Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Les wikis-territoriaux, nouvel espace d’expression collaboratif en (...)

Les wikis-territoriaux, nouvel espace d’expression collaboratif en France

Après Wiki-Brest, Wiki-Manche, Picardia est une encyclopédie contributive initiée par la région Picardie.

"Pour tout savoir sur la Picardie et partager vos connaissances en quelques clics, rendez-vous sur l’encyclopédie régionale Picardia" telle est la proposition faite le 14 mars 2008 par la région Picardie d’un wiki territorial, sur le modèle de l’encyclopédie Wikipédia.

C’est cette fois à l’échelle d’une région : la Picardie, après l’échelle du pays de Wiki-Brest, du département avec Wiki-Manche qu’une encyclopédie collaborative ouverte aux habitants sur le modèle de Wikipedia est lancée.

Ces espaces d’écritures tout comme les wikis locaux initiés [1] par
- la ville de Villeneuve-le-Roi - en mars 2007
- l’Espace culture multimédia de Tournefeuille
- ou des habitants de Toulouse Wiki-Toulouse

s’inscrivent dans la philosophie d’écriture collaborative de Wikipedia par un appel à l’écriture ouverte des habitants.

Tous font appel à Mediawiki le logiciel libre, moteur de Wikipedia et bénéficient ainsi de toute la panoplie d’outils constituée au fur et à mesure du développement de Wikipedia.

Ces projets montrent aussi la diversité des possibles en matière d’écriture collaborative.

Wiki-Brest initié en mars 2006 est parti d’une page vide sans développement informatique initial. Il a fallu un an de tâtonnements pour que le site se structure à partir de quelques centaines d’écrits collectés lors des wiki-journées. Porté par le service démocratie locale et nouvelles technologies de la ville de Brest, il s’appuie sur le réseau des lieux d’accès publics du pays de Brest ("point d’accès publics à internet" des Papis Brestois et cybercommunes) dans une dynamique d’appropriation de l’expression multimédia. Et ce n’est qu’à l’an II du projet que les portails et les écrits se multiplient.

Wiki-Manche lancé un an plus tard bénéficie d’une plate-forme plus structurée avec une association spécifique "Wikimanche" [2] créée pour porter le projet. Elle regroupe les journalistes représentants des médias locaux (radios, TV et presse écrite), un membre du Conseil général, un de Manche numérique, les animateurs des EPN, et neuf modérateurs choisis parmi les internautes du département.

L’encyclopédie picarde propose un autre fonctionnement avec des dossiers commandés par la région à des experts qui assurent la publication d’un magazine avec un nouveau dossier thématique chaque mois (le sucre, le textile...) à côté de la production de contenus par les internautes.

Les champs des contenus collectés présentent aussi des différences :

Picardia fait le tour des connaissances relatives à la Picardie et les expose de manière thématique, chronologique et géographique. Pilotée par le Conseil régional de Picardie, l’Encyclopédie picarde est un site internet de partage des savoirs qui embrasse toutes les disciplines scientifiques et l’ensemble de champs artistiques et culturels, dans des formats multiples (écrit, photo, vidéo, montage sonore, etc.). [3]

- pour Wiki-Brest, l’accent est mis sur le patrimoine et le vivre ensemble :

Histoires de lieux, de personnes, de travail, géographie, tranches de vie, cartes postales, chansons, articles encyclopédiques, Wiki-Brest c’est une écriture qui relie habitants, journaux de quartiers, associations, artistes, bibliothécaires, enseignants... et vous invite à écrire : [4]

- Wiki-Manche allie écriture encyclopédique, cultures et tradition, vie quotidienne et loisirs. [5]

Ces projets témoignent d’une nouvelle étape du web public, celui qui prend en compte, fait appel et valorise la production de contenus par les habitants.

Là aussi différentes voies sont explorées :

- Picardia a défini une charte éditoriale précise avec un comité éditorial :

garant de la qualité des contenus diffusés sur le site de l’Encyclopédie picarde. Composé de personnalités régionales, il nomme le modérateur, choisit des référents et des contributeurs et donne les grandes orientations du projet. Les référents sont des spécialistes des sujets développés dans l’Encyclopédie picarde

- Wiki-Brest est davantage une collecte en proximité s’appuyant sur le réseau des acteurs locaux déjà impliqués dans l’expression multimédia : radios et vidéos du mediablog coopératif, lieux d’accès publics du pays de Brest ou le lien social : journaux de quartiers, jardins partagés, conseils de quartier.

Les projets inventent aussi des formes de collectes propres à élargir les contributions et mettre en valeur les participation des personnes

Concours départemental pour Wiki-Manche, autour de deux thématiques :

  • "Présentation de ma commune" : il s’agit de récompenser les meilleures contributions (anecdotes, contes, légendes, faits marquants, lieux marquants, personnalités marquantes ou infos insolites, etc.) se rapportant à une commune manchoise
  • "Parcours touristiques et culturels dans la Manche"

- avec des innovations qui s’inventent au fur et à mesure du projet pour Wiki-Brest

  • "wiki-journées" qui structurent des collectes thématiques : recettes de cuisines, paroles de femmes...
  • wiki-contoirs qui mettent en valeur les écrits du mois et font se rencontrer les contributeurs
  • wiki-balades qui associe un projet de Territoires sonores.

Tous ces projets s’inscrivent dans une philosophie d’extension des biens communs :

- à Villeneuve-le-Roi, il s’agit d’une encyclopédie libre, gratuite et collaborative. Chacun peut l’améliorer et ainsi contribuer à la base de connaissance sur notre ville. Imaginez que chacun d’entre nous place ici ses connaissances sur le passé de Villeneuve-le-Roi ? Alors ce site deviendrait la mémoire collective, source d’information non limitée et incourtournable pour tous. [6]

- à Tournefeuille l’initiative (la plus ancienne : janvier 2005) est portée par l’Espace culture multimédia. L’accent est mis sur l’interactivité et l’information locale dans cette ville de l’agglomération toulousaine passée de 2 000 à plus de 23 000 habitants en une quarantaine d’années

TourneWiki est un site interactif d’information sur Tournefeuille et ses habitants.

- Wiki-Brest s’inscrit dans une démarche sur les biens communs (travail de recherche bicoop, axe de travail d’Intercoop) et la diffusion des usages des licences creative commons pour les sites de la ville et des associations.

Wiki-Toulouse étant pour sa part une initiative de bénévoles.

Cette diversité des projets est une richesse et on peut espérer que d’autres projets prendront leur envol dans les mois à venir. A Brest comme dans la Manche ou en Picardie, le lectorat est au rendez-vous et les contenus se développent (une centaine d’articles nouveaux et 100 000 pages vues par mois depuis janvier 2008 sur Wiki-Brest).

Le prochain Forum des usages coopératifs organisé du 9 au 11 juillet 2008 à Brest sur le thème "Habitons nos territoires" proposera un échange entre ces projets de wikis territoriaux d’écriture collaborative.

Michel Briand

[1] Merci si vous connaissez d’autres projets francophones de les signaler en retour à l’auteur

[2] "L’association Wikimanche réunit le Conseil général de la Manche, le syndicat mixte Manche numérique, les médias du département et les amoureux de la Manche" http://www.wikimanche.fr/index.php?title=Wikimanche

[3] http://www.encyclopedie.picardie.fr/index.php/La_Charte_%C3%A9ditoriale_de_Picardia

[4] http://www.wiki-brest.net/index.php/Accueil

[5] http://www.wikimanche.fr/index.php?title=Accueil

[6] http://www.wiki-villeneuve-le-roi.org/index.php?title=Accueil


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • Yannick Harrel Yannick Harrel 8 avril 2008 14:32

    Bonjour,

    Merci pour votre article qui est à la fois original et symptomatique de cette cyberculture du terroir dont je ne pensais pas pourtant qu’elle irait aussi loin...

    Cordialement


    • Horst Grützke (Potsdam / Allemagne) Horst Grützke 9 avril 2008 09:49

      Au début c’était la mise au point de Wikipédia - cette fameuse initiative d’une encyclopédie libre et édité par tous ceux qui se croyaient en possession de la vérité. Chacun de nous se croit en possession d’une vérité et a la liberté de l’inscrire. La méthode est donc bien démocratique. Il faut surtout faire attention à l’authenticité de ce que l’on inscrit. Et il faut tenir compte de ceux qui administrent l’encyclopédie WIKI. Wikipédia est bien censuré par les administrateurs américains. Qui s’étonne que les Européens utilisent le même logiciel offert par "Mediawiki" pour monter leur propre encyclopédie ? Les Brétons offrent au publique leur WIKI-BREST et les citoyens s’engagent à l’environnement leur WIKI-VERT. Il y a déjà plus de deux ans, notre "Réseau de citoyens européens EUROPE MAINTENANT !" installat sur son portail d’Internet l’encyclopédie WIKI-EUROPA en trois langues. De nombreux citoyens de l’Europe ont y laissé leurs traces avec pas mal de déscriptions de leurs lutte en faveur d’une Europe de citoyens, une Europe de la liberté et de la démocratie.

      Nous irons mettre des liens sur notre website WIKI-EUROPA vers les autres WIKI en Europe - tels que l’auteur Michel Briand avait mentionné - pour que le visiteur pourrait s’orienter mieux aussi dans cette Europe dont les données sont bien structurés dans les différents WIKI "européens".

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès