• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Loatse

Loatse

 
...
 
 
 
 

Tableau de bord

  • Premier article le 05/03/2013
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 3735 44
1 mois 0 2 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires


  • Loatse Loatse 3 juillet 14:40

    Vous voulez publier sur votre blog associatif un courrier écrit par une grande mère au chomedu (moi) PARODIANT celui qu’aurait pu (conditionnel) écrire un imaginaire banquier, d’une tout aussi imaginaire banque..( la toutavou-méfopapousset :))) ????



    - traduire pour les malcomprenants "la toute à vous, mais faut pas pousser...) -



    Je ne voudrais pas dire, mais on va se moquer de vous là.....enfin c’est vous qui voyez





  • Loatse Loatse 3 juillet 12:23

    Monsieur,


    Vous avez un compte chez nous, et donc une gestion de votre compte à effectuer afin que, si quelque difficulté se présente, vous puissiez prendre les devants, vous organiser (prêt d’un ami, d’un parent, découvert autorisé exceptionnel (ponctuel donc) et ainsi ; vous et nous épargner ce genre de situation conflictuelle.

    Bien entendu, vous pouvons et pouvions vous envoyer un courrier/facture vous priant de régler les frais inhérents au rejet de votre prélèvement.

    frais que vous exigez de régler à votre convenance (au plus tôt à réception de ce courrier ? chiche ?) 

    Nous pouvions.

    Nous pouvons également voir en vous un procédurier et un casse couilles qui ne sait pas ou ne veux pas gérer son compte en utilisant les outils à sa portée..et préfère mettre tout le monde dans l’embarras (votre fournisseur qu’il soit privé ou public, votre banque et vous même)

    Nous pouvons et c’est tentant, cloturer votre compte ou opter pour la réponse du berger à la bergère soit augmenter, en fonction des tarifs en vigueur pour les découverts non autorisés, ces frais de fonctionnement adapté au cas particulier dupont dont la devise semble être : j’honorerai ces frais dont j’aurai pu me passer quand je veux et si je veux)

     les éventuels courriers de relance (1 par jour tant qu’ à jouer au con...), l’édition de factures (et pourquoi pas de devis tant qu’on y est ?), seront facturés en sus des frais de rejet dudit prélèvement auquel se rajouteront les intérêts liés finalement au crédit sans frais que nous demandez( puisque vous exigez de différer le paiement de ces frais), Tout ceci a un coût que nous répercuterons donc sur la somme dûe..

    Casse couille et incohérent vous êtes.

    Je ne vous salue pas monsieur


    Signé : la banque Toutavou- Méfopapousset..







  • Loatse Loatse 5 juin 13:04

     Trump est pragmatique et fonctionne en vision que certains pensent à court terme , poussé par la dure réalité économique de son pays, soit : un endettement faramineux, un taux de pauvreté croissant.

    Dans un tel contexte, il va de soi que la bouche pleine et leur situation professionnelle assurée, les acteurs de la transition énergétique rapide (on met les mineurs, les prolos au chomedu, on leur propose des food stamp en attendant un miracle) sont à mon avis à coté de la plaque... 

    Là, le p’tit gars qui gagnera sa vie dans les mines ou à l’extraction de gaz de shiste pourra au moins se payer une installation solaire sur son toit (pour économiser sa consommation énergétique, ou installer une pompe à chaleur, un éolienne, dans son jardin, ou même ne serait ce du double vitrage dans sa maison, afin d’éviter la déperdition de chaleur), les compagnies elles, payeront des impots, investiront leurs profits qui sait dans l’energie verte.

    le monde ne s’est pas fait en un jour, la planche à billet connait aussi ses limites.... un peu de bon sens ne nuit pas non plus et cet homme ne semble pas en manquer qui veut parer au plus urgent : donner de l’emploi,car oui, qui dit emploi dit croissance, qui dit croissance dit bénéfices et investissements et donc petit à petit mise en place de la fameuse transition energétique,.. 

    nan, je ne crois pas que les océans vont s’en dilater de consternation, là tout de suite... ni même qu’il y a un point de non retour..

    et puis je suis sure qu’il y aura plein de bonnes âmes américaines bien pourvues financièrement, du camp adverse notamment (le camp du bien évidemment), qui trouveront là ll’occasion de démontrer leur générosite, en investissant dans le domaine de la transition écologique


     
    Cet homme, je le crois rusé comme un renard.. :))))







  • Loatse Loatse 5 juin 10:48

    Moi aussi il m’arrive de faire des blagues de m... e (généralement quand je suis un poil stressée) alors j’imagine même pas la pression sur les épaules de ce jeune président de qui l’on attend qu’il résolve comme par miracle, un problème insoluble, sauf à donner l’indépendance aux mahorais qui la refuse !


