Bravo ! » [...]
      Ca vous étonne ?
      Vu son niveau technique le contraire aurait été étonnant.
      [il ne sait pas où chercher le pauvre...]

      Un cadeau pour amuser la gallerie :
      Désinformation manifeste sur les sujets nucléaires smiley smiley smiley smiley
       smiley
       
      Cordialement

      Leo Le Sage
      (Personne respectueuse de la différence et de la pluralité des idées)


    • Leo Le Sage 7 septembre 2012 21:01

      @TOUS

      Olivier veut nous gratifier prochainement d’un article sur les énergies... smiley
      Nous attendons avec impatience ses choix...
      Ce qui me plaît c’est qu’il va visiter les pages de Jean-Pierre Petit...
      Il va donc nous parler de la Z machine et de la fusion nucléaire... smiley smiley
      Je me garde même de l’orienter...

      Ca va être drôle...

      Dans cet article ci, il a parlé dans un de ses commentaires d’avoir discuté avec DES experts, pas un seul donc, sur le nucléaire, pourtant je n’ai rien vu qui me rappelle qu’un expert a parlé, notamment ce qu’a dénoncé Xavier ici en est la preuve flagrante...

      Un petit hors sujet mais toujours sur l’énergie :
      Le photovoltaïque réseau est-il vraiment une imposture ? - énergie-gouv.fr
      (article connexe : Le plus grand scandale financier depuis un siècle a eu lieu en 2009 )

      @dede
      Je suis surtout scié qu’un article de mauvaise facture puisse intéresser...
      Oh pardon, c’est de ma faute, depuis le temps que je parlais de filière Thorium, çà a fini par faire son buzz... smiley
      Et quel buzz : Oliver nous a fait un flop, mais je ne suis pas surpris, son article est un ballon de baudruche vite descendu par Xavier... smiley
      Encore merci à Xavier qui m’a évité de perdre mon temps à expliquer ce que c’est...
      D’ailleurs personne n’a toujours pas compris pourquoi Olivier ne nous a pas parlé de Monique ET des autres experts [mon oeil] en expliquant comment çà marche.
      Bien sûr, c’est voulu car je lui aurais alors démontré encore un peu plus son incohérence...

      Rappellez moi de vous plusser dede. smiley

       
      Cordialement

      Leo Le Sage
      (Personne respectueuse de la différence et de la pluralité des idées)


    • Ni naïf Ni Crédule dede 7 septembre 2012 21:20

      Quand Cabanel et ses experts réfléchissent à la rédaction de leur prochain article :



    • Robert GIL ROBERT GIL 5 septembre 2012 09:23

      ce qui est sûr actuellement, c’est que les français n’ont pas leur mot à dire, et ce qu’ils ne payent pas comme consommateur, ils le payent comme contribuables, car la rénovation des centrales, et le recyclage des déchets coûtent très cher !

      Et sur le thorium, qu’en est-il vraiment ??? Perso, je ne sais plus !

      http://2ccr.unblog.fr/2011/12/02/le-thorium-peut-il-remplacer-l%E2%80%99uranium/


      • Ni naïf Ni Crédule dede 5 septembre 2012 09:35

        « ...ils le payent comme contribuables »


        Vrai et faux : à l’heure actuel, le contribuable paye en majorité pour le CEA dont le créancier est l’état.
        Pour EDF, c’est des fonds dédiés propre à EDF et RTE (mais j’avoue que c’est un gros bordel dans leurs comptes).

        Tout est vérifiable au travers de la commission parlementaire dans la vidéo suivante du 24 juillet 2012 - OPECST : Audition de Jean-Luc Lépine, prédisent de la CNEF.

      • olivier cabanel olivier cabanel 5 septembre 2012 09:41

        Robert Gil

        j’ai consulté quelques experts avant de proposer cet article, et Monique Senne, physicienne dans ce domaine, m’a clairement dit qu’il n’y avait rien a attendre de cette soi disant énergie révolutionnaire, comme j’ai tenté de l’expliquer dans l’article.
        pour le reste, le maintien des vieilles centrales nucléaires en activité coute effectivement très cher, car il y a de nombreuses pièces usées, défaillantes, mais le plus grave est le risque que nous font courir cette pratique.
        quant aux déchets nucléaires, il n’y a à ce jour aucune solution raisonnable, a part stocker à l’abri, avec moyen de contrôler pendant des milliers d’années la pérénité du stockage.
        bonjour l’avenir !
        merci de votre commentaire.

      • Romain Desbois 5 septembre 2012 09:48

        Pas vraiment, ils avaient leur mot à dire et choisir entre les pro et les anti nucléaire .

        Force est de constater que les pro ont gagné les élections (avec l’aide passive des abstentionnistes).
         Mais je peux comprendre que pour beaucoup c’est difficile de revenir en arrière et renier une idée que l’on a défendue.

        De plus les nucléocrates ont blindé les choses en nous forçant à assumer leur choix, par les sommes investies et par le fait que le nucléaire ca ne démonte pas en 48 heures comme une éolienne.

        Stratégie d’engagement , appellent ça les psy experts en manipulation.


      • Ni naïf Ni Crédule dede 5 septembre 2012 09:49

        «  ...rien a attendre...  »


        whaou !!! ça, c’est de l’expertise !
         smiley


      • olivier cabanel olivier cabanel 5 septembre 2012 10:53

        romain

        il n’en reste pas moins qu’aujourd’hui, dans notre pays, c’est une grande majorité qui s’est décidée à sortir du nucléaire.
        depuis les années 60, c’est quand même un gros progrès.
        et ce n’est pas fini.
         smiley

      • Ruut Ruut 5 septembre 2012 17:02

        Les français commencent a comprendre que l’état est un traître.
        Tchernobyl puis Fukushima, le peuple commence a prendre conscience que les médiats sont pipés et commencent a s’informer autrement et découvrent avec horreur la réalité nucléaire.

        En tant que père je ne peut pas être pour le nucléaire.
        Surtout avec un gouvernement incapable de faire un budget viable sur 1 ans.
        Comment peut il alors assurer une sécurité sur plusieurs générations.


      • reveil 5 septembre 2012 09:40

        En attendant les pro nucléaires ont ils une solution pour endiguer la radioactivité de Fukushima et stopper cette catastrophe planétaire qui va coûter en outre des milliards de yens.


        • olivier cabanel olivier cabanel 5 septembre 2012 09:44

          reveil

          comment voulez vous endiguer une radiioactivité silencieuse inodore et invisible, qui est relâchée en continu depuis bientot 18 mois, dans l’air, dans l’eau, et dans la terre ?
          il n’y a à ce jour aucune solution, à part croiser les doigts, et j’ai peur que ce ne soit pas suffisant.
           smiley

        • Ni naïf Ni Crédule dede 5 septembre 2012 09:45

          Attention, vous vous égarez et l’auteur ne va pas être content.

          Le sujet est « Les réacteurs au Thorium ».

        • lionel 5 septembre 2012 09:50

          Dédé, le Troll médiocre de la mafia nucléaire est bien dans le caca dès que l’on évoque la réalité de Fukushima...


        • Romain Desbois 5 septembre 2012 09:52

          Ils ont déjà reconnu que non puisqu’ils ont bien affirmé qu’ils ne savaient pas et qu’ils n’avaient que la méthode empirique d’arroser avec de l’eau de mer sans connaître les effets ni les réactions.

          Que faut-il de plus pour convaincre les gens qu’on ne peut leur faire confiance ?!


        • Ni naïf Ni Crédule dede 5 septembre 2012 09:57

          Mais Fukushima est une catastrophe. Vous ne le saviez-pas ?


        • lionel 5 septembre 2012 12:54

          C’est rigolo, 


          « on » moince" sans argumenter... Pourtant personne ne sait objectivement comment résoudre la problématique Fukushima.

        • kemilein 5 septembre 2012 15:15

          «  »mais le plus grave est le risque que nous font courir cette pratique.«  »
          vivre c’est dangereux et si vous vous souciez tant que ça de vos enfants vous ne les auriez pas fait.

          je suis contre le nazisme, pourtant sans eux on n’aurait pas toute la chirurgie que l’on a...
          les centrales nucléaires sont exactement pareille, ca servira au prochain pour faire autre chose.

          ce que je dis n’est ni bien ni mal c’est un constat.


        • olivier cabanel olivier cabanel 5 septembre 2012 15:20

          ou la ! kemilein

          je pense que vos mots ont dépassé votre pensée, car donner une excuse au nazisme, en faisant valoir que la science y a gagné, c’est limite.
          enfin, c’est vous qui voyez.
           smiley

        • Ruut Ruut 5 septembre 2012 17:05

          On sait que sans centrale nucléaire ce problème n’existerais pas.
          Si il est impossible de faire face aux risques Naturels, utilisons des moyens de productions qui même endommagés ne causent pas de dégâts sur le long terme.
          Ces moyens sont légions.


        • Leo Le Sage 6 septembre 2012 06:41

          @Par lionel (xxx.xxx.xxx.21) 5 septembre 09:50
          Vous dites : « Dédé, le Troll médiocre de la mafia nucléaire est bien dans le caca dès que l’on évoque la réalité de Fukushima... »
          1/ dede n’est pas un troll. Vous à la rigeur vous en êtes un.
          2/ Vous avez des preuves qu’il est dans la mafia nucléaire ? Moi je vois pas trop...
          3/ Fukushima n’est pas un problème en soi dans le domaine du nucléaire.
          Tepco a été malhonnête et c’est tout.
          Si Tepco avait respecté les normes, jamais Fukushima n’aurait existé.
          Vous ne savez même pas faire la différence entre un accident dû au non respect des normes de sécurité et un accident intrinsèque à une technologie, alors oui ;, je confirme le troll c’est bien vous...
          (Ce sont deux choses totalement différentes...)

          @Par kemilein (xxx.xxx.xxx.171) 5 septembre 15:15
          Vous dites : « ce que je dis n’est ni bien ni mal c’est un constat. » [...]
          D’accord avec le constat.
          Beaucoup d’avancées techniques on le doit aux allemands et je pense même que certaines réussites américaines viennent d’ancien Nazis...
          C’est horrible mais je le conçois bien comme çà...
          Avez vous remarqué qu’Olivier prétend que vous excusez le nazisme ? smiley

          @Par Ruut (xxx.xxx.xxx.197) 5 septembre 17:05
          Vous dites : « Ces moyens sont légions. » smiley
          Légion avez vous dit ?

          Très bien je vous prends au mot : donnez nous donc des exemples parlants...

           
          Cordialement

          Leo Le Sage
          (Personne respectueuse de la différence et de la pluralité des idées)


        • kemilein 6 septembre 2012 18:38

          «  »Avez vous remarqué qu’Olivier prétend que vous excusez le nazisme ?«  »

          tout a fait, alors que je ne fais qu’un constat logique rationnel et dénué de tout jugement moral et expliquer quelque chose n’est pas non plus le justifier ;)


        • olivier cabanel olivier cabanel 6 septembre 2012 18:53

          kemilein

          je sais que deux ou trois malveillants ont tenté de m’accrocher cette casserole.
          c’est amusant.
          sachant d’où ça vient, ça n’a rien de surprenant.
           smiley

        • olivier cabanel olivier cabanel 6 septembre 2012 18:57

          ruut

          je suis sur que vous l’aviez remarqué, mais celui qui pour se faire une audience s’est inventé le terme mal à propos de sage, et qui se prend pour une élite, fait des efforts désespérés pour que l’on s’occupe de sa petite personne.
          il y a longtemps que je ne prête plus attention à ses commentaires abradabracantesques.
          ce pauvre garçon n’a pas toute sa tête, il est seulement un peu mytho, voire schyzo...
           smiley
          un troll de plus.
           smiley


        • kemilein 7 septembre 2012 19:56

          le troll argumenté c’est bon mangez en, il en faut ca remet les choses en question, en perspective et parfois a leur place.

          le troll est un concept d’imbéciles abrutis stupides qui discrédite la personne et non le raisonnement.


        • olivier cabanel olivier cabanel 7 septembre 2012 20:13

          kemilein

          bof, le troll, c’est en quelque sorte juste un clown, souvent involontaire, mais il met un peu de légèreté, parfois le contraire, lors d’un article.
          faut faire avec, ou pas.
          c’est selon l’humeur.
           smiley

        • Leo Le Sage 7 septembre 2012 20:46

          @Par olivier cabanel (xxx.xxx.xxx.132) 6 septembre 18:57
          Tu dis : "je suis sur que vous l’aviez remarqué, mais celui qui pour se faire une audience s’est inventé le terme mal à propos de sage, et qui se prend pour une élite, fait des efforts désespérés pour que l’on s’occupe de sa petite personne« [...]
          J’aurais bien honte si un incapable venait m’apporter son soutien...
          Et je suis flatté que tu donnes TANT de peine à me discréditer...

          Tu dis : »il y a longtemps que je ne prête plus attention à ses commentaires abradabracantesques« [...]
          Cela se voit tellement que tu te permets de me répondre en parlant à ruut n’est-ce pas ?

          Tu dis : »ce pauvre garçon n’a pas toute sa tête, il est seulement un peu mytho, voire schyzo...« 
          Je pense que cela devrait être ton cas...
          Tu parles tellement souvent d’ambulance et de camisole que je me suis dit que cela devrait être une expérience vécu...

          @Par kemilein (xxx.xxx.xxx.171) 6 septembre 18:38
          Vous dites : »tout a fait, alors que je ne fais qu’un constat logique rationnel et dénué de tout jugement moral et expliquer quelque chose n’est pas non plus le justifier ;)"
          Et lui il prétend à demi mot le contraire !

           
          Cordialement

          Leo Le Sage
          (Personne respectueuse de la différence et de la pluralité des idées)


        • Lisa SION 2 Lisa SION 2 5 septembre 2012 09:45

          Slu O...

          ...teur égal à lui même, article percutant malgré le fil à venir cahoteux et sons cortège de mouches du coche. «  mais aussi du Thorium, et cette potion magique était censée effacer les rides du visage » c’est dans ce but que nos légumes de supermarchés sont irradiés, ils ne vieillissent plus et ne murissent pas jusqu’à ne plus pourrir mais séchent...

          extrait « http://www.lemonde.fr/planete/article/2012/07/11/43-sites-pollues-par-la-radioactivite-recenses-en-france_1732362_3244.html

           »La plupart de ces sites ont abrité des activités du passé, datant de l’entre-deux-guerres, qui ne relevaient pas de l’industrie nucléaire : extraction du radium pour la médecine ou la parapharmacie, fabrication et application de peintures pour la vision nocturne, exploitation de minerais..." précise l’Andra sur son site Internet. Après guerre, la mémoire de ces sites, généralement situés dans des zones urbaines, a été perdue et certains d’entre eux ont été réaménagés en logements ou bâtiments publics par exemple. D’autres sites sont quant à eux restés à l’état de friche" précise encore l’agence.

          Marie Curie, prêtresse du radium mendiera auprès des femmes de New York pour financer sa recherche et acheter un gramme de Radium. Elle est à l’origine de tout le complexe pharmaceutique et produits de beauté nucléocide étendu par la femme interposée...le sexe faible le premier à céder aux multiples tentations...

          Allez bonne chance à tous...


          • olivier cabanel olivier cabanel 5 septembre 2012 09:50

            salut Lisa

            merci d’avoir rappelé cette pratique d’irradiation des aliments, qui ne semble pas inquiéter grand monde.
            tous nos légumes de supermarchés y passent, des oignons aux pommes de terre, en passant par salades et le reste, 
            ils ne disent pas irradiés, ils préfèrent le mot ionisé, ça passe mieux.
            il y a longtemps que je n’en achète plus.
            pour le reste, je partage et remercie.
             smiley

          • Surya Surya 5 septembre 2012 14:20

            Bonjour Olivier,

            « ils ne disent pas irradiés, ils préfèrent le mot ionisé, ça passe mieux. »
            Est ce également le cas de ces engins nommés ionisateurs d’eau ? Et les ionisateurs (ou je ne sais plus l’appellation, mais c’était un truc bizarre) d’aliments (une espèce de plateau sur lequel on pose sa pomme ou je ne sais quoi) qui sont censés rendre les aliments meilleurs pour la santé ?
            J’ai vu ça il y a quelques années dans un grand salon bio, comme quoi dans le domaine du bio aussi on voit parfois des trucs étranges. Je ne sais pas si ça se vend toujours.

            Alors après avoir été harponnée par la vendeuse et attentivement écouté son discours tout préparé et la démonstration du mode d’emploi, je lui ai demandé plus d’infos, en quoi exactement est-ce mieux de manger une pomme si on l’a au préalable posée sur ce (drôle de) plateau, qu’est-ce que ça change pour la pomme et pour mon organisme, elle n’a pas su me donner d’explication. Il fallait juste que j’accepte passivement l’idée que c’est « mieux ».
            (j’ai toujours également été très sceptique au sujet de ces boules en plastique qu’on met dans la machine à laver et qui sont censées remplacer la lessive en lavant mieux que du savon, mais bon...)

            Sinon à part ça j’ai vu il y a des années dans une expo un vieux tube de ces crèmes de beauté irradiées, et je me suis demandée comment ils avaient pu croire aux bienfaits de ce truc.

            Le slogan de la crème m’a bien fait rire : si la femme ne l’utilise pas, elle restera laide. Autrement dit on est laides par nature ha ha !! C’est tellement méprisant que rien que pour ça, je l’aurais pas achetée !  smiley

            Bonne journée smiley


          • olivier cabanel olivier cabanel 5 septembre 2012 19:56

            Surya

            non, je ne crois pas que cette eau ionisée participe du même principe,
            en salon bio, ce serait surprenant,
            je vais faire une petite recherche, et on en reparle
            merci de ton commentaire.
             smiley

          • Surya Surya 5 septembre 2012 22:01

            Ok merci Olivier. Je vais aussi chercher de mon côté demain.
            Bonne soirée smiley


          • olivier cabanel olivier cabanel 6 septembre 2012 06:29

            Surya

            je crois que pour cette eau ionisée, il y a des éléments intéressants sur ce blog.

          • Surya Surya 6 septembre 2012 11:20

            Merci pour le lien Olivier. Je ne sais pas trop de quoi il s’agit, je l’ai parcouru très rapidement mais je lirai cela dès que possible.

            En règle générale, je pense qu’il est mieux en toute circonstance de consommer les aliments tels que la nature nous les fournit. Pour moi, c’est cela le vrai « bio ». Pas de pesticides, ça tout le monde est d’accord, pas d’ogm non plus car on ne sait pas ce que ça peut provoquer sur le long terme, mais pas non plus de plateaux sur lesquels il faut poser sa pomme pour la rendre plus ceci ou plus cela avant de pouvoir enfin la manger. Je défends le bio, tout ce que je peux acheter bio, je le fais, mais ce genre de trucs ce n’est pas pour moi.

            Je pense qu’il faut faire la part de ce qu’on voit dans les salons bios, car il y a à boire et à manger (c’est le cas de le dire smiley) et des arnaques il y en a plein, « même » là.

            Bonne journée smiley


          • olivier cabanel olivier cabanel 6 septembre 2012 13:10

            Surya

            tout dépend des salons, mais la majorité sont tout de même organisés par des personnes compétentes, portées par une rigueur, 
            primeverre à Lyon par exemple ou l’Albenc...
            un contrôle sévère est effectué, 
            on reparle plus tard de cette eau...
             smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès