• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Antenor

Antenor

Terrien français né au milieu des années quatre-vingt. Passionné par l'histoire ancienne et la géographie humaine.

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1929 0
1 mois 0 10 0
5 jours 0 6 0

Derniers commentaires


  • Antenor Antenor 26 juin 18:51

    @Pascal L

    Clément de Rome semblait par exemple être familier avec la Règle de la communauté. Les épîtres de Paul nous donnent un point de vue très biaisé sur les Evangiles. Paul n’est arrivé qu’après et il était pharisien.


  • Antenor Antenor 26 juin 18:39

    @ Pascal L

    Historiquement les Protestants sont une branche du Catholicisme et l’Islam est elle-même une branche du Christianisme. Ce dernier étant lui-même une branche du Judaïsme.

    Jacques le Juste et Jacques le frère (ou cousin, si ça vous arrange) du Seigneur sont le même personnage. Il s’agit du personnage qui s’oppose à Paul sur la question du respect de la loi juive. Il est mort vers 61 lapidé avec d’autres sur les ordres du grand prêtre Hanan (Flavius Josephe ant 20.9.), accusés justement du non respect de la loi. Ce Jacques pose un problème fondamental aux églises d’Occident sur la question de la Loi.

    Les « judéo-nazaréens »/ébionites reconnaissaient Jésus de Nazareth comme messie, pourquoi dites-vous qu’ils n’étaient pas chrétiens ? Dans les épîtres de Paul, on voit bien qu’une part non négligeable des disciples attend le retour imminent de Jésus et il essaie de les faire patienter tant bien que mal.

    Je vous accorde que dans les Evangiles, c’est le Fils de l’Homme ou le Paraclet qui doit venir à la fin des temps mais est-ce que cela change quelque chose au fond du problème ? Je pense que l’Apocalypse est une description allégorique de la guerre romano-juive de 70 et à la fin, il y est question d’une période de mille ans supplémentaires. En clair, cela signifie qu’ils ont vraiment cru que c’était la fin des temps et qu’ils admettent à demi-mot s’être trompés en remettant la fin « mille ans » plus loin.


  • Antenor Antenor 25 juin 00:02

    @ Emile

    C’est Agrippa II, frère de Bérénice, que Paul rencontre alors que Porcius Festus est procurateur de Judée vers 60.

    Et auparavant, c’est Hérode Agrippa 1er qui fait tuer « par le glaive » Jacques, frère de Jean avant 44 et jeter Simon-Pierre en prison.

    Chez Flavius Josèphe, c’est Tibère Alexandre, procurateur de Judée entre 46 et 48, qui fait crucifier Jacob et Simon, fils de Judas de Gamala.


  • Antenor Antenor 24 juin 23:24

    @Pascal L

    Esséniens et Judéo-nazaréens sont exactement la même chose. Essénien était leur nom grec et Judéo-nazaréen (pléonasme d’ailleurs) est une appellation récente qui ne change strictement rien sur le fond. Le terme d’Ebionite convient également. Dans les manuscrits de la Mer Morte, ils se disaient membre du Yahad. Il s’agit de Juifs hostiles aux Pharisiens et aux Sadducéens et appliquant la Loi à la lettre. Chez Paul, on voit clairement que Jacques, le « frère du Seigneur » appartenait à cette mouvance. Les premiers Chrétiens se sont divisés sur cette question. Ceux qui ont suivi Paul ont fini par donner naissance au Catholicisme et ceux qui ont suivi Jacques se sont vus marginalisés aux confins de la Syrie et de l’Arabie sous le nom de Nazoréens et d’Ebionites, avant sans doute qu’une partie d’entre eux ne participe à la naissance à l’Islam. C’est pour cela que l’Eglise d’Occident a tenté de minimiser l’importance de ce Jacques en le mélangeant avec Jacques d’Alphée et en le renommant Jacques le Mineur.

    Dans les Evangiles, la fin du monde est violente sans parler de l’Apocalypse. Pendant son ministère, Jésus ne commet pas d’action violente mais son retour y est annoncé comme sanglant.


  • Antenor Antenor 23 juin 19:13

    @ Decouz et Emile

    Entre les Actes des Apôtres et Flavius Josèphe, trois Jacques sont mis à mort :

    Jacques, frère de Jean (Ac 12.2) par Hérode

    Jacob, frère de Simon, fils de Judas le Galiléen (Ant 20.5.2) par Tibère Alexandre

    Jacques, frère du Seigneur (Ant 20.9.1) par Hanan







Palmarès