    Sauf à leur faire comprendre à nos concitoyens de ce bout du monde que s’ils continuent à faire 5 enfants par femme (source wiki), à déforester leur environnement, celui ci sera d’ici quelques décennies inhabitable.. et qu’avec ou sans clandestins, la situation deviendra explosive du fait de la densité de population, de la pauvreté qu’une démographie non controlée engendrera sur des iles qui n’ont pas d’autonomie alimentaire,des problèmes d’eau potable également et d’évacuation de leurs déchets.

    Toujours d’après mes sources, les classes dans les écoles sont surchargées, il y a un taux d’analphabétisme affolant, et peu sortent du cursus scolaire avec un diplôme. C’est à la fois tragique et ubuesque..car les religions et notamment leurs dirigeants en sont encore à « soyez féconds et remplissez la terre » enfin sauf notre françois qui pragmatique, nous exhorte, nous catho à ne pas nous reproduire comme des lapins !

    M’enfin ce n’est tout de même pas notre président qui a chassé les comoriens étrangers de leurs domiciles, mais des habitants de ces iles en milices ! Sans quelques associations humanitaires, ces gens sans toits dorénavant et sans argent seraient morts de faim au milieu de la population !

    D’ailleurs, ont ils fait la une du monde, de libé toujours prompts à tirer sur l’ambulance ?

    Je ne m’étendrai pas non plus sur ces ex « colonisés » pas si loin de nous qui ne rêvent que d’une chose venir vivre chez leurs ex « colonisateurs »...chez qui ils trouvent protection sociale, salaire décent, logments confortables et pas chers, emploi, niveau de vie conséquent et.... liberté. (de conscience notamment)

    Toujours est il que je ne pensais pas devoir défendre un gars pour qui je n’ai même pas voté ! :)))

    Si l’on arrêtait un jour de fonctionner en mode binaire (les gentils d’un coté, toujours exotiques généralement) et les méchants de l’autre (généralement blancs, occidentaux) qui sont responsables de tout, ca irait mieux..

    Chacun sa part de responsabilité.





  • Loatse Loatse 3 juin 15:58

    Bonjour


    Enfin un article optimiste ! merci l’auteur

    Perso, j’enlève le son des infos (marrant tous ces gens qui s’agitent et à qui je prête parfois pour m’amuser d’improbables dialogues..) je le remet lors de la partie qui favorise les initiatives, qui valorise les savoirs faire, qui nous fait découvrir les petits villages, leurs marchés, l’artisanat...

    La jeunesse d’aujourd’hui cherche à s’épanouir et dans sa vie professionnelle et dans sa vie privée, tentant de concilier les deux, n’hésitant pas à changer d’orientation, à se mettre à « son compte » (ce qui est moins contraignant qu’autrefois) A récreer d’autres formes de cohabitations que la traditionnelle (mouvement qui a été initié en 68 puis a cédé à l’embourgeoisement, à la stagnation et in fine à la sensation d’avoir loupé quelque chose de plus essentiel que l’acquisition de la fameuse rolex avant ses 50 balais ou la possession d’un pavillon de banlieue quitte à renoncer à ses rêves, serrant les dents en attendant « la quille »)

    Portés par l’optimisme, confiant en leurs capacités, adaptables, ils foncent et... les portes s’ouvrent, les opportunités se présentent. n’hésitant pas à se détourner de ce qui ne leur convient pas ou plus.

    Je les entend dire avec désinvolture : bah de toute façon on n’aura pas de retraite... je les crois capables de s’organiser pour vivre leurs vieux jours en communautés quasi autarciques... et pourquoi pas multigénérationnelles redécouvrant un monde en dehors de la surconsommation, plantant leurs légumes bio, se cousant des vetements, tricotant pulls et plaid et quand ca ne va pas, ne cherchant pas de boucs émissaires ni d’autres responsables qu’eux même...ce qui permet d’éviter les fameuses aigreurs d’estomac ceci dit en passant..

    Il parait (je l’ai lu quelque part récemment) que le 8 juin nous changeons d’ère.. de l’ère des poissons nous passons à celui du verseau... Sans doute est ce là un processus à l’origine de cette sérénité contagieuse dont je ressens aussi les effets dans mon petit village et qui expliquerait également pourquoi « la matrice » tente de sauvegarder ce qui ne peut que disparaître..(le sectarisme, les dogmes, les rapports de force) en jouant sur nos peurs archaiques..


    « Reprendre les rênes. Oter ses chaînes. Ne pas devenir ses problèmes, évacuer les peurs et les entraves. »
     
     un beau programme auquel je rajouterait un questionnement ; Vers la fin de la dualité ?

LES THEMES DE L'AUTEUR

Politique Tribune Libre






Palmarès