• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Dudule

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 628 0
1 mois 0 4 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • Dudule 13 mai 23:21

    Si vous vous êtes abstenu au 2 tours, pourquoi vous mêlez vous de politique ? En quoi pensez vous que votre avis puisse intéresser qui que ce soit ?

    Personnellement, je me fiche de l’avis d’un abstentionniste. Un abstentionniste ne sert à rien, ne veut pas participer à la vie politique. Et donc, pourquoi les abstentionnistes se croient ils autorisés à donner leur avis ailleurs que dans les urnes ? Si vous avez une opinion, allez voter, toutes les opinions étaient représentées au 1er tour, vous aviez le choix.

    Si vous ne votez pas, fermez là.


  • Dudule 13 mai 23:09

    @Jeangi

    Parce que pour vous, le PS est de gauche ?

    Le PS en faisant une politique de droite a désespéré les classes populaires, et c’est LA raison des succès du FN. Il faut être complètement stupide pour s’imaginer que le FN diminuerait par magie si la FI se ralliait au PS (moribond de toutes façons). La FI disparaitrait avec le PS, et le FN ne s’en porterait que mieux.

    Le FN, c’est le symptôme, le PS c’est la maladie. Ça sert à rien de soigner les symptômes.


  • Dudule 13 mai 23:03

    @Fifi Brind_acier

    En fait, votre problème à l’UPR, c’est que vous êtes plus européiste que les européistes.

    Vous n’arrivez pas à comprendre que l’UE n’existe pas d’un point de vu juridique (comme l’a rappelé Sapir dans un de ses derniers articles). Les États n’y obéissent que parce qu’ils le veulent bien. L’UE n’est qu’un ensemble de traités dont aucun n’a de valeur juridique, suivant le droit international, face à la souveraineté populaire qui pourrait s’exprimer dans les différents états de l’UE, puisque l’UE elle même n’a aucune légitimité démocratique (parlement bidon sans pouvoirs réels et sans initiative parlementaire, commission non élue -et corrompue- qui concentre les pouvoirs législatif, exécutif et judiciaire, politique économique inscrites dans les « traités » au lieu d’être un des objets du débat démocratique... sans parler des procédures d’adoptions des dits traités, plus que douteuses...).

    Et c’est bien pour ça que les responsables européens craignent comme la peste les référendums et les élections en général... A moins de créer une armée européenne spécialement pour réprimer les récalcitrants, ils ne peuvent rien contre les moutons noirs...

    Rien dans cette usine à gaz juridique n’est formellement contraignant, à part pour ceux qui acceptent librement ces contraintes, parce qu’ils considèrent encore majoritairement qu’il est plus avantageux pour eux de les respectées (ce qui pourrait changer dans un avenir proche...). C’est tout.

    Juridiquement, l’UE est ses traités est un objet « hors sols ». C’est une création artificielle sans aucun autre fondement que la libre adhésion de ses membres.


  • Dudule 13 mai 18:00

    Dom66,

    Je suis comme vous, je n’aime pas les « abstentionnistes politisés », j’ai arrêté ma lecture de l’article quand j’ai lu ça...

    L’abstention volontaire et réfléchie, le truc qui sert vraiment à rien à part prendre une posture... Je me suis abstenu au 2ième tour des présidentielles (la peste ou le choléra, toussa), il m’arrive de m’abstenir au second tour, mais au premier tour on a toujours le choix, et s’abstenir (au premier tour), ne sert vraiment à rien de rien. Nada. Ou on prend le maquis, ou on vote, ou on se désintéresse de la politique, si on est cohérent. Et si on se désintéresse de la politique, on écrit pas des articles politiques sur AV.

    J’en ai ma claque des abstentionnistes militants à la Onfray. S’ils étaient seulement 200 000 à s’être bougé le cul, on en serait pas là. J’ai lu suffisamment de la prose de l’auteur pour savoir qu’il ne fait pas parti des 200 000 manquant, mais il assume bel et bien une abstention pour des législatives cruciales.

    Les gens contents du système votent, eux, et en masse, bien conscients de leurs intérêts de classe. Dans les beaux quartiers de Paris, les banlieues chicos, on se lève tôt tout frétillant d’aller mettre un bulletin UMP ou MODEM dans l’urne, et on peut même se donner un frisson gauchiste en votant « En Marche » (arrière)... C’est pas Macron qui va leur piquer leur pognon, ils sont tranquilles...

    Et les mécontents s’abstiennent en chipotant, parce que personne ne serait aussi bien, aussi pur, que les petits bourgeois narcissiques qu’ils sont, foutant les pauvres dans la merde en laissant au pouvoir des majorités libérales qui les plument et les précarisent encore plus. Ça m’insupporte au possible...

    Que Mélenchon ne soit pas un ange descendu du ciel, que la France Insoumise ait sûrement bien des défauts et son quota d’arrivistes, c’est très probable et je m’en fout, ça n’a politiquement AUCUNE importance. Ce qui compte, c’est la politique qui sera menée, et j’ai voté Mélechon parce que je le pensais capable de mettre en œuvre l’essentiel de son programme. Rien d’autre n’a d’importance. La droite la bien compris, elle qui a voté en masse pour Fillon malgré les affaires. Et la gauche « morale » chipote sur des vétilles, qui n’ont aucune, mais alors aucune, valeur opératoire.

    Si on est vraiment content de rien, on vote Poutou ou Arthaud ou équivalent, mais s’abstenir, s’est mécaniquement voter pour le gagnant. Après, on n’a pas le droit de se plaindre.

    Une abstention au deuxième tour exprime clairement qu’aucun des candidats retenus ne plait. Une abstention au premier tour n’a pas de sens, il peut s’interpréter de 1000 façons différentes, et n’exprime clairement aucun mécontentement, aucune révolte. On peut s’abstenir parce qu’on s’en fout et qu’on est globalement satisfait, on peut s’abstenir parce qu’on s’en fout tout court, parce qu’il faisait beau et qu’on est parti en WE. S’abstenir, ou voter blanc même, au premier tour ne veut rien dire, n’exprime rien ! Les Tchèques se sont abstenus à plus de 80% (avec les blancs et nuls) aux dernières élections européennes, est-ce que ça a empêché un seul député tchèque de siéger ? Et ce que des commentateurs politiques se sont posés la question du ressenti de la population concernant l’UE ? Non...

    Je le redis : l’abstention des petits bourgeois instruits et politisés est un des symptômes du narcissisme libéral ambiant, rien d’autre. Je comprends l’abstention des prolos dégoutés de la politique, je comprends l’abstention des gens dégoutés de la politique en général, mais l’abstention des gens qui font de la politique en militant pour l’abstention et en font des articles, c’est inutile, débile,absolument pas opérationnel, mais surement satisfaisant pour l’égo.

    Et bien d’accord avec vous, Mélenchon choisit une circonscription gagnable, et il a bien raison. Je serai marseillais, j’en serai ravi et flatté.


  • Dudule 24 avril 11:38

    Aucun mélenchoniste ne votera Le Pen, ou de façon très marginale. Question de cohérence comme vous dites. Pour nous, le dilemme se résume à blanc ou nul...







Palmarès