• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Julien Gautier

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 16/06/2009
  • Modérateur depuis le 25/09/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 8 8 360
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 1 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique











Derniers commentaires



  • Julien Gautier 24 mars 2011 11:36

    Hélas, 80% des réactions à mon article ne sont qu’un flot de commentaires imbéciles, de propos parfois diffamatoires ou injurieux.... Merci aux 20% de gens censés qui approuvent ou émettent des critiques argumentées car les choses ne sont jamais simples en effet et on se pose tous des questions (notamment sur l’affaire de Bahreïn qui mériterait d’autres développements)... On le sait bien, ce qui est excessif est insignifiant !

    Il y aurait pourtant tant à dire sur l’idéologie nauséabonde qui se dégage de certains commentaires. Cette obsession malsaine du complot (on connaît cette vieille chanson depuis un certain faux de la police tsariste), cette haine pathologique du sionisme (alors même que ce n’est pas le sujet. Je soutiens d’ailleurs depuis longtemps l’indépendance d’une Palestine viable vivant aux côtés d’Israël, cf. accords de Genève), cette haine de l’Occident et de la démocratie en général qui fait dire à certains que les pires dictateurs valent mieux qu’Obama ou Sarkozy, cette idée fausse que cette opération ne viserait qu’à mettre la main sur le pétrole libyen (sic) alors même que nous avions tout intérêt à ne pas intervenir et de laisser Kadhafi mater la révolte au plus vite pour reprendre le « business as usual » si le pétrole était notre seule motivation. Le business déteste une chose, c’est l’instabilité. Les grands groupes s’accommodent très bien des dictatures stables au contraire. Mais cela échappe à beaucoup.

    Une dernier mot enfin sur ceux qui me reprochent, parfois violemment, de faire l’apologie de la guerre, d’être un salaud disons. Nulle apologie dans mon propos, au contraire je hais la guerre, mais ne nous leurrons pas, elle est parfois un mal nécessaire. Cette idéologie du pacifisme total, tout plutôt que la guerre, tout même Hitler... c’était le credo en France dans les années 30 dans de nombreux milieux à gauche et à droite. On a vu où cela nous a conduit, à l’abîme. Rappelons nous la phrase de Churchill après Munich en septembre 1938 : « Ils avaient le choix entre le déshonneur et la guerre. Ils ont choisi le déshonneur et ils auront la guerre »...

    Moi je préfère penser aux insurgés de Libye qui savent, eux, pourquoi ils se battent.



  • Julien Gautier 25 septembre 2009 16:39

    Personnellement, j’aimais bcp Histoire parallèle. Outre « Nuremberg à Nuremberg » de Rossif, je vous recommanderais également le documentaire « Mein kampf » d’Erwin Leiser (1959). Mais l’intérêt d’Apocalypse est de s’adresser à un autre public qui n’était pas né il y a 20 ans... Il ne sert à rien de pleurer sur la médiocrité des programmes de télévisions actuels pour tirer à vue dès qu’un documentaire sur cette période est diffusé en prime time.



  • Julien Gautier 25 septembre 2009 10:56

    Je suis assez d’accord avec vous. J’ai voulu insister sur la qualité de ce documentaire grand public et pédago mais on peut tout à fait reprocher aux auteurs d’avoir trop privilégié les images de batailles, notamment celles du Pacifique. Le sujet de la résistance en Europe est trop vite traité... et rien sur le procès de Nuremberg. Autant on ressortait bouleversé du film de Rossif, autant on reste un peu sur sa faim qd on connaît bien le sujet. A mon sens, la partie la plus réussie de ce doc est la bataille de France de juin 1940.



  • Julien Gautier 22 juillet 2009 15:14

    Les subventions publiques que reçoivent les organisateurs de festivals comme le Printemps de Bourges qui ont programmé Orelsan ne tombent pas du ciel !



  • Julien 9 juillet 2009 11:09

    Très bon article. Autant Benoit XVI est très critiquable sur d’autres sujets (réintégration des intégristes, préservatif etc.), autant il faut saluer cet encyclique qui fait du bien dans la période actuelle. Mais les grands médias vont-ils en parler ??? Pas assez polémique surement.... Dommage ! Mais c’est aussi la faute de certains chrétiens qui ne s’intéressent qu’aux questions personnelles (comme le souligne l’auteur) et pas assez à la doctrine sociale de l’Eglise qui est pourtant essentielle...







Palmarès