Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

picpic

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 274 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires

  • picpic (---.---.---.239) 22 avril 2014 13:09

    L’europe fait très bien son travail...sachant que c’est une arme économique made in usa qui doit mettre à genoux l’Europe avec la dette...
    Cet accord, c’est les usa qui passent à la phase suivante...C’est tout...
    Qu’il y ait encore autant d’individus qui se scandalisent du comportement de L’Europe m’intrigue, là, on commence à voir clairement ce qu’il se passe non ? Pour vous éclairer...

  • picpic (---.---.---.194) 4 avril 2014 13:42

    Comment peut on penser être socialiste et supprimer le smic ? C’est un gros foutage de gueule...les socialistes n’existent pas, ce sont des gros libéraux comme les autres.
    Ces faux socialistes sont très utiles pour cacher les sales actions dans les mains des autres.. Il n’y a plus que les marchands du temple qui tiennent les pouvoirs, toute la politique est une vaste supercherie, chacun s’amuse à jouer son petit rôle.

  • picpic (---.---.---.215) 26 mars 2014 16:02

    La manifestation a eu lieu sous le slogan « non aux coupes budgétaires – du pain, du travail et un toit  »,

    Slogan de mouton asservit !

    Personne ne veut du travail, on veut du pain et un toit, c’est tout !
    on sent dans ce slogan que tout est piloté par les dominants...
    Le travail est en l’état actuel de cette société une torture obligée pour obtenir ces deux besoins fondamentaux que sont la nourriture et la sécurité d’un toit...
    Nous pourrions travailler infiniment moins, si ce n’était que pour la nourriture et notre sécurité...Mais seulement, il faut aussi vendre une partie de sa vie pour entretenir le train de vie de nos maitres.
    Le travail du peuple est un besoin fondamental des maitres, ils ont besoin d’exploiter beaucoup d’individus pour entretenir leurs train de vie.

  • picpic (---.---.---.151) 25 mars 2014 16:36

    A mon sens, il faudrait déjà essayer d’être simple.

    La pensée est un mécanisme qui s’est probablement emballé avec une prise de conscience de la mort.
    La pensée est un mécanisme qui évalue sans cesse l’environnement ( je nous inclut dans l’environnement) pour nous sécuriser.
    On ne pense jamais qu’au plaisir (lieu sans danger) ou à ce qui nous fait peur...toute la pensée n’est que la peur qui s’exprime.
    Oui, de ma pensée, l’ego n’est rien d’autre qu’une crystalisation de toutes nos peurs en un pseudo centre en nous même, qu’on appelle « moi ».
    Ainsi, c’est la peur elle même qui prie dans les églises qu’on la libère de la peur...et on comprends alors tout de suite l’impossibilité de cette libération.

    Comment ne plus penser ?
    Si on ose ce raisonnement, on comprends alors que sans peur : « On ne pense plus »...
    Un être profondément heureux ? A quoi pense t’il ? Rien...il vit, il est vivant !
    Il n’est plus affolé d’ailleurs et ne saccage plus rien.
    Il n’est plus un cerveau névrotique qui veut son paradis, il l’a.
    Tout l’atteint, tout est poésie et il n’a pas perdu tous ces désirs, il a atteint le désir le plus puissant qui soit « se sentir vivant ».

    Toute la civilisation humaine est construite sur la peur, elle est l’énergie le ciment qui la maintient en place et plus elle se complexifie et s’étend et plus il faut de peur...
    Voyez dans votre quotidien, la peur est en tout, cachée partout !
    Sous le moindre aliment, dans la boite aux lettres, derrière le regard étrange du voisin, à la télévision, votre travaille, vos relations, la crise etc...
    Qu’est ce que la civilisation humaine sinon un système articulé autours de notre peur de la mort ?
    La médecine, les religions, l’armée, les sciences...tout cela est lié à nos peurs, ce besoin d’atteindre une zone sécurisée, ce paradis, ultime lieu de sécurité ou nous sommes immortelles. Qu’il soit sur terre ou au ciel, on est bien dans une aberration du mental effrayé par sa fin.

    Oui, je soutiens que la plupart des hommes sont « le désir de ne pas mourir » et si ce que j’écris est intolérable pour vous, alors vous devriez vous demandez dans quelle mesure vous êtes votre peur ?
    Peut être vous rejetterez ce que j’écris et tout continuera comme avant, ou peut être pas et alors, mystère...
    Mais plus personne n’est curieux et audacieux de nos jours.

  • picpic (---.---.---.176) 22 janvier 2014 18:31

    Amusant, je m’étais fait cette réflexion.
    A notre époque, un gosse occidental lambda, c’est juste : Destruction et pollution...







Palmarès