• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Alren

Alren

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 27/02/2015
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 3231 138
1 mois 0 132 0
5 jours 0 23 0

Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires


  • Alren Alren 24 juin 18:56

    @Mister hyde

    Vous réagissez, comme l’auteur d’ailleurs, comme si Macron était à la tête d’une superpuissance militaire. Mais ce n’est pas le cas !!!

    Nous n’avons absolument pas les moyens de déployer les dizaines d’avions de tous types nécessaires à une guerre classique, nous ne disposons pas de bases dans un pays voisin assez fou pour être le complice de Macron, même la Turquie n’accepterait pas ce rôle, nous n’avons pas les moyens d’opérer le contrôle aérien de ces avions au-dessus des zones de bombardements en empêchant les Russes qui peuvent brouiller les USA de brouiller nos appareils et en parant à la menace des missiles antiaériens qu’ils pourraient utiliser.
    Nous avons encore moins les moyens de débarquer les dizaines de milliers d’hommes nécessaires pour espérer un succès complet sur les troupes gouvernementales aguerries de Syrie, ainsi que les chars, le matériel d’accompagnement, le ravitaillement complexe etc.

    Si Macron a fait son numéro face à Poutine, celui-ci a dû, sachant tout cela, le laisser parler en gardant son sérieux diplomatique comme on laisse délirer un enfant, sachant que la réalité est tout autre.
    Et qu’elle s’imposera à Macron s’il interroge son chef d’état-major.


  • Alren Alren 24 juin 18:40

    L’article de siatom est d’une ironie mordante de grand satiriste.

    Je me demande cependant si la nomination de Mme Royale comme ambassadrice des pôles (où ne vivent pas les Inuits) est si drôle que cela.

    Car pour moi, elle signifie que nous vivons toujours sous une forme d’Ancien régime avec des privilégiés et des non-privilégiés, l’incompétence de l’impétrante en matière d’écologie en zone glaciaire étant évidente.
    On croirait lire du Voltaire ou du Beaumarchais.

    Ce n’est pas ce genre de nouvelle qui va amener vers les urnes les abstentionnistes. Et c’est la pire chose qui puisse arriver en démocratie.


  • Alren Alren 24 juin 18:28

    Les dirigeants qataris ont compris que l’État féodal que constitue l’Arabie saoudite est condamné par l’Histoire. En effet les princes saoudiens pilotent le pays vers le mur en croyant que la situation exceptionnelle que leur a donné le pétrole sera éternelle. 

    En n’investissant pas dans des activités alternatives mais en « claquant » l’argent du pétrole dans l’armement et des produits de luxe, au prix d’un déficit budgétaire (!), ils démontrent leur total manque de formation politico-économique et leur incapacité totale dans un domaine essentiel pour un gouvernement : anticiper.

    En comparaison, l’Iran, où se déroulent des élections même très encadrées, sous le masque épais de la religiosité la plus stricte, conscient que l’obscurantisme conduirait à sa perte, seul face à une coalition Arabie saoudite-USA, permet à des étudiants et des étudiantes d’avoir accès aux connaissances scientifiques les plus avancées de leur époque.
    Le résultat est que le niveau scientifique et technique des Iraniens est comparable à celui de la majorité des pays développés.
    Ce qu’ils ont démontré en lançant avec succès des missiles nationaux sur une base islamique en Irak.


  • Alren Alren 24 juin 18:07

    @Lugsama

    « Les Anglais regrettent de plus en plus le brexit, les classes populaires commence à manger sévère les conséquences pourtant seulement anticipées pour le moment ! »

    Je crois que vous prenez vos désirs pour des réalités ! Aucune source d’information, même hostile au brexit (et elles sont nombreuses dans le monde de propagande pro-UE dans lequel nous baignons) n’écrit que la perspective du brexit a entraîné une baisse du pouvoir d’achat des classes populaires non plus qu’un hausse du chômage.

    C’est le libre-échange qui a été catastrophique pour la population laborieuse de GB en provoquant une désindustrialisation encore plus forte qu’en France où on subsisté des « noyaux durs » tels les Chantiers de l’Atlantique.

    Si la City est vent debout contre le brexit, ce n’est pas pour protéger les intérêts du peuple mais les siens, elle dont « l’industrie » est la finance avec une situation anormale de première place mondiale sans rapport avec la puissance économique de l’île mais souvenir de l’immense empire colonial.

    Le retour de frontières entre elle et les pays de l’UE inciterait les clients à se tourner vers des interlocuteurs européens en premier lieu l’Allemagne. (Quoi que les soucis de la Deutsche bank en incite(ro)nt certains à la prudence)

    Mais malgré les espoirs des maîtres discrets de la City, inévitablement, inexorablement, cette anomalie que constitue la puissance financière de la City va diminuer ne serait-ce que parce que la puissance chinoise n’a pas besoin d’elle.

    « Ensuite il faudrait que l’UE s’arme contre ce chantage, on ne peut accepter de construire une union si importante politiquement si n’importe quel État peut la remettre en cause si facilement. L’article 50 est trop permissif. »

    Vous rendez-vous compte que cette phrase ôte la souveraineté à chaque État, c’est-à-dire en principe au peuple souverain de chaque État, pour la remettre à une entité abstraite, l’UE dont les dirigeants ne sont pas élus par les peuples ? Vous voulez abolir la démocratie, rien de moins ! Or l’UE est présentée comme un parangon de démocratie !!! (Même si dans la réalité c’est tout le contraire avec cette hypocrisie qui caractérise toute l’institution.)

    En fait l’UE est comme un contrat passé entre les pays qui la composent, or un contrat (de droit privé) qui ne prévoit pas les conditions de départ d’un contractant n’est pas valable.

    Le traité européen, ce n’est pas comme un pacte avec le Diable, quand même !


  • Alren Alren 24 juin 13:18

    @Alcyon

    Le ton extrêmement discourtois et invraisemblablement agressif que vous employez monsieur, votre tutoiement ainsi que votre mépris insultant de paranoïaque pour tous ceux qui ne partagent pas votre point de vue, font que je ne répondrais pas point par point à votre commentaire qui d’ailleurs n’intéresse pas les lecteurs d’Agoravox.
    Vous n’en êtes pas digne.



365 derniers jours

Articles les plus lus de cet auteur

  1. Votons anti-Macron




Palmarès



Agoravox.tv