• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Hermes

Hermes

Bio ici
 

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1997 0
1 mois 0 5 0
5 jours 0 1 0

Derniers commentaires


  • Hermes Hermes 25 avril 13:51

    Bonjour,

    tout ce que nous croyons disparaît un jour, car ce n’est que pur produit de notre imagination. L’hypnotiseur Macron et la berceuse Le Pen disparaîtront eux aussi.....

    Ce que nous faisons réellement crée le futur. La délégation de pouvoir ne fait que perpétuer l’ordre établi, et en l’occurence reflète la force militaire et économique. Certains aiment à imaginer un autre ordre établi. Dans le sommeil général c’est la croyance hypnotique la plus forte qui gagne. En occident on appelle ça la démocratie.

    Parfois il y a plusieurs croyances qui émergent en divergence et s’affrontent, et dans le sommeil s’invitent progressivement le cauchemar de la guerre. Nulle organisation ne mettra à l’abri de ce danger si elle se nourrit de ce sommeil ....

    L’enfermement dans ces rêves et cauchemars ne reflète que le sommeil et l’incapacité à sortir de l’identification mécanique que produit le sommeil. Le conflit et la compétition se nourrissent du mécanisme profond de négation qui est à la racine de ce sommeil. Son éradication est impossible par les formes habituelles de pensée. Il est nécessaire d’apprendre à voir pour ce rendre compte petit à petit que nous utilisons la perception comme le miroir de nos croyances et de notre négativité.

    Il faut être très patient avec soi-même, car la puissance de ce miroir est collosale : elle reflète notre énorme orgueil, mis à mal par la réalité implacable des lois du monde réel. Cette puissance s’exprime dans l’attachement à l’image de soi par le biais d’un système de valeurs, d’ idées ou de possessions, afin de nous donner coûte que coûte l’illusion d’une importance totalement fictive qui masque le ridicule complet de notre orgueil face aux contraintes d’un réel totalement impermanent et d’une vie qui nous échappe.

    Nous avons juste pris l’habitude de nous endormir pour attendre des récompenses qui ne viendront jamais, ou qui ne seront jamais satisfaisantes, car ce que nous attendons réellement c’est la plénitude de la présence au delà du miroir de la perception avec lequel nous nous obstinons à essayer de nous consoler.

    Rien que pour entr’apercevoir cette réalité il faut une grande permanence ou une grande accuité dans l’observation de notre propre fonctionnement. Alors il peut que se produisent de vrais changements, mais ce n’est pas parceque nous les aurons « voulus », ni parceque nous aurons jugé ce qui est bon ou mauvais.

     smiley


  • Hermes Hermes 19 avril 17:35

    Effectivement, les graine OGM stériles ne peuvent pas être réutilisées pour réensemencer un champ, plus d’agriculture traditionnelle donc, car cela impose d’en racheter pour ensemencer la saison suivante, et d’acheter aussi les produits de traitement avec lesquels ils ont été rendus compatibles. Double dépendance économique en plus du risque sanitaire non maitrisé.


  • Hermes Hermes 30 mars 17:36

    @ar zen

    ne soyez pas trop modeste, votre article sur la renégociation était très bon.

    La rénégociation est imapplicable. La construction de l’EU est un labyrinthe dans lequel la démocratie est définitivement égarée.

    Bonne soirée.


  • Hermes Hermes 30 mars 16:33

    @Mohammed MADJOUR

    Pourquoi toujours écrire en gras ?

    Ici tout le monde est persuadé d’avoir plus raison que les autres, le gras ne change rien !

    Le smiley en gras est-ce que ça marche ? Essayons.

     smiley


  • Hermes Hermes 28 mars 15:18

    @tous.

    Bonjour,

     La grèce ne produit rien du tout ? La crise grecque a permis le démantèlement de l’état grec, et au privé de mettre la main sur les mines d’or les plus importantes d’Europe....
    suivre la note (4) sur cette page.

    Il y toujours de l’or jaune (ou noir) derrière les coups bas les plus infâmes.

    Un commentateur déplorait plus haut les disputes stériles. C’est sûr qu’un candidat Asselinanchon, ça aurait de la gueule ! Mais aucun d’eux ne veut lâcher sa future culotte imaginaire de président... qu’ils n’auront d’ailleurs sans doute pas. La machine Macron est trop bien huilée par les richissimes cercles d’influence, et le repoussoir Le Pen fonctionnera à plein régime, peut-être même trop bien pour repousser.

    Sans doute il est beaucoup trop tôt pour que les peuples se réunissent, et peut-être la souffrance n’a pas atteint le niveau qui permette aux égoismes de s’effacer pour cette réunification. La tentation des boucs émissaires aussi est trop forte. Tant pis, on reviendra dans quelques centaines d’années smiley

    La politique agit comme une drogue qui neutralise la capacité à vivre ensemble et en bonne intelligence avec son frère ou son voisin (ce n’est pas la seule drogue, il y en a d’autres). On évite de voir la responsabilité quotidienne que l’on porte à fermer en permanence son coeur et son esprit, et le comportement réel qui en découle, tout en se croyant bien sûr éclairé par ses bonnes idées.

    Nous sommes bien plus que tout ce nauséabond et cette petitesse, qui se délectent et se consolent dans ces affrontements stériles. Mais si ça permet, l’espace d’un instant entre deux arguments, de se rendre compte de notre immense potentiel de destruction et de son absurdité, alors on fait peut faire un pas.

    Bonnes heures ! smiley







Palmarès