Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Ubuntu, ou quand le libre et l’élégant ne font qu’un

Ubuntu, ou quand le libre et l’élégant ne font qu’un

Depuis son lancement en Octobre 2004, Ubuntu est devenu une des distributions GNU/Linux les plus populaires, avec de nombreuses copies librement distribuées et utilisées dans le monde entier. Ubuntu peut être téléchargé et installé à partir de plusieurs sites web et est disponible en plusieurs langues dont le Français. En outre, cette distribution possède un ensemble très large de logiciels immédiatement disponibles pour les utilisateurs et un gestionnaire de mises à jour très performant. Ce dernier veille également pour les mises à jour de sécurité afin que l’ordinateur soit protégé au quotidien. Ubuntu se décline en Desktop et netbook (pour une utilisation à la maison, sur un ordinateur de bureau, portable ou un minipc, respectivement) et Server (destinée aux services réseaux des entreprises).

Le 29 Octobre 2009 a vu la sortie de la onzième version stable de la distribution, portant le nom Karmic Koala (9.10). Si son prédécesseur, Jaunty Jackalope (9.04), comprenait déjà un nombre important d’applications grand public, la nouvelle Ubuntu se distingue par une gestion du matériel encore meilleure et introduit plusieurs grandes nouveautés qui raviront même les plus exigeants. En voilà une brève description :

L’accueil fait peau neuve : du discret écran d’identification décoré par le logo en couleurs chaudes de Jaunty...

...nous passons dans l’univers du Koala :

Le démarrage du système a aussi bénéficié des soins particuliers des développeurs : il se fait en 10 secondes, ce qui est encore plus rapide qu’avec Jaunty. De quoi satisfaire les plus impatients ;-)

Grande innovation : la Logithèque Ubuntu (Software Center). Il s’agit du remplaçant du logiciel « Ajouter/Supprimer des programmes » et Karmic accueille sa première version. 

L’utilitaire présent dans Ubuntu Jaunty (ci-dessus) est avantageusement remplacé par la Logithèque :

La Logithèque Ubuntu propose une nouvelle vision de la gestion des paquets (logiciels) : il s’agit de centraliser les outils servant à leur installation, mise à jour, suppression,... Les prochaines versions d’Ubuntu verront donc une migration de Synaptic, gdebi, Gestionnaire des mises à jours, etc. vers la Logithèque.

Un outil très utile se voit également mis à jour : il s’agit de Computer Janitor qui permet de nettoyer votre système en détectant les paquets obsolètes et en les supprimant.

Si vous avez choisi l’environnement graphique Gnome (proposé par défaut), vous aurez à disposition sa tout dernière version. Elle comprend certains changements : par exemple, le logiciel de messagerie instantanée Pidgin est remplacé par Empathy. Ce dernier intègre les fonctionnalités de son prédécesseur, mais en plus permet d’utiliser le chat audio et vidéo lorsque prévu (par exemple, avec Gtalk, le client chat de Gmail).

De plus, cette version de Gnome propose un module dédié spécialement à la gestion des appareils Bluetooth. Le Gestionnaire de connexions réseau (NetworkManager) vous permettra aussi d’utiliser votre téléphone mobile pour surfer sur le Web et ce, sans nécessiter des connexions filaires !

Pour les amoureux de l’environnement KDE (fourni avec Kubuntu), vous aurez également à disposition la dernière version qui apporte plus de stabilité et de maturité :

La version d’Ubuntu Remix 2.0 est spécialement conçue pour les netbooks. L’ergonomie est améliorée ainsi que le temps de démarrage (moins de 25 secondes) :

L’environnement LXDE est proposé avec Lubuntu et permet ainsi d’installer le système sur des ordinateurs d’un certain âge disposant de peu de mémoire vive.

Le navigateur par défaut est Mozilla Firefox 3.5. Ce navigateur web libre a été nettement amélioré par les développeurs et permet ainsi une meilleure performance et une rapidité remarquable en matière d’exécution des pages et du Javascript. Karmic montre aussi une meilleure intégration des clés 3G grâce à un outil dédié.

Enfin, une application utile à toute personne a été améliorée dans Karmic : Ubuntu One. Il s’agit d’un espace de stockage des données personnelles fourni par Canonical (l’entreprise privée qui finance Ubuntu). Ainsi, tout utilisateur dispose dès l’installation de 2Go ; cet espace est accessible via une interface web simple : utile pour accéder à ses documents de partout ! Vous pouvez y déposer des fichiers, des contacts mail (export à partir du client Evolution), marque-pages Firefox,... De plus, en cas de problème matériel avec votre ordinateur, vos documents ne seront pas perdus.

 

Vous avez peut-être constaté l’utilisation fréquente de l’expression « logiciel libre ». Voici deux questions et leurs réponses qui l’éclaircissent :

Qu’est-ce qu’un logiciel libre ?

Un logiciel libre donne la liberté pour les utilisateurs de l’exécuter, copier, distribuer, étudier, modifier et améliorer. Le système d’exploitation Ubuntu fait partie des logiciels libres, comme d’autres systèmes tels que Mandriva, Fedora, etc. Les approches et choix techniques faits par les développeurs sont différents, mais il s’agit dans tous ces cas de logiciel libre. Certaines personnes confondent logiciels gratuits et logiciels libres : un logiciel libre peut être payant, mais un logiciel gratuit n’est pas obligatoirement libre.

Pourquoi est-il mieux d’utiliser des logiciels libres tel Ubuntu ?

Ubuntu est un projet très dynamique : une nouvelle version sort tous les 6 mois (en Avril et Octobre). Certains pourraient dire que cette politique ne présage rien de bon en termes de stabilité. Eh bien, il n’en est rien. En effet, la philosophie sous-jacente aux logiciels libres a pour conséquence logique et directe l’implication de beaucoup de gens : de la communauté des utilisateurs de logiciels libres. Ils le font à la hauteur de leurs moyens : développeurs professionnels d’applications, ingénieurs informaticiens de tous bords, graphistes, traducteurs, mais aussi tout utilisateur comme vous et moi. Là est la force du logiciel libre : vous n’avez pas besoin d’avoir un Bac+10 en informatique pour vous servir de votre ordinateur car vous pouvez poser vos questions dans des espaces prévus à cet effet. La gestion des bogues est automatisée (via l’utilitaire LaunchPad) et vous participez ainsi à l’amélioration de votre système d’exploitation en soumettant les problèmes à ce gestionnaire. C’est une façon conviviale, simple et efficace de participer à l’amélioration de son outil de divertissement et travail ; la vitesse de correction des bogues dans le cas d’un système libre est nettement supérieure que celle des systèmes non libres (il s’agit de quelques heures, souvent moins de 24h). De façon globale, utiliser des logiciels libres permet le partage des connaissances et savoirs sans limite de brevets, licences et divers copyright.

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.87/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • Karl-Groucho 31 octobre 2009 19:17

    Ah ben, sûr que je vais me faire allumer, mais c’est la vérité vraie.

    Je ne demande qu’à fonctionner exclusivement avec du libre et si possible, du libre gratuit pour tout le monde (la majorité de mon travail est engagé (« Résister se conjugue au présent », comme disait la Lucie (Aubrac)), donc, non seulement gratoche, mais ça me coûte, et de plus, je ne facture jamais de droits d’auteur).

    Je ne demande qu’à. Je suis donc allé à une « installe partie ».

    Revenant de là, il fallu bien le constater : la moulinette n’est pas copine avec les circuits pro. ; l’ergonomie est légèrement paléolithique, etc.

    Malheur ! en demandant conseil aux mecs de l’« installe partie », fallait pas émettre la moindre critique sur la moulinette, irréprochable par essence et par définition. J’étais donc un sale méchant, un traître, un vendu.

    Bon, ben ciao la secte, hein !


    • herbe herbe 31 octobre 2009 20:06

      Votre commentaire m’a amusé car en fait dans le milieu des technologies, cet esprit sectaire est en fait banal et bien partagé entre les différentes chapelles.

      Il ne faut pas trop en vouloir aux adeptes du libre, ils ont fait juste du mimétisme léger.

      C’est dur de trouver sa place entre les partisans passionnés des camps MAC vs PC ( avez vous déjà vu un show de steve Ballmer ?)
      ça va se normaliser gentiment avec un peu de maturité, même si on va perdre comme tout passage à l’age adulte, de bons moments d’émotions (rigolade, énervement, crispation...) qui font le charme de l’adolescence.

      En attendant si vous voulez vous marrer un bon coup, ces petits travers sont bien décrit dans l’article suivant avec vidéo en prime :

      http://www.framablog.org/index.php/post/2007/03/18/Ubuntu-vs-Mac-Veronica-Mars


    • anomail 1er novembre 2009 01:32

      <<Revenant de là, il fallu bien le constater : la moulinette n’est pas copine avec les circuits pro. ; l’ergonomie est légèrement paléolithique, etc.>>

      Développez cela, s’il vous plait.


    • Eusèbe 1er novembre 2009 22:58

      Il n’a rien à développer : 100% troll et désinformation. Tout y est : absence de remarques constructives, absence de questions, critique gratuite non étayée, insulte.

      Vue la remarque sur l’ergonomie, je parierais sur un « fanboy » Apple...

      C’est un peu comme le foot ou la politique, on ne peut pas les éviter sur un forum :p
       


    • chlegoff 31 octobre 2009 21:28

      Méfiez vous d’Ubuntu. C’est un truc de dealer. C’est vrai que c’est gratuit. C’est vrai que c’est bien, agréable, simple et tout, etc... mais une fois qu’on est habitué on est accroc et ont ne peut plus sans passer. Le pire est qu’on se demande comment les autres font avec leur machin. j’espère quelques critiques pour nous aider à nous désaccoutumer.

      D’avance merci !


      • kalon kalon 31 octobre 2009 21:40

        Vrai que la liberté, c’est devenu un truc de camé ! smiley


        • Plum’ 1er novembre 2009 07:45

          Article sans recul. On pourrait en écrire un du même type sur la dernière Mandriva, qui a mon sens est une meilleure distribution Linux. C’es vrai que l’élégance n’est pas pour moi un critère de choix, j’attends autre chose d’un système d’exploitation.

          Anecdote : j’au vu récemment un possesseur d’Ubuntu. On a voulu enlever la petite musique qui nous emmerdait lors du démarrage. On n’a pas réussi. Sous Mandriva / KDE, ce genre de paramètre est facilement accessible.

          Cet exemple l’illustre, pour moi la qualité n°1 d’un système d’exploitation : la contrôlabilité. Je suis le maître de ma machine et je ne me laisse pas manipuler par des effets imposés.


          • elyes 2 novembre 2009 03:33

            Après vous avoir lu, j’ai tapé dans google « ubuntu enlever la musique au demarrage ».
            La 1ere ligne m’a apporté la solution : Système > Préférences > Son > Sons.
            Alors, reflechissez un peu avant de poster des aneries.


          • Plum’ 2 novembre 2009 09:34

            Je suis formel, il n’y avait pas un tel menu accessible à partir du bouton des programmes, sinon nous aurions trouvé. C’est un Ubuntu installé sur un ordinateur portable, sans doute certaines options système étaient-elles masquées (ou déplacées...).


          • maxime75 1er novembre 2009 19:02

            @Plum’, à mon avis vous n’avez pas dû bien chercher car avec moi, ne sachant même pas que l’on pouvait le désactiver, cela m’a pris 30s de trouver comment le faire...


            • marc 1er novembre 2009 22:36

              Excusez un complet ignare mais j’ai une question qui me semble vitale :

              j’appartiens à un tas d’associations, gère leurs blogs ou sites, envoie pas mal de mails, de fichiers word ou excel

              Avec mes filles, je chat avec MSN, regarde mes petits enfants avec la webcam , toujours sur MSN

              Tout ce monde là est sous Windows , utilise Word, MSN, etc...

              Je rêverais de me mettre à une configuration Linux, Mandriva ou Ubuntu : que va-t-il se passer avec mes échanges de fichiers Word , Ma famille pourra-t-elle chatter avec moi alors qu’ils seront sur MSN ?
              Ou bien tout le monde doit-il se mettre sur Linux en même temps, ce qui serait une douce utopie ?

              toute précision m’intéresserait.


              • Eusèbe 1er novembre 2009 23:02

                Ce qu’il va se passer ? Pas grand chose.
                Les derniers « problèmes grand public » de Linux concernent les jeux et les pilotes de matériel très récents.


              • lanoux 2 novembre 2009 01:26

                Et bien tu pourras utiliser open office qui remplacera ta suite bureautque microsoft office.
                Pour la webcam et msn, aMsn le remplacera également (seul soucis, le son n’est pas encore implémenté...donc je préconise un skype qui a l’avantage d’etre aussi présent sur pc, mais comme énnoncé dans l’article, le client de messagerie instantanné installé par défault permet également une interconnection avec le client gmail, tout betement une adresse google mail qui propose une application de discution cam/micro sur un navigateur).

                De plus, tu seras débarrassé des virus, pas de lenteur car il faut défragmenter le disque, contrairement a ce que j’ai pu lire plus haut, qui me semble être un troll, pourtant on est que lundi, la communauté d’ubuntu est tres réactive et sympathique, toujours prette à aider.

                ET tout cela, GRATUITEMENT. c’est vrai le libre, c’est dur de décrocher, aideeeeeeeeer moi ;)

                Non sans blague, pour des associations, c’est ce que je préconiserai les yeux fermés


              • anomail 2 novembre 2009 08:40

                >j’appartiens à un tas d’associations, gère leurs blogs ou sites, envoie pas mal de mails, de fichiers word ou excel.
                >Avec mes filles, je chat avec MSN, regarde mes petits enfants avec la webcam , toujours sur MSN

                Donc en gros vous utilisez votre ordinateur comme tout le monde.

                OpenOffice prendra automatiquement en charge les fichiers Word et Excel, y compris 2007.

                Pour chatter sur MSN sous Linux, installez Pidgin ou AMSN.

                Le seul point incertain est votre webcam : si elle est trop ’exotique’ (le constructeur n’en aurait pas publié les spécifications), il se peut qu’elle ne soit pas fonctionnelle sous Linux.

                En consultant une liste de matériels compatibles Linux, vous pourriez le savoir par avance.
                Voir par exemple http://doc.ubuntu-fr.org/?do=search&id=portable

                >Ou bien tout le monde doit-il se mettre sur Linux en même temps, ce qui serait une douce utopie ?

                Absolument pas, l’échange de fichiers ne nécéssite pas que tout le monde utilise le même système d’exploitation, malgré les nombreuses tentatives de verrouillage d’une firme bien connue.


              • marc 2 novembre 2009 11:51

                Anomail

                Merci de vos précisions


              • dokharley dokharley 25 décembre 2009 23:30

                pour msn= amsn , la suite office = open office , pour certains programmes qui tournent en windows il y a un petit programme qui s’appelle WINE qui permet de les faire fonctionner sur Linux, pour moi cela fait un certain nombre d’années que je tourne sur du Linux je n’ai rencontré aucuns probleme majeur de compatibilitée , en tous cas non resolvable . UBUNTU c’est de la balle !!!!


              • morice morice 2 novembre 2009 10:16

                la dernière version d’Ubuntu est en effet très aboutie et s’avère aussi rapide. Elle contient tout ce qu’il faut, et même davantage, comme les outils de gestion à distance qui sont très simples à utiliser. Bref, c’est une belle réussite : l’installation simplifiée est une vraie merveille, pour les néophytes. C’est le système qui devrait équiper les EEPC et non XP le lourdingue inadapté à ces machines : la pression de Microsoft sur les constructeurs est vraiment trop FORTE, décidément : Microsoft a trouvé dans l’EEPC moyen de maintenir en vie son XP vieillissant. C’est AUX CONSTRUCTEURS de faire le pas si on veut que ça s’impose, et pas aux particuliers, qui vireront XP s’ils en ont envie seulement. La bataille, hélas, ne se situe donc pas chez le particulier. Quand on mettra Ubuntu à la place de Windows 7 dès l’achat, là on pourra crier victoire : ça ne se fera hélas pas....


                • anomail 2 novembre 2009 13:47

                  C’est surtout à tout ceux auxquels cela ne plait pas de refuser systématiquement la licence Windows avant sa première exécution et de demander le remboursement des pourriciels installés d’avance et que l’on paie sans même en connaitre le prix.

                  http://www.racketiciel.info/


                • morice morice 2 novembre 2009 14:08

                  bien dit anomail !


                    • Gui Hottine Gui Hottine 2 novembre 2009 14:42

                      Merci quesh pour ce petit tour d’horizon. J’utilise moi même Ubuntu depuis un an. Peu de problèmes à signaler, et j’imagine que ca ne peut que se bonifier avec le temps.

                      Je suis content d’avoir migré de Windows XP vers Ubuntu. Je trouve qu’on est à présent très proche de la facilité d’installation et d’utilisation d’un Windows. Notamment pour l’installation du système.

                      A ce propos, et c’est l’objectif de mon post, tous les matériels ne sont pas directement compatibles avec Linux. Alors si vous envisagez de profiter d’un nouvel achat pour passer sur Linux, pour vous éviter bien des tracas, autant rester dans les sentiers battus !

                      Pour faciliter votre tâche, il existe des listes de pc de bureau et pc portables considérés comme correctement compatibles.

                      Vous trouverez ce genre de listes avec des mots clés Google comme « compatibilité linux » ou en anglais « linux compatible laptops ».

                      Pour commencer, les 2 listes ci-dessous me semble très appropriées :

                      Toute distribution Linux

                      Quel ordinateur portable fonctionne correctement avec les différentes distributions Linux ?
                      Choisissez un fabricant par ici

                      Spécifique pour Ubuntu

                      Est-ce que Ubuntu fonctionne correctement sur le matériel que j’envisage d’acheter ?

                      Pour y répondre, ce moteur de recherche « Ubuntu Hardware Compatibility List » permet de vérifier la compatibilité de tout type de matériel.

                      Du pc complet (desktop PCs http://www.ubuntuhcl.org/browse/search+desktg-Špcs?category=1) aux pièces détachées (comme carte graphique par exemple http://www.ubuntuhcl.org/browse/search+vic-^cards?category=6).

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

quesh


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès