Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Réchauffement Climatique : éruption de scandales - les derniers jours de (...)

Réchauffement Climatique : éruption de scandales - les derniers jours de Pachauri ?

L’actualité concernant les différents scandales en train de se dérouler autour du réchauffement climatique s’emballe, au point qu’il devient difficile de la suivre.


Bourde scientifique dans le rapport du GIEC 2007

Dernier scandale en date, celui des glaciers de l’Himalaya, que j’ai évoqué dans ces brèves.

Au départ, il s’agissait d’une "simple" bourde du GIEC, à plusieurs niveaux, qui semblait traduire surtout un manque de sérieux de cet organisme, ce qui est déjà beaucoup. Résumons ici l’affaire :
Premier niveau : Le GIEC a écrit, dans son rapport AR4 de 2007, que "Au rythme actuel, les glaciers de l’himalaya auraient reculé de 500 000 km2 actuels à 100 000 km2 et de fait quasiment disparu d’ici l’année 2035". Ce qui est d’autant plus hilarant que les glaciers de l’Himalaya recouvrent environ 33 000 km2, détail figurant dans n’importe quelle encyclopédie, mais qui aura réchappé au processus pourtant certifié ultra-sérieux de peer-reviewing du GIEC.

Second Niveau : de nombreux scientifiques, notamment indiens, ont formulé "leurs plus expresses réserves" sur ce passage du rapport du GIEC, avant la publication du rapport. Ils n’ont pas été entendus, et le GIEC a publié quand même cette énormité alors que le caractère litigieux en était signalé par des voix tout à fait qualifiées.

Troisième niveau : Après vérification, il est apparu que "l’étude" ayant servi de base à cette affirmation du GIEC, qui elle même comportait l’erreur de "traduction" avait été publiée par... le WWF (voir PDF), qui n’est pas un organisme scientifique, dont le processus de relecture par les pairs ne parait pas réellement documenté (sauf erreur de ma part). L’étude se basait uniquement, pour cette affirmation, sur les déclarations d’un scientifique, M. Hasnain, présidant une commission internationale pour l’étude des neiges et glaces, qui avait déclaré dans une interview au journal "new scientist" que les glaciers de l’himalaya fondraient avant 2035 à la fin des années 90.

Le WWF publie d’ailleurs dans la dernière version du PDF le correctif suivant :


CORRECTION
On page 29 of the following report WWF included the following statement :
"In 1999, a report by the Working Group on Himalayan Glaciology (WGHG) of the International
Commission for Snow and Ice (ICSI) stated : `glaciers in the Himalayas are receding faster than in any other part of the world and, if the present rate continues, the livelihood[sic] of them disappearing by the year 2035 is very high.’"


This statement was used in good faith but it is now clear that this was erroneous and should be disregarded.

The essence of this quote is also used on page 3 in the Executive summary where it states : The New Scientist magazine carried the article "Flooded Out - Retreating glaciers spell disaster for valley communities" in their 5 June 1999 issue. It quoted Professor Syed Hasnain, then Chairman of the International Commission for Snow and Ice’s (ICSI) Working Group on Himalayan Glaciology, who said most of the glaciers in the Himalayan region "will vanish within 40 years as a result of global warming".

This statement should also be disregarded as being unsound. WWF regret any confusion this may have caused.


Une enquête indépendante estime que la source de l’affirmation d’Hasnain est une étude elle même non revue par les pairs, d’un scientifique Russe du nom de Kotliakov, publiée par l’UNESCO (PDF), qui dit que :

Au rythme actuel, l’ensemble des glaciers du monde, dont ceux de l’Himalaya, auraient reculé de 500 000 km2 actuels à 100 000 km2 d’ici l’année 2350

Quoique suffisamment catastrophiste, non revue par les pairs et contestable, cette affirmation a été "renforcée" dans le rapport du GIEC 2007, de la façon précédemment exposée. (Plus de détails sur cette affaire : Jean Martin)

Le Times a été le premier grand média international a relayer l’affaire, plusieurs jours après la blogosphère, et même la presse française a été bien obligée d’en parler, tout en minimisant, comme d’habitude.

L’affaire aurait pu en rester là, et être suffisamment gênante par elle même pour jeter le trouble sur la qualité du processus de relecture d’autres parties de la recherche servant de base aux affirmations les plus catastrophistes du GIEC, surtout après les doutes nés d’une autre affaire passablement gênante et très largement commentée dans ces colonnes, le ClimateGate.


Deuxième étage du scandale : bourde ou manipulation ?


Mais il apparait que la "bourde" du GIEC pourrait ne pas n’être que la fille d’une succession d’incompétences crasse, mais également liée à, disons, un conflit d’intérêts incriminant une fois de plus Rajendra Pachauri.

Tout d’abord, le TERI (The Energy and Resources Insitute), institution indienne liée au groupe Tata (source), dont la présidence est tenue par... Rajendra Pachauri, également patron du GIEC - quel agenda ! - a semble-t-il embauché Syed Hasnain, l’auteur de l’interview catastrophiste citée initialement par le WWF, comme "distinguished Fellow", comme le prouve ce communiqué du TERI.

De plus, un autre scientifique Indien du GIEC, M. Murai Lal, a indiqué dans une interview que les rédacteurs du GIEC savaient pertinemment que les "faits" énoncés sur les glaciers de l’Himalaya n’avaient pas été vérifiés, que l’erreur était donc volontaire et que le passage sur la fonte des glaciers avait été ajouté pour encourager les décideurs politiques à "passer à l’action". Déclaration exacte de M. Lal telle que rapportée par le Daily Mail :

"It related to several countries in this region and their water sources. We thought that if we can highlight it, it will impact policy-makers and politicians and encourage them to take some concrete action."

Enfin et surtout, le TERI a touché depuis la publication du rapport du GIEC des fonds de charités privées (comme le Carnegie Endowment) ou surtout de l’Union Européenne dans le cadre d’un projet européen appelé High Noon. C’est ce que révèle cet article du London Times de ce dimanche :

Rajendra Pachauri’s Energy and Resources Institute (TERI), based in New Delhi, was awarded up to £310,000 by the Carnegie Corporation of New York and the lion’s share of a £2.5m EU grant funded by European taxpayers.

 

It means that EU taxpayers are funding research into a scientific claim about glaciers that any ice researcher should immediately recognise as bogus. The revelation comes just a week after The Sunday Times highlighted serious scientific flaws in the IPCC’s 2007 benchmark report on the likely impacts of global warming.



L’histoire est également relatée avec d’autres détails, par le Daily Telegraph.

Autrement dit, Rajendra Pachauri a délibérément laissé publier, voire forcé la publication, dans le rapport du GIEC 2007, qui reçoit toute l’attention des médias, une affirmation dont il ne pouvait ignorer le caractère falsifié. Puis s’est servi de cette affirmation, avec l’aide de son auteur, pour récolter des fonds de plusieurs millions d’euros pour l’institut dont il est le dirigeant, le tout pour une rémunération tenue soigneusement secrète, et qui lui sert de tremplin pour exercer un certain nombre de mandats d’administrateur.

Pachauri : partira ? Partira pas ?

Pachauri subit un feu nourri de critiques dans les médias, notamment en Inde. Pourtant, il exclut de démissionner du GIEC, et, avec une élégance dont chacun pourra juger, fait reposer la responsabilité des erreurs sur certains rédacteurs du GIEC, qui auraient mal fait leur travail sans qu’il s’en aperçoive.

Mais à la suite de toutes les révélations récentes sur les conflits d’intérêts de RK Pachauri, sur tous ses liens d’affaires qui pourraient avoir bénéficié de sa position de président du GIEC, on imagine mal que l’affaire en reste là. Notamment, en Inde comme ailleurs, une partie des reproches faits à Pachauri pourrait recevoir une qualification pénale. Gageons que si tel devait être le cas, l’ONU ferait rapidement sauter le fusible Pachauri pour tenter de sauver le GIEC dans son ensemble du naufrage.

--------------

A lire également :

Avec 1h25’ d’avance sur le mien, l’excellent article de Papy Jako sur cette affaire. La concurrence entre blogueurs sur les scoops climatiques devient plus rude qu’un hiver anglais !

L’affaire est suivie par Anthony Watts avec comme d’habitude une foule de détails.

Bon article de Lexington sur Agoravox en Français sur la première partie de l’affaire (la bourde)

Présentation du projet High Noon sur le site de l’UE

Crédit image (caricature de Pachauri) : Times of India


En marge de cette affaire :

ClimateGate : Le parlement britannique ouvre une enquête sur les agissements du CRU - Papy Jako

Encore une affirmation du GIEC provenant de littérature "grise" (non peer-reviewed) sur les "événements météorologiques extrêmes" - London Times

Combien de "perles" comme celles ci les rapports du GIEC recèlent elles ? 

----------------


Moyenne des avis sur cet article :  3.42/5   (53 votes)




Réagissez à l'article

87 réactions à cet article    


  • JL JL 25 janvier 2010 11:09

    Très intéressant. Vous écrivez, je cite :

    « Une enquête indépendante estime que la source de l’affirmation d’Hasnain est une étude elle même non revue par les pairs, d’un scientifique Russe du nom de Kotliakov, publiée par l’UNESCO »Au rythme actuel, l’ensemble des glaciers du monde, dont ceux de l’Himalaya, auraient reculé de 500 000 km2 actuels à 100 000 km2 d’ici l’année 2350«   »


    2350 ? Ou 2035 !? Pouvez-vous confirmer ou infimer ce point ?


    • JL JL 25 janvier 2010 13:14

      Vu : « Outre la substitution des dates 2350 par 2035 qui laisse rêveur, il faut noter que le rapport Kotlyakov concernait les 500.000 km2 de tous les glaciers de la planète (hors les pôles) et que ce même chiffre ne peut, en aucun cas, s’appliquer aux glaciers Himalayens seuls (33.000km2). Il y a donc, au moins, deux erreurs dans le rapport du GIEC... »



    • PapyJako PapyJako 25 janvier 2010 14:31

      @JL

      Il est aujourd’hui reconnu, par le GIEC lui-même, en la personne de Murari Lal que le 2035 n’est pas une bourde, qu’il était délibéré pour effrayer, et pousser les dirigeants à l’action. Voir aussi mon post qui traduit tout cela.

      Le 2350 a probablement inventé pour minimiser l’affaire, en faisant croire à une simple inversion de chiffre. Parce que si on y va par là, j’ai eu une confidence - je refuserai, même sous la torture, de révéler mes sources :

      Le vrai chiffre est 5320, numéro du modèle de GSM Nokia que possédait l’expert de WWF, et qui, pressé de donner une info au GIEC, n’avait que cela sous la main.

      Ca se tient non ? sinon ... vous avez mieux ?


    • JL JL 25 janvier 2010 15:00

      « Cela se tient non ? sinon ... vous avez mieux ? » (papyjako)

      Comment dois-je comprendre cette réflexion !?

      Si vous voulez une réponse, je vous propose de la lire en modération, dans l’article intitulé « C’est quoi un réchauffiste ? », que j’y ai déposé hier. Par la même occasion, vous pourrez voter dans le sens qui vous convient !


    • ZEN ZEN 25 janvier 2010 11:29

      2350 ?
      Ouf ! Vous m’avez fait peur... smiley


      • lama-du-tibet lama-du-tibet 25 janvier 2010 11:41

        Il y a bien des milliards d’attardés qui croient en un Dieu depuis 6’400 ans pour les uns, 2’010 ans pour d’autres et 1’300 ans pour des troisièmes. Alors le réchauffement climatique, en comparaison, c’est presque du tangible.


        • oncle archibald 25 janvier 2010 14:15

          Les religions monotheistes vous ont échauffé les idées ?


        • Romain Desbois 25 janvier 2010 12:16

          Qui a lu les rapports du GIEC ?


          • Talion Talion 25 janvier 2010 13:14

            Depuis qu’ils se sont fait pirater et que les petits plaisantins qui ont pillé leurs emails ont révélé qu’ils avaient falsifié leurs résultat afin d’accréditer la thèse du réchauffement climatique (en plus ils ont admis la véracité de cette info, les cons !...) je me suis laissé dire qu’il était inutile de lire et même d’accorder le moindre crédit à leurs torchons...

            Mais bon après c’est chacun d’entre nous qui voit s’il veut continuer à se faire enfler par ces aides de camp des partisans d’un impôt mondial sur le carbone...

            Il semblerait que les « réchauffistes » nous ai vraiment tous pris pour des cons !... Ce qui me fait mal c’est de me dire que jusqu’à cette affaire du « climategate » j’ai été assez naïf pour adhérer sans réserve à cette thèse que certains n’hésitent plus a présenter autrement que comme un dogme irréfragable...

            Au moins cette affaire de piratage m’a aidé à ouvrir les yeux : Ils se sont fouttu de notre gueule !


          • JL JL 25 janvier 2010 13:21

            @ Talion, il y a réchauffistes et réchauffistes. C’est le sens de mon article « c’est quoi un réchauffiste ? » proposé hier en modération, et par lequel je voudrais savoir au terme d’un débat, qui est qui.


          • Pyrathome pyralene 25 janvier 2010 14:39

             smiley en tout état de chose, quelqu’un ment..... smiley smiley....les deux mentent aussi , est une possibilité smiley...
            Restons-en aux faits probants , tout simplement , fonte des calottes et des glaciers , graves pollutions pérennes diverses et créations de déséquilibres écologiques récurents mettant en danger la faune et la flore , donc y compris nous-même ....( qui peut encore oser nier ? ...)
             Ça ne suffit pas ? les relations de cause à effet sont connus à court terme mais nous sommes dans l’inconnu à long terme , il conviendrait de faire très attention.....sous peine de revenir à l’age des cavernes , forcé et contraint par la rage de la planète mère.... smiley


          • Pyrathome pyralene 25 janvier 2010 14:52

            Trolléon , le troll atypique et anthropique se demande si la pollution ne serait pas d’origine extra-terrestre....


          • Terran 25 janvier 2010 15:07

            Un réchauffiste c’est par exemple un gars naïf comme waldganger qui voit deux trois images et pond un article. Hier il a confondu des blocs de depron avec des icebergs.

            Ne prêtez pas attention aux flots d’informations réchauffistes, pas plus que refroidistes.

            Restez septiques


          • Terran 25 janvier 2010 15:16

            le soucoupiste réchauffiste a encore changé de peau...
            Hier il était en mode phoenix, il repasse en mode bleu...


          • Talion Talion 25 janvier 2010 17:16

            @JL : Un réchauffiste c’est quelqu’un qui pose le réchauffement climatique comme un dogme et qui refuse d’en discuter de manière posé au travers d’un débat contradictoire.

            En général il fini aussi par te traiter de révisionniste, voire même de « criminel contre l’humanité » et parodie parfois avec mépris le scepticisme de leurs interlocuteurs qu’ils comparent souvent à des ufologues illuminés.

            En gros, c’est un con...


          • Terran 25 janvier 2010 18:50

            Oui Talion, en gros, je les perçois comme ça aussi.

            C’est pour ça que sur l’article d’hier, Wald qui se targue d’être scientifique est vraiment passé pour un con, il a eu besoin de personne, ça c’est fait tout seul !
            A force de rester enfermer dans des certitudes, ils se sont construit un monde virtuel et oublient la réalité.

            Cons et malades...

            Cela a du bon de douter AVANT d’être certain.
            C’est ce que rappelle très justement Courtillot, il faut attendre un demie siècle en science pour que le monde s’accorde.
            Il prend exemple sur la dérive des continents. Il en a fallu du temps pour obtenir une conclusion définitive !


          • sisyphe sisyphe 25 janvier 2010 14:19

            Allez, vlan !

            Le lobby libéral remet le couvert avec pour plat principal le GIEC, pour faire passer la nauséeuse tambouille de la dénégation du réchauffement, AVÉRÉ.

            Nul doute de son succès chez les complotistes de tous poils, alliés objectifs des lobbies pétrochimistes et autres industries de la souillure, la pollution, l’éradication de la biodiversité, et la privatisation du vivant.

            Finalement pratique, le GIEC, comme épouvantail, pour enfumer le populo, et laisser les pollueurs encaisser pépère les formidables dividendes de leur œuvre de mort.

            Allez, les zozos, déchainez vous ; on va quand même pas se laisser empêcher de continuer à surconsommer de la merde, parce que quelques centaines de millions de pouilleux y risquent leur misérable peau, non ?

            Santé !


            • JL JL 25 janvier 2010 15:11

              Si les ultralibéraux sont votre bête noire, Sisyphe, convenez que les lobbyistes sont encore plus malfaisants : j’appelle lobbyistes ceux qui détournent les institutions démocratiques à leur profit. Je crois que lobbyiste et ultra libéral c’est incompatible, un oxymore : on est l’un ou l’autre, pas les deux. Peut-être alors, allez-vous découvrir qu’il n’existe pas d’ultra libéraux !?

              De toutes façons, que nous soyons dans un camp ou l’autre sur ce sujet, vous et moi seront les dindons de la farce. Enfin, moi, parce que vous je ne sais pas : je commence à en douter, à voir comment vous ignorez superbement ce qu’ont à dire ceux qui ne pensent pas comme vous sur ce sujet et bien qu’il haïssent autant les ultra libéraux que vous !


            • Terran 25 janvier 2010 15:13

              «  »« la négation des faits est le nouveau virage à la mode »«  »« 

              De »lefurtif" qui hier en voyant des blocs de depron n’a pas percuté et nous invente des histoires de soucoupistes comme seule explication.


            • sisyphe sisyphe 25 janvier 2010 15:35

              Bonjour furtif

              Moi non plus, je n’ai pas les rapports du GIEC comme Bible, mais je fais confiance à la très grande majorité des scientifiques qui attestent d’un réchauffement indubitable de la planète, avec les conséquences catastrophiques prévues.

              Comment peut on une seconde imaginer que les milliards de milliards de tonnes de gaz toxiques déversés dans l’air, les produits chimiques dans le sol et dans les nappes phréatiques, les déchets nucléaires et autres rejets pollués dans l’eau, ne puissent avoir une influence sur l’écosystème, si ce n’est dans la dénégation totale, impulsée, comme il se doit, par les ultrapuissants lobbies pétrochimiques, industriels, semenciers, relayés et appuyés par les lobbies libéraux, offusqués à l’idée qu’on puisse toucher à quoi que ce soit de leur sacro-sainte liberté de polluer, produire, privatiser, éradiquer et empoisonner ?

              Pour ce qui est d’AVox, la ligne éditoriale me semble plus incliner vers la volonté de faire des buzz, donc de la lecture, avec des sujets controversés, polémiques, que vers un clair parti-pris des dénégateurs ou complotistes systématiques ; une démarche purement commerciale, en somme.

              Pour les intervenants, ,nul doute que la place est largement ouverte aux lobbyistes de tout poil, plus particulièrement, bien sûr, aux plus puissants d’entre eux.
              Mais comment éviter ça, si ce n’est en introduisant des critères de sélection plus sévères sur la parution des articles, voire en évitant la foultitude d’articles sur des sujets redondants ?

              Quoi qu’il en soit, un foisonnement, même redondant, me semble préférable à une « censure » en amont ; libre à chacun de lire, ou intervenir dans les sujets qui lui semblent digne d’intérêt.

              Ne pas confondre, non plus, les sujets à propos desquels des questions, se posent légitimement, et justifient une position de doute donc légitime, et les intox dûment alimentées qui, drainant le bon peuple des complotistes, essaient de se présenter comme des scoops, révélations, et autres carburants à la théorie systématique du complot, permettant de masquer les véritables atteintes à la justice, aux libertés, à la démocratie, la domination oppressive, sanglante, impitoyable des puissances financières et leurs affidés sur le monde, qui se déroulent, pendant ce temps, tranquillement en coulisses, loin des feux de la rampe..

              AVox me semble un compromis de tout ça, avec de vrais morceaux de journalisme citoyen dedans, et pas mal de buzz-scories ; ma foi, tant que le fonctionnement y reste relativement démocratique (sans, par exemple, la censure autorisée aux auteurs sur leurs articles, qui serait honteuse) , suffit d’être sélectif...


            • sisyphe sisyphe 25 janvier 2010 15:47

              Par JL (xxx.xxx.xxx.249) 25 janvier 15:11

              Si les ultralibéraux sont votre bête noire, Sisyphe, convenez que les lobbyistes sont encore plus malfaisants : j’appelle lobbyistes ceux qui détournent les institutions démocratiques à leur profit. Je crois que lobbyiste et ultra libéral c’est incompatible,

              @ JL

              Vous plaisantez, ou vous êtes totalement naïf ? smiley

              Allez, un petit lien, pour vous permettre d’avoir les idées plus claires...

              De tous temps, les ultra-libéraux, et les sociétés privées qu’ils défendent, ont organisé, financé, structuré méthodiquement des lobbies énormes et extrêmement puissants pour faire passer leurs pilules.

              Vous voulez qu’on parle aussi du lobbying de Monsanto pour les OGM ? (cf le fil "Le monde selon Monsanto)

              Du lobbying des labos pharmaceutiques pour écouler leurs big pharma ?

              Allons, essayez d’être sérieux un moment...


            • Terran 25 janvier 2010 16:04

              "de le furtif

              Ventilador
              Comme tu étais présent sur le site je t’ai offert ce que tu attendais , plein de nologrammes à la nanothermite... ;
              T’es vraiment jamais content !

              Et puis je n’allais pas me fâcher avec le si délicieux Dom de la bonne trouvaille....ton comparse dans cet affaire..."

              Tu voudrais me faire passer pour ce que tu es, des propos bien alambiqués.

              L’art de prendre les gens pour des cons...

              Je ne suis jamais vraiment con, et toi tu y tend.

              C’est plus juste smiley


            • JL JL 25 janvier 2010 17:48

              Sisyphe : c’est vous qui êtes naïf qui croyez que ces gens sont des ultra libéraux. Mais je vous l’accorde ! Alors si ultra libéral = lobbysite, qui selon vous triche pour faire croîre au réchauffement climatique ?

              Ha oui, je sais, vous croyez à cette fable ! Vous croyez que tout se vaut en matière de dégagement de gaz carbonique : les vaches pour vous, à quantité de CO2 égal, ça pollue autant que les super tankers ! Les suies qui se déposent sur les glaciers et la banquise et sont responsables de leur disparition, c’est à a cause des pets des vaches !

              Décidément Sisyphe, puisque vous ne vous gênez pas pout insulter les sceptiques, permettez moi de vous dire que sur ce coup là, si vous n’êtes pas un lobbyiste vous-même, vous êtes un fieffé idiot utile !  smiley


            • ZEN ZEN 25 janvier 2010 17:48

              @ Sisyphe
              Ne pas confondre, non plus, les sujets à propos desquels des questions, se posent légitimement, et justifient une position de doute donc légitime...

              Malheureux ! smiley
              Tu vas t’attirer l’ire le Léon ! smiley
              Le doute est toujours suspect...


            • JL JL 25 janvier 2010 17:54

              Quant à votre lien sur Exxon il me fait rigoler. Mais ce sera pour une autre fois, je ne perdsrai pas mon temps avec qui ne me parait pas disposé à écouter un autre discours que le sien.

              Répondez moi sur les vaches, plutôt !


            • sisyphe sisyphe 25 janvier 2010 18:07

              Par JL (xxx.xxx.xxx.249) 25 janvier 17:54

              Quant à votre lien sur Exxon il me fait rigoler. Mais ce sera pour une autre fois,

              Ah bon ?

              Eh bien, moi, pour continuer à entretenir un éventuel dialogue, j’attends votre réponse à ce sujet.

              Bien gentil de traiter les autres d’idiots utile, mais, sur ce coup, permettez moi de vous le dire, vous, vous êtes un imbécile nuisible.

               smiley


            • JL JL 25 janvier 2010 18:26

              Sisyphe, je laisse les lecteurs juger lequel de nous deux est un imbécile.

              Comment pouvez-vous attendre un dialogue avec votre façon de mépriser vos contradicteurs ?

              Quant à moi, je ne vous ai pas insulté : apprenez qu’un idiot utile n’est pas un idiot, puisque les idiots sont par définition utiles à rien ! Idiot utile se dit de quelqu’un qui marque contre son camp. Je considère jusqu’à preuve du contraire que nous sommes dans le même camp. Dans cette hypothèse, l’un de nous deux serait un idiot utile. J’ai la faiblesse de penser que c’est vous, et cela pour uhe excellente raison : comme vous, je dénonce la pollution, comme vous je dénonce la surconsommation, mais au contraire de vous, je ne crois pas à cette fable qui dit que les pets des vaches fearient fondre la banquise !


            • sisyphe sisyphe 25 janvier 2010 18:40

              Mais qu’est-ce que c’est que cette fixation sur les pets de vache ?

              Je parle du réchauffement dû aux billions de milliards de tonnes de tous les gaz toxiques rejetés dans l’atmosphère par les industries polluantes, par la multiplication des voitures et de leurs gaz d’échappement, par la pollution liée à la surindustrialisation ; franchement, qui peut penser que ça n’a aucune importance sur les conditions de l’écosphère ?


            • JL JL 25 janvier 2010 18:56

              @ Sisyphe, parce que c’est vous, même si je n’oublie pas que vous m’avez traité d’imbécile nuisible, nous en reparlerons :

              Vous dites : « billions de milliards de tonnes de tous les gaz toxiques rejetés dans l’atmosphère par les industries polluantes »

              Vous avez un peu les pieds sur terre ? Vous savez de quoi vous parlez ?

              Le dégagement de CO2 par chacun des 6,5 milliards de terriens est de 1.8 tonnes, soit environ 12 milliards de tonnes de CO2 par an d’origine anthropique.

              Soit des billions de fois moins que vous ne pensez !


            • JL JL 25 janvier 2010 19:18

              Un mot encore, Sisyphe : le CO2 n’est pas un gaz toxique ! C’est là toute la différence ! C’es pourquoi je dénonce le principe :

              Réchauffement climatique => CO2 => polémique = >exit la pollution !

              Où sont les imbéciles nuisibles ! 


            • Le péripate Le péripate 25 janvier 2010 19:47

              Ah bon. Je connais au moins une exception. Mais je reconnais que cet aspect.... m’inquiète, ou me trouble plutôt.


            • Ensor 25 janvier 2010 20:09

              pour « Par Waldgänger »

              D’autant qu’ils ont reconnu l’erreur. L’article et les 2 photos sur le site cité devrait mettre un terme à cette polémique.


            • sisyphe sisyphe 26 janvier 2010 00:25

              @ JL

              j’attends votre argumentation sur le lien que j’ai posté concernant le lobbyisme Exxon.
              Puisqu’il vous a fait rigoler, faites nous en donc profiter..


            • JL JL 26 janvier 2010 08:12

              Quand vous voudrez Sisyphe. Faites moi seulement des excuses. En attendant j’ai mieux à faire.  smiley


            • sisyphe sisyphe 26 janvier 2010 10:33

              Oui, sans doute.

              Mais pour les excuses, c’est vous qui m’avez traité d’idiot utile ; je n’ai fait que répondre.

              Soyez donc correct, et nous reparlerons.


            • JL JL 26 janvier 2010 10:46

              Sisyphe, pour ma part, le jour où l’on me traitera d’idiot utile, je ne prendrai pas ça pour une insulte mais pour un avis sur mes prises de positions. Je vous répète qu’un idiot utile c’est quelqu’un qui marque contre son camp. Et il est d’autant plus utile au camp d’en face qu’il n’est pas idiot.


            • Croa Croa 26 janvier 2010 21:32

              «  je laisse les lecteurs juger lequel de nous deux est un imbécile. »

              JL, que t’as fait ta mère pour être aussi suicidaire ?

              (Un lecteur baba !)


            • JL JL 26 janvier 2010 21:43

              Croa, je vous prenais pour quelqu’un de sensé !? Vous avez bu ?


            • Terran 25 janvier 2010 15:04

              Attention ; les réchauffistes sont près à gober n’importe quoi !!!
              Ils sont de la même trempe que les soucoupistes.

              Nous avons pu voir hier que Wald s’est fait avoir sur une video, il a pris des blocs de polysthyrène pour des icebergs.
              Ces gens sont dangereux et manipulent les autres, ne vous laisser pas faire.
              Prenez du recul et faites vous votre propre opinion.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès