Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Un Community Manager pour les réseaux sociaux Langues à l’Université

Un Community Manager pour les réseaux sociaux Langues à l’Université

Interview d'une Community Manager dans un réseau social Langues Campus Education Université)

Les community managers ou animateurs de communauté sont à la mode sur le web actuel. Les nouveaux espaces de communication des entreprises et des institutions éducatives ont besoin de ces nouveaux métiers qui surveillent les échanges, créent du contenu et maîtrisent les outils et les enjeux des réseaux sociaux. Odile Ventoux (Twiter : http://twitter.com/# !/radioFLE) community manager du célèbre réseau Campus FLE Education (Langues - Communication - Ressources - Projets - Web 2.0) URL : http://flecampus.ning.com/ et stagiaire à l'Université de León, dans le projet FLENET, Français langue étrangère et Internet URL : http://flenet.unileon.es/ nous parle dans cet entretien de ses pratiques et expériences.

Q. Quel est votre parcours de formation ?

R. J'ai préparé un Master Langues et nouvelles technologies à Montréal. J'ai occupé des postes comme assistante de langues à l'étranger. Finalement je suis devenue stagiaire dans le projet de recherche Campus Virtuel Flenet à l'Université de León en Espagne. C'est ainsi que j'ai commencé à gerer des disposifs de formation comme Moodle ou le BSCW ainsi que des forums et listes de discussion. J'ai participé à la création de différents réseaux pour les enseignants (Netvibes, Grou.ps, Ning). On a fait plusieurs expériences avec les étudiants dans des communautés de partage audio et vidéo, spécialement pour la réalisation de podcasts (Jamglue, AudioBoo, Twaud.io, UStream, Blip.tv). J'ai fait partie aussi des commités d'organisation de séminaires et colloques en présentiel et à distance. Pour les réunions virtuelles j'ai dû mettre en place des espaces de communication web comme CoveritLive.com ou Scoop.it.

Q. Quelles sont vos missions comme animatrice de communauté ?

R. Principalement la gestion, l’animation et la fidélisation de la communauté. En gros, je sélectionne l'information et les échanges sur forums, blogs et réseaux sociaux. Il est important de créer une relation sympathique, transparente et interactive, ainsi que d'évaluer les thématiques sensibles pour mieux y répondre. D'autres fonctions importantes : la veille et la création de contenu : articles, posts dans les blogs, photos, vidéos ou entretiens audio.

Q. Quels outils utilisez-vous ?

R. En dehors du courrier, j’utilise plusieurs agrégateurs et des applications comme Hootsuite, Alerti et Google alertes pour assurer ma veille. Notepad, FileZilla et mes navigateurs (FF, IE, Chrome) pour le code. Google Webmaster Tools, Google Analytics et Ranks pour les stats et le suivi des sites. Pour animer les sites et réseaux dont je m’occupe je travaille avec WordPress, Drupal et Joomla et quelques CMS. Enfin, il m’arrive d'avoir recours à dans des logiciels de montage vidéo et des podcasts.

Q. Comment gérer la relation avec les membres de la communauté ?

R. Il faut essayer de répondre à tout le monde, mais naturellement mettre en valeur les interventions intéressantes, intelligentes ou représentatives. On doit toujours favoriser les échanges : questions, consultations, propositions, etc. Pour susciter un maximum de réactions on doit puiser dans des sujets impliquants et/ou qui font appel à des sentiments et expériences communes. Les membres ont envie d’interagir, de participer, mais attention à ne pas trop en demander. Sans oublier qu'il est nécessaire de vérifier les informations données et savoir modérer avec diplomatie.

Q. Quelles sont, selon vous, les qualités et aptitudes que doit avoir un community manager ?

R. Avant toute chose il faut connaître le web, ses rouages et son utilisation, mais ça ne suffit pas, il faut être aussi très curieux et passioné. Pour pouvoir animer une communauté d' apprentissage des langues je dois être au courrant des publications web, de la blogosphère et des réseaux les plus importants. Je dirai qu’il faut également développer des compétences comme l'adaptabilité, l'empathie, l'écoute, ainsi que la maîtrise du français et une bonne culture générale.

Q. Comment se présentent les échanges avec d'autres réseaux universitaires ?

R. Aujourd'hui les réseaux éducatifs et les universités s’intéressent au rôle du community manager et des recrutements sont en cours. Parfois on échange sur les différents usages possibles, les outils et sur les compétences à l’œuvre dans les nouveaux contextes éducatifs. On aborde aussi les problématiques d’échanges de données entre réseaux qui pourraient nous permettre de participer à des groupes de travail pour favoriser la communication et le partage entre les différents acteurs des institutions éducatives.

Q. Comment voyez-vous l’évolution des universités à l’heure des réseaux sociaux ?

R. Actuellement les établissement universitaires sont bien souvent dotées d’environnements numériques de travail, mais construits autour des documents en accès totalement restreints à leurs membres. Les réseaux sociaux ouverts sur le web doivent trouver leur place et leur raison d'être sur les campus qui comprennent la philosophie de l'intelligence collective. Il n'est pas difficile d’imaginer de nouveaux espaces d'échanges entre étudiants, ainsi qu'une communication plus ouverte entre les enseignants et chercheurs de nos universités du XXIème siècle.

Q. Quels sont vos projets actuels ?

R. Sur le web actuel il y a tellement du bruit et du buzz que les informations sont souvent suspectes, sous la pression des marchés et des intérêts des institutions impliquées. Dans nos espaces éducatifs on a besoin de méthodes et d'outils qui nous permettent de bien trier et d'évaluer l'information. Dans le projet Flenet nous travaillons depuis des années dans l'élaboration de grilles d'analyse sur les ressources internet et nous devons appliquer des critères d'évaluation des blogs et réseaux sociaux en éducation pour l'apprentissage des langues. Nous poursuivons des recherches qui favorisent les échanges linguistiques et spécialement la production orale des apprenants de français dans les nouveaux contextes interculturels grâce aux communautés de partage audio et vidéo. La création de podcasts et les projets de télécollaboration avec d'autres universités font partie de nos objectifs prioritaires. Enfin, nous devons toujours accompagner et favoriser les échanges entre enseignants, sans oublier ceux qui résistent à la révolution technologique et ceux qui se méfient des potentiels des réseaux sociaux ouverts en éducation.


Moyenne des avis sur cet article :  3.4/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • archer archer 3 septembre 2011 20:35

     Salut,

             Et pour approfondir le débat :

    Les Universités vivent désormais dans l’ère des médias sociaux et la maîtrise de leur e-réputation leur échappe peu à peu. Les enjeux sont pourtant très lourds car la réputation des Universités et plus importante que jamais en raison des frais de scolarité de plus en plus élevés et d’une concurrence mondiale, souvent à portée de clic. La question se pose de savoir comment arriver à parler et à convaincre une génération qui vit en réseau et qui est plus encline à faire confiance à l’opinion de ses pairs anonymes sur internet qu’aux organismes officiels tels que les Universités.

    La grande difficulté est de savoir jusqu’où les Universités doivent contrôler ce que les membres de leurs communautés disent à leur sujet sur les médias sociaux, tout en tenant compte qu’au-delà de ces étudiants, de nombreux enseignants chercheurs sont des blogueurs académiques. Pour cette raison, Ball State University a créé une charte d’utilisation des réseaux sociaux par ses communautés.

    Source : Blog de Brigitte Fournier


    • rumes rumes 4 septembre 2011 12:43

      Si l’anglicisme : « community manager » vous perturbe, on peut parler alors d’ « animateur de communauté ».

       Mais c’est un métier qui a le vent en poupe. Toutes les grandes entreprises, les agences d’e-réputation et les grandes écoles veulent recruter leur spécialiste des réseaux sociaux (Profils les plus fréquents : les bac+5 plutôt littéraires). L’Inseec a mis en place le master Web community management & réseaux sociaux, pour lequel il a déjà reçu une soixantaine de candidatures.
      Côté universités, Sorbonne Nouvelle lancera en septembre 2011 le master 2 professionnel Expert media, qui préparera notamment au community management. 
       Source : Comment devient-on community manager ? L’étudiant.fr
      http://www.letudiant.fr/jobsstages/comment-devient-on-community-manager-19841.html

      Et je viens de constater 3 reprises de cet article Agoravox :
      Actu.en24heures http://actu.en24heures.com/un-community-manager-pour-les-reseaux-sociaux-langues-a-luniversite
      Pierre Rouarch http://www.pierrerouarch.com/2011/09/03/un-community-manager-pour-les-reseaux-sociaux-langues-a-luniversite-agoravox/
      Réseaux Education http://fleweb.over-blog.com/article-interview-d-une-community-manager-dans-un-reseau-langues-education-83088328.html


      • eugène wermelinger eugène wermelinger 4 septembre 2011 17:00

        Et pour moi, en espéranto, c’est ici

        http://www.ipernity.com/

        Kaj funkcias tre bone.


        • Odile Odile 5 septembre 2011 12:47

           Le web actuel avec ses réseaux et blogs présente de nombreuses possibilités

           sur nos campus électroniques. 
           Les animateurs de communauté peuvent ainsi développer différentes fonctions. 
            Voyons quelques orientations :


          • mtflenet mtflenet 7 septembre 2011 13:20

            Vous pouvez consulter aussi les ressources suivantes :


            Apprentissage des langues et Réseaux Médias Sociaux - Language learning and social media 
            http://flecampus.ning.com/profiles/blogs/apprentissage-des-langues-et

            Réseaux sociaux en Education - Evaluation Social Networks in Education
            http://flecampus.ning.com/profiles/blogs/reseaux-sociaux-en-education

            Réseaux sociaux et Apprentissage des langues
            http://flenet.canalblog.com/archives/2009/08/03/14252673.html

            Quand deux Community Managers parlent de ce nouveau métier – Entretien vidéo 

            Pour tout savoir du Community Management, ce “nouveau métier” de l’internet dont on a encore tant parlé cette année

            Les 4 règles de base du Community Management

            Gestion de communauté : 10 utopies et erreurs à éviter 

            La boîte à outils idéale du Community Manager

            Source : FrenchWeb.fr.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